Jump to content
den

Jumelles stabilisées Canon 10 x 42 IS ED

Recommended Posts

Edit 03/2015 : comparatif 10x42 / 10x30 au post 25 : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=2008458#post2008458

 

Edit 03/2017 : test par Syncopatte de ses nouvelles 12x36 IS III : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=146871

Edit 08/2018 : OrionRider s'est aussi laissé tenter par ces 12x36 ISIII : https://www.webastro.net/forums/topic/162970-jumelles-stabilisées-canon-nikon-fujinon-autres/?do=findComment&comment=2573793

 

Edit 10/2017 : sortie de nouveaux modèles : 10, 12 et 14x32. http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=2482679#post2482679

 

Edit 08/04/2016 : Ayant investi dans un petit adaptateur pour fixer le smartphone sur les oculaires, j'ai fait une vidéo d'un copain de mon jardin derrière les 10x42 (MP4 de 50 Mo), 15 secondes sans stab et 15 avec ;)

www.reto.fr/div/20160408_151612.mp4

 

 

Je possède maintenant depuis près d'un an(2005) des jumelles stabilisées Canon.

Ce fut pour moi un gros investissement, surtout qu'ayant besoin de certaines spécificités, j'ai du investir dans le dernier modèle sorti et donc le plus cher de loin du catalogue : les 10 x 42 IS ED.

 

J'avais besoin de celle ci spécifiquement, car leur principal usage se fait sur l'eau à partir d'un kayak, donc leur étanchéité était une nécessité pour moi(voir mon site page technique pour explications complémentaires : ) .

D'autres nouveautés de ce modèle par rapport à la gamme de canon ont été des plus certains dans ma décision d'achat :

Antichocs !pomoi! .

 

Verres ED à faible dispersion pour une qualité optimum.

Oeilletons rétractables à 4 positions donnant un confort supérieur au porteur de lunette que je suis.

Distance minimum de mise au point de 2,50 m qui m'intéressait aussi du fait de nombreuses observations d'insectes.

Ce sont les plus lumineuses de la gamme, atout certain en animalier.

Au départ vu la stabilisation, un grossissement 12x ne m'aurait pas déplu, mais dès les premières utilisations, je n'y ai plus pensé.

 

A l'utilisation, eh bien, dès le premier regard à travers, j'ai compris que j'avais l'instrument ultime que je recherchais et un an d'utilisation ne m'ont pas fait changer d'avis et je ne crois pas racheter un jour des jumelles non stabilisées.

les qualités optiques ne déparent pas d'avec mes perls escape 8x42 qui étaient excellentes(souvent données comme l'alternative au 1/3 du prix des leica et swaro).

 

Mais dès que vous activez la stabilisation, c'est le bonheur complet.

Une pression longue sur le bouton situé sur le capot en bout d'index permet d'activer momentanément la stabilisation qui stoppera alors dès que vous relâchez.

Une pression brève la mettra en route pour une durée indéterminée . Une autre pression brève l’arrêtera.

Si vous laissez pendre les jumelles au bout de la courroie avec la stabilisation activée, celle ci se coupe au bout de 10s. et dans quelque position que ce soit, elle se désactive après 5 minutes, on repart pour 5 minutes avec une autre pression brève.

 

Dès la stabilisation activée, l'image s'arrête de danser et là vous pouvez vraiment observer. d'ailleurs le mot prend une autre ampleur telle est la différence avec d'autre jumelles tenues à la main. On a vraiment l'impression de multiplier les possibilités de l'instrument.

Avant j'observais un oiseau et ses attitudes, maintenant je détaille son plumage, les couleurs, les moindres caractéristiques physiques, et petits détails qui vont me permettre une identification certaine et souvent une identification individuelle du fait de caractéristiques du plumage et taches sur le bec par exemple pour le martin pêcheur. Petits détails qui me seraient passés inaperçus avec d'autre jumelles.

 

Citation
Edit 08/04/2016 : Ayant investi dans un petit adaptateur pour fixer le smartphone sur les oculaires, j'ai fait une vidéo d'un copain de mon jardin derrière les 10x42 (MP4 de 50 Mo), 15 secondes sans stab et 15 avec ;)

www.reto.fr/div/20160408_151612.mp4

En astro puisque c'est le domaine qui nous intéresse, l'agrément est le même.

J'ai observé il y à fort longtemps avec des jumelles montées sur un pied photo(un gros) et n'y avais jamais prit trop de plaisir car les positions étaient souvent inconfortables, le moindre contact avec les jumelles ou le pied provoquait des vibrations, il fallait observer debout, etc..

 

Là, si on peut observer debout sans problème avec une image totalement immobile en les tenant à la main, le must est quand même d'être assis et l'accessoire complémentaire(et je dirais indispensable) de ces jumelles est le transat modèle standard de base.

Une fois installé, il m'arrive d'y passer 30 ou 40 minutes à observer sauter d'un objet à l'autre, chercher des objets remarquables, larges doubles, groupements ou alignements particuliers, bref la découverte complète et une mise en condition idéale pour ensuite passer au meade 102 qui attent patiemment son tour.

Quand je les utilise de jour, je conserve en général mes lunettes, mais quand j'observe en astro je les retire et après les petits réglages nécessaires je constate un petit gain en confort d'observation.

