elarwen

80 au lieu de 90? C'est idiot!

Recommended Posts

J'ai en tête que les dégâts mortels apparaissent vers 30 km/h pour donner une limite
donc tu proposerais de limiter la vitesse à 30km/h? A ce tarif je revends mon véhicule et je garde que mon vélo :be: (que j'utilise déjà autant que possible)

Share this post


Link to post
Share on other sites
donc tu proposerais de limiter la vitesse à 30km/h? A ce tarif je revends mon véhicule et je garde que mon vélo :be: (que j'utilise déjà autant que possible)

 

Je n'ai rien proposé comme limite de vitesse. J'ai juste exposé les faits scientifiques qui contredisent bien des propos niant l'impact de la vitesse sur le nombre de morts.

 

Si tu te bases sur des raisons scientifiques pour le choix de la vitesse alors la limite c'est 30 km/h. Tu vends ta voiture et tu utilises ton vélo (sans rouler trop vite, pas 70 km/h comme notre champion dernier champion du mode;))

Comme 30 km/h n'est actuellement pas acceptable globalement pour notre société pour des raisons économiques (industries de l'automobile, pétrolière, ...), des raisons humaines (jouissance liée à la vitesse, temps de parcours, retour en arrière...), par méconnaissance ou ignorance (ça arrive aux autres, c'est la faute d'autre...). Les limitations de vitesse baisseront tant que la réponse à la question "Combien de morts sont acceptables pour quelle limite de vitesse?" ne sera pas trouvé. Dit brutalement comme cela, il n'y aura personne pour donner un chiffre parce que moralement ce n'est pas acceptable. L'acceptation se fera quand la vitesse aura diminuée et que les comportements de chacun se sera adapté... le nombre de mort sera plus faible, peut être identique à nos voisins, et d'autres sujets de société deviendront prépondérants.

Mais encore une fois, les arguments réfutant que la diminution de la vitesse engendre une diminution du nombre de mort, auront l'effet inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

ne vous bagarrez pas sur les chiffres, si les pouvoirs publics désirent baisser la vitesse sur les routes, c'est pour la même raison qu'ils ont fait passer la vitesse en ville de 60km/h à 50km/h. C'est la vitesse moyenne qu'ils cherchent à faire baisser. Ils savent très bien que même les Fangios savent compter, si dépassement de plus de 20km/h de la vitesse autorisée, les conséquences pécuniaires et pénales ne sont pas les mêmes, donc tout le monde baisse sa vitesse, les gens respectueux de la loi et les autres.

Cdt

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste en passant, comme ça, à propos de la puissance des voitures... Je me suis sorti d'une situation difficile (perte d'adhérence totale à cause d'une plaque de verglas) à 60 km/h dans un virage parce que justement, j'avais suffisamment de puissance pour rétablir la voiture. Pas une énorme voiture: juste 140 CV. Mais si j'étais passé avec la 107 à cet endroit là, c'était fossé et arbre...

 

Bon, j'avoue, c'est rare... Mais... Je consomme 5L avec mes 140 cv, 6,6L avec la 60aine de cv de la 107. Ca fait une différence de 600 l d'essence par an. Certaines bretelles d'autoroute sont courtes. Aucun problème pour m'insérer avec la grosse , tout en respectant les limitations. La puissance importante n'a pas que des mauvais aspects.

Vouloir diminuer la puissance des véhicules, c'est un peu vouloir donner un couteau qui coupe moins bien pour faire la cuisine: on se dit qu'on va éviter de se couper et c'est l'inverse qui se passe car on force sur le couteau. Après, t'auras toujours des kékés pour faire les timbrés avec 140 CV... Tout comme il y en aura avec des moteurs plus petits.

 

Les trains sont de plus en plus puissants et roulent de plus en plus vite. Pourtant, il y a moins d'accidents qu'avant car le réseau est adapté (pas de passage à niveau pour les tgv par exemple). Plutôt que la baisse des puissances, de la vitesse et de tous les trucs qui, de toute façon, ne seront pas respectés par une grande partie des conducteurs, faudrait plutôt se diriger vers des systèmes de conduite assistée. Une sorte de train mais dont on peut quitter le convoi quand nécessaire. Plus de conducteur, plus de limitation à respecter, un Lille Lyon à 120 de moyenne en 6 heures à être pénard dans sa caisse à surfer sur WA :be: . Ca ne serait pas beau, ça ? Le pire, c'est que ça existe. Mais c'est cher.

