roger15

Star Party du Forez : compte rendu d'observation par un observateur néophyte…

Recommended Posts

Samedi 18 août 2007 à 15h15 : nous revenons, mon épouse et moi, d'une excursion du côté "Loire" des Monts du Forez : région très pittoresque pour admirer des paysages montagnards magnifiques. Et, cerise sur le gâteau, la matinée avait été superbement ensoleillée. Nous regagnons l'auberge du col du Béal (1 390 m) où nous étions arrivés la veille (ce matin-là au réveil la température n'était que de + 4°C).

 

Albéric (Xs_man) et Aurélie (Zaurel) ne devant arriver que vers 15h45/16 heures, nous pensions être les premiers et pouvoir accueillir tout le monde. Nous constatons toutefois la présence de deux personnes, en train d'avaler un casse-croûte dans le local réfectoire. La personne plus âgée (aux cheveux grisonnant comme les miens) ne me dit rien, mais le plus jeune me dit tout de suite quelque chose. Aussi, à sa grande surprise je vais vers lui et lui dit : « Tu es bien "Tutu 56" ? ; je t'ai reconnu grâce à la photo de ton site Internet ». C'était bien lui… L'autre était Denis (Den), un aviateur chevronné à la retraite.

 

J'étais surpris que les deux Bretons (Tutu depuis Lorient, et Den depuis Rennes), ceux qui venaient les plus loin soient là les premiers. On a eu à peine le temps de discuter que les deux organisateurs de la "star party du forez", Xs-man et Zaurel sont arrivés. Un peu plus tard ce fut le tour de Mariposa (Jérôme), en provenance de Draveil, et de Elarwen (Yann), en provenance de Gannat (Allier).

 

Je passe les détails du début de soirée et en arrive à la séance d'observation de la voûte étoilée proprement dite. Mais, tout d'abord, une petite présentation des "tuyaux" de chacun :

 

* Albéric : un 300 mm Dobson Orion XT 12 (modifié) ;

* Aurélie : un 150 mm monture équatorial Paralux (il ne sera pas de sortie ce soir, car maître Albéric y a détecté un petit souci de mise au point…) ;

* Tutu 56 : un 200 mm Dobson en métal ;

* Den : un 254 mm monture équatoriale, fer à cheval, en bois ;

* Mariposa : un Sky Watcher 200 mm monture équatoriale ;

* Elarwen : un excellent "TDA" (circonstance atténuante : l'ami Yann, attend un 254 mm d'ici l'automne) ;

* votre serviteur Roger 15 : un autre excellent "TDA"…

 

La séance d'observation (juste derrière le gîte) débute vers 21h45. La première victime est la Lune, qui se rapproche dangereusement de l'horizon : je la trouve extraordinaire au 300 d'Albéric , les cratères sont magnifiques à regarder !… La deuxième victime est Jupiter : très nette dans tous les télescopes présents. Une petite remarque pour tous ceux qui n'ont jamais jeté un coup d'œil dans un télescope avec tout autour des "Astrams" chevronnés : ces derniers verront aisément ce que le néophyte (comme moi) ne verra pas. L'exemple en est venu des satellites de Jupiter : j'en ai personnellement vu trois (à droite de la planète géante, en réalité à l'Ouest vu que les télescopes renversent les images) et rien que trois. Or tous les Astrams confirmés étaient formels : "mais si, il y en a bien quatre !… Regarde à gauche, il y en a un qui commence à s'éloigner de Jupiter". Effectivement Europe s'éloignait bien de Jupiter. J'ai vérifié sur les quatre télescopes présents : je ne le voyais pas !…

 

Ce n'est que quinze minutes plus tard que j'ai enfin vu le point lumineux du satellite s'éloignant de Jupiter.

 

Quelques minutes après Tutu 56 déclare à voix haute : "je vois l'ombre du satellite qui s'éloigne de Jupiter se projeter sur la planète". Tous les quatre télescopes sont alors pris d'assaut pour voir ce phénomène, et là encore votre serviteur n'a rien vu… J'avais cependant une excuse : j'avais constaté que Jupiter était la plus nette dans le Dobson 300 d'Albéric, mais le temps de faire la mise au point après avoir retiré mes lunettes (je suis myope) "Juju" était déjà aux trois quarts de l'image visible et disparaissait très rapidement, bien entendu ça ne laissait pas le temps de voir l'ombre d'Europe… Dans le 254 équatorial de Den c'était au contraire très facile de suivre Jupiter, mais je ne vis pas plus d'ombre. Moralité : c'est avec le temps, en multipliant les séances d'observation que certains détails apparaissent.

