etoilesdesecrins

Temps de m....

Recommended Posts

Y'a trop de merveilles là-haut pour laisser tomber, même avec tout le mauvais temps du monde!

Mais râler un bon coup de temps en temps aide à supporter l'attente :)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne troublons pas le détachement auquel est parvenu Etoile des Ecrins ; source de liberté intérieure, elle lui offrira des opportunités nouvelles...Des merveilles y'en aussi en bas et il faut aussi en profiter...mais c'est bon aussi de râler un peu d'temps en temps : Mai a été atroce : faisons mentir "en Mai fais ce qu'il te plaît " mais mais je gage que Juin sera beautiful ; je vais tester celà bientot (la semaine prochaine) par une descente vers le sud, je pense qu'il existe un principe de compensation même dans les temps troublés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La vie réserve des surprises, ou alors est-ce le détachement ou la parabole de l'arc et la flèche décrite par PEV77 : toujours est-il que hier soir EXTRAORDINAIRE SURPRISE une soirée très étoilée a coïncidé avec un emploi du temps dispo, et un jour férié le lendemain : le T300 est enfin ressorti !!!

J'ai réussi à me souvenir de la façon de le monter (ah ah !!)

Finalement la dernière sortie remontait au 14/04 et non à 2 mois mais c'était une sortie avortée par mauvaises conditions, les réelles belles soirées de ciel profond remontant bien à fin mars début avril.

Oui pour le détachement c'est un peu de l'humour noir au second degré, mais pas tellement car quand on est très passionné on n'a pas bien d'autre choix que de prendre du recul, si l'on n'est pas à la retraite ou 100 % dispo pour la petit éclaircie de 2 h en pleine nuit.

Mais à la moindre occasion le fait de ressortir montre bien que la passion est encore là.

Dès les premières images de doubles au crépuscules, bien piquées malgré un vent conséquent, la magie a opéré. J'ai ensuite perdu un peu de temps à repérer une galaxie de la Coupe jamais trouvée par manque d'étoiles jalon, puis j'ai embrayé sur le Corbeau et surtout la grande Vierge, enfin. A peine commencée qu'elle déclinait déjà vers l'ouest ...

Fin sur M13 déjà très haut dans un ciel pur balayé par le vent, la claque photographique ! Ouach !!😯😜

Ce qui est embêtant avec l'astro c'est que ça agit comme une drogue (comme le sport), à peine installé pour commencer hier soir que je voulais déjà remettre cela tout le week-end, mais hélas pas dispo sauf peut-être dimanche soir. D'un autre côté ils annonçaient 3 jours sans un nuage mais c'est déjà quasi tout couvert par chez moi ....

 

Ca sent vraiment déjà l'été avec toutes ces printanières qui déclinent fort, et ces étoiles estivales claquantes qui montent déjà haut après minuit : Bouvier, Couronne, Hercule, et même Scorpion ...Avis aux insomniaques ! 😉

Edited by etoilesdesecrins
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, etoilesdesecrins a dit :

Ca sent vraiment déjà l'été avec toutes ces printanières qui déclinent fort, et ces étoiles estivales claquantes qui montent déjà haut après minuit : Bouvier, Couronne, Hercule, et même Scorpion ...Avis aux insomniaques !

Et ben tout vient à point à qui sait attendre et je ne vais pas tarder à céder à l'insomnie et aux rêves éveillés furtifs et folâtres comme des escarbilles ! Je descend dans le sud dans 24 heures...tout est bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il faut dire aussi que c'est une passion qui peut parfois être très frustrante, entre la fatigue du boulot, la météo pourrie, la pollution lumineuse, (les futurs satellites de masse), le temps nécessaires à traiter, on peut dire que les contraintes sont importantes. J'en oublie car elles sont bien plus nombreuses encore notamment en photo.

