Jump to content
Fred_76

Mouvement antiscience et démarche scientifique

Recommended Posts

Le 18/08/2019 à 17:14, jgricourt a dit :

 

 

Non je ne crois pas, les scientifiques sont jugés trop loin des préoccupations du peuple, la population attend avant tout des réponses concrètes de leurs élus !

 

 

La politique ce n'est pas de la science et je suis sûr que les scientifiques seraient bien incapables de gouverner un pays car celà ne s'inspire pas de la logique rationnelle avec laquelle ils ne peuvent pas composer. Des romanciers ont tenté de mettre la science au pouvoir et a chaque fois celà se soldé par une société déviante, ingouvernable voir révolutionnaire ... D'ailleurs aucune science n'a encore été capable de modéliser le développement économique d'un pays et de prédire le contentement de ses habitants. 

 

La surpopulation existe lorsque qu'il y a trop de monde dans un endroit donné au regard des ressources accessibles/exploitables. Après on peut toujours discuter qu'il y a un problème de répartition mais la vérité est que la pauvreté vient de la concentration des populations dans certaines parties du monde où il n'y a pas suffisament de nourriture et où les besoins vitaux ne sont pas suffisament couvert ce qui provoque des tensions, parfois la guerre et des migrations. C'est surtout un problème rencontré en Afrique et en Asie car chez nous il y a encore de la place ;) 

 

J'ai déjà eu des commentaires comme "On compte sur vous alors que je parlais de l'élimination de micropolluants (pesticides, hormones, médicaments, ...) de l'eau" ou même quand sur le fil "réchauffement climatique", j'ai  pu lire "je crois que la technologie nous aidera à sortir de là" (citation de mémoire). Quand je dis que les personnes attendent trop des scientifiques ou même de la technologie, c'est qu'ils ignorent les grands principes / lois qui font que "le monde est monde" et de leurs conséquences.

Par exemple, on sait très bien dépolluer l'eau à un niveau scientifique, C'est parfois totalement incompatible avec des aspects économiques. Quand cela l'est, cela resoud des problèmes ponctuels, locaux. Par exemple, on sait parfaitement dessaler l'eau de mer à des coûts de l'ordre de l'ordre de quelques dizaines de cents le m3. C'est super! On produit de l'eau potable où il y a un stress hydrique. La technologie a trouvé une solution.

En fait et pratiquement, la technologie a déplacé le probléme: Éliminer les polluants, c'est retirer la "merde" d'un endroit pour la mettre dans un autre en utilisant de l'énergie (i.e. d’où provient la source et quel impact sur l'effet de serre). Pour le dessalement de l'eau de mer, on produit de l'eau potable et des saumures concentrées (i.e. impropre à la vie) pollués (on concentre aussi les polluants). Que fait on des saumures concentrées?

(le sel que l'on pourrait récupérer est déjà plus cher que le sel des marais salants et en plus il est pollué).

Bref la technologie déplace le problème tout en consommant plus d'énergie.

 

Pour en revenir au problème des micropolluants, Il est évident que de ne pas en avoir dans l'eau, c'est ne pas à avoir à traiter l'eau. Ne pas les rejeter dans l'eau est la meilleure solution absolue.

C'est là que les politiques devraient plus écouter les chercheurs parce qu'ils peuvent mettre en évidence des fonctionnements  et conséquences de base.

 

 

 

Quant à des gouvernements dirigés par des scientifiques, ce n'est pas mon propos. Il est clair que gouverner s'est orienter la population vers une société dont le fonctionnement repose sur des aspects moraux/humains.

Par exemple, concernant le mariage pour tous, le scientifique pourra donner comme réponse "il faut un homme et une femme pour assurer la reproduction de l'espèce" ou "oui, l'homosexualité existe dans le mode animal" ou avec des études plus difficiles à mener "montrer la sensibilité du développement humain au type de parents". Ces études apportent des preuves à des craintes de différentes personnes.

