Jump to content
Estonius

Actualités des Asteroïdes

Recommended Posts

Pour ceux et j'en suis qui se passionnent pour les astéroïdes, l'information relayé par le PGJ est tout simplement sensationnelle !

http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0209-nouvelles.htm#Barbara

Nous allons pouvoir dans relativement peu de temps (puisque les équipes y travaillent déjà) avoir des mesures très précises des astéroïdes ainsi qu'une idée (voire plus) de leur forme, de leur composition, voir dans certains cas (s'ils possèdent des satellites) de leur densité.

 

La méthode décrite dans l'article a été testé sur l'astéroïde 234 Barbara qui s'avere être soit un "cacahuetoïde" (néologisme estonusien) soit un système double à composantes proches. Les deux gros morceaux font chacun 37 et 21 km et leur séparation est de 24 km

 

Une petite vue d'artiste de 234 Barbara (certifié ESO)

phot-04a-09-fullres.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 petites observations sur le sujet

 

1) l'article dit : "Cependant, l'imagerie directe, même avec le système optique adaptatif, est généralement limitée aux cent plus grands astéroïdes de la ceinture principale..." J'avoue ma stupéfaction, il me semble pas qu'on ait imagé grand chose, à part Céres, Vesta, Junon et Pallas... où alors il faudrait nous dire où se cache les clichés !

 

2) l'article sur 234 Barbara a été modifié hier, suite à la news. Le rédacteur prend pour un fait acquis la nature double su système alors que ce n'est que l'une des deux hypothèses. Ce matin quelqu'un est passé pour rectifier quoi ? La présentation de la distance au soleil de l'astéroïde en kilomètre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout le monde s'en fout mais je continue à alimenter cette rubrique

 

Megan E. Schwamb, Michael E. Brown, et David L. Rabinowitz ont présenté les résultats d'une vaste étude pour des corps éloignés comme Sedna dans le Système solaire externe en utilisant le télescope Samuel Oschin de 1,2 mètre à l'Observatoir de Palomar. Les auteurs ont recherché sur ~ 12.000 degrés carrés à une magnitude limite moyenne de 21,3 dans la bande R. Un nombre total de 53 objets de la Ceinture de Kuipter et de Centaures a été détecté; dont 25 qui ont été découverts dans cette étude. Aucun corps supplémentaire comme Sedna avec un périhélie au-delà de 70 UA n'a été découvert en dépit d'une sensibilité aux mouvements à ~1.000 UA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tout le monde s'en fout mais je continue à alimenter cette rubrique

et je t'en remercie

je la lis avec attention même si je n'ai pas le niveau pour y répondre

souvent lorsque j'ai fini de traiter les photos je fais une animation avec Iris pour vérifier que rien ne bouge sur les brutes

pour l'instant je n'ai saisi qu'un bref instant de Wagman et j'aurais été content d'en trouver une image!

bonne continuation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et moi ça m'intéresse d'autant plus que le sort de l'humanité ou d'une partie de l'humanité peut dépendre un jour des caprices de l'un de ces mignons "cacahouétoïdes".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avis aux amateurs : une mini-éclipse à suivre !

 

antiope_0.jpg

 

Les astronomes professionnels lancent un appel aux amateurs pour observer une éclipse miniature. Jeudi 19 février, vers 23h07 TU, l’astéroïde Antiope passe devant une étoile de magnitude 12,5 et l’occulte durant 5,5 secondes. Un événement exceptionnel selon Éric Frappa, qui coordonne les observations au niveau amateur.

 

En effet, Antiope appartient au cercle très fermé des astéroïdes doubles (une cinquantaine de membres sur les dizaines de milliers d'astéroïdes connus). En cumulant les données de nombreux observateurs ayant mesuré le début et la durée de l’éclipse, il est possible de dessiner les contours de l’objet avec une précision supérieure à celle du VLT ! « Cet instantané permettra de valider le modèle orbital actuel de ce corps double », explique Éric Frappa.

 

Fait rare : quelques observateurs situés sur une bande de 50km pourront voir successivement passer Antiope A et Antiope B devant l’étoile, réalisant ainsi une double mesure. Pour connaître la zone de visibilité de l’occultation, qui traverse le Nord de la France, consultez la carte ci-contre.

 

Les observateurs les plus aguerris au suivi d’occultations utilisent des caméras vidéo ultrasensibles. À défaut, il est possible d’observer le phénomène visuellement. Dans un cas comme dans l’autre, la condition à remplir est d’avoir une base de temps aussi précise que possible. Pour tout savoir sur le protocole à suivre, rendez-vous sur le site euraster.net/guide.

