Jump to content

Pour ceux qui se demandent si on a marché sur la Lune


Guest Anonyme

Recommended Posts

Guest Anonyme

SCIENCES ET AVENIR DE JANVIER 2001.

 

Houston, 20 juillet 1969. L'atmosphère est oppressante dans la salle de contrôle de la Nasa.

Le souffle court, le cœur battant, ingénieurs et techniciens ont les yeux rivés sur leurs ordinateurs. La voix de Buzz Aldrin grésille dans les haut parleurs, égrenant les chiffres de la descente: " Altitude 300 pieds... 75 pieds... 40 pieds, nous ramassons un peu de poussière. " Sur le grand écran qui surplombe les têtes, on voit s'approcher la surface grise de la Lune. " 30 pieds, une ombre... 20 pieds... Contact, lumière. " Quelques mots encore. Puis la voix d'Armstrong: " Moteurs coupés. [Pause] Houston, ici base de la Tranquillité. L'Aigle s'est posé." Concert de soupirs et d'applaudissements à Houston. Durant quelques minutes encore, des millions de téléviseurs retransmettent les échanges grésillant entre Houston, Buzz Aldrin et Neil Armstrong, les deux occupants du minuscule module qui vient de se poser sur la Lune. Puis la communication est interrompue et les écrans redeviennent noirs.

A quelques centaines de kilomètres de là, sous un immense hangar secret de la Nasa, dans les montagnes de l'Arizona, des techniciens éreintés goûtent enfin une cigarette bien méritée et éteignent un à un les projecteurs. Armstrong et Aldrin se dirigent vers la salle des douches, tandis qu'une autre équipe prend le relais et fignole le décor désolé de roches et de cendres poudreuses pour la prochaine transmission télévisée depuis la Lune, celle, mémorable, où Armstrong devra déclamer d'une voix claire: "C'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité." C'est cette autre "vérité ", cette "vérité de l'ombre et des coulisses" que tente aujourd'hui d'imposer une poignée de Sherlock Holmes des réseaux. En fait de " bond de géant ", il s'agirait plutôt du " canular du siècle ", affirme Philippe Lheureux, l'un de ces pourfendeurs de la conquête spatiale.

" Je ne dis pas que les Américains ne sont jamais allés sur la Lune, tempère-t-il, je pense simplement qu'ils n'ont pas diffusé les vraies photos, gratuitement, au monde entier. Auraient-ils divulgué si facilement aux Russes des renseignements aussi importants alors qu'ils ne leur ont pas donné un seul gramme d'échantillons de roche lunaire sur les 382 kilos rapportés? " Pour lui, la Nasa nous dissimule une vérité beaucoup plus fascinante: la Lune est habitée et les astronautes qui l'ont survolée ont vu des êtres plus évolués que nous. Soucieuse de garder secrète ces "précieuses informations ", la Nasa aurait alors préféré diffuser des images fignolées en studio. A moins que tout ne soit que poudre aux yeux, que personne, jamais, n'ait posé un pied sur la Lune...

La théorie du complot n'est pas nouvelle puisque, dès 1969, des journaux américains mettaient en doute l'exploit de leurs compatriotes. Depuis lors, l'idée d'une tromperie lunaire réapparaît régulièrement dans les médias et inspire même des scénarios de films. Tel Capricorne One, de Peter Hyams, où trois astronautes simulent en studio un débarquement sur Mars. Reste que les scènes martiennes de ce film de 1978 n'auraient trompé personne à l' époque. Que penser alors de photos et de films " truqués" réalisés en 1969, avec des techniques d'effets spéciaux de l'époque, qui duperaient encore aujourd'hui les meilleurs des spécialistes? Surtout, souligne Kirsten Larson, spécialiste des affaires publiques à la Nasa, il existe " des preuves physiques irréfutables: engins spatiaux, pierres lunaires, les 18 hommes qui ont mis le pied sur la Lune, ceux chargés de la mission de contrôle, des transmissions télévisées en direct. Tout cela, ajoute-t-elle, témoigne de la réalité du programme Apollo. "

