Jump to content
cémoi

CDs/Vinyles, Lampes/transistors, Lunettes/Télescope: Mythes ou réalité ?

Recommended Posts

Bonjour!

J'avais soulevé cette réflexion dans un autre sujet, mais je préfère ouvrir une nouvelle discussion pour ne pas risquer d'être (encore !!! :p) hors sujet..

 

Je trouve que les images d'une lunette (Si elle dispose bien sur d'optiques de qualité) n'ont pas le même rendu esthétique que celles que l'on obtient avec un miroir de télescope..

 

Je ne prendrais pas le risque :p de dire ou d'affirmer ici que l'un est mieux ou moins bien que l'autre. Je trouve juste que c'est différent, et que si l'on y est sensible, on peut du coup avoir des préférence pour l'une ou l'autre formule optique. C'est par exemple mon cas, je préfère de beaucoup l'esthétique et le grain particulier des images-lunettes..

Des spécialistes de l'optique pourront probablement expliquer les raisons de ces différences esthétiques, ou démontrer que ces sensations sont au contraire de l'ordre du fantasme.. :)

Je n'ai pas d'explications ni les compétences techniques pour expliquer ma perception, je ne fais ici qu'un constat basé sur mon expérience et l'utilisation des différents instruments que j'ai eu entre les mains.

 

Qu'en pensez vous ?? Réalité ? Légende, fantasme ? Et pourquoi ?

 

Tiens, pour comparer avec un tout autre domaine, (Et justifier enfin le titre de ce fil) je retrouve ce genre de sensations difficiles à définir et expliquer, en écoutant deux musiques identiques, l'une depuis un CD audio, et l'autre sur un disque vinyle à l'ancienne.. Ou encore en écoutant un même enregistrement en faisant basculer le son alternativement à travers un amplificateur à lampes et un autre à transistors..

Je ne me risquerais pas là non plus à affirmer que tel ou tel type d'appareil ou de support audio est mieux que l'autre, et pour telle ou telle raison.. J'ai juste là aussi constaté des différences esthétiques évidentes lors de tests comparatifs effectués avec des matériels adaptés..

Ces différences acoustiques sont bien connues des discophiles et des joueurs de guitare électrique..

Au passage, et d'un point de vue personnel, bien qu'ayant à chaque fois entendu des différences importantes sur le plan sonore, je n'ai pas eu spécialement de préférences esthétiques particulières (Cas de l'amplification de la guitare électrique mis à part..) pour les sons lampes/transistors ou CDs/vinyles..

 

Quand même, si de telles différences sont possibles avec le son, pourquoi est qu'il n'en serait pas de même avec la perception des images verres/miroirs de nos lunettes et télescopes d'amateurs ?

 

Alors ? Télescopes à lampes et CDs ou Lunettes en vinyle à transistors ? :p A votre avis ?

 

Êtes vous sensibles comme moi à ces différences entre les images verre ou miroir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh la... troll... ;)

 

Cela dépend pas mal (et même beaucoup) de la qualité du miroir... ;) Dans quel type de miroir as tu déjà observé ? As tu déjà observé dans un Grière, un Leclere, un Vernet ? Entre un miroir industriel asiatique et un de ces miroirs, cela peut-être très différent. Il me semble d'ailleurs que c'est la même chose en matière d'ampli, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hume

Difficile de comparer, car vinyles CD reposent sur des technologies radicalement différentes : l'analogique d'un côté, qui capture absolument tout, (mais rend aussi les défauts de surface du coup) et le cd pour lequel la numérisation exige des choix dans la numérisation, et qui donc est un son artificiel au sens strict : le produit de choix dans sa réalisation.

Lunettes et télescopes reposent globalement sur le même principe : on capture des photons, et plus il y a de diamètre, mieux ça vaut. Pour preuve, on jauge au final de la qualité de la même manière : on vise une étoile et on regarde la gueule de la figure d'airy...

