chticumulus

Quand il y avait les Super Meade... il y a longtemps ...

Recommended Posts

Hello !

 

Séquence nostalgie ;)

 

En faisant du rangement j'ai retrouvé cette doc... Ces télescopes me faisaient réver :rolleyes:

 

SuperMeade01.jpg

 

SuperMeade02.jpg

 

SuperMeade03.jpg

 

SuperMeade04.jpg

 

SuperMeade05.jpg

 

SuperMeade06.jpg

 

SuperMeade07.jpg

 

SuperMeade08.jpg

 

 

Notez qu'à cette époque Meade donnait ses mirroirs "poli et surfacé à la précision du 1/10e de frange de la longueur d'onde de la radiation verte du mercure"

 

 

A+

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une autre époque en effet :

Dans les pubs de l'époque, le monsieur a une moustache, des lunettes, une blouse blanche et un pantalon trop court.

Dans celles d'aujourd'hui, le monsieur a un sourire Ultrabright et n'a pas l'air de s'y connaître beaucoup en astronomie, la preuve, il vend des bouses (parfois).:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai encore le 6 pouces que je n'utilise plus, je le garde par nostalgie. Un ami a le 10 pouces. Ces instruments étaient bien à condition d'avoir la raquette de rappel, Sans cet accessoire c'était un peu galère car pas de correction manuelle possible. J'ai aussi le même catalogue c'est vrai qu'à l'époque ça faisait rêver, idem avec le catalogue des réfracteurs Perl et autres. D'ailleurs est ce qu'on rêve encore de nos jours ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j’étais jeune, en 1998, je regardais en bavant les Meade chez N&D. Il y avait un 114/900 et une 90/1000. C’était de bons instruments avec un bon rapport qualité/prix, parfaits pour le débutant ou pour l'amateur a petit budget, et ils se vendaient bien.

Quelques années plus tard ces beaux instruments avaient disparut, remplacés par un 114/900 de supermarché : monture amaigrie, porte-oculaire de mearde, chercheur de mearde.

Ils ont succombé a la logique du toujours plus. Meade c’était une bonne marque mais c'est fini pour moi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh oui, il faut savoir qu'à l'origine, Meade était un artisan américain qui fabriquait des Newton aux miroirs de qualité (lambda/10 garanti), un peu comme Orion Optics aujourd'hui. Mais dans les années 1980-90, ils ont décidé de devenir le premier constructeur américain et se sont lancés dans la construction industrielle de Schmidt-Cassegrain en concurrençant Celestron grâce à une publicité agressive, et en sacrifiant la production de leurs Newton (les derniers Starfinder n'étaient plus aussi bons, et finalement ils ont arrêté d'en construire). Bref, le Meade actuel n'a plus grand chose à voir avec le Meade du début...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet très intéressant! A 29 ans, je n'ai pas connu cette période...

Cela me semble de biens gros diamètres pour une époque dont j'entends toujours dire que les prix étaient "astronomiques"... Combien se vendaient ces bêtes? Qu'est-ce que la "raquette de rappel" indispensable?

 

Quoiqu'il en soit, même si le matériel d'époque était meilleur, je me réjouis que le matériel astro ait pu s'industrialiser, et ainsi ne plus être réservé à une élite. Mais ça, c'est tout un autre sujet...

 

Attention: j'estime effectivement que vendre des lunettes pourries ou des réflecteurs inutilisables, ça n'a pas de sens. Mais ceci dit, avec le matériel actuel de Meade (ou autre...), l'amateur que je suis trouve largement chaussure à son pied.

Edited by Docky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sujet très intéressant! A 29 ans, je n'ai pas connu cette période...

 

Ben moi aussi j'ai 29 ans et j'ai bien connu cette époque !!!

 

D'ailleurs, je me rappelle encore des doubles pages dans ciel et espace et où la maison de l'astronomie (il me semble) vendait un simple 114/900 à environ 3000 Frs et une lunette 50 mm vendue il me semble pas loin de 500 ou 600 Frs. Je louchais énormément sur cette dernière :wub::wub:

 

C'étaient les années 90 (vers 1995 - 1996 quand a commencé ma passion pour l'astro...).

 

En revanche "à l'époque", point d'internet et encore moins de forum :be:

 

Pour côtoyer du matos sympa, il fallait fréquenter des clubs, véritables lieux d'échanges à dimension humaine....

 

Et pour assouvir ma passion, je fréquentais la bibliothèque où je dévorais les livres astro :wub:

 

Pourtant, ceux qui me connaissent savent à quel point je peux passer du temps sur le web, mais si c'était à refaire, je voudrais bien refaire un bon en arrière !!! Avant, je rêvais d'avantage que maintenant.... Allez savoir pourquoi...