Tout cela, pourtant, ne convainc pas les partisans de la théorie du complot, pour qui les hommes impliqués à Terre auraient pu être leurrés eux mêmes. En France, le détracteur le plus virulent (voire le seul) est Philippe Lheureux, un amateur de photographies d'astronomie qui a su entendre les doutes émis par sa " tante Jeanine ". Il a créé un site d'analyse des photos de la Nasa (lire les encadrés) et vient de publier un ouvrage sur le sujet*. Outre-Atlantique, au moins deux autres sites égrènent les mêmes analyses. Le plus extrême est celui de Kevin Overstreet qui affirme haut et clair que tout est truqué et, par conséquent, que personne n'a jamais mis les pieds sur la Lune. Quant à David Percy, un producteur de télévision, il s'interroge sur un fait historique pour lequel nous n'avons d'autres preuves que celles fournies par la Nasa elle-même. Autant dire aucune preuve "objective ", suggère-t-il. Sans compter que ces images, soulignent les trois hommes, semblent très douteuses. Les ombres sont incohérentes, ici et là on croit apercevoir le reflet d'un projecteur, les astronautes n'ont pas la démarche qui sied en situation lunaire, leur matériel semble bien peu protégé dans un univers si hostile, le même décor sert deux fois pour des images différentes et incohérentes l'une avec l'autre, etc.

Effets d'optique

Il faut dire que la lecture que les trois hommes font des magnifiques images de la Lune est, de prime abord, très troublante. Le doute s'insinue. Mais il ne résiste pas longtemps à l'analyse des images replacées dans le contexte des expéditions lunaires et de la technologie photographique de l'époque. Ombres étranges et premiers plans truqués s'avèrent n'être que des effets d'optique, les "projecteurs"ne sont que de simples reflets dans la lentille, les différences dans le décor s'expliquent par l'utilisation de focales différentes, etc. Il ne faut pas longtemps pour démonter un à un les arguments des partisans du complot. Sur le Net, plusieurs passionnés d'espace se sont livrés au jeu de la contre-analyse, créant des sites dédiés à la réhabilitation des images du programme Apollo. Mais rien ne peut ébranler le doute bien installé d'un Philippe Lheureux, pour qui " tout n'était que propagande politique et savante mise en scène destinée à drainer des

fonds pour l'armement et à gagner la guerre psychologique vis-à-vis des Russes. Toutes les pierres ont été rapportées par des sondes automatiques. " Soit un chapelet d'opérations coûteuses et compliquées, bien plus compliquées qu'un simple débarquement sur la Lune...

 

 

U;ne Terre grosse comme une orange?

"Vraiment basse sur l’horizon et bien petite, cette Terre qui devrait faire 6 fois la taille de la Lune sur Terre", s’exclame Philippe Lheureux. Première erreur,la Terre n’est que quatre fois à peine plus grosse que la Lune (c’est la gravité qui est six fois moindre sur la Lune). Certes, renchérit le sceptique, mais que penser de la comparaison entre cette photo et celle prise lors du survol de la Lune par le module Apollo 11, qui couvre une plus vaste région de la Lune, et où la Terre apparaît bien plus grosse ? « Effet d’optique ou mauvais trucage ? »

Réponse immédiate du photographe François Guénet : « Il s’agit tout simplement d’un effet du à l’utilisation de deux objectifs différents pour l’une et l’autre photo. La photo prise depuis le sol lunaire a, de toute évidence, été réalisée avec un grand angle, tandis que celle qui est prise au dessus de la Lune a été faite avec un téléobjectif, qui agrandit l’objet lointain visé, en l’occurrence, la Terre. »

 

 

Sylvie Rouat

 

Le décor dévoilé

'"Le même fond pour deux photos différentes prise lors de la première mission, on croit rêver! " jubile Bhilippe Lheuveux. " Où est donc passé le Lem sur la deuxième photo? Il est devant le cratère... certes, mais alors pourquoi ne voit-on pas le cratère sur la photo du Lem? " Si, en effet, " les arrière-plans se recoupent parfaitement, les premiers plans sont en totale contradiction les uns avec les autres. " Un photographe à qui l'on a montré ces deux clichés s'est d'abord exclamé: " Là il y a quelque chose, ça sent le montage. " Mais ce sentiment n'a pas résisté à l'examen minutieux des photos incriminées. Car en y regardant de plus près, les arrière plans ne se recoupent pas exactement, comme Bernard Lemoine et Jean Luc Destombes, du laboratoire de physique des lasers, atomes et molécules de Lille l’ont mis en évidence sur le montage ci contre. Sachant que les montagnes sont à 4 ou 5 kilomètres de distance, il est évident qu’en bougeant de quelques dizaines de mètres au même endroit (comme cela é été le cas lors de cette troisième sortie de la mission Apollo 15), l’arrière plan ne se modifie que de manière très subtile, à peine visible de prime abord. Le cratère visible sur la deuxième photo se trouve en réalité à la même hauteur que le Lem. Le deuxième cliché a été pris de l’intérieur du cratère de 15 mètres de diamètre, en contrebas du terrain. Le Lem invisible est alors à gauche et la ligne de démarcation qui partage la photo marque un simple relief du terrain.

