Messages recommandés

Je prends le train en marche. Je ne fais pas ou peu de photométrie mais garde un oeil sur cette activité et les résultats de ceux qui la pratiquent.

 

Effectivement, si je connais bien l'AAVSO, je ne connaissais pas l'AFOEV. Quel dommage pour une association fondée en 1921. Elle pourrait pourtant être un phare francophone pour les amateurs désirant inscrire leurs observations dans une démarche scientifique, à l'image de l'AAVSO.

 

Je rejoins donc vbo, n'est-il pas possible de faire comme l'ANPCEN et communiquer davantage via les principaux forums d'astronomie ? Un sujet comme "L'AFOEV a besoin d'aide" ou "Rejoignez-nous"  pourrait toucher plus de monde que le huit-clos habituel de l'association.

Recruter un stagiaire (ici !) pour rafraîchir le site et le logo, faire un appel aux dons si nécessaire, faire de la "com"... Communiquer, relayer les actus marquantes de la photométrie, même si elles proviennent de l'AAVSO, placarder le logo de l'AFOEV pour faire de l'association une référence, un point d'entrée vers l'astronomie "sérieuse".

 

Pourquoi ne pas aussi élargir vers la spectro ou spectrophotométrie comme le fait l'AAVSO ? En France, nous avons Bess, mais spécialisé pour les étoiles Be et spectro haute résolution. Il y a une place énorme à prendre pour les objets variables et les spectres basse résolution (domaine visible complet). Un catalogue de spectres amateurs de nova et supernova estampillé AFOEV me semblerait une excellente idée, ainsi que l'organisation ou parrainage des campagnes de suivi par exemple. Et encore une fois, placarder le logo !

 

Il y a des découvertes amateurs faites en photométrie, ce doit être l'occasion de lancer des campagnes d'observation, soulever de l'intérêt chez les "simples" astrophotographes, et se faire connaître.

 

Je pense donc qu'il est possible dès à présent de faire des choses avec peu de moyens humains, mais en démultipliant la portée de la communication via ces forums.

Ce sont  juste quelques idées qui me viennent en me désolant de découvrir une si belle association dans un état, avouons-le, aussi végétatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le logo, quel était celui d'origine en 1921 ? Ils étaient assez qualitatifs à cette époque où l'Art Nouveau régnait encore.

Celui de l'AAVSO est parfait. Simple, vintage, il communique bien la notoriété. Noter le "Founded 1911" :

 

image.png.750ce4415fd234e0c4adcae67fd811bc.pngimage.png.7df54cb47787df0db34481f52f97fa69.png

 

Il faudrait la même chose pour l'AFOEV, un logo qui véhicule un message, auquel on puisse s'associer et surtout auquel on est envie de s'associer. Un logo qui donne l'impression à l'astronome amateur de rentrer chez les "grands", comme son alter-égo américaine. C'est important pour gagner en notoriété, sinon même pour rester crédible.

 

Un fil dans la section adéquate, un concours "L'AFOEV change son logo, participez !", un vote/sondage du meilleur candidat, et le tour est joué. Zéro Euro, pas besoin de recrue interne maîtrisant le graphisme.

 

Pour le site web, le mieux reste, je pense, un stagiaire ou un volontaire. Je suis certain que c'est trouvable sur WA, rien qu'ici nous avons 3 "jeunes" désirant s'investir. Restera ensuite à poursuivre la dynamique, mais cela prend effectivement du volontarisme comme l'a rappelé vbo !

 

Pour le fond, je reste sur mon idée d'élargir en fédérant à terme les spectroscopistes s'intéressant aux objets variables, particulièrement les nova et supernovas, car il y a un grand vivier de spectroscopistes en France et c'est un plus sur lequel capitaliser par rapport à l'AAVSO. Et c'est autant de sang neuf pour apporter du dynamisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Spectrahm a dit :

Pourquoi ne pas aussi élargir vers la spectro ou spectrophotométrie comme le fait l'AAVSO ? En France, nous avons Bess, mais spécialisé pour les étoiles Be et spectro haute résolution. Il y a une place énorme à prendre pour les objets variables et les spectres basse résolution (domaine visible complet). Un catalogue de spectres amateurs de nova et supernova estampillé AFOEV me semblerait une excellente idée, ainsi que l'organisation ou parrainage des campagnes de suivi par exemple.

