Jump to content
roger15

Un point méconnu de l'histoire de la Bretagne durant la Seconde Guerre Mondiale.

Recommended Posts

Amis Bretons, ce que je vais sans doute vous apprendre sur votre passé, ne doit pas engendrer votre courroux, mais vous faire sentir qu'il s'en est fallu de très peu que la majorité de vos ancêtres aient fait le mauvais choix en juillet 1940…

 

Comme vous avez dû l'apprendre les armées françaises ont été très rapidement écrasées par les armées allemandes, et ce en 46 jours seulement (du 10 mai au 24 juin 1940). Vous savez également que l'Allemagne a occupé la zone dite "Nord" (60% du territoire national) et laissé au gouvernement de Vichy la zone dite "libre" (40%). La Bretagne faisait bien entendu partie de la zone occupée.Mais ce que vous ne savez sans doute pas, c'est que les Allemands ont failli réussir de très peu leur coup visant à séparer définitivement la Bretagne de la France, et ce bien sûr à leur profit…

 

Il faut bien comprendre qu'après le 25 juin 1940, tous les Français étaient assommés par une défaite si rapide. Le Gouvernement de Vichy a rapidement trouve un bouc émissaire : le Front Populaire et plus particulièrement le sous-secrétariat d'Etat aux Sports et à l'organisation des Loisirs. "L'organisation des loisirs", voilà bien ce qui nous avait plombé : pendant que les "Boches" travaillaient à plein pour leur matériel militaire, le gouvernement du Front Populaire ne pensait qu'à favoriser les loisirs !… Et ce fut un des thèmes principaux du procès de Riom attentés aux responsables du Front Populaire (Léon Blum en tête) en février 1942. Et on n'a cessé dans la presse aux ordres de l'Etat Français de fustiger ce sous secrétariat d'Etat. Mais pas le sous secrétaire d'Etat lui-même, car le Maréchal Pétain y a mis son véto personnel : il ne voulait pas qu'on salisse la mémoire d'un soldat français tombé au champ d'honneur…

 

En effet, Léo Lagrange a été tué au front le 9 juin 1940 à Evergnicourt dans l'Aisne en défendant courageusement le sol national. Il faut souligner que Léo Lagrange (né le 28 novembre 1900 à Bourg-sur-Gironde en Gironde) était député d'Avesnes-sur-Elpe (Nord) lors de la mobilisation générale le 2 septembre 1939 et aurait pu ne pas aller au front. C'est volontairement qu'il est devenu soldat. André Malraux a dit de lui : « Il est mort dans le courage, dans la recherche de la vérité et dans la dignité. C'était un homme que nous aimions. »

 

Et la Bretagne dans tout ça ?…Il faut savoir que depuis 1881 et l'école publique, laïque, gratuite, et obligatoire, les "Hussards noirs de la République" pourfendaient le parler breton et adoraient le système du sabot : celui qui prononçait un mot de breton se voyait attaché un petit sabot de bois autour du coup et devait pour s'en débarrasser dénoncer un autre écolier qui avait ensuite commis ensuite la même "infraction". Le dernier qui détenait le sabot le soir était puni !… Grâce à ce système la langue bretonne a rapidement décliné dans les écoles. Il y avait bien des autonomistes bretons, mais les autorités politiques de la Troisième République les faisaient surveiller de près par les gendarmes, qui les incarcéraient au moindre faux pas.

 

De tout cela il ressort que les Bretons étaient très mécontent de la suspicion du gouvernement français de les suspecter d'être des mauvais Français parce qu'ils voulaient parler leur langue !…

 

Et puis est arrivé juillet 1940 et des collaborateurs d'Hermann Goering ont eu une idée diabolique : jouons la carte des autonomistes bretons et essayons de détacher définitivement la Bretagne de la France. Si ça réussi là, on fera pareil avec la Normandie, puis la Picardie, et ainsi tout le littoral de la Manche ne sera plus français !… Goering ayant donné son accord, les autonomistes bretons ont été contactés par les autorités d'occupation qui leur ont tout promis : la protection de la gendarmerie (eux qui avaient toujours été persécutés par elle jusqu'alors), celle de l'armée allemande, et même ils leur ont demandé de favoriser un maximum la langue bretonne au détriment de la langue française. C'était le monde à l'envers !…

 

