CDLC

Membre
  • Compteur de contenus

    1 685
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de CDLC

  • Rang
    Dremeliseur acharné!
  • Date de naissance 24/07/1976

A propos

  • Résidence
    Le triangle blanc du Nord : Croix (59).
  • Intérêts
    Modélisme ferroviaire, astronomie, musique, et plein de choses passionnantes!
  • Occupation
    Ingénieur équipement de sécurité TGV.
  • Matériel
    Strock T300 (visuel / photos ISS), photoStrock T200/800 sur fer à cheval autoguidé avec Sony A7S astrodon, Canon EOS 40d et 450d défitré partiel.
    slimStrock T250 pour les ballades.
    tous les 3 aptes

Visiteurs récents du profil

75 visualisations du profil
  1. Un Marathon de Messier 2018 d'anthologie

    En parallèle du Marathon, j'ai lancé le photoStrock T200/800 sur le triplet du Lion, mais un bug de motorisation, et la brise qui s'est levée, ont eu raison de ma session... J'ai toutefois pu capturer 48x30s soit 24mn au Sony A7s Astrodon. NB : flats faits à mon retour à la maison, d'où une petite trace de poussières mal annulée à droite. Le plate solving: Christophe
  2. Réalisation d'un slimStrock T400

    Le slimStrock T400 est donc désormais pleinement opérationnel. Je dois encore vous poster les photos des derniers travaux. Le CROA de sa première grosse sortie: Christophe
  3. Un Marathon de Messier 2018 d'anthologie

    Merci à tous les 2! Je précise, puisque la question m'a été posée sur FB que je n'utilise aucun Goto, ni aucun cercle de coordonnés... Juste recherche visuelle au point rouge puis oculaire. Niveau cartes, j’utilise SkySafari sur iPhone. Christophe
  4. récup' + redécollage d'étages SpaceX/Falcon/Dragon...

    lancement réussi! il commence à 19mn45s de la vidéo suivante: Christophe
  5. Bonjour à tous, J'ai donc le plaisir de vous partager le CROA pour ma participation au Marathon de Messier 2018 fait à Grévillers (à 20km au Sud d'Arras) le 17 Avril 2018... Je m'y suis rendu avec Marc B, un ami du CARL (Club Astronomique de la Région Lilloise), et nous avons fait la rencontre d'un jeune couple dont lui est membre de ce forum. Marc utilisait mon T300 et s'est fait très plaisir... pour info, il est toujours à vendre! Site : ancien aérodrome d'Irles-Grévillers. Conditions météo : excellentes : strictement aucun nuages lors des observations (nuages d'altitudes au Sud-Est en début de nuit, donc sans impact) température de 10 à 12°C, mais avec une petite brise bien froide du Sud-Est vers 3h du matin. Pollution lumineuse : Nord (Arras), Est (Bapaume mais moindre), Ouest (éoliennes d'Irles qui font des flashs blancs puis rouges). Mais site franchement excellent pour le reste (en particulier le Sud et le Zénith). Seeing : de façon étonnante, il était extrêmement mauvais et nous n'avions presque pas de détails sur Jupiter. Pour le reste (hors amas globulaires), ce n'était pas trop gênant. Objectif : participation au Marathon de Messier. Horaires : observation de 21h45 (crépuscule nautique à 22h03) à 5h32 (aube nautique) mercredi matin soit 7h29 - 7h45 d'observation. Matériel utilisé : slimStrock T400 dont c'était la première vrai sortie opérationnelle. Objets impossibles à voir : - M78 (amas globulaire du Lièvre) : déjà sous l'horizon en début de soirée. - M74 (galaxie des Poissons) : déjà sous l'horizon en début de soirée. - M77 (galaxie de la Baleine) : déjà sous l'horizon en début de soirée. - M33 (galaxie du Triangle) : extrêmement basse en début / fin de nuit. Dans l'absolu, j'ai réussi à la pointer avec certitude en fin de nuit, mais son très faible contraste la rendait inobservable dans la lumière de l'aube. - M30 (amas globulaire du Capricorne) : encore sous l'horizon au petit matin. Objet observés : tous les autres! Score pour la date/ site : 105/105 Score absolu : 105/110 Observations notables de la soirée : - Les amas globulaires à 257x (M3, M5, M13) sont une véritable claque! Ils remplissent (avec du signal!) tout le champ! - l'amas de la Vierge (M98, M99, M100, M85, M84, M86, M87, M89, M90, M88, M91, M58, M59, M60, M49, M61) parcouru en 9mn chrono (de 0h32 à 0h40)!!! J'ai été très efficacement secondé par Marc qui prenait note des heures observations alors que je ne quittais pas le télescope... - L'observation du passage de l'ombre de Europa devant Jupiter (devinable malgré le seeing déplorable!). La recherche et l'observation de certains objets très bas a été un beau défi : - M7 au ras du monticule en face de nous, la première fois que je l'ai pointé, il était encore dedans... J'ai dû y revenir 30mn après! - M69, M70, M54 M55, M72 et M73 ont été difficiles à trouver et observer. Ils étaient tellement bas que certains d'entre eux ne pouvaient être vus qu'en vision décalée + bouger légèrement le télescope! Soyons honnêtes, ils auraient été impossibles à voir avec un 250, voire même un 300... - le pointage de M33 dans l'aube naissante. Franchement difficile car on ne voyait plus que les étoiles les plus brillantes de la zone (c.à.d mag 8 tout de même!). Le record de la soirée : - observation de M19 et M54 à 4° de hauteur!!!! - observation de M55 à 5h18 à 3° de hauteur!!! J'ai pu faire quelques photos (triplet du Lion / timelapses), le traitement est en cours. Ambiance de début de nuit : Observation de Jupiter en fin de nuit (NB : ne pas s'inquiéter du talus, on venait de déplacer le télescope pour observer M33) : Christophe
  6. récup' + redécollage d'étages SpaceX/Falcon/Dragon...