 

Après des tas de facteurs entrent en jeu à diamètre égal : obstruction monstrueuse des télescopes mixtes visuel-photo made in china : quasiment 30% d'obstruction sur un newton, ça se ressent, mais on ne peut en dire autant pour un mak-newt à 18% d'obstruction ou un newton de 20 à 25%. Un état de surface moyen industriel ou la perfection d'un bon artisan ne donnera pas le même résultat final;, de même une verroterie made in synta ou une taka ne semblent pas du tout donner le même effet visuel : bref, touts les instruments sont bons... à condition d'être bons...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela dépend pas mal (et même beaucoup) de la qualité du miroir... ;)

 

Je n'ai jamais eu de télescope équipé d'un miroir d'artisan.

Mais j'ai eu par contre entre les mains plusieurs lunettes de qualités optiques bien différentes, et je trouve que cette particularité esthétique est toujours (plus ou moins) présente.

Je garde par exemple précieusement une petite Megrez de 72(C'est de l'entrée de gamme, on est à des km du niveau des verres ou de la mécanique d'une AP..) car les images qu'elle donne me plaisent beaucoup.

Mais je n'ai pas gardé en revanche très longtemps une autre Megrez qui était pourtant d'un diamètre légèrement supérieur. Les images étaient bien sur très correctes, mais ne me plaisaient pas autant. :?:

 

Mais peut-être que je n'ai toujours eu que des miroirs (chinois) de qualité moyenne entre les mains.. Comment savoir ?

 

Il me semble d'ailleurs que c'est la même chose en matière d'ampli, non ?
bref, touts les instruments sont bons... à condition d'être bons...

 

Un ampli à lampe de mauvaise qualité sonnera mal, mais quand même typiquement comme un ampli.. à lampes. L'absence de qualité de va pas lui enlever sa caractéristique première, à savoir son grain particulier qui le différencie d'un ampli à transistors.

J'ai l'impression que c'est un peu la même choses avec les lunettes. Les images gardent leur coloration esthétique particulière qui s'affirme plus ou moins en fonction de la qualité des verres comme dans mon expérience avec mes 2 Megrez..

 

Peut-être que qu'il conviendrait mieux de parler de différences de personnalité entre les images verres ou miroirs pour tenter de définir ces différences ?

Edited by cémoi
Ajout citation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Placer ces questions uniquement sur le plan technique va mener au bordel, comme ça arrive toujours quand elles se posent sur une discut pour aider à choisir un instrument.

 

Toutefois je pense que ces questions valent d'être posées à froid (c'est le cas ici, en dehors de la discut de quelqu'un) pour jauger de l'importance pour chaque astram des aspects immatériels de leur plaisir à observer. Quel est le feeling particulier de chacun avec son instrument de prédilection ? Un instrument génère des émotions. Qu'est ce qui génère ces émotions ? Réponse évidement différente d'une personne à l'autre suivant sa sensibilité et ses attentes.

 

Cémoi parle de légende et fantasme. Ca me fait penser à l'instrument astro type dans l'imaginaire populaire : clairement la lunette. J'en fait régulièrement l'expérience après des enfants qui sont bien plus à l'aise avec une lunette. Idem pour les grands, un mak ou un SC est à la limite encore reconnu spontanément comme instrument astro, par contre on m'a déjà demandé plus d'une fois "à quoi sert ce tube" au sujet d'un dobson (je ne parle pas de questions lors d'une manif astro mais par des passants lambda quand on observe au coin de la rue ou quand on croise les parents à la sortie d'une école).

 

A titre perso et laissant de coté les arguments techniques qui me font préférer certains types d'instruments pour certains types d'observations, je ressens un plaisir avec une lunette que je ne retrouve pas avec les autres instruments, même quand ces autres instruments sont utilisés dans leurs domaines de prédilection. D'où me vient cette préférence ? De mon rêve d'avoir une lunette quand je me suis intéressé à l'astro tout petit ? D'une inconsciente frustration d'avoir eut un newton comme premier instrument à 15 ans ? De mon impression de revivre la découverte du ciel comme les premiers observateurs équipés d'une lunette ? De coller à un inconscient imaginaire quand l'instrument physiquement entre moi et le ciel en devient l'interface pour accéder à ses merveilles ? etc...

