Jump to content

christiand

Membre
  • Content Count

    21,819
  • Joined

  • Last visited

6 Followers

About christiand

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Région Lilloise (Nord)
  • Intérêts
    Astronomie visuelle (1964 - 2006) puis astrophoto du CP (à partir de 2007)
  • Occupation
    en retraite
  • Matériel
    Imagerie : C8 (2007-2010) C9.25 (2010 -2014) et C11 EdgeHD (à partir 10/2014). Monture SPDX (2007 -2008), G11 (06/2008). Imageur : Atik16 (2007) Sigma 1603 (2008 2011) ST10XME (à partir 11/2011)
  • Site Web

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Au moins j'ai réussi à ré animer cette rubrique qui était quasi à l'abandon...🙂 Les amateurs de VA étaient partis je ne sais ou.. Stephane : Bin tient.. c'est pour cette raison que tu n'hésites pas à superposer mes images avec les tiennes... 😉 A mon sens si ton veux faire une comparaison plus objective il serait préférable de travailler avec un équipement comparable, et le propos de duducaz parlait d'un C11, un SC avec son rapport d'obstruction et son rapport FD de 10 qui n'est pas forcément optimum pour la qualité et la finesse des images. Et les images de Clouzot faites avec un SC à FD 0.63 sont très parlantes et se rapprochent davantage des conditions d'exploitables disons ...plus .... difficiles. Et là pas de miracle. Bref qui aurait des images de M1 faites à F10 avec un échantillonnage proche de 0.5"/pix ? Amicalement Christian
  2. Ok, mais il ne faut trop t'embêter à refaire les tests, c'était juste pour donner une "idée"... Oui, quoique que Messier 1 ne soit pas vraiment un objet de luminosité de surface "faible" si je puis dire, c'est même l'un des objets "large" qui présente le plus de luminosité, avec M27 ou M81 par exemple. J'aurais bien fait quelques images de durée progressive au CCD sur un objet "faible" pour voir la différence, mais pas certain que cela intéresse les lecteurs. Amicalement et bonne continuation 🙂. Christian
  3. Bonsoir, Pas mal du tout tes poses sur M1 🙂 En terme de signal tu dois poser plus longtemps qu'avec le CCD malgré un échantillonnage plus favorable... mais tu as une image couleur ! Une chose intéressante, le cumul de poses unitaires plus longues donnent un meilleur résultat au Cmos : 10 x 30 secondes c'est nettement meilleur que 300 x 1 seconde,pas de miracle en très courte pose malgré un bruit de lecture relativement bas. Amicalement Christian
  4. Bonjour Du vrai VA... bonne remarque. J'y perds un peu mon latin et dans cette rubrique un peu fourre tout on trouve désormais de l'imagerie avec traitements dark et flat... Avec un 410 sur équato, et donc un suivi minimum, tu peux faire de la pose de plusieurs secondes avec un échantillonnage relativement court. Il faut toujours privilégier un capteur sensible (noir et blanc de préférence), qui peut le plus, peut le moins..
  5. Oui, c'est quasi pareil qu'avec un oculaire, mise à part la vision sur un écran.. le champ est déterminé par la taille du capteur et la focale du telescope. En VA comme en imagerie il n'existe pas de notion de grossissement. C'est la taille des photosites qui déterminent la "résolution" theorique de l'image, c'est à dire la "fenêtre" vue sur le ciel par un photosite du capteur. Elle est exprimée en seconde d'arc par pixel. Plus cette valeur est petite et plus l'objet sera détaillé (tu peux rapprocher cette notion à celle du grossissement en visuel). Bien entendu plus la valeur de la "fenetre" est petite et plus il sera difficile de collecter des photons... En effet, magnitude 12 ce n'est pas beaucoup avec un 318.
  6. bonsoir Patrice C'est bien de t'interesser aux objets qui ne sont pas des Messiers.. hors des sentiers battus. Oui on place le capteur (Ici c'est un CCD) dans le PO et on pose. Bien sur il y a un minimum à faire comme le "ciblage" de l'objet (au Goto ça aide) puis la mise au point sur le capteur avec des courtes poses de 2 ou 3 secondes (on cherche à obtenir des étoiles les plus fines possible), puis on pose... avec ou sans guidage (sans guidage à condition que les poses ne soit pas trop longues) et l'image apparait à l'écran... C'est magique.. Avec un 318 mm tu peux rechercher quelques quasars, dont l'APM du Lynx de magnitude 14 ou 15 environ (je pense accessible avec un 320 sous un ciel calme), ce "QSO" est situé à .... 12 milliards d'AL....! ...Alors tu vois tes 100 millions d'AL c'est la proche banlieue... Et il en existe d'autres.. Je l'ai également en "VA", mais je ne l'ai jamais posté. Christian
