• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
Gildas974

Ioptron CEM60 : premières impressions

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

 

Voici un post au sujet de ma nouvelle monture destinée d'ici peu à accueillir le C11 et la FC100, tout en un. Le trépied Berlebach arrivera d'ici trois semaines/un mois,DHL économique oblige...

En tout cas le set up attendu s'établit peu à peu...

 

Il s'agit moins d'un test que d'une prise de contact avec cette monture pas très populaire en France, en tout cas pas très répandue..

 

Première impression concernant donc cette monture ioptron CEM60 reçue hier après-midi.

 

A la réception, la monture est bien calée dans sa mallette dont le point faible pourrait être...la poignée. L'ensemble est tout de même assez lourd et j'aurais un peu peur que la mallette ne s'en détache!

 

Au premier regard, force est de constater que la monture inspire la robustesse et le solide.

Tout ce qu'il y a de plus classique ou simple disons pour le réglage de la latitude. Il faut prendre soin de desserrer les "verrous" avec la petite clé insérée dans l'un des axes de la monture.

 

La barre de contrepoids, tout au moins pour la monture que j'ai reçue, se visse. Et c'est tant mieux. Donc rien de plus simple ! Il y a visiblement deux systèmes différents de fixation de cette barre.

 

Je pose la monture sur...ma table de terrasse pour les premiers réglages. Je connecte une batterie et allume le tout. Tout fonctionne, la raquette s'allume. Le GPS aussi détecte aussitôt la position exacte de ma commune. Impeccable.

Je règlerai simplement le fuseau horaire.

 

Les deux molettes serrées, je veux tester les mouvements de la monture sur ses deux axes. Ne pas oublier d'enlever la fameuse "clé" qui bloque l'un d'eux. Je me suis fait une frayeur croyant que ça ne fonctionnait pas. Tout fonctionne donc et de plus avec un silence de rotation fort appréciable.

 

Je teste ensuite le tout avec la lunette Takahashi FC100, soit 2,5Kg environ. Autant dire rien du tout pour la monture. J'installe un contrepoids (batterie) de 3Kg et tente de tout équilibrer.

On est surpris par l'extrême fluidité des mouvements. L'équilibrage est subtil ! Un rien fait pencher l'instrument d'un côté ou de l'autre. Mais j'imaginais l'affaire plus délicate. En fait je pense qu'il ne faut pas chercher le parfait équilibrage. J'ai simplement réglé le contrepoids de façon à avoir une extrême facilité à faire bouger l'instrument d'un simple doigt. J'ai réussi en peu de temps à le voir s'immobiliser mais, pas si simple quand même.

 

Je resserre le tout et actionne alors les mouvements de la monture à l'aide de la raquette. C'est parfait. J'ai eu besoin de désserrer l'une des molettes d'un 1/16ème de tour et encore. Mais lors d'une seconde tentative avec la molette vissée totalement, tout s'est bien mis en mouvement.

 

Bref, un premier contact avec cette monture très positif. Il me tarde de recevoir le trépied Berlebach qui va la supporter.

 

Les premiers coups de coeur pour résumer : fluidité des axes, silence global des mouvements motorisés, le gps qui épargne bien des réglages.

 

Voilà, le plus important reste à découvrir sur le terrain. Mais là faudra que je m'arme de patience.

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que je vais suivre attentivement ta review, car cette monture me fait de l'oeil. Ce qui me plait c'est sa capacité importante vs son poids plume et sa conception moderne. Je regarde aussi d'un oeil gourmand du côté des nouvelles Losmandy notamment la GM811G. Elles semblent avoir gommé les défauts de la génération précédente. Elles offrent cet aspect sérieux et sont toujours aussi belles dans leur livrée noir anodisée.

La course a lieue dans ma tête entre ces deux champions :D.

Est-ce que ta CEM60 est la version EC ou la classique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je règlerai simplement le fuseau horaire.

 

Pas la peine si c'est comme pour l'IEQ45 pro, il ni ya rien à toucher, elle sait ou tu est et l'heure qu'il est à l'endroit ou te trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ! cool ! tu vas pouvoir comparer (!!), mais surtout redonner une "seconde vie" à la FC !

Cette dernière me surprend toujours, sur Jupiter ou Saturne, même basse sur l'horizon à plus de 200 X hier soir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que je vais suivre attentivement ta review, car cette monture me fait de l'oeil. Ce qui me plait c'est sa capacité importante vs son poids plume et sa conception moderne. Je regarde aussi d'un oeil gourmand du côté des nouvelles Losmandy notamment la GM811G. Elles semblent avoir gommé les défauts de la génération précédente. Elles offrent cet aspect sérieux et sont toujours aussi belles dans leur livrée noir anodisée.