 

Les victimes suivantes furent les fameux objets du ciel dit "profond"… Et là, le 300 d'Albéric m'a semblé moins performant que les trois autres "scopes". Sans doute une question d'oculaires… J'ai vu les fameuses "petites" et "grandes" dentelles du Cygne. J'ai découvert qu'on ne pouvait bien les voir qu'avec un filtre spécial… Les autres victimes furent les fameux "M" (Messier). J'ai entendu "c'est ma-gni-fi-que" (le cri d'émerveillement d'Albéric), "wahouuuuu c'est formidable" d'Aurélie, et ai découvert que les autres Astrams étaient beaucoup plus mesurés dans leurs cris d'émerveillement...

 

Et alors, ces Messier ? Eh bien, tout d'abord l'image est en noir et blanc (on est très loin des photos couleur vues sur ce forum) et les objets ne sont en réalité que des taches diffuses, à peine perceptibles pour un non initié… Ici encore, tout doit être une question d'habitude !…

 

Avis tout personnel, ce qui était le plus beau à regarder dans le ciel était à l'œil nu la voie lactée, magnifique, qui montait de plus en plus vers le zénith. Et vous savez quoi ? Eh bien, personne ne pensait à l'observer avec un gros tuyau. J'ai demandé à Albéric de pointer son 300 sur elle, et c'était, à mon humble avis, bien plus beau que ces fameux objets Messier…

 

Enfin, Uranus est apparu : une merveilleuse et très nette boule bleu turquoise !… En comparaison la fameuse nébuleuse planétaire dite "œil du chat" (désolé Dédé de Saint-Fé) m'est apparu que comme une grosse boule bleuâtre mal définie. J'ai vérifié en la regardant d'abord dans le 300 d'Albéric puis dans le 254 de Den : image identique. Den, sans doute le plus expérimenté des Astrams présents, m'a expliqué que ce n'est qu'avec le temps qu'on arrivait à voir une tache noire au centre ; mais il a confirmé que le centre de l'œil de chat était très difficile à observer au départ !…

 

L'heure tournant, vers 1h30, juste avant d'aller me coucher j'ai demandé à Albéric une dernière faveur : qu'il tourne son 300 vers les fameuses Pléiades, ce qu'il fit volontiers. Eh bien, là, je peux dire que c'était "ma-gni-fi-que" à observer.

 

J'ai alors quitté ce groupe très sympathique, vers 1h40 du matin. D'après ce qu'ils m'ont dit le lendemain, ils ne se sont couchés qu'à 4h30. En me faisant remarquer que le ciel était devenu plus noir vers 2h30 et que la planète Mars était très belle à observer en deuxième partie de nuit…

 

Je retiens, après avoir côtoyé des "Astrams" très confirmés, qu'il ne faut jamais acheter un instrument d'observation sans avoir pu apprécier ce que ça donnait "en vrai".

 

Avant de terminer je voudrais dire cinq choses :

 

* j'ai été en admiration devant la qualité des photos de la voûte étoilée que nous a montrées Tutu 56 sur son portable ;

 

* j'ai été également en admiration devant le faisceau lumineux du laser vert de Den ;

 

* je remercie tous les participants à cette nuit du samedi au dimanche pour leur gentillesse ;

 

* j'ai été estomaqué par la connaissance des constellations d'Elarwen ;

 

* je suis désolé pour Vincent (le Lozérien de Langogne - Blacksky) qui n'est arrivé au col du Béal qu'hier dimanche en fin d'après-midi sous la pluie et dans le brouillard. Je crains en effet le pire pour les prochaines nuits d'observation là-haut sur les monts du Forez. :wub:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

PS : le "TDA" est le Télescope Des Autres… :be: :be: :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec plaisir roger, a l'occasion tu pourra jeter un oeil dans mon tube, je revient assez regulierement dans le coin, alors.... j'espere que cette soirée t'aura apporté ce que tu en esperais. et bien d'accord avec toi sur le fait d'essayer en vrai des tuyaux de types différents pour se faire une idée avant achat, il y en a tellement qui on fait plus ou moins n'importe quoi au debut, moi y compris....

bon cieux....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier CROA de Roger, et le premier de la Forezparty, ça se fête !

