Messages recommandés

Salut à tous,

 

Comme cela a été demandé à plusieurs reprises, je vous propose un petit récapitulatif des données actuelles sur l'A7S.

 

Le but est d’avoir un post vivant, qui sera mis à jour en fonction des infos disponibles et des remarques et commentaires que vous pourrez faire.

Il ne s'agira pas ici de débattre sur le boitier, ou de poser x fois la même question - il y a LE TOPIC DE L'A7S pour ça - mais bien d'apporter des éléments.

 

C'est une première ébauche, j'attends vos retours.

 

 

A7S

Capteur : CMOS Exmor, 12 Mpix, 4256 x 2848 pixels, pixels de 8,4 µ, 35,7 mm x 23,9 mm

Monture FE

Tirage : 18 mm

 

Le défiltrage :

Pour l'astrophoto, c'est une évidence pour récupérer du signal en Ha notamment.

A faire défiltrer, chez Richard Galli par exemple, et refiltrer astrodon idéalement (pour récupérer le tirage d'origine pour l'utiliser avec n'importe quel objectif en astro et photo diurne). Richard crée une balance des blancs personnalisée pour l'utilisation en diurne, réglée 3900K A0 B0 G7 M0.

 

Le Star Eater :

Pour faire simple, c'est un algorithme de réduction du bruit qui se déclenche en mode bulb et qui a un effet réducteur sur les étoiles (forme de donut, aspect délavé).

Il faut donc privilégier des poses de 30 sec hors mode bulb pour un meilleur résultat.

Et pour la plupart des utilisateurs, cela suffit à faire de belles images dans la majorité des cas.

Pour gagner du signal, il est toujours possible de faire des poses plus longues, à mixer avec des poses de 30 sec pour améliorer le rendu des étoiles.

 

Réglages en astrophoto :

- mode M, RAW, 30 sec hors mode bulb (star eater sinon)

- ISO 2000 ou 3200 (ampli se déclenchant entre 1600 et 2000 ISO). Au dessus ça ne sert à rien.

- live view : mode video, avec pose de 1/4 à 1/15ème, ISO 100000 à 400000 (à ces sensibilités il y a de l’ampglow visible sur le bord gauche de l'écran, c’est normal)

- shutter rideau avant électronique, ou silencieux

- désactiver tous les traitements interne (RB longue pose, etc…)

- Astuce 1 : définir les préréglages pour la prise de vue (RAW, ISO 3200 et 30 sec) et le cadrage (vidéo 1/10ème, ISO 200000) dans les fonctions mémoires

- Astuce 2 : mettre l’écran au minimum de luminosité, et avant de lancer les prises, régler sur viseur uniquement (celui-ci se mettra en veille rapidement et permettra d’économiser un peu de batterie)

 

Alimentation :

- juste une batterie (ref. NP-FW50): 300 à 350 poses (peut être revu à la baisse avec des températures basses)

- batterie grip : 2 batteries avec ou sans télécommande (Sony VGC1EM, ou équivalent bien moins chers Neewer, Meike, …)

- alimentation externe sur batterie de ce type

- alimentation secteur avec adaptateur 7,2V

- alimentation secteur (ref. AC-PW20)

- …

 

 

Bagues :

- pour tube : Sony FE vers M48

- pour objectifs : Commlite, Viltrox, Fotodiox, Metabones...

 

 

Quelques objectifs recommandés (idéalement en monture Sony FE, avec bagues d'adaptation sinon) :

- Samyang 135 f2

- Nikon 300 f4

- Samyang 14 f2.8

- Samyang 24 f1.4

- …

 

 

Lunettes, télescopes et correcteurs :

- les Taka Petzval, FS60 + réducteur

- les TS Imaging star

- les C8-14 edge

- correcteur en 2,5 pouces minimum

 

Pilotage :

- Intervallomètre

- Cable S2 / jack 2,5 mm

- App Sony Timelapse

- App Sony Commande à distance + smartphone ou tablette en wifi

- Driver ASCOM

- Lacerta Mgen (autoguidage autonome, dithering, pilotage)

 

Attention, il peut arriver qu’il y ait des décalages ou des conflits entre le boitier réglé sur 30 sec et l’intervallomètre à 30 sec également. Il faut dans ce cas laisser les poses de 30 sec dans l’A7s et mettre 33 sec dans l’intervallomètre par exemple. On peut également régler le boitier en prise continue et régler le temps total que l'on souhaite sur un intervallomètre externe.

