Search the Community

Showing results for tags 'Tech' in content posted in Astrophotographie.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 1,739 results

  1. Bonjour, j'ai un problème avec mes photos en utilisant le réducteur focale 6.3 de celestron sur un C8. Les étoiles brillantes présente un ovale lumineux. Je ne sait pas à quoi cela est du ? http://astronomie.aparcourir.com/NGC6992-20131008.html?obs=125&obj=NGC6992# mais il y en a d'autres http://astronomie.aparcourir.com/M33-20131008.html?obs=126&obj=M33 ou http://astronomie.aparcourir.com/NGC2024-20111223.html?obs=32&obj=NGC2024 Le réducteur 6.3 est vissé au tube du C8 et je visse un crayford dessus sur lequel je mets mon appareil ESO1000D. Le C8 possède son pare buée. Je ne vois pas de problème à moins que le réducteur soit très mauvais et bon pour la poubelle. Je n'ai pas ce genre de problème sans réducteur ? Merci si vous avez une explication. C'est vraiment gênant sur les photos. Merci pour vos réponses.
  2. Salut, Je vous propose quelques tests réalisés avec le logiciel Astro Pixel Processor récemment acquis, que l'on m'a conseillé à la suite des mosaïques que j'ai faites l'été dernier. Voici donc 3 images (pas de mosaïque pour le moment), prises en septembre depuis la terrasse, avec A7S modifié, nikon 300 mm à f4, filtre clip duo narrowband, sur star adventurer. Je n'avais pas réussi à traiter de manière satisfaisante ces images avec Pix. Mais je trouve qu'APP s'en est très bien sorti. Avant de vous montrer les images, voici un petit retour d'expérience d'APP : - interface : simple, mais c'est comme avec tout nouveau logiciel, il faut prendre le temps de s'y faire et de changer ses habitudes (j'ai trop entendu de critiques à ce sujet sur Pix...). La logique est complètement différente des softs que j'ai pu utiliser (Pix, Siril, DSS...), mais ce n'est finalement pas un pbm une fois qu'on s'y est fait. - fichiers pris en compte : raw canon et nikon pour le moment, pour les autres formats (sony notamment), une conversion préalable en .fit est nécessaire (via Pix ou Siril par exemple). Mais le développeur, Mabula, y travaille pour les intégrer nativement. - pré-traitement : très efficace, bonne prise en compte des DOF et création de master. Il permet des routines pour prendre en compte les filtres multiband notamment (pas encore testé). L'interface de gestion des fichiers permet de charger l'image brute en linéaire, puis celle calibrée, normalisée etc..., très pratique. IL permet aussi le multi session et multi channel, nickel. - empilement des images : rien à redire, très efficace aussi, mais les paramètres de gestion des valeurs de rejet ne contiennent pas low et high comme habituellement, seulement un curseur pour régler la valeur de kappa et un nombre d'itérations. Il y a un mode drizzle, bayer drizzle, et on peut augmenter la résolution de l'image. Des fonctions permettent de prendre en compte les differences de luminosité et de gradient et de rééquilibrer l'ensemble (local normalization correction, multi-band blending). - empilement des mosaïques : j'ai fait quelques essais et c'est tout simplement bluffant. Pas forcément meilleur que ce que j'ai pu obtenir avec Pix, mais tellement plus simple et rapide. - retrait de la pollution lumineuse, ou gradient : alors là, super efficace. Cette fonction permet une approche itérative et progressive : on dessine des carrés, de taille adaptée, à différents endroit du fond de ciel et on lance le calcul. On a un premier aperçu de ce que donne l'image corrigé, et on affine en dessinant de nouveaux carrés. Je crois que c'est une des fonctions qui m'a le plus bluffée. - calibration du fdc et de la couleur des étoiles : ça ressemble pas mal à ce qui existe déjà, mais je n'arrive pas à avoir une colorimétrie finale satisfaisante. Quelques points négatifs tout de même : - fichiers pris en compte : canon et nikon uniquement pour le moment, sinon .fit - le logiciel est gourmand : il lui faut de l'espace disque pour travailler avec ses fichiers temporaires, et il a une sacrée appétence pour la RAM. - quelques bugs par ci par là, mais il n'a qu'un an, et les versions corrigées arrivent rapidement. - le passage en mode non linéaire : pas fan du tout, les fonctions histogramme