 

Je crois que je suis incapable de dire pourquoi. C'est ma préférence, c'est tout. Je souhaiterai juste quelle soit respectée tant que je n'essaye pas de l'imposer. Je ne crois avoir jamais essayé de l'imposer. Mais combien de fois ai je déjà vu des astram vouloir imposer leur manière de voir les choses. Conseiller et suggérer en indiquant les avantages et les limites bien sûr c'est normal, vouloir imposer (par dédain pour les autres solutions, par A+B sans tenir compte du feeling, ou par bien d'autres moyens encore), là non, c'est pas correct. Et j'ai déjà vu cela aussi bien pour des lunettes que pour des dobson.

 

 

PS : j'apprécie aussi les vinyles bien plus que les CD :p

Edited by popov

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans une lunette tu as toujours du chromatisme, dans un newton non. (un peu comme les lampes qui ont plus de distorsion que les transistors en analogique et en numérique on a des amplis à découpage à distorsion encore plus faible maintenant. Le son est plus pur mais moins "chaud". En traitement du signal on pourrait tout à fait recréer le comportement d'une lampe sur un ampli purement numérique)

Pour rivaliser avec une lunette de qualité il faut un miroir d'artisan avec très faible diffusion et faible obstruction, et une mécanique de tres bonne qualité. Tu aura quand même des aigrettes et de la coma. Il faut un boncorrecteur de coma. La formule qui se rapproche le plus de la lunette est le maksutov newton ou le mak cassegrain avec tres long F/D.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le sujet me rappelle un peu la remarque (que je trouve pertinente, mais cela n'engage que moi) de Martin Birkmaier (le boss de Intercon-spacetec) dans son guide astro de 2006: je traduis librement: << si le coût n'importe pas, jusqu'à 6 pouces (150mm) de diamètre, la "meilleure" formule reste une lunette apo >> (encore faudrait-il savoir ce qu'il faut comprendre par "meilleur"). Je conçois aisément cette affirmation pour plusieurs raisons:

- en soi-même, il n'est pas "naturel" qu'une optique soit obstruée :o (là, je vais me faire virer :be:, mais je vous jure, c'est sans intention méchante :p),

- rien qu'en comparant mon Newton 150/750 à ma lulu 115/805, l'aspect (l'esthétique) me plaît mieux dans la lulu (certes 10 x plus chère, ça fait maaaaal :cry:),

- mais je pense que de toute façon, pour l'astram lambda que je suis, au-delà de 150mm de diamètre, une lunette apo (ou loooongue achro) n'est plus pour moi un instrument transportable: poids, longueur, besoins en monture ...), alors qu'un Dobson asiatique ou artisan en 200/1200 ou en 250 en f/5 p. ex., si!: ça reste suffisamment transportable pour goûter aux joies du diamètre plus conséquent, mais c'est un autre point de préférence ....

 

Alors j'ai beau me casser la tête, j'ai beau saliver devant de belles et grosses lunettes (aux prix astronomiques) mais sur le terrain, je sais d'avance que c'est pas pour moi :( ... alors, je cherche mon salut dans un miroir.

 

Certes, ce n'est plus le sujet et pour coller au point soulevé par cémoi: oui, en tant que tel, j'ai moi-aussi une préférence pour l'esthétique des images dans un bonne lunette, du moins pour les comparatifs que j'ai pu faire et en confrontant de petites lunettes à des miroirs plus grands ... mais est-ce que ma comparaison valable pour moi l'est vraiment pour les autres, je ne pense pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La lunette, forcément limitée en diamètre, ne peut être comparée que sur les objets lumineux

dès que l'on passe aux faibles magnitude, elle est hors jeu

l'idéal étant d'avoir les deux : double plaisir :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans une lunette tu as toujours du chromatisme, dans un newton non.

 

C'est donc peut-être ici un début d'explication pour ces différences de personnalité ?

