Jump to content
Simmons156

Setup Astrophoto débutant... mais évolutif

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Voilà quelques mois que je possède un dobson 300/1500 et franchement c'est génial à l'observation. Mais voilà, j'aimerais bien quelques souvenirs de mes sorties. Et dans le sujet de l'astrophoto, il y a tellement d'infos que je me perds.

J'ouvre donc ce topic, qui couvrira pleins de sujets parce que j'ai l'impression qu'en aborder un fait immédiatement déborder sur l'autre.

Le projet c'est donc de commencer à shooter et d'améliorer le setup au fur et à mesure sachant qu'on peut me prêter un peu de matos photo (merci Papa :)). D'ailleurs la plupart des conseils photo que j'évoquerai ici viennent de lui, sachant qu'il n'y connait rien en astro et que ce sont des conseils de photographe de jour.

 

Ce que j'aimerais imager : de tout, principalement des nébuleuses, des rémanents, des bulles de wolf-rayet, des galaxies, et un peu de planétaire.

 

Dans l'idée j'aimerais commencer par acheter juste un APN, fixe sur pied pour essayer de choper les grands objets type M42 ou M31. La monture équatoriale viendra dans un second temps, et ensuite encore plus tard, lunette/scope et autoguidage.

 

Donc je vais synthétiser ici où j'en suis dans ma réflexion, les connaissances que je crois avoir sur le sujet, aussi n'hésitez pas à me corriger si je me tromper. L'idée c'est de poser ici le plan de "vers quoi je souhaite aller" pour être sur que je commence avec le bon matos.

 

Et tout logiquement, on va parler en premier de :

 

1/ L'APN. Horizon d'achat : court terme. Budget : environ 600€.

Oui je dis APN, car j'exclue d'emblée les caméras CCD. En effet, je souhaite pouvoir m'en servir également en photo diurne (type photo souvenirs de vacances, genre paysages ou villes, pas grand choses de plus).

Autre contrainte, j'aimerais prendre un Nikon. Mon père ayant un Tamron 200/500 et un Sigma 150/600 pour son Nikon D7000, l'idée c'est de ne rien dépenser en téléobjo (puisque ceux là sont disponible et qu'avoir mon propre téléobjo ne m'intéresse pas trop si je pars ensuite sur une lunette ou un scope).

 

a/ Le choix de l'appareil.

Alors là mon père me conseille fortement de partir sur un plein format. Mais quand je parcours le forum, je vois de tout.

Avez-vous quelques modèles à me conseiller ? Mon père encore lui, me dit qu'un D7000 est déjà pas mal (bien que ça soit un APS-C) pour un premier appareil, d'autant que son filtre IR est assez permissif. J'ai d'ailleurs vu un thread ici le confirmant :

 

Quels sont les critères à prendre en compte pour un APN polyvalent finalement ?

 

b/ Le défiltrage.

Il semblerait que seuls les défiltrages partiels et Astrodon permettent de garder un APN en mesure de faire de la photo diurne (AF notamment), moyennant une balance des blancs personnalisée. Et donc en pratique, passer de la photo diurne à la nocturne se fait il facilement ?

Pour les possesseurs de Nikon défiltré, j'ai cru comprendre que cette opération faisait perdre la protection anti-poussières. Mon père me dit que cette protection est quasi inutile et qu'un nettoyage annuel chez un pro fera l'affaire. Qu'en pensez vous ?

En partant sur un D7000 par exemple, qui a l'air de sortir des résultats sympas, est ce que cette opération peut attendre et peut-être qu'il vaut mieux investir plus rapidement dans la monture ?

 

 

Ce qui me fait passer au sujet suivant :

 

2/ LA MONTURE. Horizon d'achat : d'ici 6 mois. Budget : 600/700€

Je pense finalement que c'est l'élément le plus simple à choisir, il sera surtout question de poids supportés en Astrophoto et de précision de suivi.

Encore une fois, l'idée c'est de préparer l'avenir, donc je fais volontairement l'impasse sur une Star Adventurer, qui, pourtant, pourrait être vraiment cool avec l'APN seul.

