Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Astronomie & Astrophysique
Mot de passe oublié? S'inscrire

Astronomie & Astrophysique Des comètes à l'exobiologie en passant par les trous noirs, le cheminement de l'astram curieux ne peut que vous conduire dans ce forum.

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 23/10/2009, 12h43   #1
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut Historique de "l'heure d'été" en France.

Historique de "l'heure d'été" en France.



Bonjour à toutes et bonjour à tous,

Attention, dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre 2009 à trois heures du matin (01h00 Temps Universel) il faudra retarder nos montres et nos horloges d'une heure et elles indiqueront alors deux heures du matin. Astronomiquement parlant nous passerons de "TU + 2 heures" à "TU + 1 heure".

Plus précisément, nous passerons de l'heure "CEST" (Central European Summer Time - Heure d'été de l'Europe Centrale) à l'heure "CET" (Central European Time - Heure de l'Europe Centrale).

Nous conserverons "l'heure d'hiver" (TU + 1 heure) jusqu'à la nuit du samedi 27 au dimanche 28 mars 2010 à deux heures du matin (01h00 Temps Universel) où nous repasserons à "l'heure d'été" (TU + 2 heures) jusqu'à la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre 2010 à trois heures du matin (01h00 Temps Universel) où nous reviendrons à "l'heure d'hiver" (TU + 1 heure).

Ce sera de nouveau le cas en 2011 (du dernier dimanche de mars à 01h00 TU au dernier dimanche d'octobre à 01h00 TU) en vertu des circulaires de la Commission de l'Union Européenne (communications 2001/C 35/07 et 2006/C 61/02). Et ensuite, pour 2012 et après ? Eh bien, ce sera à la Commission Européenne de décider...

L'heure d'été, qui consistait à passer de TU à TU + 1heure a été introduite en France en 1916 et est restée en vigueur jusqu'au 10 mai 1940.

Cette idée d'instituer une "heure d'été" en France revient à André Honnorat (né à Paris le 10 octobre 1868 ; décédé à la Cité Universitaire de Paris le 24 juillet 1950) qui est l’instigateur de l’heure d’été en France en 1916 pour réaliser des "économies d'éclairage". Il avait déclaré que « la victoire ne dépendra pas uniquement de l'héroïsme de nos soldats mais elle est également tributaire des moyens de production de nos belligérants ». A cet effet, André Honorat proposa le vote d'une loi consistant à avancer d'une heure l'heure légale de manière à diminuer d'autant les consommations publiques en gaz, en électricité et en pétrole. Il ajouta : « la prolongation de la guerre nous fait un devoir impérieux de ne négliger aucune source d'économie ».

Il était alors député des Basses-Alpes depuis 1910, il le restera jusqu’en 1921. Ensuite, de 1921 à 1940 il sera sénateur des Basses-Alpes. Il a été conseiller général du canton de Lauzet (Basses-Alpes) pendant 43 ans (de 1907 à 1950). André Honorat deviendra ensuite chef de cabinet de plusieurs ministres, et même ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts du 20 janvier 1920 au 15 janvier 1921, dans les deux premiers ministères Alexandre Millerand et dans le ministère Georges Leygues.

Précisons enfin que c'est en Australie où une telle mesure avait déjà fait ses preuves sous le nom de "Day light saving bill" ("la lumière du soleil limite la facture"), et vu ses résultats très concluants, qu'André Honorat trouva l'inspiration pour appliquer cette mesure de "l'heure d'été" en France. ( voir : http://jc.clariond.free.fr/biographies/ahonnorat.html ).

L'heure dite "d'été" a été légalisée par la loi du 9 juin 1916 (Journal Officiel de la République Française du 11 juin 1916) "loi ayant pour objet d'avancer l'heure légale" dispose dans son article unique : « Jusqu'au 1er octobre 1916, et à partir d'une date qui sera déterminée par décret, l'heure légale, telle qu'elle a été fixée par la loi du 9 mars 1911, sera avancée de soixante minutes.

La présente loi, délibérée et adoptée par le Sénat et la Chambre des députés, sera exécutée comme loi de l'État.

Fait à Paris, le 9 Juin 1916.

Signé : R. POINCARÉ.