Plus : les Allemands ont même décidé de mettre le puissant émetteur radiophonique de Rennes Saint-Jacques à leur disposition pour faire plusieurs heures par jour des émissions en breton. Du jamais vu !…Bien sûr, il y avait une contrepartie : que ces autonomistes favorisent l'émergence d'un parti nazi breton, spécialement chez les jeunes…

 

Et rien ne semblait pouvoir contrarier cela : le Gouvernement de Vichy était loin et ne pouvait rien faire concernant la Bretagne. Les Nazis et les autonomistes bretons étaient sûrs de réussir leur pari. Il faut se rappeler qu'en juillet 1940 l'Angleterre restait seule face à l'Allemagne. Peu de monde pariait sur elle…Donc tout était joué !…

 

Et pourtant un grain de sable a fait échouer cette belle mécanique !… Ce grain de sable était un vieillard âgé de 83 ans : Yves-Marie Duparc. Tous les Bretons devraient lui être reconnaissants !…

 

Yves-Marie Duparc était né à Lorient (Morbihan) le 6 février 1857. Il a été ordonné évêque de Quimper et Léon le 25 février 1908. Ce fut donc l'évêque du Finistère durant toute la Première Guerre mondiale. Et toutes les familles finistériennes lui étaient excessivement reconnaissantes pour son œuvre charitable auprès des familles endeuillées durant ses quatre longues années de guerre entre 1914 et 1918. Il faut savoir que la Bretagne a payé un très lourd tribut humain lors de la "Grande Guerre" ; il n'était pas rare de voir des familles de douze enfants dont cinq ou six étaient au front en même temps…

 

Monseigneur Yves-Marie Duparc était donc considéré quasiment comme un saint dans tout le Finistère. Et lorsqu'il appris l'œuvre des nazis visant à séparer la Bretagne de la France, son sang ne fit qu'un tour : puisque la République ne pouvait hélas rien contre cela, eh bien lui tout seul, avec l'aide de tous les membres de son clergé finistérien, il allait tenter de scier cette branche pourrie…

 

Le dimanche 26 juillet 1940 il monta en chair à la cathédrale de Quimper et fit un prône très violent contre ceux de ses paroissiens qui seraient tentés de suivre les voies séparatistes des autorités d'occupation. Il a dit notamment : « Quatre siècles d’histoire nationale commune, malgré des dissentiments qui ne regardent que nous, ont intiment resserré nos liens avec la France. Notre sang versé sans compter sur terre et sur mer lui a prouvé notre fidélité ardente. Notre vie intellectuelle, notre vie sociale, notre vie économique ont été constamment mêlées à la sienne. Nous lui avons donné l’exemple d’une vie religieuse forte et tendre. Elle nous a, en retour, aidés à développer encore l’élan de notre apostolat ». Et ce vieil évêque a haussé le ton au maximum pour conclure « Nous sommes liés indissolublement à la France. Nous ne la trahirons pas à l’heure de sa douloureuse épreuve. Jamais Breton ne fit trahison ».

 

Ce prône troubla toute l'assistance. Il fut lu à toutes les messes de ce dimanche, non seulement dans toutes les églises de Quimper, mais dans toutes les églises, chapelles, monastères, couvents du Finistère. Et Monseigneur Duparc avait bien demandé à chaque prêtre de le lire en français impérativement !..

 

Toutes les grands-mères et toutes les mères veuves et mutilés de guerre, confiante dans cette initiative sans précédent de leur évêque ont alors interdit à leurs petits-fils et à leurs fils de suivre ceux qui prônaient une séparation d'avec la France.

 

Comme Monseigneur Yves-Marie Duparc était le doyen des évêques de Bretagne, ses confrères des Côtes-du-Nord, de l'Ile-et-Vilaine, et du Morbihan, l'imitèrent le dimanche suivant. Résultat : le robinet du recrutement des autonomistes bretons fut quasiment tari.

 

Le Gouvernement de Vichy lui fit discrètement savoir qu'il l'avait approuvé…

 

Yves-Marie Duparc aura la satisfaction d'assister à la Libération de la Bretagne, puisqu'il est décédé le 14 mai 1946, à l'âge de 89 ans, après 38 ans d'épiscopat de Quimper et Léon.La Bretagne, grâce à lui, avait fait le bon choix.

 

Roger 15.

