cceeddrriicc

Etonnant trio lumineux proche de Jupiter ce 05 juillet 2018. Qui d'autre a pu l'observer ?

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Bonjour à tous, il y a un heure, j'ai pu observer très nettement un très beau phénomène lumineux que j'aimerais pouvoir identifier. Qui pourra me dire de quoi il s'agit ?

 

 

Date : 05/07/2018

Heure : 23h26

Lieu d'observation : Brabant Wallon ouest, Belgique

Position : juste au-dessus de Jupiter (légèrement à droite) soit approximativement dans la région située à 14h29m32.38s/-10°03'00.7''

Description : Jetant par hasard un œil en direction de Jupiter, mon regard est directement attiré par un astérisme qui me semble étrange. Trois étoiles très lumineuses (d'une magnitude à peine inférieure à celle de Jupiter , qui est ce soir de -2.28) forme un triangle scalène un peu plus haut et un peu plus à droite de Jupiter. Trouvant cela très beau et réfléchissant rapidement à quelle conjonction de quatre astres très lumineux il peut bien s'agir, mon regard s'attarde un peu en observation. Après une trentaine de seconde, l'étoile la plus haute du triangle faibli doucement (alors qu'un satellite faible mais bien visible traverse le triangle, rendant le spectacle plus attractif encore) et mon étonnement redouble quand elle disparait. Quelques instants plus tard, les deux autres étoiles diminuent également progressivement d'intensité pour disparaitre totalement. Quel beau spectacle. Cela étant, je me demande tout de même ce que je viens d'observer et m'en remets à vous. Je précise qu'il n'y avait aucun déplacement des trois points lumineux. Ils ont baissés d'intensité sans se déplacer dans le ciel.

Condition d'observation : ciel limpide parfaitement dégagé, aucun nuage, ni voile nuageux qui aurait pu modifier l'intensité visible des étoiles. 

Instrument utilisé : œil nu, aucun instrument d'observation disponible à proximité.

Expérience de l'observateur : amateur astro depuis de longues années

Qui d'autre a pu observer cette "conjonction" ?

Modifié par cceeddrriicc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un truc comme ça?

stellarium-000.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir jpch. Négatif.

Angle beaucoup plus grand entre les points lumineux et entre ces points et Jupiter. De plus, la brillance était presque équivalente à celle de Jupiter et attirait le regard à l'oeil nu.

Je peux identifier un passage d'étoile filante, un bolide, un satellite ou l'ISS, un flash Iridium et même un avion ou les satellites d'une planète ;-), etc.  Mais rien de tout cela ne correspond à ce que j'ai vu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Peut-être des satellites geostationnaires? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Using CduC and imputting the time, date, and place given and looking at Jupiter, it showed the planets they were in order from Jupiter Io, Europa, and Ganymede in exactly the same position as in the picture above.

 

 

 

 

 

Modifié par D0c

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Guilaume a dit :

satellites geostationnaires

bonjour,

la magnitude des sat. géostationnaire est très faible,  cceeddrriicc parle d'une magnitude proche de celle de jupiter.

en tous cas un sujet très intéressent, à suivre

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Les géostationnaires peuvent sans problème produire de long flares de leurs panneaux solaires ou autres antennes, visibles sans problème à l'oeil nu lorsqu'ils passent dans le bon plan. Et ils se situent depuis la Belgique un peu au dessus de Jupiter. 

Les constellations risquent bien de renvoyer leur flare en même temps.

Souvent on ne les remarque pas du fait d'une intensité moyenne, d'un "allumage" très lent et de peu de mouvement par rapport aux étoiles.

Voir par exemple cette vidéo : https://vimeo.com/39536582

Je ne pense pas qu'il y ait à chercher beaucoup plus loin, même si ces observations sont assez rares.

Voir d'autres liens dans les topics de ma signature.

 

Edit : Il y avait plusieurs satellites Intelsat dans le secteur mentionné et l'angle au soleil pourrait correspondre sans problème.

 

 

Modifié par den
  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Guilaume a dit :

Bonjour, 

Peut-être des satellites geostationnaires? 

 

J'ai en effet pensé à cela car la diminution d'intensité faisait penser à un flash d'Iridium... tout en ayant une source fixe dans le ciel. Mais je n'ai jamais vu un géostationnaire (qui plus est, trois en même temps et proches les uns des autres ) si lumineux. Ce serait déjà en soi une super observation.

