Jump to content
paradise

Repartir dans l'astro avec le VA, quel matos ?

Recommended Posts

Bonjour à tous ! :)

 

Je me lance dans le sujet du VA, après une année et demie d'arrêt de l'astro, et revente du matériel (ES 400).

 

Réfléchissant à réinvestir, sur le moment je pensais repartir avec un 400 manuel, un Flextube, quand le VA m'a interpellé : quelque part j'ai envie de recommencer avec de nouveaux objectifs ! :)

 

La photo numérique classique n'est pas pour moi, je veux, sinon de l'instantané, du très rapide sur le terrain, donc => VA, CQFD !

 

Je veux en voir plus, aller plus loin, qu'avec mon ancien 400, ma prédilection est les nébuleuses planétaires et les galaxies, moins le planétaire, je m'orientais sur plusieurs configs, basées pour un premier temps sur une caméra pas chère comme avec le capteur IMX385 :

 

- Dob Goto 250 : apparemment, il ne faudra pas dépasser les 5 secondes de pose (à cause de la rotation du champ), cela risque d'être juste même avec une caméra très rapide ?

 

- équato NEQ-6 Pro et tube 200/800, f/4 permet-il d'éviter le réducteur de focale ?

 

- équato NEQ-6 Pro et tube  250/1000 : sans doute mieux mais plus cher, est-ce que cela en vaut la peine ?

 

Les 2 dernières config vous paraissent-elles potables ? Je n'y connais rien en astrophoto.

 

Merci d'avance pour vos réponses éclairées, et sans nul doute éclairantes ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tu peux voir ce que fait @mickyman23 avec son 250mm sur HEQ6:

Avec un 200/800 y a deja moyen de se faire bien plaisir :D

Si tu veux arriver a faire de poses de 5min comme Christian, il faudra passer par la case guidage... on sort un peu du VA, mais le principe du VA c'est le direct ou presque... donc ça marche quand même :)

Edited by Ubuntu
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 20 minutes, Ubuntu a dit :

Tu peux voir ce que fait @mickyman23 avec son 250mm sur HEQ6:

Oui…..alors.....regarde pas mes premières pages :...:car c'était mes débuts heinnnnnnn !pomoi!

Alors commence plutôt par la fin de mon post pour rendre ton avis plus efficace.

Avec un peu d'expérience on arrive a faire des captures vraiment sympa!

Je pose sur des empilements court de 16 à 32 secondes, le tout pour 10min de pose total.

 

J'ai commencé avec un capteur IMX 385 sur mon 250F4, j'ai tenté par la suite avec un réducteur de focale mais le résultat ne correspondait pas à mes attentes car j'avais beaucoup trop d'aberration...

J'ai par le suite investi dans une Altaïr 294 cooled et je regrette pas le moins du monde...

Avec un champs généreux, un miroir de 250mm et un rapport F/d confortable je suis globalement satisfait de mon Set up! :laughing:

Je suis amoureux des structures de l'univers tels les amas et superamas des galaxies donc je parcours souvent les amas d'Abell & compagnie sur des distances entre 200 et 800millions d'années lumière.

Mon record restant à 2.9 milliards d'années lumière mais c'est un record heinnn :secret:et c'est pas très joli...

 

Au plaisir de te lire ou te répondre à tes questions si besoin… ;) 

 

Edited by mickyman23
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, mickyman23 a dit :

Oui…..alors.....regarde pas mes premières pages :...:car c'était mes débuts heinnnnnnn !pomoi!

Avec un peu d'expérience on arrive a faire des captures vraiment sympa!

Je pose sur des empilements court de 16 à 32 secondes, le tout pour 10min de pose total.

 

J'ai commencé avec un capteur IMX 385 sur mon 250F4, j'ai tenté par la suite avec un réducteur de focale mais le résultat ne correspondait pas à mes attentes car j'avais beaucoup trop d'aberration...

J'ai par le suite investi dans une Altaïr 294 cooled et je regrette pas le moins du monde...

Avec un champs généreux, un miroir de 250mm et un rapport F/d confortable je suis globalement satisfait de mon Set up! :laughing:

 

Au plaisir de te lire ou te répondre à tes questions si besoin… ;) 

 

Merci, t'inquiète sur tes premières pages, si je me lance je ne ferai pas mieux que toi :laughing:, j'en suis sûr, je n'ai jamais pratiqué l'astrophoto.