 

Oui, et on se demande des fois si ceux qui fantasment avec la puissance ont déjà conduit. Même la voiture la moins puissante permet d'atteindre les 150 km/h, et celui qui veut rouler à 100 en agglomération y parviendra avec ce genre de voiture. Faux problème donc. La puissance du moteur se choisit en fonction du poids et de l'aérodynamisme du véhicule, mais aussi de l'utilisation qu'on veut en faire (chargement, montagne). Un moteur sous-dimensionné sera plus sollicité et durera donc moins longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest al le forgeron

Faudrait déjà commencer par là où "ça paye" vraiment de s'investir.

Nos "canassons métalliques" par après....

 

Donc :

Supprimons les lits (et c'est une priorité absolue) - vu que c'est l'endroit le plus dangereux au monde : la très très grande majorité des gens y meurent. :jesors:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand j'écris l'énergie cinétique tue, j'exprime juste le phénomène qui conduit aux dégâts pour l'humain. Je ne dis rien sur comment l'accident se produit.

En matière d'accident, qu'il soit routier, industriel ou autre, il faut distinguer deux choses. Le danger et le (s) risque(s).

Par exemple, le nitrate d'ammonium est dangereux car c'est un corps qui peut exploser (cf. AZF) pourtant c'est un corps que vous avez sans doute déjà eu dans les mains en tant qu'engrais. Le risque qu'il explose est minimiser. L'engrais que vous utilisez est dangereux en soit mais le risque qu'il explose dans les conditions d’utilisation sont nulles.

Le danger s'est ce qui fera des dégâts. Le(s) risque(s) c'est ce qui fera que "l'accident" se produit (comprendre que le danger rentre en action).

 

L'énergie cinétique d'une voiture, de votre corps, c'est le danger.

[mode réponse à Pat on]

Pour comparer, une balle d'arme de guerre M44 a une énergie cinétique de 31700J, une voiture d'une tonne à 100km/h rencontrant un obstacle fixe a une énergie cinétique de 501262 J (15 balles), l'énergie de mon corps voyageant dans cette même voiture a environ 50000J..une balle de guerre. Vous ne doutez pas des dégâts que ferait cette balle de guerre sur votre corps.

[mode réponse à Pat off]

Quand l'accident se produit, l'énergie cinétique des corps en mouvement (voiture, vous, votre cerveau...) devra se dissiper pour devenir nulle (vitesse = 0). Pour une voiture, il se dissipe dans la déformation de la carrosserie. Pour votre corps, elle se dissipe dans la ceinture de sécurité, dans l'airbag... dans la déformation de votre propre corps (fracture, organes écrasés, ...). Quant à votre cerveau...il vient frapper la boite crânienne, se déforme... causant un traumatisme crânien.

Voilà ce qu'exprime ma phrase. Juste la physique des choses. La conséquence directe de cela est qu'une baisse de la vitesse diminue le danger donc les morts.

Je suis (comprendre je serais) responsable politique devant diminuer les nombres des morts sur les routes. Je fais le choix de diminuer la vitesse. Une évidence!

(J'ai en tête que les dégâts mortels apparaissent vers 30 km/h pour donner une limite. Il faudra que je retrouve la référence)

 

Le(s) risque(s) sont le reste: à commencer par nos capacités physiques, physiologiques. J'ai assisté à une conférence " De la lumière à la reconnaissance" par Simon Thorpe. Cette conférence portait sur l'analyse des images par le cerveau et la commande d'une action (montrer une image). Il faisait subir des tests au public averti. C'est assez fascinant de se voir capable de reconnaitre la Joconde parmi des images d'animaux qui étaient présentées une fois pendant 1 ou 2 ms (y compris la Joconde). Nous reconnaissons très rapidement quelque chose de connu. Pourtant quand il fallait faire un geste simple comme indiquer avec son doigt si la bonne image est à droite ou à gauche , le temps de réaction était de 0.3 s! Et ce temps corresponds directement au temps pour que l'information parcours les nerfs du cerveau (avec plusieurs parcours interne au cerveau) jusqu'aux muscles du bras. Bref, un humain averti est lent dans sa réaction fasse à des images connues.