La course a lieue dans ma tête entre ces deux champions :D.

Est-ce que ta CEM60 est la version EC ou la classique ?

 

Salut Patdut,

 

les premières impressions sont très bonnes. 11k, en effet, c'est pas intransportable loin de là. Figure-toi que j'ai moi aussi hésité avec la Losmandy 11 qui est une référence et de réputation excellente. Mais elle était plus chère tout de même. Truc peut-être stupide mais qui m'a fait pencher vers la CEM60 : son fonctionnement silencieux (c'est pas rien quand on observe à proximité de son voisinage....).

 

J'ai pris la version classique, amplement suffisante pour mon usage.

 

Pas la peine si c'est comme pour l'IEQ45 pro, il ni ya rien à toucher, elle sait ou tu est et l'heure qu'il est à l'endroit ou te trouve.

 

Salut Eric,

 

Oui, je m'en suis rendu compte un peu plus tard. Le GPS règle quasiment tout à l'avance. C'est drôlement pratique. Il n'y a plus qu'à s'occuper de la mise en station et du calibrage.

 

Ah ! cool ! tu vas pouvoir comparer (!!), mais surtout redonner une "seconde vie" à la FC !

Cette dernière me surprend toujours, sur Jupiter ou Saturne, même basse sur l'horizon à plus de 200 X hier soir.

 

Clair que cela va me permettre d'utiliser pleinement des deux instruments. Il me restera à acheter la platine pour accueillir la FC100 (soit au-desssus du C11, soit en parallèle). Puis à terme, ce sera la caméra ciel profond et le correcteur de champ ainsi qu'un diviseur optique. Mais comme toujours, il faut savoir patienter et économiser. Car cela coûte encore bien cher...

Un crayford aussi sera bien utile pour le C11.

 

Tu n'as rien vu je crois de Jupiter ou Saturne avec cet instrument du fait de la faible hauteur en effet de ces deux planètes. Après, je te laisse découvrir les mêmes planètes avec ton futur et très prochain 300mm...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Eric,

 

Oui, je m'en suis rendu compte un peu plus tard. Le GPS règle quasiment tout à l'avance. C'est drôlement pratique. Il n'y a plus qu'à s'occuper de la mise en station et du calibrage.

 

Et se faire plaisir. :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et se faire plaisir. :wub:

 

Se faire plaisir en effet ! Je poursuis l'exploration de la monture. Une option chauffage est proposée dans le menu de la raquette. Elle s'activerait à 0°. Ca m'a l'air intéressant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poursuis mes tests...En attendant le joli trépied toujours à Frankfort...Patience...

Bref, j'ai réussi à installer la monture sur un trépied métal. Je ne me serais pas risqué d'y mettre le C11. Mais la lunette FC100 a un poids plume.

Après une mise en station "au pif", vers le pôle sud, je teste l'étalonnage du goto. J'opte pour une option plus rapide : non pas une étoile tout de même, mais deux. Les étoiles choisies : Antarès et Spica. Pas si éloignées l'une de l'autre donc.

Quelques ajustements et hop, c'est parti pour voir ce que ça donne : résultat, 10/10. C'est parfait. Ce à quoi s'ajoute un silence de déplacement des plus respectueux d'une belle veillée...Franchement, ça sent tout bon ! Je referai l'expérience mais avec l'étalonnage plus fin à partir de 3 étoiles. En toute logique ce sera encore plus précis.

 

D'autres tests seront à venir : le set up provisoire est largement suffisant. Il s'agira de voir ce que ça donne pour l'alignement polaire...

 

Bonsoir à tous !

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques nouvelles supplémentaires au sujet de la monture CEM60 et du trépied Berlebach

 

Le trépied est enfin arrivé à domicile..1 mois et une semaine d'attente...Le dédouanement a pris plus de temps que prévu pour raison de facture manquante. Il fallait en effet la valeur douanière ET la facture. Bref, 15 jours au total en douane. Content donc d'avoir tout reçu hier. :)

Voici une photo prise de l'ensemble. Il manque juste le plateau en bois que j'ai laissé de côté pour ce simple test.