 

a/ EQ-M 35 : Elle m'a l'air vraiment pas mal, Go-To, port d'autoguidage, elle tient 10kg (ce qui permet de fixer un tube raisonnable ou une lunette + l'autoguidage).

b/ Une autre ? Genre EQ5 ? Elle est un poil plus chère et semble moins polyvalente et plus lourde... Vos avis ?

 

Le but étant d’être prêt pour accueillir ensuite un tube, ce qui m’amène au dernier point :

 

3/ LE TUBE OPTIQUE Horizon d'achat > 1 an. Budget : 300/400€

Là, la question n'est pas tant de décider tout de suite lequel je vais choisir, mais plutôt de valider que les 2 propositions sont pertinentes pour mon projet et cohérentes avec la monture.

J'ai l'impression qu'avec une lunette 80ED ou scope 150/750, j'aurai largement de quoi faire pour plusieurs années. Par contre en termes de performances photo, je suis un peu sec, donc si vous avez un retour d'expérience, je suis preneur. Est-ce suffisant ? Ou clairement sous-dimensionné ? (je demande ça car ça influera sur le choix de la monture et le budget en général).

A cette heure, c'est la lunette qui a ma préférence, pour des raisons d'encombrement, mais j'ai bien conscience que ça ne peut pas être le seul critère.

 

Je laisse les autres sujets type autoguidage et filtres volontairement de côté pour l'instant, je pense que ça pourrait faire l'objet d'un point 4/, mais c'est moins d'actualité et moins impactant en termes de choix à faire pour démarrer.

 

Bref selon vous, est ce que tous ses choix sont cohérents, pertinents, bien adaptés ? Est ce qu'on peut faire aussi bien pour moins cher ? Ou est ce que pour pas grand chose de plus je peux faire beaucoup mieux ? Est ce que j'ai oublié quelque chose ?

 

Voilà merci à tous pour votre temps, vos conseils et recommandations qui m'aideront (et probablement d'autres) à y voir plus clair.

 

Ben

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Welcome dans ce monde merveilleux 😁

 

Je me permets de répondre simplement pour la monture, il semblerait que la nouvelle Explore Scientific iEXOS-100 PMC-8 soit un bon compromis pour ton projet, capable de porter 7kg donc largement suffisante pour de la photo au réflex. Peut-être moins capable que la EQ-M 35 mais aussi beaucoup moins chère (trouvable à 399€ apparemment). Je ne l'ai pas testée mais je t'avoue qu'elle m'intrigue, et elle pourrait sans doute supporter des lulus légères de 60 ou 70 si tu choisis d'évoluer par la suite.

My 2 cents 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peu de retours sur la EQ-M 35. Sa capacité de 10kg semble cependant exagérée.

Le consensus actuel dirige vers une EQ-5, voire une HEQ-5, pour les tubes que tu as préselectionnés.

Concernant les tubes, la qualité sera au rendez-vous avec les correcteurs associés (réducteur/aplatisseur de champ pour la lunette, correcteur de coma pour le télescope).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, bienvenue sur WebAstro! 🙂

 

Il y a 21 heures, Simmons156 a dit :

cette protection est quasi inutile et qu'un nettoyage annuel chez un pro fera l'affaire.

Mieux encore, c'est de le faire soi-même tous les trois mois, ce qui n'est pas bien compliqué: https://www.micro-tools.de/en/Sensor-Cleaning-Tools/Kits/1-6x-Sensor-Size/The-Dust-Patrol-Sensor-Cleaning-Kit-w-12x-Alpha-Swabs-APS-C-Gamma-Fluid-Micro-Fiber-Cloth.html

 

Il y a 21 heures, Simmons156 a dit :

En partant sur un D7000 par exemple, qui a l'air de sortir des résultats sympas, est ce que cette opération peut attendre et peut-être qu'il vaut mieux investir plus rapidement dans la monture ?

Le D7000 est formidable, mais il date un peu. Les meilleurs APN polyvalents diurne/astro sont ceux qui ont un capteur 'BSI', plus sensible à la lumière. Cela dit, le D7000 reste un bon achat, surtout en occasion.

