Jump to content
José9

Seisme japon

Recommended Posts

Guest Julie Charland

.

Edited by Julie Charland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une pensée sincère à tous les ressortissants étrangers au Japon.

 

Un ami de collège à moi,avait fait buisness dans la banlieu de Tokyo,apparement tout va bien!:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que nous ne sommes pas dans les mêmes conditions que le Japon niveau sismique. Mais j'estime que le risque zéro n'existe jamais dans quasiment aucun domaine. Je sais qu'on aime se vanter de l'avancement de notre science, mais il me semble qu'un peu d'humilité face à la complexité de celle-ci et à son caractère imprévisible par moment ne ferait pas de mal. Sans parler en effet, des facteurs humains, erreurs, terrorisme éventuellement, hasard tout simplement..

Et au vu de la gravité des conséquences d'un problème nucléaire, l'intelligence humaine devrait nous guider sur la voie de la raison et du bon sens.. Or..

 

 

Et les remplacer par des centrales à charbon ?

 

Un peu d'humilité est nécessaire, mais du sang froid aussi. Paniquer à la vue d'un problème extérieur en faisant de mauvaises comparaisons ne mènera à rien...

 

'fin bref, pas grand chose d'autre à ajouter à ce qu'a dit Tutu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nucléaire c'est pas plus dangereux que le reste.Les produits chimiques c'est surement aussi mauvais.

 

Exemple le DDT produit largement employé dans le passé. Sa durée de vie est extrêmement longue ( plusieurs décennies voir siècles) et on en trouve partout sur terre y compris les glace polaire.

Tous les hommes sur terre sont moins fertiles que nos ancêtre avant l'apparition de se produit à cause du DDT.

 

Voilà un exemple concrêt.

 

Ce qui s'est passé au Japon est grave , c'est un accident majeur et le risque n'est pas encore écarté.Ca me fait pas plus peur que le reste comme les produits qu'on trouve dans nos emballage et qui provoque des désordres hormonaux ( du boulot à l'avenir pour les endocrinologues !!!).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le nucléaire c'est pas plus dangereux que le reste.Les produits chimiques c'est surement aussi mauvais.

 

Exemple le DDT produit largement employé dans le passé. Sa durée de vie est extrêmement longue ( plusieurs décennies voir siècles) et on en trouve partout sur terre y compris les glace polaire.

Tous les hommes sur terre sont moins fertiles que nos ancêtre avant l'apparition de se produit à cause du DDT.

 

Voilà un exemple concrêt.

 

Ce qui s'est passé au Japon est grave , c'est un accident majeur et le risque n'est pas encore écarté.Ca me fait pas plus peur que le reste comme les produits qu'on trouve dans nos emballage et qui provoque des désordres hormonaux ( du boulot à l'avenir pour les endocrinologues !!!).

 

Pas plus peur, peut étre, mais au moins autant , et c'est déjà beaucoup !!!

Comment expliquer aux japonais qu'ils ne doivent pas plus craindre leurs centrales nucléaires que leurs emballages ?

Je ne suis pourtant pas un anti nucléaire (civil) farouche, mais je pense qu'il est irresponsable de mettre des centrales nucléaires dans des zones sismiques fortes - on augmente encore les risques de catastrophes, qui deviendront vite des certitudes un jour ou l'autre - si ça ne s'était pas produit en mars 2011, ça l'aurait été dans 5, 10 ou 50 ans, les plaques tectoniques ne s'arrétent jamais de circuler à ce que je sais !

 

Déjà que hors zone sismique il y a les risques liés à l'erreur humaine, à des guerres éventuelles, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et les remplacer par des centrales à charbon ?

Je sais qu'il apparaît utopique aujourd'hui d'avoir un raisonnement pareil. Ça fait 50 ans que l'énergie de beaucoup de pays repose sur le nucléaire et donc toute une branche de l'économie est suspendue à cette technologie. Est-ce une raison pour ne pas se poser des questions sur la pertinence d'un tel système ? Effectivement il est plus simple aujourd'hui de faire fleurir les centrales un peu partout, "on sait faire" et puis c'est de l'énergie "facile".

 

Paniquer à la vue d'un problème extérieur en faisant de mauvaises comparaisons ne mènera à rien...

Je ne panique pas pour ma part, mais je trouve ça triste de prendre de tels risques car beaucoup de gens ne veulent pas remettre en question une mécanique technique/financière bien huilée..

Le charbon n'est plus aussi important qu'au 19ème, c'est bien que les énergies aussi évoluent, et que peut-être qu'en mobilisant des scientifiques et des économistes sur le problème, on pourrait à terme envisager autre chose ? Je sais qu'il est irréaliste d'imaginer sortir du nucléaire du jour au lendemain. Mais quand ce sont plus les industriels et les politiques qui décident, je ne sais pas pourquoi mais ça ne m'emballe pas tant que ça.. (Pourtant non je ne suis pas un extrémiste "écolo")

 

- risque sismique: on aura jamais un magnitude 9 en France ... c'est gigantestque 9.

Oui enfin, si les japonais avaient envisagés une magnitude de 8,9, je ne suis pas sûr qu'ils auraient construit des centrales à ces endroits là..

Et finalement, est-ce que quelqu'un peut affirmer avec une certitude de 100% que les risques sismiques sont nuls en France ? Je sais qu'on anticipe assez bien ces choses là de nos jours, mais finalement ce sont des sciences assez jeunes dans l'histoire de l'humanité.. Je trouve ça curieux cette confiance aveugle en notre science alors que tant de phénomènes imprévisibles arrivent et remettent en question des théories, des modèles etc..

 

 

Le nucléaire c'est pas plus dangereux que le reste.Les produits chimiques c'est surement aussi mauvais.

Aussi mauvais je ne sais pas, il est difficile d'établir une échelle je pense, mais c'est certain que ça n'est pas la panacée non plus.

 

Ce qui s'est passé au Japon est grave , c'est un accident majeur et le risque n'est pas encore écarté.Ca me fait pas plus peur que le reste comme les produits qu'on trouve dans nos emballage et qui provoque des désordres hormonaux ( du boulot à l'avenir pour les endocrinologues !!!).

+1

 

Déjà que hors zone sismique il y a les risques liés à l'erreur humaine, à des guerres éventuelles, etc...

Clairement..

 

Je ne suis pas spécialement un ultra anti nucléaire non plus, mais pas mal de choses posent problème. Les déchets, enfouis en profondeur sont un fait. Qui dit que dans un ou deux siècles, il n'y aura pas quelque part sur terre une faille non prévue, un glissement de terrain à un emplacement "à risque" ?

