Jump to content
GéGé

La Collimation

Recommended Posts

Le problème de la grille holographique, c'est que pour placer le secondaire pour optimaliser le champ pleinement illuminé il faudrait mettre la grille là où la grille reflétée couvre tout juste le primaire et presque rien d'autre. Or c'est souvent, surtout avec un secondaire un peu surdimensionné, vachement plus loin que le plan focal:

 

Vangspiegelplaatsing_geplooid.png

 

[En rouge le champ pleinement illuminé avec au milieu le point focal. Le cône extérieur (tronqué au plan focal) est l'enveloppe de tous les faisceaux lumineux qui passent par le champ pleinement illuminé, avec le trou de visée ou la grille à l'apex de ce cône quand on ne le tronque pas.]

 

Et les effets de perspective sont différents si on met le laser holographique plus près du télescope, surtout quand le rapport f/D du télescope est court (tu peux essayer: règle ton secondaire comme tu le fais dans ta photo avec le PO complètement rentré, et puis évalue avec le PO sorti et une extension 2" entre le PO et le HG).

 

On peut aussi faire à la Jason Khadder et calculer la géométrie et imprimer un masque à placer sur l'entrée du PO, mais ça rend l'outil un peu "rocket science".

 

Chez moi j'ai le même "problème" avec mon HG.

 

Mais avec mon TeleTube (mon alternative pour placer le secondaire):

-le trou de visée est just en dehord du PO, pas dedans comme la grille du Howie Glatter l'est;

-il est plus simple de ne pas insérer complètement le TeleTube et encore avoir un bon maintien de l'outil dans le PO.

 

Donc la géométrie idéale est plus simple à réaliser.

 

Mais tout dépend du PO utilisé, de la taille du secondaire, du placement du plan focal, etc. etc.

 

En pratique, sortir le PO complètement et mettre le HG dans une extension 2" suffit souvent à avoir la géométrie correcte. Et sinon, on aura tout juste un offset un peu inexact, mais comme on n'aura ça qu'avec un secondaire surdimensionné, ce n'est pas grave du tout.

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites
il faudrait mettre la grille là où la grille reflétée couvre tout juste le primaire et presque rien d'autre.

 

(tu peux essayer: règle ton secondaire comme tu le fais dans ta photo avec le PO complètement rentré, et puis évalue avec le PO sorti et une extension 2" entre le PO et le HG).

 

(...)

En pratique, sortir le PO complètement et mettre le HG dans une extension 2" suffit souvent à avoir la géométrie correcte.

 

Super ! Je vais essayer tout ça la prochaine fois que le 400 sera de sortie...

Merci ! Je ne savais qu'il fallait jouer sur le positionnement du PO et tenir compte de la taille du reflet de la grille par rapport à celle du primaire.. Voilà des pistes qui devraient me permettre d'avancer. :cool::cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les différences ne sont souvent pas grandes, donc je pinaille. Mais le placement du secondaire, c'est pour les pinailleurs de toute façon ;-).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les différences ne sont souvent pas grandes, donc je pinaille. Mais le placement du secondaire, c'est pour les pinailleurs de toute façon ;-).

 

Je pinaille pas, je chipote.. :D:D

Vu le prix de tous les bidules à lentilles ou miroirs qu'il y a autour, ce serait quand même dommage de ne pas faire l'effort d'essayer d'en tirer le maximum. Et puis il y a aussi la curiosité de comprendre comment tout ça fonctionne. :cool:

 

Merci encore pour tes interventions sur ce forum et tes réponses toujours précises. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel déchainement de passion cette colimation.

 

Je débarque plus ou moins sur cette file :)

 

Juste pour vous dire que j'ai réussi, il me semble, à faire une assez bonne collimation de mon Dobson 300.

Et là....j'ai halluciné. En utilisation en plein jour, j'ai découvert que l'image était net!!!

 

En regardant sur le net, j'ai trouvé quelques rares sites qui indiquent qu'un télescope mal aligné perdait 70% de ses capacités. Mais il y a très peu d'info sur la perte de performances liée à une mauvaise collimation.