 

Le défiltrage n'est à mon avis pas une priorité. La monture est bien plus importante. Tu dois bien être conscient que le défiltrage ne sert que pour:

 

nébuleuses - seulement pour les nébuleuses rouges

rémanents - non pour la plupart

bulles de wolf-rayet - seulement pour le proche IR

galaxies - non (le défiltrage complique le traitement)

planétaire - non

 

J'ajoute dans ta liste deux types d'objets que tu as oubliés:

Amas d'étoiles ouverts - non

Amas d'étoiles globulaires - non

 

Et comme la plupart des APN récents laissent passer pas mal de proche IR, le défiltrage devient moins critique. La preuve: 

 

 

Il y a 21 heures, Simmons156 a dit :

EQ-M 35 : Elle m'a l'air vraiment pas mal, Go-To, port d'autoguidage, elle tient 10kg (ce qui permet de fixer un tube raisonnable ou une lunette + l'autoguidage).

C'est une version 'habillée' des montures classiques EQ3 Pro Goto. C'est trop juste pour un petit télescope newton, genre 150/600.
Attention, dans les 10kg de charge annoncés (de façon très optimiste par les Chinois eux-mêmes)  il y a déjà 3 ou 4kg de contrepoids. Reste plus grand-chose pour le télescope, l'APN, les câbles, les chauffages, le correcteur, l'optique d'autoguidage, la petite caméra d'autoguidage, le laser de pointage, etc.

Tu dois être conscient qu'une monture chinoise ne permet pas un suivi suffisamment précis sur plusieurs minutes quand on utilise un télescope. Ce n'est possible qu'avec l'autoguidage (surcoût de apd. 150€).

Les montures capables d'une précision de l'ordre de 1" (arcsec) sur une ou deux minutes coûtent une fortune (voir les '10micron').

 

Il y a 21 heures, Simmons156 a dit :

J'ai l'impression qu'avec une lunette 80ED ou scope 150/750, j'aurai largement de quoi faire pour plusieurs années.

Un 150/750 c'est déjà fort lourd et encombrant. Par ailleurs, la focale est trop courte pour la majorité des galaxies (faudrait un 200/1000 au moins).

Les objets que tu as cités ont tous des tailles très différentes. C'est comme si tu disais que tu cherches une voiture à sept sièges cuir pour faire du ralllye, du transport de pallettes, avec un compartiment frigo et qui se gare dans un créneau de 4m...

 

Pour les planètes il faut une focale élevée, comme 2500mm.

Les nébuleuses (genre M42, le cœur ou M8) sont de très grands objets. Il faut donc une focale courte (200 à 600mm). Pareil pour les dentelles du Cygne ou M45 par exemple.

Les galaxies sont généralement petites et demandent une focale plus élevée (apd 1000mm)

Les nébuleuses planétaires demandent une longue focale (apd 1500mm serait bien)

 

Bref, tu dois choisir une optique en fonction de la taille des objets que tu veux photographier. Sachant que plus la focale est élevée et plus c'est compliqué et cher. 

N'oublie pas que pour photographier avec un télescope (miroirs ou lentilles), il faut aussi un correcteur (±200€ selon le modèle).

 

Il y a 21 heures, Simmons156 a dit :

Mon père ayant un Tamron 200/500 et un Sigma 150/600 pour son Nikon D7000

Et pourquoi tu ne débuterais pas bêtement avec un objectif photo? Il doit bien aussi avoir des objectifs à focale fixe? Genre 50mm ou 135mm?
Pour imager pas mal d'objets 'vedettes' du ciel, c'est idéal: les dentelles, la constellation d'Orion, la Voie Lactée autour de M8, les nébuleuses proches d'Antarès, la région des Pléiades,...

Avec une focale courte on peut même se passer de l'autoguidage et une monture genre EQ3 ou EQ5 motorisée suffit largement. 😉

 

Si tu ne crois pas qu'un objectif photo peut donner de belles images en astro, regarde ça : 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/11/2019 à 14:15, Simmons156 a dit :

J'ai l'impression qu'avec une lunette 80ED

Tu n'as pas eu trop de réponse sur la lulu, je m'y risque. Je possède une 80ED SW et j'en suis très content. Elle permet de photographier la plupart des cibles, et de faire du grand champs, après c'est une histoire de goût. 

