Fred_76

Tesla Roadster d'Elon Musk, un objet à observer

Messages recommandés

Bonjour

 

D'après les caractéristiques orbitales communiquées par SpaceX, la voiture conduite par Starman fera le tour du Soleil en 876 jours environ, passant de 0.98 ua au périhélie à 2.61 ua à l'aphélie. L'excentricité de l'orbite est de 0,468. On en déduit que la vitesse de la voiture est de 37 km/s au périhélie et de 13.4 km/s à l'aphélie. Ça en fait la voiture "commerciale" la plus rapide du monde, je suppose pour très longtemps.

 

En passant à 0.98 ua au périhélie, il y aura des moments où la Roadster et son chauffeur ne passeront pas très loin de la Terre, et comme l'ensemble est assez réfléchissant, avec toutes ses courbes, il est probable qu'on puisse observer la trace de son passage, à tenter dès maintenant car ensuite il faudra attendre son retour en conjonction avec la Terre. À priori ce devrait être tous les 5 ans environ, donc la prochaine fois en 2023... patience donc.

 

---édit---

Les paramètres orbitaux communiqués initialement le 7 février 2018 par SpaceX sur le compte Twitter d'E. Musk ne sont pas bons. Ils ont été revu par des observateurs australiens et sont listés dans le message #6 suivant :

 

http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2528077&postcount=6

 

---édit--

 

Ça fera quand même bizarre d'observer des traces de pneus sur ses photos astro !!!

Modifié par Fred_76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Fred,

Là c'est pas de science dont tu parles mais d'observation/photographie d'objets publicitaires dans l'espace... Je veux bien qu'une partie du grand public soit fasciné par une caisse qui se ballade entre les planètes (on se dira simplement qu'il leur manque une réflexion sur l'utilisation commerciale et la pollution désormais aussi de l'espace interplanétaire, vu que rien de scientifique ne justifie cette "mission") mais entre astrams, tu crois vraiment que certains s'intéresseront à cela ? Perso je souhaite rarement du mal à quelqu'un mais si cette bagnole pouvait se manger un astéroïde histoire de tester ses airbag, je ne dirai pas non...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thierry L. est certainement déjà en train d'étudier le problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Fred,

Là c'est pas de science dont tu parles mais d'observation/photographie d'objets publicitaires dans l'espace...

 

 

Ce n'est pas de la science, j'en conviens, mais on peut en faire avec. Ca fait un truc assez motivant pour les étudiants de 1ère et de Terminale pour mettre en pratique les lois de Kepler.

 

On leur donne cette image :

10293-1518018524.jpg

 

Et on leur demande de calculer :

- le demi grand axe

- le demi petit axe

- l'excentricité de l'orbite

- la période de l'orbite

- les vitesses au périhélie et à l'aphélie

 

C'est quand même plus excitant de faire cet exercice sur un tel exemple que sur l'énoncée "On suppose un Satellite A en orbite autour du Soleil placé en B...".

 

Je veux bien qu'une partie du grand public soit fasciné par une caisse qui se ballade entre les planètes (on se dira simplement qu'il leur manque une réflexion sur l'utilisation commerciale et la pollution désormais aussi de l'espace interplanétaire, vu que rien de scientifique ne justifie cette "mission") mais entre astrams, tu crois vraiment que certains s'intéresseront à cela ?

 

Oui et non. Rien de scientifique ne justifie de mettre une voiture en particulier. Par contre, mettre une charge de simulation sur un lancement d'essai est vraiment utile. Alors en tant que chef d'entreprise commerciale, il est tout à fait normal pour Elon Musk de profiter de l'aubaine pour lancer un de ses produits phares... entre ça et un paquet de béton, à sa place j'en aurais fait autant !

 

Perso je souhaite rarement du mal à quelqu'un mais si cette bagnole pouvait se manger un astéroïde histoire de tester ses airbag, je ne dirai pas non...

 

Sinon oui, c'est un gros coup de pub pour Tesla... mais contrairement à toi, je ne souhaite absolument pas que la bagnole se fasse ratatiner par un astéroïde : l'impact générerait plein de déchets autrement moins prévisibles.

 

Thierry L. est certainement déjà en train d'étudier le problème.

 

Aller Thierry, prend ton cric et démonte nous les pneus !!!

Modifié par Fred_76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand même dommage de bousiller cette belle voiture...

J'ai eu l'occasion d'essayer le modèle sport sur les petites routes d'Auvergne, ça décoiffe.

Celle-là est alimentée uniquement avec des cellules solaires sur le toit du copain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les paramètres orbitaux ont été mis à jour par les équipes du Siding Spring Survey (Australie) à partir des observation de R. H. McNaught et S. Larson. La voiture, qui est un satellite artificiel, porte officiellement le code 2018-017A et est nommée "Falcon Heavy/Tesla".

