Jump to content

Roch

Membre
  • Content Count

    1,247
  • Joined

  • Last visited

5 Followers

About Roch

  • Rank
    Membre

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. En gros, toutes tes possibilités sont ok. 0.5" d'arc c'est un chouia petit si tu as beaucoup de turbu, mais tu redimensionnes après traitement et le tour est joué. J'aurais même tendance à dire que 0.25" c'est ok de nos jours avec ces capteurs performants, le seul truc dommage c'est que nécessairement ton champ est moins grand que si tu étais à 0.5" avec ce même capteur. Et vu que tu ne gagneras pas de détail par rapport à 0.5", c'est inutile. Mais l'image en elle même ne sera pas moins bonne. Plus ton échantillonnage est petit, plus tes étoiles sont grosses, nécessairement. A l'A7s, tu auras des étoiles super piquées puisque tu seras en sous-échantillonage, mais tu auras moins de détails qu'à l'asi183. Si ton truc c'est les plans large, prend un capteur plus gros, c'est tout Si tu préfères les petites galaxies, une asi183 sera top, tu auras le max de détails les nuits pas trop turbulentes. Le seul autre truc dont tu peux t'occuper c'est le rendement quantique, plus c'est haut moins tu devras poser longtemps au final. environ 60% pour la 1600, 80% pour la 183, 85% pour la 6200. La 6200 est la meilleure de toutes puisqu'elle allie grande taille et petits pixels, avec en plus des valeurs de rendement exceptionnelles, donc quelque soit le setup, il n'y a pas mieux, sauf à vouloir des pixels encore plus petits ; même si ton optique ne couvre pas le 24x36, en recadrant l'image à la taille d'une asi1600 par exemple tu auras mieux qu'une 1600. Après, c'est pas le même budget, et l'avantage n'est pas énorme non plus ! Romain
  2. Tu ne confondrais pas échantillonnage et seeing ? Le seeing c'est la taille d'une étoile sur une image en pose longue. généralement entre 2" et 3" en France métropolitaine, ça peut descendre à 1.5" parfois. Pour profiter au mieux de ton seeing ( et avoir le maximum de détails ), il faut que l'échantillonnage soit au moins trois fois inférieur. Après, ça n'a rien d'obligatoire, si tu préfères des images bien piquées, du champ large, et que tu te fiches d'aller chercher le maximum de détails, tu peux prévoir un échantillonnage trop large... Et c'est aussi à mettre en relation avec ton diamètre ; un échantillonnage de 0.5" sur une lunette de 60mm n'aurait pas de sens. Là ce n'est pas la turbu qui limite, c'est ton instrument. Mais encore une fois, si c'est la seule possibilité, un binning logiciel après traitement et tu obtiendrais une bonne image quand même ; le seul problème c'est que ça va te réduire le champ utile, par rapport à si tu avais un échantillonnage adapté à la base. C'est pour ça que je te le redis : regarde plutôt le champ que te procure telle ou telle caméra avec tes instruments sur tes objets préférés. Sur stellarium, tu peux faire ça facilement. La formule pour calculer ton échantillonnage, c'est : 206 × Taille de pixel / Focale Taille de pixels en microns, focale en mm, résultat en seconde d'arc ( " ) Romain
  3. En fait, pas forcément. Ce qu'a dit olivdeso est juste, mais il ne faut pas oublier qu'avec une caméra cmos, tu as souvent entre 5 et 10 fois moins de bruit ( de lecture, mais c'est le principal problème ici ) qu'avec une caméra CCD. C'est bien pour ça que même avec des trop petits pixels, ça reste mieux, il suffira de redimensionner au traitement à ta convenance. Si tu fais de la pose longue avec guidage, le bruit de lecture n'est pas un problème, donc rien ne sert d'adapter ton échantillonnage ; pense plutôt en terme de champ que tu veux obtenir ! ( enfin quand je dis que ça ne sert à rien de s'adapter, je parle de sur-échantillonage ; si ta focale est trop courte tu auras moins de détails évidemment ) Si tu fais de la pose courte par contre c'est différent. Pour une focale de 1000mm, je ne pense pas que tu puisses être vraiment en suréchantillonnage de toute manière... une asi183mm ( la cam aux plus petits pixels actuellement ) te donne un échantillonnage d'environ 0.5", ce qui est serré mais pas déconnant. Après, si ton diamètre est trop faible, tu vas surtout manquer de lumière et devoir poser longtemps... ou même être limité par la diffraction. Mais pour un t250, pas de soucis. Romain
