Otzi

Membre
  • Content Count

    1,243
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Otzi

  1. Une facon simple et non destructrice de fixer ton point rouge sur le chercheur : mais ds mon cas c'etait sur un petit chercheur optique, en 40 ou 50. A voir s le collier s'adapte a ta Evoguide 50ED. Sinon, etonnant que tu n'aies pas de support sur la 80ED ?
  2. Otzi

    Et vlan le secondaire !

    Tu l'as sans doute deja entendu, mais en lisant le titre de ton post , puis tes reglages en devissant et le secondaire qui pivote, j'e m'attendais à un petit accident...bref, si tu devisses trop pour regler, le bloc du secondaire peut se detacher, donc veilles a toujours faire tes réglages avec le tube horizontal ;)
  3. Otzi

    Jumelles 10x42 pour Astro-Ornitho ?

    Je plussoie fredjel. mes Bushnell legend 10*42 sont un tres bon compromis astro/ornitho : image piquée, légères (660g) et compactes, étanches. Effectivement des distortions sur les bords mais rien de genant, (ce ne sont pas des swarowski ou leica...). Bref un très bon rapport qualité prix (autour de 300 euros) et une pupille de sortie suffisante (sauf bien sur si tu es tres jeune, ds ce cas voir de 10*50 ou plus...). Sinon, toujours pour astro ornitho, j'ai maintenant des canon stabilisées...et depusi mes bushnell ne sortent plus ! J'ai eu les 10*30 et maintenant les 12*36. La stabilisation est un plus énorme, tant pour les etoiles que les pioupiou . elle compense largement la faible pupille de sortie de 3, et te permettent de vraiment détailler tes observations. le budget ets un peu plus lourd (a partir de 482 pour les 10 30). Il y a des tests ds la section test si tu veux en savoir plus...tu verras que tous ceux qui y sont passés ne reviennet pas a des jumelles sans stabilisation
  4. Otzi

    Jumelles de poche.

    Des canons 10*30 IS, avec stabilisation d'image, sont excellentes pour les oiseaux et pour le ciel. La stabilisation compense largement la sortie de pupille de 3 Sinon, j'avais des bushnell legend 10*42, qui sont un bon compromis oiseaux/astro, legeres, étanches et image piquée , pour un prix raisonnable (autour de 300 euros) Mais...je suppose qu'en jumelles de poche, tu penses plus a des 20-25 mm repliables ...;)
  5. Otzi

    Chercheur optique Et Point rouge?

    Bonjour, J'avais proposé un bricolage pour fixer un point rouge en parallèle du chercheur :
  6. Otzi

    Le tabouret ultime?

    celle la est a 29 euros. https://www.collishop.be/e/fr/cs/607386-172-leifheit-chaise-repassage-multiposit-gris-arg-1412522?gclid=EAIaIQobChMIzbqh8ei33AIVCuEbCh343AE9EAQYAiABEgLsnvD_BwE j'avais eu la mienne sur ebay d'occase A partir de 10 euros en occase : https://www.2ememain.be/maison-meubles/2/chaise de repassage/ C'est stable, tu peux appuyer ton dos qd il en a besoin (je parle de mes lombaires un peu vieiillissantes...) , et juste une vis a modifier pour la hauteur . Et le pied arrierre se replie pour le rangement.
  7. Otzi

    Le tabouret ultime?

    Il y a aussi la chaise de repassage, réglable et légère. C'est ce que j'utilise pour le 300 :
  8. Belle série ! beau résultat avec ce petit mak. La 290 tourne bien aussi ☺
  9. Bonjour a tous, Canon a sorti une nouvelle serie de jumelles stabilisées, en 32mm : 10, 12, et 14*32mm https://www.canon.fr/binoculars/10x32_is/ Apparemment avec de meilleures optiques (EF) que les 10x30 IS. Pas de détails sur l'étanchéité par contre Et elles seraient dispo a partir de novembre... A suivre !
  10. Otzi

    quel instrument pour le voyage ?