 

 

 

Une Lune grande comme un studio.

« Je veux bien que sur la Lune la ligne d’horizon soit plus proche que sur Terre, mais à ce point là ! », s’exclame Philippe Lheureux. En fait, le même effet de proximité de la ligne d’horizon peut être reproduit sur des clichés terrestres, notamment dans des paysages de plaine, sans hauteurs visibles à l’horizon. Il suffit de prendre une photo en contrebas d’une légère butte pour avoir l’impression que le sommet de cette butte marque l’horizon. C’est vraisemblablement cet effet qui trompe nos sens sur ce cliché lunaire. De la même manière, les ombres apparemment étranges de cette image sont simplement déformées par un effet de perspective.

 

 

Trop beau

Trop belle pour être vraie, cette empreinte. Pour' garder une forme aussi parfaite, il faudrait qu'elle ait été faite dans un sol argileux, affirme Philippe Lheureux. Et puis, le sol alentour ressemble plus à une croûte qu'à de la poussière fine comme du talc. En réalité, cette empreinte a été réalisée avec précaution par Buzz Aldrin à des fins scientifiques. Par ailleurs, la finesse de cette poussière lunaire (avec des grains en moyenne inférieurs à 100 micromètres) lui assure une bonne cohésion. L'aspect de croûte est dû au fait que rien ne bouge sur la Lune, que rien ne vient déranger depuis des lustres cette couche de poussière tassée par le temps et brûlée par les rayons cosmiques.

 

Une caméra à découvert

Un peu étrange, remarque, remarque Philippe Lheureux, cet appareil photo livré presque nu au vide, au. froid (-150 °C à l'ombre), à la chaleur ( + 130°C au soleil) et aux radiations X et ultraviolettes. Et puis, "si l'on regarde le reflet dans la visière du casque, on aperçoit des ombres qui partent dans deux directions différentes. J'ai beau regarder dehors, je ne vois pas deux soleils.. . Pourquoi le côté de la combinaison est-il éclairé par un soleil brillant qui n'éclaire pas le sol derrière l'astronaute? Et que penser de l'ombre des jambes de l'astronaute visible dans la visière du casque? Il est éclairé « de face et se trouve en face de l'autre qui, lui, est éclairé de côté! "

En fait, les appareils photo utilisés depuis 1962 dans les programmes spatiaux Mercury, Gemini et Apollo étaient des Hasseblad allégés et peints en noir pour réduire la réflexion lumineuse. D'après Hasselblad, ils avaient, été modifiés pour s'adapter aux conditions lunaires et diverses lentilles furent testées au fil des missions. Par ailleurs, le passage de la chaleur au froid n’était pas aussi brutal que pense Philippe Lheùreux et les appareils photos photo ne sont pas restés aussi longtemps exposés aux rayonnements pour que leur mécanique en souffre.

Quant aux ombres, elles sont normalement déformées par la réflexion sur la surface sphérique de la visière de l'astronaute. Une expérience très simple réalisée par Bernard Lemoine et Jean-Luc Destombes, du laboratoire de physique des lasers de Lille, montre qu'une scène reflétée dans une boule de

Noël présente les mêmes apparentes incohérences des perspectives. En utilisant deux bouteilles de lait blanches, les deux chercheurs montrent également comment les zones d'ombres du scaphandre de Bean sont généreusement éclairées par le scaphandre de l'astronaute photographe.

Et la petite sphère blanche, visible à gauche de l'astronaute? Ne s'agît-il pas d'un projecteur ?" Pas du tout, répond le photographe François Guénet. Sa forme octogonale indique qu 'il s'agit d'un effet courant de diffraction de la lumière. En 1969, les laboratoires n'avaient pas encore vraiment mis au point des traitements anti reflets ».

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
  • Replies 168
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

:>: On peut considérer l'affaire Lheureux comme une affaire classée.

 

:>: Même les "ufologues" s'en démarquent avec des arguments assez simples mais efficace

 

voir : http://ufologie.net/indexf.htm

 

:>: Le seul problème reste moral !