En parlant réglages, d'ailleurs je dois dire que ceux-ci sont plus pointus que sur mes perl 8x42, mais bien facilités aussi par la stabilisation.

 

L'écartement des oculaires demande à être ajusté précisément ainsi que le réglage dioptrique.

Le réglage de mise au point doit aussi être parfait car si vous observez en bordure avant ou arrière de zone de netteté, le mouvement des lentilles qui stabilisent l'image provoque une petite vibration sensible à l'oeil(mais très légère et disparaissant dès que vous reprenez la mise au point).

 

Les 10x42 que je possède cadrent les hyades au grand complet pour information.

Pour un usage exclusivement astro je conseillerais plutôt les 15x50 ou peut-être les 18x50 qui sont nettement moins chères et aussi perfomantes du point de vue stabilisation mais attention au poids.

En complément d'un télescope pour les avoir toujours autour du cou pendant que l'on observe, les 10x30 sont bien moins encombrantes, légères et restent néanmoins bien performantes.

Les défauts de ces jumelles :

 

Le poids et encombrement relativement important mais qui devient vite insignifiant face au gain de performance.

La nécessité d'une alimentation électrique : deux piles de 1,5 v. Pas méchant, ni trop consommateur, mais il faut en avoir d'avance car trop bête de se retrouver en panne.

Dans ce cas, les jumelles sont bien sur utilisables sans problème mais sans stabilisation.

J'utilise aussi très souvent des accus nimh de 2300 à 2700 mah.

l'alternative sans pile reste un peu chère à mon goût : zeiss 20 x 60 ~5000 €

J'ai acheté les miennes chez technik direkt en Allemagne réputés pour leur service irréprochable et prix très compétitifs, même s'ils ne sont pas toujours vraiment les moins chers : http://www.technikdirekt.de/

Mon vendeur photo ne voulait pas me les faire venir sans une commande ferme.

TD reprend sous 15 jours sans question si cela ne plait pas.

 

On voit que la gamme va de 250 à 1200 €. A vous de faire votre choix.

 

Les tests(en anglais) de Gary Seronik, un fin observateur aux jumelles : http://www.garyseronik.com/?q=node/25

 

Comparatif 10x42 IS / 15x50 IS par Titix : http://astrosurf.com/titixonline/matos-jumelles-canon.htm

titix a dit :
Si je devais attribuer la palme de l'utilisation astronomique à l'une des 2, les 15x50 IS seraient très certainement couronnées dans ce cadre d'utilisation très spécifique mais si je ne devais en garder qu'une se serait les 10x42 IS

 

Denis

 

EDIT 2017 : ces jumelles fonctionnent toujours parfaitement après bientôt 13 ans d'utilisation presque quotidienne, pourrais-je dire et pourtant elle n'ont jamais été ménagées.

C'est manifestement le meilleur investissement optique que j'ai jamais fait.

 

La chaise modifiée pour des heures d'observation confortable ;) :

 

chaise.JPG

 

Edit 2018 : On devient fainéant en vieillissant....

Ma chaise pour jumelles commençant aussi à donner des signes de vieillesse, je l'ai remplacé par sa soeur jumelles qui ne me servait plus beaucoup.

Puis j'ai installée celle-ci sur la base tournante qui me restait de mon ancien siège pour les miyauchi 20/30x77 ( http://www.reto.fr/jumelles/imagepages/image6.html ).

 

Et cela se comporte ma foi fort bien, on peut s'orienter facilement sans avoir besoin de se redresser et déplacer le siège.

Le "rocker" glisse sur 8 patins teflon (en deux couronnes de 5 et 3 patins) pour meubles genre glissdom de 50 ou 60 mm de diamètre. Cinq pieds sous la base de diamètre 50 cm.

 

tel144637.jpg

 

 

 

 

Je n'ai jamais mis de filtres ou caches et n'ai jamais eu de problème.

Pendues au cou, posées lentilles en bas sur la table ou dans leur sacoche dont le fond est très raide, il y a très peu de risques de contact ou d'incident.

Mais je ne sais pas si le sac des 15x50 est fait pareil que celui des 10x42 qui est très bien fait et dispose de sa dragonne ainsi que les jumelles qui en ont une super avec amortissement.

 

Je me suis fait un cache oeilletons intégral avec du tapis de gym décathlon. c'est super pratique vite enfilé et ça maintient un peu les oculaires au chaud quand il fait froid dehors.

 

1042a.JPG

 

 

 

Pour l'astrosolar, styrodur découpé autour des jujus et dépron devant, collés au double face qualité extérieur :

 

104203.JPG

 

Et la super boite de rangement :

 

104204.JPG

Edited by den
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit truc en plus avec ces jumelles : On peut monter des filtres au diamètre 52 mm à l'avant.

Personnellement, j'y monte parfois une bonette grossissante de 1 dioptrie sur une des jumelles ce qui permet d'avoir une distance minimale de mise au point de 70 cm et avec un champ cadré de 7 cm.

Ce montage qui me permet des observations rapprochées et stabilisées d'insectes est aussi un plus de ces jumelles.

