Jump to content

Possibilité de reconversion


LaVraiePatte

Recommended Posts

Bonjour à toutes/tous, 

 

Je me présente brièvement, j'ai 23 ans et je suis sur le point de finaliser un master en école de commerce. Cependant, je me rend bien compte que cela n'est pas vraiment une passion pour moi et étant assez passionné au contraire par l'espace, l'astronomie, la cosmologie... J'aurais aimé savoir si vous connaissiez des chemins qui pourrait me mener vers ce milieu. Sachant que j'ai une formation math/sciences dans le secondaire et que j'ai pendant mon bachelier suivi également des cours de math/stats. N'est-il déjà trop tard pour moi? J'avoue être un peu perdu quant à l'avenir qui se profile et face aux nombreux doutes et angoisses que ce dernier engendre. J'espère que vous pourrez m'aider. 

Une bonne journée à vous 

Link to comment
Share on other sites

Salut le vrai !

 

A part intégrer une boutique de vente de matériel astro, je ne vois pas trop. L'astro professionnelle, c'est déjà difficile quand on est bardé de diplômes, alors sans formation ...

Ceux qui sont amateurs mais bien calés peuvent faire de l'animation, ou se diriger vers la technique dans des observatoires. Est-ce ton cas ?

 

Après, créer une boutique en ligne, quelque chose de nouveau, peut-être, un concept, une start-up, qui sait ?

Location de matériel astro au WE, avec animateur ?

Animations astro pour les fêtes, les anniversaires ? Qui sait ?

 

Inventer un accessoire au top, et le commercialiser ?

 

Tente ta chance.

 

Christophe

En tout cas, ce qui est certain, c'est que le moment est bien choisi pour te poser la question. Après, ce sera trop tard. Encore que...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, chrismlt a dit :

A part intégrer une boutique de vente de matériel astro, je ne vois pas trop. L'astro professionnelle, c'est déjà difficile quand on est bardé de diplômes, alors sans formation ...

ben bardé de diplome, c'est vrai....mais il "suffit" de se lancer et de les préparer :) L'autre question à se poser c'est celle du débouché : quelle chance de pouvoir finir astrophysicien quand on se lance dans une licence de physique?

Link to comment
Share on other sites

Salut @LaVraiePatte et bienvenue sur le forum ;)

Il y a 16 heures, LaVraiePatte a dit :

je suis sur le point de finaliser un master en école de commerce.

 

Il y a 16 heures, LaVraiePatte a dit :

étant assez passionné au contraire par l'espace, l'astronomie, la cosmologie... J'aurais aimé savoir si vous connaissiez des chemins qui pourrait me mener vers ce milieu.

:hmm: Tu connais le commerce, tu connais l'astro, pour moi c'est évident: lance une chaine YouTube (astro, espace, cosmos, etc.).  Mais y a du boulot car la concurrence est rude :]

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Flogus a dit :

Les reconversions professionnelles et/ou la reprise d'études après 40 ou 50 ans, ça existe.

 

Tu as raison. Tout existe, et tout se peut espérer, dans la vie. C'est la raison pour laquelle j'avais écrit "encore que".

 

Néanmoins, dans notre pays, on accorde toujours une importance extrême aux diplômes plutôt qu'à l'expérience, ce qui n'est pas le cas partout, même si c'est en train de changer, étant donné que le plein emploi se profile - les employeurs sont moins regardants, et les prétendants, s'ils savent se vendre peuvent parfois décrocher le gros lot.

 

En matière d'astronomie-astrophysique, la concurrence a toujours été rude, et sans doctorat, point de salut. Et s'agissant de tout lâcher pour refaire un LMD d'astrophysique à 45 ans ...

 

La priorité est donnée aux jeunes. Certes, tu peux assez facilement décrocher un complément d'études à mi parcours dans une discipline connexe à celle que tu pratiques déjà dans ta vie professionnelle (ici, pour notre ami, le commerce), mais tout reprendre à zéro ...

 

Par exemple, tu peux t'insérer dans une licence que tu prépares en deux ans au lieu de trois, si tu as déjà des bases dans le domaine. Ou Prétendre à faire un master en un an au lieu de deux, pour aller au-delà de tes possibilités actuelles ; ça se fait en formation continue.