En tout cas, les 70% paraissent bien réels.

 

Avec cette météo magnifique depuis des années, j'attend la prochaine nuit valable (donc dans 6 mois ;) ) pour vérifier si ce que je pense va arriver. A savoir halluciner en regardant Saturne, que je trouvais déjà magnifique, mais qui visiblement devait être toute floue.

 

En ciel profond je ne pense pas que je verrais de différence...enfin j'aimerai bien. Surtout que l'avant et l'après en plein jour avec pourtant bcp de turbulence est tout simplement hallucinant.

 

C'est comme si j'avais un nouveau téléscope.

 

Ca me fait comprendre que mon ancien C8 devait être hyper mal aligné et que je ne l'ai quasi pas utilisé à cause de ça.

 

De la folie!!! :)

On devrait empêcher les gens d'acheter un télescope sans leur expliquer qu'il ne sera pas mieux qu'une mauvaise paire de jumelles s'ils ne savent pas l'aligner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Sur mon ancien C8 j'avais remplacé les vis Allen de collimation d'origine par des "Bob's knobs".

Je m'étais aperçu que c'était en fait moins facile d'utilisation que les vis Allen qui permettent plus de précision grâce au bras de levier de la clef nécessaire.

Sur mon nouveau C11 Edge ces vis sont encore différentes. Puis-je les remplacer par des vis allen et si oui de quel type ?

Cordialement

YAC5

vis_collim_c11.jpg.dd937c4fb1094246f2e4f5e6bd20e872.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben moi j'ai mis des BK justement alors...:confused:

 

(message inutile, juste pour faire remonter le sujet :be:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Disons que si M31 de magnitude 3.5 on voit pas grand chose...

Pour le contraste inhérent, c'est la luminosité surfacique qui compte, et de plus comparée avec la luminosité surfacique du ciel. On voit un contraste entre (objet+fond de ciel) d'un coté et (fond de ciel) de l'autre...

 

M31 à beau être de magnitude 3.5, elle est tartinée sur près de 2,5° sur 0,5°, donc la luminosité surfacique n'est pas si grande, surtout si l'on ne prend pas en compte le noyau beaucoup plus lumineux (qui perce en effet même la pollution lumineuse la plus infâme). Pour bien voir le reste, il faut surtout un ciel très sombre, et la elle est superbe même avec des jumelles 10x50.

 

La luminosité totale est aussi importante, mais c'est parce que avec un contraste inhérent faible, on ne voit que les détails quand ils deviennent assez gros, et en grossissant on réduit la luminosité surfacique (de l'objet et du ciel). Si la luminosité totale est grande, ça veut dire en clair "d'un site obscur on n'aura pas besoin de beaucoup d'ouverture", pas plus.

 

Il y encore des Messiers traîtres comme-ça, par exemple M33 et surtout M101.

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que pensez-vous de la methode photo avec iphone a travers le capuchon de colimation pour aligner le secondaire avec le porte oculaire?

 

La video de cette methode geniale:

 

J ai teste, je trouve super.

On peut mesurer avec une regle l image obtenue.

 

Du coup maintenant j obtiens enfin un alignement coherent entre cette methode et avec le laser Hotech SCA avec son system d autocentrage dans le porte oculaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

 

La vidéo est intéressante, au moins pour la première partie, jusqu'à la collimation du secondaire.

 

Effectivement, mesurer les dimensions pour bien positionner le secondaire est une excellente idée. J'approuve grandement, et je pense m'en servir dans l'avenir.

 

Par contre, la fin, tout ce qui concerne la collimation du primaire est discutable, à commencer par la rectification du secondaire pour centre le point laser. NON ! On vient de régler le secondaire et on le dérègle, tout ça pour compenser un laser mal aligné ? Quelle hérésie !

 

Je suis sûr que si Doctor El-Collim "Daube-sonne" lit ce texte, on l'envoie direct aux urgences cardiaques !