 

Puisque l'image de la lunette n'est jamais parfaite, (chromatisme) cela lui donnerait donc une impression subjective de chaleur ? (Un peu comme la distorsion provoquée par les lampes d'un ampli ou les craquements de surface d'un vinyle) On apprécie donc ce coté chaleureux, doux et confortable ?

 

Le miroir du télescope donne au contraire une image parfaite puisqu'il n'y a jamais de chromatisme (Comme le son pur d'un CD ou celui d'un transistor ?) Mais cela ne donnerait pas au final une impression générale de froideur ou de raideur dans l'image ?? Vision fine et acérée, d'ou un manque de confort..

 

Du coup, je ne comprends plus:

On dit pourtant souvent que l'image d'une lunette permet un meilleur piqué, une image bien nette et ciselée. Des étoiles "fines comme des têtes d'épingles"..

L'image d'un télescope est inversement souvent perçue et décrite comme pâteuse, floue...

 

Tout le contraire donc.. moicé y'en a donc plus plus rien n'y comprendre.. :?:

Edited by cémoi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hume

En fait tout est dit dans une petite boule claire entourée d'anneaux circulaires : la lunette faute d'obstruction permet d'avoir le maximum de lumière concentrée dans cette petite boule et non diffusée dans les anneaux de diffraction, ça c'est l'effet magique de l'absence d'obstruction, à savoir le contraste maximum MAIS pour obtenir une image dans laquelle on a ces avantages sans avoir les trois couleurs RGB qui se disent au revoir, il faut un long f/d, et plus le rapport focale diamètre est long, plus le rayon de la tache d'airy est grand, ce qui correspond à une perte de lumière et de résolution, MAIS la collim d'un télescope obstrué sera moins critique, puisque la collimation consiste à viser les points du miroirs qui ne sont pas touchés par la coma, donc finalement un télescope obstrué aura intérêt à partager cette perte de lumière avec les lulus pour les rejoindre sur le plan du contraste et de la faible lumière (en plus on diminue ainsi l'obstruction... et à moins de 25% le contraste reste théoriquement très bon) : ce qui nous amène à la conclusion suivante : les télescopes ont moins de contraste que les lunettes parce qu'on n'ose pas construire des newtons aussi longs et peu pratiques que les lunettes (à l'exception des mak-newt intes qui pèsent 20kg pour un 200mm f/6) mais au contraste comparable, mais cela n'est pas sans inconvénients théoriques.

Sachant qu'en fait l'obstruction produit une perte de n 1/lambda dépendant du degré d'obstruction, un miroir bien poli mais obstrué restera tout de même supérieur à une lunette de même diamètre de polissage médiocre sur le plan du contraste.

Edited by Hume

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un ampli, on peut faire un test à l'aveugle. Avec un télescope ou une lunette, c'est un peu plus difficile... ;)

 

(au fait, les miroirs qui donnent des images pâteuses ou floues, ben, ce sont de mauvais miroirs... ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le miroir du télescope donne au contraire une image parfaite puisqu'il n'y a jamais de chromatisme (Comme le son pur d'un CD ou celui d'un transistor ?)

T'as les aigrettes, ton CD est rayé :be:

 

 

:dehors:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec un ampli, on peut faire un test à l'aveugle. Avec un télescope ou une lunette, c'est un peu plus difficile... ;)

 

Ah oui.. Bien vu ! :p

 

(au fait, les miroirs qui donnent des images pâteuses ou floues, ben, ce sont de mauvais miroirs... ;) )

 

Arghh... ça voudrait dire que je n'ai eu entre les mains jusqu'à présent que des (plus ou moins) mauvais miroirs ? (2 meade acf 10", le premier était meilleur mais j'ai gardé le deuxième après un échange en retour sav. Puis récemment un gso 16" avec mon dob d'artisan made in Germany)

 

C'est quand même une impression globale que j'ai eu avec les trois miroirs cités. Jamais eu ce genre d'impression d'images empâtées avec toutes les lunettes que j'ai eu entre les mains (Y compris la deuxième Megrez revendue..) Et quand j'utilise un des deux télescopes, j'ai souvent une lunette montée à coté pour pouvoir changer de point de vue instantanément ou comparer..

