Jump to content

pancho61

Membre
  • Posts

    359
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by pancho61

  1. Bonjour, Superbe tube et complet en plus. A vue d'œil ( il faudrait une photo de la plaque signalétique), je dirai une lunette du fabricant Eikow ce constructeur fabriquait de A a Z ses tubes jusqu'à son rachat par mizar de mémoire. Probablement un des fabricant les plus anciens au Japon. Bonne observation avec.
  2. Tiens jorris apres que ton voisin a cru que tu avais un barbecue, cette fois ci c'est la roquette pour le lance missile 🤣 https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/2177045722.htm
  3. Ca c'est de l'artisanal!!! Tu m'étonnes, sinon tu peux essayer de la reconvertir en balançoire a pigeon de luxe😁, la petite monture bien sûr pas le pierre Bourge.
  4. Oui c'est assez curieux d'avoir ce montage en natif sur la monture directement, d'habitude c'est sur les anneaux. Le deuxième emplacement est prévu pour fixer un support d'appareil photo fournit dans le kit. Un bon tube, je pense le mettre a dispo dans mon asso il sera parfait pour un débutant.
  5. Une présentation d'une lunette que l'on ne voit pas forcément énormément dans sur le forum même si elle fut importée il y a quelques années. Bonne lecture Carton est une marque ayant eu pignon sur rue dans l'optique, ce fabricant a démarré en temps que fournisseur OEM puis s'émancipe pour finalement produire ses propres optiques dont des lunettes, newton, microscope, jumelles bref tout ce qui touche de près ou de loin a l'optique. Nombreux revendeurs de l'époque utilisaient les doublets, oculaires, etc.. de chez carton pour leur propre modèle de matériel, il n'est donc pas rare d'avoir du "Carton" dans son instrument vintage sans forcément le savoir. Pour bien connaître la marque a travers quelques modèles que je possède, je n'ai quasiment jamais été déçu. Il est difficile de citer tous les re-badgages de l'époque mais en France ce modèle a été vendu sous la marque Lumex. Le modèle présentait aujourd’hui représente le haut de gamme du catalogue de 1969 pour les 60mm. La T630 est une lunette de diamètre 60mm avec une focale de 1000mm nous donnant un ratio de 16,6, ratio qui si l'optique est bien construite permet de s'affranchir quasiment totalement du fameux chromatisme qui peut entacher les achromates classiques. Même si cela reste un diamètre de 60mm, il est toujours étonnant de voir ce que l'on peut retirer de ce diamètre quand il est bien fait. Pour l'histoire, les années 60/70 représentait l'âge d'or de l'optique japonaise, les exportations tournaient a plein régime et le savoir faire des mini ateliers polisseurs de verre étaient très développé. Les optiques de cette période sont souvent excellentes, cela reste a prouver ( en cours) mais il est probable que les doublets de cette période surtout dans les haut de gamme recevaient une finition "main" pour permettre de gagner le petit plus d'état de surface transformant ainsi un instrument bon en excellent sans diffusé ou autres problèmes liés a la fabrication du verre. Page du catalogue de 1969 => Prix de vente 53000 yen soit environ 420 euros pour l'époque. L'instrument que j'ai reçu est quasiment neuf et complet ce qui est une chance au vu des 53 printemps de la belle, haut de gamme oblige Carton fournit avec tout les accessoires possible et imaginable en incluant une petite boite de rangement pour les oculaires, RC et le redresseur terrestre (la petite touche ). L'ancien propriétaire étant probablement un peu maniaque, j'ai récupéré le carton de vente de l'époque. L'information est très utile car cela me permet de dater assez précisément l'année de fabrication de la lunette par rapport au prix dans le catalogue de vente. Le colis est assez classique, carton avec un moulage polystyrène petit bémol point de boite en bois ce modèle mais bon cela n'est pas gênant d'autres constructeurs utilisent ce type de packaging ( SYW, Vixen etc...). Dans le paquet: - Lunette - Monture + barre + CP + deux flexibles - Trépied + triangle - Boite de rangement avec 3 oculaires + rc prisme + renvoi coudé terrestre - Kit solaire - Chercheur 10X30 + oculaire ramsden 22mm - Support appareil photo pour la monture Poids du colis 12kg Le carton de vente et la documentation. La marque ajoute un mini guide de l'astro ( en bas a gauche) , ce guide permet une première approche sous forme didactique de l'astro. La monture: Je ne porte pas dans mon coeur les vieilles montures japonaises souvent tremblantes tuant parfois littéralement une séance d'observation mais Carton est une marque qui déroge a cette règle. Leurs montures sont bien conçues, très légère avec un bon amortissement des vibrations pourvu que l'on monte des flexibles relativement court. La monture de la T630 est un grand classique de chez eux, elle a probablement été introduite en même temps que cette série de lunette puis utilisée pour toutes les petites lunettes jusqu’à ce que le fabricant décide de quitter le monde de l'astro amateur ( environ 1989 ) , elle est présente sur ma mini-6. Carton mini-6 avec sa monture de voyage et son sac. La conception est assez moderne, proche de ce que l'on pourrait trouver maintenant du moins dans l'apparence. Lorsque l'on ouvre l'axe DEC, on retrouve le classique bloc écrou avec son maneton pour les mouvements fin ( mercy lyl pour le nom de la pièce je ne connaissais pas) les mouvements sont très fluide sans point dur idem pour l'axe AD. La monture a contrario d'autres fabricants ne possède pas de vis bloquant l'azimut, le serrage se fait par un écrou piégé dans le corps de la monture ( clé dans le paquet) c'est très efficace une fois verrouillé cela ne bouge plus. La lunette: Avec un poids de 2kg le tube est un poids plume, la mécanique est assurée par un PO classique crémaillère très fluide sans aucun point dur. Le format est au 36.4mm, l'adaptateur est très similaire au tak avec un serrage annulaire tout en bakélite c'est résistant mais cela fait un peu cheap. La conception de l'adaptateur est un peu curieuse, il assure un tirage assez long de 8 cm pour permettre la MAP avec le couple classique RC24,5/oculaire 24.5, la conception s'explique peux être comme cela, un ajout de back focus pour éviter d'avoir un tube de PO trop long et l'autre probablement côté bafflage l'adapteur étant au format 24.5. Le bafflage du PO est impeccable, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu cela, l'intérieur du tube est noirci sans aucune lumière parasite une baffle très serrée termine l'ensemble. Elle est tellement serrée que cela m'empêche d'utiliser le collimateur REEGO en 31.75mm. Le passage vers 31.75 est possible via un adaptateur classique. Petit bémol sur ce point, pour l'instant je n'ai pas réussi a passer d'oculaire 31.75, une rallonge est obligatoire pour obtenir la MAP le vixen que je possède étant trop long il vas probablement falloir que je fabrique une allonge de taille non standard pour obtenir la map avec des oculaires modernes. La partie optique est assurée par un doublet classique calé a 120°, traitement classique bleuté probablement Mgf2. Les anneaux de newton sont bien visible sans déformation, après un bon nettoyage la cellule est repartie pour une nouvelle jeunesse. Petit remarque sur la partie réglage du doublet, pas de vis de collimation carton a choisi la même méthode que vixen pour les modèles récents qui est de faire confiance a l'usinage du filetage du tube et de la cellule. L'impact sur la collim est minimisé vu que nous sommes a 16.6 de ratio, la tolérance dans la collimation sera plus élevée que sur un F/D court. C'est probablement pour cela que le fabricant a choisi de ne pas adjoindre de système de réglages. Premier test sur étoiles: Comme toujours je passe d'abord quelques soirées a faire des stars tests pour vérifier la collimation et détecter les grosses aberrations sur l'optique. Ici aucune aberration relevée, sur acturus le star test est très bon très proche de la scopetech maxi qui est une référence dans ce domaine figure géométrique impeccable, l’énergie est bien répartie sur l'ensemble de la figure. La couronne extérieur n'est pas "morcelé" mais parfaitement formé, cela sent l'optique de compétition. La figure intra/extra est similaire. Sur Vega, une toile plus froide le star test ressort typique de la famille Carton avec un joli point violacée extrême dans le centre et une belle couronne jaune/bleu sur l'extérieur vraiment typique de la "patte" de la marque. Premier test sur les objets: La météo n'est pas la panacée depuis quelques temps, j'essaierai de compléter quand cela s'améliorera. M13 est une bonne cible pour tester les vieux réfracteurs, ici pas de surprise 60mm cela reste 60mm l'amas se détache la périphérie est visible mais impossible de résoudre le cœur. Sur la lune, la lunette est a l'aise dans la mer du nectar le cratère de rosse "6.44" est facilement résolu au 6mm malgré une lune très basse et une turbu extrême en partie du a un front venant de la manche et un vent de sud des terres. La lunette se paie même le luxe d'accepter le petit taka 4mm qui est en temps normal assez difficile a passer, la luminosité diminue mais cela reste pleinement exploitable. L'image est dénuée de chromatisme, aucun liseré n'est présent durant la session d'observation. Vivement les sessions planétaires :=). Pour conclure sur ce tube, c'est un excellent réfracteur pour de longue balade. La qualité que ce soit niveau optique ou mécanique est clairement au rendez vous. La monture ne déçoit pas, avec un bon équilibrage du tube les vibrations sont parfaitement absorbées, les mouvements souples facilite bien le suivi. L'ajout d'une motorisation ne serait ce que basique améliorerai le suivi et permettrai de tirer le plein potentiel de l'optique mais c'est est valable pour tous les tubes planétaires. La partie optique est tellement bonne qu'elle partira sur banc optique pour mesure, ne serai que dans le vert pour avoir une idée des performances brut du tube. L'imagerie sera de la partie quand le ciel le permettra.