Un accident est par définition quelque chose d'imprévu, de nouveau. Les temps d'analyse de la situation par le cerveau s'accroit (pas de référence dans les neurones), celui ce la prise de décision s’accroit également et l'ordre de freiner doit parcourir tout le corps... 1s pendant laquelle on (le conducteur, le piéton, le cycliste) n'a aucune action sur les événements.

Faites le calcul: à 36 km/h, la voiture a parcouru 10 m, à 72 km/h 20 m, à 144 km/h 40 m... distance pendant laquelle on a aucune action (un semi remorque c'est 15 m, une voiture 5 m pour comparer) et cela ne tient pas compte de la capacité d'une voiture à s’arrêter et suppose une personne en plein forme!

Nos réflexes sont largement dépassés. Nous ne conduisons pas grâce à nos réflexes mais parce que nous anticipons les situations (tourner le volant à l'amorce d'un virage, freiner à la vue d'un feu, ...).

Les dispositifs et réglementation visent à anticiper les risques. Interdiction de l'alcool, des drogues... vise à maximiser les capacités d'analyse des hommes.

Le code de la route (qui s'applique aux conducteurs, cyclistes oui piétons), dont je pense qu'il est bien conçu mais trop mal connu, vise également à cela. Les distances sécurité ont pour but de permettre au conducteur d'être dans la capacité physique de réagir est de s'arrêter.

 

Là encore, je suis responsable politique devant limiter les morts sur route en minimisant les risques d'accident et connaissant les limites physiques/ physiologiques humaines. Je choisis de faire baisser la vitesse (source du danger et facteur de risque)... et comme je ne peux pas (physiquement, financièrement, moralement) mettre un surveillant derrière chaque personne ou en tout lieux. Je prends de mesures s’appliquant à tout le monde: radars, baisse des limitations de vitesse, ...

 

Dans ce que j'écris là, je ne parle que de considérations physiques / physiologiques. Aucune considération morale! (La question morale serait "A partir de quelle vitesse, acceptons qu'il y ai x morts?". Je n'en discute pas.)

 

Dire que baisser la vitesse ne conduira pas à la baisse des morts est un non sens scientifique!

 

Baisser la vitesse à quelques inconvénients pratiques...temps de trajets plus long encore que, perdre quelques minutes pour bénéficier de quelques années supplémentaires, on peut réfléchir.

Payer une amende pour excès de vitesse à 51km/h au lieu de 50km/h, c'est rageant. Pourtant, la vitesse mesurée a été diminuée de 5km/h, l'erreur de mesure bénéficiant au verbalisé. L'avance du compteur de vitesse fait que la valeur lue par le conducteur est supérieure à la vitesse réelle du véhicule (+5 km/h sur ma voiture, +10 km/h sur camping car loué). Le verbalisé à 51 km/h avait l'aiguille du compteur de vitesse sur 61 km/h...11 km/h au dessus de la limitation (pas 1 km/h). Pourtant, ce n'est pas difficile de respecter les limitations. Ce faire prendre un fois au radar sur quelques années, c'est une faute d’inattention. Ce faire prendre régulièrement au radar, c'est involontairement volontaire.

il y en a d'autre... ils ont été cités.

 

En 1998, la seconde m'a été trop courte. Une seconde auparavant, un samedi, le ciel était bleu, le périphérique était vide (une voiture devant, deux derrière de mémoire), 110 km/h (à la limitation de vitesse). Après cette seconde, une pensée "C'est fini". La dernière dont je me souvienne. Quelques minutes de vie perdues plus tard, je me suis réveillé sur le bas coté en sens inverse à quelques centaines de mètre du "C'est fini" avec un traumatisme crânien (le cerveau rencontrant la boite;)). "Vous auriez pu y passer" m'a dit le médecin aux urgences.

A 90 km/h, j'aurais eu plus de temps... C'est physique.

 

Une semaine après, je remonte une file de voiture en tant que piéton prudent sur le trottoir (traumatismes véhiculaires trop important pour que ma voiture survive). La file démarre puis s'arrête brusquement. La passagère aurait pu passer au travers du pare-brise. Heureusement (?) pour elle, la pare-brise l'en a empêché (c'est très cynique ce que j'écris là). Pare-brise brisé. Traumatisme crânien. Pas de ceinture.