et courbe manquent. - partie traitement très light : pas de fonction de masque, de réduction d'étoiles ou de bruit, etc... - il manque une fonction type SCNR pour gérer le bruit vert résiduel. - le rendu de l'export ne correspond pas à l'image dans APP, la saturation et la balance prennent un coup. Mais les Jpeg sont de bonne qualité et bien optimisés. J'ai encore pas mal d'essais à faire, notamment des tests plus poussés sur les mosaïques ou pour le traitement multiband, mais je suis conquis et j'ai pris une licence. Les 3 images ont été traitées intégralement avec APP, mais comme indiqué plus haut, pour la partie traitement, ça fait un peu non abouti. Il faudrait poursuivre avec Pix, ou autre : je ne suis pas satisfait de la colorimétrie, et y a moyen de faire ressortir plus de matière, surtout sur les dentelles. Pour chaque image, j'ai utilisé les mêmes dark (une centaine) et bias (pour calibrer les flats). L'ame et le coeur : 207 x 30 sec, ISO 3200 NGC7000 : 270 x 30 sec, ISO 3200 Dentelles : 567 x 30 sex, ISO 3200
  3. Bonjour Suite à un message d'erreur pendant un calibration de Flat dans PixInsight (No correlation between the master dark and target frames) je suis allé faire un tour sur le forum de PixInsight. Pour le moment je n'ai pas encore la solution au message d'erreur (même si je me doute que j'ai du faire une erreur quelque part), mais un message posté par Juan Conejero m'a mis dans le doute quant à la procédure approprié pour la calibration des images : https://pixinsight.com/forum/index.php?PHPSESSID=2c76ca1372c13373647dc6f69c947697&topic=3286.msg22596#msg22596 On y lit qu'il y a trois possibilités de calibration : 1. - Intégration des darks -> le MasterDark contient donc toujours le bias. - calibration des flats (avec activation de la case "Calibration") Ce serait la méthode la plus courante. 2. - intégration des darks -> le MasterDark contient donc toujours le bias. - calibration du MasterDark avec le MasterBias - calibration des flats (sans activation de la case "Calibration") 3. - calibration des darks avec le MasterBias - calibration des flats (sans activation de la case "Calibration") Cette dernière méthode est qualifiée d'atypique par Juan Conejero. C'est pourtant cette méthode, qu'on nous a régulièrement décrite pendant des conférences (ex : RCE), pendant les stages AIP, ... Pourquoi ? Parce qu'on faisait comme cela avant, et donc on a continué ? Si globalement le résultat est le même (le bias est éliminé à un moment ou un autre), je me demande tout de même s'il y a une différence dans le résultat des trois méthodes ? Est-ce qu'une méthode serait plus adaptée selon le type de caméra ? Bref, je doute... 😅
  4. Salut la communauté, J'ai écrit un petit article pour compiler et résumer certaines infos que j'ai trouvées à droite à gauche sur la façon de déterminer le temps de pose optimal en fonction du niveau de bruit du fond de ciel. Je me suis rendu compte à mes dépends lors de ma courte expérience d'astrophoto que de grands temps de pose c'est bien, qu'on s'enflamme vite avec le passage à l'autoguidage mais qu'au final point trop n'en faut! En fonction de son ciel, et surtout de la quantité de PL et de l'altitude de l'objet, il ne vaut mieux pas poser trop longtemps. Sinon le fond de ciel monte trop en luminosité et ça bruite beaucoup ce qui "bouffe" du signal et on perd vite les détails subtils. La méthode se base sur deux choses: - rendre le bruit de lecture négligeable sur les poses avec la méthode des 3 - ou plus - sigmas - le constat propre à chacun avec son set-up, son ciel, sa météo, qu'une "bonne brute" c'est X ou Y sigmas sur le fond de ciel De là on gère son temps d'expo pour se situer entre les deux. Voilà en gros la méthode, dans l'article j'ai pris le temps de détailler tout ça pour que ce soit - je l'espère - davantage communicable. C'est fait pour être partagé alors n'hésitez pas à faire tourner le PDF si ça en intéresse certains! @+ et bon ciel! Article Bruit et temps de pose.pdf
  5. osteoval

    Artefacts sur les brutes