  6. Salut Salut, Je sais bien d’où viens ce cassegrain ( en MP si tu veux en discuter), c'est un SYW galaxy R-6. Un des gars du forum en a retapé un, il faudrait que je retrouve le lien. A+ Le lien du forum => En italie, il a été vendu sous la marque MILO. D'autres liens => https://www.cloudynights.com/topic/520779-milo-syw-r-6-cassegrain/ et un lien très complet en Allemagne http://www.amateurastronomie.com/klassiker/reflektoren_katadiopter/Yamamoto1522800/index.htm
  7. Salut, C'est probablement un koyou petite société qui a été absorbé par vixen ( cf sujet) . Cette société produisait de bonne optique a priori, on peut retrouver quelques exemplaires qui se baladent de temps en temps sur le net. A+
  8. Salut salut, Le moteur est une pièce très rare, j'ai aussi une monture de la marque avec une motorisation malheureusement elle est en 100V et 50hz ( le japon est divisé en deux pour la fréquence de leur réseau le sud opère en 60Hz et le nord en 50Hz) faudrait que j'investisse dans un convertisseur. Pour le SR4 c'est un bon oculaire mais il faut qu'il soit bien fabriqué cette formule souffre malheureusement d'une mauvaise presse en partie du aux chinois qui se sont largement emparés de cette formule pour en faire d'ignoble daube plastique. La plupart des lunettes "haut de gamme" de l'époque avaient cet oculaire pour les plus forts grossissement. Tu devrais tester des H.M certains modèles bien construit ont des performances proches des ortho, certes avec moins de champ mais le piqué au centre est souvent très bon.
  9. salut jorris, superbe cette lunette!!!! un exemplaire rare je suis jaloux😁. Tu as une photo de l'étiquette du fabricant? et des documentations avec? Elle ressemble beaucoup a sa soeur la AE70. Super acquisition en tous cas tu nous donneras la suite. A+
  10. Punaise j'ai retrouvé le post, faut dire que le fil grossit😁 La GOTO est une pure planétaire avec le calage qui vas avec, elle s'en tire moins bien sur le lunaire ou la Nikon/Scopetech qui fonctionne vraiment bien c'est du moins mon point de vue. Tu as entièrement raison @Astro_007 l'idéal est d'avoir d'autres testeurs cela permet d'avoir d'autres avis d'autant que même si je pense avoir maintenant regardé dans quelques grandes achromates et avoir accumulés quelques heures de vol, l'expérience se cumule avec l'instrument sur le terrain pas rangé dans le garage😁 et ne pas oublier que chaque fabricant a son propre design qui ne peut pas forcément plaire a tout le monde. J’essaie aussi de faire passer au banc optique tout les instruments que je possède, cela donne un autre point de vue neutre sans passer par le ressenti de l'observateur on pourrait dire que cela représente les performances "brute" de l'instrument et son pédigrée avec aussi des déconvenues ou de bonne surprise. Le trio Nikon, Goto, Pentax représentaient le "haut de gamme" au Japon a l'époque que ce soit optique mais aussi mécanique, leur finition est quasi irréprochable d’où leur prix de vente d'environ 200000 yen ( en moyenne) pour un ensemble complet soit près de 1800 euros une vrai fortune que seul quelques astrams très fortuné pouvaient se payer. Je ne cite pas Nihon seiko et Takahashi, le premier car il est quasiment introuvable là bas probablement très orienté vers l'export et donc le marché US ( une histoire de change), le deuxième car même si la TS80 est aussi un instrument d'exception de par son optique et sa mécanique la marque était un petit poucet a l'époque ( qui a bien grandi, comme quoi faut bien se rappeler la fable du lièvre et de la tortue ). Les autres marques comme Royal tokyo, Syw, Mizar etc.. ont également d'excellente optique mais ce qui pêche c'est la partie mécanique qui a subit un compromis par rapport au haut de gamme aussi certains petits détails comme les chercheurs souvent surdimensionnés ou souvent de bonne facture sur les grandes marques. Les montures sont bien robuste leur conception étant très proche de nos montures