 

Je doute fort que tu sois limité avant plusieurs années, le temps de bien approfondir le sujet. Et d'après plusieurs avis, certains confirmés continuent d'utiliser celle-ci. Après tout est toujours relatif, c'est pas une takashi. 

 

Mon avis n'est pas très objectif étant donné que j'en possède une, mais pour l'instant j'ai vraiment pas à m'en plaindre, même en visuel, le piqué est impressionnant, mais bon tu as dob 350...

 

Concernant la monture, j'ai opté pour la NEQ5 qui pour l'instant répond aux exigences, mais pas de retour sur le long terme, je ne l'ai que depuis fin aout. Penses quand même à l'autoguidage si tu envisages des longues poses (par contre on dépasse ton budget). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wouah, franchement top, merci à tous pour vos contributions !!!

 

Je commence à y voir plus clair en fait.

Le 12/11/2019 à 10:44, OrionRider a dit :

Et pourquoi tu ne débuterais pas bêtement avec un objectif photo? Il doit bien aussi avoir des objectifs à focale fixe? Genre 50mm ou 135mm?

Oui c'est certain il en a d'autres (alors je ne connais pas la liste, il m'a surtout parlé de ses longues focales), c'est pour ça qu'il me pousse vers le Nikon (haha je pense avoir piqué sa curiosité :D). Mais oui le D7000 a l'air de donner de super résultats, je viens de voir ta galerie Astrobin, c'est bluffant !!

 

C'est vrai que ça peut être pas mal pour se faire la main, bien appréhender la technique d'imagerie puis de traitement.... Du coup je vais reconsidérer l'option Star Adventurer ou l'explorer Scientific que mentionne Schott_X. En vrai j'avais du mal à imaginer que ça puisse suffire, mais les thread que tu as reposté ici me montre bien que c'est possible et que les résultats peuvent être extra !

 

Le 12/11/2019 à 10:44, OrionRider a dit :

Pour les planètes il faut une focale élevée, comme 2500mm.

Les nébuleuses (genre M42, le cœur ou M8) sont de très grands objets. Il faut donc une focale courte (200 à 600mm). Pareil pour les dentelles du Cygne ou M45 par exemple.

Les galaxies sont généralement petites et demandent une focale plus élevée (apd 1000mm)

Les nébuleuses planétaires demandent une longue focale (apd 1500mm serait bien)

Effectivement et je commence à comprendre pourquoi l'astrophoto est réputée pour donner des sueurs froides aux banquiers. C'est qu'un setup "polyvalent" n'existe pas...Et j'ai d'ailleurs pu le constater en jouant avec Stellarium, en reproduisant le capteur du D7000 et différentes focales. Il en faut tout un panel en fonction des différents objets. Raison de plus pour commencer petit et si besoin passer quelque chose de plus perfectionné plus tard.

 

Autre question que je me pose du coup, c'est sur la magnitude maximale d'un objet que l'on peut imager. En visuel, on sait que pour un diamètre donné, on ne pourra pas dépasser une certaine limite. Mais en photo ? Y'a t il une limite analogue ? Ou bien existe-t-il une règle ( en fonction de l'ouverture et de la magnitude peut être?) qui donne une idée du temps d'exposition (total) minimum pour avoir un résultat ? Et peut-être un temps au dessus duquel le gain sera négligeable ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Simmons156 a dit :

Autre question que je me pose du coup, c'est sur la magnitude maximale d'un objet que l'on peut imager. En visuel, on sait que pour un diamètre donné, on ne pourra pas dépasser une certaine limite. Mais en photo ? Y'a t il une limite analogue ? Ou bien existe-t-il une règle ( en fonction de l'ouverture et de la magnitude peut être?) qui donne une idée du temps d'exposition (total) minimum pour avoir un résultat ? Et peut-être un temps au dessus duquel le gain sera négligeable ?

