Jump to content
José9

Seisme japon

Recommended Posts

Sinon, on peut relire "l'éternel Adam" de Jules Verne qui imagine en effet un monde où la connaissance disparaît dans une catastrophe. J'y crois pas, voilà.

C'est clairement difficile à envisager. Mais je pense que si l'on avait interrogé les gens à l'apogée de l'Empire Romain, ils auraient rigolés si l'on leur avait décrit ce qu'allait être le Moyen-Age :p

Certes le retour à la préhistoire est peu probable, mais l'Histoire n'est qu'un éternel recommencement et c'est pas le fait qu'on soit allés sur la Lune qui y change grand chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jarnicoton, pour chaque bloc de citations, il faut qu'il y ait au début [ quote ] et à la fin [ /quote ]

J'ai mis des espaces autour des crochets (justement pour que mon "et à la fin" n'apparaisssent pas en tant que citation, mais il faut supprimer ces espaces ...)

ça va comme ça ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne l'acide borique...

Le bore est un matériau accepteur de neutrons, il peut donc empêcher l'emballement des réactions de fission en captant les neutrons au lieu que ces derniers, relâchés dans le réacteur, fassent fissionner d'autres noyaux qui libéreront à leur tour plusieurs neutrons etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espérons que ça fonctionne. J'ai entendu dire que EDF proposait d'envoyer ses stock de bore si les japonais en avaient besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que sur ce coup , tous les pays qui ont du bore ont intérêt a en envoyer un peu .

La Corée aussi aide le Japon , avec du Bore et du Pétrole .

Comme quoi , le monde n'est pas aussi pourri qu'on le pense , les pays savent s'aider des fois .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme quoi , le monde n'est pas aussi pourri qu'on le pense , les pays savent s'aider des fois .

C'est vrai, dans ces situations de crise, je suis un peu rassuré sur l'espèce humaine qui peut faire preuve de solidarité et de compassion à l'échelle planétaire. Un point positif de la globalisation au moins. Je trouve ça beau qu'un pays envoie des sauveteurs à un autre qui se trouve aux antipodes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
13h38. Paris évoque le pire. La France a abandonné toute prudence oratoire face à l'ampleur de la menace nucléaire au Japon et reconnaît désormais la gravité d'une catastrophe potentiellement pire que celle de Tchernobyl en 1986. François Baroin évoque une catastrophe plus grave que Tchernobyl, la ministre de l'Ecologie dit que «le scénario du pire est possible » et pour Eric Besson le Japon perd le contrôle de la situation.

 

Ils sont forts nos politiciens avec ces analyses si pointues de la situation. Heureusement qu'ils sont la, sinon on n'aura jamais su que la situation était si grave.

Ils n'ont rien d'autre à faire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article (Le Point, source AFP) semble dire que les 48 prochaines heures seront cruciales, ce qui contredirait un expert Areva qui disait il y a 2 jours que chaque journée de passée éloignait le risque. Il est difficile de se faire une opinion fiable avec autant de propos contradictoires.

 

Les 48 prochaines heures seront cruciales pour rétablir le niveau d'eau dans la piscine de stockage du combustible usé du réacteur n° 4 de Fukushima, sous peine de rejets radioactifs "très importants", a estimé mercredi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). "C'est dans les 48 heures que ça se joue", a jugé lors d'un point de presse Thierry Charles, directeur de la sûreté des usines à l'IRSN. Avant que la totalité du combustible usé, mais toujours fortement radioactif, ne soit totalement hors d'eau, "il faut compter un jour ou deux, puis après les rejets vont apparaître", a-t-il ajouté. "C'est un risque majeur pour deux raisons : ce rejet serait très important, et surtout, cette piscine - quasiment en plein air - interdirait l'accès sur le site par la suite" en raison de son niveau de radioactivité, a expliqué Thierry Charles.

 

Interrogé sur le niveau que ces rejets radioactifs pourrait atteindre, l'expert de l'IRSN a estimé que dans ce scénario "on serait dans la même gamme de rejets que Tchernobyl". Après l'explosion de Tchernobyl en 1986, ce sont près de 12 milliards de becquerels qui, en 10 jours, sont partis dans l'environnement, soit 30 000 fois l'ensemble des rejets radioactifs atmosphériques des installations nucléaires dans le monde en une année.

