• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
SPARKY

Retour test sur LUMINOS 2 pouces 31mm...

Messages recommandés

 Etant l’heureux possesseur d’un CPC1100 depuis quelques mois (après un CPC 800), j’ai dû renouveler quelque peu ma gamme d’oculaires avec le passage d’une focale de 2032 à 2800 mm… Aussi, je me suis séparé (à regret néanmoins, mais cela m’a permis de me refaire de la liquidité pour l’investissement sur CPC 1100) de mes 2 ETHOS que j’avais pu apprécier sur le C8, notamment l’ETHOS 21 mm en CP (grossissement à peine inférieur à x 100 qui me va bien avec ses 100° pleinement opérationnels)…

 Si j’ai assez logiquement remplacé l’ETHOS 10 mm par un DELOS 10 mm complété par un DELOS 14 mm pour couvrir mes besoins en planétaire… j’ai dû « repenser » un choix pour le CP : un 1er Oculaire avec du champ suffisant pour un champ apparent entre 0,9 et 1 ° pour des grossissements de 1ère intention entre x 90 et x 100 (hors tirage) ; puis un second caillou vers x 130 max…

 Souhaitant « donc tourner autour d’une focale de 1er approche vers 30 mm », j’ai hésité sur un NAGLER 31 mm réputé mais onéreux avec une alternative sur un ES 25 mm 100° aussi relativement cher et avec des avis d’utilisateur quelque peu divergents selon ce qu’on peut lire… puis je me suis focalisé sur un ES 30 mm 82° (ayant déjà eu le 24 mm en son temps), mais au moment de mon achat il était en rupture d’appro… dès lors, voulant rester vers 30 mm 82°, j’ai opté pour acheter un LUMINOS 31mm… « sans trop de référence »…

 Après plusieurs sorties « test » en CP, mes 1ères observations sur mon CPC1100 (SCT 280/2800) me donnent entière satisfaction : champ 82 ° au rendez-vous, bon piqué, bon contraste et bonne luminosité... confort de placement d'œil performant via la bonnette ajustable... J’ai aussi pointé la lune plein champ qui passe aussi très bien... sans chromatisme apparent…

 Satisfait j’ai même acquis dans un 2nd temps un LUMINOS 23 mm pour compléter ma gamme… au rendu « superposable » au regard de son grossissement spécifique…

 Ayant donc l'expérience des ES en 82° (24 mm ; 14 mm) et de NAGLER 26 mm et 17 mm, mes 2 LUMINOS 82° en 2 pouces se revèlent comparativement d’une performance visuelle qui ne « dénote pas en l’état de mon expérience » sur un SC 280mm à F/D 10…

 On ne lit que peu de choses sur les blogs (du moins en français) concernant les LUMINOS… avec donc sans trop d’avis formalisés sur expérience et plutôt des « avis de principe négatifs » : Somme toute en l’état peu d’acquéreurs « frileux face à un Celestron peu reconnu en tant que fournisseur d’oculaires haut de gamme » ; Un comparatif de principe versus ancienne gamme AXIOM ; Un a priori sur le nom « LUMINOS perçu comme présomptueux » ; un test Pic du Midi sur les 10 mm grand champ conférant une note au LUMINOS 10 mm pas « très porteuse »…

 Pour ma part « ayant fait le pas », mon expérience restreinte et qui reste à conforter, tend à montrer que les LUMINOS 82° « du moins en 2 pouces sur focale longue à moyenne », propose un qualitatif visuel homogène et efficient accompagnée d’une finition soignée… et une esthétique qui ne me déplait pas (affaire de goût)… et au bilan, à un prix cohérent sur rapport qualité-prix versus concurrence reconnue…

Dans l’attente de partager d’autres expériences « à venir » sur cette gamme LUMINOS…

Bon ciel… Sparky…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au bout de 2 ans, mais il n'est jamais trop tard, je confirme. Les Luminos de Celestron sont super, et pour avoir avoir fait des comparaisons avec des marques prestigieuses et surtout onéreuses, les Luminos tiennent largement la route.

