Jump to content

Les causes du réchauffement climatique.


Pyrene
 Share

Recommended Posts

En l'occurence quand il y a toujours les 3 ou 4 meme personnes qui participent j'appelle ca une conversation privee, et quand ca fait chier tous les autres qui ne sont pas venu sur cette parge pour voir un tel spectacle j'appelle ca de la politesse.

 

Mais bon tu argumentes pour relancer le truc mais je passe mon tour. On arrive au niveau ''c'est qui qui l'a dit en premier qui y est''.

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bon, désolé, c'est en anglais, mais je vous recommande les photos, notamment celle du ballon qui mesure la température dans la nuit polaire, avec un ciel à faire rêver l'astram le plus exigeant : le Polarstern a vécu l'hiver arctique bloqué (volontairement) dans les glaces.

Ce qui ne se voit que la-bas, c'est que la densité des étoiles est la même jusqu'à l'horizon tout autour de vous "c'était comme être dans un bol d'étoiles". Et autre rapport avec l'astro, ils y étaient complètement isolés "l'ISS c'est de la gnognotte en comparaison".

Mais le but de l'expédition est bien de rapporter des données climatiques irremplaçables, à quelques 250 km du pôle Nord, afin d'en comprendre le réchauffement : il n'en existe pratiquement aucune donnée, surtout au coeur de l'hiver, alors que c'est une région clef pour le climat terrestre.

C'est .

Link to comment
Share on other sites

De la validation des modèles climatiques à court terme par confrontation aux modèles météorologiques.

 

Nature  reprends un article paru dans JAMES sur tests de modèles climatologiques sur du court terme. La logique est que les modèles climatologiques doivent être capables de prévoir des comportements moyens à court terme pour avoir un sens à plus long terme. C'est une logique assez classique en science.

Par court terme, les chercheurs ont pris du très court terme (6h) soit une échelle de temps correspondant à notre météo. Il est question de voir si des effets atmosphériques comme la présence de "différentes formes de nuages" sont reproduits.  De cette confrontation, il ressort que le modèle climatologique qui simule le mieux le comportement à très court terme est celui qui prévoit un réchauffement le plus haut à +5°C...

 

D'où la conclusion parue dans Nature:

"In short, these results, published in a specialist journal, and probably read by few climate policymakers, carry a far-reaching message: we cannot afford to be complacent. It seems that cloud adjustment to climate change is not going to give us breathing space. Instead, we need to redouble our efforts to cut emissions."

 

"En bref, ces résultats, publiés dans une revue spécialisée, et probablement lus par peu de responsables politiques du climat, portent un message d'une grande portée : nous ne pouvons pas nous permettre d' être complaisants. Il semble que l'adaptation des nuages au changement climatique ne va pas nous donner de l'espace pour respirer. Au lieu de cela, nous devons redoubler d'efforts pour réduire les émissions."

  • Snif, c'est trop triste 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour , il suffit de regarder le ciel , la forme des nuages , un orage , pour s'apercevoir qu il y a un truc de pas normal. Pourquoi les nuages se transforment en un immense voile ? Y a t il intervention humaine sur le développement nuageux ,zone dépressionaire ? Avons nous les moyens chimiques ,scientifiques , pour disloquer les nuages ?

La géoingnerie etudiée depuis des années par nos armées, nous permettent de  penser qu aujourd'hui il y a bien intervention humaine sur le climat.

Par exemple : provoquer la pluie avant qu'elle ne tombe naturellement par épandage aérien ! Cela expliquerait pourquoi il y a réchauffement climatique. une pluie qui tombe à 15°C  n'est pas la même que celle qui tombe à 10°C. Ce n'est qu exemple parmis plein d'autres. Il n y a pas besoin d être scientifique pour comprendre ça ! Et je parle pas des canons antigrêle ! 

 

Est ce complotiste que de se poser des questions ? de rechercher ? de vérifier les sciences ! 

A bon entendeur salut

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, astrolinear a dit :

Bonjour , il suffit de regarder le ciel , la forme des nuages , un orage , pour s'apercevoir qu il y a un truc de pas normal. Pourquoi les nuages se transforment en un immense voile ? Y a t il intervention humaine sur le développement nuageux ,zone dépressionaire ? Avons nous les moyens chimiques ,scientifiques , pour disloquer les nuages ?