Pas rassurant. Ce que je ne comprends pas c'est la fin de la phrase. On m'a toujours dit que les centrales ne rejetaient que de la vapeur d'eau, hors cette phrase semble infirmer. Des avis des spécialistes ?

 

Ils n'ont rien d'autre à faire?

Si si, ça y est, ils sont en train de vérifier nos centrales, ouf !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, ils ont tellement minimisé la catastrophe au départ, qu'à présent ils tombent dans l'effet inverse.

 

En effet, je croyais qu'il était définitivement établi qu'une évolution type Tchernobyl de la catastrophe était totalement exclue.

 

Maintenant, on nous dit: "peut-être, finalement".

 

Espérons que le Big One n'ait pas lieu, parce qu'alors là, c'est la fin des haricots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zenichi, sexagénaire qui s'est installé là avec plusieurs amis, dit qu'il n'espère plus rien. "Le gouvernement nous ment autant que les responsables du nucléaire. Je ne crois même plus nos journaux, qui ne disent la vérité que sur la date du jour. Avec cette catastrophe, j'ai compris qu'on ne pouvait plus faire confiance à personne", dit-il.

 

Voila pour la critique des autorités. (Le Monde)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces chiffres ne collent pas. 12 milliards de becquerels = activité de 1/3 de gramme de radium. Disséminé sur un pays, ce n'est rien. Et si l'industrie nucléaire du monde entier libère 30 000 fois moins en une année, cela fait 400 000 becquerels, ce qui est strictement peanuts (100 personnes qui sortent du boulot le soir font les 400 000 Bq relâchés par l'industrie...)

Copie à revoir.

 

PS : les 700 tonnes de granit composant ma fermette (cubage perso) dégagent plus de 12 milliards de Bq.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si si, ça y est, ils sont en train de vérifier nos centrales, ouf !

Ca veut dire qu'ils admettent de ne pas savoir si nos centrales sont en bon état!

Il faut attendre qu'il y a une catastrophe avant de les vérifier. C'est rassurant:confused:

Edited by Bob755

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
Bonne nouvelle si je me suis trompé sur les voitures c'est toujours ça de pris !

 

Du coup, nos politique ont inventé la "Prime à la casse"...

 

C'est clairement difficile à envisager. Mais je pense que si l'on avait interrogé les gens à l'apogée de l'Empire Romain, ils auraient rigolés si l'on leur avait décrit ce qu'allait être le Moyen-Age :p

Certes le retour à la préhistoire est peu probable, mais l'Histoire n'est qu'un éternel recommencement et c'est pas le fait qu'on soit allés sur la Lune qui y change grand chose.

 

Ouai, c'est même pour ça que la période suivante fut appellée "La ReNaissance" et non la "Naissance"... On a redécouvert un certain nombre de choses oubliées dans l'obscurantisme ambiant...

 

Cela peut-ilarrivé à nouveau ?

J'espère que non, ou alors la période suivante devrait s'appeller la "Rerenaissance" et pour le coup, ça fait vraiment très con :D

 

En ce qui concerne l'acide borique...

Le bore est un matériau accepteur de neutrons, il peut donc empêcher l'emballement des réactions de fission en captant les neutrons au lieu que ces derniers, relâchés dans le réacteur, fassent fissionner d'autres noyaux qui libéreront à leur tour plusieurs neutrons etc...

 

Merci de cette précision importante. Espèrons que ce soit efficasse donc.

 

C'est vrai, dans ces situations de crise, je suis un peu rassuré sur l'espèce humaine qui peut faire preuve de solidarité et de compassion à l'échelle planétaire. Un point positif de la globalisation au moins. Je trouve ça beau qu'un pays envoie des sauveteurs à un autre qui se trouve aux antipodes.

 

C'est toujours quand les choses sont au pire que le meilleur de l'Homme apparait...

