Jump to content

philou31

Membre
  • Posts

    1,063
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by philou31

  1. Ta dernière installation d'une caméra QHYCCD doit remonter au 20 ème siècle 🙄
  2. C'est cool, je vais pouvoir dire à notre juriste que ce n'est plus la peine qu'elle s'embête avec toutes ces histoires de licences Une licence c'est un contrat, et un contrat ça se respecte. Une licence logicielle définit la propriété intellectuelle sur le code. Ceux que les anglo-saxons appelle copyright ou copyleft, ça se traduit en droit français par la propriété intellectuelle.
  3. Même au moyen âge, ils n'étaient pas platistes https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-sciences-du-week-end/au-moyen-age-personne-ne-pensait-que-la-terre-etait-plate_4843161.html
  4. Ce matin je découvre que : Covid-19 : «la cinquième vague démarre de façon fulgurante», alerte XXXXXX Comme les mots sont censés avoir un sens, je vais lire la définition du mot : fulgurant. Qui frappe vivement et soudainement l'esprit, l'imagination. Idée, découverte fulgurante. Et ensuite je vais faire un tour sur les indicateurs qui sont au rouges et qui doivent frapper mon imagination de manière fulgurante. Le juge de paix, ce sont les hospitalisations. Effectivement c'est fulgurant. Il y a un an à 50% de taux d'occupation, on était content et on déconfinait. Aujourd'hui à 29% c'est la panique. Ce serait bien d'avoir des indicateurs et des jauges stables dans le temps. Cela simplifierait les comparaisons, et peut-être aussi les prises de décisions. Ce qui est marrant, ou plutôt pas marrant, c'est qu'au début de 2020, les énergies et les intelligences avaient trouvé des solutions : Un respirateur spécial COVID, pour seulement 800 € et en Open Source. Ils ont été validés par l'ANSM ? https://www.usinenouvelle.com/editorial/covid-19-un-respirateur-open-source-developpe-en-quatre-semaines-par-des-chercheurs-et-industriels.N954696 Ils doivent dormir dans des cartons quelques part : https://www.challenges.fr/entreprise/covid-quand-quatre-industriels-fabriquent-8000-respirateurs-pour-rien_757646 Voilà, voilà, voilà.
  5. Ton expérience prouve à quel point le passe sanitaire est devenu contre-productif. Il y a deux semaines au restaurant j'ai découvert que le port du masque n'était plus obligatoire en intérieur. A la table, j'étais le seul à ne pas trouver ça normal. L'argument massue c'était : on est protégés, on a le passe sanitaire. C'est devenu difficile aujourd'hui d'avoir un discours simple et clair. Ce qui protège c'est : - la vaccination - le respect des gestes barrières. Je préfère des lieux ouvert à tous le monde avec respect des gestes barrières, plutôt que des lieux sous "protection" du passe sanitaire dans lesquels c'est la fête à la saucisse. Ce serait marrant d'avoir des stats sur le % de faux passe sanitaire dans les restaurants. Comme disait Nuage Agile, il n’y a pas de fumée sans calumet. Tiens, petit QCM. Une banque Suisse a installé un lecteur de QR Code sur ses DAB. C'est pour : - Contrôler le passe Sanitaire de ses clients, - Permettre de faire des retraits et dépôts d'argents sans contact à partir de son mobile. Je vous laisse imaginer la théorie majoritaire sur les resosocio.
  6. Tu veux dire un commentaire comme celui-là ?
  7. Je n'avais pas vu que l'échelle n'était pas claire sur le graphique. Désolé;
  8. Le R0 est en augmentation constante depuis la mi-septembre. La cinquième vague elle a débuté depuis cette période. A la mi-septembre on était a une moyenne de 110 entrées / jour. Aujourd'hui (quasiment 2,5 mois après) on est a une moyenne de 106 entrées / jour. Le discours catastrophiques que l'on entend aujourd'hui, fait entrer dans la tête des gens : vous voyez bien que la vaccination est inutile. Ce qui n'est absolument pas le cas. Le vrai pb c'est que l'hôpital est a bout de souffle, que les personnels sont exténués, et que depuis un an rien n'a été fait pour anticiper. C'est pour ça que je précise bien que l'on va rentrer dans un discours complètement hors-charte. Les graphiques : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees Ils sont vraiment intéressant à analyser. Ils montrent bien l'efficacité du vaccin. Et de mon point de vue ils montrent aussi qu'il faut changer le discours si on veut que les gens continuent à adhérer ( cf. Pays-Bas, Autriche, Guadeloupe).