Pour autant, l'humain n'a pas besoin de se marier pour faire des enfants. La question du mariage pour tous relève de choix moraux, non scientifiques.

 

Pour finir, par définition un roman, relève de l'imagination de son auteur; elle même empreinte de sa culture et de ses connaissances et non d'une réalité. Comment peut-on s'en servir comme argument? C'est encore moins fiable et plus variable que les modèles de climatologie!

Une réflexion philosophique plus en relation avec l'humain me parait plus adéquat.

  • Merci / Quelle qualité! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 4 heures, ursus a dit :

C'est pour cela que chercher à dénigrer une source d'information en s'attaquant à la moralité de la personne n'est pas une chose foncièrement bonne.

 

On s'est prêté à ce petit exercice ici juste pour démontrer que tout auteur peut être attaquable pour diverses raisons, à partir du moment où cette personne connait une certaine notoriété son dossier "polémique" va nécessairement grossir.  

 

Il y a 4 heures, ursus a dit :

A l'inverse, quel est le lien entre la moralité d'un chercheur(e) qui tromperait son conjoint et les résultats scientifiques qu'il a publié et met en avant?

 

Aucun mais des liens avec des industriels, des partis politiques, des doctrines, des organisations non scientifiques on peut légitimement se poser la question.

 

Il y a 4 heures, ursus a dit :

Comme il a été dit, il faut faire une différence entre les méthodes scientifiques et les hommes que sont les chercheurs. La méthode scientifique fait appel à de la rigueur, de la prise de recul et une forme d’abnégation (accepter les faits même si ce n'est pas ceux qu'on espérait) . Une bonne partie des scientifiques applique cette manière de faire à eux même et à leur vie personnel.

 

Je trouve qu'au fil de tes interventions tu idéalises vraiment beaucoup le métier de chercheur, ils sont pourtant loin d'être une sorte d'homme d'église ayant voué leur vie à un culte ;) Pour la rigueur oui là je suis d'accord avec toi. Par exemple sur le climat vu que c'est un sujet très discuté en ce moment, je lis que les scientifiques sont pour la plupart mesuré dans les conclusions de leur études et parfois en admettant clairement les limitations ou les manques de leur travaux, ce qui me rassure quant à leur démarche et leur exigence de rigueur et pour le coup je trouve que cela tranche franchement avec certaines affirmations inébranlables que l'on peut entendre parfois ici ou ailleurs ou repris à l'unissons dans les médias.

 

En Avril 2019 un colloque s'est tenu sur ce sujet, on apprend que les problèmes sont encore loin d'être résolus même si les initiatives portent leur fruit. Je ne sais pas par contre si d'autres pays ont aussi eu cette démarche. La question est de savoir aussi si toutes les publications actuelles se valent du point de vue intégrité de leurs auteurs

notamment vis à vis du financement privé de la recherche qui est la norme dans les pays anglo-saxon.

 

https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/actualite/colloque-integrite-scientifique-et-science-ouverte-une-synthese-du-colloque-organise-par

 

PS: j'aurai bien voulu avoir un aperçu de l'analyse SWOT dont parle l'article,  ce serait effectivement intéressant de voir la base de travail qui a servit ce colloque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/08/2019 à 13:34, jgricourt a dit :

Je trouve qu'au fil de tes interventions tu idéalises vraiment beaucoup le métier de chercheur, ils sont pourtant loin d'être une sorte d'homme d'église ayant voué leur vie à un culte  Pour la rigueur oui là je suis d'accord avec toi. Par exemple sur le climat vu que c'est un sujet très discuté en ce moment, je lis que les scientifiques sont pour la plupart mesuré dans les conclusions de leur études et parfois en admettant clairement les limitations ou les manques de leur travaux, ce qui me rassure quant à leur démarche et leur exigence de rigueur et pour le coup je trouve que cela tranche franchement avec certaines affirmations inébranlables que l'on peut entendre parfois ici ou ailleurs ou repris à l'unissons dans les médias.