Par contre du fait de la distance il n'est pas possible d'utiliser à ce moment les deux yeux, on observe donc que d'un oeil et cela laisse libre l'autre jumelle pour un éventuel évenement plus lointain.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Test très intéressant! En général, j'aime pas trop les automatismes, qui font rarement ce que l'on veut, mais si ça marche, qui s'en plaindra? Sauf le porte-monnaie, bien sûr ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà un post qu'il est bien intéressant....Ca fait un bout de temps que ça me tenterait bien ces binostables et que j'hésite à me demander si par hasard ça ne serait pas gadget électronique complexe, fragile et inutile ou bien un réel plus, et ce que tu dis semble confirmer certaines rumeurs entendues ci et là que ce serait vraiment les jumelles ultimes pour les balades en liberté et à main levée...

 

On trouve des 15X50 autour de 900-950€ (en ligne en France réglo et tout avec la TVA, tout ça...). Ca fait réfléchir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai jamais remarqué de défaut lors de déplacement. Heureusement d'ailleurs car mes petits oiseaux et insectes ils bougent pas mal.

La stabilisation ne corrige pas les déplacements angulaires mais seulement les déplacements latéraux. L'outil humain est assez précis pour compenser les déplacements angulaires, étonnant, non?

 

Ce n'est pas un automatisme mais une fonction supplémentaire et pas des moindres.

Par contre c'est sur qu'il y a de l'électronique et autre, mais là c'est vraiment pour la bonne cause, c'est à dire pour faire quelque chose que l'on ne peut maitriser par nous même et non pour faire à notre place.

 

Les miennes ont subit déja pas mal de sévices car je les utilise comme un outil et non comme un objet d'exposition.

Elles voyagent dans leur sac durant mes déplacement en scooter mais sinon elles sont toujours à mon cou et si elles devaient être fragiles elles seraient déja à la poubelle.

 

Les 15x50 sont à 820 € port compris sur le lien que j'ai mis(site allemand réglo et tout avec la TVA :) )

 

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fort tentant mais cela dépasse fortement mon budget.

 

Heureux aussi de faire connaissance avec quelqu'un qui se passionne pour les autres naturelles merveilles: insectes, passereaux, rapaces etc...et de terrain de surcroît: j'imagine les randonnées en kayak, l'escalade, la débrouillardise, bref, pas un truc de lopettes!

 

Il y avait un test du 10x42 dans AM de décembre, même enthousiasme, même regret: ce n'est pas donné.

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Elles voyagent dans leur sac durant mes déplacement en scooter mais sinon elles sont toujours à mon cou et si elles devaient être fragiles elles seraient déja à la poubelle.

 

Les 15x50 sont à 820 € port compris sur le lien que j'ai mis(site allemand réglo et tout avec la TVA :) )

 

Denis

 

 

Les tiennes c'est les 10X42 "tout terrain"... Les 15X50 sont-elles aussi costaudes ?...

 

 

Sinon, à 820 tout inclus, ça commence à se faire alléchant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne saurais dire au sujet de la fiabilité des 15x50.

J'ai une connaissance sur un forum nature qui a des 15x50 depuis des années apparement sans problème. Le seul dont il m'ai parlé est celui du poids et encombrement, mais il s'en sert principalement pour les oiseaux. En astro dans le transat avec les coudes sur le montants cela se fait vite oublier, et elles ne sont finalement données que pour 1200 g (1030 g pour les miennes et je ne le sens pas).

 

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite mise à jour et complément d'information suite à une discussion où une personne disait avoir encore de petits mouvments parasites malgré la stabilisation sur des 15 x 50.

Jeff pourra peut-être nous en parler aussi. Je n'ai pas eu beaucoup le temps d'essayer les siennes avant que les piles ne rendent l'âme ;)

 

Le système Canon corrige les déplacements parasites latéraux, en vertical et horizontal mais pas les déplacements angulaires.

les déplacements angulaires sont très bien corrigés par nous même( étonnant, non ?? ).

Je peux prendre mes canon et créer de petits mouvements angulaires rapides et cela se verra et rendra l'image illisible malgré la stabilisation.

Cela permet un suivi d'une cible mouvante sans avoir de problèmes de sauts d'image ou autre.

Parfois, en prenant les jumelles il m'arrive, suite à essouflement ou à une mauvaise position ou tenue d'une seule main(je les utilise souvent à partir d'un kayak et il n'est pas toujours dans le bon sens)de mettre un certain temps avant d'arriver à stopper ces mouvements angulaires. Il me faut alors respirer un peu ou mieux stabiliser ma position avant d'avoir l'image immobile.

Il est certain que les 15x50 du fait de leur grossissement supérieur seront certainement plus sensible à ce phénomène.

Et l'utilisation astro (visée debout vers une altitude assez élevée par exemple) doit plutôt l'amplifier que le diminuer.

J'observe le plus souvent assis sur ma chaise astro ou dans une chaise longue et cela n'est alors pas sensible, mais si à l'oculaire du télescope j'attrppe les jumelles et tourne le buste d'un bon angle pour voir la cible, il m'arrive d'avoir encore besoin d'une petite adaptation. Surtout si je ne tiens les jumelles que d'une main pour diriger le laser du télescope vers la cible wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeff pourra peut-être nous en parler aussi. Je n'ai pas eu beaucoup le temps d'essayer les siennes avant que les piles ne rendent l'âme ;)

 

 

Deux mots sur ces sympathqiues jumelles alors... Je précise d'abord que j'ai assez l'habitude d'observer aux jumelles à main levée, avec notamment des 15X70 Oberwerk (fabrication chinoise), donc en principe j'arrive à ne pas trop trembler...mais bon, ça devient vite sportif d'observer un peu longuement un objet énigmatique.

