Jump to content
  • OrionRider
    OrionRider

    Régler son écran

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Bonjour à tous,

     

    Les images publiées sur le forum apportent leur lot de commentaires parfois surprenants:

     

    "fond de ciel fort bruité et trop clair pour moi..."

    "sur mon écran elle semble quand même fort bleue..."

    "dommage pour la trame oblique..."

    "On voit le détourage..."

     

    Et pourtant, pour vous l'image est bien, de quoi parlent-ils donc? :confused:

    Chaque écran produit une interprétation différente de l'image. Visualiser la même photo sur un autre écran peut donner une impression toute différente et même révéler des défauts qui étaient invisibles lors du traitement... :rolleyes:

     

    La première chose à faire est de vérifier son écran. Voici quelques images pour vous permettre de faire le test:

     

    Contrastes_A_Z_BW.jpg

     

    Chaque lettre est imprimée avec un contraste de 1/255e par rapport à la suivante.

    Un bon écran bien réglé permet de déceler le 'A'. Un écran moyen permet de distinguer le D. Sur les écrans les plus médiocres la première ligne n'est pas lisible...

    N'hésitez pas à bouger la tête. Souvent la vision sur le côté, vers le haut ou le bas, révèle les contrastes. Rien qu'en orientant l'écran on peut récupérer plusieurs niveaux de contraste. ;)

     

    Pour améliorer la situation, vous pouvez modifier les réglages dans le menu de l'écran, surtout le paramètre 'Gamma' s'il est disponible. Notez qu'un réglage adapté au traitement des images n'est pas forcément le plus agréable pour une utilisation quotidienne.

    Le contraste sur les blancs est moins critique pour l'astro. Il vaut donc mieux viser le meilleur contraste dans les tons sombres.

     

     

    Color%20Test_trame.jpg

     

    Sur l'image ci-dessus un bon écran met en évidence une forte trame oblique, très visible. Un écran moyen révèle une trame bien visible. Sur un mauvais écran, la trame se devine à peine ou est carrément invisible.

     

     

    Saturn_test.jpg

     

    Sur cette image de Saturne, la compression Jpeg a causé des artefacts sur le fond de ciel. Ceux-ci devraient êtres visibles dès l'image de gauche. Si vous n'y voyez rien (!), voici une version exagérée pour illustrer ce qu'on voit sur un excellent écran: https://dl.dropboxusercontent.com/s/c2ocp7gucx7jbwz/Saturn_test_b.jpg

     

     

    Color%20TestM33_white.jpg

     

    Le cœur de cette galaxie est gris-blanc, non saturé. L'outil pipette de PhotoShop confirme avec des valeurs RVB égales: 157/157/157.

    Si vous voyez une dominante bleue, rouge, verte ou jaune, cela provient de votre écran ou de vos yeux.

     

    Lors du traitement des images, ne vous fiez pas à vos yeux!

    Utilisez systématiquement l'outil 'Pipette' de PhotoShop en mode 'Moyenne' pour vérifier la couleur d'une zone de l'image dans la fenêtre 'Informations'. Dans l'exemple ci-dessous, on constate que le noyau de la galaxie manque de vert et d'un peu de bleu, avec des valeurs RVB à 135/115/132:

     

    pipettePS.jpg

     

    Le même outil révèle le moindre gradient d'une zone à l'autre de l'image. Une différence de seulement 1% qui ne se voit pas sur votre écran gâchera peut-être l'image chez les autres. Pire encore, un dégradé invisible peut tout à fait se voir une fois l'image imprimée sur papier.

     

    Par ailleurs, les écrans plats ont tous une 'résolution native'. Le fait de sélectionner une autre résolution dégrade considérablement l'image. Parfois, à cause d'une installation centralisée ou suite à un changement d'écran, la résolution est erronée. Ou alors on a changé la résolution parce que les caractères étaient trop petits, difficiles à lire. Ou encore, on a deux écrans et le second à 'hérité' de la résolution du premier.

    Dans tous les cas, il suffit de corriger en rétablissant la résolution correcte, c'est normalement la plus élevée disponible:

     

    resolution.jpg

    • Merci / Quelle qualité! 1
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

  • Categories

  • Derniers articles

  • Similar Content

    • By Fred_76
      Amélioration de la base équatoriale Skywatcher
       
      La petite base équatoriale vendue par Skywatcher n'est pas très chère (généralement autour de 70€), mais sa qualité est très modeste. Voici quelques astuces pour en améliorer la précision.

      On la trouve en deux versions, rouge et noir, et blanche et verte. Ce sont exactement les mêmes. Une ancienne version rouge (finition brillante) ne permettait pas de mettre le socle à la verticale, mais elle est rare.
       
      Elle souffre de plusieurs défauts :
       
      1) lorsqu'on resserre le levier qui permet de serrer l'axe d'altitude (haut-bas), le réglage en azimut (droite-gauche) bouge un peu, suffisamment pour perturber la mise en station

       
      2) Le réglage d'azimut est souvent peu précis, les deux vis semblent parfois tourner dans le vide avant que la base ne commence à bouger.
       
       
      3) la petite vis sans tête qui tient la molette de réglage d'altitude a une furieuse tendance à se desserrer voire à tomber... si ça arrive lors d'une soirée, c'est perdu. Il en va de même pour les deux vis qui retiennent la base sur son socle.

       
       
       
      La concurrence
       
      Sky Watcher est la référence malgré ses défauts.
       
      Prix, poids, large amplitude en altitude (0-90°) ce qui permet de l'utiliser dans toutes les situations.
       
      Qualité très moyenne à médiocre, mais facile à améliorer. Crémaillère en aluminium qui se dégrade rapidement.
       
