Jump to content
belatrix

Dans moins d'un an un géocroiseur (2012 DA14) va froler la Terre

Recommended Posts

Non, la position varie beaucoup selon ou l'on se situe :

 

soit un degré de différence avec tes valeurs !

il est impératif de calculer pour chez soi

 

Ah oui, autant pour moi.:p (c'est logique, vu que l'objet sera très proche)

 

Non elle ne vont pas changer,

comme je l'ai indiqué l’incertitude est seulement de 3s sur l'instant ou 2012DA14 sera au plus proche, ce qui se traduira sur une erreur de position max de 8'

 

Ah d'accord. Je crois que parfois, je ferais mieux de me taire. :ninja:

 

Merci pour la correction (et la vidéo).

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai le logiciel Starry Night Orion, il est possible de l'ajouter ? j'ai fait la mise a jour mais il n'y est pas....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah d'accord. Je crois que parfois, je ferais mieux de me taire. :ninja:

 

 

Mais non! Tu ne peux pas imaginer le nombre de gens (dont moi) qui sont contents d'avoir une réponse à une question qu'ils n'ont pas posé.

 

Il en faut toujours un qui se dévoue :)

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait çà avec le JPL, c'est la première fois que j'utilise ce truc ^^ par contre vous pensez qu'il sera possible de le voir avec des jumelles ??? je demande çà comme un noobie....

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai fait çà avec le JPL, c'est la première fois que j'utilise ce truc ^^ par contre vous pensez qu'il sera possible de le voir avec des jumelles ??? je demande çà comme un noobie....

 

Dans un ciel de ville comme le mien avec un très bon ciel il serait limite avec mon chercheur de 50mm au plus brillant, vers 7.7, mais il n'est pas visible à ce moment là sauf erreur.

 

Avec des jumelles de 50 sous un bon ciel, on doit pouvoir gagner 1 magnitude ou 1,5 magnitude, soit aller un peu plus loin que mv 9, mais je manque d'expérience de ces conditions.

 

Il sera vers mv 9 à 40° de haut vers chez moi.

 

Je dirais que oui, c'est à tenter, mais un instrument plus gros serait utile.

 

D'autres avis?

 

Pour ma part, en ville, je tenterai avec 120 ou 150mm, le grossissement le plus faible possible, avec un repérage le plus précis possible de sa trajectoire et en me basant sur des étoiles proches de cette trajectoire.

 

Si la météo...... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait un mise à jour de Coelix mais il ne le trouve pas... Bon, ce n'est pas dramatique car sur le site du JPL on a les ephémérides à la minute. Donc, ca devrait le faire les doigts dans l'nez ! :be: Et de toute facon, comme l'objet sera très perturbé, je préfère opter pour le JPL ! :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
en effet apophis est plus gros que prévu:

Diamètre : 325m

...

si il tape la terre on est fini comme pour les dinosaures!:cry:

Non !

 

La météorite de Chicxulub faisait entre 10 et 20 km de diamètre.

 

Une météorite de 1,5 km de diamètre à frappé la France il y a environ 200 millions d'années. Elle n'a laissé qu'un petit cratère de 20 km de diamètre (mais tout détruit dans un rayon de 400 km).

 

Avec ses 320 m de diamètre, on aura droit à un nouveau Météor Crater tout au plus.

 

Mais c'est sur que pour ceux qui se trouvent en dessous, ce sera la fin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai un dob 200mm mais j'ai peur de pas pouvoir le suivre ou le trouver sans moteur... a voir ^^

 

Un moteur ne te servirait à rien pour suivre un objet comme ça, sauf avec un pilotage précis sur la trajectoire de l'objet, pour spécialistes :)

 

Le problème n'est pas de le suivre mais de le repérer. Une fois dans le champ aucun problème, ce n'est pas une étoile filante.

 

Le dob 200 me parait parfaitement adapté, à condition d'avoir les éphémérides précises et d'avoir repéré au préalable les étoiles vers lesquelles il va passer et les heures de passage.