La géoingnerie etudiée depuis des années par nos armées, nous permettent de  penser qu aujourd'hui il y a bien intervention humaine sur le climat.

Par exemple : provoquer la pluie avant qu'elle ne tombe naturellement par épandage aérien ! Cela expliquerait pourquoi il y a réchauffement climatique. une pluie qui tombe à 15°C  n'est pas la même que celle qui tombe à 10°C. Ce n'est qu exemple parmis plein d'autres. Il n y a pas besoin d être scientifique pour comprendre ça ! Et je parle pas des canons antigrêle ! 

 

Est ce complotiste que de se poser des questions ? de rechercher ? de vérifier les sciences ! 

A bon entendeur salut

 

 

20200223_163545.jpg

  • Merci / Quelle qualité! 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, astrolinear a dit :

Bonjour , il suffit de regarder le ciel , la forme des nuages , un orage , pour s'apercevoir qu il y a un truc de pas normal. Pourquoi les nuages se transforment en un immense voile ? Y a t il intervention humaine sur le développement nuageux ,zone dépressionaire ? Avons nous les moyens chimiques ,scientifiques , pour disloquer les nuages ?

La géoingnerie etudiée depuis des années par nos armées, nous permettent de  penser qu aujourd'hui il y a bien intervention humaine sur le climat.

Par exemple : provoquer la pluie avant qu'elle ne tombe naturellement par épandage aérien ! Cela expliquerait pourquoi il y a réchauffement climatique. une pluie qui tombe à 15°C  n'est pas la même que celle qui tombe à 10°C. Ce n'est qu exemple parmis plein d'autres. Il n y a pas besoin d être scientifique pour comprendre ça ! Et je parle pas des canons antigrêle ! 

 

Est ce complotiste que de se poser des questions ? de rechercher ? de vérifier les sciences ! 

A bon entendeur salut

 

 

Le conférence en entier.

 

  • Gné? 1
Link to comment
Share on other sites

41 minutes ago, etoilesdesecrins said:

Est-ce complotiste que de voir d'un oeil méfiant les 40 000 satellites de Musk ? 😉

 

Non, puisque les effets néfastes de ces constellations de satellites sont avérés et reconnus. Contrairement à la soit-disant manipulation volontaire du climat par l'homme, à base de théories fumeuses sur les chemtrails ou la géoingénierie...

Link to comment
Share on other sites

Le taux actuel de CO2 est un record pour les derniers 800 000 ans, d'après les mesures directes dans les bulles piégées dans les carottes de glace. Ce matériel ne permet pas de remonter plus loin. Par contre, l'examen de restes végétaux vient d'autoriser une reconstruction sur l'ensemble du Néogène, c'est-à-dire la période qui voit l'avènement de notre monde "moderne", soit depuis 23 millions d'années. Et la conclusion est claire : le taux actuel est le record depuis la fin du Paléogène. Ci-dessous un synthétique des données, l'étoile pointe le taux de CO2 en 2019.

Pour rappel, le CO2 est un des principaux gaz à effet de serre, et son pic actuel a une origine humaine avérée.

 

concentration-co2-pe-riode-ge-ologique.thumb.jpg.8370d7874d7169203a23c0100e8b3870.jpg

© Adapté de Yung Cui et al. Geoscience World 

 

L'étude se base sur l'analyse du Carbone 13 dans des débris végétaux.

  • Merci / Quelle qualité! 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Une autre coïncidence, le mois de Mai a été le plus chaud jamais enregistré, selon l'organisme européen Copernicus.

Avec 0.63° de plus que la moyenne, on reste raisonnable, par rapport du moins à la Sibérie, qui vit avec ...10°C de plus que la normale. Les douze derniers mois sont en excès de 0.7°C par rapport à 1981-2010. On est donc en bonne voie pour battre la dernière année la plus chaude, qui était ....ben 2019...

ts_1month_anomaly_Global_ERA5_2T_202005_v01.thumb.png.194890eb561cb9c5b999e577f8d999d4.png

  • Snif, c'est trop triste 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Pyrene a dit :

Une autre coïncidence, le mois de Mai a été le plus chaud jamais enregistré, selon l'organisme européen Copernicus.

 

 

 

de coïncidence en coïncidence, on va droit dans le décollage des températures qui est prévu  (y compris un réchauffement plus rapide des pôles).