 

On a le droit de se tromper, même au delà du ridicule, personne n'étant parfait mais s'entêter comme le fait Lheureux ne peut désormais avoir qu'une explication.

 

Qu'il y croit encore n'a plus grande importance, il a crée avec ses thèses un fond de commerce, il faut bien qu'il le préserve ! :-/:grr et cette démarche n'a plus rien a voir ni avec la science ni avec le journalisme d'investigation ! !pomoi!

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Dans le ..... Philipe Leheureux! il est débile ce gars!! il dit juste ça car il est jaloux que ce soit les americains qui soient aller sur la Lune en 1er ^^

A mon avis ils y sont vraiment aller! t puis pour l'histoire des êtres évolués qui vivent sur la Lune c'est UN PEU DU N'IMPORTE QUOI je pense.....et puis tout a été prouvé scientifiquement qu'ils sont bien allés sur la LUne

Link to post
Share on other sites

Moi je pense qu'il y a effectivement des images prises en studio... au cas ou ! Pour ne pas perdre la face dans un contexte déjà humiliant pour les ricains. Peut être que certaines de ces photos se sont échappé de leur chemise tamponnée ""top secret".

Quand à l'analyse des clichés, n'ayant aucun point de repre sur la Lune, il est difficile de se rendre compte des distances et des positions.

Quant aux ombres sur la visière, c'est normale qu'elle n'aillent pas dans la même direction car celle ci est arrondie non ?

[attachmentid=1773]

 

Pis mince, s'il n'y étaient pas allée, je m'interesserait à une supercherie depuis si longtemps ?? non c'est est trop :

ILS Y SONT ALLLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Non mais .

 

 

 

Mais ce qui serait interessant serait de savoir ce qu'ils on réellement vu...

Link to post
Share on other sites
Moi je pense qu'il y a effectivement des images prises en studio...

 

oui bien sûr... et c'est Kubrik qui s'y colle... :lol:

 

et la marmote...

 

pour qui connait un peu cette "saga", je parle de la course aux étoiles entre les Russes et les Ricains, il est évident que rien n'a été "truqué"... il suffit de voir dans quelles conditions se sont fait les voyages: dans des boites de conserves avec des pilotes de chasse aux commandes... ils ont surtout eu de la chance...

Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

J'ai visionné ce reportage en me disant "je vais me marrer, et hop, un faux documentaire qui se démontera facilement". http://www.vodkayaourt.com/video.php?id=51

 

Ben à la fin, je n'ai pas trouvé le moindre argument qui puisse être démonté :cry: ! Je préfère croire que je suis naïf et m'en remets à vous pour m'éclairer sur les arguments avancés... Merci !

 

Ca dure 30 minutes, désolé !

Link to post
Share on other sites
J'ai visionné ce reportage en me disant "je vais me marrer, et hop, un faux documentaire qui se démontera facilement". http://www.vodkayaourt.com/video.php?id=51

 

Ben à la fin, je n'ai pas trouvé le moindre argument qui puisse être démonté :cry: ! Je préfère croire que je suis naïf et m'en remets à vous pour m'éclairer sur les arguments avancés... Merci !

 

ca dure entre 1 heure et 1 heure 30, désolé !

J'ai trouvé une source contestant ce "Moon Hoax"...

 

http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=6264&view=next&sid=f669b530ac19ed5d2c56333e03960f7f

 

Avec des interventions censées qui mènent à un autre site

 

http://arnaudel.club.fr/Payekhali/Dossiers/Contre-analyse-01.html

 

Si vous avez d'autres sources contestant le docu, merci de me les indiquer...

 

Je crois avoir été victime de ma crédulité... Bah ! L'essentiel est de le savoir... :p Bonne nuit à tous

Link to post
Share on other sites

Indépendamment de l'anecdote lunaire, ce qui m'intrigue ce sont les mécanismes psychologiques qui font naitre cette pulsion de négation, donne l'aptitude à constuire des raisonnements articulés et argumentés, bien que reposant à la base sur une négation de l'évidence sans appel, et que ces négations trouvent tant d'échos : Pas d'avion sur le Pentagone, pas de chambres à gaz à Auschwitz ou ailleurs, Paul Mc Cartney est mort à la fin des années 60 (Vous vous souvenez ? Il y avait des "preuves" dans les paroles de certaines chansons et sur les photos de couverture des disques), le Big Bang n'a jamais eu lieu, etc...