Le Ministre de l'instruction publique, des beaux arts et des inventions intéressant la défense nationale,
Signé : Paul PAINLEVÉ. »

Vous pourrez visualiser directement cette loi grâce au site Internet "Gallica" de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) qui a été reproduite dans le "Bulletin des lois de la République française" de 1916, page 905 (voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt...is.f963.langFR), et à la page 909 le décret d'application de cette loi, en date du 10 juin 1916 (voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt...is.f967.langFR).

La pratique de l'heure d'été, qui consistait à passer de TU à TU + 1heure a été ensuite reconduite chaque année et est restée en vigueur jusqu'au 10 mai 1940. A partir de ce jour-là, tous les territoires français occupés par l'armée allemande ont dû avancer leurs horloges d'une heure et passer à "l'heure de Berlin" (TU + 2 heures).

Cela a d'ailleurs posé un problème pour l'application de l'Armistice du 25 juin 1940 à 01h35 (heure des territoires occupés), car les soldats français encerclés dans les casemates de la ligne Maginot n'ont cessé de tirer un maximum d'obus inutilisés lors de la nuit du 24 au 25 juin 1940 pour n'en rendre qu'un minimum aux Allemands. Or, pour eux 01h35, c'était "l'heure française" (TU + 1heure). Les Allemands, constatant que les fortifications françaises continuaient à tirer au-delà de 01h35 (TU + 2 heures), en ont déduit que la ligne Maginot ne respecterait pas l'armistice… Ils ont été soulagés quand à 02h35 (TU + 2 heures) les canons français se sont enfin tus… Il était alors 01h35 heure française des territoires non occupés (TU + 1 heure).

Pendant la période entre 1940 et 1942 la situation a été très compliquée, et a varié selon les deux zones :

- 1°) En zone occupée par l'armée allemande : application pure et simple de l'heure allemande (TU + 2 heures) toute l'année à partir du vendredi 10 mai 1940 (du vendredi 14 juin 1940 pour Paris) jusqu'au lundi 2 novembre 1942. Le lundi 2 novembre 1942 à 1h00 du matin (TU) les horloges (qui marquaient alors 3h00 du matin) ont alors été retardées d'une heure et ont indiquées 2h00 du matin. Autrement dit : retour à TU + 1 heure, comme en zone non occupée.

-2°) En zone non occupée par l'armée allemande : application de l'ancien principe heure d'été / heure d'hiver, mais avec une "heure d'hiver" à TU + 1 heure et "heure d'été" à TU + 2 heures.

Pendant la période 1942 à 1945 : heure de nouveau unifiée en France, avec une "heure d'été" à TU + 2 heures.

Pendant la période 1945 à 1976 : application de l'ancienne "l'heure d'été" (TU + 1 heure) toute l'année.

Il faut savoir, qu'il était initialement prévu que la France se raccorde de nouveau au Temps Universel le 18 novembre 1945.

Le décret n° 45-1819 du 14 août 1945 (JORF du 15 août 1945, page 5 072) stipulait en effet : « ARTICLE PREMIER : L'heure légale fixée par le décret du 17 mars 1945 sera retardée d'une heure le 16 septembre 1945 à trois heures.

Article 2 : l'heure légale fixée par l'article premier du présent décret sera retardée d'une heure le 18 novembre 1945 à trois heures. »

Autrement dit : passage de TU + 2 heures à TU + 1heure le 16 septembre 1945 à trois heures (soit 01h00 TU), et passage de TU + 1 heure à TU le 18 novembre 1945 à trois heures (soit 02h00 TU).

La France allait donc retrouver sa bonne vieille heure du Temps Universel, le 18 novembre 1945.

Hélas, un décret n° 45-2732 du 5 novembre 1945 (JORF du 13 novembre 1945, page 7529) abroge les dispositions contenues dans l'article 2 du décret du 14 août 1945. Concrètement, la France restait toute l'année à l'ancienne "heure d'été" (TU + 1 heure) d'entre les deux-guerres.

Ceux que le sujet intéresse pourront consulter l'excellent article de André Giret dans le numéro de "l'Astronomie" (le bulletin de la Société Astronomique de France) de décembre 1964, pages 465 à 469 : "Quelle heure est-il ? Rappel des textes définissant l'heure légale en France" (voir : http://articles.adsabs.harvard.edu/c...;filetype=.pdf).