En tout cas, je veux du vrai VA, pas passer des heures à traiter des images sur place ou après. Un peu de traitement sur le terrain, c'est sûr, mais ce sera sans plus ou j'arrêterai le VA.

J'hésite entre un 200/800 et un 250/1000, mais la différence de prix n'est pas terrible, le plus cher c'est la monture NEQ6 (et plus encore pour la nouvelle version R) :(.

Deux questions :

Tu n'as pas besoin de réducteur de focale vu que tu as un scope en f/4 ?

Donc, dans l'ensemble, pour toi le VA est devenu un plus, pas de regret du visuel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, paradise a dit :

pas passer des heures à traiter des images sur place ou après. Un peu de traitement sur le terrain,

C'est exactement ce que je fais.

= Darks et flats avant mes captures.

il y a une heure, paradise a dit :

J'hésite entre un 200/800 et un 250/1000, mais la différence de prix n'est pas terrible, le plus cher c'est la monture NEQ6

Moi je suis sur une EQ6-r. 

Je vais pas te cacher que c'est lourd comme monture, j'ai donc créer un chariot pour transporter mon set up sur mon lieu d'observation.

Avant mon achat j'ai mis du temps à comprendre qu'en VA la différence entre un miroir de 250mm et un 200mm est "presque insignifiante", tu auras une meilleur résolution sur un 250mm mais c'est plus lourd et plus encombrant.

De mon point de vue, le F/d mais aussi la monture sont beauuuuuucoup + important que la taille du miroir.

Je serai tenter de te conseiller plutôt un 200mm...

 

il y a une heure, paradise a dit :

Tu n'as pas besoin de réducteur de focale vu que tu as un scope en f/4 ?

Je ne vais pas t'apprendre que ton champs dépend de la focale de ton tube mais aussi de la taille du capteur de ta caméra car j'imagine que tu l'avais déjà compris.

Possédant une focale de 1000mm avec un petit capteur comme celui de l'IMX 385 j'ai voulu essayer un réducteur de focale, non pas pour passer à un F/d de 2 (car à F/d 4 c'est déjà bien) , mais pour augmenter mon champs que je trouve trop restreint.

Néanmoins comme l'indique @Guillaumedu59 à F/d 4 il te faudra un correcteur de coma car tu auras des étoiles ovales (voir +) en bord de champs. De la coma quoi...!pomoi!

Mais je n'ai maintenant plus ce problème car je travaille avec un capteur IMX294 qui est un capteur bien plus grand que celui du IMX385.

 

il y a une heure, paradise a dit :

Donc, dans l'ensemble, pour toi le VA est devenu un plus, pas de regret du visuel ?

Pour moi c'est un confort de pouvoir observer sur un écran assis mes cibles que j'aime étudier (surtout après coup) car je suis un astronome amateur avant tout.

L'amplification des détails, la magnitude considérable que l'on peut atteindre, la couleur des objets que l'on peut apprécier grâce à une caméra est un avantage non négligeable crois moi!

En 10 min tu peut vraiment en prendre plein les mirettes sans faire du traitement photo comme l'aime faire certains d'entre nous ( et ils le font bien! :1010:

Mais c'est pas mon truc….

 

Edited by mickyman23

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à tous, et à Mickyman23 dont j'ai parcouru le sujet sur le site astronomie-va : http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=31&start=375

 

N'ayant jamais fait d'astrophoto, je ne comprends pas grand-chose aux termes techniques, mais j'apprends petit à petit.

Les photos de Mickyman23 sont époustouflantes, surtout en tenant compte de la rapidité avec laquelle elles sont obtenues ! Des détails incroyables dans M42.

De quoi investir tout de suite dans une bonne caméra avec capteur IMX294C...

 

Mon rêve est de parvenir à débusquer des nébuleuses planétaires très peu connues, rétives au 400mm, ou à peine visibles, c'est ma passion.

 

Si je budgétise, avec un 200/800 sur EQ6-R, caméra à  capteur IMX294C, j'arrive autour de 3 000€, mais c'est ce à quoi j'arrive avec un Flextube 400 avec les accessoires, pas plus. De quoi réfléchir...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors je vais faire mon emm*rdeur, mais tu as deux buts à satisfaire en parallèle :

- avoir de la rapidité pour le VA (grâce au rapport f/d court), et du champ grâce à un capteur IMX294C de taille respectable (c'est toujours plus facile de débuter avec un grand champ)

- débusquer de la nébuleuse planétaire que j'imagine minuscule (quelques secondes d'arc de diamètre ?).