A ces contraintes pour ma part s'ajoute un sentiment d'écoeurement de notre société moderne. Quand je vois que ce soir je vais aller faire 1 heure de route pour aller vers Le Caylar (ou ils ont un projet de construction de 400 hectare de solaire avec une usine de Méthanisation, tenez si vous voulez rigoler c'est ici  https://reporterre.net/Le-Larzac-se-leve-contre-un-projet-geant-de-centrale-solaire) pour trouver un bon ciel car ici c'est devenu de la folie avec la proximité de Montpellier et les projets de promotion immobilière dans tous les sens (alors qu'on s'est gargarisé de la création de la réserve étoilée dans les Cévennes , super un nouvelle réserve indienne qui sera rattrapée dans 15 ans par la PL de Montpellier qui fera surement 800 000 habitants) , que cette météo pourrie on la doit aussi aux changements climatiques qui annonce ici dans le sud de la France des multiplications de pluies et de tempêtes, que je vois que derrière chez moi on a construit une quarantaine de maisons et que les lampadaires sont déjà sortis en nombre dingue (presque un par baraque....).

Y a des fois je revendrai bien tout....

Edited by archange34
  • Snif, c'est trop triste 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, archange34 a dit :

Il faut dire aussi que c'est une passion qui peut parfois être très frustrante, entre la fatigue du boulot, la météo pourrie, la pollution lumineuse ....

Je suis d' accord avec toi mais au delà de la passion, il faut qu'il y ait le plaisir. 

 

il y a 15 minutes, archange34 a dit :

Y a des fois je revendrai bien tout....

Moi aussi, mais non  ... Parce qu'il y aura encore, et même si elles sont rares, des soirées où je m' éclaterai. 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon une petite nuit hier soir dans le larzac totalement claire, cela fait du bien.

J'ajoute que plus on fait d'astro, plus on devient exigent, pour ma part impossible de mettre un oeil dans un oculaire si on ne voit pas la VL, autour de Montpellier il faut bien faire une heure de route pour avoir un très bon ciel. (ce qui peut rester acceptable) 

 

larzac.thumb.jpg.a5eb53bd6b01820a40ae93b2327d3ed6.jpg

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le travail du détachement se poursuit, avec une leçon magistrale donnée par l'excellent Murphy ces jours-ci, professeur inébranlable.

 

J'avais un déplacement ce week-end prolongé pour d'autres raisons que l'astronomie. Après les péripéties printanières que l'on sait (nuages, froid, vent depuis 2 mois) hé bien cette fois, n'ayant pas d'instrument, le temps s'est mis au beau, au vraiment très beau pendant mes 3 jours d'absence !

Même ciel bleu profond en journée que sur la photo d'Archange ci-dessus, ciel coronal même, et je vous laisse imaginer les étoiles les nuits, dans un hameau perdu sur les plateaux du Massif Central. Jeudi soir, vendredi soir, samedi soir sans un nuage !

Tout le séjour j'ai espéré qu'en rentrant chez moi le dimanche cela perdurerait, étant en congés le lundi en plus.

Dimanche, quelques nuages inquiétants d'aspect orageux en journée se résorbent en fin d'après-midi pour laisser la place à un ciel bleu immaculé à nouveau ! Yes ! Je prépare un petit programme Est de la Vierge / Balance, j'installe tout et savoure les instants d'avant observation. Je commence par ruser pour avoir les premières étoiles doubles en guise d'apéro, alors que le ciel est encore bien "diurne". Mais tout à coup, que vois-je ? Des petits nuages "mouton" de chaleur, très inquiétants, qui arrivent par le nord ! Et là, au bout de la 3ème double à peine, à quelques minutes, ils ont quasi tout envahi ! J'attends un peu, rien ne se passe si ce n'est que ça s'épaissit ! Absolument dégoûté, je plie tout le matos et vais me coucher pour constater en me levant pour un besoin nocturne que c'est tout dégagé ! Et idem le lendemain matin, grand ciel bleu !