Il existe déjà une base de données spectrale sur certaines étoiles variables comme ARAS Database pour les novaes Supernovaes, étoiles cataclysmique, étoiles symbiotiques :

http://www.astrosurf.com/aras/Aras_DataBase/DataBase.htm

 

Et également une autre base de donnée sur RR Lyr :

https://base.pulsating-stars.org

 

Ces 2 bases ont servis à de nombreuses publications comme par exemple :

 

https://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2014/09/aa24284-14.pdf

https://arxiv.org/pdf/1310.6499.pdf

http://o.garde.free.fr/astro/spectro/Nature13834.pdf

https://arxiv.org/pdf/1705.00076.pdf

https://arxiv.org/abs/1709.03556v2

https://arxiv.org/pdf/1710.04831.pdf

 

D'autres publications sont actuellement en cours.

A noter que l'AAVSO c'est directement inspirée du format de spectre Bess pour sa base de donnée spectrale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon... en tout cas, un mois après mes premiers SOS, toujours aucun contact mail.

 

l'AFOEV est certainement efficace pour la collecte des info avec les membres existants.

 

par contre pour ce qui est de renouveler le vivier, c'est une autre histoire...

 

sans politique de recrutement et d'accompagnement de nouveaux, il est impossible de lutter contre le vieillissement des membres.

 

a preuve a ce jour l'AFOEV ne possède déjà plus personne pour tenir a jour un site internet.

d’ici une petite décennie, c'est de membres tout simplement qu'elle n'aura plus...

 

attention, je ne blâme personne, et surtout pas ce qui font encore tourner l'AFOEV, mais avouez qu'en vivant en vase clos comme c 'est le cas maintenant, c'est le déclin assurer...

 

je suis d'accord avec ce qui as été dis plus haut il manquerais de peu de chose pour relancer un truc qui fonctionne bien...deux ou trois volontaires pour tenir le site a jour. une zone d’échange sur le site ou ailleurs (comme cela a pu être créer sur le forum voisin, (bien après ici :-)  ))

une visibilités sur les forums,  et il y aurais certainement moyen de récupérer de nombreux astrams pour faire un peu de science et créer une émulation.

 

bien entendu l’idéal serait de relancer cela au sein de l'AFOEV pour bénéficier de sa structure et de son histoire.

mais pour cela, faudrait encore pouvoir entrer en contact avec eux , pour pouvoir adhérer et devenir membres actifs...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Suite à tes messages, je t'ai répondu le 16 mai sur ta boîte WA Pinx. Tu n'as pas eu ma réponse ?

 

Cdt.

 

Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

oupss.... tu as parfaitement raison...autant pour moi.

Comme nous avions parlé d'autre sujet, notamment de nos lieux d'habitation et de 'idée d'organiser une rencontre intercub dans le secteur, j'en ai perdu de vue l'autre aspect de notre échange:

 

 

Grosso modo,(en shematisant énormément) tu me disais qu'il y avait de moins en moins d'utilisateur et que la plupart le faisaient en visuel. et qu'en gros je ne trouverais ni info a l'aFOEV ni personne de dispo pour me répondre.

 

Bon c'est quand mème bien dommage tout ça...

 

Modifié par pinx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins mes camarades sur le fait que l'AFOEV ne communique pas et n'essaye absolument pas de séduire de nouveau membre :'(

Je trouve sincèrement cela dommage, je doute que cette manière de fonctionner assure un avenir pérenne à l'AFOEV... mais bon !

 

Dans tous les cas Laurent( @Skywatcher707) a fait le maximum pour me renseigner, merci à lui !

 

De mon côté je veux bien donner de mon temps libre quand c'est possible (étant très pris professionnellement) pour essayer de monter un petit groupe d'informatique dédié étoile variable. Et encore mieux s'il y a des personnes intéressées par cela dans les Hautes-Pyrénées cela serait fabuleux.