modernes. Certains fabricants ont tenté de réagir en sortant des modèles se rapprochant des grands constructeurs mais malheureusement elle n'arriveront jamais a rattraper le retard, le marketing étant passé par là. On peut citer la Kaiser chez Mizar, La M80 de chez royal tokyo etc... Beaucoup de réflexion quand j'ai vendu la GOTO, c'est un instrument que l'on ne cède pas facilement mais bon. Elle est partie pour financer d'autres achats notamment la pentax 100mm qui est vraiment un très bon instrument très agréable a utiliser seul l'équilibrage pose problème car la quincaillerie ajoute un poids de dingue côté PO. Si je me risquerai a des marques ou l'on pourrait aller les yeux fermé en achromates cela pourrai être: - Pentax - Nikon - les royal - SYW - Scopetech ( 80/1200) - Mizar - Carton Il y en a surement d'autres. Je passe sur Unitron déjà évoqué sur un autre post. Pour Tak c'est un peu particulier, le revêtement des optiques de l'époque est assez fragile pas facile d'en trouver en bon état, information valable pour toutes la série TS. De même attention au triplet si il est déréglé notamment le 80/1200 il n'y a pas de marque sur les lentilles un passage au banc sera probablement indispensable pour le re-régler. Il semblerait que les triplets 65 soit marqué, également le Triplet 65mm court. Le dernier constructeur GOTO est un peu particulier, il faut être très vigilant dans les achats sur cette marque pour deux raisons: - la contrefaçon - La série Voici quelques explications sur cette marque qui mérite un topic a elle toute seul 🙂 ( résumé a l'époque faits sur la marque pour une connaissance) Goto est une marque un peu a part au Japon véritable figure de proue de l'optique Nippone, son créateur était extrêmement respecté dans le milieu de l'optique. Cette marque bénéficie d'une certaine notoriété (un peu a l'image d'Unitron au USA) ce qui justifie ou non le prix de vente très élevé de leur modèle, même a l'heure actuelle le prix de vente moyen d'une 80/1200 d'entrée de gamme complète mais sans la monture est d'environ 600euros/800 euros avec la monture cela peut aller jusqu'à 1800 euros sur le marché Japonais. Il faut quand même faire extrêmement attention lorsque l'on achète du matériel de chez eux. En effet ce qui a permis l'essor de cette marque ceux sont les programmes du gouvernement japonais "MEXT", programme qui a l'époque promouvait le développement de la culture scientifique dans les lycées/collèges/écoles japonaise. Le gouvernement Japonais finançait très largement l'achat de matériel pédagogique télescope, microscope etc... c'était une façon un peu déguisé de soutenir leur économie et leur entreprise via des commandes publics massives. Goto a donc profiter énormément de ce type d'achat pour son développement mais pour cela ils on du développer certaines gammes de télescopes que l'on peut retrouver ci-dessous: Pour les plus anciennes et celle que l'on peut le plus retrouver a cause des nombreuses ventes: Mis a part la gamme 3XX qui est plus pour les observatoires, les gammes se décomposent en deux parties: la série 100 pour les écoles/collèges/lycées. la série 200 pour les professionnelles. Il faut éviter d'acheter les lunettes de la gamme 1XX ( entouré en rouge dans le DOC) , les optiques ne sont pas très bonne et surtout il y a un gros doute sur la qualité du verre utilisait pour fabriquer les doublets. Il semblerait que GOTO est utilisé un verre a vitre pour fabriquer ce type de télescope ( plus économique), j'ai posé plusieurs fois la question a mes contacts au Japon mais il est très difficile d'avoir cette information confirmée, personne là bas ne veut prendre le risque de recevoir une volée de bois vert, GOTO étant considéré comme un demi-dieu, je n'ai eu qu'une confirmation "indirect". Photo ancien modèle: Concernant les séries 2XX, ce n'est pas le même modèle. L'exemplaire d'erwan est un des modèles de cette série mais plus récente probablement dans les dernières produites. C'est