Jump to content

CDLC

Membre
  • Content Count

    2,078
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About CDLC

  • Rank
    Dremeliseur acharné!
  • Birthday 07/24/1976

A propos

  • Résidence
    Le triangle blanc du Nord : Croix (59).
  • Intérêts
    Modélisme ferroviaire, astronomie, musique, et plein de choses passionnantes!
  • Occupation
    Ingénieur équipement de sécurité TGV.
  • Matériel
    Strock T300 (visuel / photos ISS), photoStrock T200/800 sur fer à cheval autoguidé avec Sony A7S astrodon, Canon EOS 40d et 450d défitré partiel.
    slimStrock T250 pour les ballades.
    tous les 3 aptes

Recent Profile Visitors

1,347 profile views
  1. Bonjour Ju57, Personnellement, je suis sur Youtube, et je suis énormément de chaînes... on a tous nos préférées : Chaînes générales : - Astronogeek : une fois passé outre la forme (car c’est un jeu de sa part, il faut le comprendre), je trouve le travail d’Arnaud Thierry très intéressant. Débunk (c.à.d démonter des pensées fausses), pensée critique, science, esprit geek, et progressivement, de plus en plus d’astronomie… il va chercher les jeunes là où il sont (réseaux sociaux, en particulier Youtube donc), et son travail de « refondation » de la pensée vis-à-vis de toutes les chaînes conspi est excellent. Après, il a ses côtés « chiants », avec les pubs Optique Unterlinden, ses Teepee, et autres Spreadshirts, etc. Mais cela peut se comprendre car il a choisi d’en vivre (et Youtube est particulièrement radin). C’est un choix de vie hyper courageux de sa part. Personnellement, j’ai du mal à croire à un « business model » à vie que d’être youtubeur. Çà reste quand même très risqué. Dans la vraie vie, le gars est très sympa (je l’ai rencontré aux RCE). Après 2 ans de travail, son fameux "projet H" vient de débuter, il consiste à visiter le système solaire dans une "navette Hermès fictive", et à nous parler de chacun des astres du système solaire. On comprends alors pourquoi il a tant fait appel aux dons : ce projet lui a coûté 35 000 euros! - Stardust : Vincent Heisenberg, qui travaillait au planétarium de Vaux en Velin, fait un travail exceptionnel de retrouvailles d’archives, d’anecdotes sur la conquête spatiale et l’aéronautique. Ses épisodes sont magnifiquement bien écrits, tant sur le plan technique qu’artistique. La bande son, le rythme, etc sont savamment maîtrisées, et il n’est pas rare de verser sa petite larme, même pour un zinc qui a terminé sa vie à la casse… et là tu te dis « merde, il m’a encore eu ». Franchement, il mériterait largement d’avoir son émission à lui sur une chaîne de télé comme Discovery Channel, ou RMC Découverte… Vincent fait des lives à chaque lancement / arrivée de sonde intéressant. - Hugo Lisoir : Les 2 frères Lisoir (Hugo en facecam, et Maxime au montage) nous tiennent informés de l’actu de la conquête spatiale et des découvertes astronomiques. Un bol d’air, et un gain de temps considérable, car il n’existe pas tant de sources aussi bien informées dans le monde francophone… - Eratosphère : de très nombreuses expériences, démonstration et débunk pour démontrer que la terre est bien ronde. Avec des images de synthèse, etc. Totalement bluffante parfois. Une chaîne incontournable sur le sujet. - La Tronche en Biais : pensée critique / zététique. Animée par une association, et notamment Acermendax qui est médecin (si j’ai bien compris). Excellent travail, par exemple, par rapport à l’homéopathie (qui a pris cher… ). - Officiel Defekator : du débunk sur plein de sujets. Vraiment bien construit, avec une dose d’humour un peu particulière (faut rentrer dedans). Mais le travail de fond est juste une référence… Le style « super héros (mal fait) masqué » est totalement assumé, l’objectif étant de rester totalement incognito pour éviter tout risque de pression de la part de ce qu’il dénnonce. - e-penser : chaîne de vulgarisation scientifique, avec un talent certain de présentation, et un vrai travail de recherche. 