yui

Vous avez vu First Man 😺 ?

Recommended Posts

A 35 sec on voit arriver un gros cratère, comme dans le film, l'image stabilise et repart dans une autre direction

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, chatbleu54 a dit :

A 35 sec on voit arriver un gros cratère, comme dans le film, l'image stabilise et repart dans une autre direction

Rien à voir : ici, il arrive bien avant la phase finale. Dans le film, il arrive à la toute fin et il est énorme et quasiment insurmontable. En plus, il est irréaliste au possible, et sent la maquette à plein nez !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎27‎/‎10‎/‎2018 à 11:31, chatbleu54 a dit :

Quand au film, c'est le 4ème avec Ryan Gosling que je vois et il est toujours pareil, pas d'expressions, pas de dialogue ... 

Sans doute la raison pour laquelle il a été choisi.

Impénétrable et d'humeur égale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé voir "First man" hier après-midi ; Comme je trouve le compte-rendu de C&E très juste je le remet ici :

 

https://www.cieletespace.fr/actualites/cinema-l-enigme-Armstrong

 

J'ai aimé ce film même si je ne pense pas que ce soit un chef d'œuvre ; Je ne pense pas qu'il recueille non plus un très grand succès : il a "le cul entre deux chaises", ni film d'auteur ni blockbuster hollywoodien.

Et Armstrong n'est pas gâté dans ce récit : certes il a des nerfs d'acier et un courage de trompe-la-mort, mais il apparait complétement asocial, incapable de parler à sa femme et à ses enfants.

J'ignorais qu'il avait perdu un enfant en bas-âge quelques années avant l'aventure lunaire. Je ne vois pas ce qu'il peut y avoir de pire au monde et c'est crédible qu'il soit hanté par cette tragédie ; La scène où il rend hommage à sa fille à la surface de la lune est une belle idée de scénario et m'a beaucoup touché (certains la trouveront ridicule)

Je vais essayer de trouver un commentaire de B. Aldrin sur le film...

 

 

 

 

 

Edited by jackbauer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Toutiet a dit :

Rien à voir : ici, il arrive bien avant la phase finale. Dans le film, il arrive à la toute fin et il est énorme et quasiment insurmontable. En plus, il est irréaliste au possible, et sent la maquette à plein nez !

Attendez dans 20 ou 30 ans il y aura un remake et ils le tourneront directement en décors naturels...... sur la lune.:roflmao:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous du lancement du Soyuz MS-09, le niveau vibratoire, au moment du départ, est sans commune mesure avec le niveau incroyable des vibrations montrées dans le film  : trop c'est trop !

https://youtu.be/nnplUJtFc-Q

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut on vraiment comparé un Soyuz de 2018 à une Saturn V de 1969 ? Même si c'est exagéré dans le film ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, chatbleu54 a dit :

Peut on vraiment comparé un Soyuz de 2018 à une Saturn V de 1969

Je me suis posé la même question. Je n'ai pas vraiment trouvé de bonne réponse sauf peut être sur ce forum:

https://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=36421.0

ou ils disent que il y avait pas mal de vibrations au début. Ce qui rendait difficile de lire les instruments (mais pas impossible). Aussi les astronomes arrivaient à parler lors du décollage. 

 

Pour la comparaison avec Soyuz:

Les Soyuz ont une poussée de ~ 4000 kN, la Saturn V avait 33000 kN.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, blueflash a dit :

les astronomes arrivaient à parler lors du décollage. 

Les astronautes aussi 😁😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, ouille21 a dit :

Les astronautes aussi

oups..🤣

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu le film hier. J'ai aimé. Je ne m'attendais pas à ça, mais ça m'a plu.

C'est vrai qu'il y a  peut-être un peu d'exagération au niveau des vibrations, des bruits assourdissants semblables à des explosions à répétition lors du décollage ainsi qu'au niveau du comportement de Neil. C'est le sentiment que l'on peut avoir. C'est peut être fait exprès. D'un autre côté, je pense que la réalité a été assez bien respectée car j'imagine qu'un gros travail de documentation a été entrepris, notamment auprès de la NASA ainsi que des fils de Neil.

 

Et puis ça reste un film, ce n'est pas un documentaire à 100%, il est normal que certaines libertés soient prises.

 

Par contre, il est vrai qu'il manque certains aspects plus techniques, on ne montre pas le décollage de gemini 8 vu de l'extérieur, ne serait-ce que pour voir la fusée, on ne s'attarde pas suffisamment sur les différentes missions apollo à mon goût. Mais bon, c'est un choix du réalisateur qui se défend, il axe le film sur le personnage et là, cela semble réussi. 

 

En tout cas, pour moi, je donnerais une cote de, disons, 8/10 au film. J'ai bien aimé.

 

Daniel 

Edited by Daniel Rosier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Daniel Rosier a dit :

on ne montre pas le décollage de gemini 8 vu de l'extérieur

Justement c'est ce point de vue qui m'a plu.