 

 

 

JL Dauvergne, le 17 février 2009

 

Source: Ciel et Espace

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vois pas trop comment faire plusieurs images d'une étoile de mag 12.5 en 5.5 secondes

Hubble peut-être...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas beau ça ?

asteroids_comets_sc_0-000-100_2010.png

Tiré bien sûr de l'indispensable blog d'Emily Lakdawalla, la passionnaria de l'astronomie du système solaire. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui s'interessent aux astéroïdes troyens, cette news :

 

L'astéroïde 2008 LC18 a rejoint la famille des planètes troyennes de Neptune, laquelle comprend désormais 7 membres. C'est le premier objet gravitant au point L5 de Neptune (nombre d'objets au point L4 = 6 et nombre d'objet au point L5 = 1).

 

source : MPEC 2010-P50 : 2008 LC18

Edited by Estonius
source

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julie Charland

Très intéressant la petite animation et les informations!

Estonius, une chance que tu as alimenté ton poste assez longtemps pour qu'il ne tombe dans les oubliettes et que je puisse, aujourd'hui, en bénéficier.

merci

Julie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un astéroïde (2010 RF12) va frôler la Terre mercredi :

 

http://www.planet-techno-science.com/ciel-et-espace/2010-rf12-lasteroide-qui-va-froler-la-terre-mercredi/

 

 

Avis aux spécialistes de Webastro qui ont un gros matériel astro, il sera visible avec un puissant télescope amateur,si l'un d'entre vous pouvait le photographier ... (défi, défi ^^)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cap des 250 000 astéroïdes numérotés a été franchi en septembre 2010. Les MPC de septembre donnent 2084 nouveaux, ce qui fait un total de 251 651.

 

Ce nombre ne représente même pas la moitié des astéroïdes dûment référencés qui est de 535 789 en septembre. Tous ont une orbite calculée avec plus ou moins de précision. Inutile de préciser que sans l'aide d'ordinateurs qui travaillent jours et nuits (même les week-end :be:), le monde des astéroïdes serait totalement ingérable.

 

Je rappelle que fin 2000, le nombre d'astéroïdes numérotés était inférieur à 20 000, ce qui montre bien que nous sommes entrés dans une ère nouvelle.

 

Les NEA (Near-Earth Asteroids) numérotés sont au nombre de 1036, soit moins de 0,50 % du total.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les NEA (Near-Earth Asteroids) numérotés sont au nombre de 1036, soit moins de 0,50 % du total.

 

Surtout grace à WISE qui en aurait decouvert 1000 nouveaux à lui tout seul... :guitare:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de panique Estonius ! :D

 

C'est une mauvaise plaisanterie qui s'adressait spécialement à Whiston, relative à des chicaneries que nous échangions dans le topic consacré à WISE.

Il ne faut naturellement pas tenir compte de cette fausse assertion qui n'avait pour objet que de taquiner notre spécialiste des NEA's.

 

Je te prie donc de m'excuser, ainsi que les autres lecteurs, pour cette malencontreuse parenthèse. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Quetzal :), bonjour Estonius :)

 

J'ai déjà expliqué dans plusieurs posts (ce n'est pas bien de ne pas lire ce que je dis :be:, c'est utile parfois :D) que le Minor Planet Center a eu de très gros problèmes informatiques en février dernier, des problèmes dus probablement à une malveillance (la bêtise n'a pas de limites :mad:).

 

Leur site classique était pollué et inutilisable. Heureusement, toutes les archives existent aussi en plusieurs exemplaires. Le Minor Planet Center a été obligé de créer un nouveau site. C'est ici :

 

http://www.minorplanetcenter.org/iau/mpc.html

 

Estonius et tous ceux qui sont intéressés par les astéroïdes retrouveront sur ce site toutes les nombreuses listes habituelles, mises à jour quotidiennement :D. Une mine d'or pour les spécialistes.

 

Comme je l'ai déjà expliqué, les Archives du Minor Planet Center ont été mises gratuitement :p à la disposition de toute personne intéressée par le sujet. Ça représente des milliers d'heures de lecture. A conseiller aux insomniaques :be: et aux observateurs quand le ciel est bouché.

 

Pour ce qui est de WISE, la sonde fétiche de Quetzal, elle n'a aucun NEA numéroté à son nom parmi les 1036 recensés. Comme il faut attendre quatre visites différentes des objets pour qu'ils soient numérotés, le premier d'entre eux risque d'attendre plusieurs années. Par contre, la sonde a fait du bon boulot, comme je l'ai expliqué dans le sujet qui lui est consacré.