En règle générale, tu peux photographier tout ce que tu vois ou que tu 'devines' dans ton Dob. La magnitude n'est pas un critère exclusif mais on peut dire que la majorité des objets jusqu'à Mag 10 sont accessibles.

Si tu veux imager une galaxie lointaine et qu'à l'endroit prévu tu ne vois rien du tout dans ton Dob, alors il y a de grandes chances que la photo ne sera pas fameuse. Mais si c'est M33, c'est parce qu'elle est tellement grande qu'elle dépasse du champ du Dob. Avec Mag 6, c'est une belle cible à photographier au téléobjectif. 😉

 

De nos jours la règle pour une bonne exposition est simple : c'est le temps de pose global qui compte. Le temps de pose unitaire est moins important. Avec la majorité des APN modernes, tant que tu restes entre 30" et 120" c'est OK.

Moins que ça et tu vas avoir des soucis pour traiter le (trop) grand nombre d'images, en plus de faire souffrir le déclencheur de l'APN.

Plus que ça ne sert à rien et ça cause des problèmes de qualité de suivi.

 

Il n'y a pas de 'gain négligeable', c'est purement mathématique : chaque fois que tu doubles le temps de pose total, l'image est 2x meilleure (le rapport signal/bruit double). Donc une heure de poses donne une image 2x meilleure que 30 minutes. Après ça pour doubler la qualité il faut passer à 2h, puis 4h, puis 8h, 16h, etc.

Pour une belle image à l'APN sous un ciel moyennement bon, compte qu'il faut au moins une nuit complète. Sachant qu'on peut combiner des images capturées sur plusieurs nuits ; il ne faut pas forcément les prendre en une seule session.

Par exemple, si la météo annonce trois belles nuits à la période sans Lune, tu peux imager trois sujets différents chacune des trois nuits, pour obtenir au final trois images de chacune 3x3h. De toute façon, la majorité des objets à imager ne sont bien placés dans le ciel (assez haut, pas cachés par des arbres, pas en direction d'une grande ville, etc.) que pendant quelques heures par nuit. C'est aussi intéressant de ne pas devoir retourner la monture équatoriale au passage du méridien, ce qui nécessite de recadrer l'image. A ce moment, tu passes à un autre objet mieux placé. Tu continueras le premier objet la nuit suivante.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est ça, en fait le ratio signal/bruit augmente en fonction de la racine carré du temps de pose.

Chaque objet et situation étant différents, il faudra se baser sur l'expérience (merci Astrobin :)) et décider du temps de pose de manière empirique, sorties après sorties.

Et effectivement, si ce n'est pas suffisant, rien n'empêche de refaire une session et en rajouter si la première série n'est pas satisfaisante.

 

En revanche j'avoue que je n'ai pas compris ça :

 

Il y a 12 heures, OrionRider a dit :

C'est aussi intéressant de ne pas devoir retourner la monture équatoriale au passage du méridien, ce qui nécessite de recadrer l'image.

 

Quel est donc ce passage de méridien qui nécessite de retourner la monture ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être complet, quand on image à l'objectif on ne doit pas se préoccuper du retournement parce qu'on peut mettre la monture dans la position idéale (contrepoids horizontal) avant de démarrer. Comme ça, on a 12h avant que le contrepoids arrive de l'autre côté. Le pointage de l'APN avec son objectif se fait généralement à l'aide d'une rotule à boule, très pratique.

Exemple: https://www.astrobin.com/48401/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, chouette explication. Le seul truc qui ne colle pas c'est qu'il faudrait écrire 'Pose longue' et pas 'Pause longue'. A moins qu'on soit très fatigué... 😛

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, OrionRider a dit :

A moins qu'on soit très fatigué... 😛

Après toute une nuit de poses longues, c'est fort possible :D

 

Je me pose une autre question.

Quelle serait la différence entre une lunette et un téléobjectif ? Prenons par exemple une focale de 600mm et une ouverture f/6.

En regardant sur Stellarium, visiblement le champ est le même. L'ouverture étant aussi identique, j'imagine que les poses ne seront pas différentes.

