Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Le coin des observateurs > Le matériel > Les tests
Mot de passe oublié? S'inscrire

Les tests Le matériel tient-il vraiment les promesses écrites sur la publicité?

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 17/08/2017, 09h50   #1
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut Test de l’ADC en visu avec un dobson (ADC = Correcteur de dispersion atmosphérique)

Bonjour à tous,
Cela faisait un petit bout de temps que je réfléchissais à cet accessoire bien connu des imageurs de planètes à haute résolution que l’on utilise pour corriger la dispersion atmosphérique (d’où son nom Correcteur de Dispersion Atmosphérique, ADC en anglais) lorsqu’une planète est basse même au méridien (c’est le cas pour un bon petit bout de temps pour Jupiter et Saturne, c’est-à-dire tant qu’elles seront dans des déclinaisons fort négatives, 5 ans pour Jupiter et 6-7 ans pour Saturne ). Les tests avant/après des imageurs sur les pages de pub montrent bien le gain.
En pratique, cela élimine les liserés rouge et bleu sur les bords inférieurs et supérieurs de la planète lorsqu’elle est basse, ou plutôt superpose plus correctement les images étalées en hauteur du spectre électromagnétique, donnant plus de finesse et donc de contraste. J’avais déjà constaté cet artéfact lors de l’observation de Saturne et Jupiter avec mon télescope.
Mais en visu, ça donne quoi réellement avec l’appareil en + ?
En plus, la bête est particulière à régler et surtout exige que l’on travaille avec un rapport f/d de plus de 10 !!
Autant dire qu’avec un T 560 mm f/4 comme j’ai, ce n’est pas conseillé et apparemment les rapports sur les résultats en visu avec un dobson sont introuvables ?! Toutefois, l’utilisation d’une barlow augmente ce rapport et on tombe alors dans le début du créneau conseillé.

Alors je me suis sacrifié, pas avec le modèle luxe français à 400 euros mais le modèle chinois à 135 euros : l’ADC ZWO.
Comme pour embêter, je l’avais reçu depuis 15 jours et depuis pas une seule soirée « correcte », sauf bien sûr le w-k quand je ne suis pas là ; c’est fou comme ce mois d’aout (et en parti juillet aussi) est pourri cette année… Il me fallait juste une soirée pour l’essayer sur Saturne, bien sûr, plafonnant à 20° au-dessus de l’horizon chez moi au mieux en tout début de nuit.

Alors le résultat ? Mais avant, allez voir les pages consacré au « gadget » dans le livre très documenté Astronomie planétaire édité par Axilone page 76-77 pour voir son fonctionnement qui est en fait pas compliqué du tout !

Nous y voilà, mais voyons le matériel : un T 560mm f/4 bien collimaté et mis en température (la turbu ce soir-là était sans plus, par moments très moyenne, l’instant d’après mieux), avec des oculaires Nagler 16 et 11 mm et une barlow Télévue de 2,5x (le rapport f/d est alors de 10, ouf diront les puristes théoriciens), en plus de l’ADC intercalé en 31,75 mm entre la barlow et l’oculaire.
Ce qui fait un grossissement de 355 et 515x. Habituellement, les grossissements de 400x et plus sont très rarement utilisables avec une planète bien trop basse chez nous actuellement. Classiquement j’utilise 290 et 370x. (Nagler 9 et 7 mm + paracorr)

