gehelem

Les différentes imprimantes 3D

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je m'appelle Gilles, et je voudrais m'acheter une imprimante pour faire des trucs pour mon télescope.

Sauf que y'a trop d'choix ! 

 

Et surfer sur le web c'est bien gentil, mais c'est plus rigolo entre nous.

Alors voilà, en vrac :

  • C'est quoi les marques,
  • Quels sont les budgets,
  • Les trucs à éviter absolument,
  • Les trucs qui étaient bien avant mais maintenant c'est plus ça,
  • Marché de l'occaz,
  • ...

 

Et puis il faut penser à l'usage Astro, hein : il y a peut-être des trucs qui ne sont font que par chez nous, vus qu'on est un peu spéciaux.

 

Je jette tout ça un peu en vrac, mais c'est assez représentatif des questions que je me suis posées il y a un an, le jour de mes 45 ans, pour mon cadeau d'anniversaire.

Ne pouvant y répondre, je n'ai pas passé le pas non plus le jour de mes 46 (mon père m'a offert tout à l'heure deux marteaux Stanley, c'est pas pareil)

 

En tout cas, je vous propose dans un premier temps de recenser simplement les différentes machines que vous avez utilisé, que vous utilisez encore, et que vous projetez d'utiliser.

(merci d'argumenter)

 

"A vos marques"...

Partez !

 

Gilles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici ma bête :

 

https://m.banggood.com/fr/TEVO-Tornado-DIY-3D-Printer-Kit-300300400mm-Large-Printing-Size-175mm-04mm-Nozzle-p-1186106.html?gmcCountry=FR&currency=EUR&createTmp=1&cur_warehouse=CN&ID=48036&utm_source=googleshopping&utm_medium=cpc_elc&utm_content=zouzou&utm_campaign=usc-fr-ele&gclid=EAIaIQobChMIy5GJspup2wIVDjwbCh15nAU-EAQYAiABEgIg6fD_BwE

 

Perso je n’y connaissait rien, et avec un pote ça nous branchait, on a demandé à une connaissance qui est très bien équipé son avis.

 

Notre cahier des charges : 

- que ce soit pas la tannée à monter 

- pouvoir imprimer des pièces de 30cm

- polyvalence dans les matériaux imprimables

 

Ils nous a répondu « celle ci sans hésiter », du coup on a pas hésité et on a commandé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un bon début pour des débutants comme nous hein gehelem. ..

Âpres si vous avez des liens genre impression 3D  pour les nuls ca aiderait un peu quand on part de 0 c'est pas simple.

Les logiciels le consommables etc tout quoi....

:merci:

Ouki 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les logiciels, j'ai créé un forum dédié ;) 

 

Ça permettra d'échanger les trucs et astuces qui permettront à chacun de bien débuter ou de se sortir d'un mauvais pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Kiwi

Ca vas tellement vite que j'ai du mal a suivre.

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez je me lance (même si je trouve que cette question/réponse n'a rien à faire sur un forum astro), je vais le faire simple en version pour les nuls donc je ne rentrerais pas dans les détails:

Avant de démarrer je vais faire juste un rappel:

ON NE LAISSE JAMAIS TOURNER UNE IMPRIMANTE SANS SURVEILLANCE, les risques sont énorme, donc pour les grosses impression veuillez bien calculer votre pièce.

Il existe 2 types d'imprimantes  (hors modèles exotique), les Cartésiennes et les Deltas, chacune avec des avantages et des inconvénients, un peu comme les lunettes vs telescopes...

 

Les Carteziennes, certainement le modèle le plus répandu, utilisent 3 axes (2 sur la tête, 1 sur le plateaux), ces imprimantes sont simple à régler, "bonne résolution" égale en tous points et ce veulent évolutive par contre elles ne sont pas de foudre de guerre question vitesse ceci et notamment dû au poids des pièces mobile, pour la plupart des machine le plateau entier ce déplace avec la pièces.

Les Deltas, moins répandu que les carteziennes , elle offrent des vitesses d'impressions Hallucinante et de ce cotés là les cartésiennes ne peuvent pas rivaliser par contre le réglage est un peu plus délicat mais c'est comme la collim il faut apprendre donc pas réservé aux experts. 3 Bras tiennent la tête qui est la seule pièces en mouvements  donc moins de pièces mobile mais moins de place pour les options et résolution supérieure sur les bords du plateau par rapport au centre.