 

L'accident, c'est l'imprévu. L'imprévu se produit n'importe où... peu aux endroits dangereux, souvent dans les endroits familiers, connu

C'est peut être chauffard, un alcoolique, un drogué ou quelqu'un de bien...vous, moi, eux.

 

Dans les causes des accidents, il y a de toute évidence l'être humain dans ses prises de risques mais souvent ce même humain ignore (ou refuse de voir) les limites physiques/physiologiques qui s'impose à lui.

 

Eh oui, tout ça pour aller quelque part... Parce que c'est bien pour cela que nous prenons notre voiture, aller quelque part et pas pour aller vite !

 

Merci Rigel de ta vidéo... Avant la vie était belle pour eux.

 

Perso, je mettrais les petites départementales à 70 km/h. Oui, lorsque l'on prends des petites départementales ce n'est jamais pour aller très loin et il suffi d'un feu rouge pour perdre les quelques secondes que l'on avait gagné en avant vite.

 

Soyez prudent les gars, c'est tellement vite arrivé un accident... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci dit, la société accepte que la voiture tue.

 

La Sécurité Routière ment quand elle affirme qu'on peut rouler en toute sécurité en respectant le Code de la Route. Une plaque de verglas dans un tournant, un pneu qui éclate, un malaise (personnel ou de quelqu'un arrivant en sens inverse), un moment d'inattention (nul n'est parfait), etc...

 

2012 : 3 600 tués (à 30 jours) et 76 000 blessés.

 

Ça fait très nettement plus de morts que par le terrorisme, qu'on me pardonne cette comparaison.

 

Mais 3 600 tués, ça fait déjà un gros village rayé de la carte, là ça parle...

 

Si on limitait la vitesse à 60km/h partout, on n'aurait plus que combien ? 1 000 tués ? Moins ?

 

Qui, dans quel pays industrialisé, osera le faire ?

 

L'Europe lancera-t-elle aussi un jour un vaste plan de ferroutage, avec la réhabilitation des voies ferrées qu'on transforme en voies vertes pour faire plaisir aux touristes un mois d'été, afin de limiter le trafic poids lourd longue distance ?

Edited by paradise

Share this post


Link to post
Share on other sites
lorsque l'on prends des petites départementales ce n'est jamais pour aller très loin
parle pour toi :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Baisser la vitesse c'est aussi moins de pétrole, moins de pollution ;) Ca tue bien aussi la pollution, même si c'est moins facile à quantifier et moins "visible"...

 

Juste 2 cent dans le jukebox

 

EDIT, un document interessant : http://dtrf.setra.fr/pdf/pj/Dtrf/0004/Dtrf-0004058/DT4058.pdf

 

extrait :

 

On a pu observer, en France comme dans d’autres pays, que lorsqu’il y a réduction des vitesses

pratiquées, il y a toujours réduction du nombre des accidents et du nombre de tués et inversement :

1982, en Suisse, l’abaissement de la vitesse de 60 à 50 km/h en agglomération s’est traduit par

une diminution de 2 à 4 km/h des vitesses pratiquées et 9 % des accidents ;

1985, au Danemark, l’abaissement de la vitesse de 60 à 50 km/h en agglomération s’est traduit

par une diminution de 9 % des accidents et de 24 % des tués ;

1987, aux États-Unis, le relevé de la vitesse sur certaines voies interurbaines de rase campagne

de 90 à 105 km/h se traduit par une augmentation de 3 % des vitesses pratiquées et une hausse

de 18 % des tués par rapport aux routes restées à l’ancienne limitation ;

1996, aux États-Unis, 24 États relèvent de 10 km/h la vitesse sur certaines voies, quelques mois

plus tard on enregistre sur ces voies une augmentation de 12 % des tués.

Une diminution de 10 % de la vitesse, c’est 10 % d’accidents matériels, 20 % d’accidents corporels

et 40 % de tués en moins, affirment les spécialistes.

Un accident mortel sur deux est dû à une vitesse inadaptée. Accepter de réduire sa vitesse de 5 km/h,

c’est diminuer de 20 % le nombre des tués.

Edited by apricot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça fait très nettement plus de morts que par le terrorisme, qu'on me pardonne cette comparaison.