    Un petit flextube 130/650 d'occase a 120 euros ? ultra compact... http://www.webastro.net/petites_annonces/dobson-skywatcher-130-650-flextube-heritage_41556.htm J'ai commencé avec un 130/650 tube plein (qui est rentré ds une valse en avion...) , et deja vu pas mal de belles choses avec ce petit tube, qui a qd meme un diemetre bien plus conséquent qu'une petite lunette. Sur la version flex, le PO n'est pas terrible, mais ca devrait quand meme le faire Sinon le strock bien sur, mais plus couteux
  11. Otzi

    quel instrument pour le voyage ?

    Un petit flextube 130/650 d'occase a 120 euros ? ultra compact... http://www.webastro.net/petites_annonces/dobson-skywatcher-130-650-flextube-heritage_41556.htm J'ai commencé avec un 130/650 tube plein (qui est rentré ds une valse en avion...) , et deja vu pas mal de belles choses avec ce petit tube, qui a qd meme un diemetre bien plus conséquent qu'une petite lunette. Sur la version flex, le PO n'est pas terrible, mais ca devrait quand meme le faire Sinon le strock bien sur, mais plus couteux
  12. Otzi

    Jumelles Canon IS 12x36 III

    Salut Patte, Merci pour ce test... comme j'utilise me 10*30 essentiellement en ornitho où elles sont géniales, je pense que ton teste conforte mon choix... 6 m de MAP ca doit etre un peu limite pour le suivi rapproché ds les buissons, ce qui m'arrive qd meme aussi... mais tu n'as pas évoqué le champ pour les oiseaux...87m à 1000m ca fait un effet de tuyau non ? Les 10*30 ont 105m/1000m ce qui ets très correct. Mais comme deja dit, curieux de les comparer si tu passes ds le coin, car a encombrement et poids assez comparables, le choix était cornélien...
  13. Otzi

    M101 The Pinwheel Galaxy

    Superbe, ca paie les 12 h de pose ! beau traitement et cadrage aussi
  14. Otzi

    PA: Attention phishing et arnaques en cours!

    J'ai aussi recu un mail de Rita Moine. Pas répondu car le style du texte sentait l'arnaque.
  15. Salut patte, J'ai les 10*30 qui me plaisent bien , mes bushnelle 10*42 ne sortent plus sauf si'il pleuvine...l'image ets plus piquée et lumineuse mais la stabilisation c'est vraiment trop utile ... qd tu passes par la terre natale tu es bienvenu pour faire un petit comparatif
  16. Otzi

    Guides observation ciel profond

    Pour eviter les doublons, aragorn strider avait fait un beau recensement des guides et autres livres astro : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=92555 peut etre completer sur son post (classé en "important " en tete de cette rubrique) ?
  17. Mon 130/650 a deja été en espagne en soute (valise dure type samsonite), aller retour sans souci. Placé sur un trépied photo egalement compact. Ds ce genre tu a le 130/650 heritage qui pourrait etre sympa (le PO n'est pas terrible) : http://www.astroshop.de/fr/telescope-dobson-skywatcher-n-130-650-heritage-flextube-dob/p,14966 la base dobson pourra se demonter a plat. Car pour l'az synscan, ca me semble plus difficile de la mettre en soute ou en bagage a main.... ou alors en tube plein : http://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-n-130-650-explorer-130pds-ota/p,25455 En tous cas avec cela tu peux deja aborder planetes et ciel profond un peu serieusement.
  18. Otzi

    Deces d'Eugene Cernan

    il faut lire son bouquin "J'etais le dernier homme sur la lune "! Mieux qu'un bouquin de SF, il retrace toute l'epopée appolo, pleins d'anecdotes, ces types étaient d'un courage incroyable.
  19. Otzi

    y a-t-il des bruxellois dans la salle?