Link to post
Share on other sites

Merci de vos deux réponses. Et si j'ai interrogé ce documentaire sur la lune, c'est que remettre en doute les missions lunaires est relativement anodin par rapport aux autres "négations" que vous citez justement.

 

Nous avons l'occasion de parler de religions et nous avons vu combien cela pouvait enflammer les esprits. Nous sommes souvent dans le domaine du fantasme avec la religion qui pourtant ne véhicule pas que ça (l'éthique est un pilier de la religion). Mais ce que je questionne ici maintenant est plutôt la société de l'image. Qui permet effectivement de montrer ce qu'il se passe ailleurs mais par l'intermédiaire de personnes : les auteurs du reportages, la présentatrice du journal, les directeurs de chaîne télé, les auteurs de site internet... Il y a un tel fourmilllement actuellement d'informations que tout le monde se retrouve un peu perdu. Même ceux qui croient maîtriser un peu l'information se trouvent des concurents, et cela devient une anarchie complète !

 

Le mouvement que je veux interroger au fond est le 11 septembre et cette autre théorie du complot qui gravite autour de lui. Je ne le ferai pas sur ce forum, ce n'est pas son propos. Par contre, sur hexali.fr que je vous invite à visiter, un homme très cultivé s'est complétement passionné pour les arguments avancés. C'est un homme très bien, d'une gentillesse sans mesure. Et nous assistons à sa "folie" ou à son "génie", c'est une question de point de vue. A l'heure où tout le monde utilise l'image, scénarise les documentaires, on comprend que la sensation de complot se réveille.

 

Mon propos est encore confus, je viens de me réveiller :p . Mais je vous invite à modérer les propos à ne pas entrer dans un insidieux débat contradictoire. Force est de constater que nous sommes tous confrontés à l'image et à son interprétation hâtive...

 

Quand l'information commence et quand la propagande s'installe ? Là est toute la question. Et je vous prie de croire que ma présence en Hexali avec des gens de sensibilités très diverses (gauche droite athées musulmans juifs...) a donné un bon coup de pieds à nombre de mes certitudes. :p

Link to post
Share on other sites

Pour en revenir aux missions Appolo.

 

Ces missions se sont inscrites dans le combat spatial entre bloc américain et bloc soviétique. A ces missions scientifiques se mêlaient des intérêts économiques, politiques, idéologiques très forts. D'un côté comme de l'autre l'information devait être controlée pour en augmenter l'impact pour déstabiliser l'autre bloc.

 

Certaines personnes pour lutter définitivement contre la théorie du complot lunaire ont avancé que les USA ont pu retravailler certaines photos ou même en créer d'autres pour augmenter l'effet produit. C'est tout-à-fait plausible.

 

Il ne faut pas oublier que les USA ont tenu a rendre publique ces missions, ont utilisé des transmissions télé alors que pour le seul intérêt scientifique et pour rendre plus aisée cette mission, tout aurait dû le proscrire. La matériel audiovisuel transporté était plutôt encombrant. Evidemment, il fallait médiatiser l'événement.Comme une arme contre l'URSS... Non pas seulement, il s'agissait aussi d'informer le public, lui donner de l'engouement pour l'événement et ainsi attirer des capitaux pour financer d'autres missions.

 

Il a pu donc y avoir création de fausses images. Le doute est permis. Ce qui me gêne vraiment est plutôt le fait de tirer des conclusions à l'emporte-pièce sur les intentions qui ont mené à créer ces éventuelles fausses preuves dont le nombre reste anecdotique par rapport aux autres preuves rapportées (dont les lunaires lunaires qui ont été distribuées à des scientifiques de toute la planète. Ce ne sont pas des documents mais bien des pierres, y aura toujours quelqu'un pour dire qu'elles ont été fabriquées) :)

Link to post
Share on other sites
dans le même sens il y avait des armes de destruction massive et pas de pétrole en irak ; le vietnam était le mal en personne qui justifie 10millions de mort etc ...

tu vois ça marche dans les deux sens..............

 

Exactement, il a eu tellement de complots, de coups foireux, de manipulations des masses au cours de l'Histoire, et c'est tellement facile maintenant avec la télé, qu'il faut se garder de gober toute vérité officielle.

Par contre pour Apollo je n'ai jamais eu de doutes, peut être parce que je l'ai vu en direct à l'époque à la télé et qu'à l'époque j'étais jeune et naïf.

Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

Moi y'a un truc qui m'étonne toujours dans cette théorie, c'est l'histoire du drapeau qui flotte ...

 

C'est l'argument qui est mis en avant le plus souvent pour "faire la preuve" du trucage et pourtant tout le monde voit bien que l'astronaute tourne la hampe du drapeau de droite et de gauche pour mieux l'enfoncer.

C'est ce mouvement et lui seul qui fait bouger le drapeau et cela ce voit ... D'ailleur il n'y a pas d'image de ce drapeau "flottant" en dehors de cette scène ou il est mis en place.

Toutes les autres images le montrent "bien sage", comme il se doit d'être en l'absence de vent ...

 

L'histoire du LEM visible sur une image et invisible sur une autre qui pourtant nous présenterait le même "décor" ne tient pas non plus. La démonstration en est faite d'ailleur dans ce film lui même.

Il font alterner les deux plans en les superposant et on se rend compte qu'il y a une légère variation de l'angle de prise de vue du fond de la scène.

Cette variation prouve que la caméra a changé de position. Elle s'est sans doute avancée jusqu'à ce que le LEM ne soit plus dans le champ, ce qui change peu l'image de fond puisque lointaine ...

 

Et puis d'autres "preuves" présentées pouraient tout aussi bien être dues à une manipulation des auteurs de cette contestation.

 

Après tout ils nous disent eux même que les images peuvent être trafiquées pour nous faire voir ce que leurs auteurs veulent que nous voyions ...

 

 

Et puis quoi, je suis comme Ownimaster, je ne veux pas croire que je me suis émerveillé devant une supercherie ! :be:

Link to post
Share on other sites

Toute personne qui présente un dossier convenable peut étudier les roches lunaires... Ca suffit à faire taire toute polémique imbécile.

 

N'oublions pas que si nous avons aujourd'hui des PC c'est grâce à cette course à la Lune qui a permis la miniaturisation des ordinateurs pour être embarqués.

Link to post
Share on other sites

Que Busch soit un menteur de la pire espèce, cela ne fait pas de doute. Mais en 1969, il n'était pas là. C'était Johnson. Un menteur aussi, je vous l'accorde, quand il s'agissait de la guerre au Viet Nam. Mais pas sur l'aventure lunaire, (que j'ai d'ailleurs suivie en direct au milieu de la nuit).

Et les quatre ou cinq autres missions lunaires ? Des leurres aussi ? Pourquoi en avoir réalisé autant , alors ?

Non, une mystification, je ne peux pas le croire...

Link to post
Share on other sites

Non seulement les roches lunaires sont à disposition de qui présente un dossier suffisament solide pour en faire l'étude, mais j'ai eu la chance d'en approcher certaines et même de les toucher lors d'une présentation en France ...

 

Alors, à moins que je n'ai vu et touché que de vulgaires cailloux, que tous ceux qui les étudient, ces vulgaires cailloux, ne soient que de piètres pseudo-scientifiques incapables de reconnaitre un caillou terrestre lorsqu'ils en ont un dans les mains ...

 

J'aime entendre dire que : "Il a été prouvé 20 fois que tout ceci n'est qu'une vaste farce" alors que je n'ai rien vu des ces soit disant preuves, si ce n'est des photos ou on nous montre qu'il y a trucage parce que certains détails ... mais en oubliant que le trucage peut se faire dans les 2 sens ...

 

Et franchement je ne vois pas le rapport entre le mensonge de GWB au sujet des armes de destruction massive et les missions APPOLO ...

 

A la limite, si l'administration de l'époque avait voulu mentir pour faire croire qu'elle avait gagné la course à la Lune qu'elle menait avec l'URSS, elle l'aurait fait une fois et une seule ... Répèter l'opération était prendre un risque énorme que le supercherie soit dévoilée et n'apportait rien de plus ...

 

Il faut vraiment arriver à un niveau de haine des US assez élevé pour défendre aveuglément cette théorie du complot absurde qui ne repose sur rien de sérieux et bien que je ne sois pas vraiment pro américains, je trouve que dire des USA qu'ils sont un "Etat vicieux et mystificateur" est une forme de généralisation insultante et injustifiée. Je n'aimerais pas du tout être américain et découvrir ces mots sur mon pays ...

Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces réponses !