 

Non, on règle effectivement le secondaire au collimateur avec le trou. Auparavant, on aura collé une rondelle bien réfléchissante au fond du collimateur et on en profite, dans la foulée, pour dégrossir très bien l'alignement du primaire, l'œillet et la rondelle métallique devant se trouver superposées. Et là, on termine au laser barlowté. Ce qui fait fit de tout problème d'alignement du laser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je suis sûr que si Doctor El-Collim "Daube-sonne" lit ce texte, on l'envoie direct aux urgences cardiaques !"

 

Je n'en serais pas si sûr (étant aussi "Doctor El-Collim").

 

On règle le placement du secondaire avec un viseur (un oeilleton, mais de préférence avec un tube au rapport longueur/diamètre adapté).

 

Mais le collimateur laser sert bien à régler l'inclinaison du secondaire, et c'est très précis, encore plus que le viseur réticulé. S'il est bien réglé, bien sûr, sinon c'est un décollimateur laser (mais qui peut encore en effet servir pour la procédure de laser barlowté pour le primaire).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hotech SCA avec son system d autocentrage dans le porte oculaire.

 

Petite parenthèse, parce que ça sent un peu le prosélytisme "achetez tous un Hotech comme moi": le "système d'autocentrage" ne sert à rien, vu que les tolérances mécaniques sont fines (on s'en tape complètement si le laser est décalé de 0,05mm). Ce qu'on veut, c'est bien aligner le bord du collimateur avec _un_ bord du tube du PO parallèle à l'axe.

 

Ce qui importe surtout, c'est que le faisceau soit parallèle à l'axe du PO.

 

Or avec un système HoTech d'autocentrage au caoutchouc, ou bien on en a pas besoin (bien, on a un bon PO), ou bien ça ne marche pas bien de façon constante (car rien n'empèche le collimateur, même autocentré, d'être un peu de travers), ce que j'ai vu avec pas mal de POs avec tube un peu surdimensionné.

 

Donc c'est du pur marketing (mais bien sûr ça n'enlève rien à la qualité du reste du produit.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

"Je suis sûr que si Doctor El-Collim "Daube-sonne" lit ce texte, on l'envoie direct aux urgences cardiaques !"

 

Je n'en serais pas si sûr (étant aussi "Doctor El-Collim").

 

On règle le placement du secondaire avec un viseur (un oeilleton, mais de préférence avec un tube au rapport longueur/diamètre adapté).

 

Mais le collimateur laser sert bien à régler l'inclinaison du secondaire, et c'est très précis, encore plus que le viseur réticulé. S'il est bien réglé, bien sûr, sinon c'est un décollimateur laser (mais qui peut encore en effet servir pour la procédure de laser barlowté pour le primaire).

Je faisais référence à ce surnom car il est utilisé par plusieurs personnes ici pour faire référence à Vincent "Daube-sonne" qui est très très pointu, question collimation. C'est tout.

 

Après, ton réglage de secondaire avec le laser, je te laisserai en discuter avec lui, c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Je suis sûr que si Doctor El-Collim "Daube-sonne" lit ce texte, on l'envoie direct aux urgences cardiaques !"

 

Je n'en serais pas si sûr (étant aussi "Doctor El-Collim").

 

On règle le placement du secondaire avec un viseur (un oeilleton, mais de préférence avec un tube au rapport longueur/diamètre adapté).

 

Mais le collimateur laser sert bien à régler l'inclinaison du secondaire, et c'est très précis, encore plus que le viseur réticulé. S'il est bien réglé, bien sûr, sinon c'est un décollimateur laser (mais qui peut encore en effet servir pour la procédure de laser barlowté pour le primaire).

 

Bonjour,

 

Plus précis que le réglage de l'orientation du secondaire avec œilleton, placé au point où l'image du primaire rentre "juste" dans le secondaire ? Sur un f/d "court" ?

Avec un laser, même bien aligné, mais un serrage qui laisse toujours un doute ?