 

Avec les 15X50 IS, bien que lourdes, ça va sans le stabilisateur avec les mêmes limites que les 15X70 (heureusement, parce que les piles de temps à autres, elles sont vides, c'est le défaut de ces jumelles, il faut des piles). Lorsqu'on met le stabilo, miracle, le mouvement de tremblote s'efface devant un doux mouvement de dérive lente sur lequel on prend aisément le contrôle. L'image se pique, des détails apparaissent (parce que l'on peut enfin se concentrer dessus sans avoir à compenser inconsciemment le tremblement). De nouvelles étoiles surgissent...

 

On fatique moins à tenir les jumelles, sans doute parce qu'on est moins crispé, la crispation étant vraissemblablement le réflexe pour limiter le tremblement.

 

Voilà... Je n'ai pas trop fait attention à cette histoire de mouvement angulaire et mon témoignage n'a pas la rigueur factuelle de celui de Den, c'est du ressenti.

 

Je ne me passerais plus de ces jumelles. :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne me passerais plus de ces jumelles. :cool:

 

 

Bonjour,

Je possède une paire de CANON 15x50 stabilisées depuis environ une quinzaine de jour :-)

Je n'ai pas encore eu le loisir de les tester vraiment à fond mais pour l'instant tout ce que j'ai pu lire ici sur ces jumelles semble se confirmer.

J'ai tout d'abord comparé (de jour) la qualité de l'image avec mes vieilles 10x50 SBS et là....... Ooops ! le choc terrible.. L'image des canon est beaucoup plus lumineuse malgré le fort grossissement et surtout beaucoup plus nette, piquée. J'ai l'impressiom de regarder à travers un nuage de fumée (en éxagérant un peu) quand je reprend les vieilles SBS.... Le stabilisateur donne aussi beaucoup de confort malgré un poids important que l'on oublie donc rapidement. J'ai passé un long moment plus tard dans une chaise longue à observer la lune avec une impression de relief que je n'avais jamais eu avant. J'étais en ville cette nuit là et il y avait beaucoup de nuages. J'ai donc hate de tester sur un ciel vraiment sombre pour vérifier si le grossissement important n'a pas d'incidences négatives sur la lumière.

Un peu grosses (et lourdes) pour des jumelles de 50mm, elles semblent en revanche très robustes. La notice précise "All weather" donc pas de problèmes pour observer les oiseaux en Bretagne..

Premier jeu de piles donc pas moyen de confirmer si elles sont gourmandes en énergie. Difficile pour moi en tous cas de les utiliser sans le stabiliiiii ii lisaaa teuuur... Il faudra donc penser à emmener un jeu de piiiiles de rechaaange.

Elles sont vendues avec un étui de protection/transport très pratique mais en revanche pas de bouchons pour protéger les optiques ! Il n'y a que les bouchons de protection des oculaires qui sont fournis. Cela est un peu surprenant pour des jumelles de ce prix.. J'ai donc commandé deux filtres de protection au diamètre 58mm qui viendront se visser à demeure sur les optiques de la même façon que l'on visse des filtres sur un objectif d'appareil photo. Evidemment cela augmente encore le prix...

Questions sous, j'ai acheté les miennes pour 800 euros sur une boutique en ligne Ebay en Angleterre. 8 jours d'attente et aucun soucis. On peut les trouver encore moins cher à condition de commander à Hong Kong ou bien jusqu'à.... 1200 euros chez les revendeurs spécialisés de l'hexagone. Le choix ne manque donc pas.

J'ai longtemps hésité avec le modèle 18x50 stabilisées également, mais le risque de perte de lumière critique pour l'observation astro me paraissait trop important. Comme je ne pouvais pas tester j'ai préférer ne pas prendre de risque. A tester donc les 18x50 pour se faire une idée.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue au club ;)

Tu ne devrait pas regretter ton achat.

Cela fait maintenant plus de trois ans que j'ai les miennes et c'est vraiment dans celle-ci que j'ai eu les plus beaux spectacles animaliers.

Et elles ne sont pas de reste pour l'astro.

J'ai fini par revendre assez rapidement mes miyauchi 20 x77, car elles servaient en fin de compte bien moins que les canon stabilisées.

La robustesse à l'air à toute épreuve, aucun cas de panne répertorié sur cloudy nights ou l'on trouve de nombreux possesseurs de ces jumelles.

J'ai un étui dont le fond est assez raide pour ne pas avoir besoin de caches d'objectif et en usage, je garde juste les cache oculaires pour les protéger de la pluie.

Je déconseillerais les filtres de protection en usage constant surtout en astro, j'ai déja eu de mauvaises surprises (qualitatives) avec ceux-ci.

Enfin, essaie les tiens mais parfois les étoiles ont de droles de formes avec du verre en plus devant des objectifs.

Tu peux trouver des caches-objectifs àclipser en accessoire photo qui s'enleveront et se remettront facilement.