 

Tout cela prouve que le mythe de la caverne n'est pas mort et surtout que la télévision donne une dimension supplémentaire à celle de la précarité de la perception humaine !

 

A la lumière de mes échanges sur l'autre forum (hexali), je m'aperçois que les médias conditionnent notre façon de voir le monde. Il appartient donc à chaque citoyen d'avoir une éducation à l'image, à son décryptage et de se faire sa propre idée et de la confronter à d'autres. Seul le partage des informations peut permettre de multiplier les avis et donc garantir une perception correcte des informations.

 

Dire ce qui est vrai ou faux ne m'importe peu pour ce qui concerne les médias. J'ai une assez grande confiance en ce qui concerne les nôtres (même si je ne regarde que peu la télévision). Car effectivement comme le dit Epsilonzero, on tombe très vite dans des débats stériles quand on se met à tout suspecter !

 

Je pense que ce qui concerne le complot du 11-9, cela remue beaucoup d'air, les documentaires choc se multiplient. Alors vérité ou intox ? La prudence dicte tout de même de croire en la version officielle, tout en gardant un petit oeil sur ce qui se passe et sur les répercutions que cela a sur notre monde. Nous ne le saurons pas avant quelques années et cela n'enlève rien à l'horreur vécue par les victimes et leur famille.

 

Bonne soirée à vous tous et merci :p

 

Le rapport entre le 11-9 septembre et la mission Appolo est simplement que les deux émanent des USA (ou la complotite aiguë est monnaie courante) et que les deux documents contestés sont des images fixes ou mouvantes... On peut faire des parallèles pour soutenir ou démonter certaines thèses. C'est tout le rapport qu'il y a entre les deux à mes yeux.

Link to post
Share on other sites

pour terminer aussi je dirais qu'effectivement ils y sont allés.

mais comme ces ricains ont toujours besoin d'un ennemi pour se sentir exister ( à ce moment les russes ) ils ont donnés de faux documents ce qui implique fausses photos etc.... ce ne sont pas les seuls nous français avons fait la même chose avec le concorde les russes visitaient les usines de production ont leur a refilé de faux échantillons d'alliage sous leurs semelles moralité ils se sont plantés sur paris bien fait pour nous .

les ricains ont mentis sur leur photos ça se retourne contre eux aujourd'hui les caméras sont bizarres les montagnes toujours les même et oui aujourd'hui ont fait mieux en effets spéciaux.

Link to post
Share on other sites
Un conseil : ne dites pas à Neil Armstrong qu'il n'est pas allé sur la Lune...quelqu'un a essayé et a récolté son poing dans la figure! :be:

 

Erwan

Correction, l'anecdote est véridique mais il s'agit de Buzz Aldrin (le deuxième homme à mettre le pied sur la lune) et non Neil Armstrong

Link to post
Share on other sites
Moi je pense qu'il y a effectivement des images prises en studio... au cas ou ! Pour ne pas perdre la face dans un contexte déjà humiliant pour les ricains. Peut être que certaines de ces photos se sont échappé de leur chemise tamponnée ""top secret".

 

Cette prétension ne resiste pas à l'analyse. À l'époque des documents secrets du Pentagone apparaissaient dans les journaux. Le président Nixon était bien des choses mais pas un imbécile, il savait qu'une telle supercherie impliquerait trop de monde à la Nasa sans compter ses adversaires politiques et exigerait en plus la complicité des russes et de nombreux scientifiques étrangers à travers le monde.

Link to post
Share on other sites

Ah oui, j'oubliais ...

 

Il y a un autre point important pour affirmer que les américains ont bien été sur la Lune.

 

Il ne faut pas oublier que le flux de données et d'images en provenance des missions APPOLO était non seulement écouté par la NASA mais aussi par un tas d'équipements à travers la Terre ...

 

Il aurait fallu en convaincre beaucoup quand même, et pas que des américains, de cautionner cette soit disant supercherie ...

A moins que les astros pros de part le monde ne soient pas capables de se rendre compte qu'ils reçoivent des données d'un endroit sur la Terre et non pas de la Lune ... C'est vrai qu'une antenne braquée sur la Lune et la même braquée sur la zone 51 y'a pas grande différence ;) (ou alors ils avaient des GoTo Mea.r.de mal règlées peut être :) )

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Punèse je tombe de haut aujourd'hui, je viens de zieuter le reportage et punèse c'est assez bleuffant.