 

Là, je me dis qu'il y a 2 solutions :

- soit je fais un autodafé géant en y jetant tous mes atlas et y adjoignant le dob en bois

- soit je laisse tomber le Caliméro et je persiste comme un battant

 

C'est la seconde solution que je choisis le lendemain, crépuscule tout clair. Ce serait dommage de louper quelques galaxies avec cette soirée estivale ! Pareil, je monte tout, je commence à y croire, 1 puis 2 puis 3 doubles pour se mettre en bain ..mais d'un coup je ne vois plus le Corbeau là bas en bas, c'est comme s'il y avait une masse devant.... non je ne rêve pas, c'est bien un sale banc nuageux tout diffus qui arrive par l'ouest cette fois ! Les moutons se forment à vue d'oeil, vite une dernière double en contre-la-montre à l'est, dans la Couronne Boréale, avant que tout ne soit englouti !

J'attends un peu, mais déjà 23h30 et je bosse demain ...Au moment de rentrer, tout étant rangé, c'est pire que hier : cela se redégage déjà par l'ouest !!!

 

Voilà.

Le constat.

Je ne pourrai pas dire que je n'ai pas essayé.

A l'image d'une année 2019 pourrie où il n'a fait clair qu'en période d'indispo pour l'astro, ou presque.

Je ne comprends pas trop le sens de tout cela.

Peut -être que mon entourage qui me dit que c'est peut-être le moment de passer à autre chose a raison ...

A l'heure actuelle c'est tout clair mais je me garde bien de sortir à présent ! 😜

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pourrais aussi te prendre un petit instrument de voyage que tu emportes partout (une paire de bonnes grosses jumelles ? Une petite apo sur une monture de voyage ?) et que tu dégaines en quelques minutes dès que le ciel le permet... 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, clouzot a dit :

Tu pourrais aussi te prendre un petit instrument de voyage que tu emportes partout (une paire de bonnes grosses jumelles ? Une petite apo sur une monture de voyage ?) et que tu dégaines en quelques minutes dès que le ciel le permet... 

Perso, si j'avais le budget, ce serait une paire d'APM ou Lunt ed 100mm coudée. On en trouve quelques fois en occaz depuis la sortie des 120.

Ou une paire Apm achro, bcp bcp moins chère mais rajouter un petit mak pour grossir un peu.

 

Étoiledesecrins, je me rappelle que dans tes anciens croas, tu vantais les mérites de ta FC100. Peut-être cet instrument serait-il ton instrument ultime (compacite, aucun réglage, montage, capacité de grands champs et grossissement à la fois, rapidité de mise en oeuvre) ? 

Certes tu perds la résolution du 300 mais tu as ton instrument polyvalent par excellence.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sans rire, tu as devancé le complément que je voulais mettre à la fin de mon post !

Tout revendre et ne prendre qu'une paire de 11X70 ou 15X70, piste que j'avais déjà évoquée mais pas encore passé à l'acte.

 

A Noel, ce fut le même cinéma : 4 soirs très clairs alors que j'étais en famille sans place ni envie d'emmener d'instrument (tube + trépied + valise oculaires ...)

Idem lors d'un déplacement d'été l'an dernier, j'avais emmené la FC mais quasi pas servi à cause d'un temps fort brouillé.

 

Toutes ces déconvenues, et amplifiées au paroxysme depuis ce printemps, pencheraient effectivement pour le plus gros diamètre possible mais sans trépied, soit des jumelles de 60 ou 70.

Le but serait de pouvoir sortir au moins un minimum "entre le dessert et la tisane" par ex en cas de beau temps en déplacement, ou entre 2 nuages chez soi quand c'est couvert à plus de 50 %.

Dans ces cas d'astro à minima, le but serait aussi bien sûr d'avoir un instrument très léger et qui ne prend pas de place, calé entre 2 valises, et vite mis en température.

Bien sûr, cela ne fait guère rêver niveau perfs par rapport au 300 ou même à la stabilité de la lulu se trépied, mais il semblerait que je n'ai plus guère le choix au vu des conditions

 

Daniel, oui la FC est excellente mais depuis 1 an et demi que j'ai le 300 c'est lui qui sort en priorité pour redécouvrir le ciel quand c'est stable.

