Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'Tech' in content posted in Astrophotographie.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 578 results

  1. Bonjour, Lors du traitement d'une photo avec Dss, deux étoiles se retrouvent affublées de deux traits de chaques côtés. Si vous avez une explication, je suis preneur.
  2. Bjr a tous quelqu un peut il m éclairer ? j ai une asi 1600mm Et je veux créer une banque dé darks et offset pb lorsque avec prism ou sgp je fais une pose d essai 300s ou moins c est pareil j obtiens cette image grisée mais pas noire voir photo ou est le problème? merci d avance didier
  3. Bonjour, J'aurais besoin de votre avis en traitement d'images, lequel de ces 3 préférez-vous? Dans les 3 cas j'ai d'abord suivi la 1ère parti du tutoriel de Colmic: Pour chaque image j'ai ensuite appliqué un niveau de "tons moyens" différent et régler le niveau des tons foncés de manière à avoir à peu près le même niveau de fond de ciel autour d'une région que j'ai choisi (à 10/255) J'ai appliqué la même réduction d'étoiles (script Photoshop personnel) et le même redimensionnement. Les images: -tons moyens à 0.5: pas de modifications -tons moyens à 0.7: plus doux, mais les nébuleuses sont plus sombres -tons moyens à 0.35: plus bruité et plus flashy, mais les nébuleuses sont mieux visibles sur le fond de ciel
  4. Bonjour à toutes et tous, Je débute en astronomie et je souhaiterais photographier la Lune avec mon Lumix g7 monté sur une lunette Mizar 70/900. J'ai récupéré un adaptateur micro4/3 T2 mais je n'arrive pas à trouver l'adaptateur côté lunette. Quelqu'un aurait il un tuyau ? Merci Caraiboss
  5. Bonjour à tous, comme promis la semaine dernière, voici les résultats de mes tests de la version refroidie de la 183M, pendant une semaine dans la Drôme. Comme pour la 183M, cette version m'a été prêtée par Skyvision pour test. Pour rappel, le test réalisé précédemment sur la 183M : Cette caméra possède le même capteur IMX183 monochrome que la Zwo ASI183MM à savoir : 5440 x 3648 pixels de 2.4µm soient 20 millions de pixels un capteur de 13x9mm (diagonale de 16mm) 17.5 images/seconde en mode full avec possibilité de faire du ROI à vitesse bien plus élevée images RAW 12 bits et vidéo SER 12 bits Voir le test de Christian Buil au sujet de ce capteur : http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/ Ses particularités : elle possède un ventilateur de refroidissement à vitesse variable elle possède un module Peltier pour le refroidissement du capteur capable de descendre à -45° sous l'ambiance le hublot de protection est entouré de résistances chauffantes pour éviter la buée une sonde donne la température du capteur elle dispose de 2 sorties USB2.0 permettant de piloter roue à filtres et caméra de guidage par exemple elle possède un dispositif de réduction de l'amp-glow (luminescence due à un composant électronique qui "rayonne" sur le bord du capteur) elle dispose de 4Go de mémoire DDR3 bien utiles en imagerie rapide le hublot avant est traité anti-IR/UV elle est de couleur fuchsia (oui je sais, on m'a dit qu'elle était pas vraiment rose !!) Elle est livrée avec : un nez 2 pouces avec filetage femelle M48 (filetage M42 femelle de base), un cable USB 3.0 de 1m40, une cartouche de dessicant interne et une de rechange, un bloc d'alimentation 220V/12V pour le refroidissement, le logiciel Altair-Capture qui permet de gérer les prises de vue, vidéo et même de faire du visuel assisté grâce à des fonctions d'empilement, suppression de dark et flat à la volée, une licence d'un an du logiciel Sharpcap pro, en option, une valise renforcée type Pelicase à 30 euros. Son prix : 1260 euros chez Skyvision. La semaine dernière j'ai profité de 4 nuits claires dans la Drôme entre le 30 mars et le 7 avril pour tester cette caméra sur ma FSQ106. Là encore je me suis concentré sur le ciel profond, en poses longues uniquement. Matériel utilisé : FSQ106, diamètre 106mm, focale 530mm, au foyer (F/5) Monture EM200 avec pilotage depuis Skyfari via module bluetooth SkyBT Autoguidage à