  • Snif, c'est trop triste 2
Link to comment
Share on other sites

  Le 03/06/2020 à 11:07, astrolinear a dit :

Est ce complotiste que de se poser des questions ?

 

Pour celles-ci, oui... 

 

Tout reste à prouver ! Il y a déja les canons antigrêle des arboriculteurs , des viticulteurs. Tout va bien  Rassurons nous , ça ne se fait pas à grande échelle . Personne n' en n 'aurait l 'idée !!...  On n'arrete pas le progrès! Mais c'est vrai qu' il ne  faut pas chercher à comprendre , on risque de passer pour un hérétique !  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, astrolinear a dit :

Tout reste à prouver ! Il y a déja les canons antigrêle des arboriculteurs , des viticulteurs. Tout va bien  Rassurons nous , ça ne se fait pas à grande échelle . Personne n' en n 'aurait l 'idée !!...  On n'arrete pas le progrès! Mais c'est vrai qu' il ne  faut pas chercher à comprendre , on risque de passer pour un hérétique !  

 

Bonjour Astrolinear,

 

"Tout reste à prouver" C'est à dire?

"Mais c'est vrai qu' il ne  faut pas chercher à comprendre , on risque de passer pour un hérétique !  " C'est bien de chercher à comprendre mais il faut aussi se méfier à ses sens, ils sont bien trompeurs et facilement trompés.

Link to comment
Share on other sites

Je crois comprendre que @astrolinear range les canons anti-grêle dans l'ingénierie climatique. Il faut dire que le terme est un fourre-tout où on trouve aussi bien la dispersion dans la haute atmosphère de poussières pour diminuer le rayonnement solaire, que l'emploi d'armes atomiques pour déplacer l'axe de rotation terrestre (si si, ça a été proposé...:bang:). Ces "solutions" irréfléchies sont de fait une source d'inquiétude au moins aussi grave que le réchauffement climatique....

Link to comment
Share on other sites

16 minutes ago, Pyrene said:

Je crois comprendre que @astrolinear range les canons anti-grêle dans l'ingénierie climatique. Il faut dire que le terme est un fourre-tout où on trouve aussi bien la dispersion dans la haute atmosphère de poussières pour diminuer le rayonnement solaire, que l'emploi d'armes atomiques pour déplacer l'axe de rotation terrestre (si si, ça a été proposé...:bang:). Ces "solutions" irréfléchies sont de fait une source d'inquiétude au moins aussi grave que le réchauffement climatique....

 

C'était une question rhétorique, je me doutais que ça trempait dans ce genre de considérations ;)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Pyrene a dit :

Je crois comprendre que @astrolinear range les canons anti-grêle dans l'ingénierie climatique. Il faut dire que le terme est un fourre-tout où on trouve aussi bien la dispersion dans la haute atmosphère de poussières pour diminuer le rayonnement solaire, que l'emploi d'armes atomiques pour déplacer l'axe de rotation terrestre (si si, ça a été proposé...:bang:). Ces "solutions" irréfléchies sont de fait une source d'inquiétude au moins aussi grave que le réchauffement climatique....

Je serais curieux de lire un article. Il y a à là-dessus à la fin de Sans Dessus Dessous de Jules Verne un calcul de la démonstration de l'effet minuscule de l'emploi de moyens certes classiques mais sur une telle échelle qu'elle en atteint une taille nucléaire. 

Link to comment
Share on other sites

Cela dit, la géoingéniérie  de l'atmosphère sera effectivement employée en moyen ultime. 

Mais il y a la géoingéniérie réversible, celle qui consiste à poser beaucoup de miroirs par terre… (évitez de le faire vous-même ; vous ne savez pas dans l'oeil de quel automobiliste ou de quel pilote va tomber votre réflexion). 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Albuquerque a dit :

Je serais curieux de lire un article. Il y a à là-dessus à la fin de Sans Dessus Dessous de Jules Verne un calcul de la démonstration de l'effet minuscule de l'emploi de moyens certes classiques mais sur une telle échelle qu'elle en atteint une taille nucléaire. 

Article par P C Jain "Earth-Sun system energetics and global warming" Climatic Change, vol.24, 1993, pp 271-272. Climatic Change est une prestigieuse revue anglo-saxonne. L'idée était d'envoyer des ogives nucléaires dans la ceinture d'astéroïdes pour en détourner un qui modifierait l'orbite terrestre (pas l'axe de rotation, en fait, mais ça ne me semble pas vraiment mieux).