Je possèdent un 10, un 19 et je m'oriente vers un 31 ( un sacré beau bébé).

Bon ciel.

Modifié par Orionis57

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les luminos marchent bien sur de long F/d. C'est le retour le plus courant sur Cn.

 

Sur une machine rapide ça va mais c'est pas un delos ou un Es 100.

 

Au prix Us, ils sont intéressant mais qu'est ce qu'ils sont moches... mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les luminos marchent bien sur de long F/d. C'est le retour le plus courant sur Cn.

 

Sur une machine rapide ça va mais c'est pas un delos ou un Es 100.

 

Au prix Us, ils sont intéressant mais qu'est ce qu'ils sont moches... mdr

 

Pour les avoir comparés lors d'une sortie avec les Delos, avec un C8 edge à F/D=10, ils tiennent très largement la route ( je dirai même que je les préfère).

Pour l'aspect esthétique, moi je les trouve beaux avec leur aspect anodisé qui change du sempiternel noir, mais ça c'est personnel. Ce qui peut choquer le plus, pour les longues focales, c'est le diamètre. Ca fait un sacré gros caillou ( 1,2kg pour un 31).

Modifié par Orionis57

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

J'avais ouvert il y a un certains temps cette discussion LUMINOS... j'avais eu sur SC le 31, 23 et 19 mm (remarquable cette dernière focale)...

 

Il est bien que des retours d'expérience se fassent sur webastro et pas "seulement sur CN", notamment pour des cailloux sur lesquels, on lit peu de choses "chez nous"... et qui méritent que l'on puisse en discerner "le plus objectivement possible" les qualités intrinsèques, les bonnes comme leurs limites...

De mon point de vue, une bonne perspective de marché, passe par là pour tous potentiels observateurs que nous sommes... afin d'avoir une bonne lisibilité de ce qui se fait rapport qualité prix... selon nos besoins et nos finances... sans s'en référer le plus souvent et de façon "trop systématisée à des valeurs surs de référence", qui pourrait être plus souvent "soumises à comparaison via nos test respectifs"...

 

De ce sens, il est bien de voir que des discussion s'ouvrent ces derniers temps sur le marché des 100°... c'est sympa de lire "des choses" et de pouvoir se faire "une idée de ce qui existe"... au-delà des ETHOS et des ES qui ont le mérite d'être des précurseurs de qualité...

 

Bon ciel à tous... Sparky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Cloudy night" un autre forum ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'en parler, j'ai eu le Luminos 23mm 82°, donc en 2", sur un GSO 300, il ne m'a pas plu, vite remplacé avantageusement par un Maxvision 24mm 82°, lui-même remplacé par l'ES correspondant, à tout point de vue : contraste, clarté, précision, bords de champ.

 

J'exprime une opinion toute personnelle, il est possible que la gamme Luminos convienne mieux à un SC qu'à un Newton, et même que j'aie mal jugé la chose.:cool:

 

Tu as pu comparer ton Luminos 23 avec l'ES 24, et ton Luminos 30 avec le Nag 31 ?

Modifié par paradise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que la gamme Luminos convient mieux à un SC au F/D long, Celestron l'a optimisée pour ça et rend très bien sur un EDGE HD. Donc il est clair que pour les possesseurs de SC et surtout lors de périodes de promos, le choix de la gamme Luminos n'est pas à écarter pour ceux qui veulent des oculaires grands champs de bonne facture sans y laisser un rein.

Maintenant, vouloir le comparer à un Nagler 31 qui vaut entre 3 et 4 fois plus cher...

 

PS: Je tiens à rappeler que le Luminos 31 est assez lourd, et certains vendeurs le donnent à 959g, hors je l'ai pesé, il est plus près des 1,2kg. Une donnée a prendre en compte en fonction de son instrument et de sa monture.

