Yoann DEGOT LONGHI

astronomie planetaire

Recommended Posts

Ca y est: il est enfin sorti?????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chouette alors, je vais regarder ma boite a lettres tous les jours maintenant. :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chouette alors, je vais regarder ma boite a lettres tous les jours maintenant. :cool:

 

+1 pour la boîte aux lettres ;)

Merci pour l'info.

Laurent :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info, Christophe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que ce bouquin est tout bonnement ... GENIAL ! :cool:

Le simple fait d'avoir lu le sommaire me donne envie de l'avoir. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christophe. Voilà de quoi bosser !!!

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super ! Je l'attends avec impatience ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reçu aujourd'hui, et le moins qu'on puisse dire après l'avoir parcouru rapidement, c'est que ça valait la peine d'attendre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca fait un mois que je l'ai reçu et,vraiment,je suis pleinement satisfait de mon achat.

 

J'ai appris plein de choses sur les filtres,registax,as2 winjupos,etc....

 

Un achat indispensable pour tout ce qui concerne le planetaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, et bien si vous dites qu'il est super ce livre alors je commande... Mon niveau en imagerie planétaire étant proche de 0, ce livre ne me fera pas de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca fait un mois que je l'ai reçu et,vraiment,je suis pleinement satisfait de mon achat.

 

J'ai appris plein de choses sur les filtres,registax,as2 winjupos,etc....

 

Un achat indispensable pour tout ce qui concerne le planetaire

+1: in-dis-pen-sa-ble :wub:

 

Des volumes lunaire-solaire et CP dans le même format serait cool.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique livre que je suis entrain de lire avec régal.

 

Bravo à tous ceux qui l'ont fait !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Wolfan

Bonjour,

 

Ah ça c'est bien il n'y pas que la photo dans l'histoire....il y aussi le dessin et du visuel.

astroplanetes3D-L300.jpg

 

Bon ciel étoilement lunaire à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

 

Ah ça c'est bien il n'y pas que la photo dans l'histoire....il y aussi le dessin et du visuel.

 

Tu as raison, il faut le dire ;)

Astronomie planétaire, c'est toutes les façons d'observer les planètes.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact Fred :) de plus la deuxième partie qui décrit l'activité des planètes est également à destination des observateurs visuels !

Sinon merci pour vos retours :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce livre est vraiment exceptionnel et passionnant, merci ! J'ai déjà lu toute la première partie plus le chapitre sur Mars de la seconde (eh oui, c'est l'actualité !).

 

J'ai toutefois une question sur le chapitre concernant la couleur. Il est préconisé de faire les traitements par ondelettes sur chaque composante RGB, même avec une image couleurs. Mais je suis incapable de séparer les canaux dans Registax ! J'arrive bien à sélectionner individuellement les trois couleurs, mais quand je fais un traitement sur le rouge par exemple et que je passe au bleu, ce sont les mêmes réglages qui sont appliqués !

 

Comment faire pour avoir une séparation effective (et non juste une simple visualisation de chaque canal) ?

 

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jérôme, le mieux est d'ouvrir l'image non traitée dans un logiciel qui permette d'effectuer une séparation des trois couches. Registax 6 peut le faire ; dans ce cas il faut immédiatement réenregistrer l'image ouverte, avant ondelettes, sous le format fit "RGB separate". Là tu as tes 3 couches.

Il faut quand même regarder le résultat final et juger de l'intérêt qu'il y a à effectuer cette opération supplémentaire. Pour cela il faut s'aider de la typologie d'erreurs potentielles décrites au chapitre 8, en particulier la couche rouge surcontrastée ou bien la couche bleue sous-traitée... ça se trouve, les images seront correctes, c'est le cas chez moi, mais c'est peut-être parce que je n'ai pas à utiliser de barlow.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je repasse en revue tous les livres en français (je suis plutôt orienté vers nos amis anglais et américains pour les bouquins astro ou sciences).

 

Il y a bien sûr celui que tout-le-monde connaît, du regretté Pierre Bourge, qui a accompagné mes premiers pas; puis bien de lectures et ouvrages qui valent franchement la peine mais peinent tout-de-même face à l'écrasante littérature anglaise ou allemande consacrée aux mêmes sujets.