 

 

Filtres clip anti PL :

- IDAS LPS D1 : le meilleur, bon rendu des couleurs, mais le plus cher.

- Astronomik CLS et CLS CCD : très efficace contre la PL, mais il filtre fortement le jaune, et gros vignettage dans les coins. Quelques problèmes de gradient sur certaines séries du filtre CLS CCD ( pas de souci avec la version CLS seule apparemment).

- STC Astro-Multispectra

 

 

Quelques astrams pionniers qui en connaissent un bout :

- CCD1024 (avec ses process icon prétraitement pixinsight spécial A7S notamment)

- Colmic

- Benjamindenantes

- fredogoto

- impla007 (créateur, avec son équipe, du driver ASCOM)

- …

Modifié par Dav78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MERCI Dav78

 

La fameuse récap enfin !

 

:laughing-smiley-012

 

Super boulo, vraiment c'est très complet :b:

Mon 7s arrive de chez Richard dans 15 jours, ça va m'être d'une très grande aide :roflmao:

 

Juste une petite question :

Dans l'App "Sony Timelapse" sais-tu si on peut "enquiller" les prises de vue ou bien doit-on intégrer un "intervalle" entre chaque pour attendre le rapatriement du clicher quand on est raccordé directement en USB sur PC ? (En même temps, je pense passer en mode SD wifi à l'avenir...)

 

:beer:

Modifié par Jolilo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci et bravo,très bien ce recap. il nous évite de faire des recherches sur tous les postes!

Concernant le décalage de temps entre l'intervallomètre et 30s sur l'A7s, quelle intervalle entre les prises de vue doit on programmer? certains préconisent un temps de pose supérieur à la prise de vue ce qui double le temps nécessaire à la prise de vue des images?

J'aurai encore une question, si je défiltre mon A7S chez Richard, j'aimerai tout de même pouvoir utiliser mon A7s en diurne avec la même qualité d'image? doit-on palcer un filtre IR, et refaire en plus la balance des blancs à chaque fois?

 

Pour les réponses, ce serait bien de compléter le résumé initial de la première page, et ensuite supprimer ces questions, sans quoi il va falloir encore lire plusieurs pages dans quelques temps!;)

Modifié par JP60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires.

J'ai en effet du me retaper les quelques sujets existants, et il reste encore du boulot :D

 

JP60, pour la balance des blancs et le défilage, j'ai complété le post.

Pour l'intervalle entre les photos, aucun intérêt à mettre 30 sec, quelques sec suffisent (1 à 5 sec par exemple).

S'il y a un décalage entre l'intervalomètre et le réglage de 30 sec de l'A7S (quand l'intervallomètre a terminé ses 30 sec, il reste parfois 2 à 3 sec de pose sur le boitier), il suffit, comme indiqué, de laisser l'A7s sur 30 sec, et mettre des poses de 33 sec dans l'intervallomètre, avec un intervalle de quelques sec.

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne idée ce récapitulatif. Merci.

Un sujet non abordé il me semble, c’est la balance des blancs.

La modification astrodon modifie complètement la couleur.

Pour une utilisation normale il faut personnaliser la balance en fonction de l’utilisation.

En photographiant une page blanche.

Pour moi bal pers 1 pour éclairage halogène = 2500K A0 B0 G7 M0.

Pour moi bal pers 2 pour éclairage extérieur = 3900K A0 B0 G7 M0

La bal pers 3 que je n’ai pas modifiée = 5500K A0 B0 G0 M0

Pour les photos astro je me mets sur AWB. Faites-vous la même chose ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir et merci pour ce travail .

Peut-être faudrait-il ajouter pour quelques utilisateurs débutants et/ou allergiques au traitement d'image comme moi, la prise de vue directe en one shoot et en mode JPEG .

Car là, comme disait une première dame :D je n'ai aucune idée des réglages et du set up nécessaire à part je pense la mise en mode "JPEG"

Pour moi ce serait photos avec lunette genre ED 80 ou 90/600 , one shoot de 30 secondes maxi du ciel profond .

En somme donner les instructions qui différent de la photo classique en RAW pour obtenir un résultat acceptable pour un novice minimaliste ...

 

Peut-être rajouter les différentes manières de faire le focus .. RAW ou JPEG (me semble que ce n'est pas évoqué)

Merci encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec l'appli timelapse, on peut enchainer les prise sans intervalle.