La FC sort maintenant pour des observations plus courtes planétaires, d'étoiles doubles ou lunaires quand le CP est compromis par la lune. Elle est bien plus vite en place que le 300.

Mais tout de même, en déplacement ce n'est pas anodin : la valise de tube est assez longue, plus la monture, plus les oculaires, etc ...

Mais quand je pars seul avec l'auto peu chargée c'est effectivement elle que je prends (en outre dans ce cas je vais voir la famille qui est prioritaire sur l'astro, donc petites sorties, guère plus)

J'ai pensé aussi aux jumelles que tu cites, le diamètre et la stabilité doivent être énormes par rapport à des 60/70 mm, mais le prix m'arrête un peu pour des sorties 'à l'arrache", tout comme l'encombrement du trépied (on revient alors à l'inconvénient de la lunette)

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai encore la mienne de 2011 !

Sentimentalement, je ne me suis toujours pas décidé à la vendre ! C'est un bon set-up de voyage mais pour le coup la FC n'est guère plus encombrante et quand même plus performante

 

Y a plus qu'à espérer encore et encore qu'il y ait des crépuscules dégagés, c'est sympa en juin le dessin lunaire en tee-shirt à la lunette, avant que la nuit tombe. Ca permet de remettre le pied à l'étrier tout en n'ayant pas à attendre minuit qu'il fasse bien noir. Et avec ça en fin de séance, 3/4 étoiles doubles ça passe bien !

De toute façon chaque année c'est un peu mort pour le ciel profond avant le 14 juillet voire fin juillet, vue la durée des jours.

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah m... je viens de voir que sur Lyon, l'heure de coucher de soleil ne va diminuer qu'à partir du 03/07, repasser en-dessous de celle actuelle que le 18/07.

Et ce sera surtout à partir de fin juillet que la diminution sera significative.

 

Va falloir jouer stratégique en choisissant des objets brillants (et assez hauts) ne nécessitant pas la nuit totalement noire ...Amas du Cygne peut-être ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, etoilesdesecrins a dit :

Toutes ces déconvenues, et amplifiées au paroxysme depuis ce printemps, pencheraient effectivement pour le plus gros diamètre possible mais sans trépied, soit des jumelles de 60 ou 70.

 

Je regarde aussi vers l'achat de grosses jumelles droites genre 20x80 encore transportable et déjà performantes sous bon ciel mais un trépied est nécessaire. Même pour mes 10x50, le besoin d'un trépied se fait ressentir pour optimiser les observations et soulager les bras. Certes il existe bien quelques palliatifs (manche de brosse, mains à l'extrémité des fûts et tout ça) mais ça reste limité. Alors des 15x70 à mains nues, je pense que la frustration risque d'être au rdv. Un grossissement inférieur à 10x serait idéal sans trépied ou bien il faut que tu vendes du matos et t'achètes des 15x50 stabilisées.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Daniel Rosier a dit :

 et t'achètes des 15x50 stabilisées.

Et ouai ... Le top du top pour des observations "à l'arrache". Ca tient pas de place, tu les emmènes partout, tu te mets dans un transat ou même debout et tu en prends plein les yeux... Bon un défaut quand même: faut changer les piles de temps en temps ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK mais je crains un peu le diamètre modéré des 50.

J'ai aussi encore mes vieilles 10X50 Perl à moins de 100 balles avec lesquelles j'ai repris l'astro en 2010, mais elles se font légèrement supplanter par des 8X42 ED ornitho niveau mag limite atteinte en stellaire (et en champ, contraste ...)

Du coup, repartir sur des 50, bof bof ....mais je suis d'accord sur le fait que les 70 pourraient être délicates à la main (même peut-être allongé sur une chaise de jardin comme je faisais avec les 10X50)

Wait and see, en espérant que la météo brisera net ces considérations bientôt en permettant de multiples sorties avec nos plus gros instruments !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, etoilesdesecrins a dit :

Du coup, repartir sur des 50, bof bof ....mais je suis d'accord sur le fait que les 70 pourraient être délicates à la main (même peut-être allongé sur une chaise de jardin comme je faisais avec les 10X50)

 

Ah super si tu as des 8x42! Non repartir sur des 10x50 ne t'apportera rien de plus. 