    Salut à tous, Je suis sorti hier soir pour shooter, le temps était assez couvert par des brumes d'altitudes et des cirrus. J'ai un trajet d'une heure pour me rendre sur le site. Ma caméra est une QSI 640wsg8. Il faisait assez froid dehors et j'ai laissé la caméra 15-20 min avant de la mettre en route pour qu'elle se mette en température (ma voiture était chauffée à 20°C). Lorsque j'ai mi la caméra en tension le capteur indiquait 3.8°C, et j'ai descendu la température à -10°C. Je fais la MAP avec un bathinov et je lance des poses de 10' en Ha. Le Cygne dans lequel je shootais était sous la brume mais les étoiles restaient visibles. J'ai ouvert la première brute et j'ai constaté des artefacts sur les étoiles, comme des traînées noires qui avaient toutes la même direction. Je n'ai jamais eu ce genre d'effet jusqu'à présent et je me suis demandé si le capteur n'avait pas un souci ?! Toutes les brutes avaient le même problème. J'ai essayé des poses de 2', pareil... J'ai alors essayé avec le filtre L (j'ai gardé la MAP du Ha, juste pour voir s'il y avait tjs le problème en L) et aucun souci, mis à part les halos et le flou dues à la brume. J'ai aussi essayé un pose en OIII de 10 min, même problème. Jai aussi constaté un bande plus blanche sur le bord gauche de l'image présente en Ha et OIII (celles qui ont les artefacts) mais pas en L. Pensez vous que le FDC était trop présent à cause de la brume ou que c'est autre chose (capteur, souci de lecture, logiciel...) ? Avez vous déjà eu ça ? Merci pour vos éclaircissements ! Je vous joins des images de la L et de la Ha (poses de 2 min) que vous puissiez voir. Valentin
  6. Bonjour à tous, Hier avec un membre de mon club astro, nous nous sommes rendu compte d'un problème sur nos flats. J'ai un canon 450D et lui il me semble un 5D. Lors de la prise des flats, sur le live view, l'histogramme est bien au 2/3 - 3/4 pas de problème à ce moment là. Par contre en regardant l'histogramme d'un flat brute dans pix, siril et iris, celui-ci est complément à gauche... Du genre à 1/10 - 1/15... L'histogramme du live view Est-il totalement faux ou un truc m'échappe ? Merci d'avoir pour votre aide, Justin
  7. Bonjour à tous, Je suis un grand débutant en astrophotographie du CP... j'ai une seule photo (de M42) à mon actif. Et... je n'ai pas de matériel ! (enfin si j'ai un C8 avec une caméra iNova de plusieurs années pour du planétaire) Je vis en région parisienne donc je n'ai jamais voulu investir sur autre chose qu'un peu de planétaire pour la photo. Autre bizarrerie : je n'ai pas de PC à la maison, qu'un MacBook. Aux RCE le 1er novembre, j'ai assisté à une passionante intervention de Jean-Claude Merlin qui a parlé du site iTelescope. Du coup j'ai eu envie d'essayer (c'est une super solution pour un francilien désabusé qui ne va pas investir dans du matos) et j'ai pris un abonnement. J'aimerais faire quelques prises en LRGB pour me faire la main (pour l'instant je n'en ai fait qu'une en 'L'). Mais voilà, avec un mac je ne sais pas trop comment faire pour assembler et traiter les images. Vous auriez un conseil ? Y a-t-il des logiciels potables compatibles mac ? Des services qu'on peut utiliser sur le cloud ? Faire une émulation PC sur le mac (pas ma préférence mais bon s'il n'y a pas le choix) ? Il semble que Iris soit la préférence des utilisateurs français (cocorico et bravo C. Buil) et que chez nos collègues non francophones ce soit souvent DeepSkyStacker. Or sauf erreur de ma part ce sont des logiciels pour Windows. merci à tous Carib
  8. Salut les amis, Petite question bête concernant Winjupos et en particulier la dérotation d'un ensemble d'images : par défaut quel est l'image de référence pour le résultat final, est-ce la première image, une image "moyenne" situé au milieu de la durée de capture ou alors l'image finale ? Merci d'avance ! Albéric
  9. Link45

    Lunette ou Newton

    Bonjour, j'aimerai faire de l'astrophotographie pour un budget d'environs 4000. Souhaitant partir sur une monture correcte et un capteur également je m'orienterai sur une eq6-r pro (1400) et un cmos asi 1600 mm ( 1400-1800 à voir la version) avec des filtres. Mes cibles serait sur les pléiades, la nébuleuse d’Orion, la lune me plairait bien aussi et d'autre qu'il me faudrait utiliser une barlow x2 et x.6 environs si cela ce fait en astrophoto ? J'ai choisi ce capteur pour une résolution d'au moins 9 Mpx afin de pouvoir en faire des impressions. Il y a bien la lunette takahashi fs60cb qui m'a l'air bien mais peut être un peut juste en focal à moins qu'avec une barlow x2 ça passe ou que ça soit plus intéressant de prendre un 200/800 en carbone ? J'ai entendu dire qu'un telescope f4 n'est pas simple pour faire la collimation, au pire je demanderai un coup de main au club, ils font uniquement du visuel alors pour choisir je m'adresse à vous. Je suis ouvert à toutes suggestions, j'ai regardé sur stellarium et il est vrai qu'une focale de 800 cadre bien mais peut être qu'il faut laisser un peut de marge ? Merci de votre aide