 

Voici par exemple une carte de détail que j’ai préparée à partir de Carte du Ciel et des coordonnées calculées sur le site du JPL :

 

6182-1358750887.jpg

 

Le cercle représente 2° sur le ciel, soit un peu plus que mon champ maxi avec la L150/750.

 

Ca couvre seulement 10mn, il y a intérêt a avoir des cartes comme ça tout le long de la trajectoire au cas où on le perdrait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec ses 320 m de diamètre, on aura droit à un nouveau Météor Crater tout au plus.

 

Mais c'est sur que pour ceux qui se trouvent en dessous, ce sera la fin !

 

Un peu plus que le Météor Crater quand même.

 

Une règle empirique (mais ça dépend de la densité et de la vitesse), donne un cratère 20 fois plus grand que l'objet, soit 6km pour 320m.

 

On ne saura jamais, quel dommage :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai un dob 200mm mais j'ai peur de pas pouvoir le suivre ou le trouver sans moteur... a voir

 

Tu devrais l'avoir sans problèmes spawn ;) Fred_76, si l'objet tombe chez nos amis de la Creuse, je pense que le nombre de victime sera ridiculement bas ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dis que:

 

soit on a une monture super réactive, des compétences pointues sur tous les aspects de la chose et on fait des photos nickel (.... c'est pas ce que je vois pour moi).

 

Soit on se cale une paire de jumelles genre 20X80 économiques sur un pied photo en essayant d'avoir préparé:

Repérage avec le site du JPL

Transposition sur stellarium ou sky map ou ... ce qu'on veut

noter des axes et chercher sur google earth des repères faciles pour être au bon endroit au bon moment, avec dans le lointain un bel avant plan pour la sortie de la chose (°)

 

avoir de la chance, sur la terre comme ... au ciel (météo)

 

et, si y on croit... prier,

malaxer ses grigri,

appeler belle maman pour faire la paix.....

:god2:

 

(°):s'y prendre à l'avance et procéder par itérations pour vraiment fixer "le bon endroit" au bon moment

 

S'il fait beau (!) le dessinateur fréquente le site les jours avant, pour fixer le cadre, et nous pose l'évènement pour la postérité sur du PAPIER! Pour les générations futures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un peu plus que le Météor Crater quand même.

 

Une règle empirique (mais ça dépend de la densité et de la vitesse), donne un cratère 20 fois plus grand que l'objet, soit 6km pour 320m.

 

On ne saura jamais, quel dommage :)

 

Effectivement, tu as raison. La simulation donne entre 5 et 6 km pour environ 500 m de profondeur. Voir ici :

 

http://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEffects/

 

A 100 km de distance on entendra un gros bruit (82 dB ) 5 minutes après l'impact. Mais un peu plus de 2 minutes après l'impact arriveront les premiers éjectas (ils voyagent plus vite que le son) : essentiellement de la poussière et des cailloux de quelques mm de taille. Un boule de feu s"élève dans le ciel, 7 à 8 fois plus grosse que le Soleil, et va irradier de sa chaleur pendant à peu près 1 minute en réchauffant légèrement (5 à 6 fois le flux solaire) les surfaces.

 

Bref, pas de quoi fouetter un chat !

 

Pour un peu de lecture sur l'impact français qui a eu lieu il y a 200 millions d'années, voir mon article sur Wikipedia. Là, le cailloux faisait environ 1500 m de diamètre...