 

Ca reste aussi 3 à 4 fois moins de morts que les accidents domestiques. Mais est-ce bien utile de comparer les choux et les carottes? Encore, on ne reste ici qu'avec des comparaisons, avec des valeurs relatives, qui ne donnent pas de résultat clair pour décider d'une valeur absolue.

 

Personnellement, je me sens bien plus en sécurité à 160 sur une autoroute allemande entouré par des conducteurs respectueux, qu'à 130 sur une autoroute limitée avec des conducteurs plus agressifs. Vitesse et respect général des autres conducteurs sont deux choses décorrélées.

 

Rien n'est absolu. Il y a même actuellement des expériences visant à... supprimer les réglementations routières, notamment dans les pays du Nord, et qui aboutissent à une amélioration nette du traffic et du nombre d'accidents.

Pour les curieux des chiffres qui voudraient lire un rapport complet sur les différentes statistiques routières dans le monde, il y a ici plein de choses intéressantes. A noter par exemple, entre 2000 et 2012, la proportion de conducteurs roulant au-dessus des limites est passée de 60% à 30%.

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
entre 2000 et 2012, la proportion de conducteurs roulant au-dessus des limites est passée de 60% à 30%.
je pense que l'émergence des radars auto a bien calmé tout le monde, je me fais aujourd'hui rarement dépasser par des bolides alors qu'il y a 10-15 ans c'était la norme et moi-même j'avais tendance à rouler plus voire trop vite (même avec ma vieille Super 5)

 

j'ai l'impression que la majorité des conducteurs sont passé en mode "je n'essaye pas de trouver des moyens d'éviter les radars et j'essaye de respecter les limites"

 

ce qui n'empêche qu'il reste une proportion qui trouvent des parades plus ou moins efficaces (coyote, GPS qui signalent les radars fixes et du genre)

 

moi je prend l'option respect des limites pour rouler sans me préoccuper des radars

Edited by Lomic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien n'est absolu. Il y a même actuellement des expériences visant à... supprimer les réglementations routières, notamment dans les pays du Nord, et qui aboutissent à une amélioration nette du traffic et du nombre d'accidents.

 

 

Il ne s'agit pas de supprimer les règlementations routières, il s'agit de supprimer la signalisation dans des quartiers d'agglomération afin d'apaiser la circulation.

Grosso modo, dans ces zones apaisées (ce que sont déjà certaines zones 30 ou zones de rencontre bien fichues chez nous), les règles sont simples et universelles :

  • priorité à droite partout (on est obligé de faire attention à l'approche des intersections) ;
  • priorité absolue aux piétons ;
  • liberté des cyclistes (double-sens cyclable partout) dans la mesure où ils respectent la priorité et la tranquillité des piétons ;
  • les conducteurs motorisés doivent respecter la tranquillité des lieux en roulant calmement.

Corollaire : la vitesse est limité à 30 km/h, souvent moins.

 

Et ça marche quand c'est bien fait et bien expliqué. Les aménageurs pas trop dogmatiques savent bien que pour que des règles soient respectées, il faut qu'elles soient simples et que l'aménagement incite à les faire naturellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les chiffres c'est toujours abstrait, 3000, 4000 morts, ça ne nous fait malheureusement ni chaud ni froid.

 

Il suffit pourtant d'1 seul petit mort (une virgule dans les statistiques) mais qui soit un très proche pour que notre vision des choses soit chamboulée pour toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi je prend l'option respect des limites pour rouler sans me préoccuper des radars

C'est ce que j'essaie aussi. Mais est ce que ça ne t'arrive pas souvent d'être sur une route en te demandant "mince, c'est quoi la vitesse limite ici ?". Manque de visibilité, panneau caché par un camion, panneau au milieu des arbres illisibile en été (il y en a un à côté de chez moi). Sur mes GPS, la vitesse limite est indiquée asssez précisément. Mais combien de conducteurs n'ont pas cette info ?

 

A l'heure actuelle, avec les technologies existantes, je ne comprends pas pourquoi nous n'avons pas un indicateur de limitation de vitesse en temps réel intégré dans le tableau de bord de tous les véhicules. D'un point de vue coût, c'est 100€ par voiture.

