• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
syncopatte

Jumelles Canon IS 12x36 III

Messages recommandés

Salut les binophiles!

 

Voilà quasi 10 ans que j'ai eu pour la première fois des stabilisées en main. C'étaient les 10x42 de Den au Lubeuhron.

Et je me suis dit: "Je les aurai! Un jour je les aurai!".

Mais pas forcément les 10x42 (le fleuron de la gamme: étanches et qualité optique "liseré rouge"), assez coûteuses...

 

Entre-temps, j'ai pu tester des 10x30 et les 15 et 18x50.

Les petites me laissent un peu sur la faim (je suis content d'ailleurs d'avoir raté une promo!), tandis que les grosses me semblent trop lourdes pour une utilisation prolongée sans trépied. Or ce serait un comble de devoir utiliser un trépied avec des stabilisées.

 

A l'instar des dobs, où le 250 est le plus petit des grands et le plus grands des petits; à peine plus lourd qu'un 200 mais vachement moins massif qu'un 300, les 12x36 semblent le compromis idéal.

En outre, un grossissement de 12x permet mieux d'aller grappiller les tachouilles, tout en conservant un champ généreux.

Andiamo pour les 12x36! Mais le prix a de quoi refroidir...

J'espérais une baisse de prix de la version Jean-Paul II après la sortie de Marc III, mais que nenni!

Autant qu'à faire, vaut mieux scruter les promos pour la nouvelle version, qui possède une meilleure gestion de batteries et dont les oculaires devraient donner plus de confort.

 

Il y en avait une sur Amazon USA...et bavant une fois de plus sur mon clavier en lisant pour la énième fois les commentaires dithyrambiques, je reçois un mail de Mark, un copain des US, qui m'annonce sa prochaine venue au Saharasky pour son installation remote.

 

Ni une, ni deux, une idée jaillit dans mon esprit!

 

794-1490700087.jpg

 

Et si je lui demandais de me les ramener des States? Hein? Comme ça, en toute innocence et que de toute façon il va devoir douiller à la douane vu tout le matos dans ses bagages (alors un peu plus, un peu moins).

Il me répond par la positive!

Je vais les avoir, enfin! Plus que quelques semaines d'attente, avec de fréquentes visites sur ce site pour les admirer tellement qu'elles sont tellement trop jolies:

 

http://www.skyatnightmagazine.com/canon12x36is3%20

 

A peine arrivé, Mark fouille dans ses bagages et me sort les précieuses, avec la bonne idée d'avoir joint des piles et batteries rechargeables et chargeur (ce serait à se bouffer les couilles d'avoir les jumelles mais pas les batteries!).

 

Première prise en main

en vrai elles sont encore plus trop jolies qu'en photo! Légères (660 g.), agréables au toucher, ergonomie parfaite!

Les doigts trouvent "naturellement" la bonne position, avec un index sur la molette de mise au point (douce et précise) et un majeur prêt à actionner le bouton de stabilisation.

Celui-ci doit être maintenu enfoncé, ce qui - malgré les regrets lus dans certains commentaires - ne pose pas de problème. Il ne faut pas appuyer comme une bête, juste enfoncer un petit peu et hop, l'image se fige! (je pense que celui qui doutait de la longévité du bouton devait appuyer comme un bourrin, geste semblable et typique avec des batteries à plat dans une zappette)

 

Un autre commentaire négatif lu par ci par là: le revêtement qui part en sucette.

On verra avec l'usage, mais vraiment cela m'étonnerait! Un lot déficient?

Là maintenant le grip est agréable et antidérapant. La couleur est vert-gris foncé (trop beau), il y a des bouchons oculaires mais pas pour les objectifs. Ceux de chercheur 8x50 conviennent parfaitement.

 

Et ce qui frappe le plus, c'est le système d'ajustement de l'écart inter-pupillaire. Les fûts sont en un seul bloc et ce ne sont que les oculaires qui bougent (simultanément). C'est pratique; et les doigts peuvent aussi se caler contre ce rehaussement mécanique et améliorer la prise.

