Jump to content
Eguzkiarte

Accident de la fusée Soyouz vers l'ISS

Recommended Posts

Quelqu'un sait il comment les astronautes ont fait pour s’éjecter de la fusée?

Il semble qu'ils ont été récupérés sains et saufs à 400 km de Baïkonour, un quart d'heure

après l'éjection!

 

https://www.20minutes.fr/sciences/2352619-20181011-video-iss-defaillance-moteur-fusee-soyouz-apres-decollage-deux-astronautes-rapatries

Edited by Eguzkiarte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vol s'est transformé en "simple" vol balistique.

Les "non cosmonautes" ont atterri dans la capsule :

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=S2U7rkrO-bY

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un vol 0g à 70 millions! C'est moins cher chez novespace... 10000x moins cher!

 

Edited by Zento

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont vivants! Ça c'est incroyable!, cette fusée est fabuleuse, même si elle se plante, elle ramène les gusses  en vie!  C'est quand même une fusée bien née. Il n'y a rien de comparable.. Le dernier incident remonte à 35 ans!!! Et là encore ils ont survécu! C'est THE fusée! Space x à du job...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On attend le rapport officiel final des causes de ce dysfonctionnement.

D'après ce qui commence à être su - avec toutes les précautions qu'on peut prendre en attendant confirmation - il y aurait eu un incident au cours du montage de ce booster sur le core central (2ème étage suivant la nomenclature russe) du Soyouz dans le bâtiment appelé MIK. II aurait été déplacé sous une élingue (procédure normale) et aurait subi un choc sur sa pointe. (l'image pour illustrer ne correspond pas à ce modèle)

958934762_Assemblagebooster.jpg.8b132190a4b1ba0243e1e947f796fbbf.jpg

 

 

Apparemment cela n'a pas été considéré comme grave et le montage s'est poursuivi, le bout conique s'insérant dans un logement. Et les opérations ont été conduites normalement jusqu'au pas de tir et au top de lancement.

C'est au moment de la phase de largage des quatre boosters que l'anomalie s'est concrétisée. Il y avait un décalage léger de la pointe dans son logement, et un capteur de décrochage  dans cette zone a mal fonctionné (ou pas du tout ?). Or ce capteur déclenchait une vanne libérant un reliquat d'oxygène dans le booster. Et ce jet d'oxygène provoquait l'écartement du booster du 2ème étage qui continuait à pousser. Le booster a alors heurté le second étage et perturbé sa ligne de direction et sa poussée (je ne sais pas les dégâts exacts qu'il a subi, peut-être la tuyère du moteur détruite ? peut-être un réservoir percé ?)*.

En tout cas le lanceur ne pouvait plus assurer la mise en orbite et il y a eu déclenchement de l'éjection de la cabine et des ses passagers.

Comme le souligne Zento, la procédure de sécurité a  bien fonctionné et les deux hommes sont revenus sains et saufs même s'ils ont été un peu secoués.

Ce matériel du "very old space", continue donc à faire ses preuves.

 

* Comme ils ont pu récupérer les éléments qui sont retombés au Kazakhstan ils ont du avoir toutes les précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces précisions! L'incident qui semble mineur au départ montre quand même la qualité et les précautions qui ont été assurées depuis

les premiers lancements, et la capacité de réaction du système et des équipes en cas de pépin. Chapeau bas!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Confirmation officielle du scénario dont je parlais avec la publication du rapport de la commission d'enquête :

 

https://www.lemonde.fr/cosmos/article/2018/11/01/l-echec-du-lancement-d-une-fusee-soyouz-a-ete-cause-par-une-deformation-d-un-capteur-lors-de-l-assemblage_5377552_1650695.html

 

Le système d'extraction de la capsule a effectivement bien fonctionné. Il faut rappeler que c'est un système complémentaire de la "tour d'éjection" puisque dans le scénario de l'accident, elle avait été larguée avant le choc créé lors de l'éjection défectueuse du booster. Un système "ceinture et bretelles" pourrait-on dire, pour couvrir les différentes situations qui peuvent se rencontrer.