    Non peut-être... Suis pres de chez CAL... aussi intéressé si de petites sorties se relancent, depuis que Patte (syncopatte) est entre Maroc et Provence, on ne va plus guère a Chapois (extraits : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=46305&highlight=Chapois ) Il y a aussi "Phil. " qui est a Bierges et sera intéressé a mon avis. Orion Rider est a St Trond, peut etre intéressé ? On pourrait faire une liste par MP pour se tenir au courant qd une sortie se profile...
  20. Otzi

    Tout plein de tests de jumelles

    Bonjour, Intéressant. Je vois que mes bushnell legend hd 42 mm sont dedans . Mais de test des stabilisees? Depuis que j'ai les canons 10 30 stabilisees les bushnell restent au placard ...
  21. Cette activité chronophage appelée travail m’a détourné bien des mois de notre cher forum…voici enfin un croa de ces quelques nuits à Ait M’hammed, au cœur du moyen Atlas, chez l’ami Patte (syncopatte). Nous avions amené pour la maison de Patte des rideaux pour plus ou moins étanches pour fermer toilettes et salle de bain qui n’avaient pas de porte…Eh oui, la maison n’est pas complètement équipée…Aucune importance, la chaleur des relations humaines remplace très bien la peinture ou autres détails superflus. Sur la terrasse, par contre, c’est autre chose. Là il s’agit d’astro, il y a tout ce qu’il faut. Il est 10h. Patte me sort des bâches toutes neuves , qui s’ajustent parfaitement au hauban et aux multiples crochets au sud et au nord. Il s’agit d’obturer la moindre ouverture laissant filtrer la lumière du village. Coté est, un petit local permet d’entreposer tout le matériel bien au sec et mis a température en permanence. On installe Octave (dob 300) sur la table…car la cible est sur l’horizon, au ras du muret. Niveau astro, je n’ai pris que mon Pocket Sky Atlas et mon nagler 13 pour tout bagage. J’ouvre le PSA page 48. Une page vierge, toute neuve, ni traces ni écornures. Jamais utilisée. Petit frisson. Sur l’horizon se promène Omega du centaure, l’empereur des globulaires. Au chercheur, on dirait M13 …à l’oculaire. Mon premier Omega du centaure. Au nagler 13, il remplit tout le champ. Mise au point progressive…et le voilà qui explose en des dizaines d’étoiles résolues en surface. Si dense pourtant qu’il reste laiteux dessous. Sur ce fond parfaitement noir, sa luminosité décroît du centre au bord, comme une sphère illuminée. Une perception en trois dimensions. Parfaitement rond, nul besoin d’extensions pour affirmer sa puissance absolue. Monstrueuse concentration de vénérables étoiles, serrées au chaud pour leurs vieux jours. Fait-il jamais nuit au milieu de ce champ de fusion nucléaire ? Après omega, le dilemme : avec un ciel de cette qualité et quelques degrés plus au sud… voir mes classiques comme jamais …ou en découvrir de nouveaux ? Je passerai 3 nuits à osciller entre les deux options… Un petit up en AD et voici Centaurus A (NGC 5128). Une forme d’œuf, barrée d’une large bande sombre en soin centre, 2 fines étoiles dans sa partie supérieure. Dans un petit astérisme sur sa droite, une étoile semble floue. Avec plus d’attention, une petite double se révèle. Fabuleux nagler. Via Epsilon centauri, je rejoins NGC 5460, l’hippocampe. Waow ! Gracieux astérisme, expressif comme ET/hibou/libellule/ NGC 457. Un S harmonieux, 4 petites pépites dessinent le corps, de délicates paires ponctuent la queue, terminées par un fin triangle esquissant une pointe de queue de dragon. Même sa petite trompe est là. J’adore. Patte a pointé NGC 4565 au 200. Du bulbe central, deux fines aiguilles s’enfoncent dans la nuit. Retour au