Jump to content
etmo

Tutorial pour faire une COURBE DE LUMIERE.

Recommended Posts

Bonjour,;)

Ce petit tutorial permet d’aborder avec simplicité la photométrie appelée « Time série » et les courbes de lumière obtenues avec cette technique. Pas de formule compliquée, mais au contraire des images et des textes pour expliquer la méthode pas à pas avec un logiciel gratuits IRIS. Pour le tracé de courbe j’utilise Excel de Windob, sont remplacement par la suite open office (gratuit) est possible. Encore une fois le pré-requis en informatique et tableur est réduit. Si vous savez ouvrir des fichiers faire un copier coller et supprime des lignes inutiles, vous maitrisez 100% de ce qui est demandé. La seule condition pour essayer, est de faire une série d’images sur une étoile variable.

Par exemple la “RR Lyr” XZ Cyg ::rolleyes:

 

http://www.aavso.org/cgi-bin/vsp.pl?action=render&name=XZ+CYG&ra=&dec=&charttit le=&chartcomment=&aavsoscale=B&fov=180&resolution= 100&maglimit=11&north=down&east=right&othervars=&c hartid=&Submit=Plot+Chart

 

En lien le tutorial de traitement et le fichier Excel pour le tracer de courbe de lumière :

http://etmor.free.fr/variable/tuto_variable.pdf

http://etmor.free.fr/variable/Obser_BASE.xls

 

J’espère montrer que l’approche scientifique de l’astronomie n’est pas réservée aux ingénieures, universitaires et chercheurs. Donc, faites vous plaisir et découvrez par l’expérience la vie intime des étoiles:wub:.

Pour approfondir de sujet un lien très utile :

La traduction AAVSO guide photométrie CCD

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=143691

 

 

Etmo

Edited by etmo

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour ces liens, je vais essayer de regarder ça

 

cordialement,

 

DanielREUNION

Edited by DanielREUNION

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avis à la population des astronomes !

Pour les personnes intéressé par le sujet des variables et la photométrie en général : à noter que l’assemblé générale de l’AFOEV se tiendra au rencontre ciel et espace. Il y aura des spécialistes de l’estimation visuelle de mesure CCD et APN pour répondre aux interrogations éventuelles.

Le dimanche 9 novembre en salle 6 de 16h à 17h30.

Raoul BEHREND qui s’occupe de courbe rotation d’astéroïde et de courbe de lumière d’étoiles variables pour le compte de l’observatoire de Genèvre fait une présentation de ses travaux en collaboration des amateurs.

Le Samedi salle 3 en fin de journée

URL direct : http://www.afanet.fr/Rce/Amateurs2008.pdf

http://obswww.unige.ch/~behrend/page_cou.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit up, pour la lisibilité du posst à épingler

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli tuto. Mais je décroche sur le passage où il faut sélectionner les 4 références AAVSO. Quand on analyse une étoile variable, vu qu'elle ne change pas de place, pas de soucis. Mais on fait comment pour trouver les étoiles de référence pour un astéroïde, qui se déplace par nature (ils sont pas casaniers ces rigolos) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

c'est un peu moins simple sans référence dans le système standard comme avec les cartes AAVSO.

 

Il faut utiliser un catalogue :

 

-Tycho-2 fourni un B tycho et un V tycho de très bonne qualité jusqu'a 10 ou 11 magnitudes.

 

Conversion en référence standard :

V = VT - 0.090 * (BT - VT)

B - V = 0.850 * (BT - VT)

L'indice de couleur est (B - V)

 

-USNO-B1 pour des magnitudes plus faibles :

 

Conversion en référence standard :

B = B1

R = R1

V = 0.444B1 + 0.556R1

 

L'indice de couleur : B-V = 0.556(B1-R1)

 

Avec les astéroïdes, je pense que l'indice pour les étoiles de références doit être autour de 0.6 = (B-V), donc proche de l'indice du soleil. Un spécialiste des astéroïdes pourrait le confirmer?

 

Etienne ou etmo

Edited by etmo

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut ETMO, et merci pour le tutoral qui m'as permis de faire mes premiers essais en astrométrie hier soir.

 

j'ai quelques questions sur le sujet si certains pouvaient me clarifier certains points:

 

1) la pondération: comment estimez vous les valeurs a mettre dans ce cellules ?

 

2) comment procédez vous si vous n'avez que 2 ou 3 étoiles de comparaisons ?

vous mettez 0 en pondération pour les étoiles qui manque ? ou vous supprimez les valeurs des étoiles concernées ?

 

3) j'image avec un EOS 1200D,

l'image en pleine taille en tiens pas a l’écran complétement sous IRIS.

et en réduisant sa taille, on ne peut pas sélectionner les étoiles.

du coups , comment faites vous pour reconnaitre a coups sur vos étoiles de comparaison

 

4) pour l'essais d'hier je n'ai fait ni flat, ni offset ni dark.

le resultat me donne Algol a 1.86 . cet ecart de 0.2 magnitude peut il etre du a l'absence de prétraitement ?

(edith: aprés nouvelle mesure et calibration sur 4 etoiles données par l'AAVSO je trouve algol a 1,95.)

 

5) comment lire le graph calcul RMS ? et a quoi sert t'il ?

