Jump to content
Fred_76

Tesla Roadster d'Elon Musk, un objet à observer

Recommended Posts

Il était bien possible d'observer la Tesla en orbite la semaine dernière et RBA l'a fait ! Avec une lunette Takahashi FSQ106EDX sur monture Takahashi EM-400, et une caméra SBIG STL11k. La Tesla avait une magnitude de 17.5.

Tous les détails et les vidéos sont dispo sur http://www.deepskycolors.com/archive/2018/02/13/capturing-Starman-from-1-million-miles.html

Edited by sunrise

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il était bien possible d'observer la Tesla en orbite la semaine dernière et RBA l'a fait ! Avec une lunette Takahashi FSQ106EDX sur monture Takahashi EM-400, et une caméra SBIG STL11k. La Tesla avait une magnitude de 17.5.

Tous les détails et les vidéos sont dispo sur http://www.deepskycolors.com/archive/2018/02/13/capturing-Starman-from-1-million-miles.html

 

Sur la vidéo on peut bien reconnaître la voiture la couleur est un peu passée sans doute à cause de tous ces rayons! NOT! :p;):rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre estimation de passage proche en 2091 (moins d'une distance lunaire):

 

https://spaceflightnow.com/2018/02/14/elon-musks-tesla-will-have-a-close-encounter-with-earth-in-2091/

 

Analyzing the Roadster’s orbit, three astronomers who specialize in planetary motion — Hanno Rein, Daniel Tamayo and David Vokrouhlicky — write in a paper posted at arXiv, a repository of electronic preprints of scientific papers hosted by Cornell University, that the Tesla will have its first close encounter with Earth in 2091, possibly passing closer than the moon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise à jour du 15/02/2018, sur la base de près de 300 observations :

 

- demi grand axe (a) = 1.33351537 +/- 2.21e-5 UA

- excentricité (e) = 0.2605544 +/- 1.22e-5

- période (p) = 1.54 an ou 562.45 jours

 

Passage au périhélie (q) = 0.98606196 +/- 9.76e-9 UA

Passage à l'aphélie (Q) = 1.68096879 +/- 4.41e-5 UA

 

Plus de détails sur cette page :

https://www.projectpluto.com/temp/spacex.htm

 

Avec une telle période de 562.45 jours, la Tesla devrait se rapprocher de la Terre mi janvier 2035, mi février 2038 et début février 2095, mais sera-t-elle suffisamment lumineuse et proche pour être observable... mystère !

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a plus à s'inquiéter d'une certaine station spatiale chinoise qui doit revenir sur terre dans quelques semaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que cette voiture peut vraiment rester entière au fil des années avec des températures si extrêmes et n'était pas faite pour ce genre d'environnement inimaginable?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est ce que cette voiture peut vraiment rester entière au fil des années avec des températures si extrêmes et n'était pas faite pour ce genre d'environnement inimaginable?

 

A part une petite érosion due aux poussières et micrométéores, et les risques liés à une collision avec un gros météore ou une planète, il n'y a pas de contraintes, donc cela peut tourner certainement un bon bout de temps.

Tiré du lien plus haut :

The Tesla should enjoy a long life in space, he said. The simulations show a roughly 50 percent chance of a collision with a planet over many millions of years, but a relatively small chance of hitting Earth in the next million.

 

Ca va, je peux oublier mon parapluie :rolleyes::be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est ce que cette voiture peut vraiment rester entière au fil des années avec des températures si extrêmes et n'était pas faite pour ce genre d'environnement inimaginable?

 

Dans l'espace, c'est le vide, il n'y a donc pas de conduction thermique. On ne gel pas instantanément comme on le voit dans de nombreux SF.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de conduction thermique dans l'espace, oui dans le vide, mais il y en a dans les matériaux, donc dans l'acier qui compose la voiture qui n'a pas du tout été prévue pour supporter des écarts énormes entre les faces exposées et les faces non exposées au Soleil... ça devrait rapidement générer des déformations non prévues et des dégradations de certaines parties.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est en anglais mais ça explique bien la détérioration de la Tesla!

 

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-5368853/Experts-say-Elon-Musks-Tesla-torn-apart-space.html

 

"According to several scientists, the outlook is pretty grim - the Roadster will have to face tough conditions in outer space, namely thousands of micometeorites and dangerous cosmic radiation.

 

But the real threat will come from the extreme radiation, which has serious potential to tear the Roadster into pieces and, obviously, destroy Starman right along with it.

 

As a result, any plastic materials in the car, as well as its carbon-fire frame, will eventually deteriorate.

 

'All of the organics will be subjected to degradation by the various kinds of radiation that you will run into there,' William Carroll, a chemist at Indiana University, told LiveScience."

 

J'ai trouvé un autre article qui est similaire mais d'une autre source:

 

https://newatlas.com/tesla-roadster-fate/53317/

 

"But the worst is all that radiation hitting those long polymer chain molecules. As the rays strike, they will break down the molecules bit by bit, converting them into free radicals. The same goes for the pigments used to give the Roadster its red color. Eventually, the car will become bleached, then everything made of polymers will disintegrate and crumble into dust."

 

Il doit bien exister des explications scientifiques similaires sur les sites Français.

Edited by VNA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas exagérer non plus. Voyager fonctionne depuis plus de 40 ans malgré les micrométéorites, les radiations et les changements de température. Quant à l'ISS, elle ne tombe pas en morceaux non plus, pourtant ses parois sont très minces. Quant au vaisseau gonflable Genesis II, il flotte en orbite depuis 10 ans et n'a toujours pas explosé, sa structure en matériaux organiques ne s'est pas dégradée.

 

Bien sûr, 40 ans ne représente rien pour la Tesla, qui finira par se déglinguer après quelques centaines d'années.

 

la Tesla devrait se rapprocher de la Terre mi janvier 2035, mi février 2038 et début février 2095, mais sera-t-elle suffisamment lumineuse et proche pour être observable... mystère !

 

En 2035 ça fera une belle cible pour le JWST et peut-être même l'ELT.

Et en 2095 on peut espérer que le transport spatial aura évolué au point qu'un rendez-vous avec la Tesla soit possible. Si l'humanité existe toujours et continue à prospérer, cette voiture pourrait devenir un site historique protégé visité par des touristes à chaque approche de la Terre, comme Snoopy, le module lunaire d'Apollo 10 (si on le retrouve un jour...).

Edited by OrionRider

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant ça, on enverra peut être un Philae-like lui dire bonjour qui se calera sur le siège passager tel un autostoppeur interplanétaire :):):)

Un sacré défi je pense :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.