 

On est dans la peau de l'astronaute. Dans son scaphandre, derriere une visiere plexi, enfermé dans un habitacle pas plus gros qu'une Smart.

 

On est en permanence lancé dans une aventure quasi infernale, demesurée dont on a forcement une vision très très parcellaire, et où il n'y a pas de place pour les emotions et les sentiments. Ca va trop vite, le truc doit être bouclé en avant 1970. C'est un sprint.

 

On se rend compte, brievement, visceralement, comme l'astronaute, de l'ampleur humaine et technologique du programme auquel il participe quand on voit Atlas Agena decoller par une petite fenêtre. Très belle scène d'un instant furtif emporté que l'on est par une équipe dans un corridor qui  ne vous laisse pas le choix. La mission.

 

L'astronaute, lui, c'est le seul qui ne voit rien de son propre lancement. Tout ce qu'il voit c'est qu'il est coincé contre  son coequipier derriere un minuscule hublot, perché sur une machine dont il ne ressent l'existence et la puissance que par les "G" qui le prennent au ventre. Et qu'il a une mission, une masse de taf.

 

La fameuse scène finale où Armstrong s'éloigne seul du module lunaire n'en est que plus émouvante en contraste. Comme ressenti par jackbauer. Hors champ camera, hors checklist, il a reprit un instant son humanité. Et ce qu'il fait alors, plausible et tellement vrai, mais qui ne sera jamais attesté autrement que par le scenario du film, donne enfin sens d'une maniére poetique à cette aventure surhumaine. quasi inhumaine en fait.

Dans un paysage tellement inhospitalier et vide  qu'on on se demande dès l'ouverture de l'ecoutille" tout ça pour ça ?". Belle scène ça aussi.

 

J'irai bien le revoir ce film, encore, histoire de continuer à exorciser mes "neuf ans".

 

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre,  il n'y a pas la petite phrase de Neil Armstrong: ''un petit pas pour l'homme....... ''

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, JC LYON a dit :

Par contre,  il n'y a pas la petite phrase de Neil Armstrong: ''un petit pas pour l'homme....... ''

Si !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, JC LYON a dit :

Par contre,  il n'y a pas la petite phrase de Neil Armstrong: ''un petit pas pour l'homme....... ''

 

Je confirme que la phrase y figure ! Ça aurait été un comble un tel oubli ! 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/11/2018 à 19:03, Daniel Rosier a dit :

 

Je confirme que la phrase y figure ! Ça aurait été un comble un tel oubli ! 😉

 

Je deviens sourd alors!!  😞

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎03‎/‎11‎/‎2018 à 16:07, JC LYON a dit :

Par contre,  il n'y a pas la petite phrase de Neil Armstrong: ''un petit pas pour l'homme....... ''

 

Si elle y est ! Il semblerait qu'il ait dit en réalité  "un petit pas pour un homme , etc.." voir livre :

Le ‎25‎/‎10‎/‎2018 à 11:27, pejive a dit :

Je vous recommande la lecture de "Ici la base de la Tranquillité " de Serge Bordères aux Editions Cépaduès, on en apprend de belles sur ce qui s'est réellement passé

Livre lu dans le TGV en allant aux RCE ...

Quant au film : Chouette mais sans plus, et  beaucoup de bruit !! je ne pense pas que les astronautes entendent autant de bruit avec leur casque plus écouteurs ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai été le voir, et concernant le bruit, j'ai dû le voir dans une salle équipée au rabais, car je m'attendais à bien pire, d'après vos propos.

 

Effectivement, ce film gomme tout l'aspect technique et politique de cette aventure : ce n'est pas son propos. En cela, il porte bien son titre : il met l'accent sur l'homme (et sur lui seul : Aldrin est à peine évoqué, par exemple).

Homme dont je trouve on a du mal à cerner les motivations : il ne fait pas montre d'un patriotisme particulier, ne recherche pas la gloire... On a l'impression que toute cette aventure n'est pour lui qu'une échappatoire pour fuir des démons intérieurs.

On ne comprend pas bien ce qui, au cours du programme, le fait se renfermer sur lui-même. La seule explication semble être la mort de ses compagnons, qui le motive encore plus à continuer dans une fuite en avant.

La scène "contemplative" sur la Lune est très peu crédible : je ne l'imagine pas glander, alors qu'on avait dû lui donner un maximum de choses à faire.

 

Cela dit, ce film m'a bien plus.

Je pense toutefois que devant un téléviseur, l'ennui m'aurait un peu gagné.

 

First Man, me rappelle, par son parti pris, Une merveilleuse histoire du temps, qui ne parlait presque pas de physique, mais beaucoup de la vie privée de Stephen Hawking.

 

Pour info, c'était le premier film vu en VO par ma fille de 9 ans, et elle l'a apprécié.