 

En Avril 2019 un colloque s'est tenu sur ce sujet, on apprend que les problèmes sont encore loin d'être résolus même si les initiatives portent leur fruit. Je ne sais pas par contre si d'autres pays ont aussi eu cette démarche. La question est de savoir aussi si toutes les publications actuelles se valent du point de vue intégrité de leurs auteurs

notamment vis à vis du financement privé de la recherche qui est la norme dans les pays anglo-saxon.

 

https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/actualite/colloque-integrite-scientifique-et-science-ouverte-une-synthese-du-colloque-organise-par

 

PS: j'aurai bien voulu avoir un aperçu de l'analyse SWOT dont parle l'article,  ce serait effectivement intéressant de voir la base de travail qui a servit ce colloque. 

 

A propos de l'idéalisation, ce que je veux dire, c'est qu'ils sont formatés par les exigences des publications (on dirait "déformation professionnelle"). Après, je n'ignore pas que ce sont des humains avec toutes les faiblesses possibles.

Effectivement, un bon travail de recherche est un travail où les limites sont fixées et où les points restant à étudier sont énoncés. Il y a la conclusion et les perspectives. De fil en aiguille, ou plutôt de d'article et article, les  questions en suspens et les limitations sont levées ou complétées. Ce peut être un même chercheur comme un autre du bout du monde.  A la fin, tu as un étude complète sur un sujet qui permet d'avoir une certitude ou les limitations apparaissent de moins en moins. C'est aussi cela qui fait la force des résultats.

A ma connaissance, tu ne trouves pas cela dans les médias qu'il soit pro ou contre le réchauffement climatique (ou autre chose d'ailleurs). C'est toujours très affirmatif (et c'est en cela que je disais que les personnes attendent un peu trop de la science) et je dirais surtout quand ce n'est pas un chercheur qui s'exprime.

A vrai dire, un chercheur qui nuancerait ses explications ne ferait pas un bon communicant. La mode est à l'affirmatif pur et dur même si ce qui est dit est entaché d'erreurs.

 

J'ai regardé ton colloque. La {2] n'est pas une référence juste une explication de SWOT. Il semblerait que les discussions paraissent en octobre 2019 (cf. {1]).

A ce propos, dans les conférences et les colloques, il n'y a pas de travail de reviewer (de critique). C'est en général un espace de discussion où des travaux plus discutables peuvent apparaitre.

Par exemple, j'ai assisté dernièrement lors d'une conférence à un beau travail de Greenwhasing  d'une entreprise de production d'huile de palme. Par exemple, ils promettaient de ne plus déboiser la foret primaire pour implanter des palmiers en Malaisie. Deux jours après, j'ai appris qu'en Malaisie, il n'y a plus de forêt primaire sauf dans les parcs nationaux... Ils avaient tout une dose d'arguments invérifiables sur le coup. Ce type de Greenwhasing peut se faire assez facilement lors d'une conférence beaucoup beaucoup plus difficilement dans un article scientifique critiqué.

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était temps qu'on me prévînt que la Terre était plate. J'allais acheter une monture équatoriale, une véritable escroquerie si on n'est pas sur une boule. 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 17 heures, Albuquerque a dit :

Il était temps qu'on me prévînt que la Terre était plate. 

 

Mais elle l'est !

Pour nous , minuscules petits rampants collés dessus .

 A l'inverse , pour un géant de 2500 km de haut , elle serait ronde ..:comete:

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kerozene a dit :

 

 

Mais elle l'est !

Pour nous , minuscules petits rampants collés dessus .