Je m’attendais à un subtil résultat, du style « ouais », c’est peut-être mieux (à force de rabâcher qu’il faut un fort rapport f/d et avec des résultats uniquement photo avec des Cassegrain par exemple… sachant qu’en plus des problèmes d’astigmatisme seraient fréquents…) et bien pas du tout, c’est bluffant !
J’ai fait des tests avec l’ADC à « zéro » (prismes neutralisés) et aussi en comparant le résultat avec l’appareillage classique (paracorr + oculaire).
Sur le côté de l’ADC, il y a des graduations pour équitablement tourner les 2 manettes. A zéro, tout est neutralisé et plus on décale, plus on fait l’inverse de l’atmosphère en terme de séparations des couleurs.
A zéro, les liserés rouge et bleu sont apparents surtout en grossissant 300 fois et plus, tout comme sans l’ADC. En tournant (+/- 3 crans pour moi), les liserés disparaissent totalement (d’autant plus à 515x qu’à 355x), et c’est vrai qu’alors, l’image est plus fine, c’est assez net ! Bien plus que je ne l’aurais cru ! L’image du globe est alors totalement « blanche » (en fait elle prend sa couleur habituelle jaunâtre), comme si Saturne prenait de la hauteur. Attention les ondulations rapides dues à la turbulence sont toujours là ! Ce n'est pas fait pour ça du tout ! Mais la différence de qualité générale avec / sans est évidente.
Je me dis maintenant, qu’à chaque observation de ces planètes si basses, c’est illico l’ADC en + !
Cela a tellement bien marché ce soir que je n’imagine pas que c’était un hasard dû à une turbulence « particulière ». Il faudra faire d’autres tests. Je pense que beaucoup d’utilisateurs de dobsons devraient voir ce « gadget » comme un +, comme le sont les filtres interférentiels pour le ciel profond. C’était impeccable à 355x, mais malgré tout un peu poussif à 515x, mais avec une turbulence moyenne, je ne grossi pas autant d’habitude sur cette planète fort basse. La différence avec et sans est bluffante ! J’aurai pas pensé autant… et je n’ai pas de retour financier pour cette pub… malheureusement (mais si les vendeurs de Colmar me lisent avec joie, je suis prêt à recevoir un bon d’achat

Et le ciel profond, cela donne quoi ?
Bah non, déjà qu’il faut grossir pas mal avec une barlow et que cela doit bouffer de la lumière, cela ne doit pas être sympa, non ?
Essai fait le même soir, 2 heures après avec M 75, un amas globulaire brillant, compact mais pas facile à résoudre avec un grossissement de 355x avec/sans ADC.
Et bien pas mal : toute la périphérie de l’amas est finement peuplé de très nombreuses étoiles très serrées et faiblardes avec un petit centre fort brillant et contrasté. On sent que l’effet de l’ADS améliore la finesse des étoiles de l’amas. Je n’ai pas pu pleinement tester d’autres solutions sur M 75 car des voiles de cirrus commençaient à arriver.

Au final, le gain avec l’ADC est appréciable et mérite une attention particulière avec un (gros) dobson en visu, pour les planètes évidement, mais aussi pour certains du ciel profond qui sont bas sur l’horizon et brillants.

Attention toutefois au fait que l’image est surtout meilleure au centre. Sur les bords du champ, c’est assez dégradé, tout comme l’effet des étoiles déformées avec un dobson très ouvert sans correcteur Paracorr.

Certes, une autre soirée serait utile pour confirmer ce test positif, mais déjà, c’est plus que je ne l’aurai pensé. Pour être le plus objectif possible, le mieux est de le tester soit même avec son propre matériel avec un collègue qui vous le prête. Comme ça, chacun aura son avis et l’abondance de renseignements partagés sur les forums, ici par exemple, permettra d’envisager ou nom son utilisation, qui reste réservé je pense aux assez gros télescopes.

Bonnes observations !
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 11h45   #2
Z80
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: mai 2017
Localisation: Nouméa
Messages: 806
Par défaut

Merci !

Je me suis posé la même question...

Bon, en pratique, je n'ai pas ce problème sur les planètes, elles sont toujours très hautes dans le ciel (sauf lever et coucher évidemment).