Allongé sur une chaise des 15x70 ça peut le faire oui, en dilettante, ce que je veux dire c'est que pour des observations plus "sérieuses", vu ton CV, 😁, je crois que tu risques d'être frustré de ne pas pouvoir discerner les moindres petits détails accessibles à ce diamètre. Mais je peux me tromper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair que dans les conditions pour lesquelles elles seraient destinées, ce serait en mode dilettante (déplacements tout en conciliant famille, ou entre 2 nuages à domicile) pour ne pas perdre complètement contact avec le ciel vue la météo.

Du coup ce ne serait pas pour détailler ou aller très loin en mv limite, le Dob est fait pour ça ....quand le ciel est stable niveau clarté ! 🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, la 3ème sortie du 300 en peu de temps fut la bonne, car hier soir le beau temps a tenu malgré quelques passages de brumes sans conséquences !!

Pour fêter ça j'ai explosé ma sacro-sainte limite de minuit, et même pas fatigué aujourd'hui. D'un autre côté en cette saison si on veut faire un peu de ciel profond y a pas le choix, car ça ne commence vraiment qu'après 23 h.

J'ai pu faire mon petit tour dans les galaxies de l'Est de Virgo et même entamer un peu la Balance.

Que ces nuits de juin sont agréables quand il fait clair !!

Mais la turbu était atroce, mise au point déjà pas fine entre 50 et 100 X au T300.

Ca annonçait peut-être la nouvelle journée de vent d'aujourd'hui (et nuages), cela devient quasi quotidien depuis la fin de l'hiver, et très pénible (bris de matériel, branches cassées ...)

Enfin, c'est toujours ça de pris pour pouvoir entamer des jours où la météo ne s'annonce pas top à nouveau je crois

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Petit bilan : l'heure n'est décidément pas à l'astro !! OK, les soirées de plus en plus longues permettent de faire un peu passer la pilule, car la météo est toujours aussi chaotique, perturbée et globalement inappropriée à l'astro. Hier journée très claire avec un ciel coronal, j'envisageais presque de remonter la lulu pour un peu de lunaire, mais les prévisions m'en ont dissuadé. Effectivement en fin d'aprem des nuages mauvais et diffus montaient du sud et à la nuit tombée c'était déjà tout couvert. Aujourd'hui pluie une bonne partie de la journée (ouf pour les cuves d'arrosages vides qui se sont remplies !)

Ces variations rapides et chaotiques se sont retrouvées le week-end dernier aussi, temps quasi parfait le samedi avec un ciel bleu profond (j'étais dans les Alpes du sud) mais pluie le dimanche !

Ils annoncent bien meilleur la semaine prochaine pour la pleine lune, mais pour une fois l'effet Murphy va se retourner à mon avantage car j'ai prévu des activités d'extérieur. Yesss !!

Enfin l'été va peut-être arriver, et d'un coup ! Ca va faire bizarre, j'ai toujours l'impression d'être au début du printemps.

A part l'anticyclone de février, et le long week estival de début juin y a rien eu de durable en 2019 ...

 

Mais surtout, ce que je remarque de façon extraordinairement marquée, c'est depuis mars l'omniprésence du vent, en moyenne 2 jours sur 3 je dirais.

Je ne crois pas avoir relevé cela depuis plus de 10 ans en Rhône-Alpes, et je trouve même cette fréquence supérieure au mistral qui soufflait très souvent en Provence quand j'y habitais. Il y a même eu récemment plusieurs jours de très fortes rafales, me décourageant même de sortir observer alors que c'était clair.

