Jump to content
  • OrionRider
    OrionRider

    Retirer gradient et équilibrage couleurs sous Photoshop

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Bonjour à tous,

     

    Nous allons aujourd'hui retirer un gradient. Pour rappel, une image possède un gradient quand une partie est plus claire ou plus sombre que le reste.

    Cette procédure simple permet de corriger le gradient causé par l'horizon, la pollution lumineuse mais aussi le vignettage qui n'aurait pas été corrigé par les 'Flats'.

    Cerise sur le gâteau, à la fin de la manip les couleurs R, V, B sont correctement équilibrées sur l'ensemble du champ.

    Rendons à César ce qui lui appartient, le présent tuto est largement inspiré de l'excellent travail de Mischa Schirmer, qui a malheureusement été retiré d'Internet.

     

    La procédure décrite est celle que j'utilise. Si elle ne vous plaît pas, n'hésitez pas à l'ignorer. ;)

     

    Contrairement au tuto sur la mosaïque, nous partons ici d'une image pré-traitée qui a déjà au moins subi un ajustement des niveaux (voir le point (2) ici).

    La photo montre l'amas d'étoiles M11. L'image est affligée d'un gradient circulaire: le centre est légèrement plus clair que les bords. En outre, la pollution lumineuse a causé une dominante de couleur orange sur tout le champ. Ce défaut est très courant sur les photos au télescope. Quand l'objet est bas sur l'horizon ou quand la focale est faible (objectifs photo), un gradient vertical s'ajoute souvent (le bas est plus clair que le dessus).

     

    Astuce::tilt: Si vous ne voyez pas de texture sur le fond de ciel dans l'illustration du point (6), réglez le paramètre 'Gamma' de votre écran au maximum.

    Voyez ce tuto pour régler votre écran: http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=1481910

     

    -------------------------------------------------------------------------

     

    1. On ouvre l'image et on configure l'outil 'pipette' en mode 'moyenne 31x31'. Selon la photo, une valeur plus grande peut donner des résultats plus stables, faites quelques essais.

    Promenez la souris dans une zone sombre du ciel, proche du centre mais pas sur l'objet imagé. Notez les valeurs R,V,B dans la fenêtre 'informations': 46, 28, 17.

    Si la zone de travail possède des bords noirs suite à l'empilement, comme ici, recadrez-là pour les retirer et ne conserver que l'image elle-même.

     

    1.jpg

     

     

    2. Sélectionnez le fond de ciel à l'aide de l'outil 'baguette magique'. Notez que les outils de PhotoShop réagissent plus ou moins selon le réglage de la pipette (31x31) choisi au point 1. L'outil 'pipette' reste actif en permanence.

    Il faut peut-être cliquer plusieurs fois pour couvrir toute l'image (gardez la touche 'Shift' enfoncée). Evitez cependant de sélectionner l'objet imagé.

    Copiez la sélection dans le presse-papiers avec Ctrl-c, puis sélectionnez tout avec Ctrl-a.

     

    2.jpg

     

     

    3. Menu ==> Fichier ==> Nouveau. Une fenêtre avec une zone de travail de la même taille que votre image s'affiche dans un document 'Sans titre-1'.

     

    3.jpg

     

     

    4. Changez la couleur de premier plan, remplissez les valeurs R, V, B notées plus haut: 46, 28, 17.

     

    4.jpg

     

     

    5. Versez l'outil 'pot de peinture' dans l'image pour obtenir une couleur de fond uniforme.

     

    5.jpg?dl=0

     

     

    6. Collez la sélection réalisée au point (2) avec Ctrl-v. Un nouveau calque apparaît, il est dénommé 'Calque 1'. Si des traces de l'objet imagé subsistent dans la sélection, effacez-les à l'aide de l'outil 'Gomme floue'. Le cercle vert sur l'illustration indique la zone gommée.

    Clic-droit sur le 'calque 1' et choisissez 'aplatir l'image'.

     

    6.jpg

     

     

    7. Menu ==> Filtre ==> Atténuation ==> Flou gaussien. Choisissez une valeur entre 30 et 60.

    Sélectionnez toute l'image avec Ctrl-a, puis copiez-la dans le presse-papiers avec Ctrl-c. Diminuez la fenêtre du document 'Sans titre-1' de façon à revoir votre photo.

     

    7.jpg

     

     

    8. Collez le 'masque de gradient' que vous venez de créer avec Ctrl-v. Un nouveau calque apparaît, il est dénommé 'Calque 1' et recouvre votre image.