Modifié par Orionis57

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il est clair que la gamme Luminos convient mieux à un SC au F/D long, Celestron l'a optimisée pour ça et rend très bien sur un EDGE HD. Donc il est clair que pour les possesseurs de SC et surtout lors de périodes de promos, le choix de la gamme Luminos n'est pas à écarter pour ceux qui veulent des oculaires grands champs de bonne facture sans y laisser un rein.

Maintenant, vouloir le comparer à un Nagler 31 qui vaut entre 3 et 4 fois plus cher...

OK, par contre sur un SC le comparo Luminos 23 vs ES 24 serait intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK, par contre sur un SC le comparo Luminos 23 vs ES 24 serait intéressant.

 

C'est vrai. Dans ce cas là, la comparaison serait intéressante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande pourquoi ils l'ont entouré d'un si gros bulbe ?

post-10054-0-13982400-1464932165.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et en plus, le bulbe n'est pas en toc, c'est du costaud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous,

 

J'avais ouvert il y a un certains temps cette discussion LUMINOS... j'avais eu sur SC le 31, 23 et 19 mm (remarquable cette dernière focale)...

 

Il est bien que des retours d'expérience se fassent sur webastro et pas "seulement sur CN", notamment pour des cailloux sur lesquels, on lit peu de choses "chez nous"... et qui méritent que l'on puisse en discerner "le plus objectivement possible" les qualités intrinsèques, les bonnes comme leurs limites...

De mon point de vue, une bonne perspective de marché, passe par là pour tous potentiels observateurs que nous sommes... afin d'avoir une bonne lisibilité de ce qui se fait rapport qualité prix... selon nos besoins et nos finances... sans s'en référer le plus souvent et de façon "trop systématisée à des valeurs surs de référence", qui pourrait être plus souvent "soumises à comparaison via nos test respectifs"...

 

De ce sens, il est bien de voir que des discussion s'ouvrent ces derniers temps sur le marché des 100°... c'est sympa de lire "des choses" et de pouvoir se faire "une idée de ce qui existe"... au-delà des ETHOS et des ES qui ont le mérite d'être des précurseurs de qualité...

 

Bon ciel à tous... Sparky

 

 

Complètement d'accord !!

 

Et on se contente de l'oculaire vendu au plus près. Par peur ou par envi de faire mar her le commerce local.

 

On entend peu parler des Xcel, Meade 82/100, altair, vixen, ostara, olivon, lunt...

 

Pourtant on les trouve à des prix normaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu l'occasion d'en tester et à titre perso je n'ai pas du tout aimé pour des raisons de confort. Je trouve le contact très particulier de part le diamètre important du corps de l'oculaire au niveau de lentille d’œil, ça m'a obligé à avoir la tête dans une position moins confortable pour ne pas avoir "d'obstacle dans le passage". Ce n'est qu'un avis perso bien sur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai un avis quand même car j'en ai vu un sur un SCT.

Vu qu'il n'a que 6 lentilles et qu'ils sont entre 100$ et 240$ pour un 82° (aux US : chez Agena), je dirais que Célestron a pris un créneau.

Je ne vois rien d'étonnant, je dirais même plutôt intéressant. Pour atteindre un prix de ce type, à priori pas de verres exotiques mais de la quantité sur les longues focales.

Vu la forme de la cellule sans le bulbe, je pense que c'est une conception sans barlow fontale, mais plutôt une chaîne directe. J'ai déjà vu similaire sur un vieux RKE WA (erflé 2), qui marche du tonnerre à f/D10 et 82° aussi...

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design%20Optique/Oculaires/RKE-WA.JPG

En tout cas Luminos ça me fait penser à lumière, donc j'aimerai bien vérifier que c'est bien ce Erflé 2 qui est vraiment bon sur ce créneau. (transmission)

De plus, comme je fréquente aussi les sites d'achats américains et le site Celestron, j'ai clairement lu qu'ils l'ont fait pour leur techno Edge HD qui est déjà bien corrigée.