1 million d’abonnés, une des plus grosses chaînes francophones. - DeBunKer des Etoiles : des débunks, en particulier un travail de référence sur les chemtrails. - Monsieur Bidouille : excellent physicien. Chaîne passionnante. Débunk sur l’énergie gratuite, tutoriels, etc. Une référence pour réviser vos cours de physique… en beaucoup mieux. - La Chaîne Spatiale : conquête spatiale passée et actuelle. - Techniques spatiales : une chaîne de référence. Par exemple ses 2 épisodes sur « comprendre les flammes de fusées ». A lancé une souscription pour aller en Russie numériser toutes les archives sur la tentative d’aller sur la Lune avec la fusée N1 (et probablement plus), et les offrir gratuitement au monde entier. - Heliox : excellents tutoriels présentés par une talentueuse électronicienne et informaticienne. électronique et impression 3d. Photo non astro : - RaphaelBentv : excellente chaîne bourrée de conseils techniques etc. Un pro Sony qui maîtrise son domaine (intéressant donc pour bien connaître nos boîtiers si vous avez un A7s). Malheureusement, il ne sort plus beaucoup de vidéos. - Mon Petit Reflex. Photographe pro. Tutos / conseils. - Le Studio de Poche. Ancienne chaîne d’Arnaud Thierry (aujourd’hui sa chaîne bis) qui est à la base photographe pro, peu de nouvelles vidéos, mais les anciennes sont très intéressantes. - Victor Bodar. Photographe pro. Tutos / conseils. Sur la pratique de l’astronomie amateur : - AstroNOTE : Guillaume est un astrophotographe talentueux qui maîtrise incontestablement son sujet. APN, caméra CCD, photo SHO… Malheureusement, sa vie de famille (pour son plus grand bonheur, et nous le comprenons), l’empêche de nous sortir plus d’un épisode tous les 15 jours… Tutoriels, unboxing, etc. ses épisodes sont toujours impeccables. - Pause Longue : Ludo est aussi un astrophotographe talentueux, et il va clairement monter en puissance avec, nous lui souhaitons, une caméra qui va enfin marcher ! même chose que Guillaume, 1 épisode tous les 15 jours (pour les mêmes raisons). Cerise sur le gâteau, Ludo a un sens de l’humour décapant, et se renouvelle à chaque épisode. En regardant son épisode qui sort le vendredi soir, tu es certain de bien commencer ton we ! - 70/900 – Astronomie à la lunette : Laurent Oumar est astronome amateur depuis plus de 30ans. Une solide expérience et une solide connaissance du matériel d’entrée de gamme. De nombreuses pépites dans une chaîne trop méconnue. Passé outre la « modestie technique » de la réalisation de ses épisodes (tournés avec les moyens du bord), ses épisodes sont très bien documentés, etc. Laurent sera présent aux RAP 2020. - La chaîne Astro : no comment ! ;-). (c'est ma chaîne) Bon, plus sérieusement, j’essaye de faire des tutoriels « comment … de A à Z ». C.à.d conseils matériels, prises de vues, traitement, etc. J’ai donc déjà abordé les sujets suivants : comment photographier l’ISS (+ traitement AS3 + ondelettes), comment photographier la Lune (dont éclipses), comment photographier une comète (+ traitements Pixinsight), comment observer Jupiter/Saturne/Uranus/Neptune (série en cours), comment choisir vos oculaires, Le Marathon de Messier, présentations de télescopes « home made » comme le slim250 carbone de Laurent Bourasseau, le Binoscope d’Eric Royer, le carbone 350 de José Rodrigues, mon slimStrock 400, mon photoStrock 200, etc. Séries en cours : comment