une lunette purement planétaire moins porté sur la lune que d'autres. Les images dedans sont très bonne, le contraste, les détails sur Jupiter est top. Niveau star test, les disque sont parfaitement découpé sans défaut d'optique avec une bonne répartition de l'énergie. Maintenant niveau des tests optiques, le doublet est bien fait mais il n'atteint pas les valeurs de la royal tokyo ni de la nikon cela reste théorique mais elle est en chouia en dessous malgré cela les images sont bonne voir meilleur que les deux autres car GOTO a construits cette lunette en la spécialisant pour le planétaire, le CA est également très bien maitrisé. Le constructeur fournit avec une boite avec 4 oculaires HM qui sont quasiment les meilleurs ( toujours sans prétention http://www.astrosurf.com/uploads/emoticons/biggrin.png) que j'ai pu tester dans cette formule, il fournit également un gros Kelner 40mm vissable qui donne de bonne image également. Série 2XX: Star test du banc optique qui correspond exactement a ce que je vois sur étoile=> Le modèle est une 80/1200 "simple" mais le constructeur a développé d'autres modèles dans les dernières années de son existence incluant des 65mm/1000: ( ED => Effective diameter) 80/1000 et 1200 ( simple): 80/1000 et 1200 semi-APO 80/1200 super APO triplet ( attention le prix de vente ça fait mal) Une petite 80mm me souvient plus de la focale. Voila en espérant que vous ayez une plus grande vue sur cette marque, bien faire attention dans les modèles. Goto reste une grande marque dans la lignée des autres de l'époque, leur lunette inspire le respect et son magnifique. En 2015 de mémoire GOTO a sorti deux autres scopes en série limitée une 102/1000 et une autre plus grosse.
  11. Salut Erwan, Avec ceux que tu viens de poster tu vas avoir une émeute devant chez toi😁
  12. Salut, pour la marque c'est une petite daichi kogaku avec un objectif collé. https://scopetown.co.jp/SHOP/HD60F700WP.html A+
  13. Quelques nouveaux clichés pris le samedi 09 mars. Toujours avec la caméra ZWO asi 178mm, traitement AS3 ( remerciement lyl et finition sous photoshop camera raw merci jorris) Avec la Perl AE108: Ils m'en restent a traiter, je vais compléter au fur et a mesure. D'autres images avec la VIXEN FL102:
  14. Super page d'histoire de l'optique française. On parle régulièrement de l'histoire des optiques Japonaise, américaine ou autre pays mais on oublie parfois a tort que nous avions aussi nos champions.
  15. J'étais en train de répondre :=) Non la caméra n'a pas de focal a proprement parlé comme un oculaire. Idem que jean christophe l'asi 178 a des petits photosites donc la combinaison grande focale + petit photosite ne te donne pas un champ énorme sur les acquisitions. Des exemples d'acquisition c'est plus parlant => En rose un instrument ayant une focale courte, en bleu une focale d'achromat standard 1200mm. Avec les caméras modernes, tu peux également réduire la résolution d'acquisition. Exemple en dessous sur jupiter => acquisition en 3096X2080 ( résolution max de l'asi 178mm) En 1024X768
  16. Un autre normand dans le club vintage😉 Super les images, même question que jorris avec quoi as tu pris les clichés?
  17. Une lunette carton complète avec sa monture, un peu cher mais peux être qu'elle est négociable? https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/2129997438.htm
  18. Super ton traitement!! @Jorris on voit que tu n'as pas perdu la main😁. Bon je t'embauche pour traiter mes bruts😋. Je pousse les images en png car le forum ne gère pas les TIF en previsualisation. C'est exactement l'idée, j'ai donné des bruts a des collègues de l'asso plus calé ( beaucoup) que moi dans le traitement pour qu'il me montre comment il traiterai cette image et ce qu'ils peuvent en tirer. Je vais penser a quitter GIMP et partir vers CS5 vu que je démarre dans les logiciels de traitement photo cela n'as quasiment pas d'impact par contre partir vers l'inverse n'est pas forcément facile...