Et puis, est arrivée la guerre du "Kippour" du 6 au 24 octobre 1973 entre Israël et ses voisins arabes (ce fut le début de la "première crise pétrolière mondiale") et à cette occasion Valéry Giscard d'Estaing, en tant que Ministre français de l'Économie et des Finances, fut à l'instigateur du retour de la pratique de "l'heure d'été" à partir du 28 mars 1976 (décret 75-866 du 19 septembre 1975 ; JORF du 20 septembre 1975) : heure d'hiver à TU + 1 heure, heure d'été à TU + 2 heures, et ceci pendant six mois chaque période.

A partir de l'année 1996 l'heure d'été est désormais appliquée pendant sept mois de l'année et l'heure d'hiver pendant cinq mois seulement (du dernier dimanche d'octobre [avant c'était pendant six mois, du dernier dimanche de septembre] au dernier dimanche de mars).

Le dernier texte français concernant "l'heure d'été" est l'arrêté du 3 avril 2001 "relatif à l'heure légale française" (Journal Officiel de la République française n° 82 du 6 avril 2001 page 5363 ; voir : http://www.legifrance.gouv.fr/affich...946&dateTexte=).

Alors, profitez bien de cette heure "supplémentaire" dans la nuit du samedi au dimanche prochain.

Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 14h41   #2
Pixajo
Randonneur céleste
Quasar
 
Avatar de Pixajo
 
Date d'inscription: février 2009
Messages: 2 410
Par défaut

Bonjour Roger,

Entre 1945 et 1973 il y avait aussi des "décalages d'heures" dans certaines campagnes françaises pour que les agriculteurs soient mieux en phase avec le soleil. Je me souviens par exemple (quand j'étais gosse) que dans le vignoble bordelais (où une partie de ma famille se trouvait), il y avait parfois une heure de décalage avec mon lieu de résidence d'alors (dans le var). Je ne sais pas toutefois si cela était organisé à un quelconque niveau ou bien si les agriculteurs s'organisaient entre eux...
Pixajo est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 15h14   #3
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

Bonjour Pixajo,

Ça ne pouvait être qu'un arrangement local entre agriculteurs bordelais.

Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 16h32   #4
whiston
Membre
Quasar
 
Avatar de whiston
 
Date d'inscription: juillet 2008
Localisation: Paris et province
Messages: 2 722
Par défaut Roger a failli rater l'heure d'hiver

Bravo pour cet excellent résumé, Roger, tu es le meilleur pour expliquer ces choses-là . Quand je pense qu'on a failli te perdre il y a deux jours sur cette maudite nationale N122 qui relie Massiac à Aurillac, j'en frémis . Heureusement, même si tu t'es retrouvé la tête en bas, le cerveau, lui, n'a pas souffert et tes capacités intellectuelles sont intactes.
Cela dit, cette heure d'hiver n'arrange pas tout le monde. Personnellement, je préférerais garder l'heure d'été toute l'année. Il va faire nuit à 18 heures, c'est pas très marrant ça .
whiston est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 17h01   #5
Saturnin J.
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Saturnin J.
 
Date d'inscription: juin 2009
Messages: 225
Par défaut

Citation:
Envoyé par whiston Voir le message
Personnellement, je préférerais garder l'heure d'été toute l'année. Il va faire nuit à 18 heures, c'est pas très marrant ça .
C'est vrai que ça n'est pas marrant. Par contre ça présente l'avantage d'avoir très vite un ciel bien sombre, ce qui, pour le coup, nous arrange plutôt bien .


Merci Roger pour cet historique très intéressant .

Dernière modification par Saturnin J. ; 23/10/2009 à 17h09
Saturnin J. est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 17h12   #6
Pixajo
Randonneur céleste
Quasar
 
Avatar de Pixajo
 
Date d'inscription: février 2009
Messages: 2 410
Par défaut

Citation:
Envoyé par roger15 Voir le message
Bonjour Pixajo,

Ça ne pouvait être qu'un arrangement local entre agriculteurs bordelais.

Roger le Cantalien.
Oui sans doute. Intéressant de voir que cela remonte à 1916... Merci du rappel historique!