 

J'utilise des batteries rechargeables de 2000 ou 2300 ma et cela donne une excellente autonomie à tarif très raisonable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin, essaie les tiens mais parfois les étoiles ont de droles de formes avec du verre en plus devant des objectifs.

 

J'avoue que je n'avais bêtement pas pensé que du verre en plus pouvait dégrader les images sur un ciel étoilé.. Je suis tombé sur ce post un peu tard, dommage. Je pensais surtout à protéger les objectifs comme on fait avec un appareil photo... Tant pis, c'est trop tard car les filtres sont déjà en commande. Je pourrais toujours les laisser pour une protection diurne et les retirer pour l'astro.. :-(

Merci pour tes conseils en tous cas, je te dirais ce que cela donne quand j'aurais testé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que cela mérite d'être essayé.

Mes problèmes s'étaient posés avec de plus forts grossissements : j'utilisais un téléobjectif de 600 mm de focale ouvert a 8, et avec un adaptateur pour oculaire, j'étais surpris d'avoir des étoiles un peu "cassées".

Puis je me suis rappelé le filtre posé en protection pour la chasse photo en forêt et après l'avoir enlevé, j'ai pu profiter pleinement du spectacle avec des étoiles bien rondes.

Du coup, je n'ai plus jamais remis de filtre et je m'en suit toujours bien porté.

Mais il faut savoir que cela peut se produire et penser alors au filtre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que cela mérite d'être essayé.

 

Bon cette fois mes filtres sont enfin arrivés !

KOOD 58mm UV Lens filter (ebay.. 6.5 euro pièce)

 

Un petit essai donc cette nuit sur les rares étoiles visibles de mon jardin de centre ville.

Ben... la différence est vraiment pas évidente.. J'ai monté démonté et re-monté re-démonté et re..... les filtres une bonne dizaine de fois. Je suis objectivement incapable de faire la différence. J'essairai de nouveau sur un ciel de meilleure qualité pour en être certain mais en tous cas la différence avec ou sans ces filtres uv, si elle existe doit être plutôt subtile.. pour mes yeux en tous cas..

 

Merci en tous cas pour ces conseils.

Vraiment sympa ces 15x50 stabilisées :-) un vrai bonheur.

 

 

Plusieurs essais à présent avec un ciel plus sombre.

Toujours aucune différence flagrante avec ou sans les filtres... Je vais donc les laisser en permanence pour protéger les objectifs.

J'ai réussi grâce elles à trouver pour la première avec des jumelles les galaxies de la grande ourse M81-82. C'est mâââgique !!

La durée de vie de piles est pas terrible. Je confirme aussi. Cela peut sans doute devenir un peu agaçant à la longue si on les utilise souvent :-(

 

--

Share this post


Link to post
Share on other sites

Test de la spécification "antichoc" de mes 10x42 il y a deux ou trois semaines de cela.

Rentrant dans mon atelier pendant une séance d'observation à proximité de celui-ci, j'ai accroché la sangle des jumelles posées sur la table en prenant je ne sais quel accessoire. Les jumelles ont atteri sur le sol béton en chute libre depuis la hauteur de la table sans aucun problème. Le caoutchouc bien marqué à l'endroit du choc (sous le corps des jumelles proche des oculaires) mais aucun dommage perceptible dans le système de stabilisation ou dans les optiques:god2:

 

La spécification waterproof ayant été testée depuis longtemps lors des balades en kayak, Le test commence à être bien complet ;)

Je les nettoie d'ailleurs souvent comme précisé dans le mode d'emploi : Sous le robinet :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:p

J'ai compris maintenant, pouquoi tu avais opté pour les 10X42 denproof, plutôt que les 15X50...:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je profite du coup également de la remontée de ce post pour confirmer après plusieurs mois d'utilisation que le montage de filtres UV (voir plus haut) ne change en rien la qualité des images sur les 15X50.. J'ai fait plusieurs essais sur le ciel étoilé en montant-démontant les filtres, un certain nombre de fois... Jamais constaté de différence. Pratique donc pour protéger les optiques puisqu'en plus les bouchons de protection ne sont pas fournis.

 

-

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis convaincu de la qualité de ces jumelles pour les avoir testées!

j'étais très décidé pour acheter les 10X42 IS, mais 2 jours avant de passer commande, j'ai eu l'opportunité d'acheter au même prix des LEICA DUOVID 10/15X50 alors la balance est passée chez LEICA! pas de stabilisation mais je les utilise en astro à 15 fois sur un monopode MANFROTTO qui comporte à sa base un petit trépied, qui me permet d'observer debout les mains dans les poches jusqu'a une hauteur de 2mètres, Ce qui reste une alternative aux stabilisées.

Un petit accident a provoqué un désalignement de l'optique, retour en Allemagne chez LEICA, réparation, révison, coût: 0 euros port compris;

Merci LEICA, les jumelles ont 4 ans!

Est-ce que CANON aurait fait de même?

A ce niveau de prix, il faut aussi réfléchir au SAV!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci LEICA, les jumelles ont 4 ans!

Est-ce que CANON aurait fait de même?

A ce niveau de prix, il faut aussi réfléchir au SAV!