 

Source : Le texte de la déclaration de Monseigneur Yves-Marie Duparc a été diffusé par l'agence de presse de l'Etat Français "OFI" (Office Français d'Informations) et repris par la totalité de la presse de la zone dite "libre" début août 1940. L’ouvrage "été 40 - cent jours qui ébranlèrent la France" de Jacques Varin (édition de la Courtille - avril 1980), reproduit en fac-similé, à la page 187, l'article de " L'éclaireur de Nice" du 6 août 1940 consacré à cette déclaration de Monseigneur Duparc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Roger,

 

J'avais entendu parler de cette histoire concernant le projet allemand de séparation de la Bretagne, mais pas de cette anecdote religieuse.

Je pense que même cette sans cette courageuse et républicaine prise de position de l'évêque, ce projet n'avait aucune chance d'aboutir, il n'y aurait eu qu'une toute petite minorité de nazis bretons. L'ensemble de la population, qu'elle aille à la messe ou non, ayant beaucoup donné pour la France en 14 comme tu le rappelles, serait restée patriotique et républicaine et aurait réfusé cette partition, avec la soumission à l'Allemagne nazie qu'elle impliquait.

Il y aurait eu beaucoup d'autres organisations et forces non cléricales pour agir et lutter contre ce projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir François,

 

Je suis très content de ton commentaire Cher François.

 

Roger 15.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ajouterai même qu'il y a certainement eu beaucoup d'autres organisations et forces non cléricales pour agir et lutter contre ce projet.

 

je cite pour exemple le retour d'Estienne d'Orves en France en décembre 1940.

Plogoff.jpg

La maison où fut hébergé Honoré d'Estienne d'Orves en débarquant d'Angleterre, à Plogoff, près de la Pointe du Raz. Source : Service Historique de la Défense (SHD)

 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichecitoyennete.php?idLang=fr&idCitoyen=9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre sur la Bretagne : Après le 18 juin, TOUS les hommes de l'Ile de Sein ont rejoint la France Libre (150 personnes). A tel point que De Gaulle passant en revue en Juillet 1940 ses 600 premiers hommes, en demandant à chacun son origine, aurait déclaré "Sein est-il donc le quart de la France?" (source : Le guide du routard Bretagne)

 

Cela dit, je ne connaissais pas l'histoire de cet évêque, mais la félonie des autonomistes de l'époque est assez connue. Ces gens ne représentent rien de la Bretagne d'hier et d'aujourd'hui...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou ,

 

J'avait dejas entendut parler de vos deux anecdocte ;) Et oui car ma sconde passion est la WW II de plus comme j'habite en bretagne sa aide :D

 

Autre anecdocte très peu connus du grand public . Vous saviez que le debarquement du 6 juin 1944 a commençer en bretagne ?

En effet l'opération overlord a commençer quelques heures a peine avant l'offensive en normadie . Elle a commençer en effet a 22h30 dasn la nuit du 5 au 6 juin a plumelec ( morbihan ) et duault ( cotes d'armor ) .

Ce sont les S.A.S qui ont effectuer cet mission avec des parachutistes breton .

 

 

Encore une :D

 

Saviez vous que meme que etant pres de la normandie et de ce fait l'un des endroits les plus proche des forces alliés , plusieurs villes telle que Lorient , brest , ont eter libérés tres tard ( lorient 1 an après ) et brest a subit un siege de 43 jours .

 

Une dernière : Certaines ville bretonnes ont entièrement éter libérés par les resistant breton ! Sans aucune aide extérieur .

 

Bon je finirai après je doit aller manger la :D

 

 

PS : je suis en trian de faire un site depuis pas mal de temp sur " la bretagne en guerre " et j'ai encore besoin d'info quelque quelle soit ... Tout me seras tres tres utile ;)

 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Mulder,

 

Je suis très heureux que tu sois, comme moi, passionné par la Seconde Guerre mondiale. J'ai hâte de consulter ton futur site. L'histoire des poches de l'Atlantique m'a toujours passionné. J'ai évoqué celle de Saint-Nazaire le 17 janvier 2007 lors d'un "topic" sur Astrosurf (http://www.astrosurf.com/ubb/Forum6/HTML/000627-2.html)

 

Je vais me permettre de me citer car cet épisode est très peu connu : « En août 1944 des Français furent pris au piège des fameuses "poches de l'Atlantique" avec les troupes allemandes encerclées jusqu’en avril ou mai 1945 : Lorient, Saint-Nazaire, la Pointe de Grave, Royan et La Rochelle. On les a appelés les "empochés".

