Jump to content

choco

Membre
  • Posts

    563
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by choco

  1. Voila une autre utilisation du coulant 2": La possibilité d'utiliser un prisme redresseur de 2". Le 25mm passe sans problème , et le 32 aussi avec une rallonge de 40mm. Le gain en champ est moins flagrant qu'avec le RC de 2" qui ne nécessite pas de rallonge, mais il existe (et mon 32 ne fait que 70° contre 72 pour le 25mm). J'ai mesuré le chemin optique du capot arrière du Mak au bord externe des renvois: Tout en 1.25" (porte-oculaire et RC) je trouve environ 116mm Tout en 2" je mesure 162mm soit un écart de 52mm. Si l'on prend comme base une focale du tube de 1500mm en 1.25" on aurait alors 1662mm en 2". Bien sur, l'optique de ces tubes ce n'est pas aussi simple , mais ça peut constituer une première approche. Focale 1500/oc 25mm, donc 1.25", G = 60x, Pupille = 2.12 Focale 1663/32mm donc 2", G = 52x, P = 2.44 Focale 1660/35mm, G= 47.5, P= 2.67 Focale 1660/40mm, G= 42x, P = 3 J'avais les RC de 2" et les oculaires pour mon SC de 200 et le Mak 150, le redresseur 2" sert pour la lunette de 80 en terrestre (oiseaux). La seule chose que j'ai dù me procurer est le porte oculaire 2" vissé en sortie du tube ! J'ai fait réaliser le premier par un ami tourneur (coût de l'apéro) et j'en ai acheté 2 autres par la suite, quand elles sont apparues chez es revendeurs. J'ai installé à demeure ces adaptateurs sur tous mes tubes: les102,127 et150. Je peux ainsi user de tous mes oculaires sans trop réfléchir. (Bon, sur le Mak 102 le RC 2" fait bizarre... mais passe même en 32mm; avec le redresseur, sa limite est le 25mm). Dans le sac à dos je reste en 1.25" sur le 102 !
  2. Ca permet surtout d'utiliser ce joli tube vers ses limites ! Je dirais autour d'un oculaire de 35mm à 70°. Le 32mm à 70° passe avec un peu de marge, un 40mm à 68° est légèrement obstrué. pour utiliser ce dernier on doit le reculer un peu sur son support. J'ai acheté une bague pour cela et ça fonctionne. Après, question champ réel sur le ciel, à chaque fois on gagne encore un peu, mais pas grand chose, comme le dit bb-9e: pour permettre la mise au point, la focale augmente un peu, le grossissement ne diminue donc pas autant que le permettrait la focale plus grande de l'oculaire. C'est simplement pour bénéficier des limites réelles de l'instrument, et c'est assez satisfaisant ! Mais j'aimerais essayer avec un 30mm à 80°, quelqu'un l'a-t-il tenté ?
  3. Tu veux dire un pointeur laser, qui émet un faisceau de lumière rouge, verte ou violet vers le ciel ? Oui, c'est tout à fait possible, j'e l'ai déjà utilisé d'ailleurs sur des jumelles lors d'une présentation astro, pour que tous voient la direction du ciel que je pointais.(un petit laser vert). Mais ce n'est pas recommandé d'ajouter de la pollution lumineuse, il y en a déjà suffisamment. Ce qui est plus généralement utilisé pour le pointage, outre le chercheur d'origine livré avec le télescope, c'est un "Pointeur point rouge" (ou point vert), qui n'envoie pas de faisceau vers le ciel, mais est tout aussi pratique pour pointer son instrument. Beaucoup d'amateurs utilisent les 2 ensemble, chercheur d'origine plus point rouge. Ces chercheurs se trouvent chez tous nos fournisseurs Nationaux, (et également à 2x moins cher sur le Net). Pour tes oculaires, je choisirais personnellement des "grand champ" , c'est à dire à partir de 67° ou plus, selon ton budget. En restant en 1.25", prends un 25mm de 70° et quelque chose autour de 13mm; compte tenu de ton 9mm et de la Barlow, se serai t une bonne série de départ. ( le 9mm Barlowté donnera 4.5mm soit G=1200/4.5=266x, et le 13 donnera 7.5mm, G= 160x Théoriquement on pourrait grossir 2.5x le diamètre, mais les miroirs du tube doivent être bien alignés, et le ciel peu turbulent, c'est rarement utilisable. (oculaire de 5mm + barlow).