l'aide d'une caméra Altair GPCam 290M derrière un diviseur optique ZWO AOG, pilotée par PHD2, pour toutes les images visibles ici. PC portable ASUS Gamer pour piloter les caméras, la roue à filtres et le focuser la caméra Altair Hypercam 183M Pro Tec le logiciel SharpCap pro 3.2 en mode live-stacking avec gestion du dithering SiriL 0.9.11 pour l'empilement des images Photoshop CS5 pour la finalisation Voici une image du montage sur la lunette : Montage avec réducteur 0.73x et roue à filtres ZWO : Et un aperçu des bagues utilisées avec le diviseur optique et la roue à filtres ZWO : Avec la FSQ106, à F/5 l'échantillonnage sur cette caméra est de 0.93" d'arc par pixel. Cette caméra permet donc de s'attaquer à des galaxies de taille modeste avec seulement 530mm de focale, comme vous allez le voir... Pour toutes les images qui vont suivre, le gain a été réglé sur 400 dans SharpCap pro, ce qui correspond au gain unitaire (e/ADU = 1) : L'offset a été réglé sur 200 dans SharpCap Pro (black level). Le refroidissement a été positionné sur -15°C, en-dessous de cette température le gain n'est plus vraiment perceptible. Voici un dark de 300 secondes à -15°C et à gain 25 sous Altair Capture, ce qui correspond à 2500 sous SharpCap, une valeur de gain beaucoup trop élevée : Ce dark de 5 minutes montre un amp-glow assez présent mais qui se retire très bien au traitement. Comme vous le verrez ci-dessous, sur des poses de 120 et 180 secondes, on ne voit plus aucun résidu d'amp-glow après traitement. Premier soir : Très belle nuit ce samedi avec une bonne transparence et une turbulence relativement faible. Après quelques galères à essayer d'utiliser le réducteur de focale (le prisme du diviseur optique générait un gros vignetage dans le coin supérieur droit), je me suis résolu à le retirer dans la nuit et à n'utiliser la caméra qu'au foyer F/5. Le trio du Lion pour commencer. M65, M66 et NGC3628. 55 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : M101 dans la Grande Ourse. 60 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Second soir : Encore une belle nuit dimanche mais quelques cirrus sont venus gâcher la seconde partie de nuit. M58 et les galaxies Siamoises NGC 4567-68 dans la Vierge. 25 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : NGC4725 et son compagnon NGC 4712, accompagnées de la belle NGC 4747, dans la Chevelure de Bérénice. 72 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : En seconde partie de nuit, M51 quasiment au zénith, avec des passages de cirrus qui ont provoqué quelques halos sur les étoiles brillantes. 78 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Pour finir la nuit, un test en Halpha et en OIII (filtres Astronomik 6nm), sur NGC6888 la nébuleuse du Croissant, avec 15 poses de 180 secondes par couche. On aperçoit légèrement la petite bulle de savon en bas à gauche de l'image sur la full. Montage HHO sous SiriL : Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Troisième soir : Après 3 nuits de disette avec pluie et même 5cm de neige dans la nuit de mercredi, la nuit de jeudi s'annonçait providentielle ! Malheureusement le mistral a bien soufflé en première partie de nuit, avec une turbulence infernale. M81 et M82 dans la Grande Ourse. 40 poses de 120 secondes. Les étoiles sont bien empâtées. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : J'ai tenté d'y ajouter les couches RVB en seconde partie de nuit, mais pour le moment je n'arrive pas à les aligner correctement sous SiriL. Quatrième soir : Pour terminer la semaine, une dernière nuit vendredi avec encore pas mal de turbulence et une transparence médiocre. Les nuages sont arrivés vers 1 heure du matin pour ne plus repartir... M63 le Tournesol dans les Chiens de chasse. 37 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : NGC4565 la galaxie de l'Aiguille dans la Chevelure de Bérénice. 13 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Et juste avant que les nuages n'envahissent tout le ciel (et provoquent les halos sur les étoiles brillantes), M108 et M97 dans la Grande Ourse. 