 

Je viens de regarder par ailleurs dans "Stellarium", et je ne vois pas d'identification de géostationnaire formant le triangle aperçu dans cette région du ciel... Mais il existe peut-être des bases de données plus complètes ? C'est pour moi une belle occasion de réviser les différentes sources d'information disponibles ! ;-)  

Par contre, dans Stellarium toujours, je peux voir le passage -dans la région précise du phénomène observé-  d'Iridium 66 vers 23h25, ce qui correspond très exactement au passage de satellite faiblement visible que j'ai pu observer traversant ce fameux triangle composé des trois points brillants. Je suis donc conforté dans mon observation par la position dans le ciel et l'heure précise de l'observation ainsi que dans la visibilité (pas de nuage ou voile nuageux puisque le satellite était visible).

  

il y a 13 minutes, D0c a dit :

Using CduC and imputting the time, date, and place given and looking at Jupiter, it showed the planets they were in order from Jupiter Io, Europa, and Ganymede in exactly the same position as in the picture above.

 

 

 

 

 

Hello Doc,

 

The picture is not corresponding at all to what I've seen yesterday. It was perfectly visible with nacked eyes and the angles between the four spots (one was Jupiter)  where much bigger. ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, den a dit :

Les géostationnaires peuvent sans problème produire de long flares de leurs panneaux solaires ou autres antennes, visibles sans problème à l'oeil nu lorsqu'ils passent dans le bon plan. Et ils se situent depuis la Belgique un peu au dessus de Jupiter. 

Les constellations risquent bien de renvoyer leur flare en même temps.

Souvent on ne les remarque pas du fait d'une intensité moyenne, d'un "allumage" très lent et de peu de mouvement par rapport aux étoiles.

Voir par exemple cette vidéo : https://vimeo.com/39536582

Je ne pense pas qu'il y ait à chercher beaucoup plus loin, même si ces observations sont assez rares.

Voir d'autres liens dans les topics de ma signature.

 

 

Merci Den pour ton intervention. Je pense également qu'il pourrait s'agir de flares de satellites. Même si je suppose que trois "allumages" si puissants, simultanés et visuellement rapprochés (à proximité d'une planète bien brillante de surcroît) ne doit pas être la conjonction la plus fréquente. Aurais-je eu un bon coup de veine ? Je ne vais pas oublier de si tôt cette vision due au hasard d'un coup d'oeil dans le ciel dans la bonne direction au bon moment !  A quelle source d'info, en l'occurrence plus complète que Stellarium, mais pas trop complexe à appréhender, pourrais-je me référer pour tenter de poursuivre la tentative d'identification de ses flares, s'il s'agit bien de cela ?

 

 

Et personne d'autre n'a pu faire cette observation hier dans mon coin ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, cceeddrriicc a dit :

Aurais-je eu un bon coup de veine ?

Je pense  que oui. Tu as surtout eu de la chance de les remarquer et vu le peu de changement de configuration peut-être essayer si tu le peux, de réobserver ce soir vers la même heure, élargir un peu le créneau quand même et il est possible que le phénomène se reproduise.  et peut-être aussi pour d'autres proches de ta latitude.

Une paire de jumelles peut aussi être utile pour repérer d'autres flares plus faibles.

 

Il y a 2 heures, cceeddrriicc a dit :

A quelle source d'info, en l'occurrence plus complète que Stellarium, mais pas trop complexe à appréhender, pourrais-je me référer

Skysafari pro sur smartphone si par hasard tu l'as, donne pas mal de satellites et peut suffire en ce cas, sinon Je ne connais que calsky qui peut donner ce genre d'identification.

Tiré de https://www.webastro.net/forums/topic/31072-satellites-artificiels-et-objets-volants-de-tous-types/
 

Citation

 

Les liens des deux sites de prédiction :

http://www.heavens-above.com

http://www.calsky.com

 

Pour faire une recherche dans Calsky, après enregistrement dans Calsky avec votre localisation, il faut aller dans satellites/starchart

Là, on défini date et heure, la période désirée(10 minutes par exemple et donc mettre l'heure 5 minutes avant l'heure H), l'intervalle des pointages de position des sats (5secondes). Ensuite aller sur la carte et en pointer l'endroit désiré, puis dans la boite au dessus, cocher la case réalisme pour avoir les planètes et la lune, mettre les magnitudes au max si besoin, et définir un champ cohérent avec les recherches (5 à 15 °) et on obtient ce genre de résultat.

Le seul problème est que calsky rame un poil le temps de calculer chaque carte.