 

Voilà, c'était mon petit coup de blues !!

Edited by kiwi74
Correction de fautes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh p...tain...!! Je me souviens de ces pubs. J'étais très impressionné par le gars en cache-poussière...alors que maintenant, c'est lui qu'on prend pour faire de la pub pour du dentifrice...

 

ça me faisait gletter aussi, ces pubs!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

La maison de l'astronomie? Tu veux dire Devaux Chevet non!?

La vue du stéréotype du scientifique à lunettes en blouse blanche vient de me replonger dans les années 80-90 : excellent!

Moi je louchais sur le 114/900 mais j'avais eu le 76/700 Ganymède : qu'est ce que j'étais heureux quand j'y ai vu Saturne par hasard la première fois :-)

Merci pour ce flash back!

Bonne soirée

Sébastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez vous remarqué la lunette guide sur le 14 pouces moi je m'en contenterai. La raquette de rappel ou télécommande permet de faire des corrections pour la photo ou recadrer l'objet visé. Sana raquette on se sert des flexibles et sans flexibles ça se complique

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi aussi j'ai 29 ans et j'ai bien connu cette époque !!!

 

En revanche "à l'époque", point d'internet et encore moins de forum :be:

 

 

Ceci explique cela!

 

Point d'internet et personnellement, point de mobylette: pour ma part je n'avais jamais vu ni ce matériel ni ces publicités.

 

Au vu de la coupe de cheveux et du look du premier monsieur, j'aurais cru que c'était encore plus vieux. :D

 

Ce qui a suscité ma passion, personnellement, c'était les encyclopédies...

 

J'avais un volume complet Hachette en deux parties rien que sur l'astro: "L'univers / Etoiles et planètes". GE-NIAL. Je le conseille et le prête encore aujourd'hui.

 

Même si les connaissances sur l'univers et les photos "pré-hubble" ont pris un sacré coup de vieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous :)

Je reconnais bien ces pubs aussi. Je me trompe peut-être, mais les photos de ces pubs datent plutôt du début des années 80, style 80-81-82 vers là, non?? et pas des années 90.........Chticumulus pourrais-tu nous renseigner là-dessus???

J'ai eu pendant longtemps tous les catalogues du début des années 80 avec les tarifs, notamment ceux de Devaux et Chevet ou de la superbe documentation couleur (c'était le terme employé à l'époque) venant de Médas. On y trouvait de superbes photos de scopes tels que les Célestron orange (C90, C5, C8, C11 et C14), et les modèles Newton de Meade comme ceux que tu montres. Il y avait aussi les catalogues Perl ou Perl-Vixen avec de magnifiques lunettes et un 114/900 de couleur rouge!!!!!!

Mais tout ça n'a malheureusement pas survécu au dernier déménagement .........:rolleyes:

chris

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, tout ça concerne les années 1980. On parlait des années 1990 parce que Loulou évoquait le 115/900 de la fin des années 1990, un 115 réellement meilleur que la concurrence (grâce à sa monture) et pas franchement plus cher, mais le sujet de départ concerne plutôt la décennie précédente.

 

C'est pour ça que Docky disait ne pas avoir connu cette période (années 1980), alors que Kiwi parle apparemment des années 1990 - ne confondons pas.

 

Quoiqu'il en soit, même si le matériel d'époque était meilleur, je me réjouis que le matériel astro ait pu s'industrialiser, et ainsi ne plus être réservé à une élite. Mais ça, c'est tout un autre sujet...

Ce n'est pas l'industrialisation du matériel astro par les Américains qui a permis de baisser les prix et donc de démocratiser l'astro, c'est l'arrivée des Chinois. Par exemple dans les années 1990 le C8 sur monture GP valait dans les 17.000 ou 18.000 F, disons 20.000 F en rajoutant les accessoires indispensables (la GP n'était pas équipée à la base de viseur polaire et double motorisation), et c'était pareil pour le Meade concurrent. Le Mewlon 210 coûtait 24.000 F avec la plus petite monture (complètement équipée, elle - je ne sais plus son nom, EM1S ou quelque chose comme ça). Donc un Mewlon coûtait à peine plus cher qu'un C8 (j'ai indiqué les tarifs de 1994, l'année où j'ai acheté un Mewlon, donc je m'en souviens). Aujourd'hui les prix de Takahashi ont augmenté à cause du yen, alors que le C8 sur CG5 goto coûte 1500 € soit 10.000 F pour comparer : le prix a baissé de moitié !

 

Cette baisse des tarifs s'est produite brusquement et en quelques années au début des 2000.