 

Après, tu peux essayer de reprendre en full étudiant en présentiel, mais comme tu ne depends pas de parcours sup, il faut monter un dossier en béton, avec cv, lettre de motivation, pédigrée et tout et tout.

 

Tu arrives assez facilement à rencontrer/discuter avec les responsables des formations accueillants, ou avec des secrétaires bienveillantes, mais on te fait vite comprendre que pour des gens comme toi, il y a au maximum 10 ou 12 places, et encore, sur un campus complet. Mais pas dans le domaine que tu veux.

 

Autrement dit, si tu veux faire des maths physique à haut niveau, en vue de faire de l'astrophysique ensuite, si tu n'as pas fait auparavant des grandes écoles, sup aéro, écoles d'ingé ou prépa, et que  tu n'as pas déjà un très gros bagage en maths, ce qui ne semble pas être le cas de LavraiePatte, tu passes derrière, même si tu te montres très motivé. Car la motivation ne suffit pas.

 

Il faut encore faire entrer en jeu ensuite la validation des acquis, qui est purement formelle, et qui dans la plupart des cas, outre le fait d'être longue, très longue (un an, deux ans  pour étudier un dossier), amène le plus souvent à un résultat dérisoire.

 

Après cela, soit tu relèves effectivement de la formation continue, et pour que ton dossier soit accepté et financé (salaire 80% de ce que tu touches ordinairement, plafonné, à vérifier), il faut encore attendre, et c'est la loterie ; ou alors tu repars en tant qu'étudiant de base, sans revenu (autofinancé pendant la durée de ton trip), si tu passes le cap de la selection.

 

Enfin, il y a l'aspect purement intellectuel de la chose : soit tu suis des cours en présentiel, et tant mieux si tu es financé, soit tu dois bosser à côté, avec tous les inconvénients : loyer à payer, maison à rembourser, famille à nourrir, pendant ... combien d'années ? en sus des heures passées à étudier.

 

Et donc, faire ta journée de taff, ou ton mi-temps, et puis étudier le soir, jusque minuit, une heure, deux heures ... plus tous les WE. Qui sait ?

 

Donc, oui, c'est possible, tout est possible, mais faut être sacrément gonflé, motivé et pouvoir survivre.

 

Donc, on se retrouve au point de départ, là où se trouve notre ami : changer de voie maintenant ou probablement jamais, s'agissant d'obtenir les "bons" diplômes.

 

Après, il y a toujours la reconversion à l'arrache, à la crise de la quarantaine : je me tire de mon boulot de m, et je bourrine à fond pour tenter le coup avec l'idée qui me trotte derrière la tête, et qui ne nécessite qu'un peu d'huile de coude, de débrouillardise, et en aucun cas, de reprendre des études à zéro.

 

Oui, les reconversions à 40-50 ans, ça existe, mais les reprises d'études à zéro pour changer complètement de problématique, c'est difficile.

Un peu comme les courageux que l'on voit parfois en juillet dans le journal, qui ont passé et obtenu un bac à 85 ans, en n'ayant pour seul bagage de départ qu'un certificat d'étude obtenu en 1952. Chapeau bas.

 

Pfuuii

 

c.

Edited by chrismlt
Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 15:52, LaVraiePatte a dit :

Cependant, je me rend bien compte que cela n'est pas vraiment une passion pour moi et étant assez passionné au contraire par l'espace, l'astronomie, la cosmologie... J'aurais aimé savoir si vous connaissiez des chemins qui pourrait me mener vers ce milieu.

 

il est parfaitement possible de ne pas mélanger boulot et passion... combien de passionné de sport, philatélie, astro, échec... sont dans des clubs mais ne pourraient pas en vivre ?

donc reste a voir quels sont les métiers tu vise en lien avec l'astro et en quoi consistent il (la journée type/ semaine type...). c'est pas toujours aussi fun que ça en a l'air même la vie de chercheur. Aller dans un colloque c'est top, mais monter un dossier de subvention, relire pour la nième fois un article a envoyer en publi l'est beaucoup moins...

 

Le 24/05/2023 à 15:52, LaVraiePatte a dit :

Sachant que j'ai une formation math/sciences dans le secondaire et que j'ai pendant mon bachelier suivi également des cours de math/stats. N'est-il déjà trop tard pour moi?