 

:beer:

 

Enfin, il est un peu tôt pour ça... un p'tit café ?

j'ai été estomaqué par la connaissance des constellations d'Elarwen

ce qui était le plus beau à regarder dans le ciel était à l'œil nu la voie lactée, magnifique, qui montait de plus en plus vers le zénith.

Tu es bien parti pour une jolie paire de jumelles... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu es bien parti pour une jolie paire de jumelles... ;)

 

Bonjour Takaya, :)

 

C'est peut-être parce que j'ai l'habitude d'observer avec mes deux paires de jumelles (12x80et 20x80) que j'ai spécialement admiré le spectacle de la voie lactée (et les Pléiades) dans le 300 mm d'Albéric. D'ailleurs ce dernier m'a fait la confidence que lorsqu'il se faisait une séance d'observation personnelle avec "ses" télescopes (car il semble en avoir quelques uns, il précisera s'il le désire le chiffre exact) il aimait aussi admirer la voûte étoilée à l'œil nu…

 

D'ailleurs, le personnage d'Albéric est formidable : il m'avait dit au téléphone préalablement à cette rencontre, qu'il ne faisait principalement que du planétaire, et pratiquement pas de ciel dit "profond". Or lors de la soirée d'observation au col du Béal, il a trouvé très facilement (en demandant leurs situations approximatives aux autres Astrams confirmés) où se trouvaient les fameuses dentelles du Cygne et le non moins fameux œil de chat. En moins d'une minute, alors qu'il ne les avait jamais observés, il les avait facilement au centre de son 300 mm...

 

Chapeau Albéric pour ton aisance à pointer des objets jamais encore observés, et sans carte du ciel faut-il le préciser !…

 

Roger 15.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui, c'est la fête à la grenouille, donc un jour pour lire des CROA.

C'est un peu frustrant, le"TDA"... surtout quand il y a un tuyau dans les tuyaux...

 

En tous cas, ça fait du bien de se relancer là-dedans, après une dizaine d'année squeezées. C'était une belle soirée, avec un joli ciel, et un entourage sympa.

Une expérience à renouveler.

 

Et si j'ai pu épater Roger15 par mes connaissances sur les constellations, c'est à cause de tout ce que cette exploration a fait remonter à la surface...

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ow yeah ! Et un roger en rapport direct avec les étoiles ;)

 

Felicitations pour ta première obs, et bien encadré en plus. Ca permet de découvrir la différence entre la photo et le visuel sans poser la classique question : "pourquoi mon nouveau scope il est tout nul? " . Ayant commencé avant l'arrivée d'internet dans ma famille, j'ai découvert le visuel avant de voir des photos d'amateur, ce qui m'a évité cet écueil... Qui n'est pas des moindres.

 

Toi qui aimes l'histoire, tu ne trouves pas que le scope de den est une oeuvre d'art plus belle qu'une commode de la renaissance ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT : bordel, c'est quoi ce clavier qui poste deux messages incomplets avant la fin de leur rédaction ? désolé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Takaya, :)

 

C'est peut-être parce que j'ai l'habitude d'observer avec mes deux paires de jumelles (12x80et 20x80) .....

Mais alors, tu nous as menti, tu n'es pas un néophyte !!! Ou seulement en observation télescopique...

 

Les 20x80, quel superbe instrument, je crois idéal pour découvrir le ciel. Avec la bonne chaise en bois qui va avec, naturellement.

 

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Roger, tu vas donc sans doute te procurer un excellent "tube" pour m'aider à faire mes fiches !!!

Quel CROA, tout y est, l'ambiance, la description des objets et des Houaouuuuuu.