En passant le pointeur sur les points des trajectoires cela te donne les données associées au satellite, nom, position, magnitude, etc et on peut ensuite rechercher des données complémentaire sur les satellites dans les rubriques du haut.

Il y a trois ou quatre autres façons de rechercher dans calsky suivant le type de satellite ou d'évènement observé, mais celle-ci est assez parlante.

 

calsky permet aussi dans le "User setup" de recevoir des mails d'alerte pour divers évènements, transits de satellites devant soleil, lune, ou planètes.

 

 

 

 

Modifié par den

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Une autre idée vite fait :

aurais-tu vu une ré-entrée atmosphérique dans laquelle tu aurais été par le plus grand des hasards, parfaitement dans l'axe de trajectoire des débris ? Auquel cas, ces derniers auraient pu donner l'apparence de changer très rapidement de magnitude au fur et a mesure de leurs désintégration sans pour autant donner l'apparence de mouvement (trajectoire) ou très légère. Si c'était le cas, les trois points lumineux auraient probablement dû légerement s'écarter.

'you know waht I mean ?

 

Je n'ai pas trop cherché mais visiblement la dernière ré-entrée date du 2 juillet :  https://aerospace.org/node/1886

...sinon, c'est l'abus de Kreik :be:...on va dire qu'il fait chaud ....

:jesors:

Modifié par patrick60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous.

 

J'avais également pensé, comme le suggère patrick60, à une entrée dans l'atmosphère juste "face à moi" mais il me semble ne pas pouvoir retenir cette possibilité car il y aurait eu pour le moins un léger déplacement des trois objets  divergeant depuis un foyer, hors cela n'a pas semblé être le cas. Tout était très immobile.

 

L'hypothèse de "flare" simultané de satellites géostationnaires reste donc sans doute la plus plausible. Cependant, je n'ai pas réussi à trouver un trio de géostationnaires dans la configuration et la zone au moment de l'observation. Rien avec stellarium et le module satellite et rien avec calsky et rien avec heavens-above (ou alors je m'y prends mal pour la recherche).

 

J'ai informé l'Observatoire Royal de Belgique de cette observation afin de voir s'ils avaient une explication et/ou pour éventuellement combiner avec d'autres témoignages. Ils m'ont répondu hier ne pas avoir pu trouver l'origine de l'observation mais qu'ils allaient en transmettre les détails à d'autres spécialistes.

 

Je vous tiendrai bien entendu informés de la suite, s'il peut y en avoir une. En tout cas, ils sont vraiment sympas les gens de l'Observatoire Royal !

Modifié par cceeddrriicc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être faire un petit dessin à l'aide d'une capture d'écran de stellarium en plaçant les point lumineux où tu penses les avoir vu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je vais trouver un peu de temps pour faire cela.

Par ailleurs, comme tu le suggérais Den, j'aurais voulu observer le lendemain dans le même créneau. Malheureusement le ciel était couvert et il ne s'est dégagé que ce soir... mais je n'ai rien vu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de tomber sur ce sujet un peu par hasard.
Il se trouve que j'ai observé un phénomène assez similaire, mais pour moi les sources lumineuses étaient clairement en mouvement.
Cela s'est passé dimanche 8 juillet, en Lot-et-Garonne, aux alentours de 22h44.

J'ai repéré à proximité d'Arcturus 3 satellites, espacés de quelques degrés les uns des autres, à peu près aussi brillants qu'Arcturus, et se déplaçant lentement vers le nord.
Ils se sont éteints rapidement l'un après l'autre, un peu comme des satellites Iridium.
Il m'est déjà arrivé de tomber sur un trio de satellites aux jumelles, mais je n'ai jamais vu un tel trio aussi brillant !

J'ai recherché sur l'application Satellite Safari (qui s'appelle maintenant Orbitrack), et je n'ai rien trouvé. J'ai supposé qu'il s'agissait de satellites militaires non répertoriés, et je n'ai pas cherché plus loin.

Serait-ce le même phénomène que nous avons observé ? Peut-être que le déplacement des satellites, bas dans le ciel, était suffisamment lent pour ne pas être facilement perceptible, alors que moi je les ai observés beaucoup plus haut, et donc avec un mouvement apparent plus grand…
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Wargentin a dit :

J'ai repéré à proximité d'Arcturus 3 satellites, espacés de quelques degrés les uns des autres, à peu près aussi brillants qu'Arcturus, et se déplaçant lentement vers le nord.

On observe assez souvent des flares plus ou moins forts de formations de satellites.