15 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Conclusion personnelles : Tout d'abord, je suis complètement bluffé de voir ce que peut sortir ce genre de caméra avec seulement 530mm de focale ! Je n'imaginais même pas sortir des détails dans les galaxies Siamoises par exemple. Je pense que ce genre de caméra va permettre à certains amateurs de s'attaquer à des petits objets sans matériel imposant, et de faire par exemple la chasse aux supernovae ! Cette caméra se prend en main très facilement, le logiciel SharpCap pro permet l'empilement à la volée des images avec possibilité d'enregistrement des images individuelles et dithering entre x poses. ShapCap pro permet également de piloter sans soucis la roue à filtres et le focuser motorisé (via Ascom). Pas besoin d'autre logiciel de pilotage. Concernant les images, je vous laisse juger par vous-mêmes La plupart de ces images ont nécessité moins d'une heure de pose au total avec des résultats très encourageants pour un F/D de 5. En noir et blanc, des poses de 120 secondes maxi sont suffisantes pour sortir toutes les extensions et IFN. En narrowband, notamment avec un filtre ha ou OIII de 6nm, des poses de 180 secondes passent très bien. Avec un temps de pose total plus long (environ 3 ou 4 heures), le bruit devrait disparaître complètement et permettre de pousser le traitement encore plus loin. Reste la question : faut-il prendre la version refroidie à 1260 euros ou la version uniquement ventilée à 699 peut-elle suffire ? Si vous n'envisagez pas de narrowband, je pense que la version ventilée suffit amplement pour des poses de maxi 2 minutes, avec un rapport plaisir/emmerdement plus intéressant puisqu'on économise une alimentation et pas mal de consommation due au Peltier. En revanche la version refroidie permettra des poses de l'ordre de 5 minutes avec des darks bien régulés. Il sera alors facile de se créer une banque de darks de 60, 120, 180 et 300 secondes par exemple, à -15°. Un petit mot sur la GPCam 290M : cette caméra est réellement bluffante ! Elle est très très très... très sensible Pour de l'autoguidage sous PHD2, cette caméra m'a systématiquement trouvé au moins 10 étoiles de guidage malgré le petit prisme du diviseur ZWO. Elle dispose d'un port ST4, ce qui m'a permis de piloter l'EM200 sans passer par un pilote Ascom. Pour du Lucky-Imaging en poses rapides, cette caméra devrait trouver des clients. Encore merci à Sébastien de Skyvision pour le prêt des caméras.
  6. bonjour, Avez-vous des astuces pour faire des photos du CP lors des nuits de PL ? [ L'astronomie étant un loisir ingrat (conditions météo excellentes à chaque sortie, éviter PL... justement, pas de vent, pas trop d'humidité, loisir de nuit... du coup plus froid... etc...), étant nomade et ne pouvant faire de l'astro que les week-ends (boulot oblige).. du coup sur l'année, les nuits pour sortir dans des conditions idéales sont rares.] merci... suggestion: poses courtes ?... par exemple
  7. Bonjour à tous, Bon après avoir essayé pas mal de truc voici mon problème! Donné à savoir: - Matos en question Newton UNC 200/800 - J'ai ajouté récemment une résistance chauffante au secondaire. (1 essai réalisé juste après sans avoir remarqué le souci) - démontage primaire pour nettoyage (nettoyage classique sans appuis significatif avec coton non pelucheux) - nettoyage a l'eau + liquide vaisselle, rinçage eau + alcool isopropylique environ 25 % alcool 75 eau puis rinçage eau déminéralisé ..... bon c'est là dessus que j'ai un doute, je n'en n'avais pas avant concernant l'utilisation de l'alcool iso ....? une idée? montage du miroir sur son support sans réel serrage, au contact! - remontage du tout réglage orientation secondaire qui me semble bon (refait 2 fois et vérif lors d e2 soirée concécutive même souci) - Ensuite la collim bon là je n'avais pu de pile lors de ces 2 soirée ou j'ai eu le souci mais j'ai testé au chechire puis avec un 2 ème laser que j'avais (beaucoup moins précis) mais tj le problème - les fils de la résistance chauffante je les ai fixé au chatertone