  4. Hello J'ai fait un peu d'astro "sac à dos" à une epoque... et pas seulement en grand champ, mais là le poids augmente un peu fatalement. Mon trépied est un Velbon ultra 655, je pense que tu ne trouveras pas plus léger et plus compact en trépied "grande taille". Il supporte ma mini ioptron sans problème. https://www.missnumerique.com/velbon-trepied-photo-ultra-655-p-34396.html?utm_source=google&utm_medium=css&utm_campaign=kelkoofr&ref=5937treppla&gclid=Cj0KCQjw6sHzBRCbARIsAF8FMpWAHW9c-QJSjDCNxAwEBNyNDofD1UorRcmhKFzUzjUK4obxXDKh0hAaAvJpEALw_wcB Après, il y a des mini-trépieds de table qui pourraient sûrement convenir et qui seraient plus légers. Le A6000 est très bon et léger, tu peux le garder Romain
  5. J'ai d'abord eu la qhy5III290, une caméra non refroidie, puis j'ai acheté l'équivalent en version refroidie par la suite. ( QHY290M ) Le refroidissement est un plus mais pas du tout indispensable. La version non refroidie est trouvable d'occasion pour environ 300 euros. ( ou son équivalent chez un autre constructeur, asi290M ou altair gpcam3 290M ) Le reflex que j'ai utilisé, par contre, c'est un sony A7s... donc full frame, plus de champ que ce que tu obtiendrais avec le 1000D, mais beaucoup plus difficile à corriger convenablement sans dépenser une fortune dans le correcteur de coma. Le format Aps-c est beaucoup moins contraignant.
  6. Salut, Pour moi un 150/750 est le choix parfait si tu cherches la polyvalence. Ciel profond grand champ avec reflex numérique : Ciel profond petit champ en poses courtes avec caméra astro : Planétaire avec la même caméra et une lentille de barlow : Voilà Attention par contre, si tu veux tout faire, il te faudra sûrement débourser plus de 1000 euros au final... mais dans un premier temps, avec ton 1000d, une bonne monture, le 150/750 et un bon correcteur de champ, t'as déjà de quoi faire ! Avec une lunette de 70 ou 80 on peut espérer obtenir ce genre de chose en grand champ, mais tu auras difficilement cette résolution sur un champ plus petit, et en planétaire tu es au delà de la limite théorique Donc si la collim ne te fait pas peur, pour moi le choix est simple. Romain
  7. Tiens, marrant que ce sujet ait remonté J'ai pu tester rapidement le concept, c'est validé et le projet est sur les rails, mais je préfère attendre de voir ce que ça donne en profondeur avant d'en reparler ici Donc des news cet été si tout va bien ! Romain
  8. Salut, J'ai le Velbon et il est très bien Pour un A6000 ça passera sans pb tans que tu ne lui mets pas un télé 600mm f4 , et c'est suffisamment compact pour être intéressant. Après j'ai une monture ioptron qui est un peu plus petite et légère que la star adventurer, ça joue peut être. Niveau rotule, j'ai opté pour une no name à 25 balles, ça me suffit...à toi de voir Possible qu'une 3d induise moins de porte à faux... ce qui est un peu le point faible au niveau monture.