Dédé le Savoyard .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Takaya, :)

 

Mais alors, tu nous as menti, tu n'es pas un néophyte !!! Ou seulement en observation télescopique... ;)

 

Non, je n'ai pas menti, j'ai déjà dit plusieurs fois sur ce forum que j'avais deux paires de jumelles, et ai même fait un "mini croa" à leur sujet : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=283217#post283217

 

C'est effectivement en observation télescopique que je suis un néophyte !… ;)

 

Bonjour Dédé, :)

 

Roger, tu vas donc sans doute te procurer un excellent "tube" pour m'aider à faire mes fiches !!!

Quel CROA, tout y est, l'ambiance, la description des objets et des Houaouuuuuu.

Dédé le Savoyard.

 

Effectivement j'ai profité du mauvais temps du dimanche pour avoir l'avis de maître Albéric sur les deux "tubes" que je désirerais acquérir. Il a été d'excellent conseil !… :be:

 

Mais, je prendrais également prochainement l'avis de l'animateur du planétarium de Montredon-Labessonié (Manutarn), car j'ai trouvé qu'il avait beaucoup d'expérience dans les instruments d'observation. :be:

 

C'est en confrontant les divers avis que je me déciderai définitivement… :rolleyes:

 

D'ici là, bien sûr je serai ravi de continuer avec toi à peaufiner tes fiches d'observation sur les objets du ciel profond, car tu m'as l'air d'être aussi un excellent observateur, et un très bon vulgarisateur de l'observation astronomique. Au plaisir de recevoir tes prochaines fiches. ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toi qui aimes l'histoire, tu ne trouves pas que le scope de den est une oeuvre d'art plus belle qu'une commode de la renaissance ?

 

Franchement?

 

Ce scope est LE truc qui m'a fait halluciner, moi. La classe! Tout en bois, et super-maniable!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Duschnok,

 

Toi qui aimes l'histoire, tu ne trouves pas que le scope de den est une oeuvre d'art plus belle qu'une commode de la renaissance ?

 

C'est effectivement une œuvre d'art magnifique à contempler, et très agréable pour l'observation. :be:

 

Mais il y a aussi son fauteuil assorti, du même bois, qui est également impressionnant !… On ose à peine poser son séant dessus… ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais il y a aussi son fauteuil assorti, du même bois, qui est également impressionnant !… On ose à peine poser son séant dessus… ;)

 

C'est tellement vrai :rolleyes:

Quel espèce d'artiste, ce den !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arghhhh !!!!

Moi c'est même la seule chose que j'ai pu admirer samedi après-midi, et encore seulement dans le coffre de sa bagnole...

Pas de quoi faire un CROA hein !

Share this post


Link to post
Share on other sites

....

En moins d'une minute, alors qu'il ne les avait jamais observés, il les avait facilement au centre de son 300 mm...

 

Chapeau Albéric pour ton aisance à pointer des objets jamais encore observés, et sans carte du ciel faut-il le préciser !…

.....

 

 

Cof, cof, cof, tu exagères Roger, avec un Den lasérifié, tout est si facile.:be:

 

Je reste donc toujours une truffe en ciel profond... Rien a faire, j'ai toujours préféré et je préfèrerais toujours le planétaire et le Lunaire, qui eux sont 'vivants' contrairement au ciel profond......

 

Je crois que ton CROA démontre une fois de plus avec justesse, lorque l'on débute, qu'un petit détour par un club local ou des observations communes est le meilleur moyen de se faire une idée de ce que l'on peut voir dans un instrument, de juger si l'on préfère une monture équatoriale ou un dobson, de se rendre compte du poids, de l'encombrement et de la transportabilité de tel instrument puis après de choisir pour soi le télescope (lunette ou jumelles) le plus approrié à son utilisation personnelle. Même pour un vrai-faux débutant... ;)

 

Et cela permet aussi de juger et d'aiguiser son acuité visuelle, d'apprendre à faire une bonne mise au point, et de suivre les objets en même temps. Tout cela est en effet plus difficile sur un dobson de base que sur une monture équatoriale motorisée !!

 

Par contre pour choisir ton instrument, n'hésite pas à demander à d'autres membres du forum leur avis, car ma parole n'est pas d'Evangile.... Plusieurs opinions différentes me semblent préférables...