(à propos de magazines, celui qui sort absolument du lot est publié par Vereinigung der Sternfreunde).

 

Récemment en livres arrive: "Astronomie planétaire"...celui-là n'a aucun équivalent aussi bien foutu (peut-être en japonais? Saké toi qui voit!).

 

Je viens de vérifier: il n'y a pas une trace de poussière sur mon exemplaire.

Or la poussière, si vous saviez ici dans ces contrées...

 

Bref, un grand bravo et merci à Christophe Pellier et aux co-auteurs: cet ouvrage est décidément une réussite, une mine d'or de platine de tritium...que dis-je: d'antimatière!

 

Patte.

 

PS: cependant je me demande toujours d'où vient la convention de représenter les planètes Sud en haut. Je ne l'ai pas trouvée dans le livre cette information (certes inutile, mais notre passion l'est tout autant si on s'accorde aux préceptes de l'économie d'entreprise).

Quelle est donc l'origine de cette bizarrerie?

C'est pour ne pas vexer les observateurs Australiens avec petits réfracteurs vis-a-vis de leur copains photographes avec newton en Angleterre? Ah, je m'y perds!

Perso j'aurais préféré Nord en haut, pour coller aux représentations du système solaire "vu d'au dessus du plan écliptique", comme illustré dans les bouquins de mon enfance où que l'explorateur fait encore un dessin souvenir avant de partir à toute vitesse vers Polaris B (et tant pis pour les Australiens!).

Edited by syncopatte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour les compliments Patte :). Il y a des équivalents en anglais mais qui sont anciens à présents, le plus récent (celui de Mobberley) ayant déjà 10 ans. Sinon il y a le DVD de Peach qui doit être excellent mais son périmètre est beaucoup plus restreint. De toutes façons, en langue anglaise le prochain ouvrage de référence sur le sujet sera... Planetary Astronomy, la traduction en langue de Shakespeare ;)

Pour ta question sur le sud en haut. C'est une ancienne convention qui date du temps où l'observation était surtout visuelle, dans des instruments qui évidemment "inversent" les images, par des observateurs qui étaient presque tous dans l'hémisphère nord.

Aujourd'hui il n'y a pas vraiment de raison de choisir une orientation plutôt qu'une autre, tant que celle choisie est non ambigüe. En sachant et ça va sans doute te faire plaisir, que la tendance actuelle est à mettre le nord en haut, principalement en raison de l'irruption des scientifiques dans nos travaux, ces derniers préférant cette convention-là. Dans une prochaine édition du bouquin, les images seront peut-être dans l'autre sens...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Wolfan
De toutes façons, en langue anglaise le prochain ouvrage de référence sur le sujet sera... Planetary Astronomy, la traduction en langue de Shakespeare ;)

Pour ta question sur le sud en haut. C'est une ancienne convention qui date du temps où l'observation était surtout visuelle, dans des instruments qui évidemment "inversent" les images, par des observateurs qui étaient presque tous dans l'hémisphère nord. ...

 

Bonjour Christophe :),

 

J'ai eu l'occasion de télécharger ton fascicule..... mais c'est vrai que ce serai bien qu'il soit en Anglais également pour devenir l'un des livres de référence en astronomie planétaire dans le monde, :D

Parce que les ouvrages réalisés par des Français sont bien trop rare de nos jours.

 

Moi, je ne sais pas toi mais les images inversés j'aime ça :wub:

 

Bonne continuation et ciel à toi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Wolfan. Oh pourtant il commence à y avoir de belles références en français... celui de Thierry sur l'astrophoto est bien connu, mais sinon Astrodessin (aucun équivalent ailleurs), les livres de Charles Rydel, celui sur la spectro qui vient de sortir peut-être (je ne m'y connais pas). Bientôt quelque chose sur la Lune de la part de Nicolas Dupont-Bloch (... en anglais!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Jérôme, le mieux est d'ouvrir l'image non traitée dans un logiciel qui permette d'effectuer une séparation des trois couches. Registax 6 peut le faire ; dans ce cas il faut immédiatement réenregistrer l'image ouverte, avant ondelettes, sous le format fit "RGB separate". Là tu as tes 3 couches.