Mais c'est intéressant... Et sans barlow, par curiosité, ça ne fonctionne vraiment pas ?
__________________
il me reste 3 oculaires TeleVue à vendre : Nagler 12 mm type 4 (réservé), Nagler 7 et 9 mm type 6, voir dans les P.A. ou me contacter.
Z80 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 18h17   #3
asp06
Membre
Supernova
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: alpes maritimes
Messages: 516
Par défaut

merci pour ce retour d'expérience intéressant qui permet d'envisager d'étendre l'usage de ce complément optique au visuel à grossissement élevé sur les gros diamètres des amateurs.
asp06 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 18h27   #4
src386
Membre
Supernova
 
Avatar de src386
 
Date d'inscription: février 2016
Localisation: Nantes
Messages: 318
Par défaut

Mais comment c'est possible ? Elles apparaissent rouges car l'atmosphère mange certaines longueurs d'onde. Cet ADC arrive à recréer de l'information ? C'est pas possible.
__________________
Intes M603 + CG5
Blog: https://ngc44.xyz
src386 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 18h45   #5
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut

#src386 : il ne s'agit tout de même pas non plus d'observer des planètes à moins de 10° sur l'horizon ! Là, y'a plus rien à faire tellement la turbulence casse la résolution. Par contre, la dispersion atmosphérique joue un rôle d'autant plus "visible" que l'on descend vers l'horizon, ceci à 20 ou 30° de hauteur par exemple, comme c'est le cas pour Saturne actuellement.
L'explication est donnée dans le livre mentionné plus haut.
C'est un phénomène que j'avais constaté visuellement mais en apprenant l'existence de cet accessoire que je me suis dit : "et pourquoi pas !"
Rien de mieux que la pratique et l'expérimentation pour voir si cela marche !! C'est ce que je dis le plus souvent aux personnes qui se posent bcp trop de questions et pratiquent peu (ou pas assez).

En tant qu'expérimentateur de l'ADC, je suis bien content de vous le faire savoir. J'ai fais un bon investissement !

#Z80 (petit veinard avec les planètes au zénith !): Sans Barlow, je n'ai pas testé car on dit qu'il faut toujours un grand rapport f/d, je n'ai pas testé. (mais c'est peut-être une erreur qui s'est si on tient compte de ma doctrine citée au-dessus ?!)... mais comme j'avais une bonne Barlow et qu'au final, cela a l'air de marcher d'autant mieux que le grossissement est fort (avec toujours en butée des limites de la turbulence du moment d'observation... et ça change vite d'une nuit à l'autre, et même d'une minute à l'autre avec un gros télescope dans ces conditions, alors pourquoi ne pas de priver de grossir plus que d'habitude.

Dernière modification par Alexandre Renou ; 17/08/2017 à 18h49
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 20h22   #6
Diabolo
Membre
Trou noir
 
Avatar de Diabolo
 
Date d'inscription: avril 2008
Localisation: Larzac
Messages: 1 143
Par défaut

J'ai aussi constaté un gain sensible lors de l'utilisation de l'ADC en visuel. Par contre, sur le 1m c'est un peu galère, en partant de FD3, faut vraiment une powermate 4x et des oculaires genre Pano24. Sans Powermate, c'est space, j'avais un "étalement" de Jupiter façon double. Faut vraiment avoir des FD assez long.

Je suis passé voir PierroAstro il y a quelques mois, il y avait dans les cartons (et peut être dispo depuis), un nouvel ADC qui avait peut être (mais je n'en suis pas certain, ça commence à dater) une capacité de correction plus forte pouvant peut être s’accommoder de FD plus court. Ca peut valoir le coup de se renseigner.
Diabolo est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 21h36   #7
jldauvergne
jldauvergne
Trou noir
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 1 455
Par défaut

En fait les planéteux en parle peu mais de fait ils l'utilisent en visuel pour le régler et ça marche super oui. Certains règlent peut être autrement, mais au Pic je fais en visuel en tout cas. C'est rapide et facile car il y a du jus.
jldauvergne est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 22h09   #8
jgricourt
Membre
Membre association
Quasar
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 3 868
Par défaut