  9. Je pense que l'idéal est de faire en premier lieu une gestion de contraste global ( / gradient/colorimétrie/saturation pour les images couleurs ), puis de traiter avec le soft et enfin fignoler. Mais j'ai essayé de retoucher la courbe d'exposition après traitement par le soft, si on dépasse une certaine marge, ça devient vraiment dégueu. D'accord aussi sur le fait que c'est plus adapté à des images sous-échantillonnées... c'est ce qui se rapproche plus d'une photo "classique" Par contre j'aime pas toujours l'aspect des étoiles que ça donne au final sur tes premiers exemples... parfois c'est trop poussé pour moi. C'est d'ailleurs toujours un peu le problème d'un traitement global en CP... Romain
  10. Bon petit test rapidos... j'ai repris mon image du quintette de stephan faite en 2018 ; j'ai un peu changé ma manière de traiter depuis donc c'est pas forcément représentatif... n'empèche que c'est la première fois que je vois un soft capable de lisser aussi bien en perdant aussi peu de détails. Bon le souci c'est qu'avec les images astro, on a parfois un histogramme un peu chelou par rapport aux images classiques... pour répondre à Tromat, j'ai essayé en linéaire, c'est naze. Sur l'image finale par contre, ça marche pas mal, mais pour moi c'est beaucoup trop puissant ; je suis obligé de le régler à "1" pour avoir un effet relativement contenu ( et accentuation à zéro, sinon j'ai des artéfacts bizarres assez vite ) Du coup, cet effet ne s'applique quasiment qu'aux basses lumières, donc je rajoute un peu de réduction du bruit dans Rawtherapee pour les hautes lumières, et le tour est joué ( ce logiciel a un système de réduction du bruit réglable en fonction de la luminosité, j'aime beaucoup, très pratique ) Ancienne version : Nouvelle version : Bon le souci c'est aussi que je pars d'une image qui a déjà de l'accentuation... Je vais continuer les tests pour voir... il y a des trucs que je maîtrise pas encore. Romain
  11. Merci à tous pour vos messages, content que ça vous plaise Romain
  12. Par contre, attention, les auteurs de ces magnifiques images ne seront pas forcément d'accord pour que tu fasse joujou avec et les poste ici... bon c'est à titre informatif mais quand même, attention, toujours demander la permission, j'en connais à qui ça ne plairait pas des masses Je vais tester la version d'essai, merci pour le lien Je me souviens pas d'avoir déjà parlé de ça quelque part... m'enfin c'est fort possible Romain
  13. C'est marrant, je me faisais justement cette réflexion l'autre jour... " ce serait bien une IA qui apprend à débruiter les images" +1, je veux bien le lien aussi ! Romain
  14. J'ai déménagé dans l'Yonne en septembre, au centre d'une petite ville à éclairage "modéré" mais permanent Je ne me déplace plus, l'astro chez soi c'est trop confortable j'y reviendrai peut être un jour... Mag limite en visuel autour de 5 et quelques, VL visible à partir de 45°, pas de lampadaire en vue directe du jardin. Romain
  15. Bonjour Bon, une soirée sans trop d'histoires hier... pour une fois pas de pépin majeur, le ciel était dégagé et j'ai pu poser quelques heures sur ce champ très sympa Turbu pas vraiment géniale, je suis à 2.6" environ sur l'image finale après pas mal de sélection, étant donné que c'était plutôt changeant. Autrement, la chaine acquisition/traitement roule pas mal, retournement au méridien sans histoires et pas de buée... plutôt content du résultat avec ce petit 150 toujours vaillant Bon sur cette cible, la lumière vient quand même vite à manquer je trouve... j'aimerais y passer quelques nuits supplémentaires si j'en ai l'occasion afin de mieux définir ces jolis filaments au centre. Le RSB pèche un peu... QHY290 à -20°C en poses de 2s, 150/750 sur NEQ5, ciel péri-urbain. Au total 3h sélectionnées sur 4h20 d'acquisition en L, et un peu plus d'1h30 de couche R pour la couleur avec recette maison spéciale Bons cieux ! Romain Edit : Bah quoi ? l'image s'affiche dans l'éditeur pourtant... bon ça ne fait rien, il suffit de cliquer sur le lien
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.