faire votre Strock, la photo planétaire (dont 2 gros épisodes sur le fonctionnement des caméras), etc. Je sors aussi des épisodes d’éphémérides, des CROA d’observation (par exemple, mon aventure à Saint-Véran), des lives tournés depuis les RAP, et des lives d’observation… - Jordane Malière : tutoriels sur PixInsight, entre autres. - L’Astrophotographie à l’APN : Mathieu est un bon astrophotographe que j’ai rencontré à Saint-Véran. tutoriels sur Photoshop et Siril. - astro pixaaa : d’excellents tutoriels sur PixInsight. - Cyril Cavadore : tutoriels sur PRISM Software (Cyril est président de Alcor Systems, et un des auteurs de ce logiciel). Partage d’observations astro : - Thierry Legault : celui qui me dit qu’il ne connaît pas aura droit un coup de règle sur les mains ! - Jean-Luc Dauvergne : là encore, coup de règle sur les mains pour celui qui ne connaît pas ! - Guillaume Cannat : pour achever vos mains avec ma règle ! - Astro Lio Guy (ancien nom : Domen J) : Les observations de Lionel Guyonnet. Astrophotographe lyonnais. Un des meilleurs que je connaisse en photo planétaire au Mak 180. - Shaihulud : la chaîne de David Dominé. Astrophotographe de la région de Reims. Spécialiste de la photo à la caméra planétaire (ciel profond et planétaire). plusieurs passages à l’APOD. - Guillaume Doyen : astrophotographe très talentueux lui aussi. Il aborde de nombreux sujets de fond sur l’astronomie en général. - Aziz Ettahar : probablement le meilleur astrophotographe amateur au Maroc. Plusieurs prix pour ses photos, plusieurs passages à l’APOD. Vous pouvez le retrouver sous le nom de « Aziz Astro » sur Facebook. - Franck Seguin : fondateur du festival « NightScapades » et des « Photo NightScape Awards », vous trouverez les timelapes des gagnants de ce concours sur cette chaîne… stupéfiants ! - Night Lights Films : de superbes timelapes. - Valere Leroy : de bien belles observations. - Alexis Charles : de bien belles observations. Autres chaînes d’astro intéressantes : - Le petit astronome : vulgarisation scientifique sur l’astronomie et la cosmologie. Excellente chaîne. - Association Française d’Astronomie (AFA) : des conférences passionnantes, genre celles qui ont été données lors des RCE… - La fille dans la lune : l’histoire de l’astronomie, l’actu de l’astronomie. Bien présentée, et surtout, très bon travail de recherche. - La Taverne à Santé : une chaîne qui débute, avec un astronome amateur qui a de très beaux projets, et un vrai talent pour les interviews. A surveiller. Julien sera présent aux RAP 2020. - Mr Orion : Mathieu est un jeune adolescent très prometteur. Il écoute « les anciens », il se pose les bonnes questions, et son setup (récent) est en train de devenir un truc bien fiable et réfléchi. Ses premières photos sont superbes pour un débutant. Il progresse vite, grandit en maturité. A suivre donc. Autres chaînes d’astro (j’ai pas eu le temps de regarder en détails 😞 - ASTROPASSION, - Big Universe – Chaîne Espace et Astronomie. - Denis Bergeron : plein de tutoriels sur pleins de sujets divers (matos / logiciels). - Cigarillos prod. - Passion Astronomie. - Chasseur Galactique. - Cosmonaute fantôme. - Nébuleuses et Cacao. En anglais : - Everyday Astronaut : actu de la conquête spatiale. Chaîne très bien informée. Tim fait des lives à chaque lancement intéressant. - BPS.space : à voir absolument : celui que je surnomme « mini Musk » est un talentueux électronicien qui fabrique des fusées avec propulseurs à poudre ET contrôle de trajectoire. Il a embarqué des cerveaux dans sa fusée qui mesurent les accélérations et commandent l’orientation du propulseur à poudre. Son objectif est la construction d’une Falcon Heavy