    Menu ==> Image ==> Réglages ==> Luminosité/Contraste. Cochez 'Utiliser...' et diminuez la luminosité. Pour savoir de combien vous pouvez diminuer la luminosité, promenez la souris sur l'image et notez la plus petite valeur R, V ou B dans la fenêtre 'informations'. Il faut être certain de ne pas assombrir le masque au point de couper des informations. Dans l'exemple, la plus faible valeur se trouvait dans un coin de l'image. Le canal B (Bleu) était à 12. La luminosité a donc été diminuée de 10, pour laisser une légère marge.

    Même si c'est possible, ne dépassez pas 30 à ce stade, on verra plus tard pourquoi.

     

    8.jpg

     

     

    9. Dans la fenêtre des calques en bas à droite, passez le 'Calque 1' en mode 'Différence'. Votre photo réapparaît. Le gradient a disparu, mais l'image est probablement trop sombre. En fait, PhotoShop vient de retirer le signal du 'masque de gradient' de l'image d'origine.

     

    9.jpg

     

     

    10. Cliquez sur le calque 'Arrière-plan' et augmentez la luminosité. Le but est d'obtenir un fond de ciel gris foncé. En effet, le ciel nocturne n'est jamais réellement noir. Pour les photos astro, l'usage recommande un fond avec une valeur entre 20 et 30. Essayez d'adopter la même valeur pour toutes vos images, vous aurez plus facile plus tard pour réaliser des mosaïques.

    Au point (8) nous avions diminué le masque de 10. Pour obtenir une différence de 30, nous augmentons donc l'Arrière-plan de 20.

     

    10.jpg

     

     

    11. En promenant la souris (souvenez-vous: dans PhotoShop l'outil 'pipette' est toujours actif) sur le fond de ciel, vous notez désormais des valeurs R, V et B parfaitement équilibrées: 30, 30, 30. :)

     

    11.jpg

     

     

    12. Il ne reste plus qu'à aplatir l'image (clic-droit sur un des calques). Notez que non seulement le fond de ciel est uniforme et équilibré, mais souvent les couleurs des étoiles et de l'objet imagé sont débarrassées de leur dominante colorée. Vous pouvez maintenant continuer le traitement sur de bonnes bases: ajuster la saturation, affiner les niveaux, etc.

     

    12.jpg

     

     

    Attention, cette procédure peut échouer dans certains cas. Par exemple, si l'opération 'gomme' du point (6) est mal faite, il est possible que l'objet ou les grosses étoiles soient entourés d'une zone sombre. Retournez alors au point (6) en utilisant l'historique de PhotoShop.

    Par ailleurs, si l'objet imagé possède de nombreuses extensions faibles sur toute l'image, elles seront effacées par le retrait de gradient. Il faudra alors utiliser une autre méthode ou ajuster les paramètres en conséquence.

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

  • Categories

  • Derniers articles

  • Similar Content

    • By patdut
      Bonjour à tous,
      En ces temps de confinement il est bon de s'occuper. Donc, voilà je rédige un petit topo sur l'autoguidage avec Ekos.
      Je ne serais pas forcément exhaustif sur le sujet, j'apporte là que ma modeste expérience et la synthèse des documents publiés par le gourou Jasem.
       
      La calibration: elle plante parfois mais il y a, à priori, moyen de corriger cela.
       
      Les bonnes pratiques:
      - Bien équilibrer son setup
      - Soigner son alignement polaire
      - Utiliser de préférence le binning 2x2 pour augmenter le rapport signal bruit
      - Utiliser un cable ST4 plutôt que le pulse
      - Utiliser une filtre qui optimise le contraste
      - Utiliser un dark
      - Réduire le carrée d'encadrement de l'étoile
      - Jouer sur la durée d'impulsion (dans Options)
      - Régler le gain proportionnel en DEC et regarder les effets
      - Supprimer la calibration en DEC
       
      Pour le guidage:
      - bin 2x2
      - pose de 2s
      -  cadre serré sur l'étoile
      - algorithme "smart" ou "intelligent"
      - Paramétrage de l'autoguidage (onglet paramètres au dessus de la cible)
           ° fixer la valeur de la vitesse de rattrapage (souvent 0,5)
           ° regarder la valeur P calculée d'après la vitesse de rattrapage
           ° la reporter dans la case P des paramètres
           ° petit calcul : Je veux que ma correction déclenche dès que j'atteins un seuil de déviation en AD ou/et DEC, par exemple 0,25"
                     Je calcule la valeur D de l'impulsion minimale en ms à utiliser dès que le seuil est atteint ou dépassé, dans mon cas D = 0,25 * P; si P vaut 133 (valeur pour une vitesse de rattrapage de 0,5) alors D vaudra ~30ms. Ne soyez pas trop exigeants sur la valeur de seuil.
                     La valeur max d'impulsion importe peu. Presonnellement je la règle à 500.
       
