Jump to content

sixela

Membre
  • Posts

    5,926
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by sixela

  1. Je ne vois pas vraiment de grande différence, mais personnellement je m'habitue à pas mal d'oculaires (tant que je n'aie pas à tourner la tête pour regarder de travers parce que le haut est trop large). En tout cas je préfère l'APM à la version TS 'ancien modèle' comme celle-ci:
  2. Sur SCT il y a bien sûr moins de différence que sur par exemple mon f/3,72+Paracorr. Où je trouve que l'APM fait mieux qu'un Nagler 22T4 sur les 82° qu'ils ont en commun, alors qu'au delà, des aberrations assez visibles se rajoutent à celles produites par mon oeil (pupille de sortie de 4,7mm, inutile d'espérer voir des étoiles très propres) alors qu'avec un Ethos je ne vois vraiment clairement que celles produites par l'oeil. Mais je coupe les cheveux en quatre: si j'avais à décider maintenant entre l'APM et l'Ethos je serais quand-même tenté par l'APM vu la différence de prix. Quand j'ai acheté l'Ethos la seule concurrence c'était l'ES 100° et il est moins bon que l'APM.
  3. Et même sur un objet et un télescope ça dépend du détails dans l'objet! https://clarkvision.com/visastro/m51-mag/index.html
  4. Il n'a pas conclu ça, et si on aime bien les gros objets (et surtout les nébuleuses diffuses à regarder avec UHC/OIII/H-bèta) c'est d'ailleurs tout à fait faux. @Alexis Mnrje répondais à AstroSylv1...si l'Ethos 21mm est trop cher, il y a quand même l'APM XWA 20mm (qui est meilleur que l'ES 20mm 100°).
  5. Il y a un défaut de mise au point mais surtout, l'objet sans coma est en bas et un poil à droite sur l'image. Et ça c'est par définition une erreur de collimation. À noter: sans correcteur de coma les étoiles dans le coins seront toujours comatiques, mais la coma doit pointer vers le milieu du champ (et alors elle est minimale et symétrique dans les coins).
  6. "Pour mettre entre mon 12.5mm et mon 30mm" -- non, un 21mm est parfait. Après des pages de débat, ma réponse est pourtant simple, si le choix est entre le 21E et le 22T4: ils occupent un niche différente: -si 15mm de dégagement oculaires suffisent et que le poids ne gène pas, l'Ethos 21mm. Il est meilleur en transmission, montre moins de diffusion à petit angle, le bafflage est meilleur, il a moins de déformation en coussinet (sur les 82°), moins d'aberrations en bord de champ, etc. etc. C'est simplement un oculaire plus moderne et plus cher et ça se voit. Et si on a les sous, inutile de comparer avec l'ES 100° ou l'APM, qui ont un rapport performances/prix favorable mais ne sont pas aussi bons. -s'il faut plus de dégagement oculaire ou que l'Ethos est trop lourd, le 22T4 (ou alors par exemple un ES 92° 17mm, qui combine un très grand champ à un grand dégagement oculaire, mais on est un peu plus proche du 12,5mm, mais il est également lourd.) S'il manque juste un poil de dégagement oculaire sur l'Ethos 21mm un Nikon Nav HW 17mm pourrait aussi passer, mais il faudrait essayer avant d'acheter.
  7. Pour ces oculaires, ils passent tout juste sir f/D 8 (mais on voit encore des aberrations en bord de champ, donc si on est pointilleux…) et sur f/D 12 et plus inutile de prendre plus complexe.
  8. AliExpress inclût la TVA et les droits d’importation et les transfère à la France par le « one stop shop » européen (en précisant le code du colis). Le colis est alors reconnu et passe sans procédure de dédouanement compliquée.
  9. Un oculaire 82° a nécessairement ou bien pas mal de déformation de grossissement angulaire ou une déformation en coussinet. Le Televue Nagler type 6 choisit plutôt la deuxième option (et même encore un peu plus de déformation en coussinet pour supprimer l'astigmatisme en bord de champ). Si c'est le bord qui est flou, c'est une autre affaire. La photo ne montre rien (surtout qu'elle est floue). À noter: si l'on regarde vers le bord la déformation en coussinet 'locale' se voit moins. Un appareil photo, par contre, ne montre que la déformation rectilinéaire. Si c'est vraiment la déformation en coussinet qui te gêne, pas grand chose à faire, sauf prendre un oculaire 70° (et si tu veux plutôt l'option #1, sans déformation rectilinéaire, un Pentax XW, mais ne vient pas nous dire que les étoiles doubles sont plus serrées au bord et que le fond du ciel est plus clair au bord -- c'est le revers de la médaille de ce choix. Tant que tan(35°) est assez différent de 35/57,3 il n'y a pas de solution qui n'a pas de choix sans revers de médaille pour les oculaires à grand champ).