 

6) je n'ai pas trouvé dans le tuto (sauf erreur de ma part) , le moment ou on split l'image pour n'utiliser que la couche verte.

a quel moment le fait on et comment sous iris ?

 

 

 

merci d'avance de vos réponses.

Edited by pinx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce tuto m'a permis de débuter sur une variable gratifiante au vu de sa tres courte période : Voici ma 1ere courbe de lumière sur BL Cam :

 

courbe10.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très sympa cette courbe, bravo ! Ce tutoriel est bien utile, et Iris est toujours un outil de choix pour faire des courbes de lumière, surtout sur des astéroides mobiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut pinx,

 

Puisqu'etmo n'est pas dans le secteur, je vais me permettre de répondre à quelques points.

 

 

1) la pondération: comment estimez vous les valeurs a mettre dans ce cellules ?

De J10 à M10 se trouvent les intensités moyennes mesurées sur les 4 références. En N10, on note l'intensité maximale pour déterminer quelle est l'étoile la plus brillante. Avec ces 4 références, on va construire une super étoile.

La participation de chaque étoile de référence à la construction de la super étoile se fait en fonction de ce qu'elle apportera en terme de flux. On attribue arbitrairement la valeur 1 à l'étalon qui contribue le plus (celui dont l'intensité moyenne est maximale).

Pourquoi il y a un exposant 2 dans les cases J11-M11, je ne sais plus. Il faudrait que je reprenne les calculs à plat. Mais c'est là que se détermine la participation de chaque étoile de référence à l'ensemble de la super étoile.

 

 

2) comment procédez vous si vous n'avez que 2 ou 3 étoiles de comparaisons ?

vous mettez 0 en pondération pour les étoiles qui manque ? ou vous supprimez les valeurs des étoiles concernées ?

Moi j'ai recodé une version de son document Excel pour les cas où je n'ai que 2 ou 3 étoiles de comparaison. Je n'ai pas mis de version en ligne. 'faudra sans doute y songer...

 

 

3) j'image avec un EOS 1200D,

l'image en pleine taille en tiens pas a l’écran complétement sous IRIS.

et en réduisant sa taille, on ne peut pas sélectionner les étoiles.

du coups , comment faites vous pour reconnaitre a coups sur vos étoiles de comparaison

Quand c'est le cas, je prends d'abord une vue dézoomée de mon image et note la position des étoiles de comparaison en passant la souris au dessus d'elles. La position du curseur s'affiche dans la barre d'état, en bas à droite.

Ainsi, quand je suis sur la version zoomée x1, avec des références en dehors du champ, une simple balade avec le pointeur de la souris me permet de savoir toujours où je suis (en regardant en bas à droite) et je retrouve mes étoiles de comparaison.

 

4) pour l'essais d'hier je n'ai fait ni flat, ni offset ni dark.

le resultat me donne Algol a 1.86 . cet ecart de 0.2 magnitude peut il etre du a l'absence de prétraitement ?

(edith: aprés nouvelle mesure et calibration sur 4 etoiles données par l'AAVSO je trouve algol a 1,95.)

L'absence de prétraitement joue sur le résultat final en le faussant.

Pour faire très schématique, imaginons 2 étoiles ponctuelles sur ton capteur. L'une au centre (pas d'atténuation du signal) et l'autre en périphérie (atténuation de 50% due au vignettage).

 

On mesure directement sur les brutes :

Intensité (étoile1) = 2500 ADU

Intensité (étoile2) = 1000 ADU

Sans aucun prétraitement, en mesurant cela, tu te dis que la première est 2.5 fois plus brillante que la seconde. Il y a donc une différence de 1 magnitude entre les 2.

 

Mais si tu soustrais le dark et l'offet (disons 250 ADU en moyenne) et que tu appliques le flat, les vraies intensités de tes étoiles deviennent :

 

Intensité (étoile1) = (2500 - 250)/1 = 2250 ADU

Intensité (étoile2) = (1000 - 250)/0.5 = 1500 ADU

 

La vraie différence de magnitude entre les 2 étoiles vaut donc 0.44, et pas 1.

 

Ici j'ai pris des valeurs qui vont bien pour que la différence soit énorme.

 

 

 

5) comment lire le graph calcul RMS ? et a quoi sert t'il ?

Le graphe RMS donne en gros la variation attendue de l'écart type en fonction de la magnitude pour des étoiles qui ne seraient pas variables.

Tu y vois un point qui représente l'étoile variable et 3 autres qui représentent les étoiles de référence. Si un point n'est pas sur la courbe, cela signifie que l'étoile en question possède une variation propre. Ca donne une indication sur la variabilité des références.

 

 

6) je n'ai pas trouvé dans le tuto (sauf erreur de ma part) , le moment ou on split l'image pour n'utiliser que la couche verte.

a quel moment le fait on et comment sous iris ?

Au moment où le tuto fait une conversion de la séquence CFA en noir et blanc, il faut à la place lancer la commande split_cfa2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce tuto m'a permis de débuter sur une variable gratifiante au vu de sa tres courte période : Voici ma 1ere courbe de lumière sur BL Cam :

 

courbe10.jpg

 

Nickel cette courbe pour un début !

C'est fait avec quel matériel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Econseil pour toutes ces précieuses réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le lien donné dans le tout premier message ne fonctionne plus. SOS !!

 

Merci

 

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.