      Ne pas oublier de positionner la "portée" sur votre "Primary scope" pour avoir une valeur précise des déviations en secondes.
       
       
      -
    • By ch_porchet
      Bonjour
      Alors vu c'est journée bien calme ,j'ai essayer de comprendre le principe de crée une séquence dans kstars.
      Alors dans les grande ligne c'est pas trop dur , mais si on veut crée une action qui ce met dans l'ordre des taches ,comment on fais
      Par exemple pour ouvrir l'obturateur du télescope qui ce fais pas une commande arduino.
      Ou enclenché une action en tous premier..
       
      Care je viens de finir mon observatoire qui peut se commander à distance et je voudrais pouvoir l'exploité au maximum sans que j'ai besoin d'intervenir .
      Je  le commande depuis une arduino , pour l'ouvrir et le fermer , ça pas de soucis depuis kstars avec l’organisation d'une séquence.
      Par contre je dois en premier allumé l'alimentation de l'observatoire, qui ce trouve sur l'onglet Indi de la page du driver pour mon ouverture de toit.
      de même que je veux pouvoir commander l'ouverture et la fermeture de mon tube en fin de sessions (futur étape).
       
      Donc a une idée ou qui c'est comment faire?
      J'ai chercher sur le net pas j'ai pas trouvé .
       
      Merci
      Christophe
       
        
        
    • By buff
      Bonjour à tous, 
       
      Depuis peu, je me suis mis à imager la lune avec un 125/1250 et une barlow X2. Lorsque je fais le traitement (Autostakkert2 et régistax pour les wavelets + litghroom)  j'ai des espèces d'artéfacts disgracieux sur ma photo finale ... (on le voit en zoomant sur la photo)
       
      Alors pour la photo si dessous, j'ai 5000 images stackées, et j'image avec une caméra un peu cheep, une Svbony 205, voilà la bête : https://www.amazon.fr/Svbony-Astronomique-Observation-Dynamique-Télescope/dp/B07KWPDHHM. 
       
      Je me demande si le problème lors du traitement viens : 
       
      - d'une mauvaise utilisation des logiciels de traitement 
      - d'un suivi pas optimum de mon mak
      - de la CCD ... 
       
      merci pour votre aide je suis un peu perdu 🧐

    • By Ben2407
      Apres M101, voici M51 et M13 imagés avec ma nouvelle camera Zwo ASI2600MC sous le ciel très pollué de Lyon (!!) les nuits du 01/04 et du 02/04/20 et avec la Lune qui commençait à devenir gênante.
      Et je suis plutôt agréablement surpris des résultats et donc du rendu final.
      Pour une fois que je sors quelque chose de potable en couleur quand j'image de mon jardin...
      Vivement le déconfinement que je puisse voir ce que cette camera a dans le ventre sous un ciel bien noir !!
       
      Environ 5h de poses cumulées pour chacune des 2 images (59x5min et 62x5min pour respectivement M51 et M13) imagés le 01/04 et le 02/04/20
      Pas de filtre anti-pollution
      Simplement prétraitement Pixinsight (Darks+Flats) et traitement Pixinsight (traitement du gradient principalement)
       
      Bon ciel à tous
      Benoit
       
       
       
       
    • By valdetahiti
      Bonjour tout le monde,

      Avec ce confinement, mais ce beau temps en Alsace (rare autant de soirs d'affilés), je vais me mettre à résoudre les petits soucis optiques de mon Newton 200/800.
      Mes étoiles ont un aspect bizarre, certainement dû à de la diffraction interne, entrée de lumière ou toutes autres choses liées à cela.
      Voici l'aspect de mes étoiles :



      Pour moi elles ne sont pas belles, on voit clairement qu'elles ne sont pas homogènes dans leur aspect, comme si elles étaient éclairées de 45° à 270°. 
      Dans un premier temps, j'avais commandé un masque pour éviter les reflexions des brides supportant le miroir primaire à poser sur les brides.



      Néanmoins, cela n'a pas résolu mon problème comme vous avez pu le voir sur l'image d'étoiles.
      J'ai remarqué une grosse entrée de lumière par le porte oculaire en passant une lampe torche au niveau de celui-ci.
      Principalement par 2 endroits : la plaque de support vissée sur le tube (entrée importante latéralement) et par le rail cranté du porte oculaire. Est-ce-que cela peut avoir une incidence sur les-dites étoiles ? Si oui, comment peut-on fermer ses entrées de lumière ?

      Sur mon Newton 200/800 200P Quattro, l'arrière du secondaire est couvert du peinture noire mat. Donc je ne pense pas que le secondaire ait un défaut ayant une incidence sur mes étoiles.

      Merci à vous pour vos idées et vos éclairages !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.