 

Enfin de toute façon je suis quand même d'accord avec toi pour la simple est bonne raison que ce réglage n'est pas critique. Et que le réglage de l'orientation du secondaire au laser est très acceptable, et carrément pratique pour ceux qui doivent monter et démonter la cage du secondaire d'un serrurier.

 

Pour le Hotech auto-centrant, c'est un plus pratique pour le titiller mais pas pour son auto-centrage... Car si on collimate bien au centre du coulant et qu'on utilise le serrage classique pour l'observation avec un oculaire "fort" on ne serra pas "parfait" au centre.

Enfin comme tu le dis les faibles écarts sont peanut.

 

Par contre sur une collimation barlowtée, le décalage provient du serrage de la barlow (qui n'est pas auto-centrant), par la suite c'est un peu mieux que le laser soit auto-centré dans la barlow, sinon on risque, selon la configuration des 2 serrages (barlow dans PO et laser dans barlow) de doubler le décalage des jeux, et si sans y prêter attention on vient à serrer l'oculaire "planétaire" dans le sens opposé des jeux précédents, ça peut commencer à accuser...

 

On chipote... c'est ça qui est bon ;)

 

Amicalement, Vincent

Edited by Daube-sonne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je m'en fous: avec mon astigmatisme, ma myopie et mon hypermétropie conjugués.... je ne vois pas la différence.... de toute façon c'est des tâches floues sur un fond gris, alors je mates l'image du jour sur internet et c'est bien :be:

 

Bon... je déconnes, j'avoue que je n'arrive jamais à savoir si j'ai réussi une collim miraculeuse ou si ce soir là c'est le ciel qui était gentil... mais, parfois, j'arrive à trouver la mise au point.

J'ai jeté un laser pourri et je fais ça avec un cheschire (ça s'écrit comme ça?) pas auto-centrant dans un PO sans serrage annulaire... du coup je doutes grave de la qualité du travail.

 

Le serrage annulaire du PO n'est il pas la clef de base pour toute méthode ?

 

Existe t il de vrais serrages annulaires (la rondelle de laiton sous une vis n'étant en fait qu'un moyen de ne pas abîmer les oculaires) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh la... Il se dit pas mal de choses un peu fausse au sujet de la collimation...

 

A mon sens, comme dit Vincent, le réglage du secondaire n'est pas critique.

 

Ce qu'il faut, c'est que le secondaire soit "centré" dans le po, et que la totalité du primaire se reflète dans le secondaire, mais la parfaite concentricité n'est pas impérative.

 

Si le primaire est centré dans le secondaire, c'est très bien, mais pas la peine de faire des mesures fines sur ce point. Un réglage "à peu près" du secondaire à l'oeil suffit.

 

Par contre, le primaire, lui, doit être réglé très finement. Et l'oeilleton peut être alors un instrument redoutable, quand on peut régler le parfait centrage de reflet du trou de l'oeilleton dans le trou central de l'oeillet du primaire (on joue la sur des pouillèmes de tours des vis de collimation du primaire).

 

Par contre, si on utilise le laser pour régler le primaire, il faut impérativement qu'il aille au centre du primaire. Donc, cela fait du sens, de modifier le secondaire de manière à ce que le faisceau pointe sur le centre du primaire. En faisant cela, il est possible que l'on dérègle la parfaite concentricité de reflets obtenue dans le secondaire avec l'oeilleton, mais encore une fois, ce n'est pas critique!!

 

En fait, si après avoir réglé parfaitement la concentricité dans le secondaire, on s'aperçoit que le laser ne pointe pas au centre, c'est soit parce que le laser n'est pas bon, soit parce que le secondaire est trop haut ou trop bas, ou orienté vers le coté (par rapport à l'axe central).

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait, si après avoir réglé parfaitement la concentricité dans le secondaire, on s'aperçoit que le laser ne pointe pas au centre, c'est soit parce que le laser n'est pas bon, soit parce que le secondaire est trop haut ou trop bas, ou orienté vers le coté (par rapport à l'axe central).