 

Finalement le catastrophisme gagne même les personnes les plus inattendues

 

Il n'est jamais trop tard, à Paris, il y en a qui sont devenus résistants quand la 2eme DB est entrèe dans la ville :be:

 

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour a vous

 

Sincérement je suis triste pour le peuple japonais et ce qui ce passe au Japon actuellement.

 

Les politiques et bien leurs attitudent ne m'inspire plus aucune confiance

depuis des lustres, leur objectif faire du chiffre...

 

Bien cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article (Le Point, source AFP) semble dire que les 48 prochaines heures seront cruciales, ce qui contredirait un expert Areva qui disait il y a 2 jours que chaque journée de passée éloignait le risque. Il est difficile de se faire une opinion fiable avec autant de propos contradictoires.

 

 

Il n'y a rien de contradictoire: le type d'EDF parlait du réacteur. Là, le principal problème est maintenant la piscine de combustible usagé, et cette fois le problème est effectivement inverse: il faut la refroidir avant qu'elle ne chauffe trop et libère un tas de saletés dans l'air.

Le "pire que tchernobyl" n'a donc rien à voir avec l'explosion, mais avec la quantité totale de radioactivité dans l'environnement: or, la piscine est en plein air... Son refroidissement est bien plus facile que celui du réacteur, mais si la radioactivité est trop élevée, ils ne peuvent pas s'en approcher. D'où le délai de 48H.

 

Pour plus de précisions, voir le site du MIT que j'avais précédemment mis.

 

Sinon, peu de chances qu'Areva soit incriminée si la centrale a respecté ses spécifications initiales. La responsabilité vient juridiquement de ceux qui ont établi des spécifications de sécurité trop faibles (et ici c'est le cas, cf les données que j'avais filé plus avant), et il y a plus de chances que ça soit du côté du gouvernement japonais (je ne pense pas qu'Areva aie choisi ses propres specs toute seule).

 

Les politiques et bien leurs attitudent ne m'inspire plus aucune confiance

 

 

Moi l'attitude des Japonais m'inspire bien plus confiance que celle des Français: ils sont plus pragmatiques, j'aime (enfin, j'aime énormément leur culture/civilisation au sens large, ce qui fait que la merde actuelle m'en touche d'autant plus; à la base, j'aurais même pu être la bas au moment du drame...).

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Du coup, nos politique ont inventé la "Prime à la casse"...

Pas faux..

 

 

J'espère que non, ou alors la période suivante devrait s'appeller la "Rerenaissance" et pour le coup, ça fait vraiment très con

:be:

 

 

Il n'est jamais trop tard, à Paris, il y en a qui sont devenus résistants quand la 2eme DB est entrèe dans la ville

C'est vrai ! :rolleyes:

 

Le "pire que tchernobyl" n'a donc rien à voir avec l'explosion, mais avec la quantité totale de radioactivité dans l'environnement: or, la piscine est en plein air... Son refroidissement est bien plus facile que celui du réacteur, mais si la radioactivité est trop élevée, ils ne peuvent pas s'en approcher. D'où le délai de 48H.

Comment ça se fait par exemple qu'on ai pas prévu des trucs robotisés (ils sont forts pour ça les japonais justement) qui évitent à l'homme d'aller se faire irradier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment ça se fait par exemple qu'on ai pas prévu des trucs robotisés (ils sont forts pour ça les japonais justement) qui évitent à l'homme d'aller se faire irradier ?

 

Je me suis posé exactement la même question il y a environ 5 minutes...

 

Je sais que de tels robots existent déjà expérimentalement pour découper les centrales à distance au laser une fois leur vie achevée. Mais pour la vie courante, aucune idée...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi l'attitude des Japonais m'inspire bien plus confiance que celle des Français: ils sont plus pragmatiques, j'aime (enfin, j'aime énormément leur culture/civilisation au sens large, ce qui fait que la merde actuelle m'en touche d'autant plus; à la base, j'aurais même pu être la bas au moment du drame...).

 

En Même temps , quand on est pragmatique, on ne construit pas une centrale en bord de mer avec une digue anti tsunami de 5 mètres seulement!