  9. Non, c'est pas 25 entrée, c'est / millions d'habitants pour que les 2 courbes aient la même échelle Si tu veux le nbr moyens d'entrées par jour en réa c'est ce graphique : Et aujourd'hui avec 100 entrées / jour, on tient le même discours qu'avec 500 ou 700 entrées / jour. Mais ceci est un autre débat, totalement hors-charte.
  10. Allez, on remet un petit graphique sur les admissions en réanimation. toujours ce ratio 1:6, 1:7
  11. Tout les matins, en voiture je prends un sens interdit. Je n'ai jamais eu de pv, de retrait de points, ni de condamnation. Donc je suis innocent et je peux continuer. Il n'y a aucune condamnation dans mes propos, ni aucun dénigrement, juste un constat. C'est marrant de ne pas arriver à faire juste ce constat. Cela ne remet pas en cause la qualité du produit. Le passage prison, état totalitaire, a pas compris.
  12. ZWO utilise des logiciels et librairies sous licences Open Source depuis plusieurs années, L'utilisation de ces licences impliquent au moins la redistribution des fichiers de licence, ZWO ne redistribue pas ces fichiers, Donc ZWO viole au moins une licence internationale Open Source.
  13. Non. Mon dernier message avec un lien a été modéré. Il a été restauré après ralouille de ma part. Tu le trouveras sur un autre post. Si ma mémoire ne me joue pas de mauvais tour il me semble que tu étais dans la discussion.
  14. Non mais je te taquine. Je trouve marrant la grande généralité faîtes par ce Psy. En terme de mentalité je n'ai pas l'impression qu'il y ai beaucoup de point commun entre un Hendaiar et un Niçois, et pourtant tout les 2 sont au sud d'une ligne Bordeaux-Lyon. Ensuite pour te donner raison, côté tourisme nous avons progressivement migré de la côte est vers la côte ouest.
  15. C'est peut-être parce que les psy exerçant au dessus d'une ligne (apparemment définie officieusement par les gens du sud), qui serait Freud-Lacan, et à partir de laquelle les compétences seraient moins .................... (comment dire sans être aussi blessant que les propos qu'il a tenu)..................... plus..................... "particulières" .
  16. Les épidémies d Ebola ne sont pas contenues. Un foyer épidémique apparaît, progresse pendant 1 ou 2 ans, fait quelques dizaines de milliers de victimes, et s'éteint de lui-même. Ce qui contient une épidémie d'Ebola, c'est la grande létalité du virus (>50%), et son mode de transmission. Ce n'est pas un virus aérien. En Europe et aux États-unis, si le virus ne s'est pas répandu c'est qu'à chaque fois on a eu 1 ou 2 cas. Dans ces conditions il est facile de contenir l'épidémie. Pas besoin de demander au malade de signer une attestation sur l'honneur, au vu des symptômes les malades iront d'eux-mêmes à l'hôpital pour être pris en charge. Un cas déclaré aux États-unis : 2 mortes. Les 2 infirmières qui avaient pris le patient en charge, et ceux malgré toutes les precautions qu'elles avaient prises.
  17. Il a mis du temps à arriver ici ce rapport 😂 Pour résumer 1 journée sur 5 en réanimation, soit 20%, à été consacrée à un malade du Covid. Chiffre édifiant quand on sait que le Nbr total des malades covid ne représente que 2 à 5 % du nb total de malade en 2020. 20% des journées en réanimation quand on sait les mesures drastiques qui ont été prises en 2020, montrent bien que la Covid n'est pas une simple gripette inoffensive. Les 2 à 5 % de patients ont été concentrées sur quelques mois. Il sera intéressant d'avoir les chiffres dans un an. Ils montreront l'efficacité de la vaccination sur le taux de saturation des hôpitaux. Normalement dans un an le Nbr de journée en réa pour les patients covid devrait être inférieur à 20%. Rdv dans un an.