 

Orbital elements (heliocentric):  2018-017A
  Perihelion 2018 Feb 4.200049 +/- 0.000358 TT =  4:48:04 (JD 2458153.700049)
Epoch 2018 Feb 10.0 TT = JDT 2458159.5   Earth MOID: 0.0002   Ma: 0.0009
M   3.68007 +/- 0.0013              (J2000 ecliptic)          Gray
n   0.63450090 +/- 0.000194         Peri.  177.28664 +/- 0.00059
a   1.34126487 +/- 0.000273         Node   317.45885 +/- 0.0007
e   0.2648281 +/- 0.00015           Incl.    1.09424 +/- 0.0007
P   1.55/567.36d      U  7.0
q 0.98606016 +/- 1.71e-7    Q 1.69646959 +/- 0.000546
From 31 observations 2018 Feb. 7 (7.2 hr); mean residual 0".033

 

On arrive avec une distance au périhélie de 0,986 ua et à l'aphélie de 1,696 ua et des vitesses respectives de 122 000 km/h (33.8 km/s) et 71 000 km/h (19.7 km/s).

 

Elle croisera donc régulièrement l'orbite de la Terre (qui varie entre 0.983 ua et 1.017 ua) et celle de Mars (1.381 ua à 1.666 ua).

 

La voiture fait le tour du Soleil en 567 jours environ. Elle devrait orbiter ainsi pendant quelques centaines de millions d'années avant - probablement - de s'écraser sur le Soleil ou d'être éjectée du système solaire, en raison principalement de l'influence gravitationnelle de Jupiter.

Modifié par Fred_76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Fred,

Là c'est pas de science dont tu parles mais d'observation/photographie d'objets publicitaires dans l'espace... Je veux bien qu'une partie du grand public soit fasciné par une caisse qui se ballade entre les planètes (on se dira simplement qu'il leur manque une réflexion sur l'utilisation commerciale et la pollution désormais aussi de l'espace interplanétaire, vu que rien de scientifique ne justifie cette "mission") mais entre astrams, tu crois vraiment que certains s'intéresseront à cela ? Perso je souhaite rarement du mal à quelqu'un mais si cette bagnole pouvait se manger un astéroïde histoire de tester ses airbag, je ne dirai pas non...

 

:) Popov Je plus que plussoie ton aimable souhait pour ce déchet lamentable !

J'arrête d'intervenir sur le post relatif à Falcon heavy, je me suis fait traiter de démago parce que je trouve indécent cette mise en orbite lamentable. Moi à leur place j'aurais balancé en orbite 17 tonnes d'Iphone 10.... :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca aurait fait de jolies couleurs pour les étoiles filantes ;)

 

Je suis d'accord avec Fred que pour tester le lanceur c'était pas inutile de mettre quelque chose dedans. Mais y'aurait pas eu quelques jeunes dans des labo à qui ça aurait pu donner l'opportunité de tenter des expériences malgrés les riques d'échecs de ce premier lancement ? Evidemment que le Musk est un communicant et profite(ra) donc de chaque occasion, autrement dit à chaque fois qu'il y aura de la place pour faire de la pub ben ils la feront. Et la place elle se trouvera toujours puisqu'elle est monayable. C'est ce changement de logique par rapport aux agences "étatiques" qui me fait un peu peur car il n'y a priori aucune raison/frein/législation qui empèchera à court terme de balancer n'importe quel saloprie publicitaire dans l'espace. Le chalenge sera effetivement de photographier cette Tesla car rapidement seront trouvées des solutions visibles par tout un chacun sans aucun équipement. Franchement, ça vous fait pas un peu peur ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut penser "lamentable". Je crains pire : alors que nous n'avons pas encore résolu les problèmes de notre environnement direct, nous voilà à polluer notre environnement proche. La Tesla en prend un coup (en revanche , je trouve cela dommage quoique révélateur). Monsieur Mustruc n'est pas un imbécile : il se met juste à la hauteur des cons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends que l'on puisse à l'instar de JMDSomme ne pas apprécier la façon de faire de Mr Musk, mais, faut pas exagérer quand même.

Même si Popov a raison de souligner que ça ne doit pas être une porte ouverte à la poubellisation de l'espace ,je n'ai pas vu beaucoup de commentaires outrés lorsqu'il s'agissait de laisser orbiter tous les derniers étages des lanceurs utilisés depuis des décennies,d'où qu'ils viennent.