 

@Pinx c'est bien dommage que nous ne soyons pas plus proche, bon... avec Internet maintenant il est possible de faire pas mal de chose même avec la distance.

De plus monter une plateforme d'échange sur le sujet style Wiki/Forum ne me dérange pas, j'ai ce qu'il faut. Juste manque de temps et de motivation (car tous seul et je ne sais pas trop par où commencer sur le sujet) pour le moment pour faire quelque chose !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

On va résumer un peu la situation (encore une x ne croyez pas que je prends cela mal ! et que je souhaite faire une réponse "bateau" pour évacuer le sujet ). S'il y a pb de communication avec l'AFOEV, c'est parce qu'il n'y a personne pour répondre, c'est tout ! L'organisation de l'AFOEV est assez simple. Un président (astrophysicien, qui s'occupe du bulletin PDF envoyé chez les membres, les observatoires mondiaux et des relations avec les pros + conférences et présentations comme ce fut le cas aux RCE), un vice-président, un trésorier (qui s'occupe hormis la tâche définie de la vérification des données et leur archivage au CDS) et le secrétaire qui vous répond ici (collecte des observations françaises et étrangères, mise en forme des données et envoi des observations françaises à l'AAVSO). Interviennent également chq trimestre un autre membre pour l'édition des tableaux d'observation et un autre membre pour la prévision annuelles des étoiles miras (il s'agit de cette dernière personne qui avait traduit en français le manuel visuel de l'AAVSO). Comme précisé par Seb ci-dessus, pour des raisons de temps (boulot, autres activités, observations justement) et pas de motivation (sinon nous aurions tout arrêté depuis des années), nous ne pouvons pas en faire plus. Ce n'est pas plus compliqué… Les observateurs sont visuels, qq CCD (qui travaillent avec des équipements lourds) et 1 ou 2 personnes qui travaillent "dans leur coin" avec un EOS Digital (contrairement comme signalé à certains au Japon où bcp d'observateurs travaillent sur la couche verte en numérique - je vois passer leurs données chq mois).

 

S'il y a des personnes qui sont intéressées pour relancer "la machine" (il semble que ce soit le cas et j'ai déjà répondu directement via la messagerie AFOEV à d'autres astrams ces derniers mois), travailler sur la comm (autre site Web, animations sur des forums comme WA et AS…), rédaction et mise en place de tutos, aide et échange en français sur la photométrie avec un réflex numérique, développement de la spectro sur les variables (en relation avec les autres assos existantes), travail sur les données à formater et vérifier (de l'ordre de 10 à 15 000 lignes/mois) pas de pb, nous ne sommes pas "fermés". Dans ce cas, merci de me contacter directement par la messagerie WA en me laissant vos noms et prénoms et votre lieu de résidence ou via la boîte AFOEV qui sert à l'envoi des observations <afoev.data@yahoo.fr> afin que je fasse suivre au président et que l'on voit ce qu'il est possible de mettre en place.

 

Bonnes observations.

 

Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci laurent pour tes reponses.

Je t envois de ce pas mes coordonnées pour voir si je peux etre utiles avec mes maigres connaissance.

Dans le pire des cas je veux bien adherer juste pour recevoir le bulletin pdf.

Seb...spectrahm... c est le moment de nous rejoindre. ..😆

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

allez les gars...

 

 

vous avez émis le souhait que cela change ?

 

alors n'attendez pas que quelqu'un le face a votre place...on vous en offre l'opportunité, alors venez faire ce que vous voulez..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello Pinx,

 

J'ai envoyé un MP à Laurent, ça va bientôt le faire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 :banana: bien joué seb.

impatient de collaborer avec toi.

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, pinx a dit :

allez les gars...

vous avez émis le souhait que cela change ?

 

alors n'attendez pas que quelqu'un le face a votre place...on vous en offre l'opportunité, alors venez faire ce que vous voulez..