 

La structure est l'élément le plus important d'une imprimante, si elle n'est pas rigide, les torsions iront directement sur la tête d'impression donc une "finition de la pièce moyenne", il faut donc éviter les modèles en acrylique et privilégier les structures alu ou bois (attention avec ce dernier aux reprises d'humidité), vous avez un modèle acrylique? tout n'est pas perdu en renforçant celle-ci ont peut améliorer les résultats.

Je ne vais pas m'aventurer sur les marques car il en existe tellement et à des prix si varié qu'il est impossible de toutes les avoir vu, par contre dans le cas ou vous voulez franchir le pas il vous faudra avoir quelques bases que je vais tenter d'éclaircir.

 

La tête (hotend) existe avec de différente forme mais le principe reste identique, une résistance fait chauffer le filament avant de le faire sortir par la buse, cette dernière existe en diffèrent diamètre d'extrusion comme les gicleurs de carbu, plus il est gros plus on avance mais moins on est précis; en parlant de précision, il faut s'avoir que la buse ne fait pas tout comme dis plus haut il y a la structure qui joue un grand rôle mais aussi vos réglage, une machine bien réglée, sans jeu sera capable d'imprimer de fin détails mais une buse de 0.2 sur une printeuse qui a un jeu de 0.5mm sur un axe ne sert à rien.

 

Les options:

le plateau chauffant (heatbed), accessoire indispensable si votre machine est livré sans, il va permettre une meilleure accroche de la première couche, si celle-ci n'est pas correctement collée la pièce ne sera pas stable et risque de ce déplacer (surtout sur une cartezienne) donc l'impression risque de finir à la corbeille. Pour le PLA on peu éventuellement s'en passer mais si on veut faire une impression avec un minimum de sérieux, de l'ABS.... pas le choix.

 

Multi Hotend, intéressant surtout pour avoir 2 type de filament comme les solubles pour faire les supports sinon offre la possibilité d'imprimer en plusieurs couleur mais là il faut déjà avoir passé un certain cap d'apprentissage.

 

Le caisson clos, il permet de garder une certaine température dans le volume d'impression, si vous êtes adepte des grosses et grandes pièces, il faudra y passer sans cette option il y a des risques de décollement de couche; à mes début, mon neveu voulait une figurine DarkVador, pour lui faire la surprise j'ai lancé une impression 2 fois d'affilé arrivé aux épaules la Hotend accrochait et me décollait la pièce, sur une petite c'est pas grave mais là le machin faisait 28 cm de haut (13 h de print), après réflexion j'ai enfermé la machine pour garder une température autour d'elle de 45° et bien c'est passé sans accro, maintenant dès que je fait du grand et bien je chauffe.

 

Fan duct, c'est le ventilateur qui refroidie directement le filament à sa sortie, nécessaire pour les ponts (morceaux en suspend), et améliore grandement la finition surtout pour les petites pièces, il en existe de toute forme, le top est de refroidir autour de la buse (un cercle de 360°) sans refroidir la buse. Cet accessoire s'imprime dès le départ, c'est un bon apprentissage et une bonne amélioration de vos résultats. 

 

Fraisage (généralement réservé au cartésiennes), enfin plus grattage, c'est la possibilité de remplacer la Hotend par une petite fraise ou laser, cela permet de fabriquer vos C.I, faire du mini fraisage (matière pas trop dure) ou avec un laser faire de la gravure.

 

Le nivellement automatique (Autoleveling), la grande question, si la machine est bien construite et les réglage bien fait il n'y en a pas besoin sauf peut être sur une Delta pour corriger "les zones extérieure au triangle", perso j'en ai monté un, je n'ai pas réussi à le régler (j'ai pas cherché bien longtemps) donc je l'ai aussitôt supprimé et cela ne me gêne pas puisque je connais ma machine.

 

Voilà je pense avoir posé la base, pour plus de détails posez les questions et/ou j'ajouterais au fur et à mesure.

 

Pour répondre à @gehelem  , les pièges à éviter ? y en a pas, il faut mettre les pieds dans le plat! enfin si, ne pas croire que c'est comme une imprimante de bureau ou on met une feuille et on clique sur imprimer.