Deux poids, deux mesures ? :?:

 

Et la réflexion "il se met juste à la hauteur des cons" me permet de rappeler,il faut bien le faire de temps en temps, qu'on est toujours le con de quelqu'un.:)

Modifié par Great gig in the sky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La trajectoire du roadster rouge recyclé et de son mannequin casqué sera un peu différente de celle touitée par E.Musk.

Titre : Elon Musk’s Tesla overshot Mars’ orbit but it won’t reach the asteroid belt as claimed

 

https://www.cnbc.com/2018/02/08/elon-musks-tesla-overshot-mars-orbit-but-it-wont-reach-the-asteroid-belt-as-claimed.html

 

Il n'y aura en tout cas pas de mise en orbite martienne comme on a pu le lire ici ou là. L'engin coupera l'orbite de Mars de temps en temps.

the roadster will make its closest approach to Mars in October of 2020, coming within 4.3 million miles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La trajectoire du roadster rouge recyclé et de son mannequin casqué sera un peu différente de celle touitée par E.Musk.

Titre : Elon Musk’s Tesla overshot Mars’ orbit but it won’t reach the asteroid belt as claimed

 

https://www.cnbc.com/2018/02/08/elon-musks-tesla-overshot-mars-orbit-but-it-wont-reach-the-asteroid-belt-as-claimed.html

 

Il n'y aura en tout cas pas de mise en orbite martienne comme on a pu le lire ici ou là. L'engin coupera l'orbite de Mars de temps en temps.

 

J'ai posté dans mon message précédent les paramètres précis sur l'orbite de 2018-017A.

 

À aucun moment il n'était prévu que 2018-017A se pose (s'écrase) sur Mars ni ne se mette en orbite autour de Mars : ce n'étaient que des élucubrations de journalistes. L'idée originale était de la mettre en orbite héliocentrique quelque part entre la Terre et Mars.

 

Vu que la charge était simplifiée à l'extrême, sans autre équipement qu'un booster et un peu d'informatique, il est évident qu'il était impossible de prévoir avec exactitude l'orbite atteinte. Les observations effectuées par R. H. McNaught et S. Larson ont permis de calculer cette orbite précisément.

 

Je suis d'accord avec Fred que pour tester le lanceur c'était pas inutile de mettre quelque chose dedans. Mais y'aurait pas eu quelques jeunes dans des labo à qui ça aurait pu donner l'opportunité de tenter des expériences malgré les risques d'échecs de ce premier lancement ?

 

Même un projet de "jeunes dans un labo" coûterait trop cher pour risquer d'être détruit dans un vol inaugural. Rien qu'un Cubesat c'est plusieurs dizaines de milliers d'euros en développement (dont 1000 à 2000 pour le lancement) et au moins 2 ou 3 ans de travail.

 

L'autre problème, c'est que l'orbite de 2018-017A est héliocentrique et que le projet, quel qu'il fût, aurait du permettre de renvoyer des données à la Terre ... (panneaux solaires, antenne, stockage, centrale inertielle, informatique, propulseurs et ergols pour orienter les panneaux et l'antenne...) rien que ça aurait coûté très très cher, bien trop pour un vol inaugural avec risque d'échec très important.

Modifié par Fred_76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
À priori ce devrait être tous les 5 ans environ, donc la prochaine fois en 2030... patience

 

petite inversion de chiffres ? Même pas ! 2018 + 5 = 2023 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
petite inversion de chiffres ? Même pas ! 2018 + 5 = 2023 !

 

Corrigé, mais de toutes façons, les chiffres d'E. Musk étaient incorrects. Cf mon message #6 pour les derniers chiffres précis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Même si Popov a raison de souligner que ça ne doit pas être une porte ouverte à la poubellisation de l'espace ,je n'ai pas vu beaucoup de commentaires outrés lorsqu'il s'agissait de laisser orbiter tous les derniers étages des lanceurs utilisés depuis des décennies,d'où qu'ils viennent.

Deux poids, deux mesures ? :?:

La plupart des choses lancées en orbite sont des satellites plus ou moins utiles. On peut se poser la question de "l'utilité" de la télé, du téléphone, de la météo, de la cartographie, de la science ou même de l'espionnage mais si on veut ces choses là il y aura comme contrepartie obligatoire des déchets spatiaux. Faire des déchets spatiaux dans le but d'avoir de faire de la publicité ne me parait effectivement pas au même niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La plupart des choses lancées en orbite sont des satellites plus ou moins utiles. On peut se poser la question de "l'utilité" de la télé, du téléphone, de la météo, de la cartographie, de la science ou même de l'espionnage mais si on veut ces choses là il y aura comme contrepartie obligatoire des déchets spatiaux. Faire des déchets spatiaux dans le but d'avoir de faire de la publicité ne me parait effectivement pas au même niveau.

