Jump to content

LH44

Membre
  • Posts

    1,090
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by LH44

  1. C'est sûr il est très beau mais pas plus vraiment à taille humaine, ça fait loin pour l'oculaire, au fait qui est le fabricant ?
  2. Attention de l'astro bon marché cela n'existe pas (si en rêve uniquement !) ou alors ce sont des jouets bons pour la poubelle. Tout est fabriqué en Chine et les prix sont quasiment tous les mêmes il y a très peu de différence entre les marchands qui fonctionnement dans la même monnaies et soumis aux mêmes taxes. La différence se jouera sur le service, la disponibilité des produits, la diversité de l'offre, le SAV, la garantie etc ...
  3. Les lasers dès qu'ils sont visibles de loin c'est chiant pour tous les monde, de plus cela ne respecte pas l'environnement, et je comprends très bien que si les autorités voient un taré en train de faire des traits verts dans le ciel ils vont immédiatement l'interpeler que le laser soit conforme ou pas de toute manière ils n'ont aucun moyen de le vérifier sur place donc avertissement
  4. De manière générale les facteurs qui influencent la visibilité : - l'acuité visuelle de l'observateur [_ la notion de pouvoir séparateur |_ le pouvoir collecteur [_ la fonction de transfert MTF (le contraste) [_ dimension sur la rétine et seuil de détection - l'atmosphère terrestre qui brouille le ciel - le site d'observation, la visibilité est en général meilleure en montagne qu'en plaine, les lieux loin de toute pollution lumineuse sont plus favorables à l'observation du ciel profond (les planètes sont visibles même en pleine ville). Et tu l'a compris tu pourra utiliser la notion de magnitude visuelle pour savoir si l'objet sera visible où pas (sous réserve qu'il émet dans le spectre visible) : - magnitude classique des étoiles (loi de Pogson) - magnitude surfacique pour les objets qui ne sont pas des étoiles ou des planètes (un calcul différent) La distance n'est pas un indicateur de visibilité en soit car des objets proches comme des astéroïdes sont parfaitement invisibles à l'oeil nu alors que certaines étoiles situées à des années lumière sont bien visibles.
  5. Celestron est une marque phare du secteur de l'astro amateur donc en principe pas de risque cependant Celestron est plus spécialisé dans le Schmidt Cassegrain des instruments très courts que l'on associe presque systématiquement à la marque en raison de sa longue histoire avec ces instruments. Sinon pour débuter oui un Newton de 200mm est le diamètre minimum pour commencer à aborder sérieusement le ciel profond, le suivi est un plus avec la monture GOTO. Pour du visuel on prendra plutôt un dobson car pour le même prix on a plus de diamètre. Pour l'astrophoto il faudra compléter ton budget (camera, filtre, connectique, correcteur ...) voir certainement le doubler mais je laisse d'autres intervenants te conseiller là dessus.
  6. C'est dommage que le sujet de Webastro vous a quasiment donné le raisonnement et le résultat tout cuit, je ne sais pas si des examinateurs sont en train de lire ce serait drôle pour la suite
  7. Je ne dirai pas le contraire non plus, un 200 sur monture EQ c'est quasi 20kg ! Dans ce hobby ce qui est important plus que tout c'est d'abord le ciel et enfin la motivation mais si il en manque un des 2 c'est mort Tu as bien fait de consulter un ami qui est dans l'astrophoto avant de dépenser des sommes folles, car l'astrophoto est une activité très chronophage, déjà cela te bouffe tes nuits et le reste du temps tu le passe sur ordinateur pour faire tes traitements et comme c'est pas simple, il n'y a pas de logiciel qui fait tout automatiquement tu passera encore plus de temps à refaire et corriger tes échecs, cependant des passions dévorantes il y en a d'autres : la famille, la maison, le jardinage, la musique, les voyages etc ... mais chacun dépense son temps libre (et plus) comme il l'entend. Je crois qu'on est beaucoup ici à rêver d'un tel instrument et dans mon cas si il fait en plus 500mm de diamètre je suis partant L'Evscope, Stellinas et consorts sont d'abords des instruments très modestes et simples de conception optique mais très geek à l'intérieur, on ne refera pas le débat du début de ces outils mais on peut encore se demander si on fait bien du visuel en observant dans un oculaire électronique (ou sur tablette) où l'image ne se construit pas exactement en temps réel ? Ces instruments sont sortis il y a déjà longtemps. Je trouve les photos produites vraiment bof. On est maintenant tellement habitué à voir des photos couleur hallucinantes de précision réalisées par des astrophotographe très doués utilisant quand même de petits instruments pour une telle performance, qu'on devient nettement moins enthousiaste lorsqu'on voit ce qu'un instrument tout automatisé à plus de 4500€ est capable de sortir, la déception est donc très grande dans mon cas. Sinon sur le principe de la photo instantanée Polaroid des années 70 oui l'Evscope répond surement à un besoin sinon ils n'en vendraient pas. C'est surement une idée et puis tu n'as peut être pas besoin de la sophistication d'un observatoire complet comme on en trouve j'ai les "nerds" de l'astrophoto, à la base un gros dobson ou un telescope sur EQ GOTO simple sous abris de jardin isolé (l'abris peut servir aussi à autre chose), te permettra d'être toujours prêt à observer.