 

J'ai souvenir, au collège (ça remonte à quelques années..) un gars était venu nous faire un exposé sur le nucléaire. Très intéressant je me souviens. Pourtant je n'étais pas spécialement concerné par ça à l'époque.

Evidemment, le type était un gars d'EDF.

Plus tard en me remémorant cet épisode, je me suis interrogé. N'est-ce pas curieux d'envoyer gratuitement un gars expliquer que le nucléaire ne rejette que de la vapeur d'eau et est la source d'énergie la plus sûre jamais inventée à des jeunes crédules de classe de 5ème (si mes souvenirs sont bons).

Je ne suis pas théorie du complot, mais ça pourrait assez être pris pour de la propagande.. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas plus peur, peut étre, mais au moins autant , et c'est déjà beaucoup !!!

Comment expliquer aux japonais qu'ils ne doivent pas plus craindre leurs centrales nucléaires que leurs emballages ?

Je ne suis pourtant pas un anti nucléaire (civil) farouche, mais je pense qu'il est irresponsable de mettre des centrales nucléaires dans des zones sismiques fortes - on augmente encore les risques de catastrophes, qui deviendront vite des certitudes un jour ou l'autre - si ça ne s'était pas produit en mars 2011, ça l'aurait été dans 5, 10 ou 50 ans, les plaques tectoniques ne s'arrétent jamais de circuler à ce que je sais !

 

Déjà que hors zone sismique il y a les risques liés à l'erreur humaine, à des guerres éventuelles, etc...

 

Il est vrai que le débat sur l'installation de centrale en zone sismique est lancée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sûr que ce moment "à chaud" soit le plus approprié pour entamer un débat sur le nucléaire.

 

Pour ma part je suis surtout choqué pour les personnes sur place, les morts, les disparus, les blessés, les familles inquiètes...la violence de la nature :refl:

 

Il y a d'ailleurs un fil consacré à cela :

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=59016&page=8&highlight=nucl%E9aire

 

Ortog, je pense que tu aurais été mieux inspiré d'intervenir sur le fil dédié.

Au revoir l'ermite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne suis pas sûr que ce moment "à chaud" soit le plus approprié pour entamer un débat sur le nucléaire.

Pas faux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut espérer que nos politiques vont vraiment faire ce qul faut, pratiquement et économiquement.

Je leur souhaite vraiment le meilleur, et pour des gens qui connaissent maintenant le pire, c'est le minimum.

Hold on, guys !!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne panique pas pour ma part, mais je trouve ça triste de prendre de tels risques car beaucoup de gens ne veulent pas remettre en question une mécanique technique/financière bien huilée..

 

Moi je trouve triste qu'on considère tout aspect financier comme diabolique. J'exagère un peu, mais aujourd'hui, soulever le côté financier d'une chose c'est immédiatement pour la discréditer, comme si cet aspect était nécessairement en opposition avec tout ce qu'il faudrait de bon...

 

Je ne dis pas que c'est ton cas, mais à force de voir cette focalisation un peu partout, j'avais envie de le dire aussi.

 

 

Le charbon n'est plus aussi important qu'au 19ème, c'est bien que les énergies aussi évoluent, et que peut-être qu'en mobilisant des scientifiques et des économistes sur le problème, on pourrait à terme envisager autre chose ? Je sais qu'il est irréaliste d'imaginer sortir du nucléaire du jour au lendemain. Mais quand ce sont plus les industriels et les politiques qui décident, je ne sais pas pourquoi mais ça ne m'emballe pas tant que ça.. (Pourtant non je ne suis pas un extrémiste "écolo")

 

Mais qui te dit qu'on n'envisage pas autre chose ?

Les recherches sur la fusion nucléaire sont en cours depuis au moins 60 ans, les énergies dites "propres" (pour l'instant quasiment tout le temps à tort) sont également une grande mode actuelle dans la Recherche. Parallèlement, l'industrie s'est engagée sur la voie dite du développement durable et fait des produits de plus en plus optimisés énergétiquement. Et j'oublie encore certainement un tas de recherches menées partout dans le monde sur les nouvelles sources d'énergie (même à l'échelle nanométrique, on en étudie).

 

L'énergie est la base de notre société. C'est l'un des domaines les plus primordiaux en terme de recherche scientifique, donc non, on ne peut pas dire qu'on reste sur un modèle sans chercher d'alternative.

 

 

Oui enfin, si les japonais avaient envisagés une magnitude de 8,9, je ne suis pas sûr qu'ils auraient construit des centrales à ces endroits là..

Et finalement, est-ce que quelqu'un peut affirmer avec une certitude de 100% que les risques sismiques sont nuls en France ?

 

Le Japon est sur une faille tectonique majeure. La France non. Il n'y a même pas l'ombre d'un doute là dessus, nous ne pouvons pas avoir de tel tremblement de terre.

 

 

Plus tard en me remémorant cet épisode, je me suis interrogé. N'est-ce pas curieux d'envoyer gratuitement un gars expliquer que le nucléaire ne rejette que de la vapeur d'eau et est la source d'énergie la plus sûre jamais inventée à des jeunes crédules de classe de 5ème (si mes souvenirs sont bons).

Je ne suis pas théorie du complot, mais ça pourrait assez être pris pour de la propagande.. :rolleyes:

 

Tout est propagande, à ce niveau. Moi je me souviens bien m'être déjà fait manipuler politiquement par un prof... Le genre de truc dont tu ne te rends compte que quelques années plus tard, effectivement.

 

 

Bref, pour l'instant, la situation humaine japonaise reste quand même plus préoccupante que ce débat...

 

Témoin de l'ampleur du séisme, aussi: je viens de voir que l'île principale du Japon aurait subi un déplacement de 2,4 mètres !

 

edit: oui, vu, Smith. On va peut-être éviter de continuer trop ça ici.

 

Il faut espérer que nos politiques vont vraiment faire ce qul faut, pratiquement et économiquement.

 

Economiquement, les experts n'ont pas attendu pour se pencher sur la situation et prédisent déjà un fort redressement économique du Japon à moyen-terme, la reconstruction boostant leur économie (comme après le dernier gros séisme). Pas trop d'inquiétude à avoir à terme, donc. C'est vraiment avant tout la situation immédiate et humaine sur laquelle il faut focaliser...

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne suis pas sûr que ce moment "à chaud" soit le plus approprié pour entamer un débat sur le nucléaire.

 

Il y a je crois, une personne toutes les dix secondes qui meure de faim dans le monde et je suis sur que cela n'empêchera personne de manger ce soir, alors où se cache la décence et le respect des victimes?