noir sur le dessus d'une branche d'araignée et sort du tube par un trou que j'ai percé + trou caché pour éviter la lumière. il persiste juste au centre du tube au niveau de la fixation du secondaire les 2 fils de la résistance qui obstrue a peine... ça ne m'était jamais arrivé avant! lorsque je focalise j'ai cette déformation on voit aussi sur la grosse étoile qu'il y a pas mal de diffusion de lumière... quand l'étoile est en intra la déformation est dans un certain sens et en extra elle est tourné de 90° Des pistes a me donner ? j'espère que je me suis pas foiré sur le miroir primaire ça m'étonne quand même ! MMMMh ça sent le miroir contraint non même si je pense avoir fait gaffe c'est pas impossible ....? Merci
  8. j'ai fait u test rapide de mon materiel sur mon pied fixe : le sujet est dans bricolage mais vu que c'est un probleme de photo je reposte ici la partie concernee. Pour les test : Monture Neq6 tube SW Newton 200/1000 Lunette guide : SW 80/400 Imageur : Canon 1000D defiltré + Correcteur de coma Baader MPCC Mark III 2 Camera guide : ZWO ASI120MC (color) Logiciel : Carte du ciel EQmod 2 eos utility PHD2 brute M27 de 3mins de pose a iso 400 Je constate un défaut récurant de diffusion au tours des étoiles brillante, j'ai pas la même diffusion en haut a gauche que en bas a droite, j'ai rajouté un zoom avec un trait rouge pour illustrer La brute de 3 mins sur M27 Et le détail du défaut si qq u a une idée ps j'ai pas verifié ma colim
  9. Bonjour à tous, Je possède actuellement un 200/1000 sur EQ6R et j'image actuellement avec un Canon 1100D non défiltré . Je souhaite passer à l'autoguidage et donc comme un PC s'impose (je veux pas de Synguider) je compte également changer d'imageur pour améliorer mes images. (le non défiltrage est frustrant) Je sais également que l'autoguidage n'est pas nécessaire pour les CMOS qui sont plus utilisés en poses courtes et je suis également ouvert à leur utilisation Mon but est de faire du LRGB et du HaRGB mais je ne sais pas quelle caméra prendre, avez vous des caméras monochromes à me conseiller ? Je précise également que j'aimerais avoir un champ un peu plus petit que celui de mon Canon 1100D car c'est un peu gênant pour voir les objets céleste en détails Merci d'avance Marc
  10. Bonsoir, Depuis quelques semaines je m'essaie à l'astrophoto et cela me passionne. Mes résultats s'améliorent mais il y a un point qui me pose beaucoup de problèmes : les couleurs de mes photos. Je prends mes images avec une ZWO 178 couleur sur un Newton 203/800 le tout sur une monture Exos 2 Bresser. Je réalise le pré-traitement, l'alignement et l'empilement sur l'excellent SIRIL. Je finalise alors le traitement sur SIRIL. Mais sur mes images finales les couleurs ne ressortent pas. Je fais mes prises de vues sur ma tablette via un ASIAIR et je vois plus de couleurs sur mes brutes à l'écran que sur les images finales. Après l'empilement que vois une image très rose sur l'écran de sortie RVB mais je perds toutes les couleurs au moment de réaliser l'étalonnage des couleurs. Que je fasse cet étalonnage par photométrie ou en manuel j'obtiens le même résultat. Mais voici un exemple, c'est plus parlant qu'autre chose. M20 par ciel clair. 20 darks, 100 lights le tout 20 secondes. 100 offsets et 50 flats. Je ne suis pas encore équipé d'un système de suivi donc je limite mes temps de pose à 20 secondes pour garder des étoiles presque rondes
  11. Bonjour à tous. J'ai acheté au début du mois une caméra ZWO ASI 290 MC pour débuter en astrophoto (planétaire pour démarrer), en branchant la ZWO sur mon MAK SW 180/2700 ou sur ma lunette TS 80/560, le tout monté sur une EQ6. J'ai installé les drivers ZWO d'origine sur mon PC (pas trop vieux) Après une première séance ratée pour cause de panne de courant ( 😞 ) et donc achat d'une batterie , la 2ème séance s'est soldée aussi par un échec, car j'ai eu l'impression que toutes photos étaient en N&B. J'utilise (je tente d'utiliser plutôt) FireCapture, j'ai activé la Débayeurisation, mais rien n'y fait : Jupiter (surtout) et Saturne restaient en n&b 😞 J'ai testé avec la caméra ASI 120 MC d'un copain, et là les couleurs avaient l'air d'être au rendez-vous. J'ai testé alors ma caméra de jour, avec l'objectif livré, et là encore, j'ai l'impression qu'il manque le signal vert... Quelqu'un a-t-il une idée, ou tout du moins une méthode / un protocole pour tester une caméra (quel logiciel / réglage utiliser), histoire de pouvoir écarter tout problème venant d'elle ? Si des fois ça vient de la caméra, ben amen et retour au magasin, mais sinon... Amicalement,