  8. Mais pas seulement puisque ici on considère 1 fois la dimension de la tâche de Airy, le cours de physique indique bien ce qu'est le pouvoir séparateur d'un instrument.
  9. La bonne blague on reconnait les mauvais élèves en panique qui ont bien fait la fête avant les échéances je te souhaite de bonnes vacances !
  10. Oui c'est un pb pratique, je préconise l'utilisation d'un verre de lunette correctrice fixé devant le viseur (type point rouge en général) ça marche très bien aussi, le souci reste entier si en plus la vision de près est aussi en défaut alors la lecture de carte ne peut alors se faire sans lunette.
  11. Basez vous sur le critère de Rayleigh le plus connu, c'est à dire la distance entre 2 pic centraux des tâche de diffraction et ce pour une longueur d'onde de L = 550nm (le vert) ce qui après un petit calcul tout simple permet d'obtenir le pouvoir séparateur en arcseconde d'un instrument de diamètre D : Ps = 138/D. Il suffit ensuite de comparer le Ps à la taille angulaire (arcseconde) d'un homme sur la Lune déjà calculée précédemment. Cela donnera une idée si l'instrument de diamètre D (peu importe lequel vous aurez choisi) pourrait permettre la détection d'un homme sur la Lune. Calculer le grossissement minimum permettra ensuite de savoir quel oculaire pourrait nous montrer cette image d'un homme sur la Lune (à partir de notre acuité visuelle) sous réserve bien sûr que le premier calcul valide que c'est théoriquement possible. Dans tous les cas la turbulence atmosphérique empêchera d'y parvenir car l'atmosphère limite la résolution de tous les instruments soit de 0.7 arcsecondes pour les meilleurs sites à quelques arcseconde, sachant que les plus grands telescopes du monde ne peuvent rien y faire ils doivent tous fonctionner en "sous-régime"
  12. La myopie n'est pas un problème quelque soit l'instrument ou l'ouverture, la mise au point sera juste différente, un myope peut donc observer sans ses lunettes correctrices et pour cela il doit rentrer le porte oculaire de quelques millimètres à l'aide de la molette de mise au point par rapport à une vision sans défaut de focalisation. Mais cela se fait naturellement sans y réfléchir en fait
  13. Pour ne pas aller au front directement tu peux faire appel à un médiateur civil c'est l'étape avant le tribunal : Médiateur civil | service-public.fr ça peut débloquer des situations parfois, la vie est trop courte pour se laisser emmerder enfin c'est mon avis. Tu peux aussi lui envoyer un projecteur de terrain de foot sur sa façade pour qu'il se rende compte du problème par lui même
  14. Je découvre ce post tardivement en tout cas j'espère que le problème est résolu pour etoilesdesecrins depuis (2020) avec la réorientation des spots incriminés. J'ai été confronté à la même situation et comme c'est presque toujours le cas il s'agissait aussi d'un voisin hermétique à toute sollicitation, pour l'histoire un tunisien entrepreneur qui traitait ses employés comme du bétail et les faisaient travailler pour rénover sa maison le soir et les weekends (nous avons subit les nuisances !), un sorte de calife entouré de sa cour de larbins. Autant dire le type lorsque je l'ai sollicité la première fois pour lui remonter le problème de ses spots industriels qui éclairaient ma façade toute la nuit et bien il n'a pas été très réceptif ... Vous pouviez lui parler d'astronomie, de réchauffement climatique, de bien être animal il m'aurait pris pour un barjo en plus d'un con pas fini. Mais je l'ai quand même bien tanné pendant 6 mois, et comme il faisait aussi des trucs illégaux genre détourner des engins de chantier de l'agglo pour faire des travaux de terrassement chez lui il a dû sentir à un moment qu'une visite des flics ne lui serait pas très favorable en plus des ouvriers sans contrat de travail et peut être sans visa pour certains. Donc un beau jour il a entreprit de virer ses spots pas cher qu'on trouve à Leroy Merlin et les a tous remplacés par de vrais luminaires adaptés à un usage résidentiel privé : orientation du spot à la vertical vers la bas, temporisation courte, flux lumineux plus faible. Naturellement cela à tout changé et j'ai considéré le problème résolu. Enfin depuis l'année dernière la ville a aussi remplacé tous les lampadaires de ma rue qui éclairaient dans toutes les directions (genre boule) par des lampadaires de faible intensité (LED) orientés uniquement au sol, la première fois j'ai cru à une panne du réseau électrique mais retrouver un peu de ciel noir a été une bénédiction. Fanfan9444 rien n'est désespéré il faut être tenace et je pense que les changements s'opèrent dans la durée et pour ça il ne faut rien lâcher car les gens n'aiment pas qu'on leur demande de changer brutalement du jour au lendemain, il faut leur donner le temps de se faire à l'idée (et leur rappeler aussi souvent) afin que cela devienne leur préoccupation.
  15. Drôle de question le choix de l'unité n'influence pas le résultat ...
  16. Ce n'est pas parce qu'en Terminale on ne revoit pas certaines notions acquises en 6e qu'il faut les oublier pour le bac, de même qu'il n'est pas rigoureusement interdit de faire ses propres recherches par le biais de ses lectures par exemple, à 12 ans je dévorait les mags de mon père : La Recherche, Science & Vie, Ciels & Espace etc ... et maintenant on a autant de chaînes Youtube qui traitent de manière encore plus accessible tous ces sujets scientifiques, enfin ancrez vous ça dans le crâne, le professeur n'est pas l'unique puit de science de toute votre vie ! Le préposé de l'éducation nationale est d'abord là pour susciter l'intérêt pour sa discipline il ne vous montrera jamais qu'un petit aperçu de la matière. En tout cas je reconnais bien là cette mentalité des jeunes d'aujourd'hui : "si le prof n'en à pas parlé alors ça n'existe pas ...", je le sais j'ai des ados à la maison , et croyez moi je lutte tous les jours contre cet état d'esprit très tenace. SUnPAY je ne sais pas ce que tu appels "théorique" les sciences c'est au contraire une discipline très pratique et contrairement aux maths chaque résultat doit avoir une unité, choisir la bonne unité c'est aussi ce qui permet de comparer les résultats entre eux, les angles exprimés en minutes ou en secondes d'arc parlent plus que les radians l'unité par défaut car ce sont des valeurs dépassant l'unité en général dans ce type de calcul.
  17. Si tu as compris pourquoi on doit grossir x62 000 c'est parce que ton oeil ne pourra voir l'homme sur la lune que si sa dimension angulaire est bien égale ou supérieur au pouvoir séparateur de ton oeil. Mais ici tu ne dis pas d'où tu sors ce chiffre je ne vois pas de calcul associé ...