 

Si je comprends bien, ce serait pratique que l'un de nous fasse tomber ses Canon pour finir de te convaincre d'avoir fait le meilleur choix.. ? :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je les utilise en astro à 15 fois sur un monopode MANFROTTO qui comporte à sa base un petit trépied, qui me permet d'observer debout les mains dans les poches jusqu'a une hauteur de 2mètres, Ce qui reste une alternative aux stabilisées.

 

C'est vrai, ce doit être vachement mieux qu'allongé pendant deux heures dans une chaise longue à passer paresseusement d'un objet à l'autre ou à balayer doucement le ciel pour découvrir plein de petites choses, que ce soit à l'horizontale ou au zénith, et sans sortir les yeux des oculaires pendant souvent des dix ou quinzes minutes d'affilée.

Je t'envie ;)

 

Mes 10x42, je les ai fait tomber d'un mètre de haut, mais pas réussi à les casser :( Dommage pour le test du SAV. Il faudrait que je les lance en l'air peut-être :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non je n'ai pas besoin de me convaincre d'avoir fait le meilleur choix!

j'ai du choisir entre les Canon 10x42 à 1300euros et des LEICA DUOVID 10/15x50 pour 1000euros (valeur neuves 2200euros ) pour ce choix je ne prenais aucun risque , quitte à revendre le cas échéant.

Maintenant je ne comprend pas votre ironie! j'ai simplement confirmé vos dires, à ce niveau de prix les Canon restent le meilleurs choix pour les avoirs testées! Cependant le poids est là, lorsque je vais sur mon site d'observation, j'emporte mon C8 mais pas de chaise longue! on montagne non plus d'ailleurs!

Pour l'observation de la nature aux lacs de la forêt d'Orient, le pied est indispensable, je n'y ai pas rencontré d'ornithologue avec une chaise longue!

Il ne faut pas faire du lombrilisme, et regarder les avantages et les inconvénients!

Maintenant tant mieux si les CANON sont très solides, car elles ne sont garanties qu'un an!

Ceci dit , je conseille toujours à mon entourrage d'acheter des stabilisées!

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lorsque je vais sur mon site d'observation, j'emporte toujours ma chaise longue en plus de mon 350 et de sa chaise dédiée, cela ne pèse pas grand chose en regard du reste et je serais vraiment désolé de devoir m'en passer.

Pour l'observation de la nature le pied est indispensable pour ceux qui n'ont pas de stabilisées et je n'ai jamais vu non plus d'outil plus efficace que ces jumelles pour cet usage ou elles me servent aussi pas mal et sans pied. Depuis que j'ai ces jumelles j'ai même totalement abandonné la photo nature car les jumelles m'en montrent bien plus que je ne pourrai jamais en montrer en photo : http://www.reto.fr/

Mon ironie a été provoquée par l'alternative monopode à trépied / stabilisées.

j'ai utilisé et utilise encore des jumelles sur un grand trépied très stable et je n'y vois pas le centième de ce que je vois dans mes jumelles. On se casse le dos et le cou, les jumelles vibrent dès que l'on touche le pied ou les jumelles que ce soit pour les orienter ou les régler. Cela permet une petite observation rapide en passant mais ne va pas plus loin. Comme quand on observe debout sur un télescope d'ailleurs. Une fois que l'on a testé le confort et l'apport des observations assises, on ne peut plus s'en passer, y compris pour la nature. mon kayak me permet là d'être assis très confortablement et avant d'avoir le kayak, j'avais bien souvent mon petit siège de pêcheur en fonction des secteurs ou j'allais.

Quand aux leica, un possesseur en a fait un comparatif de 10x50 avec les miennes, il y a peu de temps et ses leica étaient en vente de suite après.

Et il n'avait même pas engagé la stab pour ce comparatif.

Le problème de chez eux est que l'on commence par filer le double de leur valeur pour payer la marque et l'après vente, Et même si elle sont garanties à vie, les techniques et modèles evoluent assez vite ici aussi et au bout de quelques années on aura encore envie de changer de modèle donc l'investissement à long terme n'est pas forcément rentable.

 

Envoyé par JP60 dans une autre discussion en 2014 ( http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=122923 ) :

Bjr,

je profite de mon passage pour te donner mon avis, comme pour les tubes et les oculaires, les jumelles j'en ai fait le tour! L'avantage de l'âge!

J'aime la qualité, alors j'avais acheté les LEICA Duovid 10/15X50, donc 2 grossissements 10 et 15. En fin de compte je n'utilisais naturellement que le 15 fois, pour moi 10 fois en astro n'a pas d'intérêt sauf plus de stabilité. Je les utilisais donc que sur un trépieds, avec tous les inconvénients que l'on sait au zenit:rolleyes:! A 10 fois on bouge moins à mains levées mais on ne peut pas observer longtemps, donc trépieds obligatoire! le mieux serait des jumelles avec un renvois d'oculaires à 45 ou 90° sur un trépieds pour pouvoir observer confortablement près du zenit, oui je sais il y a la chaise longue, mais il faut pouvoir l'emporter.

Alors après avoir fait une enquête approfondie, j'ai opté pour les Canons stabilisés, un peu moins piquées que mes Leica mais largement compensé par la stabilisation, vraiment, essayer c'est l'adopter, rien ne peut rivaliser avec ça!

il me restait 2 choix Canon, la 10X42is la plus chère avec une qualité optique supérieure, ou la 15X50 IS, c'est finalement celle que j'ai choisie, comme je ne me servais jamais du grossissement 10 fois en LEICA, et surtout à cause de l'occasion qui s'est présentée, il en passe quelques fois sur les annonces autour des 500 euros.