  19. Salut a vous, J'étais pas mal occupé aujourd'hui je prends le train avec un peu de retard. A la base, je voulais bricoler ce doublet pour en faire un tube mais bon je ne vais pas le garder, pas assez de temps et j'ai pas mal a faire avec l'imagerie aussi. L'idée est de trouver une personne qui souhaite en faire un tube car ce doublet mérite une seconde vie. Joerg a bien travaillé dessus comme a chaque fois, en dessous le premier star test avant nettoyage et réglage => Je passe sur les divers échanges avec joerg et une autre personne du forum 😁 sur le pourquoi de ce star test+foucault pas terrible mais en tous cas une maintenance lui a donné une seconde vie, il ne faut pas oublié que ce doublet a probablement 30/40 ans avec les aléas de stockage que l'on connait. Comme déjà évoqué dans un autre topic, joerg m'a testé/entretenu beaucoup de matériel probablement une dizaine de lunette et doublet. Ce que j'ai pu observer c'est qu'un star test "théorique" correspond quasiment exactement au image de la figures d'airy que je vois lors des essais sur le ciel. L'exemple le plus parlant est une des nikon avec l'éclat sur le bord, l'irrégularité que l'on voit dans le certificat est clairement visible sur un test d'étoile. Ce doublet c'est celui de @Jorris. Quand je vais avoir amasser plus de données, je vais poster tous ce que j'ai pu faire testé😁. Bref tout cela pour dire que si le doublet en vente avait eu une image correspondant au premier test avant nettoyage, il est clair que le diffusé aurai été gênant, voir tuer le contraste dans les grossissements ce qui aurait été dommage au vu de la conception "planétaire/lunaire" de cette cellule. Au début je n'y croyais pas a la piste du nettoyage, je remercie la personne du forum qui a donné l'idée et aussi a joerg qui a fait un excellent job dessus. Quand on regarde un certificat, il ne faut pas s'arrêter a une seule information d'autres peuvent servir le ronchi est également bon sur ce doublet. Il ne montre pas défaut majeur d’aberration de sphéricité c'est aussi un indice sur la qualité de l'optique. J'ai eu l'interféro après, il est bon la coma est faible ainsi que la RMS bien contenu. Je n'ai pas de doute que la fabricant derrière est un grand constructeur, impossible de certifier lequel car il n'y a aucun marquage. Je me suis basé sur la conception de la cellule qui ressemble a la TASCO 20-TE pour donner GOTO et les informations de CN et l'autre piste c'est le calage du doublet ( couleur du star test) en consultant la banque de donnée de test que j'ai pu faire celui qui se rapproche le plus c'est la GOTO 80mm. Il faut savoir que chaque constructeur a sa propre "patte" lors de la conception des lunettes.