 

 

Je peux toujours donner un coup de main, je vais voir selon mon temps libre. Mais l'idée de communiquer à huit clos par MP et en nom propre ne m'emballe pas. Je suis en fait assez surpris qu'il faille l'aval du président pour contribuer, à l'époque de la collaboration en ligne et de l'open source ! Quelqu'un parlait ici de donner un coup de jeune, je pense que commencer par une dé-verticalisation de la gouvernance y contribuerait.

 

Pour la suite, il faut monter ça en mode projet (façon agile :be:) avec une task force communication et une autre pour l'infra.

Comme une entreprise, l'idée est de recruter des forces vives et de gagner des parts de marché, actuellement trustées par l'AAVSO. Suite au commentaire d'Olivier (merci !), voir si un rapprochement avec Arras est pertinent ou pas.

Ensuite on établie les priorités pour chacune des deux task forces, on nomme deux gestionnaires de projets et on met des échéances en fonction des dispos.

 

Pour la communication, il y a plein d'axes. Déjà monter un forum, ou au pire squatter cette section de WA (ce fil, ou une section AFOEV)  ? Ce sera bien plus transparent et visible par les moteurs de recherche. Ensuite, voir pour le logo (concours en ligne, plateforme collaborative ?). Pour le site, l'infra de l'université de Strasbourg doit supporter PHP, ça peut être intéressant de commencer léger avec du Wordpress par exemple. En tout cas il faut jeter aux oubliettes ce site html4 !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pour poursuivre, on a en France un excellent exemple (à suivre) de pépite ayant su profiter d'un marché de niche : Shelyak.

 

Ils ont su occuper la communication via les forums et les Star Parties de l'OHP, au point que leur nom est devenu synonyme de spectroscopie, et les produits concurrents ont sombré dans l'oubli ou sont devenus ringardisés. C'est excellent et rare en France !

Il n'y a maintenant guère que l'arrivée à terme de spectros chinois (Skywatcher ?) ou open-hardware qui pourrait être problématique, mais ils ont je pense des marges suffisantes pour voir venir, surtout sur un si petit marché.

 

Pour les variabilistes, c'est encore plus simple car il n'y a rien à vendre, il s'agit juste de remporter la bataille de la notoriété pour exister. Aussi je trouve que l'idée de l'AAVSO de rajouter une base spectro est bonne, surtout qu'il y a pas mal de moyens derrière, ils relèvent la barre pour l'AFOEV.

 

Alors sur quoi peut miser l'AFOEV pour exister ? La fibre patriote, l'idée d'avoir une base FR plutôt qu'US ? Bof.

Pour moi, sur un vivier d'observateurs qualifiés, beaucoup plus en proportion qu'aux US. Ensuite, sur une base de donnée historique intéressante à la fois en quantité et qualité.

Reste à attirer de nouvelles personnes, communiquer, et devenir le Arras de la photométrie, ou encore l'AAVSO européen / français, qui pourra se distinguer d'une façon ou d'une autre par complémentarité ou innovation. De toute façon il ne faut pas se leurrer, si l'aspect collaboration existe en science, c'est encore la compétition entre équipes, même internationales, qui "drive" la recherche. Pas facile d'exister quand tout le monde est dans la course à LA découverte et au prix Nobel.

 

Tâche à l'AFOEV de relever ce défi : exister, être pertinente, aujourd'hui en 2018 à l'âge des surveys automatisés et de la data-science.

 

Mais personnellement, j'ai déjà une boite à gérer,  je n'ai pas le temps de faire prospérer une assoc à côté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je réponds rapidement.

 

1. Je ne dis pas qu'il faille l'aval du président pour quoi que ce soit, pour l'instant j'en suis à collecter les bonnes volontés on va dire.

 

2. Je n'ai pas encore abordé les pb techniques posés avec l'Unistra que ce soit pour le site Web ou pour la gestion de la bdd. Et je ne le ferai pas en public sur le forum. C'est une des raisons aussi pour lesquelles il n'y a pas eu d'évolution.