J'en ai vu d'un duo de Noss l'année dernière et un trio de yaogan nous avait fait nous creuser la tête, il y a quelques années : https://www.webastro.net/forums/topic/116785-quest-ce-donc/?do=findComment&comment=1719483

Effectivement suivant la hauteur, il peuvent parfois être assez lents et on se focalise plus sur la luminosité que sur un déplacement éventuel mais Cédric semble assez sûr de l'immobilité des flares.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les liens @den, très instructifs.
Du coup, j'ai essayé Calsky, mais moi non plus je n'ai pas trouvé de trio concernant mon observation. :?:
De plus, les triplets Yaogan semblent avoir une orbite inclinée à 63°, ce qui a priori ne correspond pas à ce que j'ai observé. J'ai vraiment eu l'impression que ces trois satellites suivaient une orbite polaire.

Modifié par Wargentin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/07/2018 à 16:18, Wargentin a dit :

Du coup, j'ai essayé Calsky, mais moi non plus je n'ai pas trouvé de trio concernant mon observation. :?:

Il y avait le triplet de yaogan 25 qui se promenait vers Arcturus pile à cette heure.

le yaogan 25C est fléché, les A et B sont les deux traits parallèles à un peu à droite.

yaogan25.jpg.3612347f7f18acee8586e3ab9cef0dd3.jpg

 

 

Faudrait que HA ou Calsky nous fassent des prédictions de ces flares, car maintenant qu'on aura plus les iridium, on va avoir du mal à épater les badauds :be:

la nouvelle génération d'iridium produit aussi des flares, mais pas encore prévisibles pour l'instant(certains y travaillent) et moins intenses que les anciens.

Calsky prédit les flares des satellites Metop en plus des iridiums, mais il ne sont pas nombreux.

 

Modifié par den

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, den a dit :

Il y avait le triplet de yaogan 25 qui se promenait vers Arcturus pile à cette heure.


Tiens donc ! Et pourquoi je n'ai pas vu ce trio sur Calsky ? Le site changerait-il ses résultats selon la tête de l'utilisateur ?

Bon, en fait c'est presque le cas :) . Je me suis souvenu que lors de la première utilisation, il fallait renseigner le niveau de connaissances en astronomie. J'avais choisi "Hobby astronomer".
Je suis donc allé dans le menu Setup, pour sélectionner cette fois "Astronomer", et comme par magie, le trio Yaogan 25 est apparu, à l'endroit et à l'heure exacts où je les ai observés !
Il n'y a que la direction qui ne correspond pas exactement à mes souvenirs, mais comme je ne suis pas certain à 100% sur ce point, pour moi il ne fait aucun doute que c'est bien ces satellites que j'ai vus.
Mon problème est donc résolu. Merci @den   ;)

Fort de cette victoire, j'ai essayé la même chose en rentrant les paramètres donnés au début par @cceeddrriicc . Bingo ! Le même triplet Yaogan est passé à droite de Jupiter, à peu près à l'heure dite.
Les satellites Yaogan 25A et 25B sont même passés exactement aux coordonnées mentionnées (14h29m ; -10°), à 23h21m12s et 23h21m32s respectivement. Le satellite Yaogan 25C quant à lui est passé plus près de Jupiter.
La correspondance me semble trop forte pour chercher une autre explication.

J'avais bien du mal à accepter l'hypothèse des satellites géostationnaires. Si vraiment certains d'entre eux produisaient des flashs presque aussi intenses que Jupiter, cela se saurait depuis longtemps.
Et puis ça ne colle pas non plus avec une formation en triangle. Les satellites géostationnaires doivent se trouver dans le plan équatorial, pour rester immobiles par rapport à la Terre. Ils sont donc forcément alignés, comme sur la vidéo postée plus haut. Si l'un d'eux se trouve au-dessus ou en-dessous de ce plan, cela veut dire qu'il oscille de bas en haut par rapport à la terre, et donc qu'il n'est pas géostationnaire. Cela n'aurait aucun sens.
Enfin, une variation d'intensité rapide me semble incompatible avec un éloignement de 36000 km.

Donc pour moi, c'est bien le même trio que nous avons vu, la surprise et la beauté du spectacle perturbant quelque peu la précision des observations.

Modifié par Wargentin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, les yaogan 25 passaient aussi par là et seraient de meilleurs candidats pour des flares puissants.

Je m'étais dit cette nuit que j'élargirais mes recherches ce jour sur l'observation de Cédric.