  10. Bonjour, Etant maintenant l'heureux possesseur d'un dobson Orion 254mm, en plus du visuel je me suis mis à faire un peu de photos planétaire. Je voulais partager mes observations et montrer ce qu'on pouvait voir dans ce télescope J'aimerais aussi connaître vos techniques pour pouvoir progresser 😉 Telescope: Dobson 254mm f/d 5 Monture: sans entrainement Oculaire: 10mm Smartphone: Iphone 6 avec logiciel NightCap 1er image: Photo prise à main levée (ISO 200) 2e image: Film de 17s qui bougeait pas mal, retraité avec PIPP puis image stackées avec Registax V6 pour donner cette image: 3e image: Photo précédente retouchée dans le logiciel GIMP (photoshop c'est trop cher... 😐) pour faire ressortir les détails
  11. Bonjour a tous, J'ai suis passé depuis peu de l'imagerie avec EOS a la monochrome + RAF. Mon set up est maintenant le suivant : Cam principale : ASI1600 MM Pro Cam guide : ASI290MM Guidage par diviseur optique RAF motorisée avec filtres LRVB Tube : Newton 200 x 800 Monture AZ EQ6 Acquisitions avec SGP Le week end dernier, le ciel d'Alsace était magifique et j'ai pu faire une session d'essai du nouveau set up sur M33 J'ai pu recolter les images suivantes : 47 x L binning 1x1 2 min 18 x R binning 2x2 2 min 18 x V binning 2x2 2 min 18 x B binning 2x2 2 min 15x Darks binning 1x1 2 min 15x Darks binning 2x2 2 min 15x Offset binning 1x1 2 min 15x Offset binning 2x2 2 min 15x Flats L binning 1x1 2 min 15x Flats R binning 2x2 2 min 15x Flats V binning 2x2 2 min 15x Flats B binning 2x2 2 min J'ai prétraité chaque couche avec DSS avec les offsets, flats et darks correspondant. J'ai maintenant 4 images prétraitées L R V et B directement sorties de DSS. Est ce que DSS est la meilleure option ? Aurait il fallu prendre un autre logiciel ? Quelles sont vos méthodes pour assembler vos LRVB en une image traitée et aux couleurs équlibrées ? J'ai essayé d'assembler la LRVB avec Iris mais le résultat est médiocre. Pourtant l'image L me semble trés satisfaisante.... Faut il traiter la couche L séparement apres DSS ? Avec quel soft ? Faut il assembler une RVB séparement ? Comment et avec quel logiciel ? Comment ajuster les niveaux des couleurs pour retrouver des couleurs réalistes ? Je n'ai pas Photoshop. Est ce que Gimp peut faire le meme travail ? Merci d'avance de partager votre manière de faire pour pouvoir traiter ma première LRVB !! David
  12. Depuis je j'ai monté la FSQ85 en bout de barre de contre-poids, j'ai un phénomène inexpliqué : Les poses se décalent sans que le guidage par DO soit interrompu ni que l'étoile guide soit perdue : dans la série suivante, je retrouve bien la même étoile guide dans le champ, reconnue au point (un peu) chaud à côté. Voici la conf : Monture Losmandy G11, diviseur optique sky-méca hyper-rigide, SBIG ST 8300 + RAF et Atik 16IC pour le guidage. Pour analyser le problème, j'ai fait la somme de 15 poses de 1200sec Ha, S2 et O3 en séquence prises avec CcdSoft sans les aligner. Voici le résultat : un crop : Les étoiles restent rondes et assez fines (fwhm autour de 1,5 pix). Le décalage entre 2 poses est important au début puis se réduit : première pose sur le pélican à 21h juste après le zénith (hauteur 84°) Ceci fait penser à un mauvais équilibrage, mais toutes les poses sont bonnes : comment ça peut bouger entre les poses et pas pendant ? L'étoile guide ne bouge pas. Il y a un peu de rotation de champ mais ça n'est pas le problème (capteur de guidage en bas) Jamais eu ce problème avec le C11 L'image finale est correcte (je verrai plus tard pour les couleurs, c'est la 1ere tuile d'une mosa avec l'amérique) : Alors je n'y comprends rien : CcdSoft ne fait pas du dithering ou alors sans le savoir. Qui a une idée ?