  4. Dans le grenier du forum il y a une annonce pour un 127 et une AZ5, prix intéressant.
  5. C'est pour le Mak 127 en 1.25".... pas taper ! Et pour l'ATZ , elle est bien stable en resserrant les jeux, mais je ne fais pas de photo. C'est vrai qu'une Skytee est un peu plus rigide, mais il faut un contrepoids. A ce moment, une équatoriale devient concurrentielle ?
  6. Bonsoir, pour le Mak 127 j'utilise une AZ Pronto plutôt que son AZ goto d'origine. Et comme j'ai aussi le Mak 150/1800 dans ma petite collection, il est sur une monture du genre GSO ATZ, qui peut aussi porter le SC de 200, qui est plus gros mais du même poids, compter 6Kg. Je crois que ce qui sert le plus, c'est quand même la petite lunette 80/560 Astro-Professionnal (carbone): elle est bien plus encombrante que le Mak 102, mais sa faible focale la rend plus polyvalente ! (Tout de suite, elle est sur un trépied photo Velbon, tête DS-3).
  7. Ce tube est à la campagne, j'y retourne à partir d'avril, je prendrai des photos. Sur le post cité de 2010, j'en avais déjà parlé, depuis j'ai changé la tête de sa monture trop floue, pour un modèle d'époque aussi mais un poil meilleur. Et surtout il faut couper les flexibles au plus court possible pour annuler l'effet de leur tremblement ! (Veiller à laisser la longueur nécessaire à la rotation de la monture, environ 50mm ici). C'est valable pour toutes ces montures même récentes à longs flexibles, et très efficace. Je lui avais même fait fut un temps une mini monture Dobson.
  8. J'ai 3 autres vélos "musculaires" aussi. j'ai reçu celui-ci à Noël, il y a 52 ans; je l'ai entièrement rénové et modifié pour mon premier hiver de retraité, et je l'entretiens régulièrement (et moi avec en l'utilisant). C'était un Peugeot 4 vitesses à roues de 650, il garde cadre, fourche, garde boues et feu arrière d'origine. Le reste a évolué, il y a toujours les mêmes côtes raides autour de chez moi mais je n'ai plus les mêmes jambes ! J'ai un peu galéré pour le passer en 700, en freins plus modernes à double tirage, en guidon et commandes de vitesses type "VTT", plateau de 44/32 et cassette 8 pignons 11/32. Maintenant, c'est un peu comme passer des oculaires d'origine de 30° de mon vieux 115/900 (41 ans) aux Nagler 6 ! Et c'est toujours des fignolages pour la modernisation: il y a longtemps que son porte-oculaire d'origine a été alésé pour passer en 31.75, son chercheur remplacé par un 6x30 et un point rouge ! Le miroir ne semble pas encore piqué (Marque Nikko Stirling, de Manufrance, ça ne nous rajeunit pas ...).
  9. Félicitations, elle est stable, pas encore trop lourde, et à les mouvements fins. Pour observer au zenith, ces Mak, SC, ou encore lunettes, restent quand même moins pratiques que les Newton et autres Dobson ! Avec le petit Mac, on peut adjoindre un redresseur terrestre à 45°, pratique en observation de la faune sauvage. Il est aussi possible de passer la sortie du tube en 2" avec bonheur, mais c'est une autre histoire...(que seuls ceux qui l'on fait connaissent).
  10. J'ai essayé ces filtres, c'était "pour voir" bien sûr ! Un O3 et un UHC, bien cher, bien peu efficace à Lyon. Je n'ai pas testé le CLS, est-ce vraiment utile ? Nos élus "écologistes" locaux ont actuellement plutôt l'idée d'augmenter la lumière la nuit. Les led remplaçant l'ancien lampadaire devant mon portail éclairent au moins deux fois plus ma cour que l'ancien, et c'est blanc-bleu à présent. A part la lune... on ne voit pratiquement pas la nébuleuse d'Orion sur le fond de ciel brillant. (Et avec les filtres j'ai l'impression que c'est pire). Lyon "Ville Lumière", vous connaissez ? J'ai toujours cru que c'était Paris, depuis très longtemps... La concurrence Verte arrive , citadins vendez vos instruments !