sud, NGC 5986 dans le loup. Un petit globulaire très lumineux, mais peu résolu. Il reste laiteux, bordé d’une étoile très brillante à 2h et deux très fines à 5h, décelées en vision décalée. NGC 4038 et 4039. Deux galaxies unies me gravent un cœur dans les yeux. Je ne décèle pas les antennes. Après deux-trois heures les yeux vissés à l’oculaire, je lève un instant la tête. Nooon, des nuages au sud-est ! Mais… des nuages, cette poussière de diamants qui coupe le ciel en deux, comme la trainée scintillante laissée par la baguette d’une fée ? Petit vertige. Je m’écarte du téléscope, les yeux rivés au ciel. Voici donc la Voie Lactée. Une nébuleuse géante qui traverse le firmament, bleutée. Une bande sombre au milieu, la tranche supérieure est divisée en trois parties. Les zones denses du sagittaire et du cygne, évidentes à l’œil nu. Observer à l’œil nu, comme on respire. Faire corps avec sa galaxie. Bien-être, de plénitude, …bref, ce truc tout simple mais finalement assez rare qu’on appelle bonheur. Long long détour par le sagittaire, sacrée boîte a bijoux. J’y reviendrai. M11, les canards sauvages. Sa beauté tient aussi à la régularité de magnitude de ses étoiles. Seule une plus brillante se détache au centre, et quelques unes sur le coté. Les autres sont un tapis de diamants bien calibrés. M27. Chez moi j’ai le trognon, ici j’ai la pomme. Forcément à croquer. Ses extensions sont si nettes que le rectangle en est pratiquement inversé. Magnifique émeraude. M6 et M7 débordent de tous les côtés du champ. M51…j’y reviendrai. Il est temps de se refaire des globules…une visite à M3, mon amas favori du printemps, que j’adore décliner au 24 – mise en perspective ; au 13 – plongée ; puis au 8mm – immersion. Ici, je n’ai que le 13mm. Je plonge longtemps. Ensuite M4. Je l’ai toujours trouvé curieux. Un amas globulaire ouvert, comme qui dirait. Cette nuit, je vois bien de quoi il s’agit en réalité : une coquille de noix, avec deux fines anses à droite. Patte me guide alors vers la fausse comète, dans la queue du Scorpion. Je passe des jumelles au 13 mm. Délicieuse fusée à tête triangulaire, le corps formé de multiples amas ouverts. L’appel à la prière marque la fin de la nuit astronomique. Une voix douce emplit la montagne, copmme un père qui réveillerait son enfant, passant de la prose à la mélodie. Parfait accompagnement pour un dernier salut au ciel qui s’éteint. Le bleu pointe à l’horizon, le noir résiste au-delà de la voie lactée, ultime rempart de la nuit. En démontant les bâches, visible du coin de la terrasse, on remarque une magnifique lune cendrée qui s’élève, accompagnée de Vénus (bon d’accord, Patte l’a changée en Jupiter d’un coup de stellarium, disons Jupiter donc). Direction le lit, dans quelques heures, je pars voir les cascades d’ouzoud.
  22. Otzi

    Report de bugs 2016

    Belle evolution, merci . Un petit bug pour les messages privés : plus de barre de defilement et impossible de scroller. Du coup je dois zoomer a 50% pour pourvoir envoyer les messages
  23. j'ai fait ca il y a deja qques années : colliers de plomberie pour enserrer ton chercheur optique et y fixer le point rouge, voir ici : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=42172 Non destructeur, réversible, quelques euros Nb : bien mettre 2 colliers comme ds version finale sur mon post Et c'est un point rouge bas de gamme, a mon avis inutile de mettre plus, c'est pour dégrossir et viser la bonne étoile repère, puis tu passes au chercheur optique pour cheminer vers ta cible.
  24. magnifique ! Mouvement et volume Sans parler de la finesse des détails ...