Cordialement.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Les faits démontrent tout de même que l'homme ne prévoira jamais les choses, même les plus évidentes.

 

Mettre le parc de centrales nucléaires dans des zones sismiques, cela aurait du être prévisible comme risque non ?

 

Mettre le parc de centrales nucléaires dans une zone à une encablure de la mer et du premier tsunami, c'est aussi peut être un peu prévisible non ?

 

Et pourtant malgré, ou à cause, de notre technologie, l'aveuglement à prévalu.

 

Aux USA et à Tchernobyl, ce fut l'erreur humaine et la défaillance, ici c'est le risque de ne pas prévoir ce qui était prévisible, peut être parce qu'on est "sur" de maitriser les constructions anti-sismique, en oubliant le risque tsunami.

 

Demain, ce peut être un attentat, ou quelque chose d'autre, nous ne maitriserons jamais tout.

 

Un exemple, après l'accident de Challenger, un gros travail à été fait sur les navettes, en se focalisant surtout sur le décollage et hop, une navette se désintègre en rentrant dans l'atmosphère... Nous sommes trop sur de notre savoir et de notre technologie. Ce qui hier avait des conséquences minimes, avec la paitrise chimique, nucléaire, et bientot du vivant, va forcément faire des dégats incomparablement plus important.

 

Il nous faut revenir à plus d'humilité et peut être aussi, à plus d'humanité.

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous .

J'ai un très bon copain qui vit sur Tokyo , je l'ai eu au téléphone tout à l'heure et il m'a dit que les médias locales annoncent de nombreuses répliques sismiques.

De plus ils annoncent des répliques plus fortes et plus près de Tokyo :cry::cry:

Je suis de tout cœur avec les deux membres du forums qui ont des proches aux Japon .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je trouve triste qu'on considère tout aspect financier comme diabolique. J'exagère un peu, mais aujourd'hui, soulever le côté financier d'une chose c'est immédiatement pour la discréditer, comme si cet aspect était nécessairement en opposition avec tout ce qu'il faudrait de bon...

C'est un aspect à considérer puisque notre système est comme ça et qu'il ne changera pas en 10 ans.. Rien qu'à voir la crise financière passée, les banques n'ont pas tirées de leçons..

Le problème c'est que l'aspect financier implique un enrichissement de certaines personnes de fait. C'est très bien pour eux mais je soupçonne un manque de discernement du coup chez ces personnes là (pas toutes peut-être). Le simple fait que des gens puissent changer de nationalité pour payer moins d'impôts par exemple alors que quand bien même elles crouleraient dessous, elles seraient encore ultra-privilégiées, pose question. Tout ça, parce que leurs avoirs ne fructifient pas suffisamment en bourse..

Quand "ces gens là" sont amenés à prendre des décisions ou à fortement peser sur les décisions prises, ça me semble être un danger.

 

L'énergie est la base de notre société. C'est l'un des domaines les plus primordiaux en terme de recherche scientifique, donc non, on ne peut pas dire qu'on reste sur un modèle sans chercher d'alternative.

J'espère qu'on y met une réelle énergie comme tu dis.

 

 

 

Demain, ce peut être un attentat, ou quelque chose d'autre, nous ne maitriserons jamais tout.

+1 !

 

Un exemple, après l'accident de Challenger, un gros travail à été fait sur les navettes, en se focalisant surtout sur le décollage et hop, une navette se désintègre en rentrant dans l'atmosphère... Nous sommes trop sur de notre savoir et de notre technologie.

Bien d'accord avec toi.

 

C'est vrai que c'est un sujet un peu brulant pour être traité à chaud. Mais c'est aussi parfois à chaud qu'on réalise certaines choses. L'Homme réagit souvent quand il est au pied du mur. Et ça n'empêche pas de penser à la douleur du peuple japonais et de se sentir plein de tristesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste pour dire que les japonais m'épatent.

quelle maitrise, quel self-control ! dans les différents reportages, on voit des gens calmes, disciplinés (pendant le seisme sur tokyo notamment).

je les trouve admirables dans cette épouvantable épreuve.

chapeau bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un aspect à considérer puisque notre système est comme ça et qu'il ne changera pas en 10 ans..

 

Justement, la plupart du temps les gens refusent de le considérer, sous prétexte que ce n'est pas important, ou pas humain. Par exemple, un article expliquant les perspectives économiques du Japon après la catastrophe se fait démonter par ses lecteurs qui l'accusent de cynisme et autres insultes. Sauf que c'est pourtant essentiel, car loin d'être opposé aux conclusions dites "humaines", ça les concerne directement.

 

 

Rien qu'à voir la crise financière passée, les banques n'ont pas tirées de leçons..

 

Je ne pense pas que ce soit principalement à elles de les faire... Par exemple, le gouvernement US qui a obligé par la loi les banquiers à prêter aux insolvables, mettant ainsi le feu aux subprimes a t-il tiré les leçons ?... Rien n'est jamais simple.

 

 

J'espère qu'on y met une réelle énergie comme tu dis.

 

Si on fait le compte de l'ensemble des dépenses en recherches sur l'énergie: fusion nucléaire, photovoltaïque, éolien, fusion froide, micro et nanosources, recherche et optimisation des gisements fossiles, méthodes de stockage de l'énergie, amélioration du nucléaire... Je pense que c'est même le domaine de recherches le plus imposant et le plus large au monde.

 

C'est tellement la base de tout que toute découverte/invention importante aura des conséquences mondiales... et enrichira fortement ses créateurs. De quoi pousser beaucoup de monde à étudier cet Eldorado...

D'ailleurs c'est pas compliqué: regarde le classement mondial des entreprises: le secteur de l'énergie phagocyte tout.

 

 

Sinon, pour revenir au Japon, il me semble que la structure de leurs centrales fait que le pire qui puisse arriver serait un accident type "Three Miles Island": donc pas de possibilité d'un accident type Tchernobyl, comme semblent d'ailleurs le corroborer les experts de surveillance nucléaire...