 

p><p>La stabilité est très bonne mais je regrette d

 

La stabilité donc, pour revenir à l'essentiel, est vraiment très très bonne. Ce trépied porte sans broncher la monture CEM60 et le C11. En donnant un léger coup sur le tube, la vibration s'amortit très vite. Je soupçonne cependant une légère flexion si je tente de faire bouger le tube d'en haut (je veux dire au-dessus du tube) qui provient de la platine Vixen. Je pense qu'il vaut mieux une Losmandy pour bénéficier de la stabilité de l'ensemble à 100%. Je verrai ça un peu plus tard.

 

L'équilibrage se fait pour le C11 à l'aide du contrepoids blanc de 9KG5 et du contrepoids-batterie noir de 3kg. J'ai desserré l'axe et l'équilibre était quasi atteint, tels qu'ils furent disposés sur la photo. Le tube restait un rien plus lourd faisant peu à peu, très lentement tourner le tout. Je pense que l'équilibrage sera encore à améliorer néanmoins sur l'autre axe car en réduisant la vitesse de déplacement du tube à X2, dans un sens l'axe ne tournait pas. Il m'a fallu passer à la vitesse X8.

 

Je n'ai pas eu besoin de changer l'inclinaison de l'arbre à contrepoids. Il y a même pas mal d'espace entre le contrepoids blanc et les pieds. Mais plus proche de l'équateur, disons +/_ 10°, ça ne passerait plus..

 

Pour le reste, l'alignement deux étoiles déjà testé a fonctionné comme il faut. La mise au point de l'image à près de 200X n'engendre aucun mouvement notoire de l'image dans le champ de l'oculaire. Tous les objets pointés en guise de test furent comme l'autre soirée, en plein centre du champ. Le tout avec une fluidité silencieuse remarquable.

 

Quelques infos supplémentaires en vrac :

 

1)La raquette de commande s'éteint d'elle-même après quelques minutes. Cela doit même être réglable.

 

2)J'ai bien apprécié aussi de pouvoir brancher directement la caméra à l'une des sorties usb de la monture. L'ordinateur fut quant à lui relié à la monture via une autre sortie à côté du viseur polaire.

Dommage que l'USB ne soit que du USB2.

 

3) J'ai eu pas mal de difficulté à visser les deux tiges de fixation de la monture CEM60 dans le socle de la monture. J'ai même cru à un moment que Berlebach s'était trompé de pas de vis ! Désormais, il n'y a plus qu'à poser la monture dessus. Elle s'y insère sans forcer malgré un léger frottement de l'une des tiges.

 

L'alignement polaire sera sans doute très bientôt testé. Mais pour le moment, beaucoup de satisfaction !

 

Le trépied bois est très esthétique, et tellement authentique aussi. Cela me rappelle mes premiers trépieds.

 

A plus pour de prochains tests complémentaires.

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Gildas,

 

Sous le trepied de mon CPC 11,je met des plateaux circulaires: de ponceuses usés(quand les disques de ponçage n'accrochent plus).C'est très efficace.

Un lien:https://www.google.fr/search?q=plateau+ponceuse&client=firefox-b&source=univ&tbm=shop&tbo=u&sa=X&ved=0ahUKEwiyp4CZ273VAhUSUlAKHSlaBMgQsxgIKg&biw=1366&bih=628

2Q==

 

Jean Louis

Modifié par Jean Louis
pas d'affichage photo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Gildas,

 

Sous le trepied de mon CPC 11,je met des plateaux circulaires: de ponceuses usés(quand les disques de ponçage n'accrochent plus).C'est très efficace.

 

Jean Louis

 

MErci Jean Louis pour ton lien. En fait le trépied est très stable sans le moindre ajout : je pense que je vais laisser comme ça et le cas échéant, au volcan, utiliser les pointes pour bien enfoncer les pieds dans le sol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous

 

utilisateur de la CEM60 depuis 2,5 ans , je n'ai pas grand chose à lui reprocher

sauf que le hub de la monture ( 4 prises usb2) ne fonctionne plus, juste 2 prise bonnes

Sinon je suis complétement d'accord avec toi, une bonne monture :wub:

je l'ai déjà chargé à 17 ou 18 kgs en imagerie et c'est tout bon :be: tout les impacts de

l'autoguidage dans - ou + 0.5 seconde d'arc , que demandait de plus !

Par contre , je t'invite à faire 3 rondelles d'environ 15 cm de diamètre, en contreplaque de 10 mm d'épaisseur avec un petit trou pour chaque pointe , ce qui répartira la charge sur le sol et améliorera

la stabilité !

Le GPS travaille en TU alors !!