La candeur avec laquelle la géoingénierie est envisagée est assez ahurissante, quand on connait la difficulté à modéliser le climat actuel. Il y a déjà eu des essais, notamment d'ensemencement de la surface océanique en fer pour développer du plancton. Dans mes souvenirs, ça n'avait pas bien marché. C'est souvent le cas avec les idées simples !pomoi!.

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

The Political Economy of Degrowth. La politique économique de la décroissance. C'est le titre d'une thèse en science économique soutenue en Décembre 2019 par Timothée Parrique. Vous pouvez la lire ... le pdf fait 872 pages.

 

Je suis tombé dessus via une interview de l'auteur.

 

Outre des explications sur ce qu'est le PIB et ses défauts, sur ce qu'est la croissance, etc, on y trouve quelques phrases chocs issues de ses explications. Par exemple:

"Le fétichisme du PIB, c’est de l’économie à la Fast and Furious"

"S’entêter à vouloir croître sans limites, ce n’est pas du développement, c’est de la boulimie"

 

Il prends également à également à revers les contradictions habituels du financement de l'état. Par exemple,

"À quoi bon subventionner les énergies fossiles si les coûts en termes de santé et de sécurité sur le long terme dépassent les bénéfices en termes de revenus à court terme ? La logique de la sécurité sociale est de protéger les individus contre les risques. Plus il y a de risques et plus la sécurité sociale coûtera « cher. » La prévention coûte moins cher que le soin, que ce soit en termes de santé, de société, et d’environnement."

 

Cela se traduit par le lien entre décroissance et changement de paradigme: Comment prends t - on en compte la qualité d'une économie ou plus simplement de la vie d'une population?

 

Un aspect intéressant est qu'il n’énonce pas simplement les faits conduisant de gré ou de force à la décroissance mais est aussi force de proposition. Il parle aussi de l'origine de la décroissance, de la colapsologie, de l'innovation et de progrès, d'idéologie de la croissance.

 

Bon un travail a lire pour bien en comprendre les tenants et aboutissants.

  • J'aime 1
  • Gné? 1
Link to comment
Share on other sites

Le 27/05/2020 à 09:03, Pyrene a dit :

Ce qui ne se voit que la-bas, c'est que la densité des étoiles est la même jusqu'à l'horizon tout autour de vous "c'était comme être dans un bol d'étoiles". Et autre rapport avec l'astro, ils y étaient complètement isolés "l'ISS c'est de la gnognotte en comparaison".

 

Y'en a même qui installent des télescopes, là-bas... ;)

Link to comment
Share on other sites

Le 05/06/2020 à 15:41, Orion38 a dit :

Quai rapport entre canon antigrêle et changement climatique ? 

un canon antigrele provoquant la pluie  , cette pluie tombe  à 15 °C sur le sol , alors qu'elle serait tombée naturellement à 10 °C. Par déduction ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, astrolinear a dit :

un canon antigrele provoquant la pluie  , cette pluie tombe  à 15 °C sur le sol , alors qu'elle serait tombée naturellement à 10 °C. Par déduction ...

 

ça vient d'où ces mesures?

 

(et il faudrait que le concept de canon antigrele marche)

Link to comment
Share on other sites

Le 08/06/2020 à 10:06, ursus a dit :

The Political Economy of Degrowth. La politique économique de la décroissance. C'est le titre d'une thèse en science économique soutenue en Décembre 2019 par Timothée Parrique. Vous pouvez la lire ... le pdf fait 872 pages.

 

Je suis tombé dessus via une interview de l'auteur.

 

hou pinaise! sacré pavé! c'est intéressant par ce que c'est tout frais. merci du partage.

 

je transmet a un pote qui est enseignant chercheur  en "responsabilités sociétale" dans une école de commerce ! il est plutôt "de la vieille école" mais je suis curieux d'avoir son point de vue.

Link to comment
Share on other sites

Attend c'est pas encore lu et ca va m'occuper un moment. 

Ben oui desolé d'etre curieux. Si ca m'intéresse je fais l'effort de les lire. Des fois c'est tout vu au bout de quelques pages, on sait ou ils veulent en venir et tout va dans le meme sens mais parfois ils poussent assez loin et assez serieusement l'auto-contradiction et c'est la que c'est interessant. 

 

Bref au vu du sommaire ca a l'air serieux!

Edited by charpy
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.