Jump to content

LH44

Membre
  • Posts

    759
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by LH44

  1. Il reste donc à savoir ce que sera cette solution de remplacement, déjà niveau prix la motorisation StellarCAT était à minima à 3600€ à laquelle il faut rajouter les encodeurs + console de pilotage à 1600€ pour le Nexus DSC Pro donc en gros 5000€ (montage inclu) pour un kit GOTO réellement complet comme sur certains instruments chez Orion ou Skywatcher. Evidement je ne parle pas de qualité des moteurs ni des encodeurs ici, c'est juste que le coût peut faire réfléchir et faire pencher la balance entre une solution artisanale haut de gamme et une solution industrielle déjà tout intégrée, Wildcard a une chance ici de rebattre les cartes et de rendre plus attractive cette solution. Donc nous verrons ce que Wildcard proposera, il serait logique que la solution maison ArgoNavis reprenne un peu le dessus sur le Nexus car pourquoi se fournir chez 2 fabricants différents pour la motorisation et les encodeurs ? D'autant que d'ici là l'intégration sera probablement meilleure avec ArgoNavis enfin seulement si Wildcard fait bien son boulot Mon futur dobson de 460mm attendra donc encore un peu ... A suivre donc : Wildcard Innovations will be introducing a new advanced servo motor GOTO controller (wildcard-innovations.com.au)
  2. Très belle nébuleuse de la méduse ! The dreadful beauty of the Medusa Nebula – Astronomy Now
  3. Je découvre cette monture poids plume et ça tombe à pic moi qui n'ai pas encore choisi ma monture pour ma lunette ! Ce serait uniquement pour du visuel donc 20" de PE ne me gêne pas et puis je ne ferait pas d'autoguidage non plus Par contre je ne vois pas comment aligner la monture sur la polaire autrement que passer par un viseur électronique comme ils semblent le prévoir ... un viseur optique simple m'irait très bien aussi
  4. Aussi un inconvénient trop vite oublié et ce quelque soit le formule optique dès qu'on va sur 1 mètre et plus (1.2m sur la photo) ... bon ça fait travailler les mollets (n'est ce pas Alvin ?), c'est sûr qu'on est loin de la soirée lounge tranquille entre amis, ou bien alors diffuser sur un écran cinéma les images capturées en temps réel par l'instrument alors là oui
  5. Sauf que cela demande une certaine logistique, une remorque probablement, un système de chargement, des moteurs rien que pour le déplacement d'une machine de plusieurs centaines de kg, et puis cela ne se met pas en place en 5min car il faut tout remonter, collimater, brancher les câbles, une fois sorti, si le futur propriétaire a 2h pour faire tout ça avant d'insérer un oculaire alors c'est pour lui ... attention prévoir la météo n'est plus une option dans ce cas
  6. Oui mais comme dit la pub cette lunette équivaut à un télescope de 1 mètre
  7. Logiquement oui c'est la chose à faire mais si un millionnaire veut garer un Boeing 737 dans son allée juste parce qu'il trouve ça cool il n'y a rien qui l'en empêchera Mais c'est peut être ça qu'il cherche au final : Hyperia - Une nouvelle ère commence - Telescope connecté (vaonis.com)
  8. Ca c'est ce que tout le monde voudrait mais c'est irréalisable non pas pour une question de budget car il y en a ici pour qui aligner 100K ou 200K ne serait pas un problème, c'est juste que les artisans compétents pour réaliser à la fois le miroir et la structure sont très rares, et à ma connaissance il n'y a guère que chez des miroitiers US qu'on est capable de taper dans ces diamètres : Fullum au Canada ou Lockwood aux US. Enfin des pro capables de construire des observatoires entiers, il n'y en a pas non plus car il n'y a pas de marché pour (zéro demande), les grands observatoire pro que l'on connait sont des projets alimentés par des financement public et géré par des institutions pour la plupart. Cependant des sociétés comme Planewave peut fournir des télescope complets (monture + télescope) mais on est à 600K sans l'observatoire qui va autour. Absolument pas, la pollution lumineuse est difficile à combattre même si aujourd'hui il y a des filtres étroits très efficaces celà reste un problème et puis la météo dans nos contrées ne nous accordent que quelques nuits de temps clair et de seeing propice à la haute résolution, vraiment pas de