  7. Bonsoir Dob, Je parlais du "visuel" à l'oeil nu. Pour l'aspect de la tache de diffraction à l'oculaire je ne sais pas, et je ne connais pas la relation qu'il pourrait exister avec le seeing "imagerie" (c'était la question de l'auteur du fil). As tu des données dans ce sens ? Amicalement Christian
  8. Comme c'est "vite" fait et sans autoguidage tu peux tenter des poses cumulées de 30 secondes avec les différentes configs. Le principal c'est d'être "vers" 1.0"/pix et de l'indiquer. Mon CCD est vieillissant et j'aimerais bien avoir une idée des images en courtes poses cumulées obtenues avec les capteurs récents. Si un jour je devais changer de capteur j'aimerais avoir au moins l'équivalent de mon vieux Kaf Kodak, ne pas m'embarquer dans l'achat d'un "veau" comme l'on dit. a+ Ch
  9. Avec les Cmos tu peux faire des courtes poses, pas de soucis. Le coté interessant c'est l'image obtenue à 1.0"/pix avec des poses de 30 secondes cumulées sur ce type de cible lumineuse (30 x 1 seconde, 15 x 2 secondes ou 2 x 15 secondes, peu importe).
  10. Bonjour, Un petit "goto" dans le Lynx pour y découvrir cet amas globulaire Ngc 2419. C'est un amas relativement éloigné, distance estimée à 300 000 AL, il gravite autour de notre Voie Lactée, mais c'est un un long périple qui dure 3 milliards d'années. Il est très massif, sans doute le plus massif de nos AG mais son éloignement le rend relativement faible avec une magnitude de 10.3 et un diametre apparent de 4' d'arc environ, bref ce n'est pas Messier13, loin de là Son observation visuelle n'est pas evidente. Il faut un grand diametre de 450 ou 500 mm pour tenter d'entrevoir ses quelques étoiles les plus lumineuses. Autrefois avec mon 310 mm je ne voyais qu'une simple tache floue. Il faut dire également que l'observation est perturbée par une étoile de magnitude 7..2 toute proche, un vrai phare, une étoile bleue de type A5 éloignée de "seulement" 310 AL. Cet amas porte également la référence Caldwell 25 ... pour les intimes...😅 Voici une pose unique CCD mode VA de 4 minutes au C11 à 0.5"/pix : Un prochain fil sera dédié aux petites galaxies du Lynx en mode VA, elles sont nombreuses.. Amicalement Christian
  11. Bonjour Ton image est un peu "dure", merci pour le partage. Malheureusement il n'existe pas de moyen fiables "visuel" pour apprécier le seeing. Il faut passer par des mesures. Quant aux données Méteo Blue c'est un peu "Madame Soleil" si je puis dire. Durant plusieurs mois j'ai mis ces prédictions en regard de mesures réelles faites sur mes images : c'est du "50/50"... pas de corrélation significative, une chance sur 2.... basta. Il faut dire que l'impact seeing n'est pas uniquement "météo" mais également très local, la structure du relief, la présence de batiments, de zones de convections etc... etc... Mais avec ton échantillonnage pas trop de soucis, tu as de la marge avant que le seeing soit vraiment néfaste à tes images. Alors conseil : profites des opportunités et fais toi plaisir sous un ciel dégagé.. Amicalement
  12. Bonsoir Faut pas trop te fier à Méteo Blue. Je dirais qu'il faut profiter des opportunités car les nuits dégagées ne sont pas fréquentes, surtout sans Lune génante. Ici dans le Nord il fait froid, les étoiles scintillent mais le seeing est correct... donc ça "tourne"... Amicalement
  13. Débutant en courtes poses pour les zamateurs de VA... J'aime bien ces courtes poses sans prise de tête, sans traitement. C'est bien quand les ti zenfants viennent voir apparaitre ces taches sur l'écran de mon PC.. (c'est mieux que derrière l'oculaire..)
  14. Bonsoir Ciel bien transparent sur l'agglomération Lilloise, Pour les curieux voici 120 secondes (une seule pose de 120s) avec un filtre Ha de 13 nanometres. Les filaments sont bien visibles :
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.