Un petit commentaire de Nicolas Zanin sur les 10x30 IS
"Ah les 10x30 IS...

Je les ai...et je les recommande.

En diurne, c'est un peu moins pétant que des Leica, mais la stabilisation apporte une telle qualité de vision qu'à mon avis ça compense largement.

 

En astro, étoiles très ponctuelles, bord de champ très propre (plus que les Leica 8x30) grâce au doublet aplanisseur de champ (c'est très rare sur des jumelles), et luminosité équivalente aux perl escape 10x42 (J'ai eu les deux, je les ai essayées côte à côte, les escape sur un trépied).

 

Je pense qu' à ce prix il ne faut pas hésiter "

 

 

Une première lumière enthousiaste des 15x50 par JDMsomme :

Premier contact: génial!

Je vous ferais lundi un post dédié mais: à l'arrivée du livreur la neige a laissé place au... soleil! Sortie dans le jardin: je peux suivre les avions paris londres avec une netteté jamais atteinte en photo avec la lulu (sous le bon angle je lirais surement les marquages, je vois parfaitement la dérive et son motif rouge bien net) , réglages super faciles (inter-pupillaire, dioptrie puis MAP très souple et intuitive).

Sans stabilisation, sur le pied on sent bien que les optiques sont exceptionnelles, la stabilisation ramollit un tout petit peu l'image et étrangement, la décadre un poil en haut à gauche... (?)

Le suivi d'un oiseau ou d'un avion devient possible tout en douceur et avec précision c'est juste scandaleux! La luminosité est exceptionnelle (en regard de mes autres expériences), le piqué est parfait, de sorte que le faible grossissement est juste un avantage car... les détails sont bien là!

Sans lunettes je me sens très bien, mais avec... même pas la peine je vois un timbre poste.

On a l'impression, en terrestre, de regarder de très bonnes photos prises au 300mm, les plans se succèdent et on trouve très vite la MAP sur celui qui contient des oiseaux dans le creux des branches, excellent contraste!

 

C'est juste exactement ce que je cherchais, je suis certain que sur le ciel ça va être un pur bonheur, je vais commander 250 piles AA, une chaise relax chez lafuma, lui faire un rocker, me rouler un gros pétard et adieu monde cruel... :p:);):b:

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lorsque je vais sur mon site d'observation, j'emporte toujours ma chaise longue en plus de mon 350 et de sa chaise dédiée, cela ne pèse pas grand chose en regard du reste et je serais vraiment désolé de devoir m'en passer.

Pour l'observation de la nature le pied est indispensable pour ceux qui n'ont pas de stabilisées et je n'ai jamais vu non plus d'outil plus efficace que ces jumelles pour cet usage ou elles me servent aussi pas mal et sans pied. Depuis que j'ai ces jumelles j'ai même totalement abandonné la photo nature car les jumelles m'en montrent bien plus que je ne pourrai jamais en montrer en photo : http://www.reto.fr/

Mon ironie a été provoquée par l'alternative monopode à trépied / stabilisées.

j'ai utilisé et utilise encore des jumelles sur un grand trépied très stable et je n'y vois pas le centième de ce que je vois dans mes jumelles. On se casse le dos et le cou, les jumelles vibrent dès que l'on touche le pied ou les jumelles que ce soit pour les orienter ou les régler. Cela permet une petite observation rapide en passant mais ne va pas plus loin. Comme quand on observe debout sur un télescope d'ailleurs. Une fois que l'on a testé le confort et l'apport des observations assises, on ne peut plus s'en passer, y compris pour la nature. mon kayak me permet là d'être assis très confortablement et avant d'avoir le kayak, j'avais bien souvent mon petit siège de pêcheur en fonction des secteurs ou j'allais.

Quand aux leica, un possesseur en a fait un comparatif de 10x50 avec les miennes, il y a peu de temps et ses leica étaient en vente de suite après.

Et il n'avait même pas engagé la stab pour ce comparatif.

Le problème de chez eux est que l'on commence par filler le double de leur valeur pour payer la marque et l'après vente, Et même si elle sont garanties à vie, les techniques et modèles evoluent assez vite ici aussi et au bout de quelques années on aura encore envie de changer de modèle donc l'investissement à long terme n'est pas forcément rentable.

 

Sur un point je suis d'accord, LEICA fait payer à l'avance son SAV, et je ne les aurai pas achetées au prix fort, par contre je peu encore aujourd'hui les revendre au dessus de mon prix d'achata, mais ce n'est pas le but!

Par contre je fais de longues observations que je partage avec mon club sur ce monopode qui semble ridicule, mais très efficace, on n'a plus besoin de toucher au jumelles et ça ne bouge pas. Je serai incapable de tenir à bout de bras des jumelles de plus d'un kilo pendant 5 minutes même stabilisées, j'en ai fait l'expérience. En achetant les LEICA, j'avais envisagé la possibilité de changer, mais finalement la manière dont je les utilises (15X) me va très bien, Pour le moment,la stabilisée ne m'apporterai rien de plus.