quoi rentabiliser l'utilisation d'une telle machine. De plus il n'y a plus de sites réellement préservés en France, tôt ou tard l'artificialisation rattrapera la localisation de l'observatoire, imaginez une zone commerciale qui se construira à quelques kilomètres, le ciel potable du début se transformera alors en cauchemar pour le propriétaire ... Je ne vois pas quel "professionnel" sera en mesure de faire çà vue qu'il n'y aucun marché dans ce domaine, encore une fois, les observatoires privés en France sont entretenus par leurs propriétaires eux même ou l'association qui les gère. Je rejoins les autres, il faut construire ou louer en remote aujourd'hui, il y a pas mal d'exemple de propriétaires privés qui sont parti au Chili construire leur observatoire pour être piloté depuis la France, mais encore une fois il faut s'y connaitre et être bricoleur car au Chili dans la pampa il n'y a pas de réparateur ou d'installateurs de télescopes Ce projet manque peut être de maturité il faut vraiment se poser les bonnes questions avant de partir. Un exemple de mise en place d'un télescope de 1m sous coupole (au Chili !) : US Naval Observatory Receives PlaneWave Instruments CDK1000 Telescope | Astronomy Technology Today Il s'agit ici d'un instrument accessible aux amateurs, il n'y a qu'a le mettre dans le panier et sortir la CB : PW1000 Observatory System | PlaneWave Instruments
  9. J'étais sceptique au début mais je vois que malgré les pénuries chroniques de matériel il y avait encore des fonds de tiroir, je pense que la liste et finalement bien à la hauteur des (grandes) attentes qui se sont manifestées ici
  10. Justement j'ai déjà commandé à plusieurs reprise des accessoires chez Jim Fly et je n'ai jamais perdu de colis ou de lettre et en général les envois depuis les US sont très fiables et si jamais cela arrivait ils te renverrait l'article, car les ricains ne plaisantent pas avec le service client !
  11. Pourquoi ne pas le prendre directement chez CatsEye c'est quand même plus simple non ? https://www.catseyecollimation.com/template.html Sinon j'en ai peut être un en rab il faut que je regarde ...
  12. En ville soit tu te contentes du planétaire et un lunette de 80 ou 100mm oui mais prend alors une longue focale sinon pas de planétaire oublies, mais comme tu n'as pas accès à l'horizon sud il faut peut être changer de stratégie, autrement comme les autres l'on déjà recommandé pars sur une config transportable. Pour du visuel CP et planétaire rien ne battra un Newton, un dobson 200mm F/5 ou un Newton 200mm F/4 sur monture EQ pour la compacité et les performances en visuel pur. Après la lunette courte de 80ED reste quand même intéressante pour une config ultra-portable mais avec de gros compromis sur ce que tu pourra voir avec. A mon avis il faut te lancer avec un premier instrument tu verra bien ensuite ta manière de l'utiliser et tu ciblera mieux le prochain instrument saches que personne ici n'est resté sur son premier achat !
  13. Ok c'est donc ce que je pensais aussi, c'est complètement bidon, pour cette raison je n'aime pas les photos retouchées à l'extrême ni les photos montage, j'en ai déjà "debunké" quelques-unes comme ça sur le net, c'est pas souvent que l'auteur admet que sa photo est un photo montage, malheureusement c'est facile de nos jours de faire des vues en exploitant la crédulité des internautes et des médias qui sont des proies encore plus facile par la même occasion
  14. Dernièrement je suis tombé sur cet article : Stunning picture of the Sun is one of the clearest ever taken from Earth | Metro News Passé le titre un peu présomptueux je me rends compte que sur cette image ha du Soleil qui ne casse pas trois pattes à un canard on voit distinctement les étoiles autour ! La photo sur le compte Instagram de McCarthy l'auteur : Andrew McCarthy (@cosmic_background) • Photos et vidéos Instagram Ensuite je tombe sur son site perso et là je vois qu'il vends des photos lourdement retravaillées, je me dis que c'est peut être complètement bidon et puis cela me parait tellement invraisemblable, je sais très bien en revanche que lors des éclipses totales on voit très bien les étoiles autour (normal il fait nuit !) The Fires of Sol – CosmicBackground Et vous qu'est ce que vous en dite ?