avec toutes les phases d’un vol, dont l’atterrissage vertical en rétro-propulsion ! - Forrest Tanaka : un hawaïen qui a fait quelques vidéos de tuto sur « comment faire de l’astrophotographie ». Il m’a beaucoup aidé à mes débuts, et m’a surtout beaucoup inspiré pour mes tutoriels « comme faire ceci de A à Z ». Il n’a plus sorti de nouvelles vidéos… dommage. - AstroBackyard : beaucoup d’excellents tutoriels. - Dr. Becky : astrophysicienne anglaise. Elle traite de l’actualité astronomique, et débunke aussi les papiers de presse trop « putaclic » (comme l’histoire de Betelgeuse qui va exploser). Il y a du très très haut niveau… bref, de quoi vous achever s’il vous reste des neurones après avoir parcouru toutes les chaînes que je viens de vous citer ! Voilà, je pense qu’avec tout çà, vous avez un peu de matière pour les soirées au coin du feu… Christophe
  2. Sur la petite table équatoriale de mon photoStrock 200 v2, et sur la monture en fer à cheval du photoStrock 200 v4 Je suis en entraînement par galet (roulement à billes de rollers de 22mm de diamètre - face à un secteur de 27cm de rayon (de mémoire)), je suis à 185 demi-pas par seconde. Mais c'est à cause de mon réducteur qui a un rapport de réduction très important : Pour la table EQ du T400, c'est un pignon sur crémaillère (qui fait que j'ai pas mal d'erreur périodique), et le moteur tourne plus vite car le rapport etre le pignon et le diamètre de la crémaillère n'est pas le même. Je crois que je suis dans les 225 demi-pas par seconde. Christophe
  3. Bonjour Pat, et bonjour à tous, Vous allez rire! je n'ai jamais fait de calculs pour la vitesse de mes moteurs (pour 2 tables et une monture en fer à cheval)... Pourquoi? Tout simplement parce que j'ai fait un premier programme avec 2 touches de commandes pour accélérer ou ralentir le moteur, avec une plage de vitesse min/max énorme autorisée par le logiciel. J'ai pris une étoile et un oculaire réticulé et j'ai commencé à déterminer une vitesse à peu près correcte. Ensuite, j'ai fait un programme plus élaboré : 1er appui touche : mémorisation de la base de temps + début de comptage du nombre de pas. utilisation des touches + et - pour faire varier la vitesse... je suis mon étoile guide (toujours à l'oculaire réticulé) pendant 10 à 20mn, puis 2ème appui touche : mémorisation de la nouvelle base de temps et du nombre de pas effectués... Division.... j'ai mon nombre de pas par seconde... Et c'est suffisamment précis pour pouvoir faire un peu de photo sans autoguidage. Christophe
  4. Salut Pat, Euh... je ne comprends pas pourquoi tu dis çà... J'ai eu 4 moteurs EQ1 à courant continu... ils ont tous crevé... ils ne sont pas réguliers à cause de la baisse de tension, l'augmentation de l'effort à fournir, la température, etc... Bref, insupportables. Je les ai remotorisés en pas à pas, et ils sont monstrueux désormais... Avec çà, j'ai 2 tables équatoriale (dont l'une pour mon T400 qui fait 24kg), et aussi la motorisation en fer à cheval de mon photoStrock... Tu as le tuto pour la partie mécanique ici: Christophe
  5. Merci Goupilastro pour la reco! Bonjour Ymevel, Alors voici mon expérience: Que tu sois à F4 ou F5, mais sur un 200mm, tu as la même quantité de photons qui entre... une étoile reste une étoile... à la diffusion près.. Ensuite, mes 2 petits secrets sont les suivants: - la caméra monochrome est 3x plus sensible que la caméra couleur... normal, pas de matrice de Bayer... donc ton rapport signal sur bruit est 3x meilleur.. (j'ai un épisode sur le sujet... mais bon... comme j'ai pas le droit de poster des liens, je m'abstiens). - ensuite, j'ai placé une petite lentille convergente devant ma caméra. Résultat, mes étoiles ont moins de diffusion, donc plus piquées, et donc un meilleur rapport signal sur bruit, mais surtout, j'ai un champ pour trouver une étoile guide qui est 4x plus grand. Avec çà, j'arrive, sous un bon ciel, à accrocher des étoiles de guidage jusqu' magnitude 10. Il est rarissime de ne pas trouver du tout d'étoiles guides (un des endroits les pire : la nébuleuse Hélix). Voilà voilà! Christophe