  12. Bonjour Je recherche un tuto expliquant comment traiter une galaxie avec des masques sous The Gimp (de préférence) ou PS pour ne pas saturer les cœurs et bien mettre en évidence les bras. J'ai cherché (peut etre mal) sur ce forum et j'ai pas trouvé grand chose... J'avoue qu'étant encore débutant, j'ai du mal à comprendre comment ça marche. Ma dernière (et première en fait) M31 était complètement cramée au centre... A défaut une explication succincte du principe me convient aussi. Merci à vous
  13. Bonjour, Je viens vers vous pour, tout d'abord, remercier tout ceux qui m'ont aidé sur mes précédents topics et pour à nouveau quérir vos sages conseils pour m'améliorer en ciel profond :). Équipement : -Télescope : Omegon Pro 153/750 -Caméra : ToupTek G3M-224-C (à peu près équivalente à la asi224mc il me semble) -Monture : HEQ-5 Pro GoTo (pré-traitement DSS et traitement GIMP) Voilà mes meilleurs clichés du ciel profond que j'ai fait pour le moment : La nébuleuse de l'Haltère / M27 : -Brut : 60x45s (45min) / Dark : 16 / Offset : 100 / Flat : pas de flat / Gain : 5 La nébuleuse Trifide / M20 : Je ne me souviens plus des DOF 😕 mais toujours 5 en Gain. La galaxie du Tourbillon / M51 : -Brut : 200x30s (1h40) / Dark : 12 / Offset : 200 / Flat : pas de flat / Gain : 5 Je pense que je peux largement améliorer mon traitement et surtout réduire le bruit mais je ne vois pas trop comment :/. Peut-être réduire le temps de pose unique ? Avez-vous donc des conseils/astuces qui pourraient m'aider à m'améliorer s'il vous plait ? Je pense aussi que je suis limité par cette caméra qui est surtout faite pour du planétaire, c'est pourquoi je compte m'orienter vers l'achat d'un canon, je ne sais pas encore lequel, avez-vous des préférences pour des modèles ? (budget max ~300€). Ce qui me permettra d'avoir un champ plus grand, une plus grande résolution et moins de bruit. Cependant, suis-je proche du plein potentiel de cette caméra ? Je remercie d'avance tout ceux qui prendront le temps de me répondre . Bonne continuation et bon ciel à tous ! Cordialement, Sotram
  14. Bonsoir, Voici mon autre problème concernant Stellarium Quand je lance Stellariumscope j'ai la petite fenêtre STELLARIUMSCOPE mais non la fenêtre couleur Stellarium Scope WD D'autre part Stellarium ne se lance pas automatiquement, si je le lance manuellement impossible de faire fonctionner le goto Par contre le scope est bien connecté et fonctionne manuellement par les touches "flèches"+
  15. Bonjour, J'utilise Siril pour traiter mes photos... et notamment les scripts... Mais j'aurais bien voulu avoir quelque explication par rapport aux scripts! Dans les scripts il y a: -DSLR_preprocessing -DSLR_preprocessing_Cosmetic -DSLR_preprocessing_Drizzle -DSLR_preprocessing_Drizzle_Cosmetic -DSLR_preprocessing_NoDark -DSLR_preprocessing_NoFlat -DSLR_preprocessing_NoFlat_NoDark -DSLR_preprocessing_NoFlat_NoDark_NoBias Les DSLR_preprocessing NoFlat, NoDark et NoBias parle d'eux-mêmes... Par-contre j'ai du mal à comprendre quand je dois utiliser un DSLR_preprocessing ou un DSLR_preprocessing_Cosmetic ?? Que fait le Cosmetic en plus ou en moins ?? Le plus souvent j'utilise le Drizzle qui donne plus de pêche au signal... Mais c'est pareil... que choisir entre le preprocessing_Drizzle et le preprocessing_Drizzle_Cosmetic ?? Dans quel cas l'un et pas l'autre ?? Merci, 😉 JM