 

Les chiffres c'est toujours abstrait,

:be: Au contraire, les chiffres, c'est tout ce qu'il y a de plus concret ;) C'est l'interprétation qu'on en fait qui peut être mauvaise. Mais pas abstraite

Edited by Modération

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça ne t'arrive pas souvent d'être sur une route en te demandant "mince, c'est quoi la vitesse limite ici ?"
pas sur mes routes "habituelles" et sur la route des vacances je fais attention (ce qui m'empêche pas de me faire avoir de temps en temps)
Sur mes GPS
je déteste ces appareils :be: qui me distraient, me dérangent et m'abreuvent de signaux sonores dont je n'ai rien à faire, et qui encombrent mon champ visuel quand ils ne sont pas intégrés (et sont trop loin du champ visuel quand ils le sont)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'heure actuelle, avec les technologies existantes, je ne comprends pas pourquoi nous n'avons pas un indicateur de limitation de vitesse en temps réel intégré dans le tableau de bord de tous les véhicules. D'un point de vue coût, c'est 100€ par voiture.

 

 

Exactement ! Et même mieux qu'un indicateur (ce que font la plupart des gps), pourquoi pas un limiteur de vitesse intégré au véhicule et commandé par gps ??? Un premier pas vers la voiture sans pilote mais au moins plus de souci de savoir si on a loupé un panneau

(je dis çà mais peut être que ça existe déja ??..)

Share this post


Link to post
Share on other sites
pourquoi pas un limiteur de vitesse intégré au véhicule et commandé par gps
vaut mieux pas que ça buggue... perso, pour utiliser régulièrement un GPS pour une utilisation sportive (hors route), je vois bien que la mesure de la vitesse est loin de la fiabilité absolue, vaut mieux pas que le GPS commande seul la vitesse sinon va y'avoir des morts ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
vaut mieux pas que ça buggue... perso, pour utiliser régulièrement un GPS pour une utilisation sportive (hors route), je vois bien que la mesure de la vitesse est loin de la fiabilité absolue, vaut mieux pas que le GPS commande seul la vitesse sinon va y'avoir des morts ;)

 

Il est évident que je considère que le conducteur garde la main et n'oublie pas que je parle de limiteur ! Ce n'est pas lui qui te fait accélérer ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un limiteur est dangeureux pour plusieurs raisons:

- tu doubles et tu ne sais pas que le limiteur est activé => danger ! (heureusement, il semble que quand tu appuies à fond, le limiteur se désactive)

- la précision des zones de limitation de vitesse n'est pas optimale. Il m'arrive que le gps indique 50 alors que la zone est encore à 90. Tu fais quoi ? Tu bloques à 50 alors que tout le monde est à 90 ?

Par contre, que ça fasse bip quand tu dépasses la limite ou que ton tableau de bord change de couleur, ok.

Share this post


Link to post
Share on other sites

limiteur dangereux..non car effectivement il se désactive quand tu accéléres (ce qui est d'ailleurs pénible dans un trafic dense)

 

La précision du GPS, cela doit bien pouvoir s'améliorer non ? Et comme tu le proposes en cas de changement de limitation, on peut être averti par un signal. Enfin je pense qu'on peut faire en sorte que les changements de vitesse se fassent de manière progressive ! Il n'est pas question de coup de frein brutal

 

Enfin je dis çà mais je suis à la recherche d'un véhicule pas cher et avec le moins d'électronique possible pour aller au boulot.(le premier qui me propose un vélo, je le tape !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
non car effectivement il se désactive quand tu accéléres

Dans ce cas, ça n'est pas un limiteur.

 

La précision du GPS, cela doit bien pouvoir s'améliorer non ?

C'est pas le gps qui est en cause, ce sont les données des panneaux et le fait qu'ils peuvent être modifiés et pas forcément référencés tout de suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vive les charrettes tirées par des bœufs :be:

 

Voilà, c'était ma contribution à ce sujet très,trop souvent débattu sur le web....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans ce cas, ça n'est pas un limiteur.

 

 

C'est pas le gps qui est en cause, ce sont les données des panneaux et le fait qu'ils peuvent être modifiés et pas forcément référencés tout de suite.