 

prends bien du plaisir , en principe plus de souci monture , et c'est déjà beaucoup

 

Bons cieux

 

Jepe

Modifié par tellif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut à tous

 

utilisateur de la CEM60 depuis 2,5 ans , je n'ai pas grand chose à lui reprocher

sauf que le hub de la monture ( 4 prises usb2) ne fonctionne plus, juste 2 prise bonnes

Sinon je suis complétement d'accord avec toi, une bonne monture :wub:

je l'ai déjà chargé à 17 ou 18 kgs en imagerie et c'est tout bon :be: tout les impacts de

l'autoguidage dans - ou + 0.5 seconde d'arc , que demandait de plus !

Par contre , je t'invite à faire 3 rondelles d'environ 15 cm de diamètre, en contreplaque de 10 mm d'épaisseur avec un petit trou pour chaque pointe , ce qui répartira la charge sur le sol et améliorera

la stabilité !

Le GPS travaille en TU alors !!

 

prends bien du plaisir , en principe plus de souci monture , et c'est déjà beaucoup

 

Bons cieux

 

Jepe

 

 

Salu Tellif,

 

C'est dommage pour tes ports USB...Cela dit ça doit se changer sans trop de mal...Je suis ravi en effet de l'ensemble. D'ici un an, elle sera exploitée pour la photo ciel profond, le temps d'équiper la lunette (pas le C11) d'un réducteur/correcteur + diviseur optique et la caméra qui va bien avec..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poursuis la mise en ligne de mes impressions concernant la monture Ioptron CEM60

 

Le Goto

 

Semaine dernière, Maido, observations faites au C11, choix d'un alignement trois étoiles, et, une mise en station on ne peut moins rigoureuse il est vrai. Tout simplement au pif ! ...Résultat des courses : très vite mes pointages ont été carrément à côté de la plaque. J'ai même éprouvé une certaine déception pour tout avouer. Mais faut pas charrier...Il faut un minimum de soin, de précision dans la mise en station de la monture. Pourtant, j'avais fait la même chose avec la monture Celestron, choix de 4 étoiles pour calibrer le goto eh ben tout fut impeccable ! Hasard d'un bon alignement polaire cette nuit là ?

 

Retour à la maison et lors d'une nouvelle séance voici ce que ça a donné :

 

1 : Alignement polaire à l'aide d'une boussole GPS et usage du niveau à bulle pour rendre le tout aussi précis que possible.

 

2Réglage du mieux possible du point zéro. Ca n'est pas simple car il n'y a pas de marque précis de ce dernier, contraiement à la monture advanced Celestron. C'est à l'utilisateur de le régler. Alors certes, il y a une option "chercher le point zéro", mais en vérité cela correspond au réglage usine il me semble. Du coup, le meilleur moyen de procéder est un bon niveau à bulle et de faire un réglage aussi précis que possible.

 

3 : Ensuite, là, j'avoue avoir eu quelques surprises : j'ai refait un alignement trois étoiles, eh bien rien de convaincant ! Dès le premier pointage, la cible à faible grossissement était totalement en dehors du champ ! et là, vous imaginez les mots doux qui me sont passés par la tête. J'étais surtout un peu déconcerté ! :b:

 

J'ai donc utilisé une autre méthode trouvée d'ailleurs sur le site outre atlantique. Voici ce que ça donne :

 

1: position zéro + alignement vers le pôle sud (boussole GPS d'un téléphone portable, il doit y avoir mieux...).

 

2 : alignement une étoile, on ajuste et retour au point zéro.

 

3 : alignement deux étoiles.

 

Résultat : Bingo ! tous mes objets en plein centre de l'oculaire à 20X et dans le champ d'un orthoscopique à plus de 120X. Le choix des étoiles fut : Fomalhaut pour la première (one star align) et pour l'alignement deux étoiles : Antarès et Nunki.

Résultat des courses : toutes les cibles des deux côtés du méridien sur une période de plus de 3 heures d'observation se sont retrouvés dans le champ hier soir. De NGC253 encore bien à l'est à une étoile couchante du Bouvier, en passant par Altair puis le Sagittaire, le Scorpion.

Je ne comprends pas pourquoi avec l'alignement trois étoiles ça n'a pas fonctionné...Ca reste un mystère. Je me demande si en fait ces différents d'alignement n'ont pas chacun une fonction différente. J'ai lu quelque part que l'alignement trois étoiles était fait pour remédier à une erreur de cône...

Pour le moment je continuerai à employer la méthode précédente. Il semblerait même qu'un alignement une étoile puisse suffire mais avec une mise en station impeccable. Et je sais que c'est pas encore le cas. Il le faudra bien pourtant d'ici un an lorsque je me lancerai je pense un peu dans la photo ciel profond...