  18. C'est cool, je viens de voir que mes post ont été viré par la modération sur ce fil sympa. Dire que WA n'est pas le forum le plus actif en VA est un crime de haute trahison méritant au moins la modération. @breal , je ne comprends pas la cohérence de ton conseil entre Sharpcap et asiair. Ces deux solutions ne sont pas compatibles. On peut effectivement faire du VA avec Asiair, mais franchement @alastyn , si ta priorité c'est le VA ce n'est peut-être pas le chois le plus pertinent.
  19. Donc c'est bien ce que je te dis les frais de structures de promo optique sont bc moins importants que ceux de OU. Si c'est OU qui fait toutes la logistiques, Promo optique peut réduire sa marge. Exemple hypothétique sur un tube à 100 € net chez le grossiste. Prenons une petite marge pour promo optique, disons 15 %. OU à une structure plus importante , il prend 30%. Et disons que les frais de logistique de OU sont de 10% Calcul du prix chez Promo optique : 100 + 10% logistique + 15% de marge + 20% de TVA : 100 + 10 (logistique) + 16.5 (marge) + 25.3 ( TVA) = 151.8 € Calcul du prix chez OU : 100 + 10 (logistique) + 33 (marge) + 28.6 (TVA) = 171.6 € Évidemment c'est un calcul théorique. Dans mon exemple OU ne fait pas de marge sur la logistique. Ca lui coûte 10 et il la facture 10 à Promo. Il pourrait la facturer 12 ou 14 €. C'est sur le taux de marge que va se faire la différence de prix au final. La structure de promo optique étant plus légère, il peut se permettre de marger bc moins sur chaque vente.
  20. C'est en partie dû à la part des frais de structures dans le prix final.
  21. C'est tout le sens de l'avis du conseil scientifique du 05 octobre trouver une position équilibré entre les enjeux sanitaires et les enjeux sociétaux. J'aime assez bien leur stratégie de prudence active, ils se mouillent pas trop entre ces deux enjeux et ils essayent de les concilier. Même eux reconnaissent qu'ils n'ont aucun retour sur l'efficacité prophylactique du passe. Par contre on commence à avoir des bons retours sur l'efficacité de la campagne de vaccination. Je viens de faire un petit comparatif rapide entre les différents indicateurs épidémiques à un an d'intervalle (nov 2020-nov 2021). C'est impressionnant de voir comment la situation générale est largement meilleure aujourd'hui qu'il y a un an. Tout les indicateurs sont au vert (on a au moins un ration de 1 à 6 sur quasiment tous les indicateurs, voire de un à 12). On a bien une remonté du R0 depuis la mi-septembre, mais pour l'instant cette remontée ne s'accompagne pas d'une explosion des autres indicateurs. Et ça c'est plutôt rassurant pour les mois à venir. Tu me diras que l'on est jamais à l'abri d'une dégradation forte de la situation, mais pour l'instant j'ai envie de rester optimiste pour les mois à venir.
  22. Je pose ici l'avis du 05 octobre du conseil scientifique sur le passe et les autres mesures sanitaires : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_5_octobre_2021.pdf Le paragraphe IV, sur les enjeux sociétaux est intéressant. Quelques extraits en vracs, et je vous laisse lire le reste du contenu : Pour être tout à fait honnête, il faut aussi citer le passage où ils prennent en compte les peurs des personnes âgés : Concernant l'efficacité prophylactique du passe sanitaire : Ils évoquent deux sorties possibles : - une sortie rapide : avant le 15 nov. - une sortie différé entre le 15 novembre et la fin de l'année 2021. On est loin de fin février proposé par les Sénateurs, et très très très loin de fin juillet proposé par le gvt et l'assemblée nationale. Je partage quasiment la totalité des constats de cet avis du conseil scientifique, et je me retrouve dans beaucoup de leurs conclusions sur le passe sanitaire. Donc on voit bien que l'extension de cette mesure n'est plus basée sur des considérations sanitaires. Si c'était le cas, il y aurait eu une demande de prolongation au maximum jusqu'à la fin de l'année. Le paragraphe IV sur les enjeux sociétaux est vraiment à lire. La conclusion de l'avis :