Bon ceci dit, je te rejoint sur beaucoup de tes points d'argumentation, je les trouve plein de bon sens !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Moi l'attitude des Japonais m'inspire bien plus confiance que celle des Français: ils sont plus pragmatiques, j'aime (enfin, j'aime énormément leur culture/civilisation au sens large, ce qui fait que la merde actuelle m'en touche d'autant plus; à la base, j'aurais même pu être la bas au moment du drame...).

 

Les faits plaident pas vraiment pour l'attitude japonaise. Les mecs savaient depuis plusieurs années, ils n'ont rien fait. Il y a eu des problèmes, ils ont dit qu'ils se dermerderaient comme des grands (Tepco), alors qu'il était temps d'agir et là, c'est un peu la merde ils lancent un concours d'idée "comment éteindre un réacteur en pleine fusion?". Avec comme régle du jeu spécifique qu'il est tellement tard, c'est tellement radioactif que les gars qui vont allé faire pipi dans les enfers vont y rester.

 

J'ai super confiance moi aussi du coup. Pourtant, je suis méfiant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En Même temps , quand on est pragmatique, on ne construit pas une centrale en bord de mer avec une digue anti tsunami de 5 mètres seulement!

Bon ceci dit, je te rejoint sur beaucoup de tes points d'argumentation, je les trouve plein de bon sens !

 

 

Pour répondre aux besoins énergétiques du Japon ( c'est tout de même la deuxième puissance économique mondiale ) , c'est pas le peu de fleuves qu'ils ont qui peu apporter le débit nécessaire au refroidissement des centrales , je pense que c'est pour ça qu'a l'époque ils ont fais les centrales sur les cotes .

Le choix du nucléaire était aussi pour eux tout a fait logique , les autres sources d'énergies auraient été moins productive .

Par contre , pour le mur de 5 mètres , en effet ...

Edited by Gaspard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca veut dire qu'ils admettent de ne pas savoir si nos centrales sont en bon état!

Je dirais plutôt qu'ils font ça suite à la pression médiatique. À mon avis ça ne prouve rien d'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais plutôt qu'ils font ça suite à la pression médiatique. À mon avis ça ne prouve rien d'autre.

 

Ils vont pouvoir vérifier que les demandes du dernier audit décennal n'ont pas été satisfaites.

http://logi103.xiti.com/go.click?xts=410711&s2=3&p=GPR_VD3&clic=T&type=click&url=http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_gp/Documents/Reacteurs/IRSN_SyntheseRapport_VD3_20112008.pdf

 

Tu avais la même chose au japon, et le même refus de prendre en compte ces remarques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

petite question toute béte:

 

Combien d'accidents tels que le Japon (si s'aggrave encore) ou Tchernobyl faudrait il encore pour que l'espéce humaine voit sa survie bien compromise ? ... si on suppose que tous les produits radioactifs sont dispersés "équitablement..." sur la planéte.

 

C'est écrit avec un peu d'humour, mais ça me donne plutot envie de pleurer !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les faits plaident pas vraiment pour l'attitude japonaise.

 

Je parle de leur attitude globale. Comme ça a déjà été dit par d'autres dans ce topic, je n'ose même pas imaginer ce qu'un truc pareil aurait donné en France (panique générale).

Mais bon, je disais ça déjà bien avant (pour leur attitude).

 

Après, ce n'est pas parce qu'ils sont plus pragmatiques que nous qu'ils ne font pas d'erreur. En l'occurrence, ceux qui ont fait construire la centrale ont merdé sur le mur de 5m, et les gouvernements suivants ont aussi merdé en ne revérifiant pas ça.

Quand on voit ce pour quoi les centrales sont blindées, je pense qu'elles sont faites pour résister à un tas de problèmes tout autant voire moins probables que le tsunami de 10 mètres... Donc ç'aurait probablement été justifiable d'ériger une telle défense ("probablement" parce que c'est mon avis, mais je ne suis pas spécialiste ni à leur place).

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça , c' était le 14 Mars :

 

9645-1300096687.jpg

 

ça , c' est ce matin :

 

9645-1300298686.jpg

 

 

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Edited by HUMAN GO TOO

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les faits plaident pas vraiment pour l'attitude japonaise. /QUOTE]

 

Je parle de leur attitude globale. Comme ça a déjà été dit par d'autres dans ce topic, je n'ose même pas imaginer ce qu'un truc pareil aurait donné en France (panique générale).