Il n'y a aucune connaissance particulière à avoir (j'ai construit la mienne avec comme seule notion d'en avoir vu à la télé et sur le net) mais il ne faut pas brûler les étapes et ne pas croire qu'on va dès le premier coup sortir un filetage au pas de 0.50.

 

Mon conseil, acheter une machine en kit ou la fabriquer soit même (une delta peut être construite pour 3 francs 6 sous) au moins vous connaitrez la machine et le rôle de chaque vis et ça occupe les soirs de pluie . Une machine bien réglé sera capable de faire de belle impression mais pour ça il faut y passer un peu de temps au début.

 

Je me rabâche, une imprimante ne doit jamais tourner sans surveillance, les pièces mobile sont à plus de 200°C donc gros risque d'incendie, lors d'un test d'impression à 700mm/sec mon support de hotend c'est carrément envolé et à cette vitesse elle était dans le 270°C, je vous laisse imaginer si je n'était pas sur place...

 

Edit, les bons sites internet:

Pour continuer dans ma synthèse du "pour les nuls", quelques site à mettre en favoris:

 

https://reprap.org/forum/list.php?110, bien qu'il soit indigeste pour la navigation ce forum international est ultra complet avec des sous sections dans chaque langue. 

https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/, un forum français avec une bonne équipe prêt à aider les bleus .

https://grabcad.com/library, librairie de modèles pas uniquement pour l'impression, on trouve vraiment de tous

https://www.thingiverse.com/, librairie de modèles, assez complet on trouve quelques trucs Astro

http://www.yeggi.com/, même chose que thingiverse

https://www.traceparts.com/en/search/traceparts-classification?CatalogPath=TRACEPARTS%3ATRACEPARTS, souvent oublié car basé entreprise et pourtant une vrai mine d'Or, si vous cherchez des cotes pour vos conceptions et assemblage c'est ici qu'il faut aller, on trouve des composants de différent corps d'état sous plusieurs formats de fichier.

 

 

 

 

 

 

Modifié par pagpatrice
  • Merci / Quelle qualité! 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, pagpatrice a dit :

Pas le temps d'en faire plus, si vous voulez je reprendrais ce soir...

pour ma part avec plaisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

De mon côté j'ai opté pour une Anet A8.

Pourquoi ?

Parce que je n'y connais rien en impression 3D et donc je ne voulais pas investir immédiatement des sommes délirantes dans une imprimante pour me faire la main.

Parceque j'aime bien mettre les mains dans le cambouis et cette imprimante nécessite plein d'améliorations.

Parce qu'il existe une énorme communauté d'entraide sur cette imprimante

https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/109-anet/

Parce qu'il existe des tonnes de pièces à imprimer pour "pimper" son imprimante

https://www.thingiverse.com/search?q=anet+a8&sa=&dwh=95b0cf3e659eb5

 

J'ai déjà imprimé mon premier support de moteur de focuser en PLA. C'est pas le meilleur des matériaux pour cela (n'est-ce pas Gilles?). Mais ce matériau permet de réaliser des protos facilement.

Dans quelques jours je passerais au PET-G qui semble plus adapté à notre utilisation astro: tenue à la température et incassable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement @pagpatricegénial 

Y as tout.....

Ouki 

Modifié par ouki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

moi c'est une simple Dagoma discovery 200 parce que: Française fabriquée dans le nord, livrée en kit pour 290€ à l'époque et, comme Patdut parce qu'elle permet de bricoler autour.

 

Upgrade plateau chauffant ici: http://jmd-blogapart.over-blog.com/2017/12/dagoma-discovery-200-urade-plateau-chauffant.html

en haut de l'article il y a lien vers l'article initial. Volume de construction 200x200x200mm.

Le plateau chauffant est un plus indéniable pour le choix des matières imprimables et la "sécurité" des impressions (plus de décollement 5 couches avant la fin d'un objet....) !

 

La discovery ne se fait plus mais elle est remplacée par un modèle du même genre la Disco easy pour 299€. https://dagoma.fr/boutique/produit/imprimantes-3d/discoeasy200-en-kit.html

On utilise le log CURA pour préparer l'impression, avec une interface facile pour un débutant.

Le 3D je le fais avec Archicad qui est mon outil de travail quotidien (log d'architecture).