 

Au début de 1945 la situation devenait de plus en plus intenable pour eux : ils apprenaient de bouches à oreilles que les troupes de l'armée française avançaient en Allemagne mais n'étaient pas capables de libérer les derniers morceaux du territoire nationale encore occupés par l'armée allemande (pour l'anecdote sachez que ce n'est pas Colmar, libérée le 2 février 1945, mais La Rochelle qui fut la dernière préfecture française libérée le 8 mai 1945 !…).

 

Pour les "empochés" la Croix-Rouge Internationale avait réussi à conclure un accord entre les assiégeants et les assiégés, permettant aux civils bloqués dans les "Poches" de correspondre une fois par semaine avec le reste de la France à un point de rencontre convenu d’avance. Vers 1980 j'avais lu un témoignage poignant d'un facteur retraité ancien "empoché" de Saint-Nazaire (Loire Inférieure) : il expliquait qu'il avait été choisi pour aller au point de rencontre fixé par le CRCR afin de récupérer d'un vaguemestre de l'armée française trois sacs postaux remplis de courrier écrit pour les "empochés". Le lendemain au bureau de poste de Saint-Nazaire il y avait la queue de bon matin pour savoir si on était ou non destinataire d'une de ces précieuses lettres qui avait réussi grâce à la Croix Rouge à franchir la ligne de front. Et ce facteur, qui avait déjà une ancienneté importante racontait : « J'avais les larmes aux yeux quand je voyais le sourire transfiguré des gens qui lisaient une missive pourtant vieille de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois, on aurait dit des personnes en Enfer qui lisaient des nouvelles de leur proches au Paradis. Ce n'est que ce jour-là que j'ai compris vraiment le rôle de la poste !… ».

 

Bien sûr, j'ai des milliers d'anecdotes de ce genre à peu près tous les épisodes de la Seconde Guerre mondiale. Si tu veux des éclaircissements sur un point particulier pour ton futur site, n'hésite pas à me contacter par message privé.

 

Roger 15.

 

* 1er PS : tu es plus perspicace que les autres, car tu as bien noté, toi, qu'il y avait deux anecdotes dans ce que j'avais raconté. En effet, la fin tragique de Léo Lagrange, même si elle n'est pas liée à l'histoire de la Bretagne mais à celle de la France, méritait d'être racontée…

 

* 2ème PS : à titre d'information, cher Breton, le département du Cantal et celui de la Haute-Savoie se sont libérés tous seuls, grâce aux coups de main des Maquisards et des Résistants, sans aucune aide de soldats alliés ou français. Sans doute d'autres départements ont été dans ce cas ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci beaucoup pour ces histoires;)

 

 

je savais que le débarquement avait commencé en Bretagne avec des bretons (d'ailleur le premier mort d'Overlord est breton il me semble)

mais je ne connaissais pas l'histoire concernant Yves-Marie Duparc...

 

 

merci pour les infos en tout cas!

 

 

Vive la Bretagne! (et Nantes avec)

 

 

Kenavo!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis encore sur Webastro là?

 

Ah oui!

 

Un moment j'avais pensé que mon serveur s'était planté...

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais non c'est dans la rubrique hors sujet.

Donc ici c'est ce qu'on veut.

Merci Roger 15 pour ces informations.

Bonne journée à tous.

Luc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis encore sur Webastro là? Ah oui! Un moment j'avais pensé que mon serveur s'était planté...

 

Bonjour Patrick, :)

 

Si tu veux je pourrais évoquer des points de l'histoire de la Belgique, que même bien des Belges ignorent... Mais, mille sabords, je vais m'abstenir puisque même dans le "hors sujet" ça semble te chatouiller et maman belette aussi !... ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Roger,

 

je pourrais donner une bonne recette de lapin aux pruneaux, mais je ne le ferai pas ici.

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je pourrais donner une bonne recette de lapin aux pruneaux, mais je ne le ferai pas ici.