 A l'inverse , pour un géant de 2500 km de haut , elle serait ronde ..:comete:

 

Pas tout à fait vrai. D'où je suis actuellement (une terrasse d'un appartement au bord de la mer) j'ai comme l'impression que l'horizon a une certaine courbure, constante en première approximation.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Dodgson a dit :

 

Pas tout à fait vrai. D'où je suis actuellement (une terrasse d'un appartement au bord de la mer) j'ai comme l'impression que l'horizon a une certaine courbure, constante en première approximation.

 

 

Serait-elle plate mais légèrement courbée ? 😉

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/08/2019 à 17:14, jgricourt a dit :

 

La surpopulation existe lorsque qu'il y a trop de monde dans un endroit donné au regard des ressources accessibles/exploitables.

En fait c'est juste à ce moment-là qu'on parle de surpopulation : mais en amont ce sont bien des ressources (ou leurs absences à d'autres endroits) qui a attiré du monde en dehors des guerres larvées qui a pu pousser des gens à se rapprocher pour mieux se défendre ou simplement survivre.

Les malthusiens ont toujours vu dans la surpopulation la cause de la misère et de l'extinction de l'espèce humaine et se sont trompés souvent en inversanr causes et effets.

la misère sur un territoire (avec causes multiples) crée fréquemment des concentrations sur la portion la moins touchée au départ, entrainant une saturation puis un appauvrissement plus ou moins rapide...et à terme un nouvel exode. Or, on a connu çà en Europe et à de multiples reprises ; seulement les" nomades" ont appris de nouvelles choses peu à peu , le phénomène n'est pas négatif, loin de là d'autant plus que la perte de mémoire culturelle ne se produit pas toujours, ce qui conduit par l'expérience de vie à une mémoire augmentée. en fait, les" trop sédentaires" sont ceux qui risquent le plus de tourner en boucle, répétant trop les mêmes schémas. Quand vous voyiez le nombre d'artistes de talent et de scientifiques issus de diverses "diasporas" on se dit qu'on connaît aussi le monde par ses pieds ou ceux de ses parents (si je raisonne comme un pied, vous me le dites, j'irai faire un voyage...)

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/08/2019 à 15:17, popov a dit :

+1

Bon WA c'est un forum à vocation scientifique, normalement on est à l'abris d'un n'importe quoi trop visible. Mais à titre perso je ne serai pas pour bannir toute thématique anti-science lancée par quelqu'un qui parait "sincère par ignorance" (en opposition au "mal intentionné"). Faut aussi qu'il y ai des espaces où on peut répondre aux gens qui posent de bonne foi des questions, même si pour un esprit purement scientifique elles pourraient paraitre totalement déplacées. Si on arrive à sauver quelques conspirationnistes je trouve qu'on aura fait notre part du boulot.

La conspiration repose sur le secret des comploteurs s'entendent pour tromper le plus grand nombre. Si l'un des comploteurs vend la mèche, le complot est éventé.

L'homme n'est jamais allé sur la lune, et les films ont été tournés en studio : donc ceux qui les ont tourné savent ce qu'il en est. Kubrick n'a rien dit, mais il ne pouvait tourner seul. Il faut que les caméramens, les éclairagistes, les comédiens, les décorateurs, etc... tiennent leur langue.

Intuitivement, on comprend que plus il y a de gens dans la confidence, plus le secret est difficile à garder. Un va lâcher au bout d'un moment. De combien de temps ?

Hmm... ça doit pouvoir se calculer...

Et oui, ça a été calculé, en fonction du nombre de conspirateurs, le temps que peut durer la conspiration. Je vous fais grâce des formules, si ça vous intéresse allez voir là (en français !).

Juste pour le fun, un petit extrait d'un tableau de la publi originelle :

journal_pone.0147905_t003.thumb.PNG.dbe6bab27aa8a2ca1720969f01405e5e.PNG

 

Tiens, on y parle aussi du climat... pas fait exprès...:]

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Pyrene a dit :

La conspiration repose sur le secret des comploteurs s'entendent pour tromper le plus grand nombre. Si l'un des comploteurs vend la mèche, le complot est éventé.