  16. Re, J'ai pas tout compris ce que faisait le script Drizzle (DSLR_preprocessing_Drizzle_Cosmetic)... mais j'aime bien utiliser ce script dans mes traitements... Un truc que j'ai remarqué... c'est qu'avec le Drizzle pour faire l'Étalonnage des couleurs par photométrie... je dois tricher sur la valeur de la focale... Ma focale réelle est de 675... avec le Drizzle, je dois renseigner ma focale à 1000 pour que cela fonctionne! C'est normal ? JM
  17. Bonjour à tous (toutes) Je me présente Guillaume passionné d'astronomie depuis l'enfance, et heureux possesseur d'un Skywatcher 200/1000 Neq-5 synscan Goto depuis 2013. Je souhaite passer prochainement sur une monture EQ6 R Pro Goto avec un tube 250/1000 pour avoir un f/d=4 (et pourquoi pas un jour une 2e tube pour la monture avec un f/d>10 pour les petits objets). Je possède une caméra asi mono 130mm, une asi 290mc color et un canon eos1000d filtré (qui en dépasse pas ISO1600 hélas). Ma question est: comment pourrais-je autoguider précisemment la monture à venir? Sur l'actuelle que je compte revendre , après des poses de 60-90 secondes j'ai une erreur périodique de suivi... Puis-je utiliser une de mes Caméra ASI ZWO et guider via le pc avec un logiciel puis raccorder le pc à la monture? Sur astroshop ils m'ont aussi proposé une caméra stand alone a environ 300 euros...je ne sais absolument pas ce que cela vaut, ni si c'est "efficace"... A la base je voulais un tube type 300/1500 ou alors Rowe Ackermann f/d=2.2, mais trop lourd je pense pour un EQ6-R et une eq8 c'est lourd pour de l'astrophoto nomade dans la nature lol. De même, pour le ciel de fond, mon apn est trop limité, auriez-vous un modèle à proposer? Enfin si l'un(une9 de vous à une expérience à partager je suis preneur :-) Merci beaucoup !!!
  18. Bonjour a tous, voila tout ou presque tout et dans le titre.😁 Est possible de brancher une camera ccd en wifi? oui, non, l'avez vous déjà tester....? je m'explique je pilote ma monture par wifi deja, mais pour la camera ccd je laisse le pc a coté de la monture. et j'aimerais essayé de visualiser ma camera a distance comme la monture. merci pour votre aide et explications .
  19. Bonsoir! Combien de temps d’intervalle utilisez vous entre chaque shoot ? Par exemple en apn, c’est pour comparer avec ce que je fais merci !
  20. Bonjour Je souhaiterais cumuler sur plusieurs nuits. Or, comme j'image au newton, il est indispensable de faire la collimation à chaque session. Il me semble que dans ce cas, il est nécessaire de démonter le train optique. Du coup, il y aura de la rotation de champ d'une nuit à l'autre. J'aimerais savoir si certains ont réussi à résoudre ce problème. N.B. : J'ai bien pensé au poste fixe (tube non démonté, donc collimation non dégradée !), mais actuellement, ce n'est pas possible. N.B. : J'ai aussi pensé passer à la lunette... Mais j'aimerais tout de même trouver une solution avec newton. Merci d'avance !!!!!
  21. Bonjour à tous, Je viens de récupérer un Canon 5D classic d'occasion Astro modifié, et après une nuit de captures au dessus de la constellation du Cygne (Nébuleuse Amérique du Nord), je suis assez surpris par la qualité du signal obtenu. Celui-ci étant très différent des images obtenues dans les mêmes conditions avec mon appareil habituel non défiltré. Les images avant stacking me semblent contenir le bon signal, Voici donc ci-dessous, les images Lights et Darks obtenues à 480 secondes / ISO 1600 / Objectif Sigma 300mm / Filtre CLS XL EOS Astronomik (anti pollution) avec ce Canon 5D Classic astro modifié: Mais, je trouve le rapport signal/bruit après le stacking sous DeepSkyStacker assez dégueulasse, Et je commence à m'inquiété sur la qualité du défiltrage de ce boitier. Et le résultat en sortie de DeepSkyStacker. Je ne retrouve pas du tout la qualité d'image obtenue avec mon ancien appareil non défiltré. Le résultat du stacking avant traitement Photoshop: le signal est bruité et dégueulasse. Mes Questions: 1 - J'aurais voulu savoir comment reconnaitre la modification apportée sur le boitier (Partiel ou complet)? 2 - Et avoir quelques conseils pour un débutant sur l'utilisation d'un appareil défiltré? 3 - Est - ce que j'ai loupé un truc, une étape? 4 - Est-ce que je dois enlever le filtre anti-pollution? 5 - Ce boitier est-il nase? Je précise aussi qu'à chaque exposition l'image perds en luminosité. Je n'avais pas ce type de défault avec mon autre boitier non modifié. 6 - Ceci peut-il provenir de la montée de l'humidité durant la nuit? Merci à tous par avance pour les réponses, Alain