On peut aussi régler le boitier en prise continue et régler le temps total que l'on souhaite sur un intervallomètre externe.

Laisser du temps entre les poses n'a du sens que pour faire du dithering

Modifié par mbnb24

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonsoir et merci pour ce travail .

Peut-être faudrait-il ajouter pour quelques utilisateurs débutants et/ou allergiques au traitement d'image comme moi, la prise de vue directe en one shoot et en mode JPEG .

Car là, comme disait une première dame :D je n'ai aucune idée des réglages et du set up nécessaire à part je pense la mise en mode "JPEG"

Pour moi ce serait photos avec lunette genre ED 80 ou 90/600 , one shoot de 30 secondes maxi du ciel profond .

En somme donner les instructions qui différent de la photo classique en RAW pour obtenir un résultat acceptable pour un novice minimaliste ...

 

Peut-être rajouter les différentes manières de faire le focus .. RAW ou JPEG (me semble que ce n'est pas évoqué)

Merci encore

 

Je pense que pour du ciel profond, si tu comptes faire des one shoot, reste en RAW avec les paramètres indiqués que tu "développeras" dans ton logiciel habituel. Mais tu verras qu'avec déjà 1h de poses cumulées, le gain sur l'image finale sera nettement visible. Il y a pas mal de logiciels simples et gratuits pour y arriver. Mais là on va être hors sujet.

Modifié par Dav78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que pour du ciel profond, si tu comptes faire des one shoot, reste en RAW avec les paramètres indiqués que tu "développeras" dans ton logiciel habituel.

 

"ton logiciel habituel" Je ne comprends pas . Je n'ai pas de logiciel de traitement et je n'ai ni l'envie ni le temps d'en utiliser . C'est pour cela que je demandais quels sont les modes et réglages particuliers pour obtenir une image optimale dans ce registre de base . Si je ne me trompe pas une seule image JPEG est meilleure qu'une brute seule en RAW qui ne sera pas traitée, non ?

Bon je poserai la question dans le sujet "A7s retour d'expérience en ciel profond"

Bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"ton logiciel habituel" Je ne comprends pas . Je n'ai pas de logiciel de traitement et je n'ai ni l'envie ni le temps d'en utiliser . C'est pour cela que je demandais quels sont les modes et réglages particuliers pour obtenir une image optimale dans ce registre de base . Si je ne me trompe pas une seule image JPEG est meilleure qu'une brute seule en RAW qui ne sera pas traitée, non ?

Bon je poserai la question dans le sujet "A7s retour d'expérience en ciel profond"

Bonne soirée

 

L'image JPG c'est la même que la brute RAW, à la différence près qu'elle est compressée et qu'elle est sur 8 bits au lieu de 12 (donc dynamique d'image moins bonne).

 

Donc il n'y a pas tellement d'intérêt à garder la JPG à part pour la visualiser si ton système d'exploitation ne permet pas de visualiser la RAW (pour info sous Windows 10 je visualise bien les RAW Sony directement sans passer par la JPG).

 

Autre point : si tu veux après coup traiter tes images JPG, tu le peux bien sûr, mais la dégradation de l'image due à la compression est telle que le résultat sera nettement moins bon qu'en travaillant directement les RAW.

 

Alors bien sûr tu te feras déjà plaisir à visualiser une simple JPG, mais tu y viendras vite au traitement :) A noter qu'un logiciel comme DSS est extrêmement simple à utiliser et déjà très performant. Toutes mes images sont traitées avec DSS et je n'y passe pas plus de 15 minutes dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Colmic

J'ai vu ta réponse dans le sujet que j'ai ouvert chez les débutants .

J'ai répondu à mon impératif du non traitement pour savoir si dans ces conditions une image RAW non traitée sera meilleure qu'une JPEG .

Et dans le cas où la JPEG serait meilleure comment configurer le boitier pour avoir une image optimale ?

Je crois avoir compris qu'une RAW avant traitement est appelée "brute"

Si je ne me trompe pas laquelle sortira le mieux en visualisation sur un écran PC par exemple : la brute ou la JPEG ?