 

A+

 

Fred

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour Amiens

 

				+ View the NASA Portal 
+ Near-Earth Object (NEO) Project			
Search JPL


 2013-Jan-19 09:14 UT 

 

Merci

je crois que j'ai compris et réussi à imprimer le résultat pour chez moi sur sky map vers 20h10TU!

je n'ai plus qu'à me faire la trajectoire de 5 en 5 minutes

Ici ce sera très bas, magnitude évoluant de 7,78 à 8 etc...

quasi désespéré avec la météo locale mais on tente!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, tu as raison. La simulation donne entre 5 et 6 km pour environ 500 m de profondeur. Voir ici :

 

http://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEffects/

 

A 100 km de distance on entendra un gros bruit (82 dB ) 5 minutes après l'impact. Mais un peu plus de 2 minutes après l'impact arriveront les premiers éjectas (ils voyagent plus vite que le son) : essentiellement de la poussière et des cailloux de quelques mm de taille. Un boule de feu s"élève dans le ciel, 7 à 8 fois plus grosse que le Soleil, et va irradier de sa chaleur pendant à peu près 1 minute en réchauffant légèrement (5 à 6 fois le flux solaire) les surfaces.

 

Bref, pas de quoi fouetter un chat !

 

Pour un peu de lecture sur l'impact français qui a eu lieu il y a 200 millions d'années, voir mon article sur Wikipedia. Là, le cailloux faisait environ 1500 m de diamètre...

 

A+

 

Fred

 

Bonsoir,

 

J'ai parcouru ton article. Coïncidence, on vient de m'offrir un livre, "Astéroïdes: la Terre en danger", de Jean-Pierre LUMINET. Celui-ci reprend l'hypothèse d'impacts jumeaux Rochechouard - Bizeneuille que tu place simplement en note. Il ne le présente pas, bien sûr comme une certitude mais comme une hypothèse assez étayée par certains détails sur le terrain.

 

Est-ce que celà correspond à des développements récents?

Le dépot légal du bouquin est Octobre 2012.

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je dis que:

 

soit on a une monture super réactive, des compétences pointues sur tous les aspects de la chose et on fait des photos nickel (.... c'est pas ce que je vois pour moi).

 

Soit on se cale une paire de jumelles genre 20X80 économiques sur un pied photo en essayant d'avoir préparé:

Repérage avec le site du JPL

Transposition sur stellarium ou sky map ou ... ce qu'on veut

noter des axes et chercher sur google earth des repères faciles pour être au bon endroit au bon moment, avec dans le lointain un bel avant plan pour la sortie de la chose (°)

 

avoir de la chance, sur la terre comme ... au ciel (météo)

 

et, si y on croit... prier,

malaxer ses grigri,

appeler belle maman pour faire la paix.....

:god2:

 

(°):s'y prendre à l'avance et procéder par itérations pour vraiment fixer "le bon endroit" au bon moment

 

S'il fait beau (!) le dessinateur fréquente le site les jours avant, pour fixer le cadre, et nous pose l'évènement pour la postérité sur du PAPIER! Pour les générations futures.

 

Je vois que tu met toutes les chances de ton côté :)

A Lyon on monte mettre un cierge à Fourvière... je ne l'avais pas encore envisagé mais...

 

Pour la représentation d'une étoile de mv 8.0 devant un beau décor sur l'horizon, je le sens mal. :?:

 

Si on avait un peu de ciel je ferais bien des essais de filé sur les étoiles pour déterminer la magnitude enregistrable avec un instrument fixe (pour moi 350D au foyer d'une achro 150/750).

 

A partir de là on doit pouvoir transposer à la vitesse de l'astéroïde pour voir si c'est possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

 

J'ai parcouru ton article. Coïncidence, on vient de m'offrir un livre, "Astéroïdes: la Terre en danger", de Jean-Pierre LUMINET. Celui-ci reprend l'hypothèse d'impacts jumeaux Rochechouard - Bizeneuille que tu place simplement en note. Il ne le présente pas, bien sûr comme une certitude mais comme une hypothèse assez étayée par certains détails sur le terrain.

 

Est-ce que celà correspond à des développements récents?

Le dépot légal du bouquin est Octobre 2012.

 

Cordialement,

Claude

 

A ma connaissance, rien n'étaye cette hypothèse à part une thèse de DEUG de Raphael Blanke, que j'ai aussi contacté. Il s'agissait de l'analyse de photos satellites et de l'observation de structures circulaires. D'autres ont tenté de reproduire l'expérience sur la base de photos plus détaillées, mais rien n'a pu être mis en évidence. En fait, la meilleure explication qu'on m'a donnée, c'est que si on cherche une structure circulaire dans un enchevêtrement de lignes disposées aléatoirement, on est certain d'en trouver.