Citation:
Envoyé par whiston Voir le message
Cela dit, cette heure d'hiver n'arrange pas tout le monde. Personnellement, je préférerais garder l'heure d'été toute l'année. Il va faire nuit à 18 heures, c'est pas très marrant ça .
Bah, moi je trouve que pour les astronomes c'est plutôt bien, pas besoin d'attendre tard pour sortir le tube
Pixajo est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 17h41   #7
astrotophe
Administrateur
Membre association
 
Avatar de astrotophe
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: Limite Allier-Puy de Dôme près de la Creuse
Messages: 11 028
Par défaut

Très intéressant. Je ne savais pas que c'était si vieux cette notion d'heure été/hiver.
__________________
L'astronomie doit rester un plaisir !
astrotophe est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 19h32   #8
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

Citation:
Envoyé par astrotophe Voir le message
Très intéressant. Je ne savais pas que c'était si vieux cette notion d'heure été/hiver.

Bonjour Christophe,

Ah, on voit bien que tu es un habitant du Puy-de-Dôme (un "Puydômois") car ils croient tous là-bas que c'est Valéry Giscard d'Estaing qui a créé la notion de "l'heure d'été" en France par le décret 75-866 du 19 septembre 1975. C'est pourquoi j'ai tenu à mettre le lien "Gallica" sur la loi du 9 juin 1916 signée par le Président de la République française Raymond Poincaré ("loi ayant pour objet d'avancer l'heure légale").

Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2009, 20h13   #9
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

Citation:
Envoyé par whiston Voir le message
Bravo pour cet excellent résumé, Roger, tu es le meilleur pour expliquer ces choses-là . Quand je pense qu'on a failli te perdre il y a deux jours sur cette maudite nationale N122 qui relie Massiac à Aurillac, j'en frémis . Heureusement, même si tu t'es retrouvé la tête en bas, le cerveau, lui, n'a pas souffert et tes capacités intellectuelles sont intactes.
Bonsoir mon cher Whiston,

Je suis très touché de lire de tels compliments de ta part !...

Citation:
Envoyé par whiston Voir le message
Cela dit, cette heure d'hiver n'arrange pas tout le monde. Personnellement, je préférerais garder l'heure d'été toute l'année. Il va faire nuit à 18 heures, c'est pas très marrant ça .
Tu n'es pas le seul, il y avait eu un sondage au milieu des années "nonante" (ça c'est pour faire plaisir à nos amis Webastrams belges ; chez nous on dirait "quatre-vint-dix") et la majorité des Français (si quelqu'un retrouvait les chiffres précis ce serait très sympathique ) avait déclaré que peu importait l'heure de référence ("heure d'hiver" ou "heure d'été") mais qu'ils en avaient assez de ce changement deux fois par an et qu'ils voulaient conserver la même heure tout au long de l'année...

Et puis, tu te rappelle sans doute que le début des années "huitante" (ou "octante" ; ça c'est pour faire plaisir à nos amis Webastrams Suisses, chez nous on dirait "quatre-vingts") régulièrement à chaque passage à l'heure d'été, le dernier congé de fin de semaine de mars, les médias annonçaient que c'était la dernière fois qu'on utilisait ce système... Eh bien, presque trente années plus tard il semble avoir la vie très dure !... Et les politiques français !... Que ce soit Alain Juppé ou Ségolène Royal (du temps où le Président de la République François Mitterrand avait confié à cette députée des Deux-Sèvres un rapport sur l'heure d'été) ils ont été très nombreux à critiquer le maintien du système de changement d'heure deux fois par ans, mais n'ont jamais réussi à l'abolir... Ils prétextent pour cela qu'il faudrait l'accord à l'unanimité des membres de l'Union Européenne, ce qui serait quasiment impossible à obtenir...

Pour terminer, et pour susciter vos réactions, je vous communique le lien d'un entretien du site Internet "Lintern@ute - Savoir" avec Éléonore Gabarain, ingénieur agronome et présidente de l'Association Contre l'Heure d'Été double (ACHED) depuis vingt ans : http://www.linternaute.com/actualite...gabarain.shtml.

Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/10/2009, 23h20   #10
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

L'heure d'été en France sous l'occupation allemande entre 1940 et 1945.