L'homme n'est jamais allé sur la lune, et les films ont été tournés en studio : donc ceux qui les ont tourné savent ce qu'il en est. Kubrick n'a rien dit, mais il ne pouvait tourner seul. Il faut que les caméramens, les éclairagistes, les comédiens, les décorateurs, etc... tiennent leur langue.

Intuitivement, on comprend que plus il y a de gens dans la confidence, plus le secret est difficile à garder. Un va lâcher au bout d'un moment. De combien de temps ?

Hmm... ça doit pouvoir se calculer...

Et oui, ça a été calculé, en fonction du nombre de conspirateurs, le temps que peut durer la conspiration. Je vous fais grâce des formules, si ça vous intéresse allez voir là (en français !).

Juste pour le fun, un petit extrait d'un tableau de la publi originelle :

journal_pone.0147905_t003.thumb.PNG.dbe6bab27aa8a2ca1720969f01405e5e.PNG

 

Tiens, on y parle aussi du climat... pas fait exprès...:]

 

même cette loi fait partie de la conspiration des complotistes.🙃 Ils sont forts tout de même!

 

Révélation

Très intéressant!

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dodgson,

Hélas, ton impression n'est pas bonne car, à moins d'être en altitude (centaines de mètres), il est impossible de déceler, à l'œil nu, la légère courbure de la ligne d'horizon. Le calcul est un peu délicat mais suffisamment significatif pour le démontrer. Navré pour toi... ! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites

En dehors des calculs qui ne permetterons pas de trancher de manière définitive car en plus de la trigo de niveau 3e qu'il faut appliquer, il faut tenir compte de l'acuité visuelle de chacun ainsi que du champ de vision maximum que l'observateur peut voir en une fois sans tourner la tête. Dans les années 60s des pilotes de U2 ont reporté avoir pu observer sans ambiguité la courbure de la Terre et c'était au delà de 20km d'altitude.

 

http://thulescientific.com/Lynch Curvature 2008.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Toutiet a dit :

Dodgson,

Hélas, ton impression n'est pas bonne car, à moins d'être en altitude (centaines de mètres), il est impossible de déceler, à l'œil nu, la légère courbure de la ligne d'horizon. Le calcul est un peu délicat mais suffisamment significatif pour le démontrer. Navré pour toi... ! 🙂

 

Conclusion : la terre est plate et j'ai une illusion d'optique. Cela dit, je te fais confiance. Compte-tenu de l'écart marée haute/marée basse (près de dix mètres aux grandes marées), de l'élévation du sol par rapport à la marée haute, de l'écart rez-de-chaussée/deuxième étage, je ne dois être qu'à une trentaine de mètres. Cependant, par temps clair, je peux voir les navires faire semblant de s'enfoncer dans l'eau quand ils s'éloignent.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça, c'est la constatation traditionnelle de la courbure terrestre qui fait disparaître progressivement les bateaux qui s'éloignent.

Ce phénomène est également très bien mis en évidence quand, à bord d'un navire, on observe son sillage à l'arrière. Ses deux bords, droit et gauche, pourtant parallèles, devraient mathématiquement être vus convergents en un point de l'horizon si celui-ci était à l'infini (cas d'une Terre plate). Hors ce n'est pas le cas, et il subsiste un écart entre les deux traces au niveau de l'horizon visuel. C'est donc bien que la Terre est une boule.