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites
car ma parole n'est pas d'Evangile....

 

Albéric

En l'occurence, si, si! Je n'ai encore rien lu d'aussi censé sur WA, en trois années de présence, en matière de conseil!

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Roger! tu me vois très heureuse que cette rencontre ait pu te faire découvrir et apprécier le matériel des spécialistes....en espérant te revoir bientôt dans le Forez avec un ciel plus clément! merci à toi ainsi qu'à ta très gentille dame!!;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour vous!

 

 

Moi aussi je suis allé dans le Forez, moua aussiiiii.... nananère :p ! Je vous raconte!

 

 

J'y vais!

Je suis arrivé lundi midi. Pas loin de chez moi, 250km. Lyon, St Etienne, on tourne à gauche, et on s'enfonce dans l'Auvergne profonde. Les routes deviennent de plus en plus petites, la circulation de moins en moins dense, les villes deviennent des villages, puis des hameaux, les arbres sont plus nombreux et plus grands, et on monte, on monte, tout le temps.... Voilà les vaches du Forez, épaisse fourrure, oeil tranquille, vivi, c'est par là :be: !

La dernière ville (Zozo dixit), ChalmaZel, 250 habitants, et un panneau -ouf, car mon GPS, en bon hollandais, ne connaît que les autoroutes- indique Col de Béal.

Un dernier élan vers le ciel, la route monte vers les nuages, c'est fou ce que 1360m peuvent être hauts dans certains endroits!

La route monte même dans les nuages, car après trois derniers lacets serrés, nous sommes dans le coton!

 

Magique! Deux croix moyenageuses sont plantées dans l'herbe rase, je descends de voiture, et suis assailli par le nuage qui siffle rageusement dans les clôtures à vaches. Des paquets de brume courrent sur la chaume, je suis tout content, je n'étais pas rentré dans un nuage depuis l'époque planeur. C'est beau, vous savez? Sisi, on y voit à deux mètres, il fait nuit en plein jour, faut aimer, quoi :D !

 

J'aime :be: !

 

A droite, une éolienne miniature fait flap-flap de ses deux ailes, un gîte est là au bord de la route.

Je m'approche d'un pas glacé -ben oui, je suis encore habillé ville, je tape au carreau, personne. Je jette un oeil indiscret par les fenêtres, des lits bien rangés sont là derrière, mais personne.

 

Bon. Le portable, vais appeler Zozo. Pas de réseau, pas de portable. Ah oui, oui oui.... Sssssssffffssss fait le blizard. Pas de réseau.

 

GG, je sens que ça va être bien :D !

 

Je descends donc en auto sur l'autre versant, vers Saint Pierre en Volrhonne, en un vertigineux plongeon, voilà le village. Pas âme qui vive, mais une cabine téléphonique :be: . Je laisse un message à Zozo: je remonte au Béal, venez me chercher siouplaîîîît!

 

Et hop, on remonte!

 

 

Des humains!

Me revoilà au Béal. Tout à coup la porte du gîte s'ouvre, un grand sourire m'accueille, qui était-ce? J'ai oublié!

Et la petite bande apparaît: Tutu que je connaissais déjà, Den toujours dans les bons coups, Jérôme, très long gaillard aux longs cheveux taiilé pour un 400/2400 sur équatoriale (il me dépasse de deux têtes), Vincent Blacksky que j'avais croisé aux JOA et xs Albéric, lui aussi croisé aux JOA. Je n'oublie personne? Non, je ne crois pas.

 

Allez Zozo, je blaaaague! Albéric dit "On va chercher la petite Aurélie!" et les voilà partis à la recherche d'Aurélie. Je m'apercevrai que c'est un grand mystère: à intervalles réguliers, Aurélie disparaît. Mais où est-elle? Alors on cherche, et soudain la revoilà, surgie d'on ne sait où :D !

Et Zozo apparaît. Savez vous? Elle est comme ses CROA, je la vois pour la première fois et la connaîs depuis longtemps! Ah, la magie de ces rencontres!

Cheveux bouclés sur un visage doux aux yeux doux et au sourrire doux, on tombe dans les bras l'un de l'autre comme de vieux amis! Quelle douceur remplit ces yeux brillants de gaieté...