 

Des études sur le terrain n'ont rien trouvé.

 

Quelques infos sur ce sujet : http://www.astrosurf.com/astrojanus/hypothes.htm

 

Dans son livre Luminet cumule pas mal d'erreurs flagrantes. Je cite :

- l'explication du quartz clivé de Saint-Paul-la-Roche que Luminet explique par un impact. Le clivage de ce quartz est bien trop gros (quelques mm) pour avoir une origine impactique. Par contre il s'explique très bien par un phénomène tectonique. Les quartz clivés par un impact ont un clivage micro-metrique.

- la régularité des anneaux concentriques de Rochechouart : il n'y a aucune structure circulaire visible à Rochechouart ! On distingue des spots épars de roches modifiées par l'impact. c'est bien pour ça que l'origine impactite de cette région a été si tardive.

- il dit qu'il est "difficile de trouver dans la région de Bizeneuille des impactites bien conservées" : c'est plus que difficile, on n'en a jamais trouvé, même pas des très mal conservées !

- il parle de la thèse de 1998 de caténa. Elle est remise en cause sur la base de nouvelles datations de ces cratères... dommage car c'était élégant comme explication. En tous cas j'aimais bien ça !

- il parle de deux blocs de près de 15 km de diamètre issus d'un autre bloc plus gros s'étant fracturé pendant sa rentrée dans l'atmosphère, l'un tombant à Rochechouart, l'autre à Bizeneuille à près de 200 km de là. C'est physiquement impossible. Une telle fracturation de deux blocs voyageant à plus de 20 km/s aurait provoqué leur chute à quelques centaines de mètre de distance l'un de l'autre, tout au plus. Certains disent que la fracturation se serait faite lors d'un passage rapproché de la Lune. Là aussi l'écartement est trop important. En plus, les analyses indiquent que l'impact de Rochechouart a été le fait d'une météorite pierreuse (chondrite). Ce type de météorite n'est pas très facilement fracturable comme le sont les comètes. Elles sont essentiellement, pour les grosses, composées d'un agglomérat de petits fragments qui sont gravitairement reliés et soudés entre eux depuis le temps. Cette structure est difficilement fracturable en gros blocs sous la seule action gravitaire... Ce n'est pas le cas des comètes qui peuvent exploser en raison des poches de gaz qui se créent à l'intérieur quand elles passent près du Soleil.

- au sujet des tailles de 15 km, les structures et propriétés des roches trouvés sur Rochechouart sont toutes en concordance avec une énergie provenant d'une météorite de taille kilométrique. On est un ordre de grandeur en dessous de ce qui est avancé par Luminet.

 

... voilà pour Bizeneuille.

 

Mais rassurez vous, l'astéroïde du 15 février ne fait que 350 m de diamètre à peine et n'est pas prévu percuter la Terre. S'il le fait, 70% de la surface de la Terre est recouverte d'eau, ça fera donc un gros plouf !

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans un ciel de ville comme le mien avec un très bon ciel il serait limite avec mon chercheur de 50mm au plus brillant, vers 7.7, mais il n'est pas visible à ce moment là sauf erreur.

 

Avec des jumelles de 50 sous un bon ciel, on doit pouvoir gagner 1 magnitude ou 1,5 magnitude, soit aller un peu plus loin que mv 9, mais je manque d'expérience de ces conditions.

 

Il sera vers mv 9 à 40° de haut vers chez moi.

 

Je dirais que oui, c'est à tenter, mais un instrument plus gros serait utile.

 

D'autres avis?

 

Perso, avec des 10x50, sous un ciel périurbain (et si bas), je ne me fais pas trop d'illusions.