Finalement, un objectif serait peut-être plus cher mais bien plus léger et ne nécessiterait pas de correcteur, de bagues allonges, d'autres accessoires nécessaires sur une lunette (donc monture plus légère) ?

 

Y'a-t-il peut-être autre chose que je n'aurais pas pris en compte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2019 à 22:06, Simmons156 a dit :

Quelle serait la différence entre une lunette et un téléobjectif ? Prenons par exemple une focale de 600mm et une ouverture f/6.

La possibilité de monter un correcteur/réducteur sur la Lunette. Les téléobjectifs ont généralement les coins 'pourris' en astro, tout simplement parce qu'en photo diurne ça ne se remarque pas trop, donc la correction des coins n'est pas une priorité.

Avec un correcteur/réducteur non seulement tu peux obtenir des étoiles plus ponctuelles en bord de champ, mais aussi le rapport f/d est amélioré. Certaines lunettes haut de gamme montent jusqu'à f/3.9 avec encore une bonne qualité optique: https://www.ov-optics.be/tlescopes/lunettes-takahashi/fsq-85edx-tube-complet-avec-accessoires?language=fr

 

Aussi, le mécanisme de mise au point est plus précis sur une lunette.

Souvent, les téléobjectifs multiplient les lentilles pour rester compacts, ce qui diminue la transmission lumineuse et le contraste, augmente le risque de réflexions et de défauts optiques.

 

Et puis avec une lunette on peut aussi observer en visuel. 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2019 à 22:06, Simmons156 a dit :

Finalement, un objectif serait peut-être plus cher mais bien plus léger et ne nécessiterait pas de correcteur, de bagues allonges, d'autres accessoires nécessaires sur une lunette (donc monture plus légère) ?

 

Comme OrionRider te l'a dit.

A noter que les optiques des lunettes Takahashi viennent... de chez Canon précisément !

J'ai une FSQ106 (106mm F/5) et j'ai pu tester assez longuement un gros blanc Canon 600mm/4.0.

Déjà à quelques dizaines d'euros près (lol), le prix entre les 2 est quasiment le même (enfin c'était vrai ya quelques années, les derniers modèles ont pris une belle claque niveau tarif !!).

Le diamètre est à l'avantage du Canon (150mm contre 106).

Mais alors le piqué... est largement à l'avantage de la Taka. Et sur la totalité du champ surtout, pas juste au centre.

Le champ sur la Taka est plan sur 88mm, donc tu peux même y monter du moyen-format, alors que les bords du 600 commencent à bien partir en sucette.

Le vignetage d'une part, mais surtout la coma est désastreuse à pleine ouverture sur le 600.

Et c'est quand même couillon si tu dois rentrer un diaph ou 2 pour avoir des bords corrects avec un caillou de ce prix-là !!

La mise au point est assez coton à faire sur le 600 pour avoir une MAP parfaite. 

Sur la FSQ cette mise au point est démultipliée et la crémaillère a une précision de quelques dizaines de microns.

Et puis pas évident de tailler précisément 18 ou 24 lentilles, sur la Taka tu en as 4. Sur des lunettes plus modestes tu n'en as que 2. Bien plus simple au final.

 

Enfin là on parle de cailloux de plus de 6k euros...

Mais le principe reste le même pour des optiques plus modestes.

 

Toutes ces différences expliquent pourquoi en photo astro, on utilise pas plus que ça de téléobjectifs, mais de bonnes lunettes (ou télescopes) bien corrigés.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a tout de même de très bons (petits) téléobjectifs à prix raisonnable pour l'astro, mais pas dans de longues focales. C'est plutôt des optiques pour les grands objets.

Voir par exemple le Samyang 135mm f/2. On le trouve à moins de 400€. A ce prix, impossible de trouver une lunette ED avec son correcteur. Le Samyang marche très honnêtement à f/2 et est très bon à f/3.2!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, je comprends qu'avec beaucoup plus de lentille, il y ait une accumulation au niveau des imperfections de taillage. Et qu'en l’occurrence vu ce qu'on cherche à prendre en photo, ça ressort plus qu'en photo de jour.