 

Le site astronomy.tools te permet de calculer comment tube et caméra s'accordent (en gros, le champ obtenu, et surtout à quelle taille dans le ciel correspondra un unique pixel de ta caméra), ce qu'on appelle l'échantillonnage dans le jargon AP). Dans ton cas, avec un 200/800, tu auras un champ d'un degré et quelques capté par ta caméra 294 (c'est bien) et 1.2 secondes d'arc par pixel (c'est moins bien pour tes petites nébuleuses planétaires qui vont apparaître au mieux comme...des étoiles).

 

Donc à tes 3000 €, tu pourrais rajouter une bonne Barlow avec filetage M42 en sortie, et tu aurais le meilleur des deux mondes : le mode VA à f/4 pour aller débusquer les tachouilles, et la possibilité de passer à f/8 pour les observer de plus près

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, clouzot a dit :

Donc à tes 3000 €, tu pourrais rajouter une bonne Barlow avec filetage M42 en sortie, et tu aurais le meilleur des deux mondes : le mode VA à f/4 pour aller débusquer les tachouilles, et la possibilité de passer à f/8 pour les observer de plus près

Merci infiniment pour tes conseils, je les retiens bien ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui absolument, avec le grand champs d'un capteur IMX 294 pour observer desnébuleuses planétaires un bonne barlow est indispensable.

Jai du faire M57 de mémoire sur mes post mais je sais plus quelle page si tu veux t'en rendre compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mickyman23 a dit :

Oui absolument, avec le grand champs d'un capteur IMX 294 pour observer desnébuleuses planétaires un bonne barlow est indispensable.

Jai du faire M57 de mémoire sur mes post mais je sais plus quelle page si tu veux t'en rendre compte.

Il faut donc ajouter un adaptateur avec filetage M42 à une Barlow classique genre Televue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, clouzot a dit :

C’est le plus pratique oui. 

OK, merci.

 

Je budgétise tout ça, on m'a dit qu'une monture HEQ5 ou Advanced VX était suffisante pour le VA avec un tube 200/800 (9kg), vu que qu'il ne faudra faire que des poses très courtes, ça va économiser un peu et faciliter par le poids moindre le montage/démontage vu que je n'observe qu'en nomade.

Finalement c'est la caméra l'élément le plus cher de la config. B)

 

Config de base : HEQ5 Pro Goto + SW 200/800 + ZWO ASI 294 MC Pro Color + Barlow Televue 2X

 

Une monture d'occase sera la bienvenue, même en EQ6.

 

Je pourrais aussi débuter avec une caméra moins chère, en attendant, à capteur IMX385, si budget impossible.

Je me décide en Mai ou Juin, d'ici là je continue de me documenter. :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’utilise une AVX avec mon C9 pour le VA. C’est une monture d’entrée de gamme et il ne faut pas en attendre beaucoup mais elle fait le job (je peux poser 30s avec 1500mm de focale sans que les étoiles n’aient une forme trop bizarre)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, clouzot a dit :

J’utilise une AVX avec mon C9 pour le VA. C’est une monture d’entrée de gamme et il ne faut pas en attendre beaucoup mais elle fait le job (je peux poser 30s avec 1500mm de focale sans que les étoiles n’aient une forme trop bizarre)

Le C9,25 fait exactement le même poids qu'un 200/800, 9kg, voilà qui me conforte dans l'idée de l'Advanced VX ou de l'HEQ5.

Si je trouve avant une EQ6 en parfait état d'occasion et pas trop usée, je la prendrai quand même, malgré le poids.

A priori le principe du VA est de faire des poses très courtes, mais on ne sait jamais, avec un objet particulier très petit et très peu lumineux qu'on cherche à capturer...

On verra, mais je peux me mettre en chasse d'une EQ6 d'occasion plus tôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, paradise a dit :

A priori le principe du VA est de faire des poses très courtes, mais on ne sait jamais, avec un objet particulier très petit et très peu lumineux qu'on cherche à capturer...

 

Je fais comme un sauvage pour les quelques tests que j'ai faits récemment : le gain à bloc, et j'empile des poses de 1 à 2 secondes (voire moins). Le bruit est redoutable au début mais l'empilement finit par le lisser un peu. Le gain fort est nécessaire car on ne peut empiler qu'en se basant sur les étoiles voisines (qu'il faut donc pouvoir voir dans le champ de la caméra).