Leurs centrales sont manifestement assez vieilles, mais peut-être ont-elles des dispositions similaires à celle de l'EPR, qui a été spécifiquement fait pour rendre ce type d'accident impossible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest shf

La lecture de ce sujet et des réflexions diverses qu'il suscite, pour moi en tout cas, m'interpelle grandement, je vous livre en gros mes diverses réactions - celà encore une fois n'engage que moi -:

 

1) En ce qui concerne, les infos que nous recevons : je copie simplement ce que j'ai écrit dans un autre sujet, à propos de la presse, notamment :

 

"Pour ce qui est du nucléaire, je suis en première ligne, de mon jardin, tous les jours, je vois les vapeurs des condenseurs de Tihange, à 6km à vol d'oiseau de chez moi, et je suis dans l'axe de propagation des vents, avec Tihange, une des plus vieilles centrales au monde , eh oui ! Et je suis dans la zone "légale" dans laquelle on fournit théoriquement gratuitement des pastilles d'iode gratuitement dans les pharmacies, -quel leurre que celà aussi- protection de la thyroïde oui, mais pour le reste ... quand j'en ai demandé dans plusieurs pharmacies du coin, on m'a répondu qu'il n'y en avait plus, par contre, si je voulais bien payer, là on m'en commanderait !

 

Alors, on joue avec le feu avec tout ça, les technocrates et scientifiques apprentis-sorciers ! La preuve au Japon pour le nucléaire, et il y a des fournisseurs d'électricité et des multinationales qui s'en mettent plein la poche - et chez nous aussi - ! Et on conseille à la Belgique (l'Agence internationale du Nucléaire -je ne retrouve plus l'appelation exacte) de prolonger encore la vie de centrales comme Tihange ! Et l'information sur les évènements au Japon, sur le nucléaire, celle qu'on reçoit en tout cas via les canaux de la télévision belge ne vaut pas mieux, mais c'est moins apparent, que ce qui nous est parfois distillé par certains pays totalitaires quand ils défendent des causes inaceptables : on invite des spécialistes qui nous affirment que ça n'est pas si grave que ça ! Et pourquoi à ton avis ? (alors qu'on évacue 200.000 personnes autour de Fukushima et qu'on finit par avouer à petites doses qu'il y a quand-même de grandes probabilités pour qu'il y ait eu des phénomènes de fusion nucléaire dans deux centrales, et maintenant -pas plus tard que ce matin, dans une troisième, mais ça, on n'en a guère parlé sur le journal de 19h30 de ce soir à la RTBF1) !). C'est ça, la désinformation de la presse (qui a peut-être aussi reçu des mises en gardes gouvernementales ou des lobbies), et c'est là que ça ne va plus, et c'est autrement grave que l'article de presse sur lequel nous ne sommes pas d'accord ! Et cette presse-là ne prend pas ses responsabilités, elle est sans doute noyautée, et n'a plus aucune éthique ! J'ai vu, en tout cas une objectivité qui me semble beaucoup plus grande et sans embage sur TF1 par exemple, à propos de cette nouvelle menace nucléaire au Japon !

 

Et dans ce même journal de la RTBF1, oui, on a abordé le risque nucléaire, mais on a eu bien soin de prendre l'exemple de la centrale nucléaire de Chooz (française), dans la pointe de Givet, entourée de toutes parts du territoire belge (donc, les risques c'est la faute à la France !). On s'est bien gardé de prendre le cas de Tihange ou de Doel, en plein territoire belge, où, là ça a été sûrement installé avec l'assentiment des autorités belges... Ca aussi c'est de la désinformation, par ommission dirai-je. Encore une fois, où est l'éthique journalistique, et pourtant la presse belge se targue d'objectivité ! Ben voyons !

 

Et si un jour, on installe des éoliennes en mer au large de Zeebrugge (il y a un projet de ce genre, je crois), je serai content "

 

 

2) Pour ce qui concerne la technologie du nucléaire, c'est déjà dit partiellement dans le 1) ci-dessus : on a présenté dans les années 1950, 1960, le nucléaire comme la solution à tout sur le plan énergétique : nous avons eu à faire à des scientifiques, particulièrement les ingénieurs en technologie nucléaire qui ont développé les diverses techniques de centrales nucléaires, qui ne sont en fait que des apprentis-sorciers : il a été mené, dans le développement du nucléaire, et aussi bien dans l'implantation géographique des centrales nucléaires que dans la technologie mise en oeuvre, des analyses de risque totalement "biaisées" et ne tenant pas compte des réalités : ceci est aussi valable pour Tchernobyl (matériaux utilisés, conception de la centrale) que pour leur implantation (risque sismique, proximité de la population etc. etc...). Dans le domaine du nucléaire, L'homme est vraiment ce qu'on peut appeler un apprenti-sorcier : prises de risques inconsidérés, et en fait quoi qu'on en dise, quand ça commence à foirer, on n'est pas capable de mesurer les conséquences, parce qu'on ne sait pas ce qui va se passer, quelques soient les belles simulations paramétrées (avec quoi, je vous le demande) sur modèle mathématique, PC ou autre : c'est ce qui se passe actuellement au Japon : on voit des experts qui disent que tout est quasi maîtrisé, mais qu'il reste un risque, on en voit d'autres qui disent que les Japonais sont aux abois pour vouloir refroidir les sites des centrales avec de l'eau de mer, et on voit même l'un ou l'autre imbécille (USA) qui affirme que l'explosion de Furushima est volontaire. Mais où allons-nous?

 

3) On en vient au réel problème, le fric, pour le dire platement : des boîtes comme celle qui détient les centrales nucléaire au Japon ou ailleurs, ici aussi en Belgique, minimisent les risques, pour des raisons de gains financiers, c'est tout, et se payent des experts lénifiants qui rassurent le public, même en cas de grosse catastrophe, mais on est quand-même bien obligé de dévoiler, à petites doses, comme dit au 1) ci-dessus, la réalité quand ça "foire" vraiment.

 

4) Les pouvoirs publics embrayent souvent et suivent les raisonnements des firmes qui détiennent les centrales nucléaires (Pourquoi à votre avis ?). Ils n'osent pas non plus dénoncer la gravité de ce qui se produit, sauf progressivement, et ce pour deux raisons : ils sont d'une part plus ou moins liés au lobby du nucléaire et si la cata se rattrape plus ou moins, ça va , et d'autre part, s'ils révèlaient la gravité et la conséquence réelle des faits : peur d'une réaction de panique de la population : avec +/- 50 centrales nucléaires au Japon, un pays à densité de population énorme, vu l'exiguité du territoire, où voulez-vous mettre les gens à l'abri de retombées radioactives sur un tel espace ?

Et ceci est tout à fait valable, aussi pour la France que la Belgique, ou bien d'autres pays qui ont misé sur le nucléaire ...

 

5) Les raisonnements qui disent, on ne peut pas faire autrement, c'est un héritage des années 1960 et il faut vivre avec : voir encore une fois ce que j'ai dit au point 1) ci-dessus: ça n'est pas une raison, au vu de ce qui est pire qu'un dernier avertissement avec ce qui se passe au Japon, pour ne pas changer de vue, et supprimer la filière nucléaire !