 

Je suis ptètre un peu influençable sur le coup mais les preuves s'accumulent et sont flagrantes surtout le superpositionnement des décor, la poussière si fine qui retombe aussi vite qu'un homme de 70kg au moins avec tout l'équipement qui reste intacte.

 

Bref, à mon ignorance s'ajoutent des questions.

 

Le vent solaire ne peut-il pas faire bouger ce drapeau ? Si oui, je sais pas si c'est dans le bon sens par rapport à la vidéo. Vous avez remarqué que le drapeau à une barre supérieur même si ça na aucune importance.

 

Bref, est-ce que le drapeau y est toujours en place? Peut-on le voir avec les VLT et autre gros observatoire ???

 

Voilà, moi c'est clair que j'y crois plus, je n'avais pas encore suivi l'affaire car l'astronautique n'est pas le domaine le plus intéressant pour moi pour le moment. Trop technique et pis jmi connais pas en audiovisuel ! :p

 

Ha j'ai une autre question, pourquoi les pompiers n'ont pas ce genre de combi ???

 

Ya des pompiers qui pourraient nous dire s'ils arrivent à faire un footing dans un four de 130° s'ils ont les mêmes combi?

 

Tchusssss

Link to post
Share on other sites
la poussière si fine qui retombe aussi vite qu'un homme de 70kg au moins avec tout l'équipement qui reste intacte.

 

C'est vrai ça, on voit la même chose avec un marteau qui tombe aussi vite qu'une plume! Mais comment ce fait-ce?? galilée aurait-eu-il... raison? :phttp://nssdc.gsfc.nasa.gov/planetary/lunar/apollo_15_feather_drop.html

 

Le vent solaire ne peut-il pas faire bouger ce drapeau ? Si oui, je sais pas si c'est dans le bon sens par rapport à la vidéo. Vous avez remarqué que le drapeau à une barre supérieur même si ça na aucune importance.
Ah oui, c'est vrai, si le drapeau a une barre supérieure et qu'elle s'est mal déployée, cela n'a absolument aucune importance et n'explique pas pourquoi le drapeau donne l'impression de flotter.

 

Bref, est-ce que le drapeau y est toujours en place? Peut-on le voir avec les VLT et autre gros observatoire ???
Non, la résolution des télescopes n'est pas assez importante et leur temps d'observation est assez important pour vouloir en faire autre chose. Le drapeau peut être tombé lors du décollage, sinon il doit y être toujours.

 

Ya des pompiers qui pourraient nous dire s'ils arrivent à faire un footing dans un four de 130° s'ils ont les mêmes combi?
C'est vrai ça, plusieurs dizaines de kilos dans une gravité 6 fois moins importante, portés par des muscles habitués à une gravité terrestre appartenant à des personnes très entraînées est certainement une tâche insurmontable.

 

Pardon pour mes propos un peu caustiques... mais au moins merci de ne pa oublier que les environements terrestres et lunaires sont DIFFERENTS.

Link to post
Share on other sites

Sur la lune une plume ou un marteau c'est la même chose au niveau de la vitesse de chute à cause du manque d'atmosphère qui ne freine pas la plume.

Sur la lune la poussière tombe de manière homogène ,celà se voit très bien si on regarde une des missions APOLLO ;)

Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si le reportage que je vous ai fourni correspond au faux diffusé sur arte en 2004 mais un ami m'a donné le lien existant. Il s'agirait donc d'un documentaire réalisé spécialment pour montrer ce qui pouvait être fait en matière de faux !!!

 

Arte - Lune

 

:cry: Me suis avoir comme un bleu !!! :cry:

Link to post
Share on other sites

Mouai, en attendant qu'a apporté cette mission à part dire l'homme a marché sur la lune ?

 

Enfin, c'est un exploit mais à part ça ? Il n'y a pas eu d'autres missionsdu genre depuis si ?

 

Jm'y connais pas en histoire d'astronautes mais s'il n'y a pas d'autre mission pour aller sur la lune, c'est que l'intérêt n'est pas grand ou alors qu'on a vu tout ce qu'on voulait voir sur la lune.

 

Sur la lune une plume ou un marteau c'est la même chose au niveau de la vitesse de chute à cause du manque d'atmosphère qui ne freine pas la plume.

 

Et avec un vent , ça devrait pas être différent ? Enfin bref, qu'on ait marché ou pas sur la lune moi ça ne change pas ma passion ni ma manière de dormir.

 

Tchusss

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.