 

J'en profite pour faire un petit update du projet, je vais vraiment commencer par de la photo au téléobjectif. Quand je vois ce qu'OrionRider relaie ici, franchement, j'ai largement de quoi faire mes armes :)

Niveau appareil, j'hésite, D7000 (forcément d'occasion) ou D5600.

La monture, je penche vraiment pour l'EQ-M35, surtout pour commencer à l'objectif. Sa légèreté pour voyager avec et le Go-To sont les gros avantages que je lui trouve. Elle pourra même accueillir une lunette dans quelques années.

 

Reste plus qu'à attendre Noël maintenant ;) et à vous partager les premiers clichés !

 

En tout cas vos réponses m'ont bien orienté, merci beaucoup à tout le monde !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2019 à 22:55, Simmons156 a dit :

Sa légèreté pour voyager avec et le Go-To sont les gros avantages que je lui trouve.

Alors, le GoTo pour imager à l'objectif, c'est comme si tu voulais absolument le GPS pour aller acheter ton pain à la boulangerie du coin... :confused:

C'est absolument inutile mais ça pourrait être intéressant pour plus tard, avec une lunette astro.

Pour une lunette, cette monture est basée sur l'EQ3, donc tu seras limité à une 80ED légère.

 

Avec les accessoires (adaptateur photo, contrepoids spécial 1kg, rotule, alimentation), ça revient à presque 1000€! Tu peux trouver moins cher ou plus performant...

Moins cher (ajouter un trépied d'EQ5 pour l'astro avec une lunette): https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p11151_Explore-Scientific-iEXOS-100-PMC-Eight-WiFi-GoTo-Mount---up-to-7-kg.html

Plus performant: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p3800_Skywatcher-EQ-5-PRO-SynScan---equatorial-GoTo-Mount-with-Tripod.html

 

Le 25/11/2019 à 22:55, Simmons156 a dit :

Niveau appareil, j'hésite, D7000 (forcément d'occasion) ou D5600.

Ben le D5600, nettement meilleur pour l'astro: capteur OLFP et plus récent,  écran articulé, commande à distance,...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, OrionRider a dit :

Alors, le GoTo pour imager à l'objectif, c'est comme si tu voulais absolument le GPS pour aller acheter ton pain à la boulangerie du coin...

Bah je le voyais plutôt comme un sacré gain de temps après une MES qui se doit déjà d'être minutieuse, afin de lancer la prise de vue et pouvoir aller faire joujou avec le dob à côté.

D'où la légèreté recherchée puisque j'ai déjà un monstre. Mais dans le fond je suis d'accord, qu'est ce qu'un quart d'heure de recherche quand on va shooter pendant 2h ?

Mais j'ai l'impression que l'immense majorité des montures motorisée (hors monture type star avdenturer) sont quand-même Go-to non?


La EQ5, j'y pensé oui, mais c'est la jungle, j'ai eu l'impression de trouver tout et son contraire en termes d'infos (pec, viseur polaire intégré). Et puis en termes de transport, elle est quand me plus lourde.

 

Finalement, l'EQ M 35, si je n' ai pas encore besoin d'une capacité de charge "importante"  (notamment en commençant au teleobjectif comme tu me l'as conseillé) et que le goto est tres secondaire, autant rester sur du tres simple, genre star adventurer ou NEQ 3.2. Il sera toujours temps de faire evoluer ca plus tard quand j'arriverai a la limite de ce que je peux faire avec. Pourquoi pas l'iEXOS 100 aussi, mais l'absence de viseur polaire pour la mise en station (astroshop m'a confirmé qu'il n'en existait pas) , c'est pas un problème quand même, meme a une focale courte ?

 

Sinon, concernant l'APN :
 

 

Il y a 8 heures, OrionRider a dit :

Ben le D5600, nettement meilleur pour l'astro: capteur OLFP et plus récent,  écran articulé, commande à distance,...

Capteur OLFP ? malgré mes recherches, c'est la 1ere fois que j'en entends parler, de quoi s'agit il ?