 

SpaceX avait deux choses à démontrer :

1. que leur lanceur Falcon Heavy fonctionnait avec ses 3 boosters, finalement 2 sont revenus et 1 s'est écrasé, mais la charge a été placée en orbite

2. que leur 2ème étage était capable de lancer une charge en orbite capable d'atteindre Mars, ce qu'ils ont fait.

 

Pour ces deux choses, ils devaient mettre dans l'espace une charge simulant la masse d'un engin réel. Habituellement cette charge est constituée d'un bloc d'acier ou de béton et personne n'en parle. Ce machin inutile et insipide aurait été mis sur la même trajectoire que la bagnole.

 

SpaceX n'est pas une agence d'état. C'est la différence. S'ils avaient utilisé un bloc de béton il aurait constitué un débris tout autant que la bagnole, mais vous n'y auriez rien trouvé à redire !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et, elle revient quand sur terre pour être mise aux enchères???

Ou bien la vendre aux enchères en orbite, encore plus chère...:D

Modifié par cejy07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SpaceX n'est pas une agence d'état. C'est la différence. S'ils avaient utilisé un bloc de béton il aurait constitué un débris tout autant que la bagnole, mais vous n'y auriez rien trouvé à redire !!!
Exact. Ca renvoie d'ailleurs directement à mon commentaire de ce matin. Pour accedérer à la science il faudra d'abord se taper les pages de pub qui l'entourent (ce commentaire vaut au premier et second degré).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il aurait mieux fait de me donner la voiture. Ma Dacia commence à "glogloter" quoi que suis pas sûr. La révision sur une Dacia = 75 euros (vidange + points de control) alors que sur une tesla ça doit pas être le même prix :)

 

Suis pas hors sujet là ? :?:

Siiii, c'est n'importe quoi fdudu !!! et en plus vous postez au travail !!! fdudu, dans mon bureau !!!

 

__

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce la voiture ou le troisième étage? (d'après Elecnor-deimos)

Je me demande (bêtement) si Hubble Telescope pourrait la détecter?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a que deux étages, et la Tesla est à jamais accroché au dernier :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et son "pilote" starman est un personnage tiré de l'album-concept de David Bowie "ziggy Stardust" je suis sur qu'il aurait apprécié s'il était encore en vie

 

mais allez savoir il y a peut être un peu de son âme dans ce mannequin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il n'y a que deux étages, et la Tesla est à jamais accroché au dernier :)

 

Mes excuses "Upper stage."

Je me demande aussi si la voiture en plastic ou laine de verre pourra survivre de telles extrêmes températures de plus de 120 Celsius et de moins 120 Celsius?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc ce nouveau satellite est bien plus gros qu'une simple Tesla, c'est l'ensemble du second étage qui est parti pour la ceinture d'astéroïdes?

 

Est-ce que ça veut dire que l'objet sera plus facile à repérer lors de ses passages près de la Terre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais jeté un oeil au simulateur l'orbite (actualisé avec les nouveaux paramètres orbitaux je crois), le prochain passage à proximité de la Terre s'effectuera à 15-20 fois la distance Terre-Lune, il a intérêt à être brillant le second étage pour qu'on le repère!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu passer quelque chose comme 2073, je crois sur seesat, mais les éléments ont encore changé ensuite et il avait retiré sa proposition.

quelques images ici à 1.4 distance lunaire dans un 430mm : https://sattrackcam.blogspot.fr/2018/02/starman-falcon-heavytesla-roadster-2018.html

mag 14,6 à 16,6...

Modifié par den

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dans la page citée dans le post précédent qu'il parle du prochain passage, mais c'était le 8 février et il a dit un peu plus tard sur seesat que les éléments avaient encore changé et comme il le précise des prévis à 55 ans, ça peut vite changer en fonction de pas mal d'éléments.

 

The rocket stage and car will periodically come back to Earth's orbit. Near 27 January 2073, the rocket stage and car might make an actual close approach to Earth. My current orbit integration with MERCURY 6 has it passing at a nominal distance of ~0.004 AU or ~1.6 Lunar distances, and likely will be in reach of telescopes on Earth then. The real distance might be more (or less) as the current orbit probably isn't very accurate (SpaceX earlier presented an orbit that was dead wrong) and the object(s), being of low area-to-mass ratio and shiny, moreover will be strongly influenced by Solar Radiation Pressure, which will perturb the orbit and is difficult to model over a 55 year timespan.

 

A less close approach (nominal values in the order of 9 Lunar distances) will happen in March 2137. Close approaches to Mars will not happen over the next three centuries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.