Jump to content

alpheratz06

Membre
  • Posts

    130
  • Joined

  • Last visited

A propos

  • Résidence
    Alpes-Maritimes
  • Intérêts
    photographie
  • Occupation
    (jeune) retraité
  • Matériel
    matériel classique ( Nikon et Fuji ) + optiques
    monture lSky adventurer / GM11 Gemini II
    cam ASI294MM / QHY 5III 178 / RàF ZWO
    lunette Takahashi TSA 120
    lunette Takahashi FS-60
  • A propos de vous
    Observateur du ciel amateur depuis toujours, je me lance dans la photo astro.

Recent Profile Visitors

483 profile views

alpheratz06's Achievements

  1. En effet , les dark et les offsets se font avec un bouchon. Le dark sert à mesurer la réponse du capteur sans lumière, et on le soustrait des images normales (lights) pour améliorer la qualité image. L'offset mesure le bruit du capteur sur des pauses ultracourtes , et peut être utilisé dans certains cas de calibration. Pas toujours indispensable sur un APN ou une caméra CMOS. Il y a plein de tuto pour aller plus loin.
  2. Juste pour signaler que sur certaines montures, il est possible d'intercaler une table équatoriale qui permet de faire basculer l'axe d'azimut pour le rendre parallèle à l'axe du monde, ce qui revient à avoir une équatoriale, et donc plus de rotation de champ.
  3. Comme évoqué par d'autres , une AOK (non motorisée, pas de mouvement fin) ou effectivement une GM11 ancienne sans le Gemini. J'ai les deux , le GM11 doit monter tranquillement à 25kg en visuel, mais à mon avis il faut impérativement équilibrer la charge pour limiter les contraintes sur le système d'entrainement.
  4. privilégier plutôt une alt-az qu'une équatoriale, sinon bonjour les cervicales ! 🤪
  5. Bonjour Sur la plupart des sites de matériel astro, il y a la possibilité d'afficher les tubes disponibles sans montures : exemples : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques https://www.astroshop.de/fr/telescopes/10/a,Teleskope.Montierung.Montierungstyp=sans+monture/a,Teleskope.Optik.Typ=Lunette https://www.telescopes-et-accessoires.fr/tubes-optiques-de-lunettes-c102x3781498 etc ...
  6. Que celui qui n'a jamais posé une question puis trouvé la réponse tout seul jette la première pierre ... Il arrive souvent en effet que les bagues qui ne sont pas d'origine aient beaucoup moins de "moelleux" mécanique que les objectifs de marques. On n'ose pas forcer un peu ... et on a bien raison! J'ai une bague Novoflex Fuji/Nikon qui est dure comme du chien côté boitier.
  7. Bonjour Je ne suis pas spécialiste du newton, mais si la MAP se faisait correctement avant et plus maintenant, et si tu n'as rien changé à la configuration au voisinage du PO (bague en moins...), c'est que quelque chose a bougé dans le train optique. Je vérifierais que le porte oculaire est bien à sa place (mais si tu manques de tirage (foyer trop loin en arrière) je ne vois pas comment le PO aurait pu "rentrer" dans le tube pour provoquer ce problème. Je vérifierais la position du primaire (aurait-il pu "monter" dans le tube?) et du secondaire, mais je ne crois pas qu'il puisse beaucoup se déplacer longitudinalement (cela dépend, et c'est là que je suis incompétent, de la course longitudinale que peut donner le système de collimation). De quelle longueur de rallonge as-tu besoin? ça peut aider à orienter le diagnostic
  8. Ce bref post pour faire part d'un essai d'alignement sur trois étoiles, plugin du logiciel NINA. Je m'y suis intéressé parce que mon balcon ouvert au sud, ne permet pas de voir la polaire. J'ai pratiqué du BIgourdan , c'est précis mais demande un temps d'ajustement important si on veut un alignement précis. De la méthode de Bigourdan, je retiens : - qu'il faut s'efforcer de viser des étoiles à faible déclinaison - qu'il faut viser au méridien pour régler l'azimut (meilleure sensibilité) -qu'il faut viser à l'ouest ou à l'est pour régler la hauteur (meilleure sensibilité) Venons-en au fait: Il y a deux jours, nuit avec grosse lune, donc pas adapté au ciel profond : je me suis rabattu sur quelques images lune/Jupiter/Saturne et à quelques tests. Test NINA Après une première mise en station grossière , je fais un goto et un plate solve qui me donne une erreur de 3° sur chaque axe (pour avoir une idée de la précision de la MES initiale. Première tentative avec NINA, pointage vers l'est à 45 de hauteur , j'obtiens une mesure d'erreur un peu aberrante (10 à 15 °) sur chaque axe ce qui me semble physiquement improbable. J'ai donc décidé de laisser tomber, parquage de la monture et reprise d'alignement avec polemaster. La polaire est directement dans le champ à grossissement moyen (zoom 75%) ce qui confirme l'erreur de MES initiale nettement inférieure à 10°. Je me suis aligné, j'ai fait des images en planétaire, et en fin de session j'ai refait un essai avec Nina : cette fois là, erreur initiale vraisemblable, de l'ordre de 2 à 3 ' sur chaque axe, et après tâtonnement et itérations, je suis parvenu à descendre autour de 30-45" sans trop me battre. L'auteur du plugin prétend qu'on peut pointer n'importe où, mais je pense (et j'essaierai à la première occasion) qu'on doit pouvoir injecter de la logique Bigourdan, c'est à dire pointer est/ouest puis sud, en réglant respectivement la hauteur (visée est/ouest) et l'azimut (visée sud), sans trop "pinailler" l'axe opposé. Cela permet peut-être de converger plus vite avec une meilleure sensibilité de mesure. A suivre et bon ciel !