 

Je pratique également le Kayak de mer, j'utilise un modèle de 5 mètres, 7 compartiments gonflables, je transforme aussi en trimaran, c'est GRABNER.AT qui le produit, il est utilisé fréquemement en Guyanne par les explorateurs.

Voilà pour la petite histoire.

Bonne continuation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la balance les 10x30 font 650g et les 10x42, 1150g

 

Premiers petits essais avec une lune fort gibbeuse.

Déjà le champ mesuré sur des étoiles du cancer 5°30' pour les 10x30 et 6°10' pour le 10x42.

La lune étant bien présente autant en profiter un peu. Elle est déja bien sympathique dans les 10x30 avec pas mal de détails, je retrouve aisément gassendi dans les reliefs environnants, kepler est bien défini et aristarchus émerge doucement au terminateur . Deux très fins liserés bleu et jaune sont visible de part et d'autre de la lune, pas gênant mais bien présents quand même.

Aux 10x42, pas de liseré, pas l'impression d'en voir beaucoup plus en général mais les vues sont quand même plus ciselées et les petits reliefs au dessus d'aristarchus par exemple se définissent bien mieux que dans les 10x30.

Je poursuis ensuite sur les amas m35, 36, 37, qui me parraient identiques dans les deux paires, cela ne reste que des taches floues. Avec la lune, m38 ne se voit dans aucune des deux paires. Ce sera intéressant d'y retourner avec de meilleurs ciels.

 

En passant à M44 par contre, je trouve un changement assez conséquent. Sans distinguer beaucoup plus d'étoiles avec les 10x42, l'amas y est quand même bien plus lumineux et défini que dans les 10x30.

En passant avec les 10x30 sur la nébuleuse de l'eskimo, pas trace de celle-ci et je ne vois que l'étoile voisine(m8,2) en vision indirecte alors qu'elle sort en vision directe avec les 10x42 et la nébuleuse en vision indirecte.

Pareil il faudra y retourner avec un meilleur ciel.

 

Donc il faudra attendre une sortie dans la campagne pour approfondir, mais je suis déjà bien satisfait des 10x30 car avec leur poids et encombrement min,i elles tirent très bien leur épingle du jeu de la comparaison. Je crois que je vais perdre quelques étoiles et nébuleuses planétaires que j'avais l'habitude d'aller taquiner aux 10x42, mais il n'est pas gênant de les garder au cou pendant une soirée d'observation alors que les 10x42 font vite sentir leur présence et que je les pose à proximité plutôt que de les garder au cou.

 

A suivre donc...

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier soir par grosse lune, une petite tentative sur M81 avec les 10x42 et au final je la trouve sans trop de problème mais d'une faiblesse remarquable, pas pu voir m82 et donc je me dis que les 10x30 vont avoir du mal. Eh bien non au final M81 s'y trouvait aussi bien qu'avec le 10x42. Elles m'étonnent de plus en plus ces petites choses.

par contre j'ai réussi à bien situer M38 avec les 10x42, bien que là aussi très faible , et rien vu avec les 10x30.

M38 est constitué d'étoiles de mag supérieure à 9,5 alors que M36 et 37 ont quelques étoiles de mag inférieure à 9 cela donne donc environ la magnitude limite des deux paires.

 

Si en plus les 10x30 me résolvent la double 100 herculis, je vais pouvoir revendre les 10x42...:be:

Je plaisante, les 10x42 ont quand même le petit poil de peps en plus qui fait qu'y étant habitué, j'aurais du mal à m'en séparer.

 

En observation diurne, on a vraiment du mal à trouver une différence.

Un petit test de lecture me donnait la même chose avec un bon éclairage, mais le soir la luminosité ayant bien diminué, les 10x30 ont déclaré forfait à un moment où les 10x42 avaient encore pas mal d'herbe sous le pied.

ces différentes petites choses associées à l'antichoc et à étanchéité plaident en faveur des 10x42.

Les perfs somme toutes assez proches, le poids plume et surtout le tarif nettement plus raisonnable plaide en faveur des 10x30.

 

Il n'y a plus qu'à choisir en fonction de votre usage et de vos moyens :be:

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Den pour ces informations intéressantes.

 

Je pense qu'un jour ou l'autre, je m'offrirai une paire de stabilisées. J'ai eu les 12x36 dans le collimateur il y a un moment (avant de partir sur les fujinon 10x50), mais ces 10x30 ne sont pas loin d'être deux fois moins chères...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite sortie dans la campagne avant hier, mais c'est surtout le télescope qui a travaillé sur les galaxies. On fera des tests plus poussés quand je serais moins en manque de beau ciel et qu'il y aura plus de temps dispo avant l'arrivée de la lune. Juste un petit pointage des 10x30 sur M38 qui sous un bon ciel, sort sans problème et un petit tour rapide vers le triplet du lion, M65/66 sortent aussi très bien mais la troisième ne veut pas. Même pas comparé avec les 10x42... On fera mieux la prochaine fois :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Den,

 

je pensais a m'en payer une paire ces jours ci , a priori les 10*30 question budget et poids et ton test me confirme ds ce choix ;)

 

L'usage principal sera les oiseaux en diurne, et qques balades etoilées de tps en temps.

 

Sur les 10 30, il faut tjrs garder le bouton enfoncé pour stabiliser ou bien cela a changé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.