 

Quetzal, les 1000 NEA WISE ce n'est pas de la guitare hawaïenne :be:, mais bel et bien du pipeau :p.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi du pipeau ?

à mon humble avis, les données recueillies par WISE seront exploitées longtemps après la fin de la mission, les découvertes à venir sont probablement encore nombreuses... et pas seulement en ce qui concerne vos vieux cailloux poussièreux !!! :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Whiston :)

J'ai bien noté la nouvelle URL !

 

par contre le lien vers le CBAT indiqué sur ce nouveau site, ne semble pas fonctionner. (et je n'ai rien trouvé sur Google)

celui-ci est plus ou moins à jour http://www.cfa.harvard.edu/iau/Headlines.html

(la nomination du satellite d'Orcus (Venth) n'est par exemple pas mentionnée

Share this post


Link to post
Share on other sites

WISE est une sonde bien utile, mais il ne faut pas espérer des miracles :be:. Il ne faut pas attendre la découverte d'une providentielle naine brune ou même d'une planète géante "oubliée" par les observateurs du XXe siècle. Ce qu'on attend de WISE c'est la découvertes de planètes naines lointaines, mais apparemment ça n'en prend pas le chemin :cry:.

WISE est efficace pour les NEA (mais pas de numérotation avant 4 ou 5 ans), mais surtout pour les astéroïdes ordinaires. Il en a déjà découvert plusieurs milliers, mais beaucoup seront attribués à d'autres découvreurs car il s'agit souvent de réobservations.

Inversement, WISE se voit attribuer la "découverte" d'objets mal observés et pour lesquels aucune orbite valable n'avait pu être calculée. Le résultat c'est que WISE figure déjà au palmarès "officiel" des découvreurs d'astéroïdes. Et il grimpe vite : déjà 133e au classement avec 47 découvertes :D. A la fin de l'année, il sera probablement dans les 100 premiers. Dans dix ans, il sera dans les 10 premiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Mt. Lemmon Survey (le survey le plus efficace) vient de découvrir le 600e objet de type Aten. Il s'agit de 2010 TE qui a un diamètre de seulement une vingtaine de mètres (H = 26.0).

 

Le début a été très difficile concernant les découvertes d'objets Aten qui, je le rappelle, sont ceux qui ont une période de révolution P inférieure à une année terrestre et donc a < 1.00 UA. Le premier objet Aten a été découvert en janvier 1976 seulement par E. Helin, la spécialiste américaine. Fin 1980, on comptait seulement 3 Atens, une vraie misère. La décennie 1981-1990 fut aussi médiocre avec 6 nouveaux. La misère, je vous dis :be:. Il fallut attendre 1998 pour obtenir un résultat convenable (20 nouveaux cette année-là). La décennie 1991-2000 fut loin d'être terrible: 86 nouveaux avec un total de 95 objets à la fin du XXe siècle. Résultat assez calamiteux :be:.

 

Mais tout s'est arrangé durant cette décennie 2001-2010 avec déjà (l'année n'est pas finie) 505 nouveaux. Donc aujourd'hui on est à 600 Atens.

A noter que certains objets ont leur orbite complètement incluse dans l'orbite terrestre. Certains chercheurs voudraient créer un nouveau type, mais le Minor Planet Center ne veut pas en entendre parler. On reste avec trois types de NEA, les Atens, les Apollos et les Amors.

 

Le pourcentage des Atens est de 8 % du total des NEA, les Apollos faisant la moitié : 50 % et les Amors 42 %.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Winston, :)

 

Ton message sur les astéroïdes de type "Aten" était remarquable (comme d'habitude). ;)

 

J'ai un peu "Wikipédialisé" et suis tombé sur un "Aten" assez exceptionnel : (66391) 1999 KW4 (eh oui, il n'est pas encore baptisé...). Et cet astéroïde n° 66391 (découvert par le télescope de surveillance LINEAR le 20 mai 1999), d'un diamètre de 1 500 mètres, se rapproche si près du Soleil qu'il croise l'orbite de Mercure (c'est donc un astéroïde "herméocroiseur") pour se rapprocher à seulement 0,2 unités astronomique de notre étoile. Son aphélie croise l'orbite de la Terre puisqu'elle atteint 1,084 unité astronomique. Et, cerise sur le gâteau, cet astéroïde "herméocroiseur" possède un satellite, découvert le 21 mai 2001, de 450 mètres de diamètre.