 

Le 3e choix que j'ai commencé a envisager, c'est le D7500, mais malgré quelques offres black friday intéressantes, pas sûr que j'ai l'utilité d'un boîtier expert... A moins qu'il ait un capteur beaucoup plus sensible que le D5600, ce qui pourrait justifier l'ecart de prix.

Edited by Simmons156

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 23 heures, Simmons156 a dit :

je le voyais plutôt comme un sacré gain de temps après une MES qui se doit déjà d'être minutieuse, afin de lancer la prise de vue et pouvoir aller faire joujou avec le dob à côté.

 

Au contraire, le GoTo est lent, voir très lent, selon la position de l'objet et la durée de l'initialisation. Il est beaucoup plus rapide de pointer bêtement à l'aide de la rotule. Tous les objets que tu vas imager avec un APN + objectif sont grands, plusieurs fois comme la Lune. Si tu n'as pas besoin de GoTo pour trouver la Lune, tu n'en auras pas non plus besoin pour trouver M45, M42, le Double amas, etc.

 

Il y a 23 heures, Simmons156 a dit :

qu'est ce qu'un quart d'heure de recherche quand on va shooter pendant 2h ?

Tu passeras zéro minutes à chercher mais peut-être quelques minutes à cadrer l'objet de façon esthétique, car on ne voit pas toujours très bien avec le LiveView. Parfois il faut faire quelques poses de 2 minutes pour cadrer.

Après, qu'est-ce qu'un quart d'heure quand on va shooter pendant 8h ? ;)

 

Il y a 23 heures, Simmons156 a dit :

une MES qui se doit déjà d'être minutieuse

Pas vraiment. Pour imager avec un objectif, inutile de se casser la tête.

 

Il y a 23 heures, Simmons156 a dit :

Pourquoi pas l'iEXOS 100 aussi, mais l'absence de viseur polaire pour la mise en station (astroshop m'a confirmé qu'il n'en existait pas) , c'est pas un problème quand même, meme a une focale courte ?

Non, il y a un trou qui permet de faire l'alignement. C'est suffisant pour imager à l'objectif.

Et si on utilise une lunette, l'autoguidage corrige très bien le défaut de MES en plus de l'erreur périodique.

 

Il y a 23 heures, Simmons156 a dit :

Capteur OLFP ?

Je me suis mal exprimé, le D5600 a justement un capteur sans OLPF. Il s'agit du filtre optique qui bloque les UV/IR et qui floute légèrement l'image pour éviter le moiré. Sur les APN à petits pixels, ce filtre est parfois omis, comme ici. Pour en savoir plus: https://www.nikonimgsupport.com/eu/BV_article?articleNo=000006377&configured=1&lang=en_GB

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tes réponses, toujours très précises.

Bon pour l'APN, c'est fait, j'ai quand même opté pour le D7500 :)

 

Et à propos de la monture, si la MES est moins contraignantes sur des focales courtes, la iExos-100 coche du coup pas mal de cases tout en étant très abordable.

 

Pour ceux qui se poserait la question du viseur polaire j'ai demandé à Astroshop qui m'a indiqué qu'Explore Scientific est en train d'en développer un.

Et selon d'autres membres, il ne devrait même plus tarder à sortir :

Le 15/11/2019 à 05:55, ALPHA31 a dit :

4º Toujours en source d’info d’ES, l’annonce d’une sortie imminente d’un vrai viseur polaire, ainsi qu’un adaptateur de la PôleMaster pour cette monture iEXOS 100 dés ce mois de décembre, à surveiller donc ...

 

Je vais donc partir la-dessus et avec ça je pense avoir un setup correct pour débuter sans dépenser un montant astronomique.

 

Merci encore pour tous vos conseils, je posterai mes premiers clichés dès que le temps se dégagera un peu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez :)

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/11/2019 à 14:14, Simmons156 a dit :

dès que le temps se dégagera un peu

Tu veux rire? Tu dépenses ton budget de Noël sur du matos astro; à cause de toi il va faire moche pendant au moins trois semaines! :o

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.