 

Se rappeler qu'avec les impressions par ajout de matière (filament chauffé extrudé) il y a deux limites à la résistance des objets qu'on fabrique et des limites géométriques à ce que l'on peut imprimer

:

  • La température d'utilisation de l'objet (au dessus de 70°C le PLA se ramollit)
  • Le fait que le dépôt de matière forme des couches superposées, donc fragile au cisaillement si on force dans un plan parallèle aux couches, il faut y penser dès la conception.
  • Le fait que des parties en porte à faux au dessus du plateau auront besoin de supports car on ne peux pas imprimer "dans le vide", idem à la conception on trouve des astuces pour se sortir du problème, ou o crée des supports qu'on enlève ensuite.
  •  

Ma conclusion:

c'est génialissime de pouvoir imaginer, concevoir puis fabriquer un objet introuvable ailleurs donc unique et parfaitement adapté aux besoins qu'on a définis.

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Pgapa

Je suis toujours scotché par cette construction "partant de rien" ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, JMDSomme a dit :

@ Pgapa

Je suis toujours scotché par cette construction "partant de rien" ! 

Merci, je l'ai un peu faite évoluer depuis, j'arrive à imprimer des couches de 0.025mm, bon c'est long, très très long, mais un fabriquant artisanal de poupée m'a demandé quel résultat je pouvais obtenir car jusqu’à présent il avait vu au mieux du 0.1mm et  ça ne lui plaisait pas (pourtant c'est déjà pas mal) donc j'ai sortie un visage en 0.05 et un en 0.025 il était impressionné que mon tas de bois puisse faire ça alors que des grandes marques lui disait ça impossible, du coup il est partie de chez moi avec les plans:be:.

 

J'ai encore edité en haut.

Modifié par pagpatrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous

Je vous donne également mon impression sur les imprimante 3D :be:

 

Perso, j'ai une Wanahao Duplicator i3 pour un budget de 399€

Cette imprimante à l'avantage d'avoir un plateau chauffant et une construction métallique, elle est livrée avec un logiciel FAO facile à utiliser. 

Le plateau chauffant permet en théorie d'imprimer de l'ABS, mais il faut prévoir une enceinte fermée car le principale problème est le wrapping,

Il faut dire quand même que cela reste une imprimante d'entré de gamme et que l'impression de grosses pièces ne se fait pas sans difficulté.

 

IMGP4089.thumb.png.bc085017bbfcee9d2fd2da7f49ccbaaf.png

 

 

Sinon pour les plus fortunés, l'un des tops de l'imprimante amateur est la "Raise3d n2 dual plus".

Ses avantages sont : sa taille d'impression 305x305x600 , qu'elle peut imprimer tout les types de filaments y compris le filaflex et filament renforcé au carbone, elle dispose de deux têtes d'impression et la plupart des commentaires sur internet la donne comme une machine extrêmement fiable.

 

Une autre marque semble se détacher en terme de qualité sont les Zortrax bien que leur prix côtoient le milieux de gamme.

 

Concernant  Dagoma les retours que j'en ai sont pas très élogieux :

Manque de rigidité, pas de plateau chauffant, bâti en plastique imprimé,etc

Son principal atout est par contre son prix.

 

Il existe beaucoup d'autres marque d'imprimante plus ou moins cher les Prusa  on pas mal le vent en poupe 

 

Il faut également préciser que la précision d'une machine a filament est très approximative comparé au machine de type SLA.

Pour les machines de type SLA (genre Formlab) que j'ai vu fonctionner, la précision est vraiment au rendez-vous ,

par contre les tarifs aussi :b:.

 

Cordialement  Eric

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Zarkann a dit :

mais il faut prévoir une enceinte fermée car le principale problème est le wrapping

pas besoin d'une enceinte close pour régler le problème de wrapping, cela vient entre autre de la matière de ta plaque, avant de mettre en chauffe ton plateau met y une couche de laque à cheveux, j'utilise de la SYOSS TENU ULTRA (en grande surface) , avec une couche je tiens une grosse vingtaine d'impression et jamais de wrapping, température du Bed 130°C et avec une bombe tu tiens longtemps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je suis d'accord avec toi, j'ai pas parler des bombes de laque. moi j'utilise "3Dlac", mais bon c'est toujours mieux avec une enceinte fermée.

 

Cordialement  Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

WARNING:

L'ABS impose une enceinte fermée et une pièce ventilée du fait de la toxicité des dégagements gazeux !