 

Donc globalement pour moi 2019 marque encore un jalon franchi vers une météo plus médiocre et plus instable, chaotique, rendant des observations astro suivies plus qu'improbables, voire maintenant impossibles (sur les hauteurs du sud-ouest Lyonnais).

Je ne voudrais pas verser rapidement vers un constat de dégradation climatique liée au réchauffement, mais des faits de météo perturbée sont tout de même là sur la durée. A vérifier sur le long terme. Est-on dans une année exceptionnellement mauvaise niveau nuages et vent, ou bien est-on déjà inscrits dans une détérioration continue ?

 

Perso, guère d'autre choix qu'appréhender l'astro comme une occasion dont on peut profiter si on est dispo le rare soir clair sans lune, en mode touriste, si on n'a rien d'autre à faire, et non comme un programme suivi inscrit dans une logique motivante d'objets à découvrir, pensant déjà avec enthousiasme à la prochaine soirée à peine celle-là terminée. Dommage, j'avais d'autres ambitions en montant en diamètre.

 

Je repense à cet article de S. Brunier en Atacama : il décrivait la certitude de pouvoir observer le soir prochain, tout comme le lendemain soir, le sur-lendemain soir, etc, etc ... Science fiction sous nos latitudes !!

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le ciel d'Auvergne, du moins celui au dessus de ma tête parce que l'Auvergne c'est quand même un peu grand, n'est pas mieux. Les seuls soirées vraiment étoilées datent de février. Depuis, rien en mars, rien en avril, 1 soir ou 2 en mai et 1 en juin. Ce soir par contre c'est ciel clair, c'est bien mais il y a la lune et je bosse demain, vu qu'il faut s'y mettre tard pour faire quelque chose c'est pas la peine. Par contre du vent c'est tous les jours ou presque, avant on comptait les jours de vent, aujourd'hui on compte les jours sans vent et ils sont pas nombreux.

L'astro pour moi aussi ça devient rare et c'est très démotivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Shining a dit :

L'astro pour moi aussi ça devient rare et c'est très démotivant.

Pas le seul ,j'ai passé la première semaine de juin dans les Cévennes pensant "faire un Chopin" !! Bonjour , dépression d'Espagne avec ta turbu basse fréquence et ses haillons de fractus (j'étais sur le bord est de la dépression) . Du coup mes jumelles 12 x56 ONT été seules à travailler, pas sûr même qu'une petite 60 mm aurait montré qq chose sur Jupiter ! ..Allons gardons la foi maintenant que la pleine lune nous allume le CP ; quelqu'un fait-il de la radio-astronomie par temps calamiteux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'observation dans un "cul de bouteille" prend presque tout son sens ! Hier soir grand barbec avec moult potes, à un moment donné en levant le coude pour m'envoyer le contenu du verre j'ai vu à travers le fond de ce dernier qu'il y avait quelques points lumineux dans le ciel ...Je me suis alors souvenu que jadis je sortais un instrument pour observer plus en détail ces choses-là, du temps où l'on avait du ciel ...

Certes le ciel était beau et au cours de la soirée j'ai contemplé à l'oeil nu le lent défilement des constellations d'été, retrouvé quelques réflexes, la position de M27, le Cintre à l'oeil nu, tout comme M13, etc ...Bien des souvenirs que tout cela, et j'ai même osé en faire de futures réjouissances, si enfin la météo le permet ...puisqu'il paraît que ça y est, lété arrive d'un coup. Après vent, pluies et nuages ce sera direct la canicule, 3 jours à plus de 40 sur Lyon !!

En rentrant vers 2h et quelques, j'ai quand même sauté sur les 8X42 ED pour passer quelques rapides minutes sur les classiques. Dommage que ce joujou ne puisse résoudre les globuleux et ne donne pas plus de détail, car même avec la demi-lune levée c'était bluffant comme contraste pour le faible diamètre !

Donc PEV77 d'acc avec toi, et comme je le dis maintenant souvent, les jujus c'est l'instrument d'avenir, pour surfer entre les nuages et les effets Murphy !!