  23. Pour le cas de votre compagnie, le problème ce n'était pas la présence ou absence de passe. c'était les mesures de restrictions mises en place. Avec un taux de vaccination de 90% chez les adultes, ces restrictions n'ont plus lieu d'être. Aujourd'hui, Votre compagnie théâtrale peut se produire que le passe soit prolongé ou non. Mais sinon, vous a titre personnel, vous n'avez participé à aucune activité non essentielle avant la mise en place du passe sanitaire par peur ou angoisse. J'essaye de comprendre votre argument principal en faveur de la poursuite de cette mesure. C'est justement car je ne vis pas dans un monde de bisounours que j'arrive à faire des concessions. Ma première remarque à l'instauration de cette mesure au mois de juillet a été : c'est une mauvaise solution a un vrai problème. Le vrai problème était le taux très bas de la couverture vaccinale. Il fallait trouver une solution pour relancer la campagne de vaccination alors qu'elle stagnait. C'était une mauvaise solution, mais elle a eue l'effet escompté. Vous voyez je suis même arrivé à défendre sur ce fil une mesure avec laquelle je n'étais pas entièrement en adéquation, parce que à ce moment là je ne voyais pas d'autres solution. Dans le secteur du spectacle la baisse de fréquentation est aujourd'hui de 30%. Lorsque le passe sanitaire sera arrêté on aura la réponse sur son efficacité à remplir les salles de spectacles. Si la fréquentation chute brutalement, c'est donc que votre argument était le bon. Au contraire, si la fréquentation remonte, c'est que le passe sanitaire était devenu un frein. Pour être honnête, je ne sais absolument pas laquelle de ces deux hypothèses est la bonne. Totem, c'est moi. Et j'ai fais exprès d'employer ce terme
  24. Je pense que vous avez raté mes interventions sur ce fil. J'interviens sur ce fil depuis le premier jour, je vous invite donc à les relire. Je pense avoir été assez virulent, condescendant, à la limite de la modération, pour ne pas être accusé aujourd'hui de vivre dans le mode que vous décrivez ici. Une fois ce constat posé, je me dois d'être fidèle à moi-même et à mes convictions. Ma conviction principale étant que la mise au point rapide des vaccins à mRNA est une avancée technologique majeure et que nous avons eu la chance formidable qu'ils soient disponibles aussi rapidement. Il était important que la couverture vaccinale soit le plus rapidement la plus haute. La protection vaccinale est forte. Elle réduit les risques par un facteur de 10 à 12. Malheureusement, elle n'est pas parfaite. Même réduit par 10, un facteur de risque reste un facteur de risque. Ce ratio de 1/10 à 1/13, se retrouve aujourd'hui dans les statistiques des réanimations. On est aujourd'hui à un ratio de 60/40 %. Si on ramène ce ration à la population majeure vaccinés : 10 / 90 %, on retrouve bien ce rapport de 1/12 dans l'efficacité de la vaccination. Bon, ça c'est dit, pour ceux qui douteraient encore sur ce fil que je suis plutôt pro-vaccination. Malgré cette position, je reste opposé à la vaccination obligatoire. Il ne faut pas contraindre les individus, mais les convaincre même si c'est plus dur. Revenons-en au passe sanitaire. Je déteste ce terme "activités non essentielles", mais je vais reprendre votre terminologie. Je comprends votre argument principal : défiance dans le fait de pratiquer une activité non essentielle si absence de passe sanitaire. Je le comprend si vous me dîtes que de mai 2020 à fin juillet 2021, vous n'avez participé à aucune activité non essentielle, car vous aviez trop peur ? Est-ce que c'est le cas ? Est-ce que la peur ou l'angoisse vous ont empêchées de participer à toute activité non essentielle de mai 2020 à fin juillet 2021 ? Si une forte proportion de la population n'arrive plus à pratiquer des activités non essentielles par angoisse ou par peur, alors oui je peux comprendre que l'on prolonge à vie l'utilisation du passe sanitaire. Parce que c'est à vie qu'il faudra le prolonger, le virus est là pour de nombreuses années. Sauf s'il disparaît sur un coup de bol, ce sont des choses qui sont déjà arrivées, qu'une épidémie s'éteigne sans que l'on comprenne trop les raisons. J'ai connu, comme beaucoup certainement, cette angoisse au tout début de la pandémie et lors de mise en place du premier confinement. A l'époque mon épouse laissait les courses au moins un jour dans le garage (pas le frais évidemment), et elle les passait à la lingette avant de les ranger. Vendredi on s'est fait une belle barre de rire en regardant le dernier film de Dany