 

6) Je ne relève pas le cynisme (bien que je sois aussi très cynique parfois, mais pas à ce point) de certaines réflexions exprimées dans cette discussion, à propos de l'arrêt de la chasse aux baleines ou autres cétacés etc... par les Japonais...Mais je ne pense pas non plus, du moins je l'espère, qu'il y ait une malveillance quelconque dans l'esprit de ceux qui ont exprimé celà, c'est vrai, c'est factuel...Car enfin, la souffrance d'un bébé ou d'un être humain qui a perdu les siens, ça n'a rien à voir avec une baleine, même blessée ou agonisante...J'en reste là.

 

7) Je suis quand-même heureux de voire qu'il y a une contestation de plus en plus vive contre le nucléaire de la part de certaines organisations que je ne me permettrai pas de citer ici, mais je déplore que la majorité de la population, par sa méconnaissance du problème, ou sa bêtise (et je ne parle pas de la minorité acquise au nucléaire pour toutes sortes de raisons), ne réagisse pas par une prise de position anti-nucléaire. Et j'ajoute que nos politiciens sont aussi et surtout responsables de cet état de choses : aucun message à leurs élus sur ce problème, mais bien sûr, n'auraient-ils pas de voies électorales s'il fallait prévoir des sacrifices financiers pour se priver du nucléaire, et curieusement, même avec le nucléaire, le prix de l'énergie électrique ne fait qu'augmenter ! La faute aux centrales thermiques ? A l'augmentation du prix des produits pétroliers ? ET croyez-vous que l'Etat (du moins belge) diminue par exemple la TVA sur ce genre de produits : non, il empoche froidement, mais la limite commence à être tout doucement dépassée, avant tout dans la population active...Mais celà nous écarte du débat.

 

Je déplore aussi que nos pouvoirs publics (du moins en Belgique) soutiennent toujours le nucléaire. J'étais heureux qu'ils aient accordé des subsides conséquents aux citoyens qui voulaient installer du photovoltaîque sur leur toit, tout en restant malheureux du fait que c'était difficilement accessible aux gens à "petit revenu", je suis encore plus malheureux que ces aides viennent d'être supprimées ! Et en plus, le prix de l'énergie électrique ne fait qu'augmenter, à tel point que via les médias, encore une fois, on conseille aux abonnés d'augmenter d'eux-mêmes leurs pré-versements mensuels pour éviter des surprises à la facture de clôture (A qui profite le crime, croyez-vous ?)

 

Et +1 à Ortog ! D'accord avec toi !

 

Et vu ce que je viens d'exprimer, il y a de grandes chances qu'un modérateur ferme ce débat, dont j'avoue qu'il y a là-dedans de forte composantes politiques de ma part, mais elles restent quand-même générales et sans doute applicables ailleurs que dans mon pays, même si je cite des exemples. Si c'est le cas, SVP, excluez-moi de ce débat, car ce qui y est dit est intéressant, ne pénalisez pas non plus les autres !

 

Bon cieux à tous !

Edited by shf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résumé: "on est tous des apprenti-sorciers manipulés par les vilains lobbies".

 

C'est quand même une vision particulièrement manichéenne, limite complotiste, même. Aller jusqu'à dire que les médias sont sous influence des groupes nucléaires, tout de même... Alors que simplement, il est évident que le gouvernement japonais n'a pas envie de provoquer une panique en annonçant brusquement qu'un coeur nucléaire va entrer en fusion, pour peu qu'ils en sachent eux-mêmes quelque chose.

 

Quant aux "courageuses associations qui luttent contre le méchant nucléaire", j'ai souvenir d'une certaine, qui a fait tout un tapage médiatique en prédisant que l'EPR allait être Tchernobyl juste parce qu'ils étaient incapables de lire correctement un plan (et on ne les a curieusement plus réentendu sur le sujet... :rolleyes:)

 

C'est facile de râler contre le nucléaire, mais si en même temps on ne veut pas de charbon, on ne veut pas de gaz, on ne veut pas de pétrole, on ne veut plus rien qui pollue, ben il ne reste plus aucune source d'énergie acceptable. Et rares sont ceux qui tentent de proposer des solutions alternatives valables, même les Allemands s'y sont cassés les dents.

 

Les incendies de raffineries, les pollutions chimiques et pétrolières, les ruptures de barrages hydroélectriques, les incendies et explosions à cause du gaz... Sans même avoir d'information sur ce qui peut réellement se passer avec les centrales nucléaires japonaises (si accident de type Tchernobyl impossible -> pollution plus faible que celles précédemment évoquées), on ne retient déjà que le plus médiatique. Et on l'exploite à fond avant même d'avoir la moindre information fiable sur le sujet.

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Résumé: "on est tous des apprenti-sorciers manipulés par les vilains lobbies".

Je te trouve bien sarcastique. C'est vrai qu'il ne faut pas tomber dans un excès quel qu'il soit. Mais les lobbies et leurs dangers sont une réalité que personne ne peut nier et surtout dans ces domaines énergétiques (pétrole, nucléaire en tête). Combien de guerres ont étés menées sur fond d'intérêts énergétiques ? Combien de régimes sont tombés ? Parfois même des présidents élus démocratiquement ont étés jugés trop indépendants et on finit par se faire assassiner pour être remplacés par des pantins complaisants.

 

Pour le côté apprenti-sorcier, l'Homme a montré par le passé à pas mal de reprises qu'il était coutumier du fait. Je ne citerai pas toutes les catastrophes écologiques passées, tout le monde les connait.

Donc sans nier que l'énergie est une nécessité pour notre société actuelle et qu'on aurait du mal à sortir du nucléaire du jour au lendemain, il ne faut pas non plus occulter ses travers ainsi que la non infaillibilité de l'Homme et de ses technologies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te trouve bien sarcastique.

 

Oui, je ne supporte pas le manichéisme, et j'avoue avoir du mal à répondre autrement par le sarcasme à ce genre de chose (mais je fais des efforts, j'ai édité mon post pour le rendre plus constructif :be:).

 

Je ne nie absolument pas les influences lobbyistes ou autres. Mais je ne les sacralise pas non plus, contrairement à ce que pas mal font. Pour faire une analogie, je préfère la vision européo-nordique avec des lobbies officialisés et des influences assumées et transparentes plutôt que la vision française avec des lobbies cachés et des influences secrètes.

 

Combien de guerres ont étés menées sur fond d'intérêts énergétiques ?

 

De la part de qui ? Des lobbies eux-mêmes : aucune. Des Etats : plein.