 

Exemple avec l'Eskimo un soir de pleine lune et de très mauvais seeing (4 arsec de FWHM mesurées pendant la soirée)

 

image.thumb.png.b19fe217c365273481db0fdc866c7a21.png

 

On peut probablement faire bien mieux que ça (caméra avec gros pixels ici alors qu'il faudrait plus petit, réducteur x0.63 alors qu'il fallait bosser à f/10), mais au moins ça prouve que ça peut marcher en mode punk sans avoir à empiler a posteriori comme en "lucky imaging"

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Evanbourne a dit :

@paradise, sacré changement de direction !

J'ai hâte de voir ce que tu sortiras comme image!

Moi aussi ! :D

Tout va dépendre du financement, et aussi de ma situation professionnelle, donc rien de gagné.

Mais quand je me lance, je me lance ! :cool:

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, clouzot a dit :

 

Je fais comme un sauvage pour les quelques tests que j'ai faits récemment : le gain à bloc, et j'empile des poses de 1 à 2 secondes (voire moins). Le bruit est redoutable au début mais l'empilement finit par le lisser un peu. Le gain fort est nécessaire car on ne peut empiler qu'en se basant sur les étoiles voisines (qu'il faut donc pouvoir voir dans le champ de la caméra).

 

Exemple avec l'Eskimo un soir de pleine lune et de très mauvais seeing (4 arsec de FWHM mesurées pendant la soirée)

 

On peut probablement faire bien mieux que ça (caméra avec gros pixels ici alors qu'il faudrait plus petit, réducteur x0.63 alors qu'il fallait bosser à f/10), mais au moins ça prouve que ça peut marcher en mode punk sans avoir à empiler a posteriori comme en "lucky imaging"

C'est déjà pas mal, surtout avec un très mauvais seeing !

Il y a déjà les détails essentiels dans l'Esquimau, mais j'en voyais plus avec mon 400 (avec un bon seeing !), et mon dada comme je le disais, est la traque aux petites nébuleuses planétaires, il faudra que je choisisse une caméra adaptée à mes besoins, pas sûr que la taille de pixel du capteur IMX294 (4,63) soit la meilleure option, ni la couleur, j'ai de quoi cogiter...

Tu as quoi comme caméra ? Tu n'as rien laissé dans ton profil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai deux caméras : une 183MC « normale » et une 294c refroidie. Pour ce genre d’objets j’aurais surtout dû bosser avec de la focale ! le seeing limitant la résolution accessible une caméra encaissant bien le gain et avec des pixels de 3 ou 4 était convenable. Une 533 aurait fait l’affaire par exemple. 
 

par ailleurs c’est aussi le genre d’objet où le diamètre pur (et donc la résolution) aura son importance, peut-être même plus que le f/d. A voir avec ton programme mais tu vas faire le grand écart entre un 200/800 parfait pour les nébuleuses un peu grandes, et tes mini NP qui mériteraient probablement 2m de focale. Un SCT, peut-être ? ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

VA ou photo, tu devras installer une table, un siège, un PC, une batterie 12v, des fils d'alimentation et de raccordement... et c'est galère par rapport au T400 que tu avais.

Une solution que j'ai vue pratiquer, c'est un APN Sony A7S au PO d'une lunette sur monture EQ: ça sort des photos couleur en 30s de pose tout à fait correctes sur des objets pas faciles.

 

Michel

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@moebius9 c’est une solution simple (et puissante car le capteur du Sony est très sensible) effectivement mais notre ami n’aura pas ce qu’il souhaite : ses nébuleuses planétaires vont faire 1/2 pixel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 avec Clouzot !

 

Perso j'ai les deux (A7s Astrodon et une ASI 294MC cool). Je fais aussi du VA avec les deux et chacun des capteurs a sa spécificité. Le A7s pour les grandes nébuleuses c'est le pied, en très peu de temps on a quelque chose de franchement beau. Le live view du A7s à 400 000 iso en mode vidéo avec 1/4s fait des merveilles. Voir la Tête de Cheval en live à travers l'écran du boitier n'a pas de prix !!!! :wub:

 

Par contre, le 7s tout astrodon qu'il est, galère beaucoup sur les petites cibles genre galaxies... J'imagine même pas sur une petite NP....