  20. Salut une dernière avec la pentax c'est une mosaique de 2 images, petit loupé sur un dernier morceau 😁 @Jorris pour les paramètres techniques, des personnes du forum m'ont pas mal aidé pour comprendre le fonctionnement et après faut se lancer et apprendre tout seul. Les bases c'est: - ne pas pousser la dynamique a + de 60/70% sinon cela crame certaines zones. De même imager avec peu d'illumination comme les images ci-dessous ce n'est pas facile surtout sur les "grands champs" car dès que l'objet dérive un peu dans le champ la dynamique est modifié et tu te retrouves avec des zones sur-exposées ou sous exposés. - Pour le gain, il ne faut pas essayer de trop tirer dessus sinon tu ramène le bruit de fond et quand tu traite il ressort immédiatement cela te limite alors ton traitement. - Les "grands champs", je l'ai fait en résolution max de la caméra soit 3096X2080 en 16bits - Les "zoom" sont en 2048X1080 ou 1024X960 toujours en 16bits Faire des acquisitions c'est assez rapide avec 1h d'acquisition tu as déjà pas mal de clichés, la caméra a un gros débit faut prévoir un pc avec de l'USB 3.0, pas besoin d'une bête de course pour le PC mais l'USB 3.0 est vraiment un plus si tu veux tirer le max. L'autre chose c'est du stockage, j'ai du investir dans un SSD Externe 1To pour être tranquille. Pour donner un ordre d'idée, sur la séance de la pentax, j'ai fait des boucles vidéo de 2000 images avec la résolution max et en 16bits tu te retrouves avec des fichiers qui font 25 Go, pour les résolutions plus faible c'est 8 Go soit presque 350 Go de vidéo pour la soirée. Après chacun fait comme il veut, tu peux faire moins ou plus cela dépends de beaucoup de paramètre. Sur la séance de la pentax très peu de déchet mais sur d'autres tu peux avoir beaucoup +. Pour le traitement, j'utilise un écran de 27" en 2K de bonne qualité. Le traitement c'est ce qui consomme le plus de ressource. J'ai un PC que j'ai récupéré avec un processeur xéon 8 coeurs et 64 Go de RAM + SSD nvme donc cela avale assez rapidement les calculs. Après il faut ce mettre au logiciel type registax, astrosurface etc... ils sont très abordable bien documenté. Souvent une fois que je trouve un réglage qui me plait pour la nuit, je l'applique a tous les clichés. Le seul logiciel que j'ai du mal a utilisé c'est GIMP, pas facile de s'y mettre. Cela semble être beaucoup de travail mais une fois que l'on a pris le coup c'est quasiment toujours la même chose ( du moins sur le lunaire) sauf sur les paramètres d'acquisition qui changent évidemment tous le temps. J'ai encore beaucoup a apprendre et je voudrais continuer a explorer la piste des filtres pour optimiser la prise de signal et ainsi diminuer le nombre d'expositions ( merci @lyl).
  21. Super le cliché!! cela donne un côté ancien et sauvage au portrait. Bon c'est vrai que tirer un portrait avec une lunette de 100/1200 ce n'est pas facile a part a un bon kilomètre😁. Pour le côté charbon et adouci, c'est ce que je cherche a donner tout en essayant de tirer le max du matériel en fonction de la météo bien sûr, il ne faut pas oublier que l'on utilise du matériel vintage😋. Les images de la pentax sont assez adoucis mais naturellement, la luminosité de la lune était faible 17% du coup cela se ressent immédiatement. Niveau résolution je suis encore un peu loin de la résolution max théorique. Petit rappel: Résolution 100mm => environ 1.3" donc cela donne selon la formule => T = tan (R / 3600) x D => soit détail a partir de 2.42km sur la lune. Sur l'image j'ai vérifié et certains cratères sont facilement visibles comme cléomèdes H. Cléomèdes H fait 6KM X 6KM de diamètre, il y a donc encore de la marge pour atteindre la résolution théorique😁 atteindre 3km facilement résolu serait vraiment pas mal. Précision sur la nuit du 6, les clichés étaient quasi excellent sur 2000 images peu de déchet. On peut encore tirer sur le traitement mais cela vas dénaturer le rendu. Bref reste encore a acquérir de l'expérience.
  22. Bon la météo n'a pas été propice au sortie avec une multitude de tempête mais j'ai eu deux jours de quelques pour tester un nouvelle instrument. Une vieille pentax 100/1200 de 1979. On a la chance d'avoir la documentation dans le club vintage merci @staffy et au contributeur mystérieux pour les deux documentations. Le setup complet monture + quincaillerie + lunette coutait une fortune a l'époque 350000 yen soit près de 2500 euros. Photo de la bête et catalogue modèle de droite Edit: Ajout de légende :=) Une vue globale Un plan sur la mer des crises On continue sur petavius et comparse Une dernière sur cléomède
  23. J’aime bien les images de la grégoire, elles ont un côté "vieille atlas" pour m'amuser j'ai passé quelques clichés dans registax ( en accentuant volontairement le traitement) pour voir ce que cela donne et quand tu tire sur les ondelettes l'effet est vraiment amplifié. En tous cas c'est une bonne lunette qui a un bon potentiel, cela semble être un 120mm bien fait avec une bonne fabrication sur l'optique sinon l'image serait assez molle dans les fort Gr et il faut pas oublier l'année de fabrication!!!. Cela serait intéressant de la passer sur un banc pour voir la tête du doublet. As tu fait un star test avec?
  24. C'est effectivement un tube de chez carton sur la monture carton nova. Super rare!!! Série carton cst de 1985
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.