    Mr Steven est sur la côte Ouest, or le tir est sur la côte Est... Ceci explique cela! christophe
  7. WOW! Fabuleux de détails! J'ai créé un groupe pour çà sur FB, n'hésites pas à venir et poster: https://www.facebook.com/groups/1790411764559026/ Christophe
  8. récup' + redécollage d'étages SpaceX/Falcon/Dragon...

    WOW!!! çà s'annonce sportif!!!! Juste au passage, quelqu'un sait où l'on peut trouver l'orbite de ce vol, et savoir si tout ce petit monde risque de passer au dessus de la France pour le shooter? D'avance merci. Christophe
  9. Réalisation d'un slimStrock T400

    NB : pour ceux qui ne les ont pas vues, j'ai posté des tonnes de photos en page précédente! Bonjour à tous, Miroir secondaire final reçu hier soir. L'ancien est donc démonté de son support, et les 2 éléments sont donc en mise en température pour 24h après collage à la colle silicone. Première lumière "finale" prévue les nuits du 13-14 avril (Marathon de Messier)! Christophe
  10. Sur ce coup-ci, les flats sont faits avec le filtre. Mais l'été dernier, pour les dentelles du Cygne, et North America, je les ai faits sans. Le résultat était excellent. J'avais le même problème de ronds de couleurs sous IRIS, mais ils ont disparu en passant sous PixInsight. Je pensais donc que c'était à cause du traitement en 16 bits. Le montage est ici fait sous PixInsight, et je les ai à nouveau... En tous cas, ta photo est magnifique! Tu peux nous en dire plus? (matériel / lieu /traitement / etc.) Christophe
  11. Merci Ryo, Pour ceux qui ne les ont pas vues, il y a aussi: et Christophe
  12. Merci beaucoup. J'espère pouvoir ajouter du signal l'année prochaine! Christophe
  13. Je suis d'accord avec votre remarque. Je vais vous expliquer quel est mon problème: Il y a 2 facteurs. Je shoote en plein au dessus de Lille, et j'ai une PL monstrueuse. Je me retrouve avec un gradient de fond de ciel très prononcé, mais surtout, avec une séance du Sud au Sud-Ouest, il implique un gradient non linéaire... Difficile à caractériser et soustraire... L'APN étant défiltré, qui plus est avec un F/D=4, j'ai un flat assez "variable" du centre à la périphérie. Il se passe alors un phénomène assez étrange, l'apparition de "cercles irisés" en périphérie les uns des autres. En fait, je me demande si ce n'est pas à cause du fait que je fais mes flats AVEC le filtre UHC-S, et non sans... Je ne peux jamais totalement l'éliminer. Je ne peux donc pas tirer sur les curseurs... Christophe
  14. Merci Rys, Manu33 et iserois, pour vos commentaires!
  15. Merci Pentium, Toi aussi tu viens du grand Nord! Tu es membre du CARL? J'utilise un filtre UHC-S Baader. çà me permet de shooter à 3200ISO pendant 30s, mais il faut pour cela que le ciel soit quand même assez transparent. Pour le halo autour des étoiles, il y a 3 causes: - les nuages d'altitude / brume d'altitude / manque de transparence du ciel. - le correcteur de coma RCC Baader (sorte de petit disque autour de l'étoile). - le fait que je n'ait pas encore masqué le chanfrein du miroir (espèces de trainées en forme de "robe"). Pour le cadrage, comme tu le vois, çà passe, mais j'ai du signal supplémentaire (et exploitable) en haut et en bas. c'est juste que j'ai fait un crop de l'image finale en 4K... (3840 * 2160). Mon télescope étant monté sur une monture en fer à cheval, je prends toujours mes photos en format "paysage", avec le nord en haut... Ce qui permet alors de superposer les séances de prises de vues... Je trouve également intéressant de toujours avoir le même cadrage... question de convention... Christophe