Jump to content

Recommended Posts

Voilà, j'ai terminé le nouvel anneau du secondaire:

PXL_20210405_161853774.thumb.jpg.3565762c82393e1701c8f1f49bc958cf.jpg

PXL_20210405_161919807.thumb.jpg.f20a4673e7c59857f460eefa412ed006.jpg

PXL_20210405_162311255.thumb.jpg.62cda086efd1929ae7ff526afb531859.jpg

Il me reste à équilibrer le télescope et à choisir le matériau à poser sur la base et sur le chant des tourillons pour une bonne glisse des patins teflon. Puis nettoyage, ponçage et peinture.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Belle initiative, la construction simplifiée entraine moins de poids, moins de couple et abaisse le centre de gravité. Je présume que l'excédent de tige filetée que l'on voit au dessus du secondaire est la valeur dont vous avez du raccourcir le déport afin de retrouver la même longueur de chemin optique que précédemment.

 

Je vous inviterais à surveiller dans les premiers temps le comportement mécanique de l'anneau dans les régions où le chant est percé pour laisser le passage des tiges filetées des quatre pattes de l'araignée. On peut penser qu'à ces quatre endroits la structure est peut-être affaiblie alors même que c'est là que s'appliquent les contraintes. Votre choix technique est bon, je ne le remets pas en cause, il faut juste surveiller je pense. S'il y avait flexion, il existe des solutions très simples.

 

Pour le chant des tourillons, vous avez le choix d'un placage de plat d'aluminium par exemple ou encore de formica qui a un bonne glisse. Le formica présente l'intérêt d'une faible épaisseur à résistance mécanique équivalente et peut-être d'une meilleure dureté de surface. C'est à étudier. Un cuisiniste ou un menuisier devrait avoir des chutes à vous donner.

 

Félicitations à nouveau pour votre projet, c'est une réussite.

 

Réservez nous une photo en afocale de la première lumière.

 

Bravo

 

Ney

 

Edited by 22Ney44
Une phote dort'au grafe
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Effectivement la tige filetée est trop longue pour le nouvel anneau. Je dois la raccourcir. C'est noté, je surveillerai l'anneau. Merci encore pour vos conseils! Je compte bien poster des photos de ce que je vois à l'oculaire!

Link to post
Share on other sites

Whaou!!! Je ne suis globalement pas fan (esthétiquement) de ce qui se fait en télescope DIY, mais le tien Zblorb, est juste magnifique!!!!

Le coté bi-ton de la façade bois juxtant la tranche plus foncée (probablement ''brulée'' par le flux laser), c'est trop chouette.

 

On a une grosse découpe laser TRUMPF au boulot (grosse car elle prend des plaques de 2000mm x 4000mm, et coupe jusqu'a  6 ou 7mm d'acier il me semble). Si ma fille s'éprend de l'astronomie, je lui ferai bien son prochain télescope en m'inspirant du tien.

Encore bravo à toi.

@+...

Edited by Opto & G6K
Link to post
Share on other sites

Merci!

 

Elle est costaud la découpe laser de ton boulot! Chez damengo, où j'ai commandé mes découpes, c'est des plaques de 800*600mm et le plus épais qu'il proposent c'est 10mm de contreplaqué peuplier. N'hésite pas si tu as des questions pour ton éventuel futur télescope.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

J'ai fini par acheter une plaque de frp pour les surfaces de glissement. J'ai de quoi faire 15 télescope comme le mien 😅 J'en mettrai surement dans les petites annonces du forumPXL_20210423_181140825.thumb.jpg.d44ec48c9b0df8d03eb90314979c6437.jpg

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Bonsoir!

Le télescope est opérationnel. J'ai dû rajouter 2kg sur la caisse du primaire pour l'équilibrer. J'espérais avoir beaucoup moins à rajouter. Je réfléchis à un système d'élastique, pour pouvoir éviter d'emmener ce contrepoids, si je transporte le télescope dans un sac à dos. 

 

Une photo de la lune prise ce soir:

 

PXL_20210520_202542065.thumb.jpg.ee158b77627ab531954b15e73260dd12.jpg

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Zblorb a dit :

Une photo de la lune prise ce soir:

Merci beaucoup pour le témoignage photo de la première lumière.