 

Parfois même des présidents élus démocratiquement ont étés jugés trop indépendants et on finit par se faire assassiner pour être remplacés par des pantins complaisants.

 

Un peu facile, ça. Source ?

 

Pour le côté apprenti-sorcier, l'Homme a montré par le passé à pas mal de reprises qu'il était coutumier du fait. Je ne citerai pas toutes les catastrophes écologiques passées, tout le monde les connait.

 

Là aussi, je trouve trop facile de ressortir le terme "apprenti sorcier". Avec ce genre de propos, on peut condamner l'ensemble de la société technologique et retourner au Moyen-Âge.

Comme dit précédemment, le risque zéro n'existe pas. La filière nucléaire est certainement celle où les risques sont les plus précisément calculés. Est-il besoin de détailler plus en profondeur les redondances de systèmes de sécurité au sein des centrales ? Je ne pense pas. Comme l'a déjà dit Tutu, focaliser sur le nucléaire ne sert qu'à oublier les nombreux autres dangers possibles...

 

Donc sans nier que l'énergie est une nécessité pour notre société actuelle et qu'on aurait du mal à sortir du nucléaire du jour au lendemain, il ne faut pas non plus occulter ses travers ainsi que la non infaillibilité de l'Homme et de ses technologies.

 

Et c'est bien pour ça qu'à la fois on surveille cette filière de très près, et à la fois la recherche de sources d'énergie alternatives n'a jamais cessé.

Et moi ce que je dis la dedans, c'est qu'il ne faut pas effectivement occulter les problèmes, mais il faut également les assumer et ne pas focaliser dessus de manière irrationnelle.

 

En l'occurrence, utiliser le fait qu'une centrale nucléaire aie du mal à résister correctement à un séisme de magnitude 9 pour faire une analogie avec la situation française et demander l'arrêt des centrales, c'est complètement irrationnel.

Je rajouterais d'ailleurs que les diverses récupérations politiques à ce sujet que j'ai pu voir dans la presse me semblent assez immorales. Le peuple japonais en est encore à compter ses morts et à chercher des survivants qu'on exploite déjà leur situation sans même avoir une seule information fiable dessus... J'ai trouvé ça choquant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julie Charland

.

Edited by Julie Charland

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, je suis plus sensible aux positions argumentées (elles permettent le débat) qu'à l'arithmétique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest shf
Résumé: "on est tous des apprenti-sorciers manipulés par les vilains lobbies".

 

C'est quand même une vision particulièrement manichéenne, limite complotiste, même. Aller jusqu'à dire que les médias sont sous influence des groupes nucléaires, tout de même... Alors que simplement, il est évident que le gouvernement japonais n'a pas envie de provoquer une panique en annonçant brusquement qu'un coeur nucléaire va entrer en fusion, pour peu qu'ils en sachent eux-mêmes quelque chose.

 

Quant aux "courageuses associations qui luttent contre le méchant nucléaire", j'ai souvenir d'une certaine, qui a fait tout un tapage médiatique en prédisant que l'EPR allait être Tchernobyl juste parce qu'ils étaient incapables de lire correctement un plan (et on ne les a curieusement plus réentendu sur le sujet... :rolleyes:)

 

Et puis c'est facile de râler contre le nucléaire, mais si en même temps on ne veut pas de charbon, on ne veut pas dde gaz, on ne veut pas de pétrole, on ne veut plus rien qui pollue, ben il ne reste plus aucune source d'énergie acceptable. Et rares sont ceux qui tentent de proposer des solutions alternatives valables, même les Allemands s'y sont cassés les dents.

 

 

 

Je te signale quand-même (et c'est pas moi qui l'invente) que si on équipait tous les toits des chaumières de France en panneaux photovoltaîques (Et là, je dis les toits réellement équipables, pas les monuments ni les bicocques branlantes et aussi, bien orientés point de vue orientation, on arrive à + de 80% de la consommation électrique domestique actuelle de la France). Ca a aussi été publié dans Sciences et Vies et ça vaut bien n'importe quelle étude d'ingénieur "pro-nucléaire ".

 

Et si il y a un séisme, eh bien, les panneaux photovoltaîques, ça casse, ça ne fout pas de la merde radioactive partout ! Et, oui, ça pollue à la fabrication, sûrement pas autant que du Cs radioactif, Sr I, ou autre chose avec des périodes de je ne sais pas combine d'années, et çà se répend partout, en micro-particules ou solutions, ou vapeurs... et ça se fixe dans le corps humain (contamination, même pas irradiation, et là je n'en parle pas !) Et sais-tu ce qu'est le MOX ?

 

Je te signale également que les Allemands installent à tour de bras des maisons à caractère social et à énergie "Zéro" aussi sur le plan énergie électrique et que ça marche. Et je conteste que tu dises que les Allemands s'y sont cassés les dents !

 

Je te signale aussi que la part d'électricité verte en Autriche est de 78%, de 60% en Suède, et de 6% en Belgique ! (Et le solaire fait partie de l'électricité verte ! - pas le nucléaire:mad::mad::mad:)

 

Quant'à ce que tu dis à propos d'une vision particulièrement manichéenne, limite complotiste de ma part, je te retourne l'argument à la volée, comme on dit (et au moins je ne complote pas, je n'ai pas non plus les moyens de le faire, ni de soudoyer qui que ce soit ! ni de viens avec de faux arguments lénifiants, et j'affiche mon opinion ici en public - alors svp, garde tes considérations à mon propos:be: ! :

 

Et je n'ai guère envie d'épiloguer : va voir sur un comparateur de prix comme celui-ci :

 

http://www.monenergie.be/index_gen.php?pages=pages3&

 

On voit une différence fondamentale avec ce qu'on voyait il y a quelques mois : l'énergie verte (abonnement) devient moins chère que l'énergie sans origine précisée (manichéisme de ma part, sans doute ? Le hic, c'est qu'en majorité, ils ne produisent pas assez d'énergie verte, voilà, le manichéisme !)

 

Et qu'il reste un autre tarif, non vert ! Et si tu as signé pour celui-là, pas moyen de repasser à leur vert, sauf si bien sûr tu t'engages pour plusieurs années ! Alors, ne me fais pas rire !

 

Et les vilains lobbies comme tu le dis, eh bien ça existe à moins que tu n'en fasses partie, ce qui est ton droit, (mais dès lors plus tellement vilains pour toi), eh bien tu vois, on doit chasser ça ....

 

Et je te signale que je n'ai jamais entamé le débat sur le pétrole ou le charbon : ça c'est toi qui extrapole avec tes oeillères vis à vis d'un vilain antinucléaire manichéen et comploteur ;).