  11. Bonsoir, si trépied photo, oui mais du rigide (et lourd), avec aucune partie en plastique, hormis le bout de la manette ! Le tube fait près des 2kg tout nu. Par exemple les marques: Velbon, Gitzo, Manfrotto, ce genre-là. 1300mm de focale, ça grossit, au minimum c'est déjà 50x avec un oculaire de 25mm. Ainsi le moindre mouvement, tremblement, est multiplié par 50x ! (et on peut observer jusqu'à 200/250x avec ce tube). J'aime bien utiliser une monture AZ Pronto, c'est une azimutale, plus simple qu'une équatoriale pour débuter. Et moins cher, sauf une d'occasion. Je l'utilise autant avec le Mak 102 qu'avec le 127 deux fois plus lourd. Sinon prends au minimum une EQ3 ou EQ3-2, ou EXOS 1, ou encore EQ-4. En dessous ce sont des jouets inutilisables. Mais on ne s'en rend compte qu'après...
  12. Bonsoir, en nomade, j'ai le Mak 102, 12mm de plus en diamètre, focale comparable (1300); mais je le pèse à 2Kg tout nu ! Avec un oculaire et un renvoi coudé, encore 300gr dans le sac à dos. Sinon, pareil, point rouge mais pied photo rigide , la monture AZ Goto reste à la maison: elle sort surtout à côté du Dobson, pour me repérer. (Et j'ai un an de plus, ai laissé tomber la pêche, vivent les champignons et le vélo...électrique !) Le 127 c'est trop lourd , près des 4 kg.
  13. Bonsoir J'en utilise un depuis longtemps, ainsi que le 5.6mm. Le 25mm est assez confortable, pas trop lourd (186 grammes) et a un certain relief d'œil. Mais je ne le sors plus que pour des comparaisons d'oculaires, ou pour accompagner un petit instrument en "nomade": je le remplace plutôt par le Swan 25mm 72° en 2". il est plus lourd, 326 grammes, possède le même champ, mais avec un relief d'œil plus important, et il déforme moins l'image en bord de champ. Son poids n'est pas rédhibitoire sur un Dobson de diamètre important. Et les 2", quand on a essayé, on oublie facilement le 1.25".
  14. Bonjour, je n'ai pas démonté mon Mak 150 (Skywatcher) mais je l'ai fait sur un tube SC Meade de 8". J'ai retiré le ménisque avec précaution et ensuite percé le tube pour fixer une queue d'aronde, et un 2ème support de chercheur. J'ai collé du "Vénilia" velours noir à l'intérieur pour limiter d'éventuels reflets internes. j'en ai collé aussi à l'intérieur du cache du miroir secondaire. Ensuite soufflage léger de l'intérieur du tube à l'air comprimé (en protégeant le miroir...), puis nettoyage de toutes les surfaces optiques et remontage. C'est un peu stressant quand on ne veut rien abimer ou dérégler, mais c'est faisable. Il faut bien poser des repères de position sur le ménisque avant le démontage ! Mais dans le cas du Mak 150 je crois que de démonterais plutôt l'arrière, comme le montre le post de petit lion sur son 180.
  15. Est-tu sûr que c'est du 11/32 , et de quelle longueur ? Pour ces vis assez grosses de plus de 8mm , on peut penser à du UNC. (le pas du filetage est assez gros dans ce cas).
  16. Bonsoir, il faut une bague T2 pour Canon EOS et l'adaptateur 31.75 vers cette bague. Le coulant 50.8 n'est pas nécessaire car le 250D n'a qu'un petit capteur. On trouve ces accessoires un peu partout, mais aussi en France (Pi....-As... par exemple). Mais il faut surtout du courage (une monture stable pour ce tube, une mise en station soignée, etc) Pour le moment je ne fais pas de photo pour ces raisons après quelques essais.
  17. Bonsoir, je conseillerais de garder le renvoi coudé d'origine. Les oculaires, bien souvent on les garde, et les bas de gamme vous restent sur les bras. Dans ce cas précis de débutant, pars sur une gamme moyenne, les focales que tu as citées sont correctes. Je ne conseillerais pas d'acheter un oculaire à 400€ pour ce seul tube qui ne les vaut pas en neuf. Si tu avais d'autres instruments c'est différent. Choisis donc une marque connue chez les revendeurs nationaux (ou européens) et achète ensuite où tu veux. Pour le 25mm il y a un large choix de 67 à 72°, la plupart sont bons avec ce tube de longue focale. Ton idée d'un 30mm à 50 malheureux degrés me fait... rigoler... ! Fais une petite recherche sur le forum à propos des Mak 127 en grand champ ! Mais c'est plus compliqué et plus cher, il faut alors tout passer en coulant 50.8mm, et trouver la bonne bague d'adaptation. Contente-toi donc du 25mm , c'est très bien au début.