 

Et c'est là que la 294 entre en course !!!! Avec des poses d'1s, j'arrive à avoir toutes les galaxies principales sans broncher avec un 200/1000 sur Sirius ! Bon, la caméra je l'ai depuis les soldes OU, donc je loin suis d'avoir exploité toutes ses capacités, mais je sais qu'entre le A7s Astrodon et cette caméra, je couvre l'ensemble du panel de ce qui est faisable pour un amateur.

 

Je te propose @paradise que tu viennes un de ses quatre à la maison pour que je te montre tout ça, et que tu puisses également te rendre compte de la technicité (toi qui est un pur dobson ça va te faire bizarre au début, mais il n'y a rien de compliqué non plus !)

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, kiwi74 a dit :

(toi qui est un pur dobson ça va te faire bizarre au début, mais il n'y a rien de compliqué non plus !)

 

Il est vrai que les débuts peuvent être parfois un peu rudes, mais ce n'est pas non plus la mer à boire hein, même un pur dobsonien comme @Stephane Idir s'accommode bien d'une caméra sur son Dobson manuel ;)

Et vous-autres avez, avec les Dobsons, un avantage énorme sur quelqu'un comme moi qui n'utilise plus qu'un goto : votre connaissance du ciel. Le pointage de tel ou tel objet improbable à coup de "ah je me souviens il y a 3 étoiles disposées comme ci ou comme ça à 20 minutes d'angle du truc", ça m'impressionne à chaque fois.

 

@paradise comme kiwi est disposé à te faire une démo, c'est la meilleure des façons de te mettre le pied à l'étrier car il pourra te montrer tous les petits "trucs" pour se simplifier la vie et bien démarrer sans prise de tête. Une fois que c'est intégré et que tu sauras où cliquer quand tel ou tel truc se produit, toute la technicité deviendra transparente pour toi, et tu pourras passer à des choses plus acrobatiques, à coup de barlowtage et compagnie.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, moebius9 a dit :

Bonjour,

 

VA ou photo, tu devras installer une table, un siège, un PC, une batterie 12v, des fils d'alimentation et de raccordement... et c'est galère par rapport au T400 que tu avais.

Michel

Salut Michel ! :)

 

Quelque part tu as raison, bon la table et le siège, je les ai encore :laughing:.

Ensuite, je passais du temps à monter mon ES, les barres, le secondaire à fixer, c'était déjà moins fun qu'avec mon ancien cumulus 300 GSO que je me contentais de poser sur le rocker.

Mais oui, c'est parti pour une MES, des branchements toussa.

Je vois les résultats époustouflants en VA, et j'ai envie d'une nouvelle expérience, plus le fait que je pourrai observer moins loin de chez moi grâce au VA qui n'exige pas le même seeing.

Et autant l'astrophoto classique n'est pas pour moi (passer des plombes à attendre que les photos se fassent pour 3 clichés pour toute une nuit, et des jours de traitement au PC ensuite, c'est non pour ma part :cool:), autant quelques minutes de traitement sur place pour capter l'objet que je veux en est une autre.

Bon, je verrai à l'usage...

À bientôt. :)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, clouzot a dit :

 

Il est vrai que les débuts peuvent être parfois un peu rudes, mais ce n'est pas non plus la mer à boire hein, même un pur dobsonien comme @Stephane Idir s'accommode bien d'une caméra sur son Dobson manuel ;)

Et vous-autres avez, avec les Dobsons, un avantage énorme sur quelqu'un comme moi qui n'utilise plus qu'un goto : votre connaissance du ciel. Le pointage de tel ou tel objet improbable à coup de "ah je me souviens il y a 3 étoiles disposées comme ci ou comme ça à 20 minutes d'angle du truc", ça m'impressionne à chaque fois.

J'ai cette expérience, cette pratique de la chasse à l'objet en mode manuel que j'adore, moments inoubliables !! :wub:

 À présent j'espère que le VA va me permettre d'aller plus loin dans l'observation des objets, sans aller jusqu'à l'astrophoto pure, et aussi de  pouvoir faire une partie de mes sorties moins loin de chez moi à chaque fois, ça compte en terme de nombre de sorties final, sans compter la fatigue de la route après boulot...

J'aurais un spot à super seeing pas trrop loin de chez moi, j'aurais peut-être hésité à abandonner le visuel pur.

Merci infiniment pour tes conseils judicieux ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.