Mag 9 à 40°, c'est plus jouable (mais c'est vraiment la limite aux 10x50 sous un ciel pollué)

 

Du coup, je vais déplacer le 200mm, mais va falloir bien préparer le pointage à l'avance. Sinon, c'est l'échec assuré.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vois que tu met toutes les chances de ton côté :)

A Lyon on monte mettre un cierge à Fourvière... je ne l'avais pas encore envisagé mais...

 

Pour la représentation d'une étoile de mv 8.0 devant un beau décor sur l'horizon, je le sens mal. :?:

 

Si on avait un peu de ciel je ferais bien des essais de filé sur les étoiles pour déterminer la magnitude enregistrable avec un instrument fixe (pour moi 350D au foyer d'une achro 150/750).

 

A partir de là on doit pouvoir transposer à la vitesse de l'astéroïde pour voir si c'est possible.

 

Moi je disais tout ça par ce que je suis un poète... désespéré...

 

La dernière fois pour le transit de Vénus j'avais préparé un plan comme ça (repérage, cadrage de la collégiale à 2,5kms), debout à 4h00 du mat alors que j'entendais la pluie tomber, du fond de mon lit à 3h00... l'éclaircie est bien venue, entre 8h30 et 9h00... au boulot.

 

Montez aussi le cierge de Fourvière pour les gars du nord maritime :cry:,

même 2 secondes dans les jumelles j'aurais la banane une semaine durant. ;)

 

Sans blague je vais essayer de m'y retrouver dans les codes d'heure (TU/locale) sur les indications de la fiche JPL et de Sky maps et si il y a la moindre chance je serais au bon endroit au bon moment! GRRRR

Ca semble juste mon repérage ci dessous pour Abbeville vers 20h10?

17224-1358886811.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je disais tout ça par ce que je suis un poète... désespéré...

 

La dernière fois pour le transit de Vénus j'avais préparé un plan comme ça (repérage, cadrage de la collégiale à 2,5kms), debout à 4h00 du mat alors que j'entendais la pluie tomber, du fond de mon lit à 3h00... l'éclaircie est bien venue, entre 8h30 et 9h00... au boulot.

 

Montez aussi le cierge de Fourvière pour les gars du nord maritime :cry:,

même 2 secondes dans les jumelles j'aurais la banane une semaine durant. ;)

 

Sans blague je vais essayer de m'y retrouver dans les codes d'heure (TU/locale) sur les indications de la fiche JPL et de Sky maps et si il y a la moindre chance je serais au bon endroit au bon moment! GRRRR

Ca semble juste mon repérage ci dessous pour Abbeville vers 20h10?

17224-1358886811.jpg

 

Pour le transit de Vénus j'ai fait un peu pareil, mais avec des conditions moins désespérées mais le même résultat:

http://91.121.211.202/~webastro/forum/showthread.php?t=95074

 

Pour ton repérage je ne trouve pas le même résultat pour 20h10 (TU). J'ai une position à 3 ou 4° plus au sud. J'ai tenté avec Abbeville, idem:

 

2013-Feb-15 20:10 m 12 15 21.36 +19 44 31.6

 

Pour chez moi:

2013-Feb-15 20:10 m 12 17 45.74 +20 19 13.5

 

Et pour moi ces coordonnées ne correspondent pas à ton pointage sur la carte qui seraient plutôt: RA 12°15 Dec +23°15'

 

Si j'en crois Carte du Ciel.

 

???

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
(...)

 

Et pour moi ces coordonnées ne correspondent pas à ton pointage sur la carte qui seraient plutôt: RA 12°15 Dec +23°15'

 

Si j'en crois Carte du Ciel.

 

???

 

Cordialement,

Claude

 

C'était bien le sens de ma question: je ne suis pas sur de ma façon d'utiliser cartes du ciel (que je découvre) et le tableau du JPL qu'on m'a fait parvenir.

Merci donc de ta réponse, je vais reprendre à zéro: mettre mes coordonnées précises sur JPL etc... et tenter de ne pas me gourer en chemin.