 

Bonjour Patrick, :)

 

Pourquoi ne donnes-tu pas cette recette du lapin aux pruneaux ? En plus, tous les diététiciens te le confirmeront, le lapin est la viande qui comporte le moins de calories !… :p

 

Dans le Cantal il y a une délicieuse spécialité locale qui s'appelle le "pounti aux pruneaux" (voir : http://www.cantalpassion.com/recette_cantal_ponti_pruneaux.htm ). C'est un plat très roboratif qui permet aux amateurs d'astronomie comme moi (et peut-être également aux astronomes amateurs comme toi) de tenir le coup, vu la froideur de nos nuits (avoir toujours présent à l'esprit le fait qu'Aurillac est citée comme la ville la plus froide de France au petit matin par les présentatrices météo françaises dans plus de 80% des bulletins télévisés du soir), lorsqu'il veut ensuite essayer de reconnaître à l'œil nu les étoiles qu'un certain Johann Bayer (1572-1625) a immortalisé dans son "Uranometria", premier atlas céleste à être imprimé (1603), du temps où l'astronomie n'était pratiquée qu'à l'œil nu (ce n'est qu'en janvier 1610 que Galileo Galilei, dit "Galilée", utilisera le premier un instrument d'optique pour observer la voûte étoilée). Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Uranometria .

 

Comme quoi, la bonne cuisine, l'histoire et l'astronomie peuvent se rejoindre, et sont trois disciplines plus complémentaires qu'on pourrait au premier abord innocemment le croire… ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur qu'avec un nom comme "webastro", pas besoin de lire la charte pour savoir de quoi on doit parler ici. Et ceux qui viennent sur le forum (enfin je suppose) ne viennent pas pour apprendre l'histoire de la bretagne...

 

Cependant combien d'entre nous auraient eu l'idée de se renseigner sur la situation bretonne durant la WW2? Chacun vient jeter un coup d'oeil sur un topic "astronomique", personnelement je suis venu lire les articles sur le projet ITER là, mais je trouve toujours simpa d'avoir la petite surprise de Roger en plus (je me coucherai moins con:be:) En plus il y a une catégorie HS... (créée spécialement pour lui????:D)

 

Enfin ce n'est que mon avis de "petit" membre de webastro, il faudrait peut etre faire un sondage? A moins que la dictature des administrateurs ne décide elle meme :p;).

 

En tout cas, merci beaucoup Roger pour la (les) petite(s) histoire(s):).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, c'est une façon comme une autre de troller ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais non c'est dans la rubrique hors sujet.

Donc ici c'est ce qu'on veut.

 

Dans la limite du raisonnable Catluc ... je veux bien.

 

Mais les histoires de Roger sont peut être interressantes, mais en avoir régulièrement ça use, même en hors sujet. Et je ne parle pas de l'aviateur qui a largué "Little Boy" qui même si c'était un sujet evoqué dans la section HS n'avait rien à faire sur un forum d'astronomie (oui je l'ai encore de travers ce sujet) ...

 

Mais bon on a crée une section HS, alors allez-y ... mais il m'est difficile de constater que cette section est plus active que d'autres sachant que l'on est, et je le rappelle encore une fois, dans un forum d'ASTRONOMIE.

 

Du HS ok, mais raisonnablement s'il vous plait.

 

A moins que la dictature des administrateurs ne décide elle meme :p;)..

 

Tu trouves que l'on fait de la dictature ... on en laisse pourtant des sujets crées par Roger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sur que non je n'ai jamais pensé que les administrateurs étaient "stricts" ou severes puisque tous ses postes sont restés. Merci pour ca d'ailleurs.:)

 

PS: Meme toutes les c****es que j'écrit elles restent alors...^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais tout, tout a un rapport avec l astronomie ! et surtout les recettes de tartes aux pruneaux ! :)

 

moi, je les aiment bien les histoires de l'histoire que roger nous propose.....

 

littlesoket "Dans la limite du raisonnable Catluc ... je veux bien."

 

 

ou commence le raisonnable?

 

aller,je ramasse les copies dans 20 minutes? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Patte, tu me donnes la recette du lapin aux pruneaux?

 

 

Par MP évidemment....:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au début que j'étais sur Webastro, deux catégories dans hors sujet: humour et "non défini", plus le sous-forum culture, comme maintenant donc.

 

Hormis humour (ça fait toujours du bien de rire un peu) qui dit bien ce que ça veut dire, le hors-sujet et culture étaient sensés servir pour accueillir des posts ne trouvant pas leur place dans les nombreuses rubriques proposées, mais ayant tout de même un lien avec l'astronomie.