 

3. Il n'y a guère que les retraités qui ont du temps de libre aujourd'hui (et encore...). Pour donner une idée, l'ancien président de l'AFOEV y passait absolument tout son temps (pas son temps libre... Mais ces journées complètes) pour traiter les données et s'occuper du bulletin il y avait beaucoup moins d'observations à collecter qu'aujourd'hui.

 

Cdt.

 

Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Spectrahm a dit :

Reste à attirer de nouvelles personnes, communiquer, et devenir le Arras de la photométrie, ou encore l'AAVSO européen / français, qui pourra se distinguer d'une façon ou d'une autre par complémentarité ou innovation. De toute façon il ne faut pas se leurrer, si l'aspect collaboration existe en science, c'est encore la compétition entre équipes, même internationales, qui "drive" la recherche. Pas facile d'exister quand tout le monde est dans la course à LA découverte et au prix Nobel.

 

Que ce soit ARAS, Bess ou l'AAVSO, toutes ces structures sont internationales et pas Franco Française. Je dit cela car c'est important dans des campagnes de mesures ou l'on peut ainsi suivre presque 24h/24 une cible, que le nombre d'amateurs est beaucoup plus important que si l'on se contente de la communauté Française, que la météo peut être bonne dans un pays à un instant t et mauvaise dans un autre, bref, une couverture mondiale est bien plus efficace et cela c'est vu par exemple sur la campagne de mesure de V339 Del ou la communauté amateur à produit au niveau mondial plus de 1.000 spectres :

http://www.astrosurf.com/aras/Aras_DataBase/Novae/2013_NovaDel2013.htm

 

Et que ces spectres ont fait l'objet de plus de 10 publications en tout genre uniquement sur cette Nova.

 

On a besoin que tout les amateurs au niveau mondial se mobilisent. 

 

Dans ARAS, Bess ou l'AAVSO, il y a des données Françaises, Américaines, Espagnoles, Allemandes, Hollandaises, Chinoises, Australiennes, Italiennes, Autrichiennes, Britanniques Portugaises, Suisses, Belges, Japonaises, etc..

 

Et les publications qui sont issues des données de ces bases sont également des astronomes, chercheurs ou physiciens du monde entier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mes ambitions restent sommes toute très modeste.

 

si déjà je pouvais participer a faire en sorte que de nouvelles personnes s’intéressent a cet aspect de l'astronomie

et qu'ils trouvent facilement des infos sur le sujet,

et qu'ils trouvent un endroit , dans leur langue natale pour parler du sujet,

 

une partie de l'objectif serait atteint. au final, que les résultats soient posté sur l'AAVSO sur l'AFOEV ou sur une autre base m'importe peu...

de toute façon les données sont ensuite centralisée a l'AAVSO.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exactement, dans la suite d'Olivier et Pinx, la bdd de l'AFOEV ne regroupe pas que des observations françaises. Depuis au moins les années 60 (et bien avant avec l'AAVSO puisque cette dernière a aidé à la création de l'AFOEV), il y a des échanges et des relations avec toutes les associations variabilistes européennes et mondiales ou des observateurs isolés (même en Nouvelle-Zélande ou Afrique du Sud). On retrouve les mêmes nationalités que celles citées plus haut dans les données compilées (sauf chinoises pour l'instant à ma connaissance). Il n'y a absolument aucune notion de compétition dans la démarche. Toutes les données françaises reçues chq mois sont systématiquement envoyées à l'AAVSO (ce de manière "brute" puisque l'AAVSO procède à ses propres vérifications) y compris s'il s'agit d'un observateur isolé qui n'est pas membre (ce n'est pas véritablement un problème) ou même des observateurs qui envoient des données sur les SN. 

 

Bonnes observations !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Skywatcher707 a dit :

2. Je n'ai pas encore abordé les pb techniques posés avec l'Unistra que ce soit pour le site Web ou pour la gestion de la bdd. Et je ne le ferai pas en public sur le forum. C'est une des raisons aussi pour lesquelles il n'y a pas eu d'évolution.