  6. sujet intéressant... J'ai l'intention de faire un grand test aux RAP entre plusieurs séries d'oculaires (dont les Luminos), sur plusieurs types de télescopes (Newton avec/sans correcteur de coma, Schmidt Cassegrain)... Si tu viens, je serais intéressé que tu te joignes à nous... Christophe
  7. Bonjour Wolfrayet; Ayant ce type de contrainte (mais voiture, via ascenseur), j'ai cherché moi aussi à optimiser mon setup... Je suis donc parti sur un dobson de type Strock sur table équatoriale, pour finalement migrer vers une monture en fer à cheval. C'est le photoStrock v4 : un newton 200/800 autoguidé qui peut entrer dans un sac à dos! Je l'ai même emmené à 3000m à Saint Véran! Je pense que çà peut être une bonne solution pour toi... Si tu arrives à trouver la solution optique qui te convient (donc plutôt un Newton), et dont tu arrives à abaisser suffisamment le centre de gravité, alors la monture en fer à cheval comme la mienne devient la solution, car elle peut se rendre démontable! Par rapport à tes contraintes, j'ai envie de dire que le seul problème sera donc son temps de montage : il faut environ 1h à cause de ses nombreux tubes, etc. Ceci dit, si tu fais une sortie pour longtemps, le jeu en vaut quand même la chandelle! Mais si tu pars sur un tube moins optimisé que le miens, alors tu peux sévèrement gagner en temps de montage... voire un tube plein, (200/800), dans un sac à dos, et la monture sur le porte bagages! Je t'invite à regarder ma vidéo de présentation à ce sujet, qui mieux qu'un long discours indigeste, te montreras toutes les subtilités de ma recherche : https://www.youtube.com/watch?v=CrtLC92CwQM&t=789s Christophe
  8. Bonjour à tous, 33 astronomes amateurs se joignent à moi à travers une rétrospective de leurs photos prises en 2019 pour vous souhaiter une excellente année 2020 pleine d'émerveillements! Christophe
  9. Bonjour à tous, Fil très intéressant... car j'ai la même réflexion pour mon photoStrock. Pour ma part, je viens de m'acheter une DELL Venue 8, et je suis en cours de test. elle pèse 550g avec sa protection à rabat. Ce qui est top, c'est qu'on peut couper l'écran par le bouton power sans éteindre Windows 10, et donc, diminuer la consommation de façon significative. Il n'y a strictement aucun problème de puissance de calcul, dans la mesure où PHD2 n'est pas hyper vorace. Il tournait sur un EeeePC d'Asus d'il y a 9 ans. Avec une T7 Astro mono de Datyson, j'arrive à température ambiante de mon appartement, en mode Binx2 à avec un suivi de 6h, mais cela reste à confirmer sur le terrain. Seul bémol : le port de la DELL Venue 8 est un port "OTG", c.à.d qu'il sert soit pour la charge, soit pour l'E/S avec un périphérique USB. Il n'est apparemment pas possible de charger la tablette (et le périphérique), par une batterie extérieure, en même temps que l'utilisation du périphérique comme la caméra. Conséquence, on ne peut charger la tablette au fil de l'eau. Part contre, on peut envisager d'alimenter la caméra par un powerbank, et ne pas utiliser l'alim 5v de la tablette pour ce faire, ce qui lui fait forcément économiser un peu d'énergie. La suite dès que j'aurai pu expérimenter tout çà en réel sur le terrain, sachant que mon balcon est condamné pour travaux. Christophe