Alors je je sais pas.. Mauvaise maîtrise de la collimation ? Miroirs plus sensibles à la turbulence à cause des diamètres plus conséquents ?

 

Hume, merci pour tes explications plus techniques. :cool:

 

Popov, je préfère de loin le son d'un vinyle rayé à celui d'un CD rayé lui aussi. Vraiment désagréable en comparaison.. En revanche, j'aime autant le son CD que vinyl. C'est juste différent à mes oreilles. Pas de préférence à ce niveau.. (Ouf! Une interrogation existentielle de moins..)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hume

Cela dépend pas mal du seing de ta région aussi : au telescope j'ai des images incomparablement plus belles depuis que je suis du côté de Dijon, que du temps où j'étais à Besançon : dans le Doubs, ma 100mm explosait littéralement le télescope en termes de contraste, c'est moins flagrant depuis mon déménagement... (je suis peut-être meilleur en collim aussi depuis que j'ai compris à quoi elle servait plutôt que de répéter mécaniquement des tutoriaux sans avoir la base théorique...) Pourtant mon miroir est un truc qui diffuse énormément et dont je suis plutôt insatisfait...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans une lunette tu as toujours du chromatisme, dans un newton non. ...

 

ça dépend des oculaires fighting0092.gif :p

Edited by starac

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

(au fait, les miroirs qui donnent des images pâteuses ou floues, ben, ce sont de mauvais miroirs... ;) )

 

oui ou une mauvaise mécanique, ou une mise en température pas faite, ou une collimation pas bonne.

L'avantage de la lunette c'est qu'elle est au max tout de suite ou presque. Avec un télescope il faut plus, voir beaucoup plus travailler

Share this post


Link to post
Share on other sites

En matière d'audio c'est simple à expliquer, les lampes ont un rendu plus "chaud" en gros le son original est distordu pour obtenir ce timbre particulier. Sur des enregistrements de piètre qualité les lampes sauvent la mise et gomme un peu la rudesse des enregistrements de mauvaise qualité, ce qui arrivait souvent dans les 70s. Après c'est une affaire de gout souvent lié à la nostalgie où le matériel audio d'une certaine époque n'était pas aussi performant qu'aujourd'hui et où le son était naturellement coloré par les amplis. Par contre je distinguerai bien l'enregistrement original (analogique ou numérique) de sa reproduction par une chaine hifi, il n'y a pas vraiment de lien entre les deux. De même qu'il faut distinguer les enregistrements numérique de bonne qualité de ceux qui sont trop souvent compressé dynamiquement (les CD récents les plus vendus de nos jour) mais là c'est un autre sujet ...

 

Je reconnais qu'en matière d'instrument d'optique on peut aussi avoir les même sensations, peut être que certains aiment bien les lunettes achromatiques pour des raisons très similaires. Malgré l'obstruction, malgré la nécessité de la mise en température, un télescope sera largement "diffraction limited" c'est juste qu'on pourra grossir plus sans perte trop importante de luminosité mais au détriment de l'image plus turbulente cependant la détection des détails inaccessibles à la lunette est à ce prix.

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question est bien posée.

 

J'ai souvent constaté sur le terrain, que des lunettes donnaient de plus belles images des planètes que des télescopes beaucoup plus gros. En fait c'est logique, si on en cherche les raisons :

- un bon objectif de diamètre relativement petit est bien plus facile à réaliser qu'un grand miroir, à qualité optique égale;

- pour diverses raisons, une majorité des télescopes d'amateurs ne sont pas bien collimatés;

- l'image donnée par une lunette sera plus esthétique car plus stable, en raison du tube fermé, de l'objectif haut au-dessus du sol, et surtout, du fait que la lumière dans le tube ne fasse qu'un seul trajet, contre 2 pour les télescopes.