 

Pour le coup de l'élastique, je ne suis pas certain que cela le fasse. La force générée par ce rappel va être trop importante pour les visées basses sur l'horizon et trop faibles au fur et à mesure des visées vers le zénith. Un ressort à enroulement du type de ce qu'on trouve dans un réveil mécanique monté concentriquement à l'axe d'altitude pourrait aider mais sans plus.

Une autre piste consisterait à augmenter le diamètre des tourillons de manière à écarter du miroir l'axe de rotation d'altitude et revenir plus facilement à l'équilibre intrinsèque. Mais cela remet en cause l'architecture actuelle de l'instrument. Ce pourrait être pour une version 2.0.

 

Toujours Bravo pour cette réalisation, merci pour la photo.

 

Ney

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ressorts, Elastiques et poids permettent de régler les problèmes d'equilibrage des Dobsons...

 

MAIS ce ne sont que des "corrections" imparfaites pour l'erreur de base qui est le mauvais equilibrage (rajoutant des forces pas terrible)!

Pour réelement régler le problème, il faut equilibrer correctement le scope.

C'est à dire qu'il faut que l'axe passant par le centre du cercle des tourillons passe par le centre de gravitée du scope (à peut pres)...

 

Maintenant que to scope est fini, il est facile de trouver ce centre de gravitée, il sufit d'équilibrer ton "tube" (avec oculaire) pour voir ou il est...

Ensuite, soit tu déplace les tourillons pour les centrer (pas toujorus possible!) ou tu fait des tourillons plus gros.

 

Si ton centre de gravité est trop "haut", c'est la merde, cela veut dire, en gros, que le design du scope choisis n'est pas adapté à ton optique.

 

Si tu a un miroir "légé" avec une longue focale, par example, un Stroke ne marche pas.

 

Cyrille

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il s'agit uniquement de trouver un compromis entre la masse du télescope et son encombrement :

 

-si j'avais fait des tourillons plus gros je n'aurais pas eu à ajouter de poids, mais mon télescope aurait été plus encombrant.

 

-j'ai choisi de petits tourillons donc mon télescope est compact, mais je dois rajouter du poids pour l'équilibrer

 

La seule façon de garder la même compacité sans avoir de contrepoids (ou autre système d'équilibrage) serait d'alléger encore la cage du secondaire, en la faisant en composite polystyrène et carbone par exemple. Mais je ne suis pas encore prêt à me lancer là dedans, je préfère encore trimballer 2kg de plus 😅

 

Il y a 15 heures, HPMâd a dit :

[...]

 

Si ton centre de gravité est trop "haut", c'est la merde, cela veut dire, en gros, que le design du scope choisis n'est pas adapté à ton optique.

 

Si tu a un miroir "légé" avec une longue focale, par example, un Stroke ne marche pas.

 

Cyrille

Je ne suis pas tout à fait d'accord, si tu rajoutes la différence de poids à la caisse du primaire tu obtiens exactement le même résultat avec un miroir "léger" qu'avec un miroir "standard". Donc ça peut parfaitement marcher. 

 

 

Edited by Zblorb
Link to post
Share on other sites

D'ailleurs le strock n'est PAS équilibré! Le concepteur a choisi d'augmenter les frottements des tourillons sur le rocker, pour que le télescope ne pique pas du nez malgré ce déséquilibre. Il a fait ça en utilisant de l'aluminium plutôt que du formica pour le contact avec les patins teflon et en ajoutant un ressort qui plaque plus fortement les tourillons sur ces patins. De cette manière il a pu utiliser des petits tourillons qui entrent dans la caisse. 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le Strock est équilibré  sans le ressort,  sauf qu'il faut avoir une gamme d'oculaires homogenes dont tous les oculaires ont la # même masse et sont plutot légers (le strock n'est pas fait pour recevoir des oculaire 2" par exemple), donc comme tous les télescopes lorsque les  oculaires sont très differents il faut augmenter la friction sur les tourillons (freins, ressort...) ou ajouter de la masse pour recaler le centre de gravité . L'ajout d'une barlow va déplacer aussi  le centre de gravité de la structure. Dans une structure légère, la variation de masse liée au  changement d'oculaire et donc de position de centre de gravité  est plus importante, l’équilibrage est plus sensible.

 

Dans le cas d'un miroir trop léger  ( c'est très rare car le concept est basé sur un miroir de 25mm d'ep), on peut ajouter des petites masses dans la caisse primaire. Souvent, ce n'est pas le miroir qui est trop léger mais plutot  la cage  secondaire qui est trop lourde. La  cage secondaire n'est pas faite pour recevoir un gros porte oculaire, ni un gros chercheur optique.... 