Modifié par Alain 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

juste une petite précision, dans le menu de l'appareille pouvez vous me confirmer que :

 

Prise de vue silencieux doit être sur off

 

e-obt a rideaux avant doit être également sur off

 

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui. Encore que prise de vue silencieux n'est pas si gênante que ça, tu perds 1 bit a priori d'après les tests de Philippe. Mais ça se voit pas forcément au premier coup d'oeil ! Ca permet quand même d'économiser de la batterie et de prévenir l'usure prématurée de l'obturateur, sans compter qu'en planétaire c'est bien pratique pour éviter les vibrations :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui. Encore que prise de vue silencieux n'est pas si gênante que ça, tu perds 1 bit a priori d'après les tests de Philippe. Mais ça se voit pas forcément au premier coup d'oeil ! Ca permet quand même d'économiser de la batterie et de prévenir l'usure prématurée de l'obturateur, sans compter qu'en planétaire c'est bien pratique pour éviter les vibrations :)

 

Bonsoir,

:)alors sincèrement désolé mais on n'est pas plus avancés par ton explication, tu nous fais une réponse à double sens, en clair, qu'est ce qui permet de prévenir l'usure de l'obturateur et les vibrations:

on ou off? peux tu en donner l'explication quant aux vibrations, il me semble que plus ça fait du bruit, plus ça claque,donc mécaniquement c'est l'inverse?:?:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heu... activer le mode silencieux donc en ON, ça désactive l'obturateur mécanique et donc on n'a évidemment plus de vibration au déclenchement.

C'est plus clair là ?

 

Pour ne pas perdre un bit, il faut passer le mode silencieux (et le mode e-obturateur à rideau avant) en OFF. Mais comme je le dis plus haut, personnellement je ne vois pas la différence avec un bit de moins ou un bit de plus sur mes images... Ca doit rester très subtil.

 

Donc si comme moi, vous ne voyez pas la différence, ben laissez donc le mode silencieux sur ON. Le déclencheur ne s'en portera que mieux, surtout quand on shoote 1000 images dans la nuit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci ;)

 

heu... activer le mode silencieux donc en ON, ça désactive l'obturateur mécanique et donc on n'a évidemment plus de vibration au déclenchement.

C'est plus clair là ?

 

Pour ne pas perdre un bit, il faut passer le mode silencieux (et le mode e-obturateur à rideau avant) en OFF. Mais comme je le dis plus haut, personnellement je ne vois pas la différence avec un bit de moins ou un bit de plus sur mes images... Ca doit rester très subtil.

 

Donc si comme moi, vous ne voyez pas la différence, ben laissez donc le mode silencieux sur ON. Le déclencheur ne s'en portera que mieux, surtout quand on shoote 1000 images dans la nuit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur les A7S II et A7R II il y a un moyen de débrayer le Star eater pour les poses de 4 à 30 s, dans tous les modes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur les A7S II et A7R II il y a un moyen de débrayer le Star eater pour les poses de 4 à 30 s, dans tous les modes.

 

Trolling?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Question : Quelle est la distance entre la face avant (sans bague) et le capteur ? Je trouve17mm avec une règle en plastique .. :(

Merci !!

 

4934-1515761562.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut,

Le BF est bien de 17mm.

 

Yoann

 

Selon les docs techniques, le tirage est de 18 mm pour la monture E/FE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un peu de vocabulaire histoire d'éviter que ne se perpétue l'usage incorrect des termes.

 

Back Focus : décalage de mise au point à l'arrière. Cela n'a rien à voir avec la distance entre la bride qui supporte l'objectif et le plan du capteur. On constate l'effet du "back focus" quand, lorsqu'on effectue la mise au point sur le centre de l'image (à partir de l'oeilleton ou avec l'autofocus), la photo résultante montre que le focus a été fait plus loin derrière.

 

Front focus : décalage de mise au point à l'avant. C'est l'inverse du "back focus".

 

Voici des images qui illustrent l'effet, la mise au point étant faite sur le repère 10 cm, il y a du back focus sur la 2e image et du front focus sur la 3e image :

 

les3.jpg

 

 

Tirage : le tirage, en optique, est la distance qui sépare le centre optique de l'objectif au plan du capteur où se forme l'image. Il dépend donc fortement de l'optique utilisée et de la distance entre l'objet visé et le centre optique. Il n'a rien à voir là encore avec la distance qui sépare la bride support de l'objectif avec le plan du capteur.

 

Bref, le terme à utiliser est plus simplement distance (ou profondeur) bride-capteur. Voici un tableau de ces profondeurs pour divers formats :

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Flange_focal_distance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci !!

Avec "distance" j'avais le bon terme :)

Le tableau indique 18 mm.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Fred pour les infos.

Mais pour ce qui est de la distance de la focale de bride, en photo on appelle ça tirage mécanique, ou plus couramment tirage ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.