  15. Le bouchon s'est retiré tout seul et le filtre à pris un choc dans le sac. Sinon je penses que je prends grand soin de mon matériel mais chacun ses préférences en fait
  16. Je n'ai jamais vu de dégradation sur mes photos diurnes (traitées avec Lightroom), une fois j'ai pété le filtre UV alors que mon APN reflex était dans son sac, je suis bien content d'avoir sauvé mon Nikkor à 1500€ ! Sans compter que nettoyer un filtre est moins risqué que de le faire sur la lentille frontale directement, bien sûr il ne faut pas lésiner sur la qualité des filtres, compter minimum 100€ selon la dimension, je ne jure que par les Hoya haut de gamme.
  17. S'il s'est adressé à Astrosurf c'est p'têt un signe non ?
  18. Et pour moi il faudrait plutôt choisir les pupilles de sorties. Il n'y a pas de règle en vérité certains se contentent de 2 oculaires seulement alors que d'autres ont la collectionnite aigüe qui ne peut se soigner qu'avec une mallette remplie d'oculaires Nagler et Ethos Maintenant mon avis, sur un Dob de 250mm il faut à minima un grand champ apparent de pupille 5mm pour se repérer dans le ciel et localiser les objets dans leur environnement, le 25mm fourni est de bonne qualité et répond au besoin mais niveau champ apparent c'est pas ça, en revanche un Panoptic 68° ou un Nagler 82° iront très bien (coucou David !). Un autre pour le planétaire un Pentax XW 10 ou 7 (ou un Delos qui est équivalent) ou sinon un Nagler 9 ou 7. Pour des oculaire de qualité je ne sortirais pas de ces 2 marques topissimes, les oculaires ES bof ... j'en ai tellement acheté et renvoyés au bout de 4 jours d'essai que je ne les tente même plus aussi bien en grand champ qu'en planétaire trop d'aberration gênantes à l'usage, manque de piqué etc ... ceci dit lorsque le ciel est turbulent on ne verra pas la différence entre ces marques prestigieuses et des ES, quand c'est flou ça reste flou derrière n'importe quel oculaire.
  19. Aux erreurs de centrage de la camera près, pour moi c'est collimaté, les 3 pattes de retenue du primaire sont bien là, la forme de l'ombre du secondaire n'est pas exactement circulaire en raison de l'offset donc tout est normal ici , on reconnait la figure bien connue d'un Newton collimaté.
  20. Pingouin pour commencer la vitesse finie de la lumière ne change pas avec le grossissement de l'instrument de celui qui observe effectivement si l'autre jour on a envoyé le James Webb dans l'espace c'est pour mieux voir et donc grossir d'une certaine manière pour voir des astres dont la lumière a mis un certain temps à nous parvenir, si on pouvait faire fi des lois de l'optique et grossir autant que l'on voudrait on pourrait théoriquement espionner la vie sur une planète lointaine dans une autre galaxie telle qu'elle était à une époque reculée.