 

 

Réglage du polar scope

 

Une monture, c'est la leçon que je retiens à ce jour, ça ne se maitrise pas en une soirée loin s'en faut. Et pour tout dire, je ne suis que moyennement satisfait de ma méthode d'alignement vers le pôle sud. Ca fait un peu bricolage, y compris lors de mes veillées au volcan, ! Je n'ai pas utilisé le polar scope car de là où j'observe dans ma résidence je ne peux pas voir Sigma Octant. Et pour tout dire, c'est franchement pas aussi simple que l'étoile polaire...

 

Quelques mots sur le polar scope : il va falloir aussi l'aligner celui-là ! Notamment rendre l'axe de 12h bien vertical en position zéro. Il faut tout d'abord démonter un petit nombre de choses : le niveau à bulle, une bague où se fixe ce niveau à bulle.

Ensuite, il faut dévisser un cache où se trouvent pas mal de connections informatiques:b: . Il ne faut pas enlever totalement ce cache mais juste le retirer un tout petit peu ! Et ensuite, avec une lampe, on aperçoit deux petite vis qui servent à desserrer le polar scope !

J'ai un peu flippé tout de même mais je suis parvenu à aligner grossièrement cet axe. Il y a ensuite plus à l'avant trois autres petites vis pour un réglage plus fin. Bon, là j'ai fait une petite connerie...J'ai émoussé une d'entre elles :mad: par maladresse. Je l'ai malencontreusement trop serré. Je trouverai un moyen je pense pour y remédier. Pas de panique.

 

 

Voilà pour ce nouveau bilan. J'aime beaucoup cette monture ! Franchement, un régal de la voir fonctionner en silence. Plus que ravi ! Hier soir, tout était "lisse". Tous les pointages au centre l'oculaire, bref, plus rien qui perturbe la séance. Mais elle me donne un peu de fil à retordre tout de même, car en vérité, c'est la première fois que je fais tout via une raquette de commande et le goto. Je faisais tout en manuel auparavant. Pour tout dire, j'avais refusé toute motorisation pour ma première monture ! Les temps changent...

 

Voilà, je continue à alimenter ce post pour ceux qui lorgnent sur cette monture. Bon ciel à tous ! J'ai deux dessins à mettre en ligne effectués à la FC100.

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Gildas pour ces info très utiles. Elles permettent de connaître les forces et les faiblesses de ce matériel. Il semble qu'installer un petit niveau sur le viseur polaire ne soit pas superflu pour avoir une position zéro précise.

Je suis de près ton évaluation car peut-être que le père Noël mettra une belle monture dans mes chaussons et pour l'instant mon cœur balance entre la CEM60 et la "petite" mais plus chère Losmandy GM811G.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Gildas pour ces info très utiles. Elles permettent de connaître les forces et les faiblesses de ce matériel. Il semble qu'installer un petit niveau sur le viseur polaire ne soit pas superflu pour avoir une position zéro précise.

Je suis de près ton évaluation car peut-être que le père Noël mettra une belle monture dans mes chaussons et pour l'instant mon cœur balance entre la CEM60 et la "petite" mais plus chère Losmandy GM811G.

 

Salut patdut,

 

Je vais bien alimenter le post et surtout être vraiment honnête quant à l'usage au quotidien de cette monture.

Pour le moment, c'est une très grande satisfaction. Mais il faut du temps et il en faudra encore pour totalement maitriser l'ensemble. On voit que la monture dans sa confection pourrait sur certains points être mieux pensée : franchement, avoir mis les vis de réglage de précision derrière un cache où se trouve des connections informatiques, bon, je crois qu'on fait mieux ! Mais, pour le moment, je suis super content. Cela dit, Je pense intrinsèquement que la Losmandy fait mieux en tout et pour tout. Mais c'est c'est pas tout à fait le même prix non plus. Elle demande aussi peut-être cependant un réel temps d'adaptation. A vérifier ici et là sur le net.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La monture CEM60 est équipée de deux niveaux à bulle. L'un est réglable (au niveau de la bague entourant le viseur polaire et un autre sur le socle principal. Ce dernier est me semble-t-il très fiable. Il est en cercle avec un point au milieu.

 

A propos du point zéro, comme sur la vidéo, j' ai toujours l'impression que l'axe est de travers ! Pourtant le niveau à bulle indique bien la bonne position :D

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut le Réunionais Volcanique !;)

 

une mise en station correcte ( pas parfaite mais bonne )

une étoile proche de ton objet à imager. Une syncro sur cette étoile

et c'est tout bon !

quant au point zéro , te prends pas le chou avec ! c'est un point que je dis relatif

aprés ta synchro , ta monture c'est bien ou elle est et lors du de la mise au repos

elle ira sur le point " zéro " relatif mais conservera en mémoire la position de ton étoile et

ce mettra en position zéro par rapport à cette étoile.