Bonsoir à toutes et bonsoir à tous,

Lors de mon premier message je vous avait dit à propos de cette période :

Citation:
Envoyé par roger15 Voir le message

Pendant la période entre 1940 et 1942 la situation a été très compliquée, et a varié selon les deux zones :

- 1°) En zone occupée par l'armée allemande : application pure et simple de l'heure allemande (TU + 2 heures) toute l'année à partir du vendredi 10 mai 1940 (du vendredi 14 juin 1940 pour Paris) jusqu'au lundi 2 novembre 1942. Le lundi 2 novembre 1942 à 1h00 du matin (TU) les horloges (qui marquaient alors 3h00 du matin) ont alors été retardées d'une heure et ont indiquées 2h00 du matin. Autrement dit : retour à TU + 1 heure, comme en zone non occupée.

-2°) En zone non occupée par l'armée allemande : application de l'ancien principe heure d'été / heure d'hiver, mais avec une "heure d'hiver" à TU + 1 heure et "heure d'été" à TU + 2 heures.

Pendant la période 1942 à 1945 : heure de nouveau unifiée en France, avec une "heure d'été" à TU + 2 heures.
Comme cette période n'est quasiment jamais abordée du point de vue "horaire", et que j'ai réussi à obtenir quelques informations (principalement ferroviaires) à ce sujet, je vous les communique, ainsi vous saurez quelle était la complication horaire quasi inextricable en France durant cette triste période.

Pour plus de clarté, nous allons aborder cela année par année :

I) L'année 1939 :

Voici ce que le gouvernement français avait décidé en cette dernière année de paix (décret du 12 janvier 1939 - JORF du 19 janvier 1939) :

* du 1er janvier au 14 avril 1939 : Temps Universel (heure d'hiver) ;
* du 15 avril au 7 octobre 1939 : Temps Universel + 1 heure (heure d'été) ;
* 8 octobre au 31 décembre 1939 : Temps Universel (heure d'hiver).

En raison de la déclaration de guerre (le 3 septembre 1939) un décret du 6 octobre 1939 (JORF du 8 octobre 1939) a prolongé la période d'application de l'heure d'été jusqu'au 18 novembre 1939.

II) L'année 1940 :

Voici ce que le gouvernement français avait décidé en cette année de "drôle de guerre" (décret du 15 février 1940 - JORF du 16 février 1940) :

* du 1er janvier au 24 février 1940 : Temps Universel (heure d'hiver) ;
* du 25 février au 6 octobre 1940 : Temps Universel + 1 heure (heure d'été maintenue toute l'année).

Hélas, l'offensive fulgurante des armées allemandes à partir du 10 mai 1940 a obligé tous les territoires occupés à adopter "l'heure de Berlin" (Temps Universel + 2 heures).

Notons que ce n'était pas une volonté spéciale du Troisième Reich, les troupes allemandes avaient déjà imposé "l'heure de Berlin" dans les territoires occupés entre 1914 et 1918.

Un des rares journaux locaux qui ait osé une petite critique (très légère il est vrai) contre cette "super heure d'été" fut l'hebdomadaire du Calvados "Le Bonhomme Normand" de la semaine du 28 juin au 4 juillet 1940 qui écrivit : « Aussi nous a-t-on invité à avancer nos montres et nos horloges dans la nuit de lundi à mardi. Nous étions déjà pourtant à l'heure d'été ! » (cité par Yvonne Poulle "La France à l'heure allemande" - 1999).

Nul ne pouvait savoir combien de temps les forces d'occupation allaient imposer à la France "l'heure de Berlin"... Et puis, vu l'état de désorganisation de la France en juillet et août 1940 la question de l'heure apparaissait vraiment comme secondaire...

Les premiers qui se sont inquiétés du problème de l'heure qui serait appliquée à l'automne 1940 furent les services de la SNCF chargés d'établir début août 1940 les horaires des trains pour l'automne 1940 et l'hiver 1940/1941.

La France des chemins de fer était coupée en deux par la ligne de démarcation : Paris est en avance d'une heure sur Vichy : c'est une complication supplémentaire pour ceux qui veulent franchir cette ligne redoutable dans le sens Nord-Sud (lignes Paris - Toulouse, ligne Paris - Clermont-Ferrand, ligne Paris- Lyon).