  9. Tout à fait d'accord ... à 140 mm de focale en photo la Star Adventurer fonctionne bien si on n'est pas trop gourmand sur les temps de pose (60 à 90 s max de mémoire). Je donne souvent (désolé, je viens de la photo et c'est un (mauvais) réflexe de photographe) l'équivalent de la focale en 24x36 d'un objectif photo dédié à un autre format de capteur parce que ça me donne justement une idée du champ plein cadre (... surtout pour les photographes , c'est vrai). J'ai déjà passé un bon demi siècle à faire du 24x36, d'où le défaut...
  10. Pour info, en photo, je suis allé jusqu'à l'équivalent 200mm (zoom 55-140) avec un boitier APS hybride (fuji), pour un poids total de 1,5 kg avec une star adventurer classique; c'est en limite d'équilibrage avec le contrepoids d'origine Je serais assez étonné de pouvoir tracker avec un 400mm ou plus sur des poses longues.
  11. Pourrais tu développer un peu ce que tu entends par "mon goto est dans les choux?" Je suppose que tu as fait une mise en station acceptable?
  12. J’ai fait de la photographie pendant plus d’un demi-siècle (et je continue toujours ), et j’ai toujours aimé observer le ciel, ce que j’ai longtemps fait à l’œil nu. Peu avant de partir à la retraite, je me suis décidé à ma lancer dans la photo astro, mais en étant conscient que cette activité de loisir (j’en ai hélas quelques autres) serait incompatible avec les disponibilités d’une personne encore en activité professionnelle. J’ai commencé avec une monture "un axe" SW Star Adventurer qui est très bien pour faire du champ large avec du matériel photo :facile à mettre en œuvre, tracking correct surtout si on se limite à des petites focales (je m’en sert au plus avec un zoom APS qui monte à 140mm soit l’équivalent d’un 200mm en 24x36). Avec des grands angulaires, le résultat est très bon même avec plusieurs minutes de pose. J’ai quand même préparé le terrain en achetant une monture deux axes début 2020, que j’ai commencé à utiliser avec du matériel photo classique. J’en parlerai plus tard. J’ai commencé à faire des images tout en passant pas mal de temps sur les forums, pour comprendre un peu mieux les problématiques du choix des instruments. Sur ces premiers mois d’utilisation, je me suis renforcé dans l’idée de faire surtout de la photo par rapport au visuel, et plus particulièrement du ciel profond par rapport au planétaire. J’ai aussi réalisé deux ou trois choses : - Les longues focales photo, et plus particulièrement les objectifs autofocus dont je dispose, ont des qualités optiques acceptables mais un défaut : la mise au point à l’infini est très délicate à peaufiner (bagues « molles », jeu gênant sur les objectifs un peu anciens ; - Les boitiers photo (nikon pour moi) non défiltrés manquent de sensibilité dans le rouge et sont donc peu efficace sur le Halpha - Les mises en station au viseur polaire ont des effets sur les cervicales des astronomes plus tout jeunes La monture : j’ai voulu viser dès le départ avec de la marge, mon choix s’est finalement porté en occasion sur une GM11 Losmandy, que j’ai fait réviser chez Ovision mi 2020 et qui fonctionne correctement. Le sentiment (plutôt rassurant) à la prise en main est un peu de manipuler un char d’assaut. A suivre ... 2 évolution du matériel merci par avance de vos retours critiques et bon ciel à tous !
  13. Bonjour Je suis débutant+ avec ma GM11, je suis souvent confronté au besoin d'affiner le pointage , par exemple pour centrer une nébuleuse. En général, je repère une étoile à peu près au centre du champ que je veux viser, je fais un goto, un recalage via un plate solving et un goto final : je suis alors pil poil sur mon étoile cible. Je voudrais pouvoir faire des ajustements précis du cadrage; y a t-il un moyen plus simple de procéder que celui un peu "bourrin" qui consiste à refaire un go to sur coordonnées en ajustant AD/DEC ? Je pense qu'on peut le faire avec la raquette mais faut-il engager un mode spécial ? Je ne suis pas sur d'avoir compris la différence entre "move" et "slew" . Dernier détail : je pilote les prises de vue avec sharpcap et le guidage avec PHD Merci de vos retours
  14. Je teste à la première occase, parole de scout! Bon ciel !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.