  18. Bonsoir, une monture Dobson pour ce tube 200/1000 ira parfaitement et avec un peu d'imagination on peut en construire une pliable. (pratique si l'on veut le transporter) Un oculaire de 25mm conviendra bien au début mais je te conseille de le prendre avec un grand champ ( par exemple de 70° ou 72°) . C'est à peine plus cher que les premiers prix mais plus confortable (on voit plus "large" pour le même grossissement) Pour la suite, tu verras si tu es "accro": quelque chose autour de 12 à 14mm puis un autre vers 6 ou 8mm.
  19. Bonjour, tu n'as pas besoin de retirer les vis, il suffit de les desserer un peu et de glisser une cale sous le support.
  20. Ces réducteurs 0.5x étaient plutôt destinés aux webcam qu'au visuel. J'en ai un, je l'ai essayé en visuel avec différents oculaires, ça ne fonctionne pas bien, souvent ça diaphragme: mauvaise solution. C'est après cette déconvenue que j'ai passé en 2" tous mes tubes. (Même le petit Mak102) Et plus de soucis !
  21. Bonsoir, si c'est pareil pour les 2 chercheurs, que tu es en limite de réglage vertical, tu peux essayer de dévisser le support de chercheur fixé sur le tube du Mak, et mettre une petite cale dessous, du bon côté pour permettre le réglage. ce peut-être une simple languette de carton ou de plastique. Commences avec 2mm d'épaisseur, remontes tout, et tentes un nouveau réglage. L'idéal serait d'être à mi-chemin des possibilités d'ajustement de chaque chercheur, ou de celui que tu utilises le plus.
  22. Bonsoir, c'est bien le fameux adaptateur 2" pour les Mak. il ne faut pas oublier d'ajouter un renvoi coudé 2" à 90° sinon l'oculaire serait trop près du tube (focale trop courte) et il y aurait du vignetage visible. Mais 300€ pour ce 23mm 82°, pas pour moi. Je trouve ça trop cher pour un oculaire célestron, et 23mm donnent une pupille d'environ 2, ce qui est bien loin des possibilités de ce tube: avec un 32mm on est déjà presqu'à 2.7, on dépasse 3 avec le 40mm. et en ciel profond ce n'est pas du luxe, à 4 ou 4.5 on est bien si le ciel est un peu noir. (inatteignables avec un Mak, sinon oc. de 50mm et champ plus réduit, pas testé)
  23. C'est une fixation bien rigide ! Sur ma 80 ed tube carbone, j'ai taraudė aussi le tube pour fixer une queue d'aronde , et pouvoir me passer des lourds et encombrants colliers ! Je ne fais pas d'imagerie, et l'ensemble est léger et plus transportable, 3kg avec redresseur 2 pouces 45degrés et oculaire 25mm 2pouces 72degrés (Et chercheur point rouge)
  24. Bonjour, je ne juge pas tes calculs, je rappelle ma propre expérience avec ces Mak. Pour le 127, un oculaire de 32mm 70 degrés donne réellement un champ plus large qu'un 25mm Du même genre. Un 35mm passerait en limite . Avec un 40mm 68 degrés, il faut reculer un peu cet oculaire pour ne pas Limiter son champ sur les bords. Évidemment, comme tu l'as bien compris, pour la mise au point On doit donc encore augmenter la focale. Mais on a quand même encore plus de champ réel qu'avec le 32mm. On est ainsi au max des possibilités de ce tube. À noter qu'avec un Mak 150 ou 180 ou un SC de 200mm on Ne rencontre pas ce souci avec le 40mm.
  25. Suite, comme dit plus haut, un chercheur de 50mm sur une 80 éd, pourquoi faire ? Un bon point rouge serait plus approprié . Et avec un renvoi coudė 2 pouces, un oculaire 72 degrés ou plus de 25 ou 32mm, Un chercheur du type lunette semble bien inutile. Sauf pour de l'autoguidage, peut-être.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.