 

Wikipédia (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/(66391)_1999_KW4) indique ceci : « L'astéroïde fut un temps classé potentiellement dangereux, mais les mesures radar indiquèrent plus tard qu'il n'y avait pas de risque significatif de collision au cours du prochain millier d'années. Son prochain passage aussi près qu'en 2001 se fera en 2036. » Peux-tu nous donner des chiffres concernant ces deux approches de 2001 et de 2036 ?

 

C'est peut-être une information à ne pas divulguer, mais sais-tu (ou as-tu le droit de divulguer - sinon envoie-moi un message privé l'indiquant) qui est l'auteur de cet article de Wikipédia (c'est peut-être toi ?) car il est rudement instructif ? D'ailleurs j'ai constaté que la version française semble être beaucoup plus étoffée que la version anglaise. ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Roger :),

 

D'abord, je te rassure :D : je ne suis pas l'auteur de l'article de Wikipédia dont tu parles ! Je ne participe pas à cette encyclopédie, ni pour ce qui concerne l'astronomie ou le catastrophisme. J'ignore qui sont les auteurs de l'article (ils ont été plusieurs apparemment d'après l'historique de l'article).

 

J'ai regardé d'un peu plus près les données concernant 66391 1999 KW4. C'est un PHA puisqu'il a H =16.5 et moid = 0.015 UA (le moid c'est la distance minimale à l'orbite terrestre).

 

Ses autres éléments orbitaux sont les suivants :

a = 0.642 UA (donc largement inférieur à celui de Vénus, et 3e valeur connue pour les NEA numérotés)

e = 0.688 (objet à très forte excentricité)

1 = 38.9° (inclinaison importante)

q = 0.200 UA

Q = 1.084 UA

 

Les approches de 1999 KW4 à la Terre sont fréquentes. Elles ont toujours lieu entre le 25 et le 29 mai sans être inquiétantes puisque cet objet n'est pas sur une orbite de quasi-collision.

 

Les deux principales approches au XXe siècle ont été les suivantes :

0.01739 UA le 25 mai 1949

0.01612 UA le 25 mai 1984

 

Pour le XXIe siècle, on a :

0.03230 UA le 25 mai 2001 (pas de quoi se relever la nuit :be:)

0.01559 UA le 25 mai 2036 (c'est déjà mieux :D)

0.01769 UA le 26 mai 2071

 

Pour le XXIIe siècle, on aura :

0.01423 UA le 26 mai 2124

0.01597 UA le 27 mai 2176

 

Conclusion du vieux Whiston : ce n'est pas 1999 KW4 qui provoquera l'Apocalypse annoncée :be: par certains. D'autres objets connus, et surtout à connaître, s'approcheront davantage de la Terre et feront frissonner :D ceux qui ont peur de leur ombre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Conclusion du vieux Whiston : ce n'est pas 1999 KW4 qui provoquera l'Apocalypse annoncée :be: par certains. D'autres objets connus, et surtout à connaître, s'approcheront davantage de la Terre et feront frissonner :D ceux qui ont peur de leur ombre !

 

Bonjour Whiston, :)

 

Merci beaucoup pour tes très intéressantes précisions. :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Même si on n'en parle pas souvent, la découverte des NEA se poursuit sur un rythme accéléré. On en connaissait moins de 80 en 1980 à l'époque héroïque du film et de quelques astronomes spécialisés (les époux Shoemaker et Eleonor Helin en particulier), aujourd'hui (au 15 novembre 2010 inclus) on en connaît 7437, soit 100 fois plus. Incroyable accélération de l'histoire, due évidemment à la révolution instrumentale apportée par les découvertes électroniques.

 

Au 15 novembre, la répartition est la suivante : 615 Atens, 3716 Apollos et 3106 Amors. La Terre est approchée par des dizaines de milliers de petits astéroïdes. On en découvre aujourd'hui certains qui ont moins de 10 mètres de diamètre moyen.

 

La première quinzaine de novembre a vu un nouveau record : pas moins de 91 nouveaux ont été découverts, soit une moyenne incroyable de 6,07 par jour : 7 nouveaux Atens, 45 Apollos et 39 Amors. Evidemment ce sont les grands surveys américains qui découvrent tout ça (à noter une seule découverte européenne à La Sagra, en Espagne). Le Mt Lemmon survey est le plus efficace avec 45 découvertes (3 par jour), devant Catalina (18) Linear (12), Pan-STARRS 1 (8), Spacewatch (6) et Mauba Kea (1).

 

Nous vivons une période unique. WISE qui a fait du bon boulot pendant six mois est déjà hors-jeu. L'avenir est supposé représenté par Pan-STARRS 1 qui démarre doucement une cueillette que l'on annonce phénoménale. Mais il faut rester prudent avec ces annonces médiatiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.