 

Et quelle chaleur ici! L'amitié chauffe les murs!

 

Premier jour, première nuit!

Présentation des Tuyaux, ils se retrouvent dans le garage en attendant le soir et sa nuit étoilée :be:

Dans sa boîte, mon Tuyau râle: il faisait plus chaud dans le Luberon, c'est déjà l'hiver? Tais toi, sale bête, attends ce soir, tu vas voir ce que tu vas voir!

Et on parle, toute la journée, on parle... de quoi? Ah ben je sais plus, moi, mais on n'a pas arrêté de parler :D ! Ambiance nonchalente chez les astrams qui attendent la nuit avec une impatience fataliste et maîtrisée, vous connaissez, n'est ce pas?

Le dîner arrive: Crêpes au Pastis :be: , même Tutu a aimé :be: ! Et Zozo, ben, Zozo.... aime le Pastis :rolleyes: ! C'est rare, pour une fille déjà un peu loin du Sud, mais vraiment, Zozo aime les crêpes au Pastis!

 

Heu... donc maintenant il fait nuit. Mais nuit de chez nuit: devant le gîte se trouve un petit arbre. En sortant regarder où en est le ciel, je tombe dedans! Bon, c'est clair, que c'est pas clair du tout! On y voit à un mètre.

Flap flap flap rageusement fait l'éolienne, les étoiles, pas ce soir!

Alors on papotte jusqu'à deux heures du matin, Den a toujours 100.000 histoires à raconter (j'ai retenu des mésanges qui s'envolent d'un pot de fleurs et un avion qui avait des jambes :?: .... :D ) et le groupe se scinde en deux: ceux qui dorment la fenêtre ouverte, et ceux qui dorment la fenêtre fermée (Albéric, si tu crois que je ne sais pas que c'est toi qui ferme tout le temps la fenêtre que j'ouvre tout le temps, tu te trompes :mad: !).

 

:D

 

Deuxième jour!

Le lever dans le brouillard est bien agréable, Zozo sort de la sale de bains, cheveux mouillés tee shirt bleu topaze, je l'emmène à ChalmaZel (c'est là que j'apprendrai que ChalmaZel est une ville :be: ), histoire de la garder pour moi tout seul un moment :p ! Nous allons acheter du pain, et une tarte aux myrtilles re-:p !

 

 

L'après midi arrive, bon, on sort, quand même, hein? Ouiiiiii, crie la foule en délire à l'idée d'aller se peler dans le blizard -sauf Albéric, vous savez, celui-qui-ferme-les-fenêtres-tout-le-temps :D ?

 

Et nous voilà partis vers les radars, 250m plus haut, au sommet. Montée agréable dans le vent qui a chassé le nuage un peu plus haut, descente dans le nuage qui, pour se venger, nous noie dans la grêle et la pluie et le foid! Dix km au total, nous sommes trempés!

 

Den fait le dîner, une paella aux lardons :b: (le plus étonnant: c'est bon, très bon!)et nous sortons attendre les étoiles.

 

Et là, un phénomène étrange se produit: nous sommes pris de folie. Alberic tient son Bouzoscope contre son ventre -Aaaah, le Bouzoscope, faut que je vous raconte: un ancien 115/1000 à Barlow intégrée, mais sans la Barlow, diaphragmé à 90mm, avec des colliers moitié en PVC taillé au burin, moitié en un métal que je n'ai pas identifié, de la moquette sur un demi collier et de la chambre à air sur l'autre. Le PO est raccourci à la scie à métaux, fendu pour le serrage de l'oculaire que l'on règle en le faisant glisser dans le... PO, puisqu'Alberic l'appelle PO :be: ! Le dit PO est à 80° sur le tube, ça permet de viser de travers, vous comprenez? L'araignée est en fil de fer à cloture, s'il vous plaît, peint en noir.

L'objet donne au moins 4 degrés de champ car les Dentelles du Cygne -oui oui, vous avez bien lu: les Dentelles du Cygne, rentrent au grand complet dans l'image! En tous cas, c'est le grand amour entre Albéric et le Bouzoscope :wub: , il le tient serré contre lui et cherche M13 dans le bouillard :?: .