 

Lors de la réalisation d'un strock, on vérifie  justement avec l'oculaire moyen et l'accastillage que l'on a bien l’équilibre avt de fixer les tourillons, on peut ainsi déplacer  la position des fixations des tourillons sur le coté de la caisse primaire en Z (déplacement du centre de gravité). 

l'utilisation de l'aluminium est un facilité de mise en oeuvre sur une tranche de tourillon de 10mm car mettre du formica texturé sur cette largeur ça ne marche pas  bien  et en plus c'est fragile ; la texture sur l'alu est faite avec  des  rayures ajoutées au papier de verre sans trop forcer  pour ajuster les frottements/l'équilibre.

 

Yannick

Edited by yannick78
Link to post
Share on other sites

C’est un point que j’ai du mal à saisir... quand on enlève un oculaire de 600g pour le changer pour un autre de même masse, le po est quand même vide et plus léger pendant ce temps... le scope garde la cible quand même?

si oui, alors il devrait être équilibré pour des oculaires de masses différentes....

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, adamckiewicz a dit :

C’est un point que j’ai du mal à saisir... quand on enlève un oculaire de 600g pour le changer pour un autre de même masse, le po est quand même vide et plus léger pendant ce temps... le scope garde la cible quand même?

Bonjour @adamckiewicz,

 

Procédons par ordre pour répondre. Il y a deux grandes classes de réponses :

 

1) Votre télescope est motorisé.

Dans ce cas les axes altitude et azimut sont verrouillés sur la motorisation et ainsi le télescope continue le suivi du moins si vous l'avez activé. L'exemple typique est un dobson équipé d'un ensemble GoTo ou posé sur une table équatoriale.

 

2) Votre télescope n'est pas motorisé.

Dans ce cas, surtout s'il a été construit léger, dès que vous enlevé 600g à l'oculaire, le centre de gravité change notablement de place et le couple généré par la partie basse du télescope l'emporte largement sur le couple généré par la partie haute. La conséquence est un télescope qui pointe automatiquement le zénith.

 

C'est pourquoi, si vous construisez votre télescope, vous devez intégrer dès le début dans vos calculs d'équilibre un poids moyen d'oculaire. Ce poids moyen va être dicté soit par le parc d'oculaires que vous possédez déjà, soit par la pratique majoritaire que vous envisagez avec votre instrument. Typiquement observez-vous des grands champs, utilisez-vous plutôt un oculaire zoom, y a-t-il une lentille de barlow et/ou des filtres dans le train optique, et bien d'autres question à se poser ?

Une fois que vous avez défini votre poids moyen d'oculaires, il vous faut également vous attacher à définir l'oculaire le plus léger et le plus lourd que vous utiliserez. Si le poids de ces oculaires extrêmes est loin de votre poids moyen, il va vous falloir intégrer un moyen de compensation dans la conception des tourillons. Vous avez plusieurs solutions :

 

A) Vous concevez la fixation des tourillons à la caisse du primaire non pas fixe mais mobile sur glissières verrouillables par exemple. Cela vous permet de faire suivre à l'axe d'altitude le déplacement du centre de gravité. Je ne l'ai pas vu réalisé encore, mais c'est un principe que j'ai retenu si un jour je construits mon instrument.

 

B) Vous dépolissez le chant des tourillons de manière à engendrer une légère résistance de glissement des tourillons sur les patins de téflon. Si cette solution résout ponctuellement le problème posé, c'est quand même terriblement contre productif quant au confort d'utilisation de l'instrument dont on est endroit d'attendre un fonctionnement le plus doux et le plus fluide possible.

 

C) Une troisième solution, elle a ma préférence pour sa simplicité, vous prévoyez une mécanisme de frein très progressif sur l'axe d'altitude que vous serrez juste au moment où vous changez d'oculaire. Durant l'opération, l'instrument ne changera pas de valeur d'altitude.

 

En tout état de cause, dans le cas d'un instrument non motorisé, durant les manipulations d'oculaires, vous perdrez forcément votre cible. Vous ne pouvez pas à la fois changer l'oculaire et assurer le suivi de l'objet. L'idée étant que si le télescope reste dans sa position de dernier suivi, il n'y aura que peu à faire pour retrouver l'objet.

 

Belles observations à vous.

 

Ney

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.