 

Voilà ou que le laser à pris un "angle" au moment du serrage (dû au jeu dans le coulant ; que l'on limite si on appuie bien l'épaulement mais bon...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

 

Plus précis que le réglage de l'orientation du secondaire avec œilleton, placé au point où l'image du primaire rentre "juste" dans le secondaire ?

 

Absolument. Avec ça, primo, si on bouge le PO l'effet de perspective qui donne l'offset va changer et le secondaire même ne va pas toujours rester concentrique, et en plus juger de la concentricité de quelque chose qui doit être concentrique avec encore autre chose c'est difficile à juger, et le règlement de l'inclinaison (qui donne un plan focal non incliné) va dépendre du placement et d'où se trouve le PO.

 

Un réglage qui dépend de la précision du réglage antérieur, je n'aime pas trop ça.

 

Par contre, avec un viseur réticulé (placer l'oeillet sous le réticule) ou un bon collimateur laser, on règle directement régler le PO réflechi vers le centre du miroir primaire.

 

Ce qui marche en effet assez bien, c'est un viseur à rapport longueur/largeur réglable assez fin pour rendre le bord de l'outil concentrique avec rien que la réflexion du primaire; ça c'est en effet encore plus précis qu'un viseur réticulé (mais pas plus qu'un bon collimateur laser. Mais malheureusement seulement si l'aluminage est parfaitement centré (ce qui n'est pas le cas de mon miroir).

 

Sur un f/d "court" ?

Je l'ai déjà fait sur f/D 3,3. J'avoue, je n'ai pas encore essayé sur f/2,5.

 

Avec un laser, même bien aligné, mais un serrage qui laisse toujours un doute ?

Le serrage ne "laisse pas un doute". Si on a un bon collimateur laser, on aligne parfaitement l'épaule du collimateur avec l'épaule du PO, en appuyant légèrement, en sans trop serrer.

 

Les meilleurs collimateurs laser, style:

http://www.collimator.com/

 

[Ça coute la peau des fesses, mais pas tellement de plus qu'un Hotech]

 

tu peux les mettre dans un PO et les tourner _sans_ serrer et le point (qui est là un point avec un motif de diffraction autour du point, pas un petit rectangle issue de la diode laser!) ne bouge pas d'un poil. Et si on serre comme je dis en appuyant l'épaule du collimateur sur celle du PO (ne jamais serrer à mort) ça ne bouge pas non plus, même dans des POs un poil trop large.

 

Si on a des m***es chinoises (ou même un Baader souvent trop étroit) au lieu d'avoir un bon collimateur laser, et même si on a un Hotech quand le PO est un poil trop large, alors en effet...mais il faut savoir que sur long télescope la faute d'inclinaison du plan focal ne va pas être grande même si le faisceau est quelques millimètres à coté du but du coté primaire (appelons ça "e" millimètres): l'erreur de mise au point à une distance d du centre du plan focal est e/f.

 

Mais à choisir entre un oeilleton (sans tube réglable) et un viseur réticulé, je prends le viseur réticulé (le plus long possible, pour pouvoir mettre au point à l'oeil le plus possible le miroir et le réticule). Moi, j'ai ça:

http://www.astro350.com/wp-content/uploads/2012/10/reception_catseye_teletube_allonge.jpg

 

et pour ce réglage je le rallonge au maximum.

 

Si je n'ai ni l'un ni l'autre, je fais exactement ce que tu conseilles.

 

Enfin de toute façon je suis quand même d'accord avec toi pour la simple est bonne raison que ce réglage n'est pas critique.

 

En visuel. En photo, c'est _pire_ que d'avoir un poil de coma au centre.

 

Par contre sur une collimation barlowtée,...

 

Tout à fait d'accord. Enfin, là aussi il y a des trucs spéciaux qui tiennent encore mieux la route (sur un Howie Glatter, on visse la barlow sur le collimateur laser, pas dans le PO).