 

Bonsoir Laurent,

 

Bizarrement, quand j'ai lu que c'était un astronome professionnel de presque 70 ans qui gérait l'AFOEV et décidait de l'avenir de la base, j'ai pris un peu peur... Non pas qu'il ne soit pas compétent dans ce domaine, bien au contraire. Si, en plus, elle est ancienne et hébergée sur les serveurs d'une université, avec les difficultés administratives et techniques que cela suppose, je comprends d'autant plus ton désarroi.  Autant débuter l'alpinisme en attaquant le Cervin par la face nord.

Ceci dit, une base, ça peut se migrer.

 

Vincent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

"Bizarrement, quand j'ai lu que c'était un astronome professionnel de presque 70 ans qui gérait l'AFOEV et décidait de l'avenir de la base, j'ai pris un peu peur"

 

Hé béh, bonjour la stigmatisation des vieux ! Dire que dans 3 ans on va me traiter itou... ho les mecs ! Y'a aussi des vieux qui sont pas mauvais et d'autres qui savent suivre les avancées digitales. J'en connais une tripotée rien que dans mon entourage.

 

 

Sainte Patience aidez nous !... sinon ça va être Soleil Vert.

Modifié par alaindumercantour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé mais j'ai des souvenirs douloureux de fac dans lesquels mes profs les plus âgés étaient restés scotchés à des technologies, des méthodes et des enseignements d'un autre âge... :be:

Ils n'étaient pas mauvais, loin de là. Toujours aussi vifs. Mais ils ne se rendaient pas compte, ou avaient bien du mal à admettre, que le monde changeait autour d'eux.

 

Vincent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans l'Université de Strasbourg (Université Louis Pasteur à l'époque), l'Observatoire de Strasbourg, le CNRS et ce qui allait devenir le CDS, le concours de qq astronomes et ingénieurs informaticiens de ce site, il n'y aurait jamais eu de bdd de l'AFOEV et d'hébergement gratuit. On ne parlait même pas d'Internet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en conviens. Mes débuts en développement et mes premières pages web ont été réalisées et hébergées gracieusement par les serveurs de ma fac dans les années 90.

 

De toute façon, il n'y avait pas le choix : les seules ressources informatiques et les compétences disponibles étaient dans les universités. Le matériel grand public était inexistant et/ou hors de prix.

 

Il n'empêche que, par manque de budget surtout et du fait de lourdeurs, les ressources informatiques des facultés continuent d'évoluer lentement alors même qu'Internet démocratise largement les outils et le savoir-faire. Je me souviens de simulations faites sur des machines Unix antédiluviennes lors de mes études. Les seules machines récentes (des stations Solaris) étaient disponibles à l'INSA et c'est grâce à un copain thésard qui bossait là-bas que j'y ai eu exceptionnellement accès.

Je serai curieux de savoir sur quels systèmes et avec quel DBMS est stockée la base de l'AFOEV.

 

Vincent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

cela faisait un moment que je n'étais pas venu sur ce forum et que lis_je un sujet sur l'AFOEV!   très bien! Laurent "Skywatcher707" a tout dit. je suis à l'AFOEV depuis environ 10 ans et je me suis posé les mêmes questions au début.

C'est vrai que le site de l'AFOEV est vieillot.

J'ai fait un blog, ou plutôt un site sous forme de blog et j'ai essayé de rassembler un maximum de ressources. 

http://etoilesvariables.fr/index.php

Je reconnais qu'il n'est pas super à jour.

J'ai fait de la CCD et du visuel. Je ne suis pas retraité. Je m'occupe aussi de la mise en forme des données pour la version papier ou pdf du bulletin. J'observe moins depuis 3 ans suite à une météo de plus en plus pourrie en franche comté, des obligations professionnelles, et quelques problèmes de santé, mais je ne désespère pas de m'y remettre.

De mon point de vue, il ne faut pas oublier qu'on est pas beaucoup à observer les variables en France. Donc on peut commencer par communiquer ici. ou sur le groupe de diffusion YAhoo. voir l'onglet liaison afoev sur mon site.

Mais n'hésitez pas à communiquer! Je suis sûr que tous les membres de l'AFOEV seront ravis de voir de nouveaux membres se manifester.

A bientôt j'espère !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.