 

Que signifient les labels "delta" et deldot" à droite du tableau de coordonnées JPL ?

 

;) merci d'avance. JM

 

EDIT:

j'ai refait le cheminement, sur stellarium il émerge du sol Picard vers 22h30 à mag 10.13... c'est mort!

Edited by JMDSomme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici le relevé que j'ai pu faire manuellement depuis Biarritz avec le site du JPL et Stellarium que je découvre.

Merci à julien563 pour ces nombreuses explications.

 

 

La carte : http://photo.freuskadi.free.fr/

 

ça pourra peut être aider certains. J'espère ne pas m'être tromper !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici le relevé que j'ai pu faire manuellement depuis Biarritz avec le site du JPL et Stellarium que je découvre.

Merci à julien563 pour ces nombreuses explications.

 

 

La carte : http://photo.freuskadi.free.fr/

 

ça pourra peut être aider certains. J'espère ne pas m'être tromper !

 

c'est en heure d'hiver france?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était bien le sens de ma question: je ne suis pas sur de ma façon d'utiliser cartes du ciel (que je découvre) et le tableau du JPL qu'on m'a fait parvenir.

Merci donc de ta réponse, je vais reprendre à zéro: mettre mes coordonnées précises sur JPL etc... et tenter de ne pas me gourer en chemin.

 

Que signifient les labels "delta" et deldot" à droite du tableau de coordonnées JPL ?

 

;) merci d'avance. JM

 

EDIT:

j'ai refait le cheminement, sur stellarium il émerge du sol Picard vers 22h30 à mag 10.13... c'est mort!

 

Ca m'étonne: pour moi, à Abbeville, à 21h00 TU, 22h00 temps civil, il est à :

AD 12h25 Dec +46°05

Soit dans le nord des Chiens de Chasse

Mv 8,62

Hauteur +37°

 

Et par rapport à Lyon les écarts sont nettement inférieurs au degré pour toutes les coordonnées AD, Dec, Hauteur.

 

Pour Lyon il émerge à 20h50 Tcivil

 

Pour delta et deldot aucune idée je les ai viré de la liste et remplacé par az et H :)

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici le relevé que j'ai pu faire manuellement depuis Biarritz avec le site du JPL et Stellarium que je découvre.

Merci à julien563 pour ces nombreuses explications.

 

 

La carte : http://photo.freuskadi.free.fr/

 

ça pourra peut être aider certains. J'espère ne pas m'être tromper !

 

 

Je met aussi les 2 cartes générales que j'ai préparé pour Lyon. Il y a un écart notable avec Biarritz, c'est normal, mais pas énorme (enfin j'espère que c'est normal :)):

 

6182-1358978579.jpg

 

6182-1358978623.jpg

 

Dans le JPL j'ai choisi Coordonnées apparentes et non coordonnées astrométriques, pour Carte du Ciel je pense que ce sont aussi des coordonnées apparentes mais en fait tout n'est pas très clair pour moi dans tous ces éléments, ca peut générer des écarts. A creuser...

Edited by cpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici le relevé que j'ai pu faire manuellement depuis Biarritz avec le site du JPL et Stellarium que je découvre.

Merci à julien563 pour ces nombreuses explications.

 

 

La carte : http://photo.freuskadi.free.fr/

 

ça pourra peut être aider certains. J'espère ne pas m'être tromper !

 

Salut

es-tu sûr pour l'heure?

à 20h TU il devrait être à la queue du Lion non?

à peu près comme chez moi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

es-tu sûr pour l'heure?

à 20h TU il devrait être à la queue du Lion non?

à peu près comme chez moi

 

Oui il devrait être à la queue du Lion. Nous avons un écart de environ 1°. Par contre pour la carte de explo-franck j'avais regardé la position de 21h30 TU et je croyais qu'on était presque en phase mais j'avais inversé le calcul de l'heure civile :confused:

 

Donc un très gros écart de 1h ou 2h si les heures sont en TC sur la carte de Explo-franck.

 

???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.