Dès le 13 août 1940 les employés de la SNCF chargés d'établir les horaires d'hiver, au 6 octobre, saisissent directement le ministre chargé des Communication, François Piétri d'une proposition toute simple : maintenir Temps Universel + 1 heure au-delà du 6 octobre et comme à cette date les allemands vont, croient-ils, repasser de TU + 2 heures à TU + 1 heure les deux zones de la France seront réunifiées du point de vue horaire. François Piétri donne son accord le 24 août 1940 : la zone non occupée restera à "l'heure d'été française" jusqu'à nouvel ordre.

Mais, pas de chance, fin septembre 1940 les autorités allemande décident de maintenir "l'heure d'été allemande" (donc TU + 2 heures) jusqu'à nouvel ordre... La SNCF est désappointée !... D'autant plus que grâce à des conversations officieuses avec des responsables allemands des chemins de fer les employés de la SNCF ont acquis la certitude que le gouvernement allemand ne modifiera pas l'heure en zone occupée avant longtemps...

C'est donc avec une heure de TU + 2 heures que les Français de la zone occupée (60% du territoire national) passent du 31 décembre 1940 au 1er janvier 1941, les Français de la zone non occupée y passent une heure plus tard.


III) L'année 1941 :


Début janvier 1941 la SNCF demande au gouvernement de Vichy quelle sera l'heure applicable en zone occupée au printemps et l'été : TU + 1 heure ou TU + 2 heures ?... En réponse un décret du 16 février 1941 (Journal Officiel du 20 février 1941) déclare que l'heure applicable en zone non occupée sera de TU + 2 heures à compter du 5 mai 1941. A compter de cette date la France est donc réunifiée du point de vue horaire.

La SNCF ne cessera de harceler le Gouvernement de Vichy pour qu'il demande officiellement aux Allemands quel horaire ils comptent appliquer en zone occupée et jusqu'à quelle date ?... Les autorités allemandes ne donnèrent aucune précision sur ces deux points...

Le décret du 23 septembre 1941 (Journal Officiel du 28 septembre 1941) décide du retour de la zone non occupée à TU + 1 heure à compter du 6 octobre 1941. Il y a alors de nouveau une heure de différence entre les deux zones.

C'est donc de nouveau avec une heure de TU + 2 heures que les Français de la zone occupée passeront de 1941 à 1942, une heure avant la zone non occupée.


III) L'année 1942 :


Le décret du 17 février 1942 (Journal Officiel du 20 février 1942) déclare que l'heure applicable en zone non occupée sera de TU + 2 heures à compter du 9 mars 1942. A compter de cette date la France est donc de nouveau réunifiée du point de vue horaire.

Et puis, énorme surprise, les autorités d'occupation allemande déclarent au gouvernement français le 1er juillet 1942 que la Reichsbahn (les chemins de fer allemands) repasseront à "l'heure d'hiver allemande" (donc à TU + 1 heure) à compter du 2 novembre 1942, cela sera applicable à l'horaire de la zone occupée. Elles demandent au gouvernement de Vichy quelle sera alors l'heure appliquée en zone non occupée ? Le Conseil des Ministres de Vichy décide dans sa séance du 21 août 1942 que "l'heure ne sera pas changée", donc à compter du 2 novembre 1942 l'heure est de nouveau unifiée (à TU + 1 heure) sur toute la France (décret du 26 octobre 1942, Journal Officiel du 27 octobre 1942).

Lorsque les troupes allemandes occuperont la zone contrôlée par le gouvernement de Vichy le 11 novembre 1942 il n'y aura aucun changement concernant l'heure.

C'est donc avec une heure à TU + 1 heure que tous les Français passeront de 1942 à 1943.


IV) Les années 1943 et 1944 :


Durant les années 1943 et 1944 les Français passeront tous ensemble aux "heures d'été" et aux "heures d'hiver" :

* 29 mars 1943 (décret du 19 mars 1943 Journal Officiel du 23 mars 1943) : TU + 2 heures ;

* 4 octobre 1943 : TU + 1 heure ;

* 3 avril 1944 (décret du 29 mars 1944 - Journal Officiel du 31 mars 1944) : TU + 2 heures.