 

Capture d’écran 2019-08-24 à 23.42.05.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Toutiet ce sont bien des preuves aussi mais ce n'est pas l'observation de la courbure elle-même qui donnerait cette sensation immédiate que la terre est ronde dans notre propre champ de vision. Sinon des preuves de ce genre il y en a beaucoup d'autres, par exemple pour rester dans le domaine maritime, l'été à la plage j'aime bien observer aux jumelles les gros navires s'éloigner vers l'horizon afin de les voir se faire engloutir très lentement par la mer :)  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jgricourt a dit :

l'été à la plage j'aime bien observer aux jumelles les gros navires s'éloigner vers l'horizon afin de les voir se faire engloutir très lentement par la mer

 

Toi, tu n'es pas un bénévole de la SNSM ! :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jgricourt a dit :

 l'été à la plage j'aime bien observer aux jumelles les gros navires s'éloigner vers l'horizon afin de les voir se faire engloutir très lentement par la mer :)  

 

..un naufrage ..🤔?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Toutiet a dit :

Ça, c'est la constatation traditionnelle de la courbure terrestre qui fait disparaître progressivement les bateaux qui s'éloignent.

Ce phénomène est également très bien mis en évidence quand, à bord d'un navire, on observe son sillage à l'arrière. Ses deux bords, droit et gauche, pourtant parallèles, devraient mathématiquement être vus convergents en un point de l'horizon si celui-ci était à l'infini (cas d'une Terre plate). Hors ce n'est pas le cas, et il subsiste un écart entre les deux traces au niveau de l'horizon visuel. C'est donc bien que la Terre est une boule.

 

Pour en revenir à ma fausse impression de courbure, le fait de déplacer sa tête de gauche à droite puis de droite à gauche pour suivre un horizon marin paisible, sur des dizaines de km, peut-il créer un phénomène dans le cerveau (je ne dis pas l'oeil) donnant naissance à cette impression ? j'ai tendance à penser que la vision humaine est un phénomène plus complexe, et sans doute plus soumis à défaillance, que le cliché photographique.

   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dodgson,

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici, il y a quelques années, j'ai conçu et réalisé un petit outillage qui permet de mettre en évidence et de mesurer la courbure transversale de l'horizon terrestre. Je l'ai pompeusement qualifié de "Géosphéromètre😜.

Il faut savoir qu'à une centaine de mètres d'altitude, la flèche, au centre d'un champ latéral de 90°, ne dépasse pas 1/4 du diamètre apparent lunaire.

Pas étonnant donc que cette faible valeur ne puisse être discernée à l'œil nu.

Capture d’écran 2019-08-25 à 12.42.22.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

À Toutiet Je suis bien d'accord, je me demande simplement si des mouvements de la tête devant certains paysages peuvent créer des illusions d'optique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant ta dernière remarque, attention aussi au phénomène de perspective. Si tu ne fais que balayer, de droite à gauche - sans t'arrêter au centre et sans avoir calibrer initialement ta visée sur l'horizon au centre du champ - tu peux "voir" une certaine courbure, visuellement réelle mais qui est due aux règles de base de la Perspective. 

C'est ce qu'on peu constater quand, depuis un quai de RER, on observe la rampe lumineuse du quai d'en face (en la voyant  dans le champ visuel sans vraiment la regarder).

C'est donc une fausse interprétation de la réalité.

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Toutiet a dit :

Concernant ta dernière remarque, attention aussi au phénomène de perspective. Si tu ne fais que balayer, de droite à gauche - sans t'arrêter au centre et sans avoir calibrer initialement ta visée sur l'horizon au centre du champ - tu peux "voir" une certaine courbure, visuellement réelle mais qui est due aux règles de base de la Perspective. 

C'est ce qu'on peu constater quand, depuis un quai de RER, on observe la rampe lumineuse du quai d'en face (en la voyant  dans le champ visuel sans vraiment la regarder).

C'est donc une fausse interprétation de la réalité.