 

Bien entendu, j'ai eu les images les plus détaillées des planètes dans des gros télescopes (de bonne qualité)....mais les conditions nécessaires à celà sont bien rares.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"des lunettes donnaient de plus belles images des planètes que des télescopes beaucoup plus gros"

 

A même grossissement ? c'était à 100x ou bien à 400 ou 500x ? A 400 ou 500x, la lunette devait avoir un peu de mal à suivre, non ?

 

Et avec des miroirs de quelle origine ?

 

J'ai un peu peur qu'on en revienne toujours à la même chose, non ?... On compare une Taka avec un newton de chez GSO (parce que c'est ce que l'on trouve le plus souvent) et on en conclut que la lunette (en général) est meilleure que le newton (en général).

 

 

Pas certain que cela soit la bonne comparaison à faire...

Edited by PierreDesvaux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hume

De mon côté en bon cartésien, je suspens mon jugement tant que je n'ai pas mon mirro-phere : mais normalement un miroir de 200mm à l/10 avec une perte d'un lambda lié à son obstruction, mais ne craignant pas le rayonnement d'un tube métallique trop proche, devrait largement concurrencer niveau contraste une apo de 150mm voire plus pour le tiers de son prix, si j'en crois ce que je pense avoir compris de la manière dont se forme et se déforme la figure d'airy (les aigrettes on s'en fiche, ça ne joue pas sur le contraste). J'en reparle dans un an quand j'aurai toutes les pièces pour vérifier ceci de visu : car le but depuis le début est bien de constater de mes propres yeux si un newton plein bien réalisé même de diamètre modeste avec le minimum de made in china est bien supérieur à une lunette, même apo de bon diamètre mais déjà hors de prix : je ne me serais pas lancé dans cette aventure si je n'avais pas une idée du résultat ;)

Edited by Hume

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, il y a "dans les champs" bien plus de lunettes de qualité que de très bons télescopes, tout simplement parce que le marché est inondé de milliers de télescopes, newton, RC, etc, de production industrielle de niveau moyen. Les très bons miroirs modernes d'artisans, cela se compte par quelques centaines, pas plus.

 

Il est donc statistiquement naturel quand on veut comparer, de tomber sur une bonne lunette à coté d'un télescope moyen. Il est moins naturel ensuite d'en conclure qu'une lunette, c'est meilleur qu'un télescope...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les lunettes qui donnent de belles images bien piquées, ce sont des lunettes de petit diamètre (autour de 100 mm, pas de 200 ou 300 mm).

 

- Si on les compare avec des télescopes de même diamètre, n'oublions pas que ces télescopes sont toujours des instruments d'initiation à bon marché fabriqués en Chine. Rien à voir avec la qualité optimale d'une lunette haut de gamme.

 

- Si on les compare avec des télescopes de plus grand diamètre, ça ne va pas : quand le diamètre est plus grand on perd le piqué à cause de la turbulence, qui se "voit" de plus en plus. Un télescope de 300 mm à l'optique parfaite donnera forcément un piqué moins spectaculaire non pas parce que c'est un télescope mais parce qu'il fait 300 mm. (Je n'ai jamais regardé dans une lunette apochromatique de 300 mm mais je suis sûr qu'on y perdrait la "magie" des petites apochromatiques.)

 

En résumé, je crois que la "magie" des lunettes apochromatiques n'est pas due au fait qu'il s'agit de lunettes, mais au fait qu'il s'agit d'instruments de petit diamètre (donc qui ne "voient" pas la turbulence) à la qualité optique optimale.

 

Existe-t-il des réflecteurs qui fournissent la même qualité d'image ? Ce genre de test le suggère : http://www.scopereviews.com/best.html .

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai un peu peur qu'on en revienne toujours à la même chose, non ?... On compare une Taka avec un newton de chez GSO (parce que c'est ce que l'on trouve le plus souvent) et on en conclut que la lunette (en général) est meilleure que le newton (en général).

 

Pas certain que cela soit la bonne comparaison à faire...