  21. Oui sauf que ... Bételgeuse par exemple la fameuse super géante rouge mesure 0.05" de diamètre or si l'on grossi ce "détail" 50 fois on arrive à une dimension 2.5" derrière l'oculaire, ce qui est atteignable avec une simple lunette de 100mm dont le pouvoir de résolution est de 1.2" et je ne parle même pas d'un télescope amateur de 200 ou 400mm ! Bon là je me fait l'avocat du diable pour troubler les esprits Ce serait trop beau, en réalité on grossi bien quelque chose mais qui n'est pas l'image de Bételgeuse. Ici on n'a pas pris en compte un phénomène physique qui se produit lorsque de la lumière passe au travers d'une ouverture comme une lunette ou un télescope. La lumière en passant l'entrée du télescope se désorganise en quelque sorte en raison de cet obstacle, elle se diffracte, sans rentrer dans les détails, l'image que l'on a d'une étoile aussi lointaine soit t-elle (sauf le Soleil qui est juste à notre porte !) n'est jamais un point mais une petite tâche circulaire entourées d'anneaux mais qui n'est pas une image de l'étoile, donc on peut grossir autant que l'on voudra on ne fera que grossir cette tâche avec ses anneaux de diffraction et ce sera contre productif. Si on regarde de plus près la résolution max d'autres instruments plus imposants : - le plus grand télescope amateur qui fait 1 mètre : 0.1" - le plus grand télescope actuel le GTC qui fait 10.4 mètre : 0.01" - le futur EELT de 39m : 0.003" Même le plus grand instrument sur Terre n'arrivera pas à voir quoi que ce soit et puis en pratique l'atmosphère limite sévèrement la résolution atteignable, pour entrevoir la surface d'une des plus grosse étoile connue, il faut donc passer par des techniques d'interférométrie qui permettent de mutualiser la puissance optique de plusieurs télescopes ce qui a pu être reproduit en 2020 avec le VLT au Chili : ESO Telescope Sees Surface of Dim Betelgeuse | ESO
  22. Je pense que l'urgence joue beaucoup et acheter un télescope est peut être moins prioritaire et donc moins impératif que de loger ou de transporter sa famille Mais rassures toi on est beaucoup dans le même cas, on passe des semaines à potasser des présentations de produits, les forums les vlogs etc ... d'ailleurs je suis aussi en plein dedans pour trouver enfin une monture pour ma lunette. Sinon une fois les prétendants sélectionnés je te suggère de lancer les dés et tu verra que tu saura choisir (pas forcement ce qui est sorti au tirage) Absolument pas c'est une idée reçue d'ailleurs ce sont souvent les petits instruments bas de gamme et donc bon marché qui finissent par frustrer les débutants (les autres n'achètent pas ça) car ils sont difficiles à utiliser, les montures sont branlantes, ce sont souvent des EQ non motorisées (on est en 2021 !), où des tubes qui se dérèglent au moindre choc, il y a donc bien un lien entre le prix et l'expérience utilisateur mais jusqu'à un certain point ou cela joue contre nous, tu dois savoir qu'en général un gros dobson (300 et plus) bien conçu se pilote au petit doigt et il ne doit y avoir aucune difficulté à l'utilisation. Ce qui va te guider dans tes choix plus que le diamètre c'est le poids, l'encombrement ta motivation à le sortir et bien sûr en tout dernier lieu ton budget !
  23. Attention les techniques utilisées en astrophoto n'on vraiment rien à voir avec les techniques de développement classiques avec Lightroom ou de post traitement Photoshop car même si tu es un pro ce ne sera pas si simple tu verra qu' il y a de notions très nouvelles à appréhender et de nombreux logiciels spécialisés à maitriser en plus de techniques d'acquisition très particulières. Autrement à moins que tu t'es déjà renseigné sur le sujet alors ignore mon commentaire sinon juste pour introduire le sujet il y a l'excellent bouquin de Thierry : Astrophotographie de Thierry Legault - Grand Format - Livre - Decitre
  24. Salut Luapharat si tu sais faire une division alors ce sera très simple pour toi, le grossissement c'est la focale du télescope (c'est écrit dessus) divisé par la focale de l'oculaire (les chiffres que tu as donné dans ton message)
  25. Il faut aussi un instrument bien corrigé dans cette longueur d'onde les UV ce qui n'est pas courant.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.