Citation:
Envoyé par Alexandre Renou Voir le message
Attention toutefois au fait que l’image est surtout meilleure au centre. Sur les bords du champ, c’est assez dégradé, tout comme l’effet des étoiles déformées avec un dobson très ouvert sans correcteur Paracorr.
Super intéressant ton post dis donc, l'ADC en visuel semble effectivement avoir une certaine efficacité en planétaire. Juste pour l'info la barlow n'a malheureusement aucun effet sur la coma donc n'importe quel oculaire derrière une barlow montrera autant de coma que l'oculaire sans la barlow mais sur du planétaire (hors la lune) c'est peut être moins critique compte tenu qu'on observe pile au centre du champ là où la coma est très faible. Idéalement il faudra le Paracorr mais ça commence à faire du porte à faux : Barlow + Paracorr + ADC + oculaire
__________________
[VENDU] miroir 315mm supremax signé Carl Zambuto
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
DicAstro
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 22h18   #9
teddelyon
ça s'appelle le soleil ?
Membre association
 
Avatar de teddelyon
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: isère
Messages: 5 070
Par défaut

salut,

vraiment intéressant ton retour

ce pourrait être également intéressant de tester cet adc en combinaison avec la barlow apm 2,7x "coma corrector"
teddelyon est actuellement connecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 22h57   #10
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut

#oui jgricourt, je sais bien que la Barlow n'a aucun effet sur la coma ; ce n'est pas pour rien que les correcteurs existent ! Encore que je constate qu'à fort grossissement (donc avec Barlow), l'effet du correcteur est peut sensible. Au-delà de 400x, je l'enlève pour faire moins d'optiques traversées et à manipuler.
J'ai eu un peu de temps dans la foulée (avant l'arrivée de nuages) pour essayer la combinaison correcteur + Barlow + ADC + Nagler... et bien bof sur les bords. Le correcteur ne fait pas merveille dans cette combinaison. Et ce n'est pas un problème de porte à faux sur le p.o (il supporte sans problème un Nagler 26 et le paracorr).
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 23h05   #11
teddelyon
ça s'appelle le soleil ?
Membre association
 
Avatar de teddelyon
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: isère
Messages: 5 070
Par défaut

Une barlow correctrice existe bel et bien pourtant, comme je le disais il s'agit du modèle 2,7x de chez apm
teddelyon est actuellement connecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 23h11   #12
jgricourt
Membre
Membre association
Quasar
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 3 868
Par défaut

Citation:
Envoyé par Alexandre Renou Voir le message
#oui jgricourt, je sais bien que la Barlow n'a aucun effet sur la coma ; ce n'est pas pour rien que les correcteurs existent ! Encore que je constate qu'à fort grossissement (donc avec Barlow), l'effet du correcteur est peut sensible. Au-delà de 400x, je l'enlève pour faire moins d'optiques traversées et à manipuler.
J'ai eu un peu de temps dans la foulée (avant l'arrivée de nuages) pour essayer la combinaison correcteur + Barlow + ADC + Nagler... et bien bof sur les bords. Le correcteur ne fait pas merveille dans cette combinaison. Et ce n'est pas un problème de porte à faux sur le p.o (il supporte sans problème un Nagler 26 et le paracorr).
Attention il faut toujours mettre la barlow en premier et le correcteur ensuite sinon la correction ne marchera pas ce n'est pas prévu comme ça.
__________________
[VENDU] miroir 315mm supremax signé Carl Zambuto
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
DicAstro
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 23h37   #13
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut

Je sais mais avec les problèmes de coulants différents, j'ai fait ainsi pour tester, et en + rapidement à cause des nuages.

C'est un peu chiant de se rappeler à chaque fois de l'ordre. Voici ce que dit le constructeur : "Remarque pour les utilisateurs de Dobson/Newton lorsque la Powermate est associée au correcteur de coma Paracorr : les Powermate 2.5x et 5x doivent être placées entre le Paracorr et l'oculaire. Les Powermate 2x et 4x (aux coulants 50.8mm) doivent être placées en premier dans le porte-oculaire (avant le Paracorr)."

Dans mon cas, j'ai utilisé une Barlow Televue 2,5x (ancien modèle en 31,75 mm uniquement), plutôt que ma Powermate 2x (mixte 50,8-31,75), de façon à plus allonger la focale, comme préconisé.