Mais bon, je disais ça déjà bien avant (pour leur attitude).

 

Après, ce n'est pas parce qu'ils sont plus pragmatiques que nous qu'ils ne font pas d'erreur. En l'occurrence, ceux qui ont fait construire la centrale ont merdé sur le mur de 5m, et les gouvernements suivants ont aussi merdé en ne revérifiant pas ça.

Quand on voit ce pour quoi les centrales sont blindées, je pense qu'elles sont faites pour résister à un tas de problèmes tout autant voire moins probables que le tsunami de 10 mètres... Donc ç'aurait probablement été justifiable d'ériger une telle défense ("probablement" parce que c'est mon avis, mais je ne suis pas spécialiste ni à leur place).

LA question que je me pose est: "n'est ce pas complètement con que de produire de l'énergie avec le nucléaire".

Echec des américains, des russes et de japonais. Beaucoup de morts, beaucoup de cancers.

ET si c'était juste n'importe quoi très idiot et très dangereux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

HUMAN GO TOO, ce sont les séismes enregistrés ? Si c'est le cas, les magnitudes n'apparaissent pas sur la 2ème c'est dommage mais merci pour la précision, ça reste impressionnant..

Share this post


Link to post
Share on other sites

LA question que je me pose est: "n'est ce pas complètement con que de produire de l'énergie avec le nucléaire".

 

Bof. Si on détruisait toute une technologie pour chaque accident, il ne resterait plus grand chose. D'autant que chaque échec a ses spécificités qu'on ne retrouve pas forcément ailleurs. Les Russes n'avaient pas de sécurité et ont joué avec le feu, les Américains se sont planté sans dégât et ont inspiré de nouvelles normes de sécurité, les Japonais ont l'exception des circonstances naturelles.

 

C'est pas qu'il soit anormal de penser une chose pareille, mais concrètement ça reviendrait à arrêter définitivement l'exploitation du pétrole à cause de la marée noire du Golfe du Mexique. Outre le simple problème de possibilité (pas d'alternative crédible), je ne pense pas qu'une telle contre-réaction soit forcément justifiable, à moins de disposer d'une réelle alternative (si par exemple on maîtrisait la fusion, on pourrait accélérer la transition).

Share this post


Link to post
Share on other sites
ET si c'était juste n'importe quoi très idiot et très dangereux?

Qu'est-ce qui est idiot ?

- Produire de l'énergie nucléaire ?

- Ne pas avoir pensé à protéger le site d'un éventuel raz de marée du siècle (qui se produirait sûrement tôt ou tard) ?

 

Diaboliser l'énergie nucléaire alors que ce sont les mesures de sécurité qui n'étaient pas adaptées, est-ce que ce ne serait pas comme condamner l'automobile sous prétexte qu'il y a de graves accidents de la route ? Ne vaut-il pas mieux améliorer la sécurité des voitures et le comportement des conducteurs plutôt que de forcer tout le monde à faire du vélo ? Pourquoi n'y aurait-il pas le moindre espoir de pouvoir faire du nucléaire en toute sécurité ?

 

Ce sont juste des questions, mais je dois dire que je trouve pénible les raisonnements hâtifs du genre catastrophe au Japon ==> fermons nos centrales. (Je n'ai pas envie qu'on retourne au charbon, je veux pouvoir respirer quand je me promène en ville.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que quand un truc ne marche pas, il y a deux options

- On arrive pas à le faire marcher

-Il ne marche pas.

 

Les deux pouvant être confondues.

 

Là, on va avoir plein de mort d'enfants mal formés, parce qu'on ne sait pas le faire marcher avec Tsunami+tremblement de terre etc.

 

A quel moment peut on considérer que notre incapacité a confiner correctement la radioactivité peut signifier que l'on ne peut pas le faire? Qu'il est théoriquement possible de faire une chose que pratiquement on n'arrive pas à faire ca devrait faire reflechir. c'est couillon, parceque c'est cool, ca évite le charbon, les éoliennes etc, mais on ne sait pas le faire et des gosses en meurent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.