  13. bou-fon

    Newton et Barlow

    Bonjour à tous Je souhaite rajouter une barlow sur mon setup astro photo mais comment va réagir le correcteur de coma? je m explique j ai un newton F5 avec le correcteur de coma skywatcher pour newton F5 et F6, si je rajoute devant une barlow X2, je vais passer en F10 donc mon correcteur va etre au tapis? correct? j ai bien vu le parracorr X1,5 qui fait correcteur et barlow mais j aurais souhaité un X2 en 2" vos conseils sont bienvenue Phil
  14. AdrienF69

    DSS

    Bonsoir, Je m'explique. En gros, quand je veux empiler des images sur dss je mets mes brutes mes darks et les flats et une fois que l'empilement est terminé, je n'ai pas d'image finale, l'image n'apparaît pas. J'ai essayé de désinstaller/réinstaller rien ne marche😤😤
  15. Bonjour, Je viens de découvrir un soucis sur mon prétraitement qui impacte pratiquement toutes mes images faites avec mon 1000D défiltrage partiel accompagné de son filtre CLIP CLS CCD : Au prétraitement, mes flats dégradent énormément ma couche Rouge, rendant le fond de ciel très granuleux et empattant les étoiles. Je fais mes flats avec un tablette lumineuse de dessins, posée sur mon newton. J'utilise APT qui me demande de passer mon APN en priorité ouverture ( mode A) et gère lui même le temps d'exposition. Je travail sous Siril, j'utilise les Script de Colmic, mais j'ai aussi tester en faisant tout le prétraitement à la main, le résultat est identique. Les couches Verte et Bleue ne semblent pas souffrir du même soucis, tout du moins pas de manière aussi extrêmes. Voici quelques images comparatives pour illustrer mon propos : Image RVB avec et sans flats : Couche R avec et sans Flat : La couche R sans flat : La couche R avec flat : Un flat de ma séance : Si des experts peuvent me confirmer qu'il y a bien un soucis avec mes flats, qu'ils ne sont pas censé dégrader la couche R de cette manière ou que ceci est tout à fait normal... Je peux fournir quelques fichiers brutes de ma séance pour que des gens testent le prétraitement de leurs cotés si besoin. Merci de vous penchez sur mon cas, Mathieu.
  16. Bonjour cher collègues astram ! Je me suis mis à l'astrophoto avec mon Canon 70D non défiltré. J'ai une EQ6 et un Newton 200/1000 sans autoguidage. Alors mon premier soucis c'est quand je prends des photos avec mon 200/1000 même si je fais des poses de 1 minute voir 30 secondes, les étoiles font un trait ou voir un cercle. J'ai pensé à la mise en station mais je l'ai faite plusieurs fois elle est parfaite le go-to tombe sur les objets à chaque fois et ils sont bien centrés le niveau est bon etc... Le mouvement est a chaque fois différent sur les différentes poses et aussi j'ai remarqué que la LED d'alimentation n'est jamais fixe elle scintille des fois. J'ai fais des tests avec 4 batteries différentes mais rien ne change... Par exemple ici j'ai lancé 20 poses de 1 minute à 800 iso et on voit bien que chaque photos à un problème différent... Donc est ce que cela vient du câble ou d'autre chose ? Mon autre problème c'est que je débute le traitement aussi. Vu que ma monture a des soucis ce que je fais c'est que je met mon APN et son objectif 18-135mm directement sur la monture avec la queue d'aronde et là je peu faire quelques trucs. J'ai suivit le tuto de Arnaud Thiry https://www.youtube.com/watch?v=NgG_YxXRkzA pour le traitement. Pour ici par exemple j'ai fait 60x1 minute de poses à 3200 iso sur les dentelles du cygne en 135mm et avec le traitement que j'ai fait j'obtiens ça : Je ne peux pas faire mieux ressortir les dentelles ? Je trouve cela très faible pour 1h de poses. J'ai fait 30 flat, dark et offset aussi. J'utilise DSS et Photoshop. Voici quelques autres exemple de mes photos je suis ouvert aux critiques ne soyez pas tendre avec moi car je veux apprendre Merci pour vos conseils ! 70x20 secondes à 3200 iso avec Newton 55x20 secondes 3200 iso avec Newton 30x1 minute 3200 iso avec objo 135mm 20x1 minute 3200 iso objo 135mm 11x1 minute 800 iso avec Newton 20x1 minute objo 18mm 3200 iso