A f/D=10 + champ plat, je trouve ça intelligent de faire des accessoires pour leur propre scope. Ce n'est pas de la captation bloquée vu le prix "bas". (vs Nagler :p)

Par contre à part sur SCT, MAK et ACHRO longue, j'irais voir ailleurs pour d'autres scopes plus rapides ou pas corrigé de la courbure.

Pour quelqu'un qui est content du constructeur et qui pense monter en gamme C6-C8-C9-C11, pas besoin de chercher ailleurs : tu gardes les accessoires.

 

Avis perso : il existe d'autres solutions du même type, pas forcément besoin de s'offrir le top du top sans comprendre pour son instrument si tu comptes rester dans le même style. Un oculaire adapté, c'est comme une bonne chaussure à son pied : on s'en sert s'en y penser.

Modifié par lyl
relecture orthographe/grammaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussoie grandement à ton analyse, Lyl.

Un avis non partisan, avec de pertinents arguments optiques ( on sent de suite la maitrise du sujet).

Si tu arrives un jour à avoir le montage de la formule optique des Luminos, je suis preneur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

( doublon).

Modifié par Orionis57

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comptez là-dessus, il y en a bien un qui me sera confié en nettoyage ou en vente d'occasion tantôt. Ma soeurette aura bientôt sa Vixen 102M qui peut accueillir un grand champ (~40mm de field stop). Donc moultes occasions potentielles vu que j'ai lu des retours sympas bien argumentés. Pas genre juste "berk ça passe pas."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

OK, par contre sur un SC le comparo Luminos 23 vs ES 24 serait intéressant.

 

Je l'ai souvent comparé à mon Pano24 montés sur mes SC12 Meade et C9,25Edge HD ( GR environ 130X et 100 X sur le C9). Le champ du Pano est plus plan mais moins étendu , les étoiles en bord de champ dans le Luminos ne sont pas plus déformées que dans le Pano . Utilisés exclusivement en CP.

 

En revanche le Luminos est franchement mauvais sur mon APO de 100mm à F/D5,5 (Gr 23X) Si les étoiles en périphérie sont juste correcte on voit clairement un phénomène de boule qui se déforme quand on balade la lunette . Comme si le centre grossissait plus que les bords !

 

Je ne sais pas trop comment décrire cela :?:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ainsi ?

a) distorsion (à droite : en barillet)

p13.jpg

elle est moins perçue, moins importante en mode astronomique :

on règle plutôt en mode rectilinéaire.

seidel4.gif

B) chromatismes : idem, c'est malgré tout, moins visible de nuit, sauf sur objets lumineux et étendus.

seidel1.gifimage074.jpg

c) astigmatisme tangentiel ou sagittal, le tangentiel est à priori plus génant pour discriminer deux étoiles proches.

La mise au point rend net alternativement deux sens différents de l'image

seidel3.gifimage066.jpg

d) courbure de champ (visible si la mise au point n'est pas compensée par l'oeil)

seidel5.gifimage068.jpg

e) aberration sphérique (flou/dédoublement image) : le plus difficile à comprendre, il peut être visible seulement sur la zone extérieure. impacte le piqué/le contraste. Signe récurrent que l'optique est trop rapide pour l'oculaire. Image "molle"

seidel2a.gifimage062.jpg

 

Source : astronomical optics

Source : Aberrations in medical devices

Modifié par lyl
  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est tout à fait cela comme illustré dans la première image mais pas autant déformé ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎04‎/‎02‎/‎2018 à 20:56, lyl a dit :

Un oculaire adapté, c'est comme une bonne chaussure à son pied : on s'en sert s'en y penser.

 

J'adore!!!! excellent Myriam.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.