  18. Question de perception surtout surtout, on valorise plus facilement les chiffres rond et les palier par exemple dans nos unités, comme 100 - 200 - 400 - 500 - 800 - 1000 alors que 80 - 150 - 250 - 450 - 700 - 900 beurk ... , je n'invente rien c'est un biais cognitif très connu Economist's View: 'Round Number Bias' (typepad.com). Pour moi il n'y a donc pas de règle chaque palier apporte quelque chose dans l'observation mais aussi son lot de nouvelles contraintes. Mince j'ai acheté un miroir de 460 pour mon future dob donc je suis qu'une petite b... car c'est pas un 500 , mon raisonnement c'est que l'instrument que je sais encore gérer doit être moins haut que moi donc 460 F/3.6 pour avoir le porte oculaire à 1.65 grand max du sol une fois le telescope orienté au zenith, mais il doit être dans le même temps léger et pas peser 40 kg tout monté (je ne compte pas le démonter, quasi poste fixe). J'adhère aussi complètement, il faut d'abord s'offrir l'instrument qui nous convient et surtout pas copier sur son voisin qui lui a très clairement d'autres motivations, utilisation nomade / poste fixe, installation pour le public, cherche le dernier cri de ce qui se fait parce que c'est un geek, un moyen de se valoriser socialement etc ... Sans le ciel c'est sûr que le résultat sera mitigé, on peut aussi anticiper sa fin de carrière en investissant dans l'instrument qu'on utilisera lorsqu'on aura plus besoin de vivre près des agglos, et puis on ne sait pas non plus ce que l'on trouvera une fois la crise mondial passée. Non il n'y a pas d'interdiction Ok ! Ta lunette c'est une TEC ou une CFF ? Le SCT 14 je le connais, il fait plus de 20 kg hors monture (qui devrait être conséquente), ce n'est pas un instrument facile à exploiter en visuel en raison de sa focale énorme, c'est selon moi un instrument déjà très spécialisé et plutôt pour l'astrophoto planétaire mais pas que.
  19. Tu parles de photo et puis de visuel ce ne sont pas du tout les mêmes contraintes, ensuite ta lunette fonctionnera très bien aussi en ciel profond pas de doute mais face à 355mm celle ci ne peut pas lutter, le diamètre fait tout en ciel profond en visuel. Si ta priorité est le ciel profond (sans renier le planétaire de toute manière limité par la turbulence) et que l'encombrement n'est pas un problème prends au moins un dobson de 500mm obstrué à 25% et je parie que tu oubliera ta lunette en une fraction de seconde à l'instant où tu posera ton oeil sur l'oculaire . Tu cherches à remplacer une lunette ?
  20. je me permets de rajouter ce schéma pour bien comprendre la différence entre contraste et résolution qu'il ne faut pas confondre ET si on relie le contraste à la MTF :
  21. Je connaissais ce lien mais il manque des infos pour comprendre comment l'auteur à obtenu ce tableau à la fin car on parle de pondération (recette de cuisine) mais je ne retrouve pas de trace du calcul, ce que je sais depuis longtemps c'est que pour la résolution on peut prendre en compte de l'EER = Energy Encircled Ratio et ce n'est pas le seul critère, il s'agit de l'energie lumineuse contenue dans le pic central de la PSF produite par l'instrument donc de l'image d'une étoile pour faire simple Pour les lunettes l'EER est proche de 1 et pour les télescopes qui possèdent au moins un miroir secondaire où CO la valeur de l'obstruction en diamètre. Donc le diamètre efficace peut s'écrire approximativement par : toutefois Vladimir Sacek en donne une autre forme que je ne détaille pas ici lien . Pour ce qui est de la capacité à capter la lumière là c'est plus simple : où T est la transmission des miroirs ou des lentilles de la lunette mais attention les transmissions se multiplies selon le nombre de surfaces optiques réelles soit 2 par lentille par exemple et dans une lunette APO = un triplet cela fait au total 6 surfaces ... juste pour donner l'idée
  22. Rapidement je dirai un telescope de 200/250mm (10 pouce) sans doute, il faut savoir qu'il n'y a pas que la surface collectrice qui compte, il faut aussi comparer le pouvoir séparateur dépendant de la correction chromatique, de l'obstruction éventuelle, de la collimation, de la stabilité thermique etc ... sinon comme VNA je trouve qu'il n'y a pas grand chose de comparable entre ces 2 instruments, l'un est spécifiquement conçu pour l'astrophoto le plus souvent (la correction des couleurs), l'autre est plus polyvalent pour peu qu'il y ai un suivi, la lunette coute 20 000 € et le télescope 600€ et ni l'un ni l'autre n'est une référence absolue en visuel.
  23. Incroyable autant d'arrogance dans une annonce LBC, le mec il a un problème, probablement avec sa belle-mère qu'il cite à 4 reprises, il faut lui rappeler que LBC est d'abord un site de petites annonces pas le divan du psy
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.