  17. Salut à tous, j'utilise le même setup depuis plusieurs années maintenant mais il me frustre, je pense donc le mettre à jour mais j'ai des moyens très limités niveau budget. J'ai donc besoin de vos lumière pour savoir si l'idée que j'ai en tête tient la route ou si je suis à côté de la plaque. Pour résumer le setup actuel : - HEQ5 - Newton GSO 200/1000 - Nikon D700 (non défiltré) - Autoguidage par chercheur avec QHY5L-II Le principal problème de ce setup est que la monture n'est pas assez costaud pour supporter les 9kg de tube + le kilo d'APN et tous les à côté. Malgré tous mes efforts je n'arrive pas à assurer un suivi vraiment fiable. L'autre problème qui va de pair est la sympathique tendance du D700 à afficher du banding si le signal n'est pas assez intense. Mon suivi n'est pas très performant et je ne peux pas non plus réduire les poses en dessous de 4mn (et encore, idéalement c'est mieux à 8mn) donc je suis coincé. A partir de ce constat plusieurs options s'offre à moi : - Changer de monture pour une AZ-EQ6 par exemple, mais hors budget et rare en occasion - Changer d'optique, mais quoi d'autre pour couvrir du plein format en dehors de couteuses lunettes ? - Changer de capteur pour pouvoir réduire la durée des poses Je penche pour la 3ème option + la deuxième. Suite au retour de Colmic sur la caméra Altaïr 183M je me dis qu'une petite caméra très sensible, raisonnablement grande et surtout abordable m'irait bien. Ca fait longtemps que j'aimerai passer à la CCD mais il n' y a rien dans mon budget, 2000€ pour une Atik 383 c'est beaucoup trop pour moi par exemple. Alors que 600-700€ c'est déjà jouable. Par contre le souci c'est que le champ devient beaucoup plus réduit qu'avec mon plein format actuel, ça ouvre la possibilité d'imager les galaxies de tailles moyennes à petites mais je perd celle de faire de grand objets. De ce fait, je pense devoir aussi changer de tube. Les lunettes c'est sympa, mais ça coute un bras si je ne veux pas de chromatisme et il faut ajouter un aplanisseur de champ. J'ai donc pensé à une autre option pour réduire la focale sans trop dépenser c'est d'opter pour newton de 150mm mais ouvert à f/4. Ca semble assez peu commun mais je pense que ça remplirait tous les critères pour mon utilisation : - Le champ couvert par les 600mm de focal est parfait - J'ai déjà un correcteur de coma avec un coef de x0.95 (ça m'amène à 570mm et f/3.8) - La grande ouverture - Le poids, avec la cam (320g) et le 150mm (5.3kg) j'économise 4.4Kg, ce qui est énorme pour une HEQ5. Dans un premier temps je pense acheter la cam et me faire la main dessus avec 200mm f/5 puis quand les finances seront un peu revenu investir dans le scope, avec peut être la revente du 200, et à terme roue+filtres pour la couleur. Je ne sais pas si cette solution vous parait judicieuse, je n'ai pas trouvé beaucoup d'exemples de config similaire. Je ne sais pas non plus si la qualité de ce type de newton est suffisante ou si la collimation est facile. Bref, si vous avez un avis, des remarques ou suggestions, je suis tout ouïe !
  18. Bonjour à tous ! Je découvre depuis quelques temps les joies de l'astrophotographie. J'ai déjà réalisé quelques clichés en planétaire, je me penche maintenant sur l'astrophoto à l'APN uniquement (j'ai un Lumix DMC GX-80, un hybride), sans monture motorisée ni suivi, juste mon trépied Seulement, je me heurte à un problème (sans doute lié à l'APN, à moins que ça soit l'utilisateur... ) : mes clichés sont inexploitables. Je m'explique : mon appareil photo dispose d'un mode "Réduction de bruit obturateur long". Quand cette option est activée, à priori l'appareil prend un dark directement après la photo, fait sa tambouille interne et me sort une photo débruitée, dans ce style (25mm équivalent 50mm, F/1.7, 6400ISO, 10s de pose) : P1090193.dng La version JPG : Je retravaille ensuite le RAW et j'arrive à ce genre de résultat (attention, travail vite fait juste pour le besoin du présent sujet et désolé pour les nuages, c'était des photos de test !) : Du coup, hop, on désactive l'option "Réduction de bruit obturateur long", puisque de doute façon je vais prendre des darks, donc j'arriverais après traitement au même résultat que l'appareil photo quand l'option est activée. Sauf que oui, mais non.... Sans cette option activée, les images sont beaucoup plus difficilement exploitable.... Un petit exemple dans les mêmes conditions, avec la photo suivante (même ISO, temps de pose, ouverture et focale que la précédente) : P1090230.dng La version JPG : Avec un empilement de 60 images comme ça + darks et offset, j'arrive quand même à tirer quelque chose : C'est joli, c'est pas mal, mais ça ne me plait pas encore.... La première photo sans empilement ni rien sortie directement de l'APN me plait limite plus ^^' Et c'est après que les choses se compliquent... J'ai fait un autre essai avec objectif 12mm équivalent 24mm, F/3.5, 3200ISO et 20s de pose. Avec l'option "Réduction de bruit obturateur long" activée, on arrive à voir un truc pas trop trop mal (avec un petit empilement de cliché, on doit pouvoir s'en tirer avec quelque chose je pense) (version JPG) : En revanche, sans l'option, catastrophe (version JPG) : Autant vous dire que même en empilant 60 clichés comme ça + dark et offset, on en tire quedal ^_^ Je vous épargne les versions 6400ISO et 12800ISO (qui marchait plutôt bien avec l'option "Réduction de bruit obturateur long" activée... Mais sans l'option... Ouch ^^') Bref, je n'arrive pas à comprendre pourquoi avec l'option "Réduction de bruit obturateur long", les clichés sont plutôt bien, et sans l'option, catastrophe.... Alors que la seule différence pour moi, c'est l'APN qui fait un dark pour éliminer le bruit thermique.... Et je fais moi aussi des darks, donc je devrais arriver au même résultat que lui.... >_< L'APN doit donc faire un truc en "tambouille interne" que j'arrive pas à saisir.... SI quelqu'un a un début de piste, une solution, une idée, je suis preneur, car je désespère un peu là ^^' Je débute, donc les conseils sont les bienvenus Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !
  19. Bonjour tout le monde, Cyril m'a informé ce matin que mes scripts comportaient une erreur. Personne ne s'en était rendu compte jusqu'à présent, pas même moi et pourtant j'ai traité pas mal d'images depuis juin ! L'erreur est la suivante : actuellement dans mes scripts FR (anglais pas impacté), l'offset n'est pas soustrait du flat. Le retrait de flat est bien appliqué mais ça peut modifier l'application du flat à cause de la différence de niveau. En cause : j'ai bêtement traduit toutes les occurrences bias par offset dans mes scripts. Et donc l'option -bias= (option SiriL qui permet de retirer l'offset en ligne de commande) a donc été aussi traduite par -offset= J'ai corrigé l'erreur dans tous mes scripts, j'ai recompilé l'exécutable d’installation sous Windows et Cyril vient de l'uploader sur le site de SiriL https://free-astro.org/download/Install_SiriL_0_9_9_64bits-2_EN-FR.exe Sinon pour vous éviter de tout réinstaller, vous pouvez récupérer uniquement les scripts corrigés ici : http://www.astrosurf.com/colmic/SiriL0.9.9-1_64_bits/Scripts/ Vous récupérez le fichier Script-FR.ZIP et vous le dézippez dans le dossier où se trouvent les scripts (par défaut dans C:\Programmes\SiriL\scripts) en ayant au préalable supprimé les anciens scripts. Encore désolé pour la gène occasionnée
  20. Salutations stellaires à toutes et tous, Puis-je avoir votre avis sur les qualités respectives des Newton vs Ritchey-Chrétien? En effet, je voudrais m'équiper spécialement pour l'astrophoto et j'hésite avec 2 systèmes optiques: - Les Newton astrograph pour leur prix, leur forte luminosité (ouverture à f/4) - Les Richey-Chrétien, pour leur excellente réputation en astrophoto avec une excellente qualité d'image, et un poids allégé par rapport au Newton. Mais tarif plus élevé (donc choix d'un diamètre plus faible...) et ouverture bien plus faible... à ce jour j'hésite entre un Newton ORION 254/1000 Astrograph OTA: f/3.9 ; pouvoir collecteur lumière: 1320 ; grossissement: 508 ; 12kg ; 650€ et un RC ORION 200/1600 Astrograph OTA: f/8 ; pouvoir collecteur lumière: 820 ; grossissement: 400 ; 8.5kg ; 950€ (à 254mm il passe à plus de 2000€...) finalement, en dehors du prix, faut-il privilégier l'ouverture? le poids? la qualité de l'image sera vraiment meilleure sur RC? sachant que l'ouverture passe du simple au double... Si parmi vous il y a des adeptes du RC, merci de me faire profiter de votre expérience! dernière précision: l'un ou l'autre trônera probablement sur une CEM60 ou iEQ45 de iOptron (charge annoncé respectivement de 27kg et 20kg) mille merci de votre aide