  10. Pour voir un détail d’un objet étendu peu lumineux il y a une chose qu’on ne peut changer: le contraste inhérent, le rapport entre la luminosité surfacique de l’objet plus le fond et là luminosité surfacique du fond seul. Les seules choses qui aident, c’est de rendre le détail plus grand et d’augmenter la luminosité surfacique (aussi bien du fond que du fond+objet). Or cette dernière on ne peut pas l’augmenter au delà de celle vue par l’œil nu. Avec une pupille de sortie égale tous les systèmes afocaux te donneront la même luminosité surfacique. S’il n’y avait que ça qui comptait on n’utiliserait pas de télescope! Là luminosité surfacique de M42 dans un télescope n’est pas plus grande qu’à l’œil nu. Le télescope sert à collecter assez de photons pour garder une luminosité surfacique suffisante mais en grandissant le détail (ce qui le rend plus facile à percevoir). Et l’optimum n’est souvent pas avec un oculaire qui donne la luminosité surfacique maximale, sinon on n’observerait qu’avec un seul oculaire. Souvent le détail est mieux visible en réduisant là luminosité surfacique pour rendre l’objet plus grand.
  11. Et où vas-tu charger et de combien de W pour charger disposes tu (ampérage et voltage) pour les différents scénarios de chargement? Comme je disais un BMS 8S n'est pas difficile à trouver, mais il faut souvent un convertisseur de voltage devant, et si l'on veut pouvoir charger ça assez rapidement, bien dimensionner chaque partie de la chaîne n'est pas toujours trivial. Si tu peux accepter charger pendant 24 heures ou quelques jours avant le week-end pour ensuite emmener les batteries c'est plus simple. Par exemple pour prendre quelque chose de courant sur secteur: https://fr.aliexpress.com/item/1005003403383023.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.43f2cbd8qkTJ8W&algo_pvid=359391f1-7c46-4446-9465-c27b37ffbeab&algo_exp_id=359391f1-7c46-4446-9465-c27b37ffbeab-22&pdp_ext_f={"sku_id"%3A"12000025631463392"}&pdp_pi=-1%3B90.31%3B-1%3B1079%40salePrice%3BEUR%3Bsearch-mainSearch https://fr.aliexpress.com/item/1005003553592740.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.4e206be1c25dvt&algo_pvid=0763f9f4-93b9-4c8f-8865-8715b77804f3&aem_p4p_detail=20220211074339108585686301280142859788&algo_exp_id=0763f9f4-93b9-4c8f-8865-8715b77804f3-0&pdp_ext_f={"sku_id"%3A"12000026263045158"}&pdp_pi=-1%3B26.79%3B-1%3B-1%40salePrice%3BEUR%3Bsearch-mainSearch 20A pour une 320Ah, c'est une vingtaine d'heures pour charger (à environ 600W). Et pour charger à partir d'un alternateur "12V" on trouve des convertisseurs (voir ci-dessus) de voltage vers 29.2V qui vont également jusqu'à 30A.
  12. Relis... Et si tu dis que "l'explication n'est pas la bonne" faudrait peut-être dire ce que tu crois ne pas être d'application (en citant une partie du message?) Bon, 8*320Ah*3.2V ça fait 8000Wh. C'est top secret, l'application? L'astro semble bien accessoire dans l'histoire. En combien de temps veux-tu charger? Commençons d'abord par le réseau et un alternateur (et combien d'ampères comptes-tu tirer de l'alternateur en régime?) -- les panneaux solaires c'est autrement plus complexe. Si tu veux charger en 8S il te faut un BMS 8S, qui accepte du 29.2V (qu'il faut produire, mais il y a pas mal de convertisseurs "step up" qui font ça à partir de voltages plus bas).