 

Pour le moment de toute façon , les crépuscules sont encore bien trop longs en bossant le lendemain, même si la lune est absente. Je pense attendre autour du 10-15 juillet pour vraiment regarder plus sérieusement la météo dans le but de remettre le pied à l'étrier.

 

Et n'oubliez pas de poser vos congés ou prévoir vos activités d'extérieur vers la pleine Lune si vous voulez du beau temps, ça marche du feu de dieu ! Expérimenté encore en début de semaine dernière !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, etoilesdesecrins a dit :

Et n'oubliez pas de poser vos congés ou prévoir vos activités d'extérieur vers la pleine Lune si vous voulez du beau temps, ça marche du feu de dieu ! Expérimenté encore en début de semaine dernière !

OUais ! on dirait que le meilleur temps se cale vers la pleine lune, l'année dernière vers la lune de 4 jours (décalage) ; si çà devait encore se décaler en 2020 (?) ce serait intéressant pour le CP (mais hypothèse seulement).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Et je ne voudrais surtout pas être (extrêmement) négatif, mais - c'est un constat des années précédentes et qui revient dès aujourd'hui - on va passer direct des nuages printaniers aux voiles de chaleur liés aux canicules ! Désolé !

Ceci dit j'espère fort une reprise dès la fin de la semaine prochaine en lunaire et étoiles doubles au crépuscule. Et après comme d'hab en cette saison, espérons des objets brillants et contrastés supportant la nuit pas totale : même s'il n'y en a pas beaucoup, on va les choyer.

Il y en aura de toute façon plus que pour les galaxies de printemps, ne supportant absolument pas le moindre voile de chaleur ou nuit incomplète.

L'exercice aussi de cette saison est de jongler avec les sorties hors astro, sport, randos, barbec, invitations diverses et variées ....Allez restons zen ça va le faire (ceci dit j'ai rarement fait une aussi bonne saison de course à pied, n'ayant pas du tout été gêné par les veillées aux étoiles !) - sinon y aura plus qu'à penser à la revente du matos lol !

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, etoilesdesecrins a dit :

sinon y aura plus qu'à penser à la revente du matos lol ! 

Arrête ! j'ai eu envie de simplifier ce que j'ai déjà et 2 instrus étaient en ligne de mire ! Pas sûr qu'en cas de "panique astro-pratique" ils aient pu trouver décemment preneur (la grande braderie)

il y a 17 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Ceci dit j'espère fort une reprise dès la fin de la semaine prochaine en lunaire et étoiles doubles au crépuscule. Et après comme d'hab en cette saison, espérons des objets brillants et contrastés supportant la nuit pas totale : même s'il n'y en a pas beaucoup, on va les choyer.

Ouais, les doubles bien serrées comme le café ! on va pas dormir beaucoup...mais attendons que le Sahara rentre un peu sa corne 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon hormis 2 j la semaine prochaine la météo ne prévoit que du soleil à perte de vue ! On verra si cela se vérifie cette fois et surtout si le ciel clair se prolonge en  soirée.

Aujourd'hui ciel tout bleu et canicule, pas le moindre nuage de chaleur comme les jours précédents

Actuellement je n'ai pas le temps avec mes contraintes boulot et autres, mais c'est prometteur pour début juillet (tout en jonglant avec randos et autres activités de week-end bien sûr..)

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

Aujourd'hui ciel tout bleu et canicule, pas le moindre nuage de chaleur comme les jours précédents

Hier pareil en seine et marne, apparemment prometteur et...trompeur ; à 23 heures trente voile important (petite ourse : 3 étoiles visibles à l'oeil)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mince !

Chez moi c'était tout clair vers 23 h et à 06h, et je pense aussi entre les deux.

Mais franchement en bossant pas possible d'attendre les étoiles ....quand les premières apparaissent les yeux se ferment !

 

A partir de la semaine prochaine je vais peut-être remonter la lunette si la météo se maintient (grosse réactualisation vers du mauvais temps depuis hier !) pour la lune et Jupiter, peut-être quelques doubles.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.