La tour d'éjection d'un lanceur Soyouz :

1059135500_Tourdextractiondelacapsule.jpg.42bbf432af49975f4797f80b947eeef9.jpg

On espère toujours bien sûr que lors d'un lancement - surtout habité -  de tels systèmes n'auront jamais à être utilisés, mais on est encore plus rassuré quand çà fait le job en situation réelle.

 

Assurément un même souci de précaution  est mis en oeuvre sur les deux capsules américaines (Crew-Dragon et Starliner) sous le contrôle de la NASA. Avec une technologie différente lors de la première phase du lancement puisque ce sont des moteurs "pousseurs" * qui ont été retenus pour éloigner la capsule du corps du lanceur en cas d'anomalie.

* moteurs Dracos pour la capsule de Space X, moteurs d'Areojet-Rocketdyne pour celle de Boeing

Essai d'extraction de la capsule Crew-Dragon (sous la poussée de quatre Dracos) :

361952201_essaidextractiondelacapsule.jpg.3a358787cca8e9c4ca8c24659b2cfaab.jpg

 

Les premières missions tests habitées des deux capsules américaines sont prévues pour 2019.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Kamarade pour toutes ces infos croustillantes mais fort importantes.

Même si l'on parle aussi de restrictions budgétaires en Russie, ya pas à dire, ils se débrouillent vraiment très très bien nos amis du Caucase. Les techniques sont clairement éprouvées et cela est encourageant pour la suite malgré les sueurs froides. 

 

Merci aussi à Fratton pour nous avoir proposé le lien vidéo : ptain qu'il est clair dans ses explications !

 

Vive la Russie ! Vive l'astro !

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme que ce livre est très intéressant. Durant toute cette période des débuts du spatial, dans un contexte de guerre froide ..... tout était secret y compris la localisation précise du cosmodrome. Les risques d'une action ciblée des bombardiers américains (illustrée par la photo publiée par patrick60 tirée du film de Kubrick "Docteur Folamour") était bien réelle.*

* le visuel de cette photo peut donner l'impression de ressembler à un largage de booster de lanceur Soyouz .... mais dans le film le commandant de bord chevauchait une bombe atomique à la façon d'un cow-boy sur un mustang sauvage dans un rodeo. L'engin était largué de la soute d'un bombardier B52 .

 

A noter que dans ce livre, on trouve aussi des infos sur les tentatives infructueuses (4 échecs) de faire décoller la fusée lunaire géante russe N1 (110 m de haut), ce qui a scellé la fameuse course à la Lune. C'est hors sujet .... mais .... un peu d'histoire

un premier étage équipé de 30 moteur NK 33 .... un défi monstrueux pour l'époque, Korolev n'avait pas froid aux yeux .

Citation

Les trois étages Block A, B et V utilisent des moteurs kérosène et LOX. 30 NK 33 de 150 tonnes de poussée équipent le block A (24 + 6) et fonctionnent 600 s, 8 NK 43 de 175 tonnes de poussée équipent le block B (6000 s) et 4 NK 39 de 45 tonnes équipent le block V (1200 s).

642486338_fuselunaireN1.jpg.3de1f38b12f1eef039428d1c499e480d.jpg1414156885_fuselunaireN1surpasdetirBakonour.jpg.486207fa55af2c60c9cfa44b2abb40ab.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, je profite de ce post pour partager cette vidéo montrant toute l'efficacité de la construction des fusées russes:

 

 

Simple mais terriblement efficace ! 

 

Ps: une vidéo que j'ai découverte sur le forum d'en face (AS) et partagée par Tournesol.

  • Merci / Quelle qualité! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Batou a dit :

Hé attention, c'est la photo d'une Saturn 1B que tu montre là 😁

 

En effet !

 

il y a une heure, patrick60 a dit :

Tout cela avait été préparé dès le discours de JF Kennedy en 1962*

 

Le pas de tir ou la fusée ? En tous cas JFK dans son célèbre discours de 1962 parle déjà de la fusée lunaire comme d'une fusée de 100 mètres de longueur. Les plans étaient déjà réalisés depuis un moment. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui désireraient voir ce film, le titre est "Dr. Strangelove" et Peter Sellers y joue 3 rôles soit le Dr. Strangelove, le président des États-Unis et un militaire britannique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.