Rien n'est trop tard. question de compromis. Combien de temps, d'efforts, finances...

Plus c'est fait tôt plus c'est "facile" et plus tu peux viser haut. mais encore une fois pour quel métier ou est ce juste travailler dans le domaine?

 

PS : je passe un bac pro agricole dans 10j pour reconversion après avoir fait un peu de recherche en chimie de l'environnement, ingé d'étude en dépollution, puis prof... donc bon... tout est possible mais il faut une bonne dose de motivation car c'est prenant de repasser un diplôme en bossant à coté.

Edited by charpy
Link to comment
Share on other sites

Le 24/05/2023 à 21:53, Flogus a dit :

"Trop tard", c'est quand on est mort.

+1, je suis passé de maintenace industrielle (bac + iut) à artisans bois (CAP) à 24 ans.
J'en ai 45, je suis toujours dans le bois ;)

 

 

Il y a 8 heures, charpy a dit :

il est parfaitement possible de ne pas mélanger boulot et passion...

c'est vrai aussi.

 

Il y a 8 heures, charpy a dit :

Rien n'est trop tard. question de compromis. Combien de temps, d'efforts, finances...

exactement, perso je me suis dit : allez, on y va, on verra, et si ça ne marche pas tant pis je retomberai sur mes pieds.
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Tyler a dit :

J'en ai 45, je suis toujours dans le bois ;)


J’espère que tu n’as pas mangé toutes les galettes 😉 et fais attention au loup…

 

image.jpeg.95fe8912ab1cf66a999700b92d5518f6.jpeg

 

Revenons au sujet.

 

oui changer de voie avant même de commencer à avancer est plus simple qu’une fois le train lancé. Mais le marché de l’astronomie est un marché de niche. Il y a peu de pratiquants et donc peu de boutiques, mais reste à savoir si elles suffisent à répondre à la demande.

 

Pour la science, il faut aussi pas mal de chance. Ce n’est pas simple d’autant plus que le niveau en maths et en physique est assez exigeant. 
 

ne pas oublier la construction spatiale. La France a la chance d’avoir une industrie assez puissante dans ce secteur. Tous les métiers y trouvent leur place (sauf peut être les menuisiers…).

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fred_76 a dit :

J’espère que tu n’as pas mangé toutes les galettes 😉 et fais attention au loup…

c'est moi le loup! 😁

 

Il y a 2 heures, Fred_76 a dit :

sauf peut être les menuisiers…

on a toujours besoin d'un menuisier, pour les protos d'apollo par exemple, quoi ? c'était avant? 😁

 

Il y a 2 heures, Fred_76 a dit :

ne pas oublier la construction spatiale. La France a la chance d’avoir une industrie assez puissante dans ce secteur. Tous les métiers y trouvent leur place

J'ai un frère qui bosse dans la programmation, satellites et autre.
alors oui, c'est dans le domaine spacial, au sens large, mais lui travaille sur ses programmes, aucun lien direct avec l'astronomie.
Un peu comme le gars qui colle le revêtement sur le nez de la capsule.
Donc tous les metiers (sauf les menuisiers) peuvent bosser pour le spacial, mais tous ne seront pas en lien avec les étoiles.
On peut aussi être cantinier à la nasa, c'est cool, mais on sert les assiettes à la cantine. (je sais pas si il y a des cantines à la nasa en fait...)

 

 

Le 24/05/2023 à 15:52, LaVraiePatte a dit :

étant assez passionné au contraire par l'espace, l'astronomie, la cosmologie... J'aurais aimé savoir si vous connaissiez des chemins qui pourrait me mener vers ce milieu


Je pense qu'il faut cibler plus que ça, parce-qu'entre vendre des telescopes, fabriquer des lentilles, nettoyer les miroirs de james webb, et calculer la trajectoire du vaisseau en partance pour mars (avez vous vos billets?😁), le lien avec l'espace n'est pas du tout le même.

dans ce cas précis, je dirais que la réponse à la grande question est 42. 

je ne sais pas comment ça se passe, ni quel sont les conditions, diplômes etc.. mais il y a peut être une possibilité de se rapprocher d'un observatoire dans un premier temps.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

Announcements

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.