En tout cas, la combinaison simple Barlow Televue 2,5x (31,75) + ADC (31,75/31,75) + Nagler 16 ou 11 mm marche bien.

En observation normale avec mon f/4, j'utilise toujours la combinaison Paracorr + Nagler (ou Panoptic) ou bien pour les forts grossissements la combinaison Powermate 2x (50,8) + Nagler 11, 9 ou 7 mm sans Paracorr qui a un rôle assez mineur à forts grossissements (j'ai testé) et qui rajoute des optiques et des manipulations en +.

Ces combinaisons me sont optimum, m'offrant une gamme de grossissements de 100x à 650x pour mon T 560 f/4 sans l'ADC, ou bien de 355 et 515x avec ADC comme précisé au départ du message.

Dernière modification par Alexandre Renou ; 17/08/2017 à 23h42
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/08/2017, 00h35   #14
jgricourt
Membre
Membre association
Quasar
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 3 868
Par défaut

OK Alexandre je comprends, je me demande malgré tout si cette configuration ne sera pas optimale car le Paracorr fonctionne d'abord avec un oculaire et une valeur de réglage précise du tunable top bon il faudrait demander à M. Nagler si véritablement la correction est optimale dans ce cas.
__________________
[VENDU] miroir 315mm supremax signé Carl Zambuto
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
DicAstro
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/08/2017, 00h52   #15
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut

... comme je le dis souvent, rien de mieux qu'expérimenter soi-même pour montrer dans un sens ou dans l'autre si ce que l'on pense et l'on fait marche ou pas...

Attendons d'autres retours. Je sais déjà, grâce à ce forum, que des pro de l'imagerie apprécient l'ADC même en visuel.
C'est bien de le dire.
Toute bonne chose ou idée est bonne à savoir et à prendre. Ceux qui ont fabriquées leurs dobsons le savent bien.

Mon propre essai (positif) avec cet accessoire donnera peut-être des idées aux autres. Faisons en profiter les éventuels intéressés, que ce soit plus classiquement en planétaire, mais aussi en ciel profond, domaine sans doute peu exploré avec l'ADC.
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/08/2017, 05h08   #16
Z80
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: mai 2017
Localisation: Nouméa
Messages: 806
Par défaut

Ce sont bien ces restrictions qui sont ennuyeuses. La Powermate 4x est en 2" et je suppose que l'ADC est en 1"1/4 (dédié au planétaire, donc pas de nécessité du 2"). Mais bon, on peut intercaler un réducteur et au moins, la PM 4x est prévue pour être montée en aval du Paracorr.

La Powermate 2x en 2" est particulière, parce qu'il faut l'insérer avant le Paracorr. Or je suis en train de m'équiper d'un SIPS, donc le Paracorr est forcément devant (il est même placé devant le crayford). J'ai acheté une barlow "apo" chinoise pour pouvoir jouer sur le tirage en photo (pas possible avec la Powermate), je ne l'ai pas encore testée, il faudra voir ce que ça donne (en particulier en combinaison avec le Nagler 7 mm que je n'ai pas encore revendu et qui me donnerait le 3,5 mm idéal en planétaire).

Et enfin, l'ADC ne pourra pas être employé avec une tête bino sur nos newtons parce qu'à cause du backfocus, on ne peut rien insérer devant (d'autant plus que l'OCS doit aller s'enfoncer loin dans le P.O. pour atteindre le foyer). Déjà qu'on ne peut pas employer de Paracorr pour la même raison... C'est dommage, parce que j'aime particulièrement le planétaire à la bino.

Il est vrai que l'ADC a été conçu pour des instruments à longue focale, plus adaptés.