Boon, on s'est revu dans un miroir grossissant, et à peine déformant. Mon épouse a dû avoir toutes les angoisses, et tout les tics de Dany Boon. Pour combattre ces angoisses, mes comportements ont été les mêmes, avec ou sans passe sanitaire : - port du masque - gel hydroalcoolique - vaccination dés que j'ai pu la faire. Aujourd'hui, quand je rentre dans un magasin, la dernière personne à encore mettre du gel hydroalcoolique, quand le flacon n'est pas vide, c'est moi . Si le flacon est vide ce n'est pas grave, j'ai toujours une petite fiole avec moi. La seule restriction que nous sommes auto-imposée, avant et après la mise en place du passe, c'est d'éviter les lieux archi-bondés. Je suis impatient que l'INSEE sorte ses chiffres sur l'activité économique des restaurants en 2020-2021. Est-ce que vraiment, hors période de restrictions, la population française a arrêté d'aller au restaurant avant la mise en place du passe sanitaire ? Je vais faire ce que j'ai déjà reproché sur ce fil, faire de la statistique à la petite semaine, en regardant juste un cas particulier. Nous avons un couple d'amis qui a ouvert un restaurant sur Lyon, quelques mois avant le premier confinement. Quand nous en discutions entre nous, nous étions persuadé qu'ils allaient déposé le bilan. Evidemment, ils ont morflé lors du premier confinement, ils ont eu des hauts et des bas en fonction des restrictions sanitaires, ils ont dû s'adapter en se mettant à la vente en emporter. Mais par contre, ils ont explosé tout leurs prévisionnels de CA, à partir de la fin du premier confinement leur restaurant était blindé. Comme ils ont mis en place en parallèle les deux activités : sur place et à emporter. Ils ont été très peu impacté par les différentes phases de restrictions. Bien sûr ce n'est qu'un exemple, pour un cas particulier, il y a certainement de nombreux restaurateurs qui ont dû mettre la clé sous la porte. C'est pour cette raison que ce sont les statistiques de l'INSEE qui nous donnera cartographie plus détaillée de ce secteur d'activités ou d'autres. Je ne sais pas si vous avez un peu regardé les bars et restaurants avant la mise en place du passe sanitaire. J'ai plutôt eu l'impression d'une activité relativement soutenue. Si on prend un autre secteur, celui des spectacles par exemple, la fréquentation est en baisse de 30%, malgré l'existence du passe sanitaire. Donc l'argument ne marche pas vraiment. La logique que ne comprends pas dans votre argument est la suivante : - avant la mise en place du passe sanitaire, avant le début de la vaccination, vous êtes peut-être allé au moins une fois au restaurant, au cinéma, dans un musée, avec autour de vous un taux de protection de 0% - aujourd'hui, avec un taux de vaccination de 90% chez les adultes, vous ne pourriez plus pratiquer ces activités (par exemple un vernissage), vous auriez une défiance envers ces activités pour reprendre vos termes. Je ne vous envie pas de vivre dans ce monde là. Un mode dans lequel nos angoisses et nos peurs nous dominent. C'est un effet pervers du passe sanitaire que je n'avais pas anticipé. Finalement pour une certaine partie de la population il a dû avoir pour effet de renforcer le sentiment d'angoisse. Il apparaît aujourd'hui pour certains comme un totem protecteur. C'est pour moi une raison de plus pour y mettre un terme le plus rapidement possible. Je fais plus confiance à la science, à la vaccination, plutôt qu'à un totem d'immunité aux pouvoirs magiques. Je vais me répéter pour être vraiment bien clair : moi et ma famille avons été tous vaccinés avant la mise en place du passe sanitaire, donc sa prolongation ne changera rien à notre manière de vivre. Il me semble qu'il faut être honnête dans les 2 sens : - on ne peut pas imposer à toute la population des restrictions fortes simplement parce qu'une minorité refuse la vaccination, - à l'inverse, on ne peut pas imposer, ad vitam aeternam, à toute la population, le passe sanitaire parce qu'une minorité est angoissé à l'idée de pratiquer une activité non essentielle sans ce totem. Et le passe sanitaire n'a jamais eu une vocation protectrice, sa seule vocation était de booster la campagne de vaccination. Le job est fait, il ne reste plus qu'a l'abandonner.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.