Ah non, il y avait aussi 2001, mais pour celui là, on l'entendait ronfler durant les longues scènes de silence, et elle m'en veut encore à mort de l'avoir emmenée voir ça. 😀

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne l'ai pas encore vue,

Par contre j'ai vue The Space Walker qui retrace la première EVA de l'histoire faite par Alexeï Leonov

Film tout bonnement sublime...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas trop apprécié. le trait est forcé partout comme dans lalaland, c'est pénible (je n'ai même pas réussi à le regarder jusqu'au bout lalaland tellement c'est gluant).

Aldrin est caricaturé, il passe pour un gros c.... à un point tel qu'on se demande pourquoi on l'a envoyé sur la Lune. 

 

C'est filmé n'importe comment, la caméra est hystérique, ça bouge tout le temps. C'est utile pour le rendu point de vu subjectif, mais là c'est trop. Au tout début le X15 est encore sous l'avion porteur et ça tremble déjà de partout comme lors des séquence de décollage de fusées, il peine à respirer, c'est n'importe quoi. 


J'ai trouvé que le film commence à devenir bien au décollage de Saturn V, on voit en image plein de chose que l'on sait déjà, mais le fait d'avoir des images au moment où ils descendent vers la Lune, intérieurement je n'ai pas pu m’empêcher de me dire "c'était bigrement couillu quand même leur affaire". Dommage la scène de la fin avec sa femme, elle ne sert à rien. Ils auraient dû s'arrêter au moment où il laisse un objet sur la Lune. Je ne vais pas spoiler, mais c'est la seule idée vraiment bonne du film car on sait qu'il a laissé quelque chose mais il n'a jamais dit quoi, et j'aime bien la libre interprétation qui ne est fait. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, jldauvergne a dit :

Dommage la scène de la fin avec sa femme, elle ne sert à rien. Ils auraient dû s'arrêter au moment où il laisse un objet sur la Lune. 
 

Je l'aime bien cette scène. Elle laisse à penser qu'il y aura peut-être une suite au film. 

Cette vitre qui sépare Neil et son épouse et qui les empêche de se toucher en ce moment si émouvant montre que Neil n'était pas entièrement revenu sur Terre.

Elle montre aussi le non-retour à une vie normale tant espérée par l'épouse.

Au niveau de la symbolique, c'est un moment fort du film. Ce sera d'ailleurs, quelques décennies plus tard, la raison de leur divorce. Pas la vitre mais ce qu'elle symbolise.

 

La scène dont tu parles où Neil laisse tomber un objet sur la Lune est aussi très riche au niveau de la symbolique. Une partie de la symbolique est reprise par la scène de la vitre Ces deux scènes montrent, entre autre, que Neil n'est pas entièrement revenu sur Terre et qu'il a laissé une partie de lui-même sur la Lune.

Donc, vive la suite ! 

Edited by Moi-même
Pas miroir mais vitre

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, alaindumercantour a dit :

Second man

Third man

Bon je sors...

Le dernier existe déjà: The Last Man on the Moon. 😃

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Moi-même a dit :

Au niveau de la symbolique, c'est un moment fort du film. Ce sera d'ailleurs, quelques décennies plus tard, la raison de leur divorce. Pas la vitre mais ce qu'elle symbolise.

voilà, c'est exactement pour ça que ça m'agace. Ils ont divorcé bien plus tard, et là on montre un couple quasi brisé avec un gros malaise, comme si elle n'était même pas contente qu'il soit revenu vivant. Ce n'est pas crédible une seule seconde. 

Il y a 3 heures, Moi-même a dit :

Donc, vive la suite ! 

Je ne sais pas de quelle suite tu parles, il n'y en aura pas. Ca n'aurait pas de sens. 

 

Il y a 3 heures, Moi-même a dit :

Elle montre aussi le non-retour à une vie normale tant espérée par l'épouse.

C'est pourtant le moonwalker qui est le plus revenu à une vie normale, ... Il n'est pas retourné dans l'espace et il est devenu enseignant dans une "petite" université bien loin des spot lights. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle avait certainement des sentiments partagés. Contente de le revoir, soulagée qu'il ne soit pas mort et en colère qu'il ait pris un pareil risque de la laisser veuve et ses enfants orphelins.

 

Je pense qu'il y aura une suite car il y a eu d'autres marcheurs lunaires et Armstrong n'a pas pris sa retraite dès son retour sur Terre.

 

 

Edited by Moi-même
Orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Moi-même a dit :

Je pense qu'il y aura une suite car il y a eu d'autres marcheurs lunaires et Armstrong n'a pas pris sa retraite dès son retour sur Terre.

 

Qu'y a-t-il eu de spécial dans la vie post-lunaire d'Armstrong qui tiendrait des millions de spectateurs en haleine pour un second opus ?

 

Amicalement, 

Daniel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.