 

Bien sûr que la comparaison comme tu l'écris ci dessus n'a pas de raisons d'être faite. Pourtant quand un astram vient demander conseil pour une ED80 à 100mm en planétaire, il se fait quasi toujours conseiller un dob chinois pour l'équivalent en budget. Des chinois pas beaux j'en connais et j'en ai un de 10" qui se fait exploser en planétaire par à peu près tout ce qui passe (y compris les deux 8" chinois de bonne qualité que je connais aussi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hume

A ma connaissance, ça commence à 200mm pour de l'artisanal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Placer ces questions uniquement sur le plan technique va mener au bordel, comme ça arrive toujours quand elles se posent sur une discut pour aider à choisir un instrument

Et donc c'est reparti sur le plan technique :p. Je sais bien qu'en astro on est des personnes plutôt cartésiennes :be:. J'ai pas l'impression que Cémoi cherchait un classement des catégories d'instruments que sur des points purement techniques.

je ressens un plaisir avec une lunette que je ne retrouve pas avec les autres instruments, même quand ces autres instruments sont utilisés dans leurs domaines de prédilection.
Mais quelle place est donc laissée à vos émotions, à vos sensations devant un instrument ? On dirai que la quantification de ce qui est observable (quantification froide et objective, ayant donc la prétention de s'appliquer à l'identique à chaque astram) est le seul critère qui déterminera le plaisir que vous prendrez à observer ?

 

... trouve-t-on des miroirs artisans de 114, 130 ou 150mm?

Pour le 150 tu prend un Tal, tu devrais le savoir Starac :D

(mais prend le long alors si tu peux ;))

Share this post


Link to post
Share on other sites
...

Pour le 150 tu prend un Tal, tu devrais le savoir Starac :D

(mais prend le long alors si tu peux ;))

 

:D ... ça, c'est du rustique, ce qui n'est pas la même chose que l'artisanal :p;) ... naan, je parlais d'un 114/130/150 d'artisan français p. ex., les bons qui sont toujours cités sur WA :).

(PS: moi, j'ai le tube court en 750 de focale; moins de lambada sur la monture :be:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A même grossissement ? c'était à 100x ou bien à 400 ou 500x ? A 400 ou 500x, la lunette devait avoir un peu de mal à suivre, non ?

Il est donc statistiquement naturel quand on veut comparer, de tomber sur une bonne lunette à coté d'un télescope moyen. Il est moins naturel ensuite d'en conclure qu'une lunette, c'est meilleur qu'un télescope...

 

 

La question de départ n'était pas de faire une comparaison mathématique ou une étude scientifique précise et rigoureuse à grossissements, qualités optiques ou diamètres équivalents...

 

C'était plus pour tenter de comprendre les raisons qui pourraient expliquer qu'il existe (ou pas) des différences esthétiques qui font que les images des deux formules optiques n'ont pas le même caractère, la même personnalité..

J'aimerai comprendre un peu pourquoi ces fichues lunettes continuent d'avoir la cote alors qu'elles sont plus petites, et surtout tellement plus chères..

C'est pour ces raisons que j'ai cité plus haut l'exemple de mes 2 petites Megrez d'entrée de gamme sur lesquelles j'ai pourtant déjà constaté la présence de ce grain particulier, de cette personnalité différente des télescopes que j'ai pu utiliser à coté.

 

Plusieurs pistes ont déjà été avancées ici (Contraste, chromatisme, sensibilité des miroirs à la turbulence, difficultés techniques pour certains avec la collimation, stabilités des tubes fermés, nombre de trajets suivis par la lumière..)

 

Encore une fois Pierre, je ne parle pas ici de performances pures, mais bien de caractère, de personnalité. La question est lancée pour tenter de comprendre pourquoi deux formules optiques donnent des résultats esthétiques différents.

Je me fiche des études statistiques qualitatives, ou bien de savoir qui fait mieux ou moins bien. Ce qui m'intéresse c'est de comprendre pourquoi j'ai cette préférence. :)

Et je ne suis visiblement pas le seul à être touché par ces différences. :cool: Merci à tous pour vos retours et témoignages !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.