 

Etant en poste fixe , avant hier soir j'ai fait quelques poses sur IC1396

auparavant j'ai fait une synchro sur Caph , j'ai tout mis en repos à la fin .

Hier soir , mon but , toujours IC1396. Par acquis de conscience, je demande Caph ,

plein centre ! ensuite IC et avanti !

 

Par ailleurs tu peux prendre contact avec Ioptron aux states, trés réactif

et ils te renseignent.

 

J'ai déjà eu quelques montures et la CEM60 fait bien son boulot

A ta disposition pour te donner les informations dont tu peux avoir besoin :be:

Tu connais le vieux dicton,: c'est en forgeant etc...

 

Bon cieux

Jepe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Tellif,

 

J'ai pu tester en effet mais en mode informatique dans mon bureau (CEM60 connecté à Stellarium via stellar scope). J'ai fait une série de Sync to target. La première fois, j'ai fait comme si la cible était au centre de l'oculaire. Retour au point zéro initial. Second essai, plusieurs sync to target, le premier je décentre volontairement le pointage à l'aide de la raquette et confirme la sync, les autres cibles je fais comme si tout était bien centré. La monture a gardé en mémoire le recentrage de la première cible et le retour au point zéro fut décentré, comme si la monture avait tout recalculé en somme.

En effet donc, pas la peine de sa casser la tête, tout au moins pour le visuel, à une mise en station aux oignons et avec les alignements qui peuvent s'avérer laborieux. Ces derniers l'ont été davantage au C11, plus grande focale et grossissement minimum de 70/90x oblige.

 

Désormais, je crois que, en attendant la mise en oeuvre de la photo ciel profond (d'ici un an), ce sera essentiellement le mode "sync to target" qui sera de mise. Au bout de plusieurs cibles observées, la précision va probablement atteindre un très bon niveau. J'ai ouvert à ce sujet un post sur Cloudy Night. De l'autre côté de l'atlantique, cette monture a pas mal de succès...

 

LE gros avantage du sync to target par rapport à un alignement classique, si je ne m'abuse, c'est qu'on choisit soi-même ses cibles sur lesquels ont calibre la monture...

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En effet donc, pas la peine de sa casser la tête, tout au moins pour le visuel, à une mise en station aux oignons et avec les alignements qui peuvent s'avérer laborieux. Ces derniers l'ont été davantage au C11, plus grande focale et grossissement minimum de 70/90x oblige.

 

Je tenais à nuancer ce propos que j'ai écrit hier. Je me suis rendu compte d'un oubli fondamental vendredi soir en y repensant ce matin : certes j'avais pris soin d'aligner aussi bien que possible la monture vers le pôle sud, MAIS, (et pourtant j'avais bien l'habitude de le faire depuis un moment), j'ai totalement omis une étape clé qui est de parfaire en fait le point zéro qui n'est jamais parfaitement exact, par un premier "one star align". Cela est d'ailleurs indiqué dans la notice. Or, J'ai directement effectué une calibration du goto qui, tout au long de cette séance, aura été dans les choux de plusieurs degrés...J'ai fait la même erreur que celle indiquée donc précédemment dans mon post !

 

Toujours est-il que la fonction Sync to target est sûrement la plus rapide et efficace pour une observation sans grand soin apporté à toute forme d'alignement. Je poursuivrai mes différents tests.

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mise en station dans l'hémisphère sud est toujours un peu difficile. Personnellement, je ne vois pas Sigma Octant à l’œil nu, même sans pollution lumineuse. Dans le viseur polaire, je vois plusieurs étoiles et je ne suis incapable de savoir laquelle correspond à Sigma Octant.

 

Pour l'alignement à la boussole classique, il faut faire attention à la déclinaison magnétique (angle entre le nord magnétique et le nord géographique) qui doit approcher les 20° à la réunion. Avec une boussole GPS, vérifier qu'elle pointe le nord vrai et pas le nord magnétique.

 

Sinon, repérer sur la carte et sur le terrain un détail terrestre plein sud de ton lieu d'observation et s'en servir pour la mise en station initiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as bien raison Eric, c'est pas simple de repérer Sigma Octant. Je l'ai tenté justement vendredi dans le viseur polaire, bon ok, lune bien présente, pollution lumineuse légère, bref, pas le ciel du volcan, mais tout de même j'étais perdu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

le fameux point zéro ! le virtuel ou le réel ?