 

OK, ça me va. Je me demande seulement comment "calibrer initialement ma visée sur l'horizon au centre du champ" les mains dans les poches sur ma terrasse.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas simple. Il faudrait viser l'horizon en face de toi, conserver cette exacte position de la tête et la tourner, à droite et à gauche, autour d'un axe exactement vertical, sans aucune déviation tout au long de la rotation . Bonne chance ! 😋

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoi qu'il en soit , même s'il n'est pas chose aisée d'apprécier la rotondité de la terre , de tous temps , l'homme à essayé de s'approprier la vérité , de forger son environnement à son image , d'asseoir un système dictatorial , la religion , a bien réussi à faire tourner notre système Solaire autour de l'idéologie soit disant conceptrice .. 

 

Le 25/08/2019 à 14:02, Toutiet a dit :

Ce n'est pas simple. Il faudrait viser l'horizon en face de toi, conserver cette exacte position de la tête et la tourner, à droite et à gauche, autour d'un axe exactement vertical, sans aucune déviation tout au long de la rotation . Bonne chance ! 😋

 

Et là , Stephen Hawking , paix à son âme , aurait pu dire ..🤔 ..mouaip , ya surement une autre solution ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'autre solution, c'est celle que j'ai développée et que tu n'as pas dû remarquer quelques posts plus hauts...😜

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kerozene a dit :

Et là , Stephen Hawking , paix à son âme , aurait pu dire ..🤔 ..mouaip , ya surement une autre solution ..

 

Ben oui prendre de la hauteur :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/8/2019 à 14:02, Toutiet a dit :

Ce n'est pas simple. Il faudrait viser l'horizon en face de toi, conserver cette exacte position de la tête et la tourner, à droite et à gauche, autour d'un axe exactement vertical, sans aucune déviation tout au long de la rotation . Bonne chance ! 😋

 

Je viens d'essayer, ça marche vraiment bien sur environ 40° à gauche et 40° à droite. Au delà, je crois voir un affaissement extrêmement faible et progressif. Peut-être un gigantesque paraboloïde elliptique, et même circulaire ?

Edited by Dodgson
précision de terme mathématique

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, jgricourt a dit :

 

Ben oui prendre de la hauteur  

 

Ben ..surtout qu'avec son handicap , le pauvre , n'aurait surement pu suivre ni Toutiet , ni Davina et Véronique d'ailleurs ..😋 dans l'exercice d'assouplissement des cervicales proposé , série de mouvements du chef permettant de mieux apprécier l'effective rotondité de notre belle boule bleue ..

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites
  •  
  • Réponses: 6 191
  • Résidence: Sud de Lyon

Oui Toutiet ce sont bien des preuves aussi mais ce n'est pas l'observation de la courbure elle-même qui donnerait cette sensation immédiate que la terre est ronde dans notre propre champ de vision. Sinon des preuves de ce genre il y en a beaucoup d'autres, par exemple pour rester dans le domaine maritime, l'été à la plage j'aime bien observer aux jumelles les gros navires s'éloigner vers l'horizon afin de les voir se faire engloutir très lentement par la mer :)  

 

C'était encore plus évident au temps des grands 3 et 4 mâts. mais vous oubliez qu'aux temps antiques, l'observation des phases lunaires et des éclipses (lunaires et solaires) plaidaient remarquablement pour la rotondité de la terre ; le déplacement en latitude (nord-sud ) aussi (et çà ils savaient déjà calculer) ou tout du moins laissait entendre que la terre était une portion de sphère...je pense qu'à l'époque l'homme du commun qui passait l'essentiel de son temps dehors n'avait pas trop de mal à le comprendre  et les marins et commerçants voyageurs encore moins mais les urbains d'aujourd'hui ? Quand vous voyez les questions que posent certains débutants sur le forum ,pour savoir où se trouve la polaire, où est telle constellation ? On se dit qu'ils n'ont pas beaucoup sortis au cours de leur vie...Or c'est basique et ne fait appel qu'à sa vue.

une part d'ignorance ne vient pas du manque d'étude mais au moins également d'une perte du réel...maintenant quand les médias nous ont "bassiner" il y a 2 ans avec le boson de Higgs, le décrochage pour beaucoup était tout de même compréhensif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.