Mais enfin, même si les bords du champ sont dégradés par la coma, la planète proprement dite occupe essentiellement le centre. Peut-être que pour la coup, la bonne combinaison serait un MPCC vissé devant l'ADC et enfilé complètement dans le P.O., non ?
__________________
il me reste 3 oculaires TeleVue à vendre : Nagler 12 mm type 4 (réservé), Nagler 7 et 9 mm type 6, voir dans les P.A. ou me contacter.
Z80 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2017, 12h23   #17
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut Autre test

Bonjour,
Autre test au petit matin hier avec Rigel.
Toujours avec la combinaison Barlow 2,5x Televue + ADC (en position neutre ou "active") + Nagler 16, qui me donne 355x avec mon T 560 :
Rigel était alors à 15° sur l'horizon. Evidemment, ça bouillonne avec ou sans ADC (en position neutre ou active "+/- 3ème graduation".

Belle différence au niveau du chromatisme rouge / bleu du à l'atmosphère. Avec, en position active, ces colorations disparaissent et l'image éclatante de Rigel est plutôt neutre et les aigrettes deviennent bien plus fines, preuve que la résolution augmente. Du coup, le petit compagnon de Rigel est évident au premier coup d'œil, chose que je n'avais pas remarqué sans ADC au premier coup d'œil (je me rappelais plus que Rigel est une binaire, certes pas difficile à résoudre mais avec la turbulence, le chromatisme et l'image de la principale bouillonnante, on peut être distrait).
Un essai rapide sur la brillante nébuleuse M 42 à côté à la même hauteur ne donne pas de résultat concluant, hormis l'aspect des étoiles. Rien à voir avec son aspect haute dans le ciel, mais on grossit pas mal aussi.
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2017, 20h18   #18
asp06
Membre
Supernova
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: alpes maritimes
Messages: 516
Par défaut

hello,

compter les étoiles dans le trapèze, avec et sans adc peut être ...
asp06 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2017, 00h45   #19
CPellier
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: septembre 2011
Messages: 1 056
Par défaut

Merci Alexandre pour ton témoignage qui en convaincra plus d'un . C'est vrai que l'ADC a été popularisé (ou re-popularisé) ces dernières années chez les photographes planétaires, mais en fait, il est encore plus indispensable en visuel qu'en photo car l'oeil est incapable d'effectuer la moindre correction de cette aberration (alors que les photographes peuvent au moins recentrer les couches couleurs).
L'effet en visuel est tel que tu le décris, des couleurs plus vives et des détails plus contrastés, j'ajouterai, que sur des planètes aussi basses que le seront dans les années qui viennent Saturne, Jupiter et Mars, cet accessoire va de fait permettre de voir des détails qui resteront invisibles sans, car l'aberration aura une ampleur bien supérieure à celle du pouvoir séparateur de la plupart des instruments.
__________________
Christophe

CPellier est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2017, 11h46   #20
Alexandre Renou
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Alexandre Renou
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: Blaison Gohier (49)
Messages: 150
Par défaut

Merci à toi aussi Christophe.
C'est bien d'avoir un avis de chevronné qui reconnait avec justesse tout l'intérêt de l'ADC aussi en visuel, peu connu (je connais cet accessoire depuis moins d'1 an et je me posais des questions sur son intérêt et son utilisation pratique en visuel avec un dobson), mais qui pourrait s'avérer être l'accessoire indispensable de l'observateur bien outillé, de la même façon que les filtres interférentiels le sont pour les nébuleuses.

Dernière modification par Alexandre Renou ; 24/08/2017 à 11h49
Alexandre Renou est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/08/2017, 17h29   #21
marcd
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de marcd
 
Date d'inscription: juillet 2007
Localisation: savoie
Messages: 155
Par défaut

Bonjour
Possesseur d'un 500 f/d 4, je lis cet email avec intérêt et je remercie Alexandre Renou pour ces expérimentations!
Et donc, puisque l'expérimentation doit être privilégiée, est ce que le passage par barlow pour atteindre f/d 10 est nécessaire (obligatoire) ou bien l'adjonction d'un oculaire de courte focale (4.7 ou 6 mm) sans barlow a été testée?
Je ne connais pas la théorie sous tendant la nécessité du f/d à 10 et donc je me permet de poser cette question peut être idiote...
Merci
Marc
PS: vous l'aurez compris, je n'ai pas de barlow ou peut être une vieille Celestron dans une boite...
marcd est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h33.