Dans la raquette c'est le virtuel , sur la monture le réel

Il peut y avoir un décalage important , ne serait-ce qu' au montage !

Perso j'ai résolu ( en partie ) ce souci en positionnant un repère sur l'AD

si il y a décalage, je remets en place avec la raquette puis je vais dans le menu

du point zéro , set position , enter et raquette et monture sont synchro .

C'est toujours le problème avec entre GPS et monture

 

ce qui n’empêche que la Ioptron est une bonne monture

 

Jepe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, il y a aussi l'option "search point zero" et on demande dans ce cas d'utiliser une étoile de calibration. Dans la notice il est mis que cela permet de bien situer ce fameux point zéro. J'ai pu brièvement vérifier cela sur la terrasse mais dans de pitoyables conditions météo : ciel bien nuageux. Bref, à un moment donné Véga a pu être pointé pour la calibration et j'ai constaté que, chose attendue, la monture était retourné à un point zéro légèrement décalé, étant donnée ma mise en station approximative.

Car somme toute, la point zéro est celui correspondant en toute logique à la direction du pôle.

 

Ce que je vais tester la prochaine fois (mais sans non plus y passer le trois quart du temps, observation avant tout) : 1) recherche du point zéro ; 2) calibration avec l'étoile proposée, 3) retour au point zéro, 4) Alignement trois étoiles (c'est celui proposé par la notice pour un goto en mesure d'être efficace sur une large portion de ciel)

 

Ce test se fera après avoir fait toutes mes observations. je ferai pour celle-ci la méthode "sync to target".

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau test ce soir au coucher du soleil. C'EST PERFECT !

 

Méthode suivie comme présagée plus haut :

 

1) installation du trépied et nivellement précis (niveau à bulle)

2) Orientation vers le pôle sud à l'aide d'une boussole sur portable. (On peut mieux faire faut avouer!)

3) Recherche du point zéro avec l'option "search point zero"

4) Calibration avec une étoile du point zéro

5) Alignement une étoile après retour au point zéro

 

Résultat toutes les cibles au centre de l'oculaire jusqu'à 150x. Visible dans le champ à plus de 230x. du sud ouest au nord.

Pas essayé cela dit de l'autre côté du méridien que je ne vois pas de ma terrasse.

 

Léger décalage mais peu gênant via Stellarium, le tout piloté donc par ordinateur. Mais ce fut bien plus précis à la raquette.

 

Voilà, cette monture semble peu à peu montrer ce qu'elle a dans le ventre....

 

Ce soir d'autres tests (Trois étoiles d'alignement) en vue d'une soirée sans souci au volcan la semaine prochaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Gildas

 

tu prends en main la CEM60, ça c'est une bonne chose.

Toujours pour le "fameux " point zéro? la méthode expliquée dans la notice ne donne rien de plus qu'une calibration sur une étoile et synchro. Le point zéro va dépendre de ta MES

Perso je suis à environ 30" d'arc et c'est bon sauf quand je passe le méridien

recentrage sur une étoile et le point zéro se déplace de quelques degrés !

Erreur cône hélas, pourquoi ? parce que les 2 axes optique ne sont pas parallèle

ceci parce que la platine de fixation du tube sur la monture n'est pas parallèle à l'axe

de la CEM60 ...

Pas de réglage prévue ( à ma connaissance ) donc bidouillage avec des cales !!

C'est dommage que ce réglage ne soit pas fait en usine !

J'ai le même souci avec ma Heq5 , mais je lui pardonne car 3 fois moins cher que la CEM60 !

Après + de 2.5 ans d'utilisation , je commence à maitriser la bête. Heureusement je suis en poste fixe .

Continue à nous tenir au courant de tes avancées ..........

 

Cordialement

Jepe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re

encore moi

 

Pour faciliter la MES en nomade , j'ai acheté une petite ZWO et le logiciel dédié

a une fonction de MES nickel .

Indispensable d'avoir une lulu de petite focale pour avoir plusieurs étoiles sur le capteur.

Méthode très efficace et tu es certain de ta MES est bonne que tu sois au Nord où au Sud .

C'est encore un petit investissement mais rentable:wub:

 

Cordialement

 

Jepe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai poursuivi dans la soirée mes tests et force est de constater que TOUT dépend du soin apporté à la bonne mise en station de la monture et au bon réglage du point zéro pour lequel rien sur la monture n'indique la position comme sur ma monture Advanced AVX .