La mise au point est interne. Contrairement au système avec translation des oculaires, ici le mécanisme n'est pas susceptible d'accumuler de la poussière dans la graisse au risque de voir les oculaires se mettre de travers. Gros avantage dans ces contrées proche du désert.

 

Bref, une réussite du point de vue pratique et esthétique. De toutes mes jumelles (voir plus bas), elles sortent du lot et que je les aime au point où je me demande si c'est normal de les poser sur un coussin à côté de mon oreiller quand je vais dormir.

 

Mini-comparo/test avec les sœurettes

 

XVi-SoDW8B_849mzKBHh1bKwbbSKAWnh5zKBRgFXl70p4qyO2gZV1OFhSKLb7RNf0I2J73z5IFam3fmffjpfjq-jXGou4wto917cJvovNfrB_812FfP0IyP3lCIm-9i67Zw6S1dkjUIW1GTcPgwVtmL_pqYIaFTMBgr8xAR9USe3TIlTdI8vjh8Gi0mqZFcCOZFZ-EGH4dge4w_a5JrXw6tIqgMgCMeyocspSjKHYp9K6vVtwWEajreMZLtRqk-9Txzls3UyHKjFCF3z7rCQKsON6_djDKE_TLqjTdGfhJIBMCVoeuqjc91UW6qpdDslxxVgSmkukL4z_83OCWDGvUfrnIaB901hyuxUywbWb5zZzEZHaoCc2SaWNAn9pmFn2nP8SgIhDKekk2eLz5TGhDDfRSYxS_gznPVni4e0wAcrqgXnco5lqmNaNXD1CedXaKHrKK4sInvMk6z5_tLL1eOcLcDKavTNup3ffb33b-zBQDft2v-ohNQe2fpDp5ifBmlrB14DSgORpNlvx-lL8hetF0WfqFCgWFxpgXabeS2fhQRRcmf55ciSzVcM5E_x7TnZYNf-oqw=s849-w849-h835-no

- les "yeux de hibou" Kasai Widebino 2,3x40.

Rien à voir évidemment avec les Canon, sauf que ces petites jumelles d'opéra forment le complément idéal, pour passer de l'ultra-grand-champ vers l'observation "rapprochée". Elles accompagnent toutes les sorties!

J'ai eu l'occasion de les comparer aux Vixen SG (bien plus chères). Ces dernières sont plus confortables avec un dégagement oculaire plus grand, mais pêchent par une distorsion assez prononcée aux bords. Les Kasai sont mieux corrigées, malheureusement les bords restent "vagues": il y a un fort vignettage et on ne voit pas clairement le diaphragme (field stop) des oculaires.

 

- Vixen Ascot 8x42.

On en a pour le prix! (surtout en occase). Champ énorme et qualité optique bien meilleure que les fameuses "lidl". Le grossissement réduit 8x rend la stabilité (sans trépied) acceptable.

Une bonne petite paire, qui aura quand-même du mal à supporter la concurrence des canons.

L'histoire du sable et poussière sur le mécanisme de MAP font qu'elles vont rejoindre le Haut-Atlas...

 

- Oberwerk 15x70.

Trépied obligatoire, diamètre oblige la magnitude limite atteignable est meilleure qu'avec les canons.

On s'attendrait à "bien" meilleure...eh ben pas tant que ça! C'est étonnant de voir l'efficacité de la stabilisation et le gain probablement grâce à la qualité optique des 12x36.

Faudrait que je chiffre plus précisément l'écart, mais autre chose est plus prépondérant (au plaisir de les utiliser): côte-à-côte, je vois le "gouffre" qui sépare les deux en termes de chromatisme et déformations en bord de champ.

Les Oberwerk sont littéralement larguées. Rajouté à cela la facilité de ne pas devoir trimbaler un trépied, elles risquent fort bien d'aller prendre de la poussière. Heureusement (pour elles) que montrer un objet particulier à une autre personne ou un groupe nécessite la monture.

Donc elles continueront à prendre l'air de la nuit.