  10. C'est du très beau travail: Je suis hyper fan de ce genre de photos qui révèlent le fond de ciel! christophe
  11. Bonjour à tous, Comme vous tous, je suis un peu sous le choc de cette triste nouvelle. Meade était une grande marque qui faisait un peu le jeu « Senna-Prost » avec Celestron dans les années 80… ils se tiraient vers le haut tous les 2. Celestron racheté par Syntha nous offre une gamme progressivement renouvellée, avec l’introduction d’une gamme d’entrée de gamme goto qui permet à des néophytes (un peu fortunés) de se lancer. (je déteste cette gamme, certes)… Mais au moins, ils proposent des nouveautés. Et la plus grosse nouveauté est quand même les tubes EDGE, les tubes FASTAR compatibles Hyperstar, etc... J’ai pas ce même sentiment avec Meade, et j’en suis bien désolé… Personnellement, je suis très reconnaissant à cette marque, car mon Strock 300 est basé sur un Meade Lightbridge 300 de fort belle facture (même si il aurait pu être optimisé, car son transport reste quand même un peu difficile pour 1 seule personne), et mon slimStrock 400 est basé aussi sur un primaire Meade Lightbridge (repoli par Franck Grière, pour mon plus grand bonheur). Ces dobsons serruriers sont des supers instruments, tout métal.. pas de pièces plastiques comme les ES... Bref la qualité mécanique y est, et le dos plat des primaires les rend strockable, ce qui n’est pas le cas de certains Skywatcher. En espérant qu’une solution pérenne soit trouvée, avec une forte volonté d’innovation, pour le bonheur de tous.
  12. Rhooooo!!! XPTDR!!! Le trou de ver, la machine à remonter le temps existe réellement? Bin, en tous cas, l'histoire de répète alors...
  13. Un 114/500 à miroir parabolique? es-tu sûr??? Parce que pour moi, les miroirs paraboliques ne commencent qu'à 130mm de diamètre, et pas tous! Christophe
  14. Bonjour à tous, Comme vous tous, je suis un peu sous le choc de cette triste nouvelle. Meade était une grande marque qui faisait un peu le jeu « Senna-Prost » avec Celestron dans les années 80… ils se tiraient vers le haut tous les 2. Celestron racheté par Syntha nous offre une gamme progressivement renouvellée, avec l’introduction d’une gamme d’entrée de gamme goto qui permet à des néophytes (un peu fortunés) de se lancer. (je déteste cette gamme, certes)… Mais au moins, ils proposent des nouveautés. Et la plus grosse nouveauté est quand même les tubes EDGE, les tubes FASTAR compatibles Hyperstar, etc... J’ai pas ce même sentiment avec Meade, et j’en suis bien désolé… Personnellement, je suis très reconnaissant à cette marque, car mon Strock 300 est basé sur un Meade Lightbridge 300 de fort belle facture (même si il aurait pu être optimisé, car son transport reste quand même un peu difficile pour 1 seule personne), et mon slimStrock 400 est basé aussi sur un primaire Meade Lightbridge (repoli par Franck Grière, pour mon plus grand bonheur). Ces dobsons serruriers sont des supers instruments, tout métal.. pas de pièces plastiques comme les ES... Bref la qualité mécanique y est, et le dos plat des primaires les rend strockable, ce qui n’est pas le cas de certains Skywatcher. En espérant qu’une solution pérenne soit trouvée, avec une forte volonté d’innovation, pour le bonheur de tous.
  15. Bonjour à tous. J'étais il y a 15 jours à l’observatoire de Saint Véran, en mission avec la SAL (Société Astronomique de Lyon)... Voici maintenant le temps de vous raconter notre aventure et de vous montrer mes photos prises sous un des meilleurs ciels de l’hexagone, avec mon photoStrock, mais également des télescopes extraordinaires! J'espère que les photos vous plairont... Christophe
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.