  21. Bonjour à tous, J’ai un problème à vous soumettre. Lors de mes prises photos, je me trouve régulièrement avec du gradient une fois mes images prétraitées (via SIRIL) Ne sachant pas juger de l’intensité de l’éventuelle pollution lumineuse (il y a bien les lumières d’un village voisin à 2km mais bon…) ou du crépuscule (début des prises trop tôt après le coucher du soleil, mouais..), je me suis toujours dis que ça devait venir de ces causes, et je vis avec. En plus, pour ne pas me tirer une balle dans le pied, je fais en sorte de ne pas imager en présence de la lune. Mais à force de séances, je me rends compte que finalement le gradient est toujours placé au même endroit sur mes photos : en gros, en haut et à droite. Et l’apn ne se retrouve pas physiquement dans la même position, donc ??? Plus bas, des exemples. J’ai souvent des trames sur le haut de l’image. A votre avis, est-ce dû à l’apn ? Nikon D5300 En général, je fais 15 DOF. OK ou pas OK ? Défaut de pré-traitement ? SIRIL permet le retrait du gradient, mais parfois c’est assez difficile d’y arriver. Si j’ai un problème d’acquisition, il faut que je le résolve. Merci de votre aide
  22. AdrienF69

    Timelapse

    Bonjour à tous ! Je voulais vous poser une question. Je possède le Nikon D5300 (avec donc un intervallomètre intégré). Admettons que je veuilles faire un timelapse des étoiles, je voudrai que chaque photo fasse 15-20sec je règle donc mon temps d'exposition sur 20s. Je me dirige ensuite sur l'intervallomètre pour faire les règlages, et dans la durée, je mets quoi ? Est ce que la durée entre chaque photos doit correspondre au temps d'exposition de chaque photo, ou l'inverse ? Pourriez-vous me dire comment vous feriez avec un temps d'exposition de 20 secondes. Merci beaucoup !
  23. AdrienF69

    Ciel de ce soir

    Bonjour, Étant donné que le ciel de ce soir s'annonce idéal, je pensais faire de "l'astrophotographie". Mais comme je voudrai rentre mon résultat plus "prenant", je pensais stacker mes photos. Cependant, je n'ai pas de monture 😂 c'est donc impossible (je pense) de stacker des photos puisque je ne pourrai pas compenser la rotation de la Terre. C'est pourquoi je vous pose cette question, est ce que je tente de faire plusieurs prises et de les stacker (en risquant d'avoir un résultat nul) ou bien je prend une photo et je me focus dessus ? PS: Je suis un total débutant dans l'astrophotographie donc désolé si j'ai fait des erreurs😅 Merci de vos réponses 😁 Adrien
  24. Bonsoir, Je ne trouve rien pour ce genre de traitement sous Iris. En même temps ça parait simple mais je voudrai être sûr. J'ai fait des flats en laissant le filtre Halpha, du coup mon temps d'exposition est de 0,5s. En pleine journée, fait encore chaud, me suis dit que ça serait peut-être l'occasion d'expérimenter les darkflats. Bref j'ai 51 flats (à Marseille on fait 51 poses c'est un chiffre parfait), et 3x plus de darkflats. Si j'ai tout compris, je fais un maître darkflat sans enlever l'offset. Du coup est-ce que je peux me servir de la commande "Faire un offset..." pour éviter qu'Iris ne me demande l'offset justement (si je me sers de la commande "Faire un dark..")? En gros Iris fait des pile médiane est-ce que c'est bon aussi pour empiler des darkflats ? Ensuite pour faire mon flat je remplace l'offset demandé par ce maître darkflat dans la commande "Faire un flat-field...", j'ai bon ? Merci d'avance, Vincent
  25. Bonjour à tous, Question à priori surprenante mais je n'ai jamais franchement réussi à sortir une belle m31 d'un traitement quel qui soit, quand je compare parfois mes brutes stackées avec des exemples sur les forums et la différence de traitement, je me dis que je passe à côté de quelque chose et ce même en jouant avec les niveaux. Je n'ai pas de soucis à traiter mes autres photos issues du même ciel même si pollué (je pense à m51 par exemple) et pour m31 je pose entre 3 et 5mn pour une durée totale de 90 à 150mn J'ai testé plusieurs tutos qui sont plutôt axé nébuleuses et je n'arrive pas à trouver un bel exemple avec m31 donc si vous avez un lien je suis preneur. Merci de votre aide :) La plus potable jusqu'à présent est celle prise avec mon objectif de 135mm Serge