 

Oui c'est un régulateur, pas pareil effectivement. Il faut dire que je ne l'utilise jamais (véhicule de ma femme)

 

La parade est sans doute ce que je viens de trouver sur internet "On peut imaginer dans un futur proche un système de caméra qui analyse les panneaux de signalisations couplés à un GPS et qui change automatiquement le réglage de la vitesse du limiteur en fonction de la règlementation de vitesse de la route empruntée."

Edited by stefg1971

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les GPS ne sont pas fiables, loin de là. :rolleyes:

 

Si les gens commencent à s'y fier aveuglément, ça devient carrément dangereux, cf les camions qui s'encastrent sous les ponts.

 

Dernièrement j'ai dû aider à pousser une voiture embourbée dans un champ, le gars avait suivi son GPS qui avait fait une erreur de 3 km pour un itinéraire d'hôtel de campagne, une paille ! :be:

De même qu'une voiture qui décélèrerait sans raison pourrait causer un accident.

 

Mais la conduite assistée arrive à petits pas. Pourvu que les gens ne s'endorment pas encore davantage sur les autoroutes... :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:be: Au contraire, les chiffres, c'est tout ce qu'il y a de plus concret ;) C'est l'interprétation qu'on en fait qui peut être mauvaise. Mais pas abstraite

 

Ne fais pas semblant de ne pas avoir compris ce que je voulais dire ;)

 

Si tu préfères le nombre brut de morts par an sur les routes de France est une notion abstraite pour le conducteur lambda, non pas que les chiffres ne veulent rien dire.

 

Abstraite jusqu'au jour où :confused:

 

Pour ma part, le régulateur je trouve ça génial notamment pour ne pas avoir sans arrêt son regard sur le compteur, on est beaucoup plus attentif à ce qui se passe autour : panneaux, priorités, trafic, distances de sécurité, le regard va chercher plus loin et on peut anticiper beaucoup mieux, mais bon ce n'est que mon avis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas exprès... si dans mon boulot quelqu'un me parle de trucs abstraits, je lui demande des chiffres pour que ça devienne concret. Le nombre de morts sur les routes, c'est concret. Moi, ça me parle. Que ça soit 1 ou 3000 morts. Si tu remontes à un de mes messages sur ce fil, tu comprendras pourquoi.

Edited by Gontran

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vive les charrettes tirées par des bœufs :be:

 

Voilà, c'était ma contribution à ce sujet très,trop souvent débattu sur le web....

 

Merci d'être venu ! :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
parle pour toi :be:

 

Là, j'peux rien pour toi... Mais je trouve bizarre que tu te casses la tête à rester sur des PETITES routes départementale pour faire des long trajets. Amuses toi bien quand même. :p:D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais je trouve bizarre que tu te casses la tête à rester sur des PETITES routes départementale pour faire des long trajets. Amuses toi bien quand même. :p:D
parce qu'il n'y a pas le choix? Essaye de faire Aurillac-Angers-Nantes-Concarneau par exemple, y'a moyen d'aller attraper des autoroutes mais au prix de nombreux kilomètres supplémentaires (713km contre 852, pour un gain de temps pas énorme, et 50€ de péage en rab), et comme je ne suis pas pressé... par contre si on me baisse la moyenne horaire de 15km je vais commencer à moins aimer cette route :be:

 

pour Nantes Concarneau ça va c'est de la voie rapide, pour le reste... à part un bout d'A20 pour faire Tulle-Limoges...

Edited by Lomic

Share this post


Link to post
Share on other sites
parce qu'il n'y a pas le choix? Essaye de faire Aurillac-Angers-Nantes-Concarneau par exemple, y'a moyen d'aller attraper des autoroutes mais au prix de nombreux kilomètres supplémentaires (713km contre 852, pour un gain de temps pas énorme, et 50€ de péage en rab), et comme je ne suis pas pressé... par contre si on me baisse la moyenne horaire de 15km je vais commencer à moins aimer cette route :be:

 

pour Nantes Concarneau ça va c'est de la voie rapide, pour le reste... à part un bout d'A20 pour faire Tulle-Limoges...

 

Tu le fais exprès ou quoi ? Je te parle de petites départementale, petites... Tu comprends ? Y a des petites, moyennes et même des bien plus larges que pas mal de nationale. Oui, je pense que tu fais erreur sur ce que j'avais dit. Allez, bonne route à toi. Soit prudent, un accident et si vite arrivé... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.