Le PLA est réputé sans dangers si on choisit une marque sérieuse...

Par ailleurs il semble qu'on commence à avoir des idées sur la toxicité de certains filaments mais c'est loin d'avoir été étudié de façon exhaustive.

Un principe de précaution est sans doute de faire gaffe: pièce ventilée, caisson.

C'est, entre autres, ce qui a poussé pas mal d'utilisateurs à installer des bricolages avec des webcam / raspberry pour surveillance à distance de leurs impressions (avec commande d'arrêt en cas de souci). Comme ça l'imprimante est dans 'atelier plutôt que le salon.

Autre avantage du caisson (que je n'ai pas....) c'est de réduire la pollution sonore un peu usante sur des impressions longues !

 

EDIT: ma Dago à 300 balles, avec son plateau chauffant bricolé, imprime du filament flexible (testé le POLYFLEX), du PLA + carbone (lit à 65°C), et galère un peu avec le Nylon (Taullman 230) je suis obligé de mettre tout les moyens ensemble: colle sur le plateau (Dimafix) lit à 70°C, créer un large débordement de l'objet (genre grillage mince de 8/10emes épais) qu'on vire ensuite et pas de courants d'air car, en effet, les variations de températures sont catastrophiques pour le wraping...

Après, il faut en effet la poser sur une surface bien plane (manque de rigidité), la régler finement (plateau) mais à ce prix... depuis 3 ans je n'arrêtes pas de sortir des objets fonctionnels plutôt propres (pas de la bijouterie bien sur).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Bon, moi plus classique. .. prussa mk2 en kit. Montage plutôt facile paramétrage assisté simple et printer très fonctionnel immédiatement.  plateau chauffant avec une nouvelle extension magnétique pour un demoulage soft...

Le tout dans la classe bidouille ikea lack enclosure ...  j'aime bien le pet... très très peu de déchet.

Modifié par j65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attendez 2 secondes...

Je suis allé voir sur la baie : la Prusa i3 mk2 à 100€ ?

Vraiment ?

Pour faire mes petits boitiers et  supports moteur des focusers c'est suffisant, ou c'est une merde ??

(Patrice, c'est vraiment toi le meilleur....)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@gehelem

Ben oui Gilles, pas besoin d'attendre Noël :be:

@j65

Suis intéressé par ton expérience avec le PET et probablement les améliorations que tu as réalisées sur ta Prusa pour fiabiliser l'impression.

Modifié par patdut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Prusa à 100€ ? !!! je fonce voir ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@JMDSomme

Attention, il s'agit probablement de clônes (Anet A8 ou autres).  La conception de la Prusa est open source. Donc nos amis chinois s'en donnent à cœur joie dans la distribution de kits basés sur cette conception.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ pat: en effet il y a de tout.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, patdut a dit :

@JMDSomme

Attention, il s'agit probablement de clônes (Anet A8 ou autres).  La conception de la Prusa est open source. Donc nos amis chinois s'en donnent à cœur joie dans la distribution de kits basés sur cette conception.

 

certainement, mais à ce prix là faut foncer, l'essentiel y est, donc si c'est juste quelques renforts à mettre par ci par là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@pag: j'ai pas trouvé à 100€, mais entre 180 et 230 une palanquée. tu postes le lien?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, gehelem a dit :

(Patrice, c'est vraiment toi le meilleur....)

Pourquoi, qu'est ce que j'ai encore fait :?:

 

Attention avec ce modèle sur Ebay, le vendeur annonce Allemagne mais en fait il est en Chine, donc vérifier le sérieux avant commande...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, patdut a dit :

@j65

Suis intéressé par ton expérience avec le PET et probablement les améliorations que tu as réalisées sur ta Prusa pour fiabiliser l'impression.

Le pet ... c'est pour moi du pla qui n'a pas peur de l'eau... :)

le seul pb c'est pour du collage c'est pas super vs abs mais ça print facile.

Sur la prusa  il faut bien s'appliquer au montage et a la calibration et c'est super fiable. Sur un tapis absorbant les vibration c'est encore plus propre .

Limiter les courants d'air même pour du pet c'est bien.

J'ai mis une prise commandée réseau et une webcam pour surveiller tt ça avec un extincteur automatique 3kg au dessus.... 🙄

20180531_201322.jpg

  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu utilises quoi comme température de buse et de plateau ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.