J'étais plus parti dans ma première recherche sur les géostationnaires du fait des dires de Cédric, flares d'au moins une trentaine de seconde et aucun déplacement(les yaogans naviguent entre 1000 et 1200 km de hauteur et sont plus lent que les satellites en orbite basse à 400 ou 500Km genre ISS  et pourront produire des flares un peu plus long que les iridiums à moins de 800 km).

Les yaogans ont aussi 5 minutes d'avance environ sur l'horaire noté.

Sinon on voit sur la carte du coin qu'il y a pas mal de géostationnaires(traces courte plus ou moins horizontales) au dessus et en dessous du plan idéal et ils oscillent effectivement. Ce sont quelquefois des morceaux de lanceur ou des satellites désactivés, mais il y a aussi pas mal de satellites qui doivent rester stables en longitude sans avoir forcément besoin d'une position très précise.

Cédric nous dira ce qu'il en pense ...

 

triojupi.jpg.653257ebf2fb6cbbd7108f27c74c1979.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Vendredi 13, j'ai également reçu une réponse de l'Observatoire Royal de Belgique. Un de leur contact (un amateur éclairé spécialiste en observation de satellites artificiels) confirme l'observation.  La réponse dit, en substance :

 

"Nous avons trouvé une réponse à votre observation. (...) Elle vient d'un de nos contacts, un astronome amateur actif dans le VVS (vereniging voor sterrenkunde) et spécialisé dans l'observation de satellites artificiels. D'ailleurs, il pense que vous en avez justement observé plusieurs. (...) Voici les résultats issu du programme Guide 9 (...) avec les paramètres suivants :

Date = 2018-07-05 TU = 21:26
Coordonnées géographiques de Braine-le-Château :
Longitude = 50 ° 41 '(= N50.6833) Latitude = 4 ° 16 (= E 4,2667)
Zone de recherche :
Coordonnées célestes : RA = 14h29m32,38s, dec = -10 ° 03'00.7 ". Zone de recherche
Utilisation de paramètres orbitaux datés du 2018-07-05.

En simulant la zone de recherche de 23:16 jusqu'à 23:26 est trouvé à 23:21:02 le triangle décrit par l'observateur. Ce moment est celui où le satellite le plus à gauche se trouvait sur le prolongement de la ligne entre l'étoile alpha Librae et Jupiter.

Les satellites concernés sont (appellation internationale et nom) :

2014-080A Yaogan 25A
2014-080B Yaogan 25B
2014-080C Yaogan 25C

Leurs paramètres orbitaux sont :
Période de révolution : 107,1 minutes
Inclinaison : 63,4 °
Apogée : 1169 km
Périgée : 1011 km3" (...)

Ce Monsieur précise par ailleurs qu'il a pu observer des flare de deux de ces satellites la semaine précédente dans la même direction. Il est donc convaincu de son identification et je m'en remets à cette explication qui va dans le sens de ce que vous avez mentionné ici également (merci Den). J'étais convaincu de leur immobilisme mais j'ai peut-être été focalisé sur la puissance lumineuse plus que sur le mouvement. Par ailleurs, les positions correspondent. Ensuite,  en fixant trente secondes un point du ciel, je me rends compte que c'est long et mon observation était sans doute bien plus courte. Enfin, j'ai constaté quatre jours plus tard que l'horloge sur laquelle j'ai pris l'heure avance de quelques minutes... Tout colle donc ! 
Ah, j'oubliais, ce Monsieur dit que la fréquence de ces flare semble en croissance et qu'il travaille à présent à la détermination des conditions requises. S'il devait y parvenir je ne manquerai pas de vous tenir informés.
Ouvrez donc l'oeil car je vous assure que le spectacle en vaut la peine !

 

Modifié par cceeddrriicc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien, tout est bon donc,  et effectivement, pas mal de paramètres d'une observation ont souvent tendance à  être "occultés" ou oubliés quand on est face à quelque chose d’inattendu alors que d'autres prennent une proportion exagérée.

Entre position, trajectoire, vitesse, taille, magnitude, heure et durée cela fait pas mal de choses à intégrer et on a vite fait d'en oublier pas mal en route, moi le premier et pourtant sur certains évènement j'ai même une petite checklist, et j'oublie tout au moment de l'observation, comme là par exemple ou de mémoire j'annonce que les divers éléments occupaient un champ de deux degrés alors qu'il en faisait le quart :

 

Mais qu'est ce que ça paraissait grand dans mes jumelles  :be:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.