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

excellent partage

non sans rappeler les montures et tubes Fullerscopes Anglais des années 70 la monture ressemble vraiment à la MKIII que je suis en train de retaper

le lien du catalogue de Broadhurst Clarkson & Fuller

ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca me rappelle mon vieux DS10, version light de ces derniers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 12/83, j'étais vendeur chez Devaux-Chevet (nous on disait de beaux déchets) j'ai vendu un 318 et un des vendeurs avait pris pour lui le 254.

C'est à cette date que Jean Médas a importé pour moi (12.800,00 FRS) le Meade CAMPUS DS 16 et l'aventure du dob a commencé (avec Grozibou) … M Chevet, le beau-père de D. Pasquelin, est parti en retraite en 12/83.

Souvenirs, souvenirs …

Un des vendeurs de l'époque est toujours là-bas et il a débarqué cet été à l'Alifant avec femme et enfant, sacrées retrouvailles !!!!!!!!!!! ;);););)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois encore avoir un vieux catalogue "Devaux-Chevet" du début des années 80. Il faut que je le récupère, histoire de voir les descriptions et les tarifs. Et à l'époque, ces "super-Meade" et les Celestron oranges me faisaient diablement rêver.

En ces temps pas si bénis que ça, quand on commandait quelque chose (je n'étais pas encore parisien, loin de là), le colis mettait trois semaines à arriver !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque ça a l'air de vous plaire... quelques autres précisions :

 

dans le bulletin "Echos Perl n°3 du début 1980 on trouve

 

un autre télescope qui me faisait aussi réver par sa précision et sa compacité : le MIZAR 100/600 :

 

Echosperl1.jpg

 

on trouve les SUPER MEADE et la possibilité de se procurer les optiques à part :

 

Echosperl2.jpg

 

et enfin les 115/900 en version JPM (le luxe !) et le simple MERAK...

 

Echosperl3.jpg

 

 

... pour info cette année là j'avais bossé 1 mois pour avoir 1000F et me payer une belle 60/900 sur équatoriale (genre EQ1 d'aujourd'hui) ... le tout chez "LA REDOUTE"... et en plus elle était pas mal du tout en qualité optique (petit diamètre et f/15 oblige...)

 

A+

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

MIZAR 100/600

 

oui, réf commerciale 100/600 AR1 !!!!!!!! (Beau matos, comme Unitron et Goto) ;););)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commencé aussi comme chticumulus avec une lunette de la redoute en 80, une 60/700 mais sur monture azimuthale et ensuite en 82 un 115/900 mais pas le Perl, trop cher....C'était le Ganymède, modèle Devaux et Chevet si je me souviens bien, un peu comme les Képler maintenant chez OU. (C'est bien ça Jibé??)

Le ptite lunette de la Redoute, très correcte au demeurant, m'a permis de découvrir Saturne à travers les vitres :) de l'appart de mes parents....Peu de temps après, pour compléter les oculaires d'origine, des Huygens 20 et 6mm, je m'étais payé un Ramsden 4mm :be:, un putain de trou de serrure j'vous dis pas.........Tout un cirque pour choper la cible, faire la mise au point, garder la cible dans le peu de champ, avec une clarté comment dire .....euh obscure :be:........Quand je pense aux vues des Naglers et autres maintenant ouarfffff.......

Le nec+ultra à l'époque c'était les fameux OR, orthoscopiques mais là aussi le prix était assez dissuasif surtout pour un jeune.......

Edited by chris29

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu la chance de posséder un Admiral 9 de chez Devaux-Chevet .

Il s'agissait d'un Newton 90/840 sur monture azimutale, acheté 450 F tarif référence "l'Astronomie" soit environ 550 € aujourd'hui.

Evidemment pour ce prix là on trouve aujourd'hui un C8 sur CG5 ou un Dobson de 300 ou 400 mm...

Le suivi se faisait avec deux molettes et celà n'empêchait pas de découvrir planètes et ciel Profond - on ne disait pas encore CP - d'ailleurs on ne disait rien car on se sentait un peu seul, sans forum, sans association en dehors de la SAF, et de son bulletin bleu.

Alors quarante ans après, vive les "astrams", le Goto, la photo numérique, les forums et les magazines en couleur, et même les téléscopes chinois, Astroshop, PA, OU et les autres pour trouver en 48 heures les bricoles qu'on devait se fabriquer soi-même en bois d'arbre .

Non, rien de rien, je ne regrette rien , sauf peut-être mes 20 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(On ne dit toujours pas CP (manquerait plus que ça), on dit ciel profond.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes !!! Que de souvenirs.... que de soirées passées à rêver sur ces catalogues.... Merci pour ce post et la séquence nostalgie ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ha!!!! le 115/900 Perl JPM!!!!:wub: mon deuxième instrument!!!