Complètement cinglé :( , le père Albéric!

 

Et les autres? Pas mieux! Ils appellent ET à coups de projecteur et de laser vert dans le brouillard, Tutu fait des photos longue pose au flash.... complètement barjos!

 

Seul être censé du groupe (en tous cas à ce moment là), une idée me vient :tilt: .

Et si du nuage le sommet émergeait :be: ?

Hop, Tutu et moi montons dans l'auto, sur la petite route formellement interdite qui monte aux radars. On y voit à deux mètres, on monte et soudain c'est le miracle: la Voie Lactée nous éblouit de mille diamants, les Ourses et le Dragon sont là qui scintillent de mille feux :langue15: , c'est magnifique :banana: !

Nous restons là un moment, bouche bée, et redescendons chercher les autres et les Tuyaux!

Au passage, coup de frein brutal: la Lune se couche sur la mer de nuages, gigantesque croissant orangé, elle l'éclaire de brun orangé et des volutes blanchâtres en sont les vagues; la Lune est posée sur un fond bleu outremer très sombre, tandis que Jupiter juste au-dessus brille comme un diadème sur sa couronne :wub: . Nous nous régalons quelques minutes, échangeant les jumelles, et descendons enfin chercher les copains!

Branle bas, les Tuyaux dans les autos, et nous remontons sur la route interdite.

On y voit toujours à deux mètres, et je manque de défoncer la barrière qui clot le site militaire.

Il faut se rendre à l'évidence: le trou s'est refermé, nous n'aurons pas d'étoiles :D !

Alors la folie nous reprend de plus belle: nous restons dans le coton glacé à bavasser comme des fadas jusqu'à deux heures du matin, avant de redescendre nous coucher.

 

Comme de bien entendu, Albéric a refermé la fenêtre de la chambre avant de partir, je squatte un pieu dans une autre chambre :D ....

 

 

Les adieux

Hélas c'est la fin. Les Bretons ont une longue route à parcourir et seront les premires partis, puis nous faisons en sorte de nous quitter tous en même temps, car la veille, notre Zozo, notre douce Zozo au coeur grand comme un porte-avions, a versé des larmes à l'idée qu'il faudrait bien nous quitter :( !

Nous avons serré Zozo très fort dans nos bras à tour de rôle, pour lui dire combien nous l'aimons tous très fort! Je veux garder mon harem, dit elle, je veux vous garder avec moi!

 

Mais Zozo, petite fille, nous nous reverrons, nous te le promettons tous, te quitter nous déchire aussi, tu sais!

 

Tiens, je t'envoie mille zibous, plein de zibous!

 

J'ai le coeur empli de cette amitié qui a remplacé les zétoiles....:love:

 

L'Autruchon :) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
En l'occurence, si, si! Je n'ai encore rien lu d'aussi censé sur WA en trois de présence en matière de conseil!

:)

 

Tu charrie Gégé, je suis totallement insensé, tu l'as toi-même souligné.

 

Ton CROA est vraiment le reflet exact de ces 2 jours de présence autruchesque : le combat larvé du camp des fenêtres fermées contre celui des fenêtres ouvertes...:be:

Précision pour les autres lecteurs/trices : pendant la dernière nuit, on a relevé un tout petit 7° (5° à 1600 m près des radars en plein mois d'août...)..... :b:

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites

A moins qu'il ne s'agisse d'un private-joke, la ville de Chalmarel n'existe pas, Gégé.

Ou alors sous l'influence du chouchen, là je peux pas dire !:be:

Sur les monts du Forez on ne connait que ChalmaZel (station de ski), ou à la rigueur Chalmaz(aur)el (station d'observation) si tu veux faire plaisir à Zaurel.

 

En fait on a tous les deux loupés la nuit de samedi à dimanche qui était certainement magnifique là-haut, puisqu'elle était déjà excellente en bas, à 400 m...

Share this post


Link to post
Share on other sites

.............:cry: ...............;) bon, quand c'est que vous revenez??????.....dure dure la reprise, sans vous, je suis perdue.........

Share this post


Link to post
Share on other sites
A moins qu'il ne s'agisse d'un private-joke, la ville de Chalmarel n'existe pas, Gégé.