       
      Ioptron et Omegon vendent une base très similaire pour à peine plus cher, la qualité est semblable et son fonctionnement identique.  Son avantage est sa plus grande compacité. Il semble que la crémaillère d'altitude soit de meilleure qualité (pas plus fin et en bronze contre de l'alu chez Skywatcher). Par contre l'amplitude de réglage en altitude ne va que de -30° à 65°.

      Compacité, prix, poids
       
      Faible amplitude de réglage en altitude (-30° à +65°)
       
       
      Teleskop Service propose aussi une petite base 2.5x plus chère, la TS ATC Wedge. Le réglage en azimut se fait de la même façon que celle de Skywatcher. Par contre le réglage en altitude se fait à l'aide d'une simple vis poussante qui permet d'aller à une altitude de 10 à 80° (contre 0-90° chez Skywatcher). La base n'est pas fournie avec une embase de queue d'aronde, il faudra donc en acquérir une en plus.

       
      Robustesse
       
      Prix, poids, amplitude moyenne du réglage en altitude (10-80°), queue d'aronde à acheter séparément
       
       
      Williams Optics vend aussi une mini base, 3 fois plus chère. À noter qu'il existe deux versions de base chez WO, une pour les latitudes basses (7°-34°) et une pour les latitudes élevées (32°-59°), mais on peut bidouiller simplement la monture d'un type à l'autre en déplaçant simplement la cale indiquée par la flèche jaune (des tutoriels existent). Elle est aussi très lourde. Ceux qui se plaignaient des vis de réglage d'azimut de la base Skywatcher seront gâtés ici, car chez WO, ce principe est utilisé pour les deux axes !
       

       
      Qualité, robustesse, précision, look très pro
       
      Prix, poids, très faible amplitude de réglage en altitude (7-34° ou 32-59° selon préréglage), impossible de la mettre à l'horizontale.
       
       
    • By anapic
      Bonjour,
       
      Confinement oblige j'en ai profité pour me mettre à un logiciel de CAO en vue d'imprimer en 3D (su le net car j'ai pour l'instant pas d'imprimante).
      Je me suis donc mis sur les tutos de freecad et j'ai fait une première réalisation à titre d'essai : un masque de bahtinov pour un mizar 100sl. Le masque avait une bonne tête sur freecad j'ai donc voulu l'imprimer sur le site Freelabster qui en retour m'a indiqué que le masque n'était pas imprimable ..
      ce que je vois sur freecad :

       
      Ce que voit freelabster :

       
      Pourtant (selon le tuto) j'ai converti le masque de bahtinov .svg en 2 groupes dans l'atelier Draft puis extrudé en 2 solides dans l'atelier part et opéré la différence entre les 2 solide pour obtenir le masque de base.
      L'objet final à fait l'objet d'une conversion au format .stl
       
      Un membre du club peut-il m'aider en m'indiquant où est l'erreur et comment aurais-je du procéder (si en effet mon fichier est impropre à l'impression 3D). Est-ce un problème de conversion ?
      ci-joint les liens du fichier dans les 2 formats ...
      https://www.dropbox.com/s/7wvp3sxe17zijbc/Bahtinov100SL_allégé.FCStd?dl=0
      https://www.dropbox.com/s/l2zargf6tbflhp0/bahtinov100sl_allegé.stl?dl=0
       
      Avec mes remerciements
      Christian
       

    • By nicko7780
      Bonjour à tous,
       
      C'est l'un de mes premiers traitement et j'avoue avoir un peu de mal.
      J'utilise SirilIC poru la préparation et Siril pour le pre-traitement.
       
      J'ai imagé M51 cette nuit 60sec x 243 poses.
      J'ai également 15 Darks et 15 Offsets.
      J'ai essayé de faire des flats mais j'ai l'impression de râté quelque chose car à la fin du traitement Siril, je me retrouve avec les défauts flats visible sur l'image
       
      Donc, à l'ouverture de SiriL, j'obtiens ceci :
       

       
       
      Puis j'applique un recadrage et un étalonnage des couleurs par photométrie.
      Ensuite je m'attaque au gradient :
       
       
       
       
      Et voici mon résultat :
       

       
      Je me retrouve avec des "trainées" très visibles. 
       
      Vous auriez une idée de ce que j'ai mal fais ?
       
       
      Merci
    • By astrotchat
      Bonjour à tous
      En ces temps de confinement, je voudrai en profiter pour connecter ma tinkerboard par câble et connecteur RJ45. Dois-je prendre un câble croisé ou non croisé ? Et quelle longueur maxi ?
       
      Portez-vous bien
       
      Pat
    • By ch_porchet
      Bonjour
      Alors vu c'est journée bien calme ,j'ai essayer de comprendre le principe de crée une séquence dans kstars.
      Alors dans les grande ligne c'est pas trop dur , mais si on veut crée une action qui ce met dans l'ordre des taches ,comment on fais
      Par exemple pour ouvrir l'obturateur du télescope qui ce fais pas une commande arduino.
      Ou enclenché une action en tous premier..
       
      Care je viens de finir mon observatoire qui peut se commander à distance et je voudrais pouvoir l'exploité au maximum sans que j'ai besoin d'intervenir .
      Je  le commande depuis une arduino , pour l'ouvrir et le fermer , ça pas de soucis depuis kstars avec l’organisation d'une séquence.
      Par contre je dois en premier allumé l'alimentation de l'observatoire, qui ce trouve sur l'onglet Indi de la page du driver pour mon ouverture de toit.
      de même que je veux pouvoir commander l'ouverture et la fermeture de mon tube en fin de sessions (futur étape).
       
      Donc qui a une idée ou qui c'est comment faire?
      J'ai chercher sur le net pas j'ai pas trouvé .
       
      Merci
      Christophe
       
        
        
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.