  13. Dis nous plutôt quel est le wattage de ce que tu veux brancher dessus et combien de temps ça doit tenir. Comme ça on peut repartir de zéro. Parce qu'acheter des blocs de capacité gigantesque où tu prendras 4 jours pour les charger... Le "où est l'arnaque" est souvent que pour 4 élements de 80Ah qu'on met en série pour obtenir 31.V on additionne les Ah (alors qu'on ne peut que faire ça si on les met en parallèle). Un peu difficile à dire. Ou on met "320Ah @ 3.2V" avec une photo de 4 élements sans dire si la capacité c'est pour 1 ou 4 blocs. Mais dans le cas des éléments de 20*17*7 ils font le plus souvent bien 200-320 Ah @ 3.2V. Mais 4 (pour faire du 13.2V) ça fait quand même déjà €400 (pour 4000Wh). Et pour charger les quatre en même temps il faut 4 chargeurs 20A@3.2V et tu te tapes encore presque un journée pour tous les remplir. Si une session fait maximum 10 heures, par contre, je me demande ce que tu as qui demande 400W (!) de puissance en continu. Tu comptes utiliser un four à micro-ondes derrière un inverteur pendant tes sessions? Ou un sèche-cheveux pour désembuer (ou même se sêcher les cheveux) pendant toute la nuit? Sinon: ces blocs 3.2V peuvent se charger avec des chargeurs 3.2V (X chargeurs pour X blocs si on veut tout charger en même temps) mais il faut les déconnecter. Ou un BMS (4P pour 4 blocs en série) mais un BMS 4S il faudra l'alimenter avec du 14.6V. Sur réseau ça s'achète; si on alimente avec un alternateur 13.8V il faudra un convertisseur vers 14.6V comme par exemple: https://daygreen.en.alibaba.com/product/62567592140-805080244/WATERPROOF_12V_24V_TO_14_6V_30A_BUCK_BOOST_MODULE_CONVERTER_CHARGER_12VDC_TO_14_6VDC_30AMP_FOR_CHARGING_NCM_LITHIUM_BATTERY_CE.html en amont du BMS. Mais dis-nous plut de combien de Wh tu as vraiment besoin -- en capacités plus réduites il y a des packs à BMS intégré.
  14. Oui. Mais n’espère pas faire de la photo du ciel profond hormis M42, M57 et quelques amas globulaires. Une caméra qui permet de faire de la photo du ciel profond sur ce télescope de façon satisfaisante, à €200 ça n’existe pas. Mieux vaut encore faire du grand champ à courtes expositions avec un APN et ses objectifs, même sur trépied non motorisé en limitant le temps d’exposition.
  15. En effet, j'ai édité: comme le GPU est assez long on met souvent le plan focal plus loin que le minimum, pour qu'on doive sortir le PO et pour ainsi éviter que le GPU ne dépasse à l'intérieur.
  16. Ce n'est pas impossible, mais si on prend des temps d'exposition super-courts il faut une caméra refroidie avec peu de bruit, et pour €200 ça va être dûr...et de toute façon vu le prix de ces bêtes autant acheter une table équatoriale aussi si on veut faire ça (en Allemagne il y a quelques options sympas qui ne coûtent pas trop ces derniers temps). Et si on veut faire du planétaire il faut vraiment une table, sinon au rapport f/D optimal garder la planète sur le capteur devient vite impossible (si on veut faire des photos de la lune avec un rapport f/D effectif plus petit, bon, c'est possible mais quand même fastidieux.) Avec des temps d'expositions de 1 seconde il y a déjà moyen de se faire plaisir avec une caméra refroidie: https://www.astrokraai.nl/viewimages.php?id=266&cd=7 mais ce n'est pas un capteur de €200...