 

Mais, j'avoue que je préfère le charbon ou au pire le pétrole au nucléaire ! Et ceci dit aussi sans forfanteries, le nucléaire, je connais peut-être plus que ce que tu ne l'imagines !

 

Bonne nuit !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julie Charland

.

Edited by Julie Charland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te signale quand-même (et c'est pas moi qui l'invente) que si on équipait tous les toits des chaumières de France en panneaux photovoltaîques (Et là, je dis les toits réellement équipables, pas les monuments ni les bicocques branlantes et aussi, bien orientés point de vue orientation, on arrive à + de 80% de la consommation électrique domestique actuelle de la France). Ca a aussi été publié dans Sciences et Vies et ça vaut bien n'importe quelle étude d'ingénieur "pro-nucléaire ".

 

Sciences et vie étant assez adepte des faux scoops révolutionnaires, leur donner une crédibilité dépassant celle d'un ingénieur spécialisé, c'est quand même pas mal ! :be: (et je suis loin d'être le seul à le dire...)

Dans le genre je conseillerais plutôt Science & Avenir, qui est bien plus posé et évite de faire dans le sensationalisme.

 

En l'occurrence, on peut être sûr qu'il n'y a aucune prise en compte du coût total, des problèmes de recyclage, et surtout de la variabilité de l'apport d'énergie...

 

 

Je te signale également que les Allemands installent à tour de bras des maisons à caractère social et à énergie "Zéro" aussi sur le plan énergie électrique et que ça marche. Et je conteste que tu dises que les Allemands s'y sont cassés les dents !

 

Et pourtant, leur abandon du nucléaire pour l'éolien les a forcé à rouvrir plein de centrales au charbon et à acheter de l'électricité à la France. Les prévisions les disent dépendants énergétiquement à partir de 2015.

 

 

On voit une différence fondamentale avec ce qu'on voyait il y a quelques mois : l'énergie verte (abonnement) devient moins chère que l'énergie sans origine précisée (manichéisme de ma part, sans doute ? Le hic, c'est qu'en majorité, ils ne produisent pas assez d'énergie verte, voilà, le manichéisme !)

 

 

Ton énergie verte est largement plus chère que l'énergie conventionnelle. Si tu n'en as pas l'impression, c'est uniquement parce que l'Etat la subventionne à mort et oblige les fournisseurs à la racheter à très bon prix (86€ le MWh alors que l'énergie nucléaire est à 30€ le MWh), ce qui fait monter les prix globaux de manière faramineuse. AInsi En Espagne le seul photovoltaïque a été responsable d'une montée du prix de l'électricité de l'ordre de 20%.

Et encore, comme tout cela a été fait via la création artificielle d'une bulle spéculative sur l'énergie dite "verte", son explosion a conduit à la perte de dizaines de milliers d'emplois, un gachis énorme d'argent public (qui aurait pu être investi dans la recherche, par exemple) et des dizaines de milliers de gens qui se retrouvent endettés jusqu'au cou dans une situation désespérée.

En France, on voit même des entreprises se créer juste le temps de profiter de la manne de subventions, s'enrichir, puis disparaître une fois l'argent récolté. Typiquement tu crées ta boîte, tu implantes une éolienne, tu revends l'éléctricité à EDF qui est obligée de te la prendre à un prix énorme, tu bénéficie des abattements, exonérations, incitations fiscales, et tu revends ton éolienne bien cher. Tout cela sur l'argent du contribuable.

 

En Angleterre, le boss du réseau électrique a même prédit qu'à cause des éoliennes il faudrait bientôt s'habituer à n'acheter de l'éléctricité que quand elle serait disponible (bon là, je pense que c'est de la provoc', mais ça montre que ça coince un peu :p)

 

 

Et je te signale que je n'ai jamais entamé le débat sur le pétrole ou le charbon : ça c'est toi qui extrapole avec tes oeillères vis à vis d'un vilain antinucléaire manichéen et comploteur ;).

 

Sauf que si tu prétends combattre le nucléaire, il te faut proposer une alternative.

Or, l'énergie éolienne et photovoltaïque est fortement variable et nécessite l'ouverture de centrales fossiles type charbon/gaz/pétrole permettant une génération d'énergie à mise en route rapide et adaptable. Car ça dépend du temps, ça ne fournit pas l'hivers (justement quand on en a besoin le plus), et les centrales nucléaires sont bien incapables de s'adapter à des variations aussi rapides. Du coup, on produit bien plus de CO2.

Quant à l'Autriche, quelques recherches me disent que la part d'énergie verte n'est pas de 80% mais de 20%, dont la moitié d'hydraulique.

 

Mais, j'avoue que je préfère le charbon ou au pire le pétrole au nucléaire ! Et ceci dit aussi sans forfanteries, le nucléaire, je connais peut-être plus que ce que tu ne l'imagines !

 

Eh bien dans ce cas pas de problème, le tout est d'assumer préférer le charbon ! Et ce n'est pas ironique, c'est une position qui se tient (les centrales au charbon rejettent beaucoup moins de CO2 aujourd'hui qu'avant, et on sait maintenant transformer le CO2 en pétrole; par contre il paraîtrait qu'elles rejettent encore plus de radioactivité qu'une centrale nucléaire. Comme quoi...).

Simplement, dans ce cas, il faut être plus précis et exhaustif que s'en tenir à la simple critique du nucléaire accompagnée d'accusations de manipulations. Et je suis désolé, mais ton premier message n'était composé que de ça. Si tu as des sources et positions bien argumentées avec toi (et vu ce 2e message ça a l'air d'être le cas), je te conseille de les balancer directement quand tu poses des conclusions pareilles, parce que pour le coup j'en ai bondi de ma chaise. ;)

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest shf

citation :

 

Sciences et vie étant assez adepte des faux scoops révolutionnaires, leur donner une crédibilité dépassant celle d'un ingénieur spécialisé, c'est quand même pas mal ! :be:

 

En l'occurrence, on peut être sûr qu'il n'y a aucune prise en compte du coût total, des problèmes de recyclage, et surtout de la variabilité de l'apport d'énergie.

 

Je n'aime pas beaucoup des affirmations gratuites du genre "on peut être sûr" ou "il s'est avéré" etc.. ou aussi du genre "Machin ou autre est connu, pour ceci ou ça, que je sache", c'est inacceptable dans une démarche quelque peu honnête ....Et, ne t'en déplaise, il y a aussi des scientifiques de haut vol qui donnent leur avis dans Science et Vie - d'où contre-argumentation justifiée, de ta part, svp !