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouh la... Il se dit pas mal de choses un peu fausse au sujet de la collimation...

 

A mon sens, comme dit Vincent, le réglage du secondaire n'est pas critique.

 

Ce qu'il faut, c'est que le secondaire soit "centré" dans le po, et que la totalité du primaire se reflète dans le secondaire, mais la parfaite concentricité n'est pas impérative.

 

Si le primaire est centré dans le secondaire, c'est très bien, mais pas la peine de faire des mesures fines sur ce point. Un réglage "à peu près" du secondaire à l’œil suffit.

 

Mais tu ne sais pas encore dans quel plan se trouve le secondaire, et donc pas si l'axe PO réfléchi pointe bien vers les centre du miroir (surtout avec une erreur de rotation qui peut être à peine perceptible).

 

Or, si ce n'est pas le cas, on va avoir un axe optique qui n'est pas parallèle avec l'axe du PO, et donc un plan focal incliné (ce qui en observation visuelle n'est pas un si grand problème, comme l’œil met au point de façon dynamique, mais en photo,...).

 

En plus, avec ça, le réglage avec œilleton fait croiser l'axe optique et l'axe du PO au niveau du trou de visée. C'est nickel même en présence d'autres erreurs si le trou de visée se trouve au niveau du plan focal, mais si on rentre ou on sort le PO ça peut changer, et on peut alors se mettre à décollimater le télescope!

 

C'est à ça que sert un collimateur laser, pas à placer le secondaire sous le PO (enfin, sauf si on a un collimateur laser holographique et qu'on sait s'en servir, ce qui n'est pas chose facile, mais je m'arrête...), mais pour l'incliner pour pointer l'axe du PO réfléchi vers le centre du miroir.

 

Bon bouquin avec plein de figures:

http://www.firstlightoptics.com/books/new-perspectives-on-newtonian-collimation-vic-menard.html

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou Astro'cool,

 

Sans vouloir jouer les rabas-joie, une simple petite visite de notre eneami Google (ou tout autre moteur de recherche de ton choix) et tu aurais eu une réponse tout aussi efficace...:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou Astro'cool,

 

Sans vouloir jouer les rabas-joie, une simple petite visite de notre eneami Google (ou tout autre moteur de recherche de ton choix) et tu aurais eu une réponse tout aussi efficace...:be:

 

Oui, mais comme je le dis dans ma présentation, le contacte humain est tellement plus intéressant. Sinon, je me contenterais de YouTube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Pour info, j'ai reçu les vis allen qui devraient aller bien.

Je ne les ai pas mis en place car la collimation est parfaite.

Au passage j'ai utilisé cette fois deux méthode différentes : sur une étoile et via un disque de Hartman maison. Je trouve la méthode du disque bien plus précise.

Cordialement

YAC5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

 

Tout dépend sur quoi. J'avoue ne faire la collimation sur mon C9 qu'avec un disque de Hartman, c'est effectivement redoutable ! Une très bonne efficacité.

 

Par contre, ce qui est valable à F/D 10 ne l'est sans doute plus à F/D 4, mais je pense que les experts auront un avis à donner sur ce point-là.

 

Sur mon dobson à F/D 4,5, je passe via l'œilleton pour dégrossir, puis le laser et je termine au laser barlowté. Aucune étoile te donnera mieux, ne serait-ce qu'à cause de la turbulence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
... Tout dépend sur quoi. ...

Sur C8 et C11 Edge. Je n'ai pas d'expérience sur Dobson.

J'utilise aussi avec succès une étoile artificielle 9µ de PierroAstro.

Cdt.

YAC5

Edited by YAC5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

 

Alors, je te confirme que je n'ai jamais pu faire mieux qu'avec un disque de Hartman sur mon C9. Une méthode redoutable avec ces focales.

 

Le problème de l'étoile artificielle, c'est quand tu es sur le terrain, c'est moins pratique. Cela dit, je ne l'ai jamais utilisée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.