  17. Ce n'est pas la course qui compte (la course qu'il faut est zéro avec un correcteur de coma, qui doit être toujours au même endroit), c'est de combien le plan focal doit dépasser du porte-oculaire rentré. Et ça c'est toi qui choisit si tu construit, en modifiant la distance primaire-secondaire. Mais au plus le plan focal est loin du tube, au moins l'illumination en bord de champ sera bonne pour une taille donnée du secondaire. 60mm pour le TS Maxfield 35mm pour le ES HR CC 14mm pour le Paracorr. Si on utilise un PO avec 40mm de course, alors si on enlève le correcteur de coma et qu'on utilise des oculaires on rajoute une extension 2". Mais pour l'ES HR CC et le Paracorr on les utilise même avec des oculaires, donc on fait ça rarement. À noter: si on met le plan focal à 60mm du PO rentré il faut souvent un secondaire assez grand pour avoir un champ bien illuminé. donc le MaxField est fait pour les Newtons 'optimisés photo' qui ont une obstruction centrale assez grande. Le GPU demande si mes souvenirs sont bons un plan focal à 35mm minimum du PO rentré, mais il est plus long que l'ES et rentre parfois dans l'image du côté télescope si on a un PO court (moins dans un Baader Steeltrack assez haut). Donc on met souvent le plan focal plus haut que ça.
  18. Moins bons. Dans les 100° ces jours les Kunming United Optics (APM XWA, Teleskop Express XWA et encore 6 -7marques) sont vraiment les meilleurs (un poil moins bons que les Ethos et Nikon Nav HW quand-même). Suivent les ES 100° et les Meade 5000 XWA(un poil moins bons) ...et puis ceux-ci, les TS SWA 100° et Meade 5000 MWA,... ...et derrière les Celestron Luminos... (...et dans la voiture balai les grenades Chinoises 100° comme celle ci:)
  19. "None of the above". Le RCC est bon mais une vraie calamité quand au tolérances de placement et de collimation. En plus il est orienté photo. Je connais trois personnes qui l'ont eu, ils sont tous passé à un autre (de la liste ci-dessous). Le MPCC est un correcteur Ross qui donne de l'aberration sphérique à gogo. Épouvantable à haut grossissement en visuel, et sur des capteurs plus récents à pixels pas trop gros ce n'est pas la gloire non plus. Pourquoi pas les grands classiques? Explore Scientific HR CC, Paracorr, et pour une config "photo uniquement" TS Maxfield, GPU (TS ou Skywatcher)... Si c'est pour utiliser avec des oculaires, le Paracorr est le seul vraiment pratique (et le plus cher). Car avec un correcteur de coma, on le laisse au même endroit pendant toute la session et l'on utilise le porte-oculaire uniquement pour le réglage fin. Le Paracorr a une tête hélicoïdale très souple qui sert pour la mise au point "grossière". Le ES HR CC a une tête réglable pour régler *un* oculaire mais changer la position pour chaque oculaire est bien trop fastidieux (la pas de vis est très fin). On met le donc "tunable top" pour l'oculaire qu'on doit rentrer le plus et puis on met des bagues de parfocalisation sur le reste (ou en changeant d'oculaire on n'insère pas le nouvel oculaire complètement). Le Paracorr a une facteur de barlow de 1,15x mais ne demande le plan focal qu'à un peu plus de 14mm du PO rentré (en pratique 20mm pour pouvoir encore mettre au point des oculaires comme le Nikon Nav HW qui ont un plan focal effectif loin dans l'oculaire et pour que des gens myopes puissent encore mettre au point des oculaires comme le 31T5 et l'Ethos 21). L'avantage est qu'on peut parfois passer à un secondaire plus petit en mettant le plan focal plus près du secondaire. L'ES HR CC demande le plan focal à 35mm environ de PO rentré.
  20. Cela dépend du nez qu'on a, de la distance interpupillaire sur son propre visage, du positionnement de l'oeil en profondeur sur le visage et du dégagement oculaire (qui sur les APM UFF est assez long, ce qui est favorable). Donc c'est très personnel.
  21. Encore dans le texte et on y est...et il vaut mieux la nommer "Jones-Emberson 1".
  22. Ils sont excellents, mais en effet pas très minces (mais l'ES 68° 24mm est tout aussi gros).
  23. De toute façon avec un dessin 1-2-1 on ne peut pas faire de miracles pour un champ de 70° sur un f/4,8...
  24. Pourtant aussi en 1,25" (comme montré ci-dessus): http://apm-telescopes-englisch.shopgate.com/item/333631363537
  25. Jones-Emberson 1 (deux noms liés par un trait d’union plus un chiffre dans leur catalogue commun), pas “John Emberson”. Le prénom de Emberson est d’ailleurs Richard et non 'John' (et celui de Jones est Rebecca, ‘Becky’ pour les collègues). Petite photo de Becky Jones (avec Wallace Eckert) pour redresser le tort qu’on lui a fait ici:
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.