 

J'ai dû finalement faire un réglage manuel de ce dernier car avec l'option "search" testé plus haut, lors de la réutilisation de la monture en cours de soirée, le tout ayant été déplacé de sa situation initiale, les deux axes se sont retouvéesfranchement décalées, y compris après étalonnage avec une étoile. Cela m'a paru plus que suspect comme résultat et ça n'a pas loupé : toute cible était dans les choux. La raison : ma nouvelle mise en station a dû sans doute être bien moins précise que sur ma terrasse...

 

Au final de cette soirée plus destinée au test qu'à l'observation, (C'est rare me concernant !), j'ai

tout éteint, réaligné ma monture manuellement à l'aide d'un niveau à bulle aussi précisément que possible, aligné le tout (sans pouvoir cependant apercevoir Sigma octant, ni même le pôle sud dans sa globalité, masqué par un pignon de toiture) vers ce fameux pôle sud en m'aidant des étoiles visibles et de Stellarium + logiciel boussole/GPS, et hop, je lance un "set the point zero" et étalonnage une étoile. Un signe qui ne trompe pas Véga tombe presque déjà à l'intersection du réticule du viseur. Ca semble tout bon.

Et là, en effet tous mes pointages (mais du même côté du méridien toujours) étaient impeccables et ce avec donc une seule étoile de calibration.

 

Prochaine étape, peut-être ce soir, test de l'alignement trois étoiles déjà un peu testé aussi hier soir mais de façon presque folklorique. J'explique : aucune vue sur l'horizon est, et je décide malgré tout de lancer l'affaire : les étoiles choisies par la monture furent Canopus, Rigel, je clique sur entrer à chaque fois sans rien ajuster, ne pouvant voir ces étoiles, puis vient la dernière étoile à l'opposé, Altair sur le point de se coucher. Résultat : je pointe Saturne, Nunki très bas sur l'horizon sud ouest, puis quelques étoiles du Capricorne, telle ne fut pas ma surprise de voir toutes mes cibles au centre de l'oculaire ou pas loin du centre, à faible ou moyen grossissement.

 

 

Pour résumer donc :

 

1) Faire une mise en station très soignée obligatoire (monture bien parallèle au sol, et surtout soin précis apporté à la recherche du point zéro, usage fortement recommandé du niveau à bulle, examen attentif de l'alignement en observant sa monture sous chaque angle...)

 

2) Faire un alignement une étoile pour (comme dit sur la notice réduire au max les petits défauts de réglage du point zéro)

 

3) Si on a une vue sur une simple portion de ciel, faire un simple alignement "one star" assez proche de ce que l'on veut observer ou bien utilisation de la fonction "synchro" mais ça il semble que ça flingue plus ou moins le point zéro que l'on détermine initialement...Ce que ne semble pas faire la fonction "one star align"

 

Si on veut faire les choses plus précisément, s'impose un alignement trois étoiles que je vais tester à nouveau si possible dans de meilleures conditions ce soir. Celui-ci aurait pour mérite de compenser les erreurs de cône

 

 

Deux défauts que je signale : l'absence de repère sur la monture pour le point zéro. C'EST UN VRAI HANDICAP. Absence aussi d'un alignement "multi star"

 

C'est vrai qu'avec la monture Celestron, je n'avais quasiment jamais utilisé en un an le goto, je ne m'en souciais absolument pas, je pointais à la main et basta, mais les deux trois fois où je m'étais "risqué" à l'utiliser, un alignement 4 étoiles voire 5 avec pourtant (du moins je le crois) une mise en station carrément au pif, j'avais mes cibles dans l'oculaire. Au final la CEM60 me donne plus de fil à retordre !

 

Je repense souvent à mon hésitation CEM60/Losmandy G11. J'ignore si les difficultés sont aussi de mise pour cette dernière...Si par mégarde j'apprends de quelques utilisateurs que la G11 respire la facilité en mise en station et étalonnage Goto, alors je vais sentir poindre un petit regret :D:D

C'est le ciel que j'aime, pas ma monture et les réglages qui n'en finissent pas. Mais je pense qu'une fois qu'on s'est fait la main, toute monture offre que de la satisfaction. Chacune doit avoir ses complexités ou même ses configurations pouvant bousculer ses propres repères.

 

Mais j'ai hâte de pouvoir utiliser en toute fluidite cette monture autrement dit trouver la méthode rigoureuse Et infaillible de la mise en station en mode nomade sans plus m'en préoccuper par la suite !

 

Je vous tiens au courant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.