 

 

 

 

 

CjLTuu7Dyiz17YuEwpHLW3yQ-nw0EScSm1Hj128kIqKhv_M1bimGVJCR4a3X2vOnhCxWcaCK-qqBij1S9Q_jCO7C_k8rUznaHiAFECiz5BkRDW3bMsbofMJIO4_RKHS7OZPOaenBFgmdEuoajEYS-x3cLY3U-aq_O5lZnLWUsjS17kuji9ngN1OPBtbXFWOmHHsDGUwjU6HZmQkgMuR_ZiHyXdfAixRE8gq7uMDlc1als2ds8wAcYmmjHjabB9AJm_cy_TecOePVM3GAszt80_JpS6Vd3vR7fxtRMW8aFklUmc5ZUdW_IqRnGHgJ_VCIlY7otnyonl8VhkMPdoaMBpV-w3dhA9soLLDfJtnb8s-3sXiTslbNPJltH8IbsH2QKehfblTTCzS02C9BAfM-tia-mRmrxVt-qv92dlVGGvYL0oRsv5ayjalPVruP0iK-h0-MOWIz5AiLWs1ZcXWYyl2v0YSw451VepgTXDFJjAWgDxB6FLMPc7nXO_Q-xoKCrxGrlwcY2pRouuY8iQbZ3ojVBYBeigWgHZiSqalaCzwFD8-cIipwpi2Zcich4MA-mjYq9oKMfEhKTcB0AlOgjBGyShsznGB1my7igjq4xjUoEel6=w1183-h663-no

 

 

De jour

 

Chromatisme assez bien maîtrisé, mais pas absent.

Les piafs, sur fond plus clair, montrent un plumage violacé aux contours.

Tout ce qui est contrasté se colore en magenta/jaune à la ligne de séparation. Rien de bien dramatique toutefois: cela reste léger (mieux que les Steiner Skyhawk que j'ai pu comparer en diurne).

Un petit regret: la distance minimale de MAP n'est qu'aux alentours de 6 mètres.

 

Un texte lointain, illisible sans stabilisation, devient clair en appuyant sur ce bouton "magique".

Maintenant, observer avec lunettes demande de rabattre complètement les bonnettes, ce qui est fastidieux et laisse les oculaires sans protection (ou alors faudrait que je trouve d'autres bouchons).

Perso j'ai pris l'habitude de lever mes lunettes de myope et les laisser sur mes arcanes souricières.

Donc ça roule!

J'avais une crainte (n'ayant jamais testé les 12x36 avant achat): ne pas parvenir à corriger ma dioptrie. Ouf, la plage est assez large! La différence oeil G/D se règle sur l'oculaire droit, avec un repère classique.

La bandoulière est un peu chiante à mettre, aussi je ne m'encombre pas, mettant en balade les jumelles dans leur sac qui est des plus basiques et pas rembourré. Gaffe donc!

 

De nuit

 

Ahlàlà, je pourrais aligner les "formidable!", "génial!", "fantastique", "un régal" etc...comment dire?

Faut essayer pour s'en rendre compte à quel point ces jumelles sont un outil des plus efficaces pour l'observation du ciel (sous un bon ciel du moins, car sous la pollution lumineuse ça ne va pas le faire!).

 

Fallait d'abord m'habituer au pointage. J'avais tendance à viser trop haut. C'est du à la position excentrée des oculaires, ici en haut de l'axe optique, contrairement à mes jumelles prisme Porro où c'est plutôt vers le bas.

On s'y fait vite!

 

Je me suis tapé un petit marathon Messier en passant par d'autres NGC et astres. Voici en vrac quelques impressions:

- double amas Persée: trop bas pour réellement apprécier mais ça pète déjà bien, avec une belle impression de relief et une bonne saturation des quelques étoiles orangées du coin

- le cocher: voyage où d'un petit balayage on s'en met plein les mirettes avec les trois amas bien distincts dans leur environnement. Continuer vers M35 se fait naturellement; et le petit amas juxtaposé au grand se voit clairement.

- M46/47, également accompagnées d'un petit amas discret qui ne parvient pas à se cacher des objectifs 36mm. Superbe!

- l'épée d'Orion: que du contraste! Le trapèze n'est malheureusement pas résolu. Par contre, je vois en vision directe 5 étoiles dans le système Sigma Orionibus.

- l'Albiréo d'hiver (HR2764) est parfaitement résolue et les couleurs sont magnifiques.

- toute la zone autour de Wezen et vers la Poupe, avec d'innombrables amas et collinders qui rivalisent en beauté est à couper le souffle! C'est à rester scotché dans sa chaise (ou accoudé à la balustrade, ou collé sur son matelas gonflable)

- Jupiter: lunes visibles mais pas les bandes (à retenter avec léger voile d'altitude qui pourrait aider à atténuer la luminosité).

- Saturne: forme ovale sans plus

- la comète du moment (41P/TuttleGK): fastoche à retrouver. Avant-hier elle était là? Et elle vogue dans cette direction? Zou, hop et bingo!

- les (petites) galaxies: pas vraiment sa tasse de thé. J'imagine la beauté d'une M31 (see you en automne), mais les tachouilles de la chienne de Markarian (un dalmatien en négatif) restent de pâles petites taches floues. Sachant ce que ça représente, je suis tout-de-même émerveillé, mais pas au point où en attraper une érection. Dans les plus grosses, M51 montre clairement deux noyaux et M101 sa (relative) étendue.

- l'amas globulaire M13 est déjà plus sympa. Puis Oméga Centaure...celui-là, n'importe quel instrument donne une vue épatante. Les étoiles ne sont certes pas résolues, mais l'aspect granuleux se dévoile une fois la stabilisation activée (c'est toujours magique de voir l'image se figer!)

- dodo en attendant le lever de la Voie lactée d'été et là, ahlàlàlàlà et là, pfiou! Purée que c'est beau!

 

Des pinces du Scorpion, je descends vers M4, Antares; et continue vers la "fausse comète", que je n'ai jamais vue aussi belle!

A la lunette, il me manque du champ, aux 15x70, la qualité optique perfectible des Oberwerk gâche un peu le spectacle, aux petites jumelles, ça ne grossit pas assez...et avec les 12x36, ce n'est que du bonheur à l'état pur!

 

Un avant-goût que ceci, car en passant par le couple M6/7, je me dirige vers le centre de notre galaxie...

Un tableau d'une myriades d'étoiles, de zones sombres ou alors claires, d'amas, de nébuleuses, de groupements, de figures! A en pleurer d'émotion!

 

Bon, allez, j'arrête car je vais en faire trop.

 

Merci pour votre lecture,

 

Patte.

Modifié par syncopatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, Patte qui fait la louange de petit diamètre, c'est pas banal !

T'étais où comme ciel, car au vu des 36 mm ça a l'air quand même pas mal ! Sahara ?

 

Ceci dit, en sortant des sentiers battus visant à dire qu'un 300 est absolument nécessaire pour voir quelque chose, qu'est ce que je me suis éclaté aux 10X50 !

Mais effectivement en cette saison (surtout) le gros point faible étaient les galaxies. Pas M33 ou M31, non, mais les petites lenticulaires par ex de Coma ou Virgo à partir de mag 9.5 ou 10.

Là, macach pour les distinguer d'une faible double serrée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, quelle bonne nouvelle :)

 

Tu va pouvoir t'en mettre plein les yeux en mode relax et tu verras, on ne s'en lasse pas.

Sous ton ciel de compétition en plus cela doit être addictif :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens tiens, moi qui cherche un petit instrument pour accompagner mes soirées d'astrophoto, ce que tu nous racontes là, m'intéresse beaucoup !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi pas, mais à voir ta signature, j'opterais plus probablement pour une (bonne) petite apo grand champ, qui pourrait également servir en photo en alternative à ton C9.

 

Ces jumelles sont assez chères et "spécialisées" pour l'observation sous un bon ciel.

En aucun cas je les conseillerais d'office comme deuxième instrument (en complément à un gros dob par exemple), mais plutôt comme cerise sur le gâteau pour ceux qui ont (la chance d'avoir) déjà un parc d'instruments conséquent.

Des jumelles à budget nettement moins pénible peuvent faire l'affaire aussi!

Les solutions de "stabilisation" ne manquent pas, comme le manche à balais, la tenue des sangles, la chaise avec accoudoirs, la portée sur les épaules avec trois bouts de bois etc.

 

Toujours est-il que j'ai déjà oublié le prix et m'en régale énormément.

Le couple de faucons qui vient chaque année faire un petit (puis s'en vont) m'a gratifié il y a une heure d'un ballet aérien spectaculaire.

Et là, un dob ou une petite lunette ne vont pas convenir.

 

A voir au cas par cas donc...

 

Merci pour vos retours!

 

Patte.

Modifié par syncopatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Patte,

 

Merci pour ce test... comme j'utilise me 10*30 essentiellement en ornitho où elles sont géniales, je pense que ton teste conforte mon choix... 6 m de MAP ca doit etre un peu limite pour le suivi rapproché ds les buissons, ce qui m'arrive qd meme aussi... mais tu n'as pas évoqué le champ pour les oiseaux...87m à 1000m ca fait un effet de tuyau non ? Les 10*30 ont 105m/1000m ce qui ets très correct.

 

 

Mais comme deja dit, curieux de les comparer si tu passes ds le coin, car a encombrement et poids assez comparables, le choix était cornélien... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle sont données pour 5° de champ réel. Cela donne donc 60° de champ apparent, ce qui en vision bino est déjà pas mal du tout et ne donne pas l'impression "tunnel".

 

Mais il est vrai que "suivre" des piafs en vol d'assez près n'est pas chose aisée.

Heureusement qu'il y en a qui contrairement aux six rondelles ont la bonne idée de parfois se reposer.

 

Dernièrement, quelques tests sur la lune, avec la très agréable surprise d'avoir une correction chromatique très bien maîtrisée.

 

Je ne sais pas encore si je vais les apporter en Belgique pour mon prochain aller-retour: même si elles sont légères et ne prennent pas trop de place, j'aurai tout-de-même du "gros" à ramener (jumelles 20x/40x 100mm 45° APM) en plus du jambon fumé et des fromages...

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je râle déjà pas mal sur les quatre mètres de map mini des 10x30. Six mètres me seraient très pénible. Mais tout le monde ne passe passe sa vie à observer le moindre insecte en balade :rolleyes:

 

Les 10x42 sont impec pour ça avec leur 2,50 m de MAP mini et le filetage qui permet de rajouter une bonnette de la dioptrie voulue pour descendre, pour ma part, jusqu'à 0,60 m mais en vision monoculaire à ce moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est dommage pour cette plage de MAP minimale réduite. Bon, on ne peut pas tout avoir...(puis, je n'observe pas depuis un kayak moi, donc pas besoin de sauter à l'eau pour me rapprocher des petites bébêtes ;-).

 

Autre chose, la nuit passée après le coucher de la grosse, j'ai expérimenté avec des filtres (UHC/OIII Astronomik) en 2" fixés aux objectifs.

 

Ce n'est pas du tout convaincant, probablement à cause de la pupille de sortie assez petite (3mm).

Les nébuleuses ne ressortent pas spectaculairement mieux mais surtout, la beauté des images en prend un sacré coup avec la chiée d'étoiles qui disparaissent.

Je pourrais tenter le coup avec des filtres moins sélectifs en 1 1/4" sur les oculaires.

Cependant là je crains être gêné par l'effet miroir des interférentiels.

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu veux observer de près les scorpions qui sortent de tes godasses au réveil tu peux essayer une bonnette macro devant un des objectifs.

Je viens d'essayer ma bonnette de 1 dioptrie devant un objectif des 10x30 et cela réduit la distance de mise au point à 90 cm environ.

Et pour les voir dans le blanc des yeux, tu retourne les jumelles, ça grossit fort, ça déforme au moins autant, mais en occasionnel, ça peut servir ;)

Pour les filtres, je n'ai jamais essayé (quand j'ai besoin de filtrer, le télescope est prêt à observer en moins d'une minutes s'il n'est pas déjà sorti).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Patte,

 

Super ce retour d'expérience. Perso, je bave littéralement sur ces Canon stabilisées depuis presque 1 an, après avoir testé les 15 x 50 ... :o

 

http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2362802&postcount=132

 

Tu dis les petites te laissent sur ta faim (les 10), les grosses trop lourdes (les 18), mais quid des 15 ou font-elles parties des grosses ?

 

Allongé sur un transat, je n'ai pas ressenti l'effet du poids, mais peut-être était-ce sous le coup de l'émotion de mes observations inattendues ???

 

Je crains que les 12 me "déçoivent" un peu par rapport aux 15x50, les amas du Cocher étaient si bien approchés (des étoiles résolues !) dans leur environnement spatial non négligeable ! Quel champ environnant !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que les 15x ont un poids comparable aux 18x.

 

Faudrait voir les données constructeur...

 

En tout cas bien au dessus des 660g de mes "petites"...

 

Maintenant dans un bon transat avec accoudoirs adaptés, ça peut le faire.

Perso je préfère tout-de-même la possibilité "à main levée" sans trop de fatigue (mais je ne m'appelle pas Chuck Rambo).

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chuck Rambo?? Je croyais que c'était John Norris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

John Nourrice est la mère de Chuck. C'est une femme. Et donc même si biologiquement elle ne devrait pas en avoir, elle en a quand-même des grosses.

 

Patte.

Modifié par syncopatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il me semble que les 15x ont un poids comparable aux 18x.

 

Faudrait voir les données constructeur...

 

En tout cas bien au dessus des 660g de mes "petites"...

 

 

1,180 kg, c'est effectivement presque le double des tiennes.

 

https://www.canon.fr/for_home/product_finder/binoculars/optical_image_stabilisation/15x50_is/specification.aspx

 

Même poids que les 18 x 50.

 

https://www.canon.fr/for_home/product_finder/binoculars/optical_image_stabilisation/18x50_is/specification.aspx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Cela faisait un moment que je souhaitais investir dans une paire de jumelles en complément de mes LUNT APO-ED 100mm... avec comme cahier des charges : "Facilement transportable partout et utilisable dès que nécessaire, tant en ballade bord de mer, montagne, parc ornitho... que pour viser le ciel à l'improviste... mais en grossissant déjà un peu et en pouvant s'astreindre d'un pied pour les tremblements (surtout en vision CP avec des étoiles en zébrure)...

J'ai donc depuis un mois reçu des jumelles CANON 18x50 AW (1,2 kg) : que dire sur quelques observations terrestres et célestes...

Le stabilisateur est bluffant d'efficacité... surtout en vision céleste forcément... on peut suivre en vol un avion ou oiseau sans souci... confort de placement d'œil(s)... réglage mise au point fin et commode de la netteté... incluant dioptrie...

En CP, avec un ciel capricieux ces dernières semaines, excellente vision de la nébuleuse d'Orion dont le nuage apparait au sein d'un champ très élargi 3,7°... mais c'est le contraste le plus époustouflant (le diamètre de 50 mm y pourvoit surement) conférant un piqué stellaire redoutable... confirmé par des observations Pléiades magiques... Le tout avec des observation d'une accessibilité simple et de suite "au RDV"...

J'attends d'autres opportunité d'observation du ciel... pour un retour d'expérience plus étayé...

 

Bien à vous tous... et bon ciel... Sparky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci SPARKY pour ce retour très alléchant.

 

N'hésite pas à nous détailler d'autres observations avec ces jujus, je suis toujours partant pour les Canon 15x50.

 

Puis-je savoir où tu les as acquises ?

 

A +.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Will,

 

Pas de soucî pour compléter mes observation avec les Canon 18x50 IS AW...

 

Achat chez astroshop... Bien à toi... Sparky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci SPARKY,

 

Demain le ciel pourrait être clément, peut-être un retour d'observations avec tes jujus ?

 

Autre question : le poids présente-il une quelconque gène ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Will,

 

on verra demain... Cela serait bien un peu de ciel sans nuage et neige ce jour... Observer avec mes jumelles IS et aussi ma caméra atik infinity color sur nébuleuse d'orion...

POur le poids des IS 18x50, cela n'est nullement une gêne pour moi... 1,4kg reste contenu...

 

Bon ciel.. Sparky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.