Il faut quand même regarder le résultat final et juger de l'intérêt qu'il y a à effectuer cette opération supplémentaire. Pour cela il faut s'aider de la typologie d'erreurs potentielles décrites au chapitre 8, en particulier la couche rouge surcontrastée ou bien la couche bleue sous-traitée... ça se trouve, les images seront correctes, c'est le cas chez moi, mais c'est peut-être parce que je n'ai pas à utiliser de barlow.

Merci beaucoup, je ne connaissais pas l'astuce ! Mais ça devient assez lourd en fait. Je me demande si je ne vais pas faire ce genre de traitement sous PixInsight qui gère aussi les ondelettes !

 

Sinon ce que j'adore aussi dans le livre c'est sa finition : la qualité de la reliure, le papier glacé, c'est un régal de le lire ! Je trouve même que le bouquin n'est pas assez cher par rapport à la valeur du contenu :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si PixInsight peut le faire dans ce cas...

C'est clair que si on rapporte le prix du livre au nombre d'années d'expérience cumulées des sept auteurs, c'est carrément abordable ^^. Et à mettre en rapport avec le temps gagné à avoir toutes les infos de qualité sous la main plutôt que de partir à la pêche au hasard seul dans son coin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je déterre le sujet, car je suis intéressée par cet achat. Alors c'est vrai qu'en lisant les commentaires précédents on peut se pauser la question de la pertinence de ma démarche (tout le monde a l'air emballé !).

 

Mais c'est pas plus mal de parler d'un bon livre français et ça pourrait en intéresser d'autre que moi.

 

Mon matériel me pousse à m'intéresser en particulier aux planètes (et cela me convient parfaitement !). Mais je suis novice dans l'observation et je ne suis intéressé que par la partie observation visuelle. Ce livre est-il approprié pour moi ou avez vous d'autres pépites complémentaire ou mieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Zera,

Pour l'observation strictement visuelle des planètes, c'est toujours le bon livre à acheter :

1) De façon directe, tu as un chapitre dédié à l'observation planétaire visuelle, rédigé par Fred Burgeot, et qui présente une excellente analyse du fonctionnement de l'oeil, et donne les bons conseils pour tirer le tout le parti de cette expérience. C'est un des meilleurs chapitres du bouquin, il m'avait bluffé par son niveau de qualité quand je l'ai pris en relecture la première fois.

2) Dans la première partie, tu trouveras d'autres chapitres techniques qui concernent tous les observateurs qu'ils soient visuels ou photo : le choix des instruments, le réglage de l'instrument, les conditions météorologiques d'observation, la compréhension de la notion de résolution, la lecture et la maîtrise des éphémérides...

3) La deuxième partie est entièrement consacrée à la description des phénomènes observables sur les planètes. Là encore ces informations s'adressent tout autant aux visuels qu'aux photographes, même si bien entendu, le champ d'observation est plus important en imagerie. Il s'agit d'une synthèse des informations scientifiques les plus pertinentes pour l'amateur, que tu aurais du mal à trouver ailleurs en français, à la notable exception de l'ouvrage de Peter Bond "l'exploration du système solaire" que je recommanderais tout autant, mais qui n'aborde pas les techniques d'observation car il est plus orienté grand public.

Pour une biblio complémentaire du même ordre, je te recommanderais aussi les deux ouvrages Astrodessin, qui sont certes orientés dessin, ce qui peut ne pas t'intéresser, mais qui regorge d'expériences pratiques du visuel par l'équipe des auteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe,

 

Je te remercie d'avoir pris le temps de me répondre même si une réponse moins partiale :D, en plus de la tienne très complète, aurait été idéale.

Cela dit, le livre a été commandé aujourd'hui ! J'espère le recevoir rapidement, et je me permettrais d'ajouter mon grain de sel sur le ce fil à la fin de l'été, peut-être. (Encore merci pour ta réponse très complète).

Edited by Zera

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien si des lecteurs observateurs peuvent donner leur avis ici, ils sont les bienvenus ;)

Bonne lecture à toi.

PS ce n'est pas une réponse partiale : si le bouquin n'avait pas été explicitement prévu aussi pour les visuels, je te l'aurai dit. On ne fait pas la Lune, par exemple. Ce n'est pas le bon bouquin pour, pas plus que pour le Soleil ou les comètes, tous objets traditionnellement inclus dans le périmètre de ce type d'ouvrage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.