 

j'étais passé à l'époque d'une lunette de 60/900 à ce " fabuleux" télescope, je vous dits pas le bon en diamètre que c'était:p

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'entends toujours aujourd'hui parler du PERL 115/900 de l'époque qui était une référence. Il se vend encore aujourd'hui (d'ailleurs j'en ai offert un) mais la qualité est certainement moindre, non? En tout cas c'est la copie conforme. Quant à du Mizar... Je n'en vois plus que chez N&D...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, il a existé différents modèles de Perl. Quant aux Mizar de chez N&D, ca n'a absolument rien a voir avec la marque mythique disparue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention, il a existé différents modèles de Perl. Quant aux Mizar de chez N&D, ca n'a absolument rien a voir avec la marque mythique disparue.

 

C'est bien ce qui me semblait. :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était le Ganymède, modèle Devaux et Chevet si je me souviens bien, un peu comme les Képler maintenant chez OU. (C'est bien ça Jibé??)

 

Oui, Ganyméde était la marque de DEVAUX-CHEVET. Quand je suis arrivé chez eux en juin 83, j'avais déjà eu (en 1981) un newton azimutal Ganymède de 75/700 (voir mon site), et mon 150 f/5 Edmund Scientific vendu par Arsidi (rue de la Folie Regnault). Arsidoche était ami de C. Hanon que je connaissais depuis quelques mois grâce à la revue US Deep Sky. J'étais alors un actif partisan (isolé !!!!) de ce qu'on appelait “la course au diamètre”.

J'ai donc eu Grozibou à ce moment-là, puis 2 ans après, j'ai rencontré le père Josset qui a bouleversé ma vie de p'tit amateur peinard dans son coin qui d'mandait rien à personne … Ça a bien changé depuis … :):):)

 

Mizar a été repris, englouti par Takahashi qui à cette époque-là était l'exclusivité de Médas. C'est à ce moment que la licence d'importation a changé de main au profit de M. Dietrich qui venait de créer O.U., qui, depuis, a connu le succès que l'on sait.

Edited by JiBé

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était le Ganymède, modèle Devaux et Chevet si je me souviens bien, un peu comme les Képler maintenant chez OU. (C'est bien ça Jibé??)

 

Oui, Ganyméde était la marque de DEVAUX-CHEVET. Quand je suis arrivé chez eux en juin 83, j'avais déjà eu (en 1981) un newton azimutal Ganymède de 75/700 (voir mon site), et mon 150 f/5 Edmund Scientific vendu par Arsidi (rue de la Folie Regnault). Arsidoche était ami de C. Hanon que je connaissais depuis quelques mois grâce à la revue US Deep Sky. J'étais alors un actif partisan (isolé !!!!) de ce qu'on appelait “la course au diamètre”.

J'ai donc eu Grozibou à ce moment-là, puis 2 ans après, j'ai rencontré le père Josset qui a bouleversé ma vie de p'tit amateur peinard dans son coin qui d'mandait rien à personne … Ça a bien changé depuis … :):):)

 

Quand j'ai acheté mon Ganymède 76/700 en 1985, c'est peut être vous qui me l'aviez préparé :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai eu la chance de posséder un Admiral 9 de chez Devaux-Chevet .

Il s'agissait d'un Newton 90/840 sur monture azimutale, acheté 450 F tarif référence "l'Astronomie" soit environ 550 € aujourd'hui.

Evidemment pour ce prix là on trouve aujourd'hui un C8 sur CG5 ou un Dobson de 300 ou 400 mm...

Le suivi se faisait avec deux molettes et celà n'empêchait pas de découvrir planètes et ciel Profond - on ne disait pas encore CP - d'ailleurs on ne disait rien car on se sentait un peu seul, sans forum, sans association en dehors de la SAF, et de son bulletin bleu.

Alors quarante ans après, vive les "astrams", le Goto, la photo numérique, les forums et les magazines en couleur, et même les téléscopes chinois, Astroshop, PA, OU et les autres pour trouver en 48 heures les bricoles qu'on devait se fabriquer soi-même en bois d'arbre .

Non, rien de rien, je ne regrette rien , sauf peut-être mes 20 ans.

 

Tout cela est vrai mais aujourd'hui rien ne me fait plus rêver. Tout est devenu facile et accessible. Le manque alimente le désir qui à son tour alimente le rêve. Un clic suffit et 48h après le paquet est devant ta porte. J'avais commandé à l'époque un 180 Arcane (miroir fait à la main L/23) délai de livraison 3 mois. Tu as le temps de le rêver ton engin crois moi. Bref aucun regret mais c'était une chouette époque.

 

En fait si je rêve encore quand je vois la lunette de père Josset et toutes les vieilleries que j'ai à la maison. Je pense que Jibé me comprend.

Edited by bosgi
compléter mon propos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.