 

Et il ne faut pas non plus salir Science et Vie en fonction de faux scoops, il y a aussi de très bonnes infos dans Science et Vie !

 

citation:

 

 

Et pourtant, leur abandon du nucléaire pour l'éolien les a forcé à rouvrir plein de centrales au charbon et à acheter de l'électricité à la France. Les prévisions les disent dépendants énergétiquement à partir de 2015.

 

 

Dépendants de quoi à partir de 2015, je ne comprends pas, peux-tu préciser, c'est assez hermétique, non !

 

 

 

Pure poudre aux yeux. Ton énergie verte est largement plus chère que l'énergie conventionnelle. Si tu n'en as pas l'impression, c'est uniquement parce que l'Etat la subventionne à mort et oblige les fournisseurs à la racheter à très bon prix, ce qui égalise les prixde l'électricité tout en faisant monter les prix globaux de manière faramineuse. AInsi En Espagne le seul photovoltaïque a été responsable d'une montée du prix de l'électricité de l'ordre de 20%.

Et encore, comme tout cela a été fait via la création artificielle d'une bulle spéculative sur l'énergie dite "verte", son explosion a conduit à la perte de dizaines de milliers d'emplois, un gachis énorme d'argent public (qui aurait pu être investi dans la recherche, par exemple) et des dizaines de milliers de gens qui se retrouvent endettés jusqu'au cou avec une situation désespérée.

 

 

Bon, là je vois que tu "chipotes beaucoup dans des considérations économiques de haut vol, et je pense que ton discours n'est que de la poudre aux yeux aussi ! C'est ton opinion, je n'ai guère besoin d'explication que je qualifierai de manichéenne de la part de l'ensemble lobby-état, pour autant qu'il existe, tu gardes tes spéculations pour toi, j'en reste au factuel - va voir le site que je t'ai donné - et tu verras qu'il y a des choses inacceptables, c'est tout, que tu l'expliques avec tes grandes théories, ou même que ça vienne d'un prix Nobel d'économie, cela n'a aucun intérêt pour moi ni pour les gens qui payent en bout de chaîne, et c'est tout, excuse-moi, je crois que j'ai une formation scientifique assez solide, mais pas dans l'économie, et si tu trouves que le genre de dysfonctionnement que je t'ai signalé à propos de ces contrats avec les fournisseurs d'électricité est normal, vu tes considérations, restons-en là !

 

citation :

 

 

Sauf si tu prétends combattre le nucléaire, pour être crédible il te faut proposer une alternative.

Or, l'énergie éolienne et photovoltaïque est fortement variable et nécessite l'ouverture de centrales fossiles type charbon/gaz/pétrole permettant une génération d'énergie à mise en route rapide et adaptable. Ce que les Allemands ont compris dans la douleur, mais trop tard.

Quant à l'Autriche, la part d'énergie verte n'est pas de 80% mais de 20%, dont la motiié d'hydraulique.

 

 

Bien sûr que je combats le nucléaire, il n'y a que les sots qui ne changent pas d'idée ! Mais tu vois, dans mon travail, j'ai été, à un instant de ma carrière, directement confronté à des transports de "MOX", déchets et autres de centrale, et je suis chimiste de formation, et j'ai eu accès à certaines infos qui m'on fait comprendre beaucoup de choses ...et ceci est du factuel (j'aime bien ce terme) et n'a rien à voir avec un quelconque engagement irrationnel contre le nucléaire : mon plus seul voeux est que tout se termine bien au Japon, et c'est tout ! Et montre le drame du choix de la filière nucléaire !

 

Alors, ce qu'il faudrait qu'on pense ici, c'est que ça n'arrive pas chez nous aussi ! Et ça n'arrivera jamais, disent certains, avec une culture scientifique basée sur je ne sais quoi : et pourtant ça risque d'arriver !!

 

citation :

 

 

bien dans ce cas pas de problème, le tout est d'assumer préférer le charbon ! Et ce n'est pas ironique, c'est une position qui se tient (les centrales au charbon rejettent beaucoup moins de CO2 aujourd'hui qu'avant, et on sait maintenant transformer le CO2 en pétrole; par contre il paraîtrait qu'elles produisent encore plus de radioactivité qu'une centrale nucléaire. Comme quoi...).

Simplement, dans ce cas, il faut être plus précis et exhaustif que s'en tenir à la simple critique du nucléaire accompagnée d'accusations de manipulations.

 

Et, je te le répète, je l'ai dit (faut-il encore me répéter ?), je préfère qu'on mise, en situation transitoire sur le charbon ou le pétrole plutôt que le nucléaire, vu les risques, et rassure-toi, je les connais sans doute aussi bien que toi, pour le moins.

 

Cette fois, j'en reste là et n'interviendrai plus, c'est inutile et sans intérêt autre que polémique !

 

Bonne continuation avec ton nucléaire !

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Pour détendre ce fil... Enfin, par sur que ça détende vraiment... :confused:

 

 

Ce matin, deux explosions à la centrale de Fukushima et un système de refroidissement qui tombe en panne sur une autre centrale à 120 km de Tokyo. : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/14/97001-20110314FILWWW00304-fukushima-2-explosions-a-la-centrale.php

 

 

:nuke::guitare:Tout va très bien, madame la marquise... :violon:!pomoi!

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te signale quand-même (et c'est pas moi qui l'invente) que si on équipait tous les toits des chaumières de France en panneaux photovoltaîques (Et là, je dis les toits réellement équipables, pas les monuments ni les bicocques branlantes et aussi, bien orientés point de vue orientation, on arrive à + de 80% de la consommation électrique domestique actuelle de la France). Ca a aussi été publié dans Sciences et Vies et ça vaut bien n'importe quelle étude d'ingénieur "pro-nucléaire ".
en tout cas, ça doit bien rapporter à quelqu'un parce que c'est tous les jours que des entreprises vendant du photovoltaïque téléphone à la maison "monsieur machin, vous êtes bien propriétaire de votre maison ? savez-vous que l'énergie solaire et patati et patata" sans compter les mails qui encrassent ma boite tous les jours : y en a marre du photovoltaïque.

 

et au fait, les panneaux pour l'énergie solaire, on les fabrique comment ? en pédalant ?

Je suis d'accord avec toi, Bruno, mais mon principal argument est que, si Shf pense comme Ortog, c'est la preuve que Shf a raison

Ça me fait penser à ma grand-mère Charland qui votait toujours pour le plus beau des députés sans savoir ce qu'il pensait...

:ambu:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.