Ou alors sous l'influence du chouchen, là je peux pas dire !:be:

Sur les monts du Forez on ne connait que ChalmaZel (station de ski), ou à la rigueur Chalmaz(aur)el (station d'observation) si tu veux faire plaisir à Zaurel.

 

Bonjour Icare, :)

 

Oui, je confirme : la ville (ou plutôt le bourg) la plus proche du col du Béal (à 10 km), côté Loire, est bien C H A L M A Z E L. Nous y avons déjeuné, mon épouse et moi, samedi midi (juste avant l'arrivée des joyeux lurons de la "star party des monts du Forez"), à "l'hostellerie du col du Béal". Et là nous avons été accueillis par une femme "robuste", aimable comme une porte de prison qui barrait la route vers les deux salles pour déjeuner en nous disant : « Vous prendrez un menu à combien ? ». Déconcerté par cet accueil, pour le moins "direct", je lui ai dit qu'il faudrait qu'on réfléchisse… (en réalité j'avais déjà repéré le menu choisi). Et ce n'est qu'alors que la patronne nous a révélés le pourquoi de cet interrogatoire de policier : ceux qui prenaient le menu le moins cher devaient aller dans une salle, et ceux qui prendraient les deux menus les plus chers dans l'autre. Elle fut rassurée quand je lui ai dit qu'on prendrait le menu le plus cher : à 23 €.

 

Et pendant tout le repas cette dame (qui assurait seule le service, son mari étant aux fourneaux) fut aussi désagréable qu'on pouvait l'être, mais la nourriture était absolument fantastique !… Notamment une excellente et gigantesque côte de bœuf à faire caler un ogre !…

 

Donc, si vous passez par Chalmazel, lors d'un séjour d'observation au col du Béal, n'hésitez pas à aller à cette "hostellerie du col du Béal", la nourriture excellente et copieuse vous fera oublier l'amabilité de la patronne !… :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pendant tout le repas cette dame (qui assurait seule le service, son mari étant aux fourneaux) fut aussi désagréable qu'on pouvait l'être....

 

 

Roger, heuh tu y vas un peu fort quand même. Cette charmante dame (très charmante même je trouve....:be: ) s'occupe du gîte et du resto. avec son mari. Elle n'a que très peu de temps pour faire la conversation. La situation est simple : elle, elle travaille, et doit s'occuper de touristes qui eux ont tout leur temps, c'est donc un métier où l'on va droit au but, quitte à être un peu cassant le cas échéant ! ;)

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, faudra que j'explique ça à mes stagiaires: vous avez tout votre temps, alors que je travaille, moi! Non, mais :mad: !

 

:D

 

PS: au fait, et les photos?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Roger, heuh tu y vas un peu fort quand même. Cette charmante dame (très charmante même je trouve....:be: ) s'occupe du gîte et du resto. avec son mari. Elle n'a que très peu de temps pour faire la conversation. La situation est simple : elle, elle travaille, et doit s'occuper de touristes qui eux ont tout leur temps, c'est donc un métier où l'on va droit au but, quitte à être un peu cassant le cas échéant ! ;)

 

Albéric

 

Bonjour Albéric, :)

 

Je crois qu'on ne parle pas de la même personne : je parle de la patronne de "l'Hostellerie du col du Béal" à Chalmazel (Loire) et non pas de Magali Dufour, la patronne de "l"auberge du col du Béal", commune de Saint-Pierre-la-Bourlhonne (Puy-de-Dôme).

 

Qu'en penses-tu ? :?:

 

Roger. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, ni de votre conversation, Magali, je veux bien qu'elle me barre la route....

 

 

:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
.............:cry: ...............;) bon, quand c'est que vous revenez??????.....dure dure la reprise, sans vous, je suis perdue.........

 

perdue?:?: avec le psa :?::b: non?!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Râlâlâ... que j'aurai voulu faire parti de ce week-end de folie... si seulement vous habitiez plus au Nord et que vos sorties ne soient pas organisée à 500km de chez moi... :(

 

En tout cas, merci à vous tous de nous faire partager ces moments forts ! On se ratrape en vous lisant...

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.