  22. Bonjour, A l'issue du prétaitement puis traitement de ma première photo de M13, j'ai remarqué des chapelets de points de couleurs et une forme bizard des étoiles. Si vous avez idée d'ou vient le problême ? Merci Les chapelets de point de couleur: La photo compléte:
  23. Bonjour à tous, Après des années d'observation des merveilles du ciel, et à force d'admirer les splendides photos réalisées par les membres de webastro, j'ai décidé de me lancer moi aussi dans l'aventure. J'ai potassé le bouquin de Thierry Legault et j'ai bien saisi l'intérêt des DOF mais comme je suis un peu bécasse, certains points m'échappent encore. Ma question du jour est la suivante : - lorsqu'on fait un Dark, le signal d'offset est contenu à l'intérieur ? Oui ou non ? - si oui, alors pourquoi refaire des offsets ensuite ? Pour les soustraire aux flats ? - Et si on a des flats et des darks, peut-on traiter sans offsets ? Avec quel impact au final ? Ma question est peut être stupide mais si une âme charitable pouvait m'expliquer (en version pour les nuls 🙄) pour m'aider à comprendre ce que je fais quand je manipule ces foutus DOF, ce serait cool. D'avance merci !
  24. Bonjour il y a quelque temps j'hésitais entre un Dobson 250mm et un 300, quand tout à coup un ami de la famille annonce qu'il se débarrasse de son Dobson 200mm/1200 kepler avec la monture Dobson et Heq5 noire (photo ci-jointe), ainsi que tout les occulaires (Meade 25,12,4 et ploss 15,9 +1barlow kepler x3, le cheschire etc). J'ai cru comprendre que la Heq5 noire était l'ancien modèle de l'actuelle blanche et en conséquence"moin performante" notamment pour lastrophoto. Ducoup je me demandais quel appareil photo déjà prendre (j'ai la bague de serrage) et aussi quel temps de pose max je peux oser ? Et ducoup quel type de cibles? Que du planétaire ou certains Messier accessible (m57,42,31)?
  25. Bonjour à tous, Je test actuellement la photo grand champ afin de pouvoir immortaliser notre belle voie lactée comme nous le pouvons voir sur de très beaux clichés de certains astrams du fofo. Alors, hier soir je me suis dit pourquoi pas tenter Voici mon matériel de base : - Canon 6D non défiltré - Objectif SIGMA ART 24-105mm - Trépieds photo - Star Adventurer - PoleMaster OK, ça change de mon Newton ASA sur la Paramount A peine, la Star Adventurer installé sur le trépied que je me rends compte que j'avais oublié le contre poids ...... De plus, impossible de trouver la polaire avec le PoleMaster je prendrais le laser vert la prochaine fois. Bref, j'ai donc supprimé la Star Adventurer (pas envie de régler la MES avec le viseur déréglé....) et j'installe le CANON 6D sur le trépieds photo. Logiciel utilisé pour la prise de vue : - AStroDSLR Super soft qui gère très bien la mise au point automatique. J'en suis très content sachant que c'est galère pour la MAP à l'objectif. J'ai donc lancé : - 55x10s de pose (9pin de pose au total) à 16000 ISO et à 24mm de focale Pas de DOF J'ai utilisé le logiciel Starry LandScape Stacker pour l'empilement ( j'ai testé également le tuto de bastien FOUCHER https://www.bastienfoucher.com/Tutoriels/Traitement-des-images-de-la-Vo) Je trouve le résultats pas mal mais peu mieux faire En effet, pour 9min de pose sur la Voie Lactée, je m'attendais à avoir beaucoup plus de détails de celle-ci. Je pense que tout est noyé dans la pollution lumineuse. Je n'ai pas regardé si l'utilisation de Pixinsight pourrait me débarasser de cette PL mais j'ai tellement l'habitude de jongler avec des fichier .fit que les .cr2 ça me dépasse Donc, je suis preneur de vos avis, conseils et tutos pour améliorer mes prises de vue pour pouvoir réaliser de beaux clichés de notre Galaxie Merci d'avance
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.