C'est donc avec une avance de deux heures sur le Temps Universel que la France sera libérée de l'occupation allemande à partir du 6 juin 1944...

En conclusion : le gouvernement de Vichy n'a fait que subir la loi allemande en matière d'horaires de la zone occupée, le retour de cette zone à TU + 1heure n'étant dû qu'au seul bon vouloir des autorités d'occupation.


Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)

Dernière modification par roger15 ; 27/10/2009 à 07h20 Motif: Rectification d'une date du JO suite à une remarque de Logastro.
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/10/2009, 23h29   #11
logastro
Oook
Membre association
 
Avatar de logastro
 
Date d'inscription: avril 2003
Localisation: Pau (F-64)
Messages: 9 756
Par défaut

Merci roger

Cependant, je lis
Citation:
* 3 avril 1944 (décret du 29 mars 1944 - Journal Officiel du 32 mars 1944) : TU + 2 heures.
N'y aurait-il pas une petite erreur dans la date du JO?
__________________
Guilhem - Padawan dépisteur de bugs
www.interstars.net
Webastro est un forum d'astronomie... Enfin je crois des fois j'ai des doutes
logastro est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/10/2009, 23h55   #12
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

Citation:
Envoyé par logastro Voir le message
Cependant, je lis
Citation:
* 3 avril 1944 (décret du 29 mars 1944 - Journal Officiel du 32 mars 1944) : TU + 2 heures.
N'y aurait-il pas une petite erreur dans la date du JO?
Bonsoir Logastro,

Félicitation pour ton œil de lynx !... La date du JO est le 31 (et non bien sûr le 32) mars 1944.

Merci de m'avoir signalé cette erreur.

Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/10/2009, 06h34   #13
astrotophe
Administrateur
Membre association
 
Avatar de astrotophe
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: Limite Allier-Puy de Dôme près de la Creuse
Messages: 11 028
Par défaut

Ca complique bien des choses, ces histoires d'heures, surtout dans les périodes troubles.
__________________
L'astronomie doit rester un plaisir !
astrotophe est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/10/2009, 19h47   #14
Ortog
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut

Pourquoi ne vit-on pas à l'heure du soleil ?

Ne serait-ce pas plus naturel ? Après tout, notre organisme est fait pour ça.

Ortog
  Réponse avec citation
Vieux 27/10/2009, 20h24   #15
roger15
amateur d'astronomie
Big bang
 
Avatar de roger15
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: Cantal, Massif-Central de la France.
Messages: 16 212
Par défaut

Citation:
Envoyé par Ortog Voir le message
Pourquoi ne vit-on pas à l'heure du soleil ?

Ne serait-ce pas plus naturel ? Après tout, notre organisme est fait pour ça.
Bonsoir Ortog,

Evidemment que ce serait plus naturel. Nos ancêtre ont toujours vécu à "l'heure du Soleil" pendant des millénaires.

Aujourd'hui nous sommes en décalage de deux heures avec le Soleil, donc avec la nature, mais cela n'émeut guère les écologistes...

Les astronomes amateurs français, belges, luxembourgeois et suisses devraient être les premiers à s'insurger contre cette heure en décalage de deux heures avec l'heure de la nature...

Voici, extraite de "Wikipédia" une carte des différentes régions du monde : celles en bleu appliquent l'heure d'été régulièrement, celles en orange l'ont parfois appliquée, et celles en rouge ne l'ont jamais appliquée :



Roger le Cantalien.
__________________
« L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rives ; il coule, et nous passons ! »
Alphonse de Lamartine, "Le Lac" (1820)
roger15 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/10/2009, 22h27   #16
Ortog
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut

D'accord avec toi Roger,

D'autant qu'un grand nombre d'hormones est libéré la nuit...Le décalage n'est peut-être pas anodin...

Le sommeil est très mal connu et n'interesse pas... Une société productiviste se moque du repos

Ortog
  Réponse avec citation
Vieux 29/10/2009, 07h30   #17
Stef48
Membre
Etoile
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Lozère
Messages: 34
Par défaut

Roger le cantalien : le Jean Paul OLLIVIER de Webastro !

Lecture interessante, merci.
Stef48 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h42.