 

Ce lien est élastique et soumis au bon sens de l'auteur.

 

Personnellement je trouve qu'internet regorge de sites spécialisés: histoire, musique classique, biologie, littérature, cuisine, tout ce qu'on pourrait imaginer.

Faudrait par curiosité s'inscrire et poster un truc style "comment Steve Chambers a eu l'idée de modifier une webcam pour faire de l'astrophoto" dans un forum tricot&patchworks par exemple, voir ce que ça donne.

 

D'autres sites existent où qu'importe le sujet: on est là pour causer, c'est tout.

 

Patte.

 

PS: je parle bien des topics hors sujets, pas des topics qui bien souvent (et avec bonheur) finissent en hors sujet.

 

PS2: concernant le plaisir de tomber sur une anecdote intéressante, ça m'arrive très souvent en lisant des bouquins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelle saucisson mangez vous?

est ce que vous aimez les chaussettes rouges?

quel est votre marque de vaisselle?

ou achetez vous vos preservatifs?

qu'est ce que vous faites dans votre voiture?

vous curez vous le nez avec le pouce ou le petit doigt?

.......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Littlesoket, :)

 

Tu as écrit au message n° 17 : « Mais les histoires de Roger sont peut être intéressantes, mais en avoir régulièrement ça use, même en hors sujet. »

 

Par tes phrases lors de ce message n°17 tu laisses entendre que je n'ouvrirais principalement que des discussions "hors sujet" n'ayant strictement aucun rapport avec l'astronomie…

 

Dois-je te rappeler cinq sujets ouverts assez récemment par moi ? :

 

* Les étoiles de première grandeur qui peuvent être occultées par la Lune (voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=22335), posté le 19 juillet 2007 ;

 

* Un test pour apprécier la précision de vos logiciels astronomiques (voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=22643), posté le 31 juillet 2007 ;

 

* Star Party du Forez : compte rendu d'observation par un observateur néophyte… (voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=23216), posté le 20 août 2007 ;

 

* CROA du Planétarium et de l'Observatoire de Montredon-Labessonnié (Tarn) (voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=25053), posté le 22 octobre 2007 ;

 

* La belle découverte de Roger Rigollet le 28 juillet 1939 (voir : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=25171), posté le 27 octobre 2007.

 

Les Internautes de Webastro pourront apprécier à quel point ces sujets n'ont aucun rapport avec l'astronomie !…

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

PS : merci Jérôme pour ton soutien, mais ne l'affiche pas trop, tu risques à ton tour d'être comme moi dans le collimateur de certains, qui se reconnaîtront sans que je les nomme… ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, Hors Sujet, c' est Hors Sujet, alors pourquoi pas ? Peut-être que dans les rubriques "Hors Sujet" des forums sur l' Histoire de la 2eme guerre mondiale , on parle de l' invention du téléscope, allez savoir ?

 

Sinon, vous saviez que les plus belles fesses du mondes venaient des Balkans ?

lien retiré

A+

--

Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sinon, vous saviez que les plus belles fesses du mondes venaient des Balkans ?

lien retiré

 

Bonsoir Pascal,

 

Avec cette deuxième insertion de cette histoire de fesses (pour ceux qui ne l'auraient pas su c'est la deuxième fois qu'il l'évoque dans un de mes sujets, mais la modération de Webastro l'avait supprimé !…) j'en arrive à me demander si tu ne radotes pas un peu ?…

 

Roger le Cantalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je veux dire, c'est que tous ces sujets historiques sont épuisants pour les modos! Ils sont par essence source de polémique. Entre le maréchal, le pilote de la bombe, le front populaire, la défaite de 40 etc.... il y a des forums d'histoire pour cela. Un de temps en temps, bon, mais pitié pour les modos!

 

:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, et bien moi je vais sans nul doute m'attirer les foudres de tout le monde, mais tant pis, vivons dangereusement(!):be:..Roger, moi, j'APPRECIE BEAUCOUP tes anectodes et tes histoires toujours très intéressantes! ;)

 

..bon, peut-être qu'effectivement, le forum hors-sujet ne s'y prête pas.....MAIS, continue à nous transmettre tes connaissances sur l'ASTRO, moi j'adore!! ......;).......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.