Jump to content
alaindutexas

Inflation sur une Perl Vixen Halley 70

Recommended Posts

Guest ouki

Alors je vais être honnête.......

C'est un peu de notre faute (surtout moi compris)

Si un vendeur lambda desirant vendre la sienne fait une petite recherche internet il tombera  IMMANQUABLEMEMENT sur nos posts.

Et effectivement il y as inflation.

 

En plus sur ton exemple c'est   un astram qui tente de profiter de la loi de l'offre et de la demande :cry:

 

C'est embettant pour les futurs candidats collectionneur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, je lui souhaite bien du courage pour la vendre à ce prix là! Je ne vais pas surveiller son annonce mais, sauf si quelqu'un d'assez bête (ou alors fortuné) la lui achète, son annonce risque d'être encore là longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki

Le problème c'est quelle sera vendue .

j'ai été confronté au problème  avec le bon coin avec de véritable enchère pratiquement en direct via téléphone et sms .

 

La quand même  le tarif est élevé il profite clairement de la situation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello les Amis !

 

Sur ce genre de matériel qu'on connaît bien, une Perl Halley 70, faut pas se casser la tête, faut passer son chemin et attendre une autre dispo.

 

C'est pas un matériel rare comme un Comet Catcher (orange !) par exemple ou un Mizar 120/720.

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais en avoir déjà un peu parlé mais, voici un document concernant la cote d'un instrument astro et de ses accessoires. Ces informations ont été relevées dans un ancien numéro de "Ciel & Espace" datant des années 80s (excusez-moi de ne pas avoir relevé la date exacte de celui-ci).

 

En ce qui me concerne, cette cotation concerne des matériels en excellent état tant optique que mécanique. Dans le cas contraire, on est en droit de négocier un prix plus bas.

Cote matériel astro.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, ouki a dit :

Le problème c'est quelle sera vendue .

 

La quand même  le tarif est élevé il profite clairement de la situation. 

 

Peut-être (bien que dommage pour un acheteur éventuel) mais cela fait presque 1 mois et demi qu'elle est dans les annonces d'astrosurf et je ne suis pas certain qu'un membre de ce forum se décide à acheter cet instrument (tout de même pas très rare) à ce prix trop élevé

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté, le mois dernier j'ai acheté ma Vixen 70 complète pour 50 euros, frais de port inclus... Je dis ça, je dis rien...

Personnellement, je pense qu'aujourd'hui il faut intégrer 3 facteurs dans une vente en ligne :

A) la valeur réelle de l'objet

B ) le prix que le vendeur en demande

C) l'effet de mode/besoin de possession ressenti par l'acheteur

 

De fait il en résulte 2 solutions :

1) B=A+C si le vendeur y connait quelque chose

2) Dans le cas contraire (mon cas pour la Perl Halley): B=A

Ce qui me fais rire, c'est qu'il existe toujours un acheteur pour choisir l'option 1...

Moi j'ai eu ma période vélos de collection:

J'achetais sous la condition 1 et je vendais sous la condition 2 à des passionnés impatients qui ne voulaient pas attendre pour posséder l'objet de leur rêve.

C'est comme ça que l'on monde tourne : il y a les persévérants et curieux qui fouillent et trouvent les bonnes affaires et les autres...

 

Edited by Bruno30000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki
il y a 16 minutes, staffy a dit :

mais cela fait presque 1 mois et demi qu'elle est dans les annonces d'astrosurf et je ne suis pas certain qu'un membre de ce forum se décide à acheter cet instrument (

En effet d"ailleurs idem sur le bon coin ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

La cote Ciel & Espace avait été très critiquée par la majorité des astrams (et justement) à sa sortie. A mon sens, ce n'est pas du tout un document de référence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Skywatcher707 a dit :

La cote Ciel & Espace avait été très critiquée par la majorité des astrams (et justement) à sa sortie. A mon sens, ce n'est pas du tout un document de référence.

 

Que pourrait donc être une cotation de référence alors?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah ?

Qui c'est qui supprime mes posts ?????

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki
Il y a 2 heures, gehelem a dit :

Bah ?

Qui c'est qui supprime mes posts ?????

 

 

Y as embrouille?????:moaaa:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, alaindutexas a dit :

Que pourrait donc être une cotation de référence alors?

 

Elle pourrait justement être faite (et remise à jour) par des astrams qui connaissent très bien le matériel actuel et ancien. Mais faut le temps...

 

Faire une cote (ou un argus) en utilisant uniquement un tableur Excel avec une dépréciation selon les années, c'est facile, mais il faut à mon sens intégrer d'autres paramètres, comme l'état réel et la rareté à l'époque et ajd du matériel concerné. On ne peut appliquer une formule de calcul "bête et méchante" à des instruments comme par exemple un TSC 225 ou une Telementor. C'est ce qui avait été reproché rapidement à la sortie de cette cote.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, alaindutexas a dit :

 

Que pourrait donc être une cotation de référence alors?

Pour avoir vécu l'expérience sur les vélos de collections : c'est impossible!

 

Ce qui est rare et recherché en France peut être courant et invendable dans un autre pays.

Et réciproquement.

A l'aire du web mondialement connecté, les prix s'envolent en se basant, systématiquement, sur le lieu où le prix est le plus haut.

Achetez un vélo de course Peugeot des années 70 sur un vide-grenier pour 10 euros, un petit tour sur laBay et il se vend 100 ou 150 minimum aux USA où au Royaume-Uni.

Du coup quel est le prix, 10 ou 100??

 

C'est pour cela que le milieu des collectionneurs de vélo est devenu un vrai commerce, avec ses gagnants et ses perdants. 

Ce n'est plus le prix réel qui compte, c'est la somme que quelqu'un est prêt a y mettre pour l'obtenir.

On est sur des enchères permanentes.

Coluche disait : "tant qu'il y a des cons qui payent...".

Soit tu achètes à un non informé et tu paies un prix juste, soit tu tombe sur un connaisseur et tu dois y mettre le prix. Comme je l'ai dis dans un précédent post: il suffit de se demander pourquoi certains sont si pressés qu'ils payent au prix fort ? Ou bien ils sont idiots...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki
il y a 12 minutes, Skywatcher707 a dit :

 

Elle pourrait justement être faite (et remise à jour) par des astrams qui connaissent très bien le matériel actuel et ancien. Mais faut le temps...

 

Faire une cote (ou un argus) en utilisant uniquement un tableur Excel avec une dépréciation selon les années, c'est facile, mais il faut à mon sens intégrer d'autres paramètres, comme l'état réel et la rareté à l'époque et ajd du matériel concerné. On ne peut appliquer une formule de calcul "bête et méchante" à des instruments comme par exemple un TSC 225 ou une Telementor. C'est ce qui avait été reproché rapidement à la sortie de cette cote.

Entièrement d'accord 

Les paramètres sont important.

On ne peux ce satisfaire d'une simple formule mathématique .

La cote affective et le temps passé a rechercher l'objet convoité compte sur le prix plafond du moment indépendamment d'une quelconque  cote .

Alors oui on peux qualifier certains d'idiots je dirais plus passionnés (plus ou moins pressés).

 

ouki

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas cliqué sur ton PDF Alain, désolé, je ne pensais pas à ce document, mais à l'Argus C&E (fin des années 90, début 2000 ?) sous forme d'un tableau avec des instruments, qui avait été très critiqué par la communauté.

 

Bonnes observations (pour ceux qui ont la météo adéquate !).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Skywatcher707 a dit :

Je n'avais pas cliqué sur ton PDF Alain, désolé, je ne pensais pas à ce document, mais à l'Argus C&E (fin des années 90, début 2000 ?) sous forme d'un tableau avec des instruments, qui avait été très critiqué par la communauté.

 

Bonnes observations (pour ceux qui ont la météo adéquate !).

Aucun problème. J'avoue ne pas connaitre (ou me rappeler) cet autre argus dont tu parles. Il est vrai que lorsque j'avais fouillé dans les anciens numéros de C&E à la médiathèque de Vannes, je m'étais arrêté vers 1995.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, ouki a dit :

La cote affective et le temps passé a rechercher l'objet convoité compte sur le prix plafond du moment indépendamment d'une quelconque  cote .

Alors oui on peux qualifier certains d'idiots je dirais plus passionnés (plus ou moins pressés).

 

Et également les collectionneurs acharnés prêts à investir une somme disproportionnée pour